★ Coup de cœur Novembre 2016 de Disney World Pub
★ Coup de cœur Mars 2017 de Ouaf Ouaf Pub

Le forum fête ses 5 ans d'existence !
Venez ici nous laisser votre plus beau message !
Inscrivez votre forum sur notre Top-Site !

L'histoire se déroule en Octobre 2013.

« Tant qu'il y a assez de place pour stocker les guimauves, tout va bien. »
par Valentine Bellamy dans You gave up the fight, you left me behind


Charming ೨ Henry ೨ Ruby ೨ August

Partagez | 
 

 INTRIGUE N°3 ೨ Part. II : Groupe 3 - le Dragon.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

PNJ Intrigues
PNJ Intrigue ೨ Tremblez, Mortels !

✒ Curse :
49


MessageSujet: INTRIGUE N°3 ೨ Part. II : Groupe 3 - le Dragon.   Mer 30 Juil - 13:45

Everything has a beginning



The shadow waiting in the dark...
Ainsi donc, vous voilà encore pris au piège ! Vous avez cependant appris que l'ombre mystérieuse qui semble vouloir vous nuire n'est autre que Morphée... De plus, il vous a promis de vous suivre dans ce nouveau lieu, est-il déjà là ? Cherchait-il seulement à vous faire peur ? Il ne donne aucun signe de vie, pour le moment, mais cela ne veut pas forcément dire qu'il vous a oubliés...

Le nouveau décor dans lequel vous vous trouvez désormais est une grande salle sombre d'un château. Elle ne ressemble pas à celle que vous venez de quitter, ici se trouvent des marches qui mènent à une estrade où trône un élégant fauteuil. Le reste de la pièce est vide, ce qui lui donne un aspect désolant. Vous entendez des bruits de pas, c'est une femme blonde qui s'avance. Elle porte une robe noire et une coiffe ornée de deux pointes, comme s'il s'agissait de cornes, elle tient un sceptre. Maléfique monte les marches pour rejoindre son trône et s'y assied. Surgit alors Charming, menaçant la sorcière avec son épée. Il tient contre lui un œuf doré et demande à Maléfique où se trouve la bête qui garde le château.
« Juste devant toi... » répond la sorcière avec un sourire inquiétant.

Tandis que Charming redescend les escaliers, un grognement le pousse à se retourner... Maléfique s'est transformée en dragon ! L'animal se met alors à cracher le feu en direction du prince, qui court à travers la salle. Une chance pour vous que le feu vous traverse comme un fantôme... Mais, au fait, que faites-vous ici ? Qui sait ce qu'il va vous arriver dans un lieu pareil, avec la menace de Morphée qui plane au dessus de vos têtes...

L'heure est venue...

Les règles à retenir.
/!\ RELISEZ AVEC ATTENTION CE PARAGRAPHE, IL A ETE MIS A JOUR /!\

೨ Comme vous le voyez, les participants de l'intrigue se retrouvent séparés en trois groupes, témoins de trois scènes différentes. Vous ne pouvez donc pas intervenir dans un autre groupe que le vôtre (la liste des participants de ce groupe se trouve ci-dessous).
೨ Comme pour la première partie, nous vous demanderons de ne pas faire avancer la scène (ne faites pas évoluer les protagonistes de la scène dont vous êtes témoins en dehors de ce que le Staff met dans ses posts), les admins s'en chargeront au fil de leurs posts.
೨ En tant que spectateurs de ce souvenir, vos personnages ne peuvent pas intervenir sur le cours des choses. Ils peuvent évoluer dans le décor mais les acteurs de la scène qui se déroule devant leurs yeux ne peuvent toujours pas les voir, ni les entendre, ni les toucher.
೨ En revanche, les participants de l'intrigue peuvent interagir entre eux : se parler, se toucher, etc...
೨ Vos personnages ne sont pas habillés de la même manière qu'ils l'étaient lorsqu'ils se sont endormis. Non, à la place, ils portent les vêtements de leur vie passée, ceux qu'ils portaient au moment où la malédiction de Regina a frappé. Par exemple, Alexander est habillé en pirate tandis que Scott porte les vêtements du roi de Camelot.
೨ Concernant les objets que vos personnages sont susceptibles d'avoir sur eux lorsque la Malédiction a frappé (genre couteau, épée etc...), sachez que vous pouvez les avoir avec vous durant l'intrigue à condition qu'ils aient perdu leurs propriétés magiques ! (ex : Excalibur devient une épée normale).
೨ Maintenant, vos personnages ne peuvent plus toucher aucun objet de la scène dont ils sont témoins, contrairement au mariage où certains morceaux du décor leur était accessible. C'est désormais impossible pour eux de poser la main sur autre chose que l'un de leurs camarades témoins ou leurs propres objets (voir point ci-dessus).
೨ Une fois de plus, retenez bien que vos personnage sont des témoins de cette scène pour une raison précise et nous vous rappelons qu'ils n'ont pas les moyens de prendre en main la situation... Ainsi, de la même manière que la sortie était bloquée pour la première partie de l'intrigue, vous ne pouvez pas trop vous éloigner de ce qui se passe sous vos yeux. Le champ de force invisible vous retient toujours sur les lieux !
೨ Notez bien que, même avec vos anciens vêtements, vous restez les humains maudits de Storybrooke ! Ainsi, au niveau physique, les fées ne retrouvent pas d'ailes et les sirènes conservent leurs jambes. Les sorciers ne retrouvent pas leurs pouvoirs non plus, et chacun ne possède que les souvenirs dont il disposait à Storybrooke.
೨ Si vous voulez réserver votre tour pour répondre à l'intrigue, cela ne pourra durer que trois heures. Une fois ce laps de temps écoulé, votre post sera effacé par un membre du staff et vous aurez perdu votre tour. Si le délai est dépassé mais que le staff n'a pas encore eu le temps de supprimer la réservation, les autres participants à l'intrigue sont autorisés à poster comme si aucune réservation n'avait été faite.
೨ Dernier détail, nous demandons toujours un minimum de 600 mots par RP lors de cette intrigue.

Les participants.
Alexander Stevenson. ೨ Vanellopée Y. Bolgan. ೨ Michael P. Moody. ೨ Isabella Heelsman. ೨ Jill Mattews. ೨ Santana Heelsman. ೨ Tessa Hope. ೨ Savannah Fox.

La fiche de réponse officielle de l'intrigue que vous pouvez utiliser si ça vous dit.

Code:
<center><img src="http://static.tumblr.com/gdu7n8v/6sUm3xbdx/tumblr_m3tualpl5z1ru8zn6o1_1280.gif" width="481px"; img style="border-radius: 100px 100px 0px 0px;"><div style="width: 481px; background-color: #020210; font-family: calibri; font-size: 8px; text-transform: uppercase; line-height: 100%; text-align: center; letter-spacing: 5px; padding-top: 15px; padding-bottom: 15px; color: #BBC1AB">✧ Intrigue n°3 ; Les origines de la malédiction.<br>
<object type="application/x-shockwave-flash" data="http://flash-mp3-player.net/medias/player_mp3_mini.swf" width="250" height="20">
<param name="movie" value="http://flash-mp3-player.net/medias/player_mp3_mini.swf"/>
<param name="bgcolor" value="#020210"/>
<param name="FlashVars" value="mp3=http://tegos.kz/new/mp3_full/Lana_Del_Rey_-_Once_Upon_A_Dream.mp3"/>
</object></div><div style="width:463px; background-color:#ffffff; padding:10px; text-align:justify;  font-size: 12px;"><center><div style="width: 450px; font-family: arial; text-align:justify; color: #11091e;line-height: 100%;">bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla </div></center></div><p>
</center>
© Méphi.
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: INTRIGUE N°3 ೨ Part. II : Groupe 3 - le Dragon.   Mer 30 Juil - 16:30
✧ Intrigue n°3 ; Les origines de la malédiction.





C'est le chaos ! Il n'y a pas d'autres mots pour décrire la scène qui se déroule présentement. Certains invités quittent les liens en courant et parviennent sans mal à disparaître hors des murs de la grande salle, mais d'autre sont comme bloqués par un mur invisible et ne parviennent à quitter l'enceinte du château. Michael, emporté par une frénésie colérique, continue d'essayer, mais en vain, de passer ses mains autour du cou de la mariée. Il a beau hurler, rien n'y fais, la scène continue de suivre son cours. A bout de souffle, il finit par accepter de mettre un terme à son désir « temporaire » de vengeance. Mais à peine eut-il le temps de reprendre son souffle, que l'image se brouilla. Intrigué, le patient 27 se tourna vers les invités toujours happés par la peur, certains le regardèrent, mais il n'eut pas le temps de les détailler davantage, car un flash lumineux l'aveugla, l'obligeant ainsi à fermer les yeux. Ses oreilles sifflèrent et il entendit alors une voix qui lui était jusqu'alors parfaitement inconnue

« Ainsi, c'est ici que vous étiez ! Vous ne pourrez plus m'échapper, désormais ! »

Il rouvrit les yeux, inquiété par cette voix d'outre-tombe. L'image continuait à se brouiller pour fatalement disparaître sous le regard ahuri de Michael qui continuait à chercher le propriétaire de cette voix caverneuse. Mais il ne put se résoudre à poursuivre sa recherche, car après avoir totalement disparu, l'image brouillée de la scène du mariage, devint pénombre. L'écho est alors amplifiait, Michael commence à se demander si cette fois, Lynch n'a pas un peu trop forcé sur le dosage médicamenteux. Des pas se firent entendre, l'ancien Loup releva la tête et découvrit au loin, une étrange silhouette. Il comprit aussitôt que la voix caverneuse émanait de cet être sombre sans visage.


« Vous pouvez avoir peur...vous allez bientôt rejoindre votre petit camarade dans mon sanctuaire. »

« Qui êtes-vous et de quoi parlez-vous ? » questionna Michael qui essaya d'avancer vers son interlocuteur afin d'avoir des réponses à ses questions. L'atmosphère se refroidit considérablement, les images se brouillèrent et à nouveau, le décor se mue et entraîna Michael et d'autres malheureux, dans un ailleurs indéfinissable. L'ombre mystérieuse émit un sourire à vous donner les frissons et proféra ces dernières paroles.

« Allez-y, tentez de me fuir ! Où que vous alliez, je saurais vous suivre, vous ne pourrez plus vous cacher ! »

Le sourire devint un rire fort désagréable qui glaça le sang de Michael. Sur le qui-vive, il observa les lieux. Tout avait changé, le décor commençait à se planter tandis que l'écho laissa entendre à nouveau la voix.

« Nul n'échappe à Morphée ! »

« Morphée ?! » répéta Michael qui éclata de rire par la suite. Le rire, est comme à chacun, un excellent moyen pour décompresser, mais aussi pour ne pas laisser la peur vous envahir. Michael avait-il peur ? Non ! Cependant, il n'était pas rassuré pour autant. Le décor se posa enfin, sous le regard de l'ancien patient qui découvrit qu'il n'était pas seul pour le coup, en effet plusieurs personnes l'entouraient. Il reconnut même les deux sœurs et plus particulièrement celle qu'il avait dû contourner en tentant d'approcher « Madame le Maire»

Exit la grande salle de bal, richement décorée et peuplée, bienvenue dans une grande salle dénuée de luminosité. La profondeur de l'écho laissait imaginer les spectaculaires dimensions de ces lieux et priori vide. Le regard de Michael se porta aussitôt sur le trône qui se trouvait au-dessus d'une espèce d'estrade. Michael observa ses nouveaux camarades et leur fit signe de la main

« Hey les gens ! Vous me voyez ? » La question à peine posée, voilà qu'apparaît une femme blonde. Elle n'était pas désagréable à regarder. Elle portait une robe noire et un décolleté aussi avantageux que celui arborer par Regina, lors de son entrée fracassante « au mariage » La blondinette portait aussi, au-dessus de sa tête une espèce de couronne ornée de deux pointes et tenait fermement un sceptre. Sans trop savoir pourquoi, Michael se sentit submerger par une impression de déjà vu. La femme, d'une démarche rapide, monta une à une les marches et finit par rejoindre le trône sur lequel elle prit place sans plus attendre.

Silencieux Michael l'observa un court instant et comprit qu'elle aussi ne le voyait pas, lui et ses petits camarades. La porte claqua, tous se retournèrent sur ... « le marié » Mais qu'est-ce qu'il vient foutre ici, se disait intérieurement Michael. Le « Charmant » portait cette fois une espèce d'armure et avait en main la fameuse épée responsable de la disparition de Regina.  L'homme tenait aussi, entre ses bras, ce qui ressemblait à un œuf, le genre joli œuf de pâques doré...

« Juste à tout hasard, quelqu'un nous voit ? »demanda Michael
Le prince s'adressa à la femme en lui demandant où se trouvait la bête gardant le château ce par quoi la gardienne des lieux répondit

« Juste devant toi » arborant un sourie inquiétant qui ne rassura personne. La suite des événements laissa les « invités » sans voix, en effet la blonde, qui semblait moyennement sympathique, mais pas désagréable à regarder, se transforma ...en dragon. La bête déversa toute sa furie sur le prince qui commençait à courir à travers la salle.  Michael resta immobile, silencieux, vivant ? Il se tourna et lança

« Dites-moi que je ne suis pas dingue et qu'on vient de voir un dragon cracher du feu ? »


Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: INTRIGUE N°3 ೨ Part. II : Groupe 3 - le Dragon.   Jeu 31 Juil - 11:02
✧ Intrigue n°3 ; Les origines de la malédiction.





Ce mariage de prince avec sa princesse digne des plus beaux romans avait tourné au vinaigre avec l’apparition de ce qui paraissait être en tout point une très vilaine sorcière. Vêtue de noir de pied en cap avec une robe qui elle-même trahissait la noirceur de son propriétaire. Savannah en avait immédiatement eut des frisons dans le dos, l’électrisant et la paralysant sur place. Elle avait pourtant bien écouté son discours et les menaces qu’elle avait lancées vers le couple de mariés. L’attention qu’elle avait pu porter aux sœurs Heelsman ne faisait vraiment pas le poids face à ce nouveau spectacle là ! Surtout qu’en y regardant de plus près elle réalisa que la femme n’était pas une simple enchanteresse adepte de la magie noire, c’était Régina, le maire de la ville de Storybrooke. Il est sûr qu’elle ne portait pas vraiment cette dernière dans son corps, mais de là à se l’imaginer en sorcière c’était un peu fort !

Elle n’eut pas l’occasion de se poser davantage de questions. Avant cela l’ex-indienne perçut la panique qui gagna la foule des invités mais pour sa part elle ne bougea pas d’un poil, occupée à se ressasser les paroles de Régina dans sa tête. Pour effectuer cet exercice avec une plus grande réussite elle avait fermé les yeux et quand elle les rouvrit… Les invités, les mariés, le décor, tout le mariage devenait flou et lui échappait sans qu’elle ait le moindre contrôle là-dessus. Les ténèbres fut sa seule compagnie l’instant d’après et par chance ou plutôt par malheur elle réussit à discerner une silhouette encapuchonnée qui s’exprima d’une voix forte, avec lenteur et une froideur délibérée. Savannah ne put décrocher son attention de cette… chose ! Même si certains invités subissaient le même sort qu’elle, sur le moment elle ne le remarqua pas et n’entendit pas non plus les faibles voix qui pouvaient s’élever en réponse à l’ombre. Un avertissement trouva écho en elle : « Vous ne pourrez m’échapper ». Une réponse se fit en elle sans qu’elle ne la sorte à voix haute pour autant : « On pourrait toujours se réveiller ».

C’était une sacré bonne idée ça, quand un cauchemar avait tendance à devenir oppressant il suffisait d’avoir très fort l’envie de se réveiller et on finissait par y parvenir. Généralement elle se réveillait ensuite le cœur battant à plus de mille à l’heure, sans trouver la moindre bouffée d’air, ne sachant plus comment faire pour respirer d’ailleurs, le corps tout en sueur… un peu comme une simulation de mort sauf que c’était une renaissance et une échappatoire à un rêve devenu atroce. Mais là, elle percevait déjà qu’elle aurait beau tenter de toutes ses forces de s’obliger à s’éveiller, elle échouerait. Ce n’était pas un rêve comme un autre après tout. Ces gens qu’elle ne connaissait pas et qui était dans le même cas de figure qu’elle, tous ces éléments qui leur échappaient, la conscience accrue qu’ils pouvaient avoir de cette réalité invraisemblable… Savannah ne croyait pas aux coïncidences, si seulement Samara avait été là, elle aurait su quoi faire, ce qu’il fallait chercher, ou au moins elle aurait su calmer son amie. Mais il fallait se rendre à l’évidence elle n’était pas là. L’ancienne Nakoma n’allait pas encore se réveiller. Le décor changeait déjà, sans qu’elle ait la moindre petite idée de ce qu’il allait lui réserver.

Un peu moins de ténèbres, c’était déjà ça. Un nouveau château médiéval cependant. Elle était toujours affublée de sa tenue de peau-rouge. Mais là l’ambiance était de suite beaucoup moins festive, plus lourde, plus silencieuse, plus effrayante en somme ! Le nom de l’identité révélée de l’ombre mystérieuse rencontrée précédemment lui revint à l’esprit : Morphée. Elle savait un tant de trucs là-dessus, mais pour le moment elle ne pouvait partir dans une recherche exploratoire. Car c’était le chose qu’elle faisait quand elle était dans un endroit bien tranquille, en sécurité, tout le contraire du lieu où elle se tenait actuellement. Savannah profita du bref instant de répit qu’ils eurent pour noter qu’elle n’était pas arrivée seule dans ce nouveau lieu. Elle comptabilisa sept personnes en plus d’elle-même, deux garçons et cinq filles. A ne pas en douter ces gens étaient préalablement au mariage de Charmant et de Blanche Neige peu avant. Sur chacun de leur visage on lisait la même incrédulité provoquait par ce changement de décor, ou l’avertissement de Morphée, ou par une toute nouvelle apparition… Savannah suivit sans mal le chemin dans lequel convergeait le regard de ses camarades d’aventure. Une femme blonde venait d’apparaître sur un trône. Puis elle fut rejointe par David, ou plutôt le prince Charmant, au vu de ses vêtements, du fait qu’il porte une épée et qu’ils étaient encore au Moyen Age.

Tout s’enchaina trop vite pour la jolie brune, cet œuf doré précieusement lové dans les bras du jeune homme captiva son attention. A un point tel qu’elle ne prêta pas attention aux échanges entre les deux apparitions et elle ne vit pas la jeune femme blonde se transformer. Savannah vit seulement Charmant se mettre subitement à courir et ainsi lui enlever le seul point lumineux auquel elle avait réussi à se raccrocher. Au moment où elle tournait la tête pour en découvrir la cause, elle découvrit l’immense dragon noir qui se trouvait présentement face à eux. Elle n’eut pas le temps de penser, que celui-ci cracher un puissant et long jet de flammes. C’en était fini d’elle. Elle avait beau avoir un aspect des plus fantomatiques, elle ne pourrait pas échapper à ce barbecue imposé !

Et pourtant envers et contre toute logique elle en est ressortie sans la moindre égratignure. Elle expira longuement tout l’air qui pouvait se trouver dans ses poumons, cherchant par la même occasion à évacuer tout le stress qui l’avait submergé en une fraction de seconde ! De nouveau elle observa ceux qu’elle ne pouvait considérer autrement que comme des alliés contre elle ne savait pas encore vraiment quel ennemi : le dragon, Morphée, quelqu’un d’autre ? Elle avait déjà discuté un peu avec les sœurs Heelsman et elle ne ressentait pas vraiment le besoin de renouer la conversation avec elles. Il y avait aussi la fille à la tenue de mort-vivant auquel elle n’avait pas pu finir de se présenter, elle lui lança un petit sourire, comme pour lui signifiait qu’elle était contente de la retrouver ici, même s’il n’y avait pas vraiment de quoi se réjouir. Savannah crut reconnaitre l’homme vers lequel son ami Rowena c’était dirigé après son accès de colère. D’ailleurs ce dernier s’exprima et elle lui répliqua d’une voix blanche :

- Vous n’êtes pas dingue. Je l’ai très nettement vu moi aussi.

Parmi les rescapés du mariage il y avait aussi une jeune femme, que Savannah trouve très élégante et qu’elle ne connaissait pas. Puis elle vit Jill, enfin un visage familier et une amie dans ce groupe. Elle la regarda avec un grand sourire et lui fit un signe énergique de la main pour la saluer. Son instinct lui dictait d’aller la retrouver et ainsi d’avoir quelqu’un sur quelqu’un compter. L’ex-indienne se rapprocha d’ailleurs de la jolie blonde fêtarde avec qui elle passait toujours des moments d’anthologie, sans pour autant s’arrêter près d’elle. La jeune femme se stoppa à quelques mètres de Jill devant l’autre garçon du groupe. Encore quelqu’un qu’elle ne connaissait pas mais faire de nouvelles rencontres ne lui faisaient pas peur. Savannah c’était ainsi arrêtée, captivée, par la dégaine tout aussi originale que la sienne du pirate. Elle le regarda avec un demi-rire amusé et lança sans préambule :

- Je n’étais pas la seule à ne pas respecter le thème imposé du Moyen Age on dirait bien. Vous étiez au mariage avant ?

C’est juste après s’être exprimé de la sorte, qu’elle réalisa que si ça se trouve le jeune homme pouvait être comme l’un des invités du mariage, invisible, sourd à ce qu’elle pouvait déclarer. Pour tester si c’était le cas ou si c’était un non-fantôme comme l’avait déclaré l’une des leurs au mariage, elle se décida à poser sa main sur son bras et voir si elle pouvait attraper celui-ci. Ce fut le cas, elle ne passa pas au travers, elle réussit à soulever un peu son bras avant de le lâcher, le rendant ainsi à son possesseur tout en déclarant :

- Excusez-moi, simple vérification…


Revenir en haut Aller en bas

avatar

PNJ Intrigues
PNJ Intrigue ೨ Tremblez, Mortels !

✒ Curse :
49


MessageSujet: Re: INTRIGUE N°3 ೨ Part. II : Groupe 3 - le Dragon.   Ven 1 Aoû - 22:42

Everything has a beginning



The shadow waiting in the dark...
Dans ce monde fait de souvenirs et de songes, Morphée règne en maître. Maintenant qu'il a retrouvé votre trace, il ne va pas vous lâcher de sitôt ! Certes, votre sommeil est un peu plus profond dans cette nouvelle scène, mais rien n'est terminé...
Tandis que vous observez ce qui se passe dans ce lieu, Morphée rôde. Il est invisible, indétectable, mais il est là. Il se délecte de votre situation, scrute vos visages perdus. Dans cet univers, il est puissant. Vous ne savez pas qu'il est là, et c'est tout à son avantage !

S'approchant de Alexander Stevenson, il se penche à son oreille et se met à murmurer. Sa magie transforme ses paroles en images, visibles uniquement par Alexander ! Ainsi, son pouvoir de confusion fait en sorte que l'esprit de l'ancien pirate s'embrouille. Alors qu'il discute avec Savannah, ce voilage mental fait en sorte qu'il entende la voix de Vanellopée lui annoncer qu'elle décide de rester à Storybrooke et de se marier avec Owen. Puis, l'image redevient claire, bien que la colère envahisse le guide du musée. En se retournant, il constate que Vany ne parle plus et ne le regarde même pas, mais il est bien décidé à lui demander des explications !

L'heure est venue...

La seconde partie de l'intrigue continue !
Morphée est invisible, même lorsqu'il commet ses méfaits ! Vous l'aurez compris, il utilise ses pouvoirs sur vous. Dans ce monde, il a la capacité à implanter des images dans l'esprit de ses victimes. Il s'agit de scènes qui n'ont pas lieu dans la réalité mais simplement dans l'esprit de ceux que Morphée vise. Par exemple : Vany ne parle pas réellement dans le dos d'Alex, peut-être ne l'a-t-elle même pas encore vu. Personne autour de lui a remarqué son trouble car tout se passe en quelques secondes, dans son esprit. C'est donc Morphée qui fait croire à Alexander que cela s'est passé, et il est impossible pour lui ou pour qui que ce soit de se douter de la présence de Morphée et de ses agissements, et encore moins d'échapper à sa magie ou aux illusions qu'il vous inflige (si il vous choisit...) !
© Méphi.
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: INTRIGUE N°3 ೨ Part. II : Groupe 3 - le Dragon.   Sam 2 Aoû - 3:57
✧ Intrigue n°3 ; Les origines de la malédiction.

   
   
   
   
   
Assise par terre sur sa sœur, Santana faisait le deuil de sa si brave ombrelle qui avait combattu courageusement les fantômes de cette pièce. Ainsi que d’autres énergumènes non translucides. Le petit accessoire de mode avait été ratatiné lorsque l’ancienne duchesse avait tenté de sortir de cette maudite salle. Pourquoi tous les fantômes pouvaient s’en aller tranquillement alors qu’eux, les vraies personnes, étaient condamnés à rester planté ici ? La sublime Heelsman était complètement hors d’elle ! De plus, elle n’était qu’avec une bande d’incapables pas fichue de briser une barrière magique, avec eux elle n’allait pas aller bien loin ! De plus, le seul homme assez riche pour lui convenir ici semblait être Rachid et pourtant c’était celui qui la répugnait le plus, quelle triste ironie du sort pour la si merveilleuse déesse…

Alors qu’elle tenait toujours le cadavre de son ombrelle entre ses mains, la pièce se mit à devenir bizarre. En effet, elle eut l’impression d’être saisie d’une forte migraine car tout autour d’elle semblait devenir flou et un flash de lumière vint l’éblouir. Tandis qu’une voix sombre, sorti du trépas des ténèbres se mit à parler, le décor fut plongé dans l’obscurité totale. Impuissante, la courageuse Santana restait assise par terre toujours sur sa sœur, tenant son ombrelle fermement entre ses bras. Malheureusement elle n’avait pas d’autres armes, à part peut-être ses chaussures ? Non ! Il était hors de question de sacrifier d’aussi ses belles chaussures ! Même si cela n’était qu’un rêve, d’ailleurs l’ancienne duchesse semblait avoir oublié que tout ceci était un rêve. A vraie dire, tout paraissait si réaliste, si vivant que cela l’effrayait !

« Vous pouvez avoir peur... Vous allez bientôt rejoindre votre petit camarade dans mon sanctuaire... »

« J’AI PAS PEUR FACE DE…» Santana s’était relevée, prenant son courage à deux mains alors qu’une forme mystérieuse s’approchait d’elle, forme qui semblait dépourvue de visage. Ce qui d’ailleurs, lui donnait un peu de fil à retordre pour continuer sa réplique. Elle reprit néanmoins tout en pointant son morceau d’ombrelle vers le nouvel ennemi : « TU RESSEMBLES A UNE GRAND-MERE AVEC TA COUVERTURE MAL LAVÉE ! » Le décor se mit à valser et Santana chancela de nouveau mais réussit à ne pas tomber cette fois-ci. L’ombre mystérieuse, sans doute trop effrayée pour répondre à sa remarque, continua son petit discours fort sympathique : « Allez-y, tentez de me fuir ! Où que vous alliez, je saurais vous suivre, vous ne pourrez plus vous cacher ! » Son rire, assez terrifiant d’ailleurs, retentit dans toute la pièce tandis que Santana commençait à trembler légèrement. Mais ce n’était pas la peur qui la faisait trembler ainsi ! Enfin si, un peu, mais c’était le froid surtout ! Néanmoins elle continuait de fixer la mystérieuse créature de ses yeux semblables à ceux Dangélina Molie tandis que celle-ci continuait à s’esclaffer. Des profondeurs de son rire sadique, on entendit : « Nul n'échappe à Morphée ! »

Morphée ? Qui était-ce donc ? Il était très certain qu’avec un nom comme ça on ne pouvait pas devenir célèbre, le pauvre cela devait être dur à porter ! Dans la minute d’après, l’ancienne duchesse aurait sans doute oublié ce nom, après tout, elle ne retenait que ceux de personnes importantes ! Cet Hervé avec sa cape pleine de puces, ne valait certainement pas la peine qu’on se souvienne de lui…

Peu à peu, Santana prit conscience du nouveau décor qui l’entourait. Elle avait été téléportée à un autre endroit du château dans une pièce assez étrange. Ces changements de décor commençaient à l’insupporter, si on s’amusait à la téléporter encore une fois, elle se rebellerait contre l’espèce d’énergumène qui s’amusait à leur faire subir cela et ce ne serait pas très joli à voir ! En attendant, l’ancienne duchesse remarqua la présence de quelques personnes qui étaient là auparavant, telle que sa sœur –et elle en fut très soulagée- ainsi que ce bon à rien de pirate qui n’avait pas réussi à briser la barrière magique ! Mais il n’y avait pas que ça. Tout à coup, une femme au look assez original surgit de nulle part. On aurait dit qu’elle sortait du même club que Régina ! Elle portait également une robe noire, elle aussi avait bien besoin de couleurs ! Mais le plus choquant était l’espèce de coiffe qui ornait sa tête, cette femme se prenait-elle donc pour une vache ? En effet, deux cornes surplombées sa longue chevelure blonde, cette femme aurait pu être l’égérie d’une marque de fromage ou de steak haché. Néanmoins son look assez bovin ne paraissez pas être un fardeau pour elle ! En effet cette étrange femme vint s’asseoir sur son trône car oui elle avait un trône, c’était une reine ! Santana se demandait si elle les voyait ou non, si c’était le cas cela ferait une personne de plus à mettre de son côté comme ça elle pourrait s’acheter le dernier sac à main Vuitton ! Frémissant d’excitation à cette idée, elle voulut alors s’approcher d’elle mais hélas une chose étrange se produisit. Ce bon à rien de Rachid fit son apparition de nouveau, pourquoi le voyait-elle dont partout dans ces rêves ? Le soi disant Charming tenait dans ses mains un œuf doré qui attira immédiatement l’attention de l’ancienne duchesse. Tout ce qui brillait attirait l’attention de Santana. Le prince demanda alors où se trouvait la bête du château et la vieille femme déclara qu’elle se tenait devant lui à la surprise générale de tout le monde. Santana haussa les sourcils, intriguée par cette remarque mais c’est alors que cette femme se transforma en une immense créature cracheuse de flammes, aux ailes immenses et aux écailles tranchantes. Pointant du doigt vers le monstre, d’un air affolé, Santana cria :

« DRA… DRAGOOOOOOOON ! HAAAAA ! »

Pour se protéger des flammes, l’ancienne duchesse ouvrit son ombrelle, mais celle-ci complètement déchirée, ne lui servit pas à grand-chose. Santana vit alors un jet de flammes lui traverser le corps sans qu’elle ne ressente de brûlures, aucune douleur saisissante ne vint la frapper. Miracle ! Si jamais cela n’avait pas été un rêve, elle aurait sans doute fini en merguez grillée ! Elle rejoignit alors le reste du groupe qui semblait aussi déboussolé qu’elle.

« Dites-moi que je ne suis pas dingue et qu'on vient de voir un dragon cracher du feu ? » Déclara un homme dont Santana ignorait le nom.
« Vous n’êtes pas dingue. Je l’ai très nettement vu moi aussi. » Répliqua la cannibale.

Spavanah Rox partit alors dans une autre direction tandis que l’ancienne duchesse décida de tenir compagnie au mystérieux inconnu : « BONJOUR ! Je m’appelle Santana Heelsman mais ça, vous devez sans doute le savoir ! » Dit-elle tout en battant des cils. Son numéro de charme, elle le sortait à quasiment tout le monde espérant ainsi obtenir des faveurs de personnes riches. « Rassurez-vous, vous n’êtes pas fou j’ai moi aussi vu cette vieille femme se transformer en dragon ! Après j’ai trouvé ça absolument badass ! » La jeune femme fit balancer sa chevelure brune en un mouvement rebelle. On entendait des rugissements de dragons surgirent de derrière eux, Charming continuait à se battre tandis que les membres du groupe bavardaient tous tranquillement entre eux. Santana reprit : « Je ne crois pas vous avoir déjà vu à Storybrooke vous, que faites-vous dans la vie ? » L’ancienne duchesse était piquée par la curiosité et bien résolu à en savoir un peu plus, si jamais il était pauvre, elle l’ignorerait royalement et trouverait un autre riche à se mettre sous la main ! Mais bon, observant les alentours, elle vit qu’elle n’avait pas vraiment le choix, entre un pirate mal coiffé, Rachid et cet homme. Au moins lui était habillé convenablement !


   

Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: INTRIGUE N°3 ೨ Part. II : Groupe 3 - le Dragon.   Sam 2 Aoû - 16:54
✧ Intrigue n°3 ; Les origines de la malédiction.

   
   
   
   
   
Je ne comprenais pas ce qui se passait, je regardais, ébahie un mariage de contes de fées et malgré que Finean m'ait dit que ce n'était pas un rêve, ça y ressemblait beaucoup. Je cherchais des réponses dans son regard mais il se leva pour, d'après lui, aller vérifier quelque chose. Je le suivis, ne connaissant pas grand monde à part lui dans ce lieu. J'étais encore un peu désorientée lorsque l'on passait à travers des invités fantômes mais je repris pied quand le médecin légiste me présenta à une jeune femme qui me semblait très sombre. Mais si c'était une amie de Finean, il n'y avait pas de raisons que l'on ne s'entende pas. Il buta sur son nom comme étrangement je l'avais fait avec Lacey, mais rapidement j'oubliais ce détail me concentrant sur les personnes autour de moi.

L'ancien sorcier me présenta très brièvement et demanda à la dénommée Tessa ce qu'elle pensait de tout cela. Elle présenta à son tour, son amie Spencer, j'avais déjà dû la voir car son visage m'était familier. Bref celle qui ressemblait à un fantôme précisa qu'elle pensait que l'on était dans un rêve comme moi, et pourtant Finean semblait convaincu du contraire. Tessa fut cependant interrompu par l'entrée fracassante de Mme le maire ou plutôt de la Méchante Reine comme semblait le penser Henry. Je commençais de plus en plus à croire que je faisais étrange à cause des histoires que m'avait raconté cet adorable gamin. Je me focalisais de nouveau sur la scène qui se produisait devant moi, ne voulant pas rater un détail important. En tout cas, on pouvait dire que Mme Mills était très impressionnante dans cette robe et l'on ne pouvait que prendre sa menace au sérieux. Il jura de détruire le bonheur de toutes les personnes présentes. Elle parlait aussi d'une malédiction tout concordait avec la théorie du petit Henry.

Soudain, me surprenant Mary-Margaret prit l'épée du « prince Charmant » avant de l'envoyer sur la maire. Elle qui était si douce, si gentille...Je fus stupéfiée de voir Mme Mills disparaître avec l'épée dans un nuage de fumée, je ne prêtais même pas attention aux singeries des sœurs Heelsman. Je préférais me concentrer sur les éléments importants de ce rêve bizarre. La presque fantôme me sortit de ma réflexion en mettant en doute la réalité où l'on se trouvait. Je souris à sa plaisanterie tout en approuvant, on ne pouvait être que dans un rêve, ça avait trop peu de sens sinon. Soudain tout le monde commença à paniquer et fuir dans tous les sens, seuls les non-fantômes ne paniquaient pas trop et encore. Puis dans la confusion, Tessa posa la question que j'hésitais à poser.

« Ce n'était pas d'une malédiction dont il parlait le gamin dans le coma ? »


Oh que si ! J'étais même persuadée que c'était à cause des histoires qu'il m'avait raconté que j'étais dans ce rêve sans queue ni tête. J'allais leur dire ce que je pensais de tout cela quand une grande lumière nous éblouit. La même voix que j'avais entendu au début de mon rêve nous menaça de rejoindre notre camarade dans son sanctuaire. De qui parlait-il ? Il continua, sa voix grave et menaçante commençant à me faire peur.

« Allez-y, tentez de me fuir ! Où que vous alliez, je saurais vous suivre, vous ne pourrez plus vous cacher ! Nul n'échappe à Morphée ! »

Sa menace m’effraya mais c’est son identité qui m'intrigua le plus. Alors c'était Morphée, logique qui mieux que le maître du sommeil pouvait me tourmenter dans mes rêves. Malgré le fait que j'ai de plus en plus d'indices, je ne comprenais pas la finalité de ce rêve. Lorsque l'intensité de la lumière diminua, elle laissa entrevoir un décor différent de celui du mariage. En effet, je me trouvais toujours dans un château mais celui-ci était bien plus sombre que le précédent. Regardant autour de moi, je vis que le groupe des non-fantômes avait été fortement amputé. Je jetais de vifs regards autour de moi. Je ne voyais pas le médecin légiste. J'espérais qu'il ne lui était rien arrivé, il y avait par contre Tessa, la jeune femme qu'il connaissais alors que je me dirigeais vers elle, je vis une femme blonde vêtue d’une longue robe noire, monter les marches qui menait à une sorte de trône. Elle était assez élégante mais j'eus l'impression d'avoir déjà vu cette silhouette quelque part mais où ?

Soudain David surgit près de la blonde, encore en mode Prince Charmant, il demanda en portant un très joli œuf doré où se trouvait la bête du château. J'eus un très mauvais pressentiment qui s'amplifia quand la femme affirma que David l'avait devant lui. Un sourire méchant sur son visage, elle commença à se transformer...en dragon ! Et à cet instant précis deux choses me frappèrent : d'abord j'étais certaine d'avoir déjà vu, quelque part, une femme se transformer en dragon et ensuite c'était exactement le même dragon que celui du mariage. J'eus un mouvement de recul tandis que le cri d'une des sœurs Heelsman me vrilla les tympans. Le dra....La dragonne commença donc à cracher des flammes sur le prince et... sur nous. J'essayais d'esquiver le jet de flammes en vain puisque celui me passa au travers. Mon cœur avait raté un battement, je repris une grande inspiration quand je vis Savannah. Nous échangeâmes un sourire et un salut de la main, l'on se rapprocha l'une de l'autre, mais elle fit une pause près d'un...pirate. Bah au point où, j'en étais, j'étais bonne à enfermer.

Elle lui parla et vérifia qu'il était bien réel, mon sourire s'élargit. D'un petit tapotement à l'épaule, je la fis se retourner et la pris dans mes bras. Je la relâchais et lui dis :

« Savannah ! Je ne t'avais pas reconnue avec ton habit d'indienne, qui te va très bien d'ailleurs. Tu peux pas savoir à quel point je suis contente de te voir. »

Je savais que ce n'était pas le moment étant donné que l'on était dans la même pièce où se déroulait un combat entre un prince et un dragon fantômes. Mais bon, dans les songes étranges on devait bien trouver quelque chose auquel se raccrocher. De plus, je préférais ignorer purement et simplement la sœur Heelsman présente près de nous, sinon j'allais devenir folle. Enfin encore plus que maintenant. Soudain j'eus une illumination, je venais de retrouver où j'avais vu une femme, une sorcière se transformer en dragon.

« Oh c'est pas vrai...le dragon c'est Maléfique. Depuis le début, je pense qu'on est dans un rêve qui se passe dans le monde des contes, sûrement à cause du petit Henry et de son influence sur nous. Alors je pense que la dragon qui est devant nous, c'est Maléfique ! »


Si j'arrivais à me sortir de ce rêve, je pouvais m'acheter un aller simple pour l'asile.

 


   

Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: INTRIGUE N°3 ೨ Part. II : Groupe 3 - le Dragon.   Lun 4 Aoû - 9:14
✧ Intrigue n°3 ; Les origines de la malédiction.





Je n'arrivais pas à me souvenir de la malédiction du petit Henry, je ne pouvais m'en prendre qu'à moi. Quelle idée de ne pas avoir écouté cette enfant, il est plutôt courant de dire que la vérité sort toujours dans leur bouche. J'attendais une réponse d'un de mes compagnons d'infortune, quand un homme se précipita vers la fausse blanche neige pour essayer de la tuer, je suppose. Ayant déjà essayé d'attraper sa robe, j'aurais pu l'arrêter en route, lui dire que ça ne servait à rien, mais j'étais restée collée à ma colonne à l'observer. Il devait être de mon avis, le rôle de blanche-neige ne lui allait pas du tout. Tandis que je le regardais, une jeune femme vint aussi coller à une colonne, cela se voyait de suite qu'elle se sentait perdue et sa peine marqua mon propre visage, je pourrais aller la voir, lui dire que tout irait bien, lui redonner un peu d'espoir, sauf que faire cela me pousserait dans la tourmente et sans médicaments pour remonter la pente, je ne donnais pas cher de ma peau. Je ne suis pas une personne assez forte pour vaincre mes démons intérieurs.

En parlant de démon, L'humain froid qui m'avait mené ici, refit surface, un flash de lumière m'éblouit et il signifia qu'on ne pourrait plus lui échapper. Je n'avais pas eu l'impression d'avoir fui, mais s'il le disait, je n'allais pas le contredire. Ne sentant plus la colonne derrière mon dos, je me retournais pour comprendre ce qui se passait, le décor de l'église bizarre avait disparu et une silhouette au loin, s'avançait.

« Vous pouvez avoir peur... Vous allez bientôt rejoindre votre petit camarade dans mon sanctuaire... »

J'avouais ne pas être rassurée, rien que sa voix caverneuse me donnait des frissons, s'il voulait me faire peur s'était réussi. Je n'étais pas déjà d'une grande forme émotionnelle et en plus, il fallait qu'il s'amuse avec nous. Mon esprit devenait plus clair au fur et à mesure de ses menaces, j'avais besoin d'aller dans mon propre sanctuaire, la colline auprès de l'océan, et non dans le sien. Je me sentais repartir, j'espérais me réveiller à la morgue et ne plus jamais repenser à ce drôle de rêve. Son rire me fit penser qu'il était surement le rêveur, l'homme à abattre, mais je n'avais pas d'arme, ni même le courage de le défier.

« Nul n'échappe à Morphée ! »

J'ignorais avoir connu Morphée vu que j'avais subi la malédiction de Régina et hormis savoir que c'était un dieu lié au rêve, je ne possédais pas plus de détails à son sujet. On n'était pas près de partir d'ici. Tandis que j'observais la grande salle sombre d'un château, mon corps tremblait, j'avais perdu mon garde du corps, il me semblait bien qu'il manquait du monde à l'appel. Je reconnus l'Indienne, les deux pintades, la femme que m'avait présentée mon patron, celui qui avait essayé d'agresser la fausse blanche-neige, un homme habillé en pirate, puis celle qui s'était appuyé sur une autre colonne avant d'être emporté par le flash de lumière. Je me décidai à m'approcher plus près d'elle, sans la coller comme je l'avais fait avec Spencer, ni même lui adresser un seul mot, je n'avais pas vu que Jill avait eu pour idée de venir vers moi et qu'elle fut interrompue par l'arrivée d'une femme blonde.

Elle était impressionnante, rien qu'à cause de ses cornes sur la tête. Qu'allais-je découvrir ? Le Minotaure ! On se trouvait peut-être dans son labyrinthe de rêve et personne n'avait pensé à emmener le fil d'Arianne. Tenant son bâton dans sa main, elle s'installa sur le trône avant que surgisse David. Il la menaçait avec son épée et tenait un oeuf doré contre lui. Il voulait savoir ou était la bête et la réponse de la femme à corne me fit blêmir. La sorcière se transforma en dragon, la créature dont beaucoup parlaient à Storybrooke et dont je n'avais pas cru l'existence.

« DRA… DRAGOOOOOOOON ! HAAAAA ! »

Les yeux grands ouverts, j'eus pour seul réflexe de courir, je voyais bien une porte au loin, mais un champ de force invisible que je percutais de plein fouet me rappela à l'ordre et me fit voler un peu plus loin. Me relevant, je vis que David arrivait droit sur moi et surtout que le dragon cracheur de feu le suivait à la trace. J'étais tétanisée et je vis une flamme venir vers moi, tandis que David avait esquivé, celle-ci me traversa, j'en avais le souffle coupé. Le feu ne pouvait pas nous atteindre et le savoir n'arrivait à me rassurer. Me laissant tomber au sol, j'attrapais mes genoux pour camoufler mon visage et fondre en larmes. Cette réaction était inévitable, sans drogue dans mon organisme, ma culpabilité prend le dessus et je deviens qu'un saule pleureur. Puis, j'avais bien dit à Mortimer que face à un dragon, je resterais tétanisée à attendre que le feu me transforme en cendres. Je me connaissais très bien.


Revenir en haut Aller en bas

avatar

PNJ Intrigues
PNJ Intrigue ೨ Tremblez, Mortels !

✒ Curse :
49


MessageSujet: Re: INTRIGUE N°3 ೨ Part. II : Groupe 3 - le Dragon.   Mar 5 Aoû - 14:43

Everything has a beginning


       
The shadow waiting in the dark...
Dans ce monde fait de souvenirs et de songes, Morphée règne en maître. Maintenant qu'il a retrouvé votre trace, il ne va pas vous lâcher de sitôt ! Certes, votre sommeil est un peu plus profond dans cette nouvelle scène, mais rien n'est terminé...
Tandis que vous observez ce qui se passe dans ce lieu, Morphée rôde. Il est invisible, indétectable, mais il est là. Il se délecte de votre situation, scrute vos visages perdus. Dans cet univers, il est puissant. Vous ne savez pas qu'il est là, et c'est tout à son avantage !

S'approchant de Isabella Heelsman, il se penche à son oreille et se met à murmurer. Sa magie transforme ses paroles en images, visibles uniquement par Isabella ! Ainsi, son pouvoir de confusion fait en sorte que l'esprit de l'ancienne duchesse s'embrouille. Lorsqu'elle regarde parmi ses camarades spectateurs à travers ce voilage mental, elle remarque alors que Santana la fixe avec un air triomphant. Santa avoue alors à sa sœur en riant qu'elle a embrassé Sebastian Hopkins et qu'il l'a demandé en mariage, lui balançant une bague de fiançailles sous le nez comme preuve ! Puis, l'image redevient claire, bien que la colère et la jalousie envahissent Isabella. Santana n'est plus aussi vantarde, elle ne regarde même pas sa sœur, à présent... Mais Isabella n'a pas l'intention de pardonner aussi rapidement à sa jumelle de lui avoir volé son bijoutier favori !

Mais ce n'est pas tout, car la scène qui se déroule sous vos yeux évolue : le Prince Charmant rivalise de ruse et d'efforts pour échapper aux flammes du dragon. Finalement, il semble trouver un plan pour venir à bout de la bête... Il grimpe jusqu'au balcon et profite de la hauteur pour sauter à cheval sur le monstre ! Il tient toujours l’œuf doré dans ses bras, cependant...
À quoi cet objet lui sert-il ? Que va-t-il faire, maintenant qu'il se retrouve sur la bête ?

L'heure est venue...

La seconde partie de l'intrigue continue !
Morphée est invisible, même lorsqu'il commet ses méfaits ! Vous l'aurez compris, il utilise ses pouvoirs sur vous. Dans ce monde, il a la capacité à implanter des images dans l'esprit de ses victimes. Il s'agit de scènes qui n'ont pas lieu dans la réalité mais simplement dans l'esprit de ceux que Morphée vise. Par exemple : Santana n'annonce pas ses fiançailles avec Sebastian, elle ne regarde peut-être même pas Isabella. Personne autour de Isa a remarqué son trouble car tout se passe en quelques secondes, dans son esprit. C'est donc Morphée qui fait croire à l'ancienne duchesse que cela s'est passé, et il est impossible pour elle ou pour qui que ce soit de se douter de la présence de Morphée et de ses agissements, et encore moins d'échapper à sa magie ou aux illusions qu'il vous inflige (si il vous choisit...) !
© Méphi.
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: INTRIGUE N°3 ೨ Part. II : Groupe 3 - le Dragon.   Mar 5 Aoû - 18:51
✧ Intrigue n°3 ; Les origines de la malédiction.







L'ancien pirate du nom de Jim Hawkins s'acharnait avec rage sur la barrière invisible qui empêchait toute personne palpable de sortir de la salle du château dans laquelle s'était déroulé le mariage de Blanche Neige et de son prince. À l'aide de son sabre, il martelait férocement le mur dans l'espoir qu'il se fissure. C'était idiot et peut-être insensé mais quelque chose au fond de lui, lui intimait de s'enfuir d'ici. Même si la menace ne semblait pas imminente, il avait l'intuition qu'être piégés comme des animaux dans une cage ne présageait rien de bon pour la suite.

- Hey Jack Sparrow, tu vois bien que ça sert à rien de taper dessus ! Cette voix sortie de nulle part énerva plus qu'elle ne calma Alexander. Délaissant le mur invisible pour son interlocutrice, il lui jeta un regard noir, du genre de ceux qui signifiaient "Mêle toi de tes oignons la gamine !". Peut-être que son entreprise était vouée à l'échec mais au moins, lui, il tentait quelque chose. Il n'avait aucunement l'intention d'attendre patiemment qu'on vienne le cueillir, surtout qu'il n'était pas seul, et malgré tous les problèmes qu'il rencontrait en ce moment avec Vanellopée, jamais il ne laisserait quiconque lui faire du mal, à elle ou à Moïra ou même à n'importe qui prés de lui. Il était comme ça Alex, un héros malgré lui, qui ne supportait pas que les autres souffrent. Même cette gamine il la sauverait s'il le fallait. Sauf si elle continuait à venir l'emmerder ! Ne jamais faire chier un pirate qui tient un sabre dans les mains !

Tout en soupirant, il donna un bref coup de pied dans la barrière avant de rendre les armes, vaincu. Le pirate se retourna et chercha du regard le petit groupe dans lequel il avait laissé Vany. Avec la foule de fantômes qui s'amassait autour de lui pour passer les portes, il ne distingua pas un seul de ses petits camarades. Et lorsqu'il vit enfin une femme s'approchait de lui et de la petite peste rousse, il fut fort déçu de voir que ce n'était pas sa colocataire mais la dentiste de Storybrooke, qui, malgré son air un peu perdu, faisait preuve d'un calme Olympien. Alexander se surprit à penser qu'il devrait l'imiter et réfléchir calmement à un nouveau plan pour tous les sortir d'ici, au lieu de s'énerver bêtement dans son coin. Mais la paix intérieure qu'il tentait d'instaurer fut immédiatement bafouée à l'arrivée d'une troisième personne. Sa voix cinglante et ses remarques peu pertinentes et prétentieuses replongèrent Alex dans un état d'extrême perplexité et de lassitude infinie.

« Vous devriez poser votre sabre et laissez faire les pros. Contrairement à vous, je possède une arme exceptionnelle avec laquelle je vais pouvoir nous faire tous sortir d’ici ! » La femme qui vint l'interpeller cette fois était la copie conforme de celle qu'il avait stupidement tenté de sauver quelques minutes auparavant, sauf qu'elle ressemblait à une grosse aubergine dans tous ces froufrous violet. La jumelle Heelsman ramenait sa poire et fourra sous le nez d'Alex son "arme exceptionnelle" autrement dit une grande ombrelle assez hideuse.

- Ne me remerciez surtout pas, c’est dans ma nature d’être aussi courageuse et téméraire ! Rajouta-t'elle tandis que le guide du musée fronçait les sourcils pour témoigner tout le dépit qui accaparait son esprit à cet instant présent. Sérieux ? Cette idiote pensait vraiment défoncer ce mur avec son ombrelle là où un sabre bien aiguisé avait échoué ? Alexander fixa le radis comme on fixe la bêtise personnifiée et la vit reculer de quelques pas pour prendre de l'élan.

- Non, attendez vous allez vous prendre la barri... Dit-il néanmoins par principe. Mais la folle aux jupons violet chargea comme une barbare, l'ombrelle en avant et finit par se prendre de plein fouet le mur invisible. Le choc la fit valdinguer en arrière avant d'atterrir lourdement sur le sol, les quatre fers en l'air, les sous-vêtements bien en évidence. Alex réprima un éclat de rire devant cette vision désolante avant de s'éloigner de la scène aux premiers cris de la donzelle qui pleurait son ombrelle biscornue.

L'ancien pirate remonta l'allée à travers les fantômes à la recherche de Vanellopée. Certes, elle ne pouvait pas sortir d'ici, elle non plus, donc elle n'était pas bien loin, mais Alex ne pouvait pas s'empêcher de se faire du soucis pour elle à chaque fois qu'ils étaient séparés l'un de l'autre, et puis, n'était-elle pas sa partenaire, son égal lors de leurs parties de chasse aux trésors acharnées ? Mieux valait réunir leurs deux cerveaux pour établir un nouveau plan d'évasion.

Ah ! Enfin ! Son regard croisa celui d'une Vany apeurée à moitié cachée derrière une colonne en pierre. Alexander en oublia toute la colère qu'il nourrissait à son égard depuis ces quelques jours et s'avança rapidement dans sa direction pour la réconforter. Malheureusement, ce fut à ce moment précis que le décor autour de lui se brouilla. Tendant la main devant lui dans l'espoir de pouvoir atteindre sa bien aimée, il cria son prénom avant que la noir n'envahisse tout son champ de vision. Perdu dans cet entre-deux, sombre et sans fond, une silhouette apparut au loin. Un homme encapuchonné s'adressa à lui...

« Allez-y, tentez de me fuir ! Où que vous alliez, je saurais vous suivre, vous ne pourrez plus vous cacher ! Nul n'échappe à Morphée ! » De longs frissons parcourent le corps du marin et une grimace contrariée se peignit sur son visage à l'écoute de ces mots. Qu'est-ce que tout cela signifiait ? Allait-il tous les faire disparaître ? Les perdre à jamais dans ce rêve sans fin ? Morphée...comme le personnage de la mythologie greco-romaine ?

Ses pensées tourbillonnaient à mesure que la panique le gagnait. Bientôt un nouveau décor s'offrit à lui. Plus sombre que le précédent. Une salle immense et déserte d'un château. Glauque à souhait ! Alex mit plusieurs secondes à reprendre ses esprits, désorienté par ces changements de lieux, il ne comprenait pas le fil conducteur de tout ça. Bien vite, il vit qu'il n'était pas seul dans ce nouvel endroit et son regard se posa rapidement sur les personnes qui l'accompagnaient. Un homme, une femme habillée en indienne, une autre toute en blanc, les soeurs Heelsman, à son grand désarroi, ainsi qu'une jeune femme blonde qu'il reconnut comme étant Jill, l'une des serveuses du Granny's dinner. Son soulagement fut total en constatant que Vany était présente elle aussi, il lui adressa même un léger sourire apaisé. Bien sûr, Alex constata également la disparition de Moïra et de beaucoup d'autres et alors l'inquiétude regagna du terrain. Où étaient-ils tous passés ? Les avait-on simplement séparé ou...était-ce pire que cela ?

« Hey les gens ! Vous me voyez ? » Demanda subitement l'homme à quelques pas de lui. Sortant de ses réflexions morbides, Alex acquiesça pour confirmer qu'en effet, il voyait et entendait nettement l'homme. Son attention se porta alors sur l'étrange scène qui se déroulait devant eux. Une femme blonde, bizarrement apprêtée, venait de prendre place sur ce qui semblait être un trône. Derrière eux, les portes de la salle s'ouvrir dans un fracas inévitable et laissèrent apparaître David Nolan, habillé une fois de plus en prince Charmant, nom qui apparemment était le sien dans cette histoire. La femme à l'allure aussi diabolique que la Regina de la scène précédente accueillit son invité. Un drôle de dialogue s'établit entre eux avant que la femme se transforme tout simplement en...

« DRA… DRAGOOOOOOOON ! HAAAAA ! » Le hurlement de l'une des soeurs Heelsman bousilla les tympans d'Alex. Mais le jeune homme ne lui en tint pas rigueur puisque ce fut à cet instant précis où son coeur manqua un battement, la peur s'insinua dans tout son être, le monstre venait de cracher un jet de flammes dans leur direction. Dans un ultime sursaut de bravoure ou d'amour, au choix, le pirate s'élança vers Vany, l'attira vivement dans ses bras et la serra fermement contre lui, la protégeant comme il put, dans l'espoir vain que son corps la recouvre assez pour ne pas qu'elle meurt carbonisée. C'était un acte désespéré ! Son inconscient et l'adrénaline avaient pris le dessus sur tout le reste.
Les yeux fermés, recroquevillés l'un contre l'autre, Alexander attendait une douleur suivit d'une mort qui ne vinrent jamais...Il ouvrit finalement les yeux et s'aperçut qu'il était bel et bien vivant et que le feu les traversait comme l'avaient fait les invités fantômes au mariage.

Le pirate laissa échapper un immense soupire de soulagement, expirant toute l'air qu'il avait inspiré après avoir retint son souffle si longtemps. Il exprima un petit rire nerveux, heureux d'être encore en vie tout en relâchant lentement Vanellopée, ne sachant plus très bien s'il devait la garder ou non contre lui, vu les dangers qui les menaçaient à chaque instant. Il s'écarta néanmoins non sans passer une main sur la joue blanche de son amie avec une tendresse qu'il ne devrait pas autant exprimer, ça il le savait.

- Ça va ? Lui demanda-t'il au bout de quelques secondes. Rassuré, Alex reprit conscience des autres rescapés autour de lui.

Le petit groupe était en émoi. Chacun réagissait à sa manière. L'autre homme de la bande demanda s'il était devenu dingue. Alex aurait aimé que ce soit le cas, mais malheureusement, ils étaient soit tous dingues, soit tous réellement embourbés dans de sacrés ennuis. L'une des jumelles, celle qui avait hurlé à s'en décrocher la mâchoire ainsi que l'indienne le rassurèrent sur son état mental. Il y avait bel et bien un dragon devant eux qui cherchait à cramer la gueule de David. Peut-être était-ce le même dragon que celui qui avait gâcher le mariage des Nerys d'ailleurs....Le jeune guide du musée de la ville reprenait peu à peu son souffle tout en observant la scène qui se déroulait devant lui. Pourquoi leur montrait tout ça s'ils ne pouvaient pas intervenir ? Quel était le but de cet endroit ? Et puis, même si cette action se déroulait en temps réel, ou dans le passé ou ne s'était jamais déroulée, que cherchait donc David avec son oeuf doré ? Pourquoi avoir voulu rencontrer cette femme..ce monstre légendaire ?
Énormément de questions se bousculaient dans sa tête et même si la plupart paraissaient totalement ahurissantes, le pirate tentait tant bien que mal à y donner un sens.

L'esprit ailleurs, il fut coupé dans ses réflexions par la jeune femme déguisée en indienne qui s'adressa à lui.

- Je n’étais pas la seule à ne pas respecter le thème imposé du Moyen Age on dirait bien. Vous étiez au mariage avant ? Elle aussi était perdue, ils l'étaient tous, mais ses paroles intriguèrent un peu Alex. C'est vrai qu'elle et lui n'avaient pas leur place au milieu de ces tenues moyen-âgeuses, ni Vany d'ailleurs.

- Oui, j'y étais, si on considère que tout ceci est réel... Répondit simplement Alex tout en parcourant le décor d'un bref regard lasse. La jeune femme n'avait sans doute pas entendu sa réponse puisqu'elle s'approcha de lui pour lui prendre le bras et le relâcher d'un coup.

- Excusez-moi, simple vérification… Assura-t'elle. Elle venait de vérifier s'il était bien palpable. Brillante idée !

- Pas de problème...c'est naturel, vu les circonstances Glissa Alexander, un léger sourire amusé aux bords des lèvres. Pas facile de savoir à quel saint se fier quand tout semble fait pour vous faire douter de la présence des autres, de leur réalité et même de la votre. Le mieux était sans doute d'y croire jusqu'à preuve du contraire ! Et c'est ce qu'avait décidé Alexander.

La jolie Jill les rejoint bien vite, émue de retrouver l'indienne à ses côtés. Alex détourna le regard et se concentra sur le bruyant combat qui opposait le dragon à Charmant. Hors de porté des flammes fantomatiques du monstre, le pirate pu admirer la taille impressionnante de l'animal mythique. Sa mâchoire, ses écailles, ses cornes, tout était tellement précis qu'il aurait aimé avoir un bout de papier et un crayon sous la main pour en faire un croquis. Il avait beau avoir longuement imaginé cette bête en entendant les témoignages de certains invités du mariage Nerys, dont celui de Norman, un chasseur aguerris, jamais il n'aurait pu visualiser autant de détails. S'ils rentraient un jour à Storybrooke, il ne manquerait pas de le dessiner...Encore fallait-il qu'ils rentrent un jour !

Alexander soupira et porta une nouvelle fois son attention sur ses voisines. Mais à peine eut-il le temps d'entendre les quelques mots de Jill concernant une certaine Malefique qu'une voix derrière lui, une voix familière s'exprima. C'était celle de Vanellopée, elle lui annonçait de but en blanc qu'elle décidait de rester à Storybrooke, abandonnant tous leurs rêves de voyage autour du monde pour épouser Owen, son petit ami.

- QUOI ? Gueula alors soudain Alex en se retournant vivement vers la jeune femme, à quelques pas de lui. Pourquoi lui sortait-elle tout ça maintenant ? N'avait-elle donc aucune pitié ? Aucune peur pour leur situation ? C'était tellement...imprévisible ! Elle n'avait même pas eu la franchise de lui dire dans les yeux. Elle n'avait fais que l'exprimer entre deux jets de flammes comme on parle de la pluie et du beau temps.

Cette attitude fit entrer Alex dans une colère noire. Sans chercher plus loin il s'avança vers pour la prendre à partie, totalement hors de lui.

- VA TE FAIRE FOUTRE VANY ! JE SUIS RAVI POUR TOI ET TON COPAIN MAIS COMME TU VOIS ON A D'AUTRES PROBLÈMES A RÉGLER, MERDE ! TU CROIS PAS QU'IL A D'AUTRES MOMENTS POUR PARLER DE CA ? TU POURRAIS PEUT ETRE ATTENDRE UN PEU QU'ON S'EN SORTE AVANT D'ALLER PLANIFIER TA FUTURE VIE AVEC TON FUTUR MARI NON ? Le propriétaire de la péniche lança un regard noir à son amie, fou furieux et totalement submergeait par l'émotion. Son coeur se brisait dans sa poitrine, la martelant de coup douloureux. Il la détestait, il ne la pensait pas aussi lâche, aussi peu sensible à ses propres sentiments. Ok, maintenant au moins il était fixé, au prochain événement elle pourrait toujours pleuré pour qu'il s'inquiète pour elle... Quel monstre d'égoïsme ! Jamais il n'aurait cru recevoir ce coup bas de sa part ! Aprés tout, il n'était que le garçon qui avait pris soin d'elle pendant toute sa vie...

De rage, il serra les poings et préféra s'éloigner avant de commettre quoique ce soit qui impliquerait une ombrelle sur le crâne de l'ancienne sirène.

- J'arrive pas y croire...S'écria-t'il imperméable face aux regards des autres membres du groupe. Bien sûr qu'il y avait plus urgent à faire ou à dire, mais cette confrontation l'empêchait de réfléchir, il était tout aussi perdu que la femme en blanc qui pleurait à chaudes larmes plus loin. S'il avait tenté de mettre du sens à tout ce bordel, maintenant il nageait en pleine confusion avec pour seules guides la colère et la tristesse, celle d'avoir déjà perdue celle qu'il aimait. Apparemment aucune situation aussi abracadabrante soit-elle ne semblait l'avoir perturbée dans son choix, elle !

Le pirate déboussolé fut à peine conscient de l'évolution du combat. Ce n'est que lorsqu'il remarqua Charmant à cheval sur le dragon qu'il se dit qu'il aurait aimé être à sa place plutôt qu'à la sienne.


Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: INTRIGUE N°3 ೨ Part. II : Groupe 3 - le Dragon.   Jeu 7 Aoû - 0:13
✧ Intrigue n°3 ; Les origines de la malédiction.

   
   
   
   
   
Isabella la noble, toujours inerte sur le sol, venait de sacrifier sa vie pour que Régina puisse vivre. Une épée l'avait traversée de plein fouet, et elle était morte, en inoubliable et sublimissime héroine qu'elle était. Peut-être avait-elle protégé la population entière ? Et tandis qu'elle tendait grâcieusement ses lèvres dans le vide pour que son prince vienne à son secours, elle se reçut deux baffes monumentales dans la tête. Elle ouvrit donc immédiatement les yeux et, au moment où elle allait hurler au scandal, apperçut au-dessus de sa tête un magnifique homme blond. Là, tout parut au ralenti. Elle l'observait avec de grands yeux ronds et brillants, complètement omnubilée par ce pur beau gosse habillé en... pirate ?! Oh ! Mais pourquoi tout les canons de cette ville étaient pauvres hein ?! Quel gâchis les pauvres ! Mais là, c'était un cas exceptionnel. Enfin, encore plus exceptionnel que Robin qui travaillait à la casse mais qu'elle acceptait (après de maintes et maintes supplications) de voir de temps à autres. Là, c'était son sauveur ! Et il était si beau, son air négligé et pouilleux le rendaient trop sexy !

Mais soudainement des cris surgirent de nulle part lui faisant perdre de vue le pirate, et sa sœur la serra dans les bras si fort qu'elle l'étouffait. « ISAAAAA MA CHÉRIE TU N’AS RIEN ? QUELLE IDIOTE CETTE MARGIE CROIS MOI ON VA LUI FAIRE LA PEAU ! » Heureuse de pouvoir revoir le visage de sa tendre sœur, elle lui acquiesça d'un hochement de tête déterminé répondit les larmes aux yeux. « OOOH SANTANA C'ETAIT HORRIBLE ! JE VOULAIS COURIR, PROTÉGER RÉGINA ET PUIS LA, L'ÉPÉE A TRANSPERCÉ MA PEAU ! C'ETAIT SI DOULOUREUX, TOUT ETAIT FROID ET NOIR ! PUIS LE PIRATE LA-BAS, IL M'A SAUVÉ ! » elle raconta avec émotion toute sa mésaventure à sa sœur et essuya une larme de joie sous son œil. Quand sa sœur proposa de briser la barrière magique qui les empêchaient de sortir, l'ancienne duchesse poussa un cri d'encouragement envers elle. Après tout, les Heelsman devaient tout faire ! Et puis les ombrelles étaient les meilleures ! Elle encouragea donc sa jumelle qui fonça droit dans le vide, mais poussa un cri d'horreur en la voyant percuter de plein fouet la barrière et tomber. Elle rampa à quatre pattes tout en tenant encore son ventre, pas encore remis d'une telle douleur imaginaire, et arriva jusqu'à sa sœur allongée sur le sol. Et là, tout redevint bizarre et un flash de lumière l'aveugla, la faisant retomber en arrière alors qu'elle venait de s'asseoir ! Non mais c'était pas bientôt fini ?!

« Vous pouvez avoir peur... Vous allez bientôt rejoindre votre petit camarade dans mon sanctuaire... » En entendant cette voix, Isabella se crispa et refit immédiatement la morte alors que Santana quant à elle s'était relevée et avait décidé de faire face au monstre. Mais elle n'avait pas la bonne méthode voyons, faire la morte était bien mieux pour être tranquille ! Cependant, elle admira beaucoup son courage si soudain alors qu'elle était encore dans un terrible deuil... La voix bizarre déclara s'apeller Morphée, et l'ancienne impératrice du monde magique ne put retenir un gracieux et délicat pouffement avant d'éclater de rire. Bwahaha mais qui pouvait porter un prénom comme ca ? Ca n'allait pas du tout avec la voix effrayante et en plus c'était carrément un tue-l'amour ; aucune chance que ce pauvre gars puisse un jour se marier ou bien devenir acteur...

Au bout d'un moment, le décor prit place dans la pièce. Elles étaient toujours dans le château mais dans une pièce lugubre qui donnait des frissons dans le dos. La plus grande partie des gens avait disparue, mais certains étaient toujours là dont... LE PIRATE DE SES RÊVES ! Mais avant qu'elle n'ait pû faire quoi que ce soit, une sorte de femme chèvre gothique -puisqu'elle avait des cornes- débarqua dans la pièce et s'assit sur un trône. Une reine ?! Oh, génial ! Isabella se redressa d'un seul coup et voulu aller lui parler avec sa sœur, mais tout à coup Rachid Norman refit son apparition. « Bwahaha, t'as vu ses fringues ? Rachid en collants, manque plus que Margie bodybuildée ! » chuchota-t-elle à sa sœur en riant délicatement. Franchement, Isabella devait faire carrière de comique, elle était née pour ça ! Tiens, pour le prochain bulletin météo elle ferait des blagues ! Elle était tellement absorbée par sa géniallissime blague et son si grand talent d'humouriste qu'elle ne suivit pas la conversation qui se déroula entre la reine des vaches et le prince charmant, et ce fut sa sœur qui la sortie de ses modestes pensées.

« DRA… DRAGOOOOOOOON ! HAAAAA ! »  


Isa sursauta et se retourna d'un seul coup. En voyant la bête cracher du feu, elle attrapa les pans de sa robe qu'elle souleva pour courir à la suite de sa sœur en hurlant de sa magnifique voix. « AAAAAAAAH FEU FEU FEU ! » Elle vit les flammes lui traverser le corps sans la toucher comme l'épée un peu plus tôt, mais jugea cette fois que ce n'était pas la peine de faire l'actrice. Après tout, une épée c'était déjà bien suffisant, manquerait plus qu'elle joue la brochette !  Santana alla taper la discut' à un homme chelou et mal habillé, elle décida donc de retrouver son joli pirate. Pfff, sa sœur avait un don pour attirer les ploucs...

En arrivant vers le sauvage forband des mers, elle se rendit compte qu'il discutait avec l'indienne. Elle remonta son décolleté et agita sa belle chevelure avec désinvolture, et alla se méler à la conversation. « Mon sauveuuuuuuuuur ! » dit-elle « Merci de m'avoir réanimé de mon sommeil éternel, preux pirate ! Oh, je vois que tu as rencontré Sparadra, ne t'inquiètes pas elle n'est pas méchante, mais juste un peu démodée... » elle termina ses mots à voix basse en mettant une main devant sa bouche. Mais le blond n'eut pas l'air de l'écouter que d'un seul coup, il se retourna vers la vahiné complètement furax. « QUOI? » hurla-t-il en faisant sursauter de peur la pauvre secrétaire. Elle n'eut pas de mal à comprendre qu'elle avait dû faire quelque chose d'horrible pour le rendre en colère ! Les poings sur les hanches, elle avança aux côtés du pirate vers la morue.

« VA TE FAIRE FOUTRE VANY ! JE SUIS RAVI POUR TOI ET TON COPAIN MAIS COMME TU VOIS ON A D'AUTRES PROBLÈMES A RÉGLER, MERDE ! TU CROIS PAS QU'IL A D'AUTRES MOMENTS POUR PARLER DE CA ? TU POURRAIS PEUT ETRE ATTENDRE UN PEU QU'ON S'EN SORTE AVANT D'ALLER PLANIFIER TA FUTURE VIE AVEC TON FUTUR MARI NON ? »

« OUAIS ! VA TE FAIRE FOUTRE VANILLE ! » hurla-t-elle le poing levé. « LE BEAU-GOSSE IL MÉRITE MIEUX QUE TOI ALORS FOU LUI LA PAIX ET VA CLAQUER DES NOIX DE COCO AILLEURS, C'EST TROP DÉMODÉ TON TRUC ! » rajouta-t-elle en pointant du doigt la tenue très étrange de la femme qui semblait tout droit sortir d'un salon de strip-tease sur le thème de la mer. Elle ne possédait pas de noix de cocos aux seins mais des étoiles de mer mais après tout, c'était la même chose ! Voyant le pirate s'éloigner, elle le suivit avec hâte. « Je sais je sais...» dit-elle tristement en caressant le bras du matelot qui avait l'air aussi triste qu'enragé. « Mais je suis là maintenant, tu n'as plus de raison d'être triste ! Elle ne te mérite pas, tu mérites plutôt quelqu'un comme moi ! Et tous les deux, nous pourrons voguer à l'aventure sur les mers sauvages de Russie ! » dit-elle en battant des cils et en s'accrochant au bras de celui qui l'avait sauvé. « Je m'appelle Isabella Heelsman. Mais ca, vous devez déjà le savoir. Je suis une célébrité vous savez ! » elle passa une main dans ses cheveux soyeux.

Trop occupée à réconforter son futur époux, la déesse ne prêta pas attention au rodéo de Rachid sur le dragon. Décidément, il sautait sur tout ce qui bouge ! Déboussolée, elle jeta un regard vers les autres gens et aperçut Santana qui la fixait bizarrement. Qu'est-ce-qu'elle avait encore celle-là ? Et avant qu'elle ne puisse dire quoique ce soit, sa peste de sœur lui avoua en riant que Monsieur Sebastian l'avait embrassé et qu'il l'a demandé en mariage ! Pendant quelques secondes, Isa ne réagit plus, bouche grande ouverte, complètement buguée devant les paroles cinglantes de sa jumelle. Puis l'ex-Anastasie lui montra une bague de fiançailles sortie tout droit de la bijouterie de son valeureux amant. Mais, mais, mais... La Miss météo secoua la tête et quand elle regarda face à elle de nouveau, sa sœur n'était même plus entrain de la regarder. Rouge de colère, Isabella se transforma en furie et commença à marcher d'un pas rapide et furieux. « ...RAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH ! » elle cria d'une voix douce et balança tel un boulet de canon son ombrelle dans la tête de sa sœur qui ricocha ailleurs. Elle se mit à courir toujours hystérique, en brandissant ses mains vers elle pour l'étrangler. Ses cheveux et son décolleté remuant au rythme de ses pas, on aurait dit une véritable panthère gracieuse et agile, courant pour attraper sa proie le phacochère. Pendant sa course, elle se prit le pied dans sa superbe robe ce qui la fit déraper avec talent, et elle sauta hargneusement sur sa jumelle en la faisant tomber par terre. COMMENT OSAIT-ELLE ! COMMENT OSAIT-ELLE ! C'ETAIT SON MONSIEUR SEBASTIAN ! A califourchon sur elle, Isabella commençait à frapper de toutes ses forces sa jumelle, tambourinant son torse avec ses poings. « COMMENT OSES-TU PÉTASSE ! » cria-t-elle sans plus porter la moindre attention aux gens. « C'EST FAUUUUUX ! TU MENS ! TU MENS ! ELLE EST EN TOC TA BAGUE DEBILE ! T'AS PAS LE DROIT ! MONSIEUR SEBASTIAN EST A MOI ! ON VA SE MARIER ET PARTIR VIVRE SUR UNE ILE DÉSERTE TOUS LES DEUX EN AFRIQUEEEEE TU PEUX PAS ME LE PIQUEEEER ! » elle frappait de plus en plus fort, rouge comme un magnifique rubis. Dans un râle, elle s'empara d'un morceau de tissus à la poitrine de sa sœur et l'arracha violemment jusqu'en bas, enlevant ainsi une grande partie de l'épaisseur de sa robe qui ressemblait désormais à un vieux draps. Beaucoup d'hommes auraient surement dépensé des centaines pour assister à un tel spectacle de catch féminin, et même si elle était complètement hors d'elle Isabella veillait à se battre avec fougue et élégance pour séduire son beau pirate qui devait surement l'observer avec admiration. « TIENS ! PRENDS-TOI CA ! MONSIEUR SEBASTIAN N'AURAIT JAMAIS VOULU DE TOI T'ES BIEN TROP MOCHE ON DIRAIT UNE BETTERAVE ! PERSONNE NE T'AIME ! MÊME FALAFEL ! T'ES BONNE A TE MARIER A ARCHIE TOQUEUR, ET AVOIR DES MORVEUX ROUX ET DALMATIENS ! BETTERAVE ! » elle la tapa de plus belle, toujours en hurlant et l'insultant en espagnol. Elle menait son combat avec gloire et dignité. Complètement transformée, la sublime déesse qu'elle était se battait telle une guerrière de la guerre de Toît, et rien ni personne ne pouvait la séparer de sa victime qui devait payer pour une telle trahison. Sa sœur n'avait jamais été intelligente et fidèle, elle était toujours à la trahir et l'embêter ! Elle était jalouse, jalouse jalouse jalouse ! Monsieur Sebastian n'épouserait jamais une femme aussi laide qu'elle, c'était certain ! Et Isabella allait se charger personnellement d'enlaidir encore plus son cas !


   

Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: INTRIGUE N°3 ೨ Part. II : Groupe 3 - le Dragon.   Jeu 7 Aoû - 14:34
✧ Intrigue n°3 ; Les origines de la malédiction.





Vanellopée était assise par terre, appuyée contre la colonne. Autour d'elle, le chaos semblait avoir pris possession de la salle... Entre les invités du mariage qui fuyaient dans tous les sens et les habitants de Storybrooke qui ne savaient pas ce qu'ils devaient faire, la confusion était totale. La jeune femme avait du mal à se remettre de tous les passages au travers de son corps que lui avaient fait subir les personnes non palpables qui avaient croisé sa route depuis l'intervention de Regina. D'ailleurs, lorsque l'image se mit à se brouiller et les sons à s'assourdir, Vany pensa tout d'abord qu'elle était en train de s'évanouir. Puis, lorsque le flash de lumière l'aveugla et qu'elle se rendit compte qu'elle était de retour dans ce lieu de ténèbres qui l'avait arrachée à son cauchemar, un frisson la parcourut.

▬ Ainsi, c'est ici que vous étiez ! Vous ne pourrez plus m'échapper, désormais !

Cette voix... Pourquoi la poursuivait-elle ainsi ? La demoiselle se remit debout et scruta les environs. Il faisait bien trop noir autour d'elle pour qu'elle puisse distinguer quoi ou qui que ce soit... Alors pourquoi la voix la vouvoyait-elle ? Était-ce par politesse ou les autres étaient-ils là, quelque part ? Alex ! Son cœur se serra à la pensée que, peut-être, le jeune homme se trouvait dans les parages mais qu'elle demeurait dans l'incapacité de s'assurer qu'il allait bien. Ce fut la silhouette qui se profilait en face d'elle qui ramena son attention en direction de la voix, car la personne dissimulée sous un sombre capuchon face à elle semblait en être le possesseur. La silhouette laissa alors échapper un éclat de rire et, à nouveau, Vany frissonna, esquissant une grimace peu rassurée.

▬ Vous pouvez avoir peur... Vous allez bientôt rejoindre votre petit camarade dans mon sanctuaire...

Avait-il perçu son inquiétude pour parler de la sorte ? Qui pouvait dire de quoi cette personne était capable ! Qui était ce camarade dont il parlait ? Était-ce Alex ? Pourvu que non ! Le décor se mit à nouveau en mouvement, ce que Vany hésitait à qualifier de positif ou de négatif, étant donné ce que sa première échappée de ce lieu de pénombre avait donné... De plus, le sourire effroyable que lui offre l'homme encapuchonné ne lui dit rien qui vaille : n'était-il pas furieux, la fois précédente, lorsqu'elle s'était évaporée ? Qu'est-ce qui avait changé, à présent ?

▬ Allez-y, tentez de me fuir ! Où que vous alliez, je saurais vous suivre, vous ne pourrez plus vous cacher !

La gorge de l'ancienne sirène se noua en entendant le rire de l'homme retentir une fois de plus. Alors c'était ça, la différence entre cette fuite sur laquelle elle n'avait aucune emprise et la précédente : l'inconnu semblait convaincu de pouvoir retrouver sa trace. Pour un peu, la demoiselle aurait fondu en larmes. Les environs tourbillonnent à la manière d'une tornade autour de la libraire, tandis que le rire lointain de l'ombre lui parvient toujours.

▬ Nul n'échappe à Morphée !

Elle avait entendu ces mots comme s'ils avaient été criés depuis un lieu lointain mais ils avaient été prononcés bien trop distinctement pour qu'elle puisse douter de leur sens. Morphée ? Le personnage mythologique qui avait donné son nom à la morphine ? Bizarrement, Vany avait comme l'impression que cet homme était plus du genre létal et non du genre à vouloir soulager les douleurs... Voilà qui n'annonçait vraiment rien de bon !

La demoiselle essaya cependant de se concentrer avec un peu plus d'application sur le nouveau décor où elle s'était trouvée projetée. À son grand soulagement, elle remarqua en premier lieu les gens autour d'elle, parmi lesquels se trouvaient un homme qui demanda à voix haute si les autres pouvaient le voir, ce qui laissa penser à la chasseuse de trésors qu'ils étaient tous dans la même situation qu'elle. En scrutant le petit groupe, elle réalisa cependant que leur nombre avait considérablement diminué et elle ne savait pas vraiment si elle devait considérer ce fait comme étant une bonne chose ou non. Dans cette grande salle froide et vide, elle avisa chacune des personnes présentes. Les filles étaient majoritaires mais Vany eut la joie de constater qu'Alex était aussi présent. Ce fut comme si une valve s'ouvrait en elle, laissant évacuer un peu de pression pour laisser entrer du soulagement à la place. Elle se dirigea alors vers le pirate et se fit traverser par une femme blonde dans sa course. Tiens, elle ne l'avait pas vue, celle-ci ! Le déplaisir de retrouver cette sensation fantomatique la fit grimacer et elle ralentit un peu dans son mouvement pour rejoindre Alexander, histoire de pouvoir observer ce que la seule personne avec laquelle ils ne pouvaient pas interagir faisait.

Elle avait rallié le lieu où se trouvait l'ancien corsaire lorsque David Nolan fit son entrée. Le fait qu'il s'adresse à la blonde sur son trône esseulé lui fit comprendre directement qu'il était encore le Prince Charmant dans cette nouvelle scène. La discussion animée que les deux protagonistes partageaient portait sur une bête visiblement hostile, ce qui ne plut pas du tout à l'ex-amazone aquatique... Visiblement, son instinct se révéla juste car le dialogue des deux fantômes se termina par la transformation de la femme en...

▬ DRA… DRAGOOOOOOOON ! HAAAAA !

Ce mot, hurlé par l'une des sœurs Heelsman, tira la sonnette d'alarme dans l'esprit de Vany. La panique envahit la demoiselle qui referma automatiquement sa main sur le bras d'Alex. Le monstre, dans un souci d'étaler sa suprématie, se mit alors à cracher une gerbe de flammes. Le cœur de l'ancienne sirène manqua un battement : le feu fonçait droit sur le petit groupe de spectateurs ! Alex se tourna alors vers elle, leurs regards se croisèrent, ils exprimaient la même inquiétude. Le jeune homme tira Vanellopée à lui et la serra fort dans ses bras, exposant son dos aux flammes et ne laissant pas l'occasion à la demoiselle de voir quoi que ce soit et encore moins de bouger pour tenter de renverser la situation et faire en sorte qu'elle le protège... Même si cela aurait été ridicule, était donné leur différence de gabarit, l'intention y était : Vany ne voulait pas perdre Alex !

Ils allaient très certainement se consumer tous les deux, de toute manière, et l'attente sembla interminable pour la jeune femme... Surtout lorsqu'on considérait le fait que la mort ne vint jamais. Le feu était là, mais il les traversait comme des hologrammes ! Ce fut le soulagement presque instantané. Le rire nerveux de la libraire vint se mêler à celui de son meilleur ami. Le jeune homme lui caressa alors la joue mais Vany ne sut pas comment répondre à ce geste de tendresse.

▬ Ça va ?

Elle hocha doucement la tête, accompagnant ce geste par un pâle sourire. Vany était blanche de peur mais elle prit conscience qu'elle ne pouvait pas se laisser aller, pas maintenant. Au moment où elle pensait qu'ils allaient mourir, où ils l'avaient tous pensé, Alex avait démontré une fois de plus son courage et surtout le dévouement qu'il mettait à son service. Cette action chamboula complètement le cœur de la jeune femme, et les sentiments qui l'avaient animée dans ce moment qu'elle avait cru être le dernier semblaient fournir à l'ancienne sirène un début de réponse au dilemme qui la tiraillait depuis quelques temps...

La gêne qui régnait entre les deux amis la poussa alors à s'éloigner un peu du petit groupe pour se focaliser d'avantage sur le lieu où ils se trouvaient et l'action qui se déroulait sous leurs yeux. Elle remarquait enfin l'objet ovale que le chevalier serrait contre son torse, ce qui fit froncer les sourcils de Vany. Cette sorte d'œuf doré devait être sacrément important pour qu'il se handicape dans son duel contre le monstre en le gardant avec lui ! Alors que le chevalier passa en courant derrière le groupe de spectateurs, le regard de l'ancienne sirène fut détourné du combat pour se focaliser sur une scène se déroulant parmi ses compagnons d'infortune : une demoiselle vêtue en indienne discutait avec Alex et se mit à lui toucher le bras, geste auquel l'ancien pirate répondit par un sourire. Autant dire que cette interaction, pourtant logique et légitime aux yeux de n'importe qui, déplut fortement à Vany.

La demoiselle décida alors de rallier les autres pour mettre un terme à ce tête-à-tête un peu trop joyeux à ses yeux. Une autre jeune femme rejoignit le duo avant elle, une jolie blonde que la libraire reconnut comme étant l'une des serveuse du Granny's, et Vany eut à peine le temps de l'entendre parler d'une certaine Maléfique lorsqu'elle parvint à leur hauteur. Elle se trouvait un peu en retrait, derrière Alex, et s'apprêtait à demander à Jill de répéter ses dires lorsque...

▬ QUOI ?

En entendant le cri enragé d'Alex, la demoiselle sursauta. Lorsque le jeune homme fit volte-face pour planter un regard furieux dans le sien, elle se retrouva dans l'incompréhension la plus totale. Qu'est-ce qui lui prenait ? Il semblait lui en vouloir mais Vany était bien incapable de savoir pourquoi ! Elle regarda alors les demoiselles à côté d'elle, histoire de déceler un indice dans leur regard mais personne dans le groupe ne semblait comprendre, ni lui être hostile... Personne, excepté Alexander.

▬ VA TE FAIRE FOUTRE VANY ! JE SUIS RAVI POUR TOI ET TON COPAIN MAIS COMME TU VOIS ON A D'AUTRES PROBLÈMES A RÉGLER, MERDE ! TU CROIS PAS QU'IL A D'AUTRES MOMENTS POUR PARLER DE CA ? TU POURRAIS PEUT-ÊTRE ATTENDRE UN PEU QU'ON S'EN SORTE AVANT D'ALLER PLANIFIER TA FUTURE VIE AVEC TON FUTUR MARI NON ?

Quoi ?! Il fallut quelques secondes à Vany pour réaliser à quoi faisait référence l'ancien pirate. Mais pourquoi parlait-il de cette histoire maintenant, devant tout le monde, alors que l'affaire n'avait même pas été évoquée ? Les yeux écarquillés, la jeune femme ne comprenait pas ce qui était arrivé à Alex, ni pourquoi il l'accusait de la sorte, alors qu'il savait très bien qu'elle n'avait pas fait son choix !

▬ Mais, je...

La demoiselle n'eut pas l'occasion de balbutier d'avantage que la seconde sœur Heelsman en rajouta une couche :

▬ OUAIS ! VA TE FAIRE FOUTRE VANILLE ! LE BEAU-GOSSE IL MÉRITE MIEUX QUE TOI ALORS FOUS LUI LA PAIX ET VA CLAQUER DES NOIX DE COCO AILLEURS, C'EST TROP DÉMODÉ TON TRUC !

Vanellopée fronça les sourcils. Qu'est-ce qu'elle racontait, cette abrutie gonflée au botox ? L'ancienne sirène n'eut même pas l'occasion de répliquer que ses deux agresseurs s'éloignèrent. Alex avait l'air fou de rage, tandis que la Heelsman se montrait compatissante avec lui. Serrant les poings, Vany sentit la colère monter à son tour. Elle était hors d'elle : non seulement ils l'insultaient ouvertement mais en plus Alexander lui démontrait, quelques minutes à peine après lui avoir fait croire qu'il l'aimait vraiment, qu'en réalité il s'en fichait totalement d'elle et préférait cette bimbo verte qui rampait à ses pieds ! PARFAIT ! Qu'il aille se faire foutre lui-même ! Vany releva le menton dans un mouvement féroce et foudroya du regard ceux qui demeuraient autour d'elle, historie de leur faire comprendre qu'ils n'avaient pas intérêt à lui parler.

À la manière d'une furie, elle s'éloigna alors vivement du groupe et se promit de ne plus approcher cet hypocrite qui lui servait de colocataire... Et dire qu'elle avait cru qu'il était sincère ! Et dire qu'elle commençait à y voir plus clair et que, pendant un instant, elle pensait que son choix était fait ! Quelle idiote !

Ruminant sa colère, elle remarqua alors une jeune femme isolée. Cette dernière était vêtue d'une robe blanche déchirée qui lui donnait l'air d'un vrai fantôme. Vany décida alors de rejoindre la demoiselle car il fallait dire qu'elle s'était prostrée contre le mur le plus éloigné d'Alexander. Arrivant à sa hauteur, l'ancienne sirène remarqua que la jeune femme recroquevillée au sol était en pleurs. S'asseyant à côté, elle posa doucement une main sur le bras de cette dernière.

▬ Ça va aller... On va s'en sortir.

Sa voix était douce et calme en dépit du fort ressenti qui sommeillait en elle. La jeune femme avait la peau glacée. Réalisant qu'elle portait toujours sur les épaules le manteau de pirate d'Alex, elle s'empressa de l'enlever pour le poser sur le dos de sa compagne du moment. Elle se débarrassait du geste amical que ce traître lui avait fait plus tôt tout en aidant l'inconnue : d'une pierre deux coups !

▬ Là, ça ira mieux comme ça...

Ne pouvant résister à l'envie de regarder ce qui se passait un peu plus loin, Vany réalisa avec stupeur que le chevalier à l’œuf se trouvait à présent à califourchon sur le dragon ! Écarquillant les yeux, l'ancienne sirène se demandait vraiment à quoi tout cela rimait, surtout que le Prince Charmant ne semblait pas vouloir profiter de cet avantage considérable pour achever la bête : au contraire, il avait rengainé son épée.

▬ C'est à n'y rien comprendre !

La jeune professeure avait murmuré ces mots en fronçant les sourcils. Instinctivement, son regard dériva en direction des autres personnes présentes dans la salle et elle vit alors les jumelles se crêper le chignon en criant mais Vany se trouvait trop loin pour comprendre ce qu'elles hurlaient. Même si elle fut un peu surprise, elle ne pouvait pas dire que cela lui faisait de la peine, vu la manière dont l'affreux épinard l'avait traitée un peu plus tôt ! Ce qui était étrange, c'était pourquoi le "grand héro" n'allait pas porter secours à sa nouvelle conquête ! Lorsque ses yeux se portèrent alors sur Alex, son cœur se serra et sa mâchoire se crispa. Elle détourna rapidement le regard, la colère refaisant surface : comme si elle pouvait lui pardonner !

▬ Pff... Regarde moi ça, monsieur l'amoureux torturé ! Tu dois être fier de toi ! Je te hais !

Elle avait marmonné ces mots avec conviction et les fit bientôt suivre par d'autres témoignages verbaux de sa souffrance et de la rage qu'elle nourrissait à l'encontre du pirate... Puis, subitement, elle se tourna vers la demoiselle près d'elle et s'empressa d'ajouter :

▬ Je ne parle pas de vous, bien sûr ! Je ne me permettrai pas...

Elle offrit un sourire gêné à la jeune femme. Scrutant le visage en détresse de la pauvre créature à ses côtés, elle occulta Alex de ses pensées et reprit la parole sur un ton un peu plus rassurant, consolant comme elle le pouvait la jeune femme et parlant de sujets divers pour que toutes deux se changent les idées.


Revenir en haut Aller en bas

avatar

PNJ Intrigues
PNJ Intrigue ೨ Tremblez, Mortels !

✒ Curse :
49


MessageSujet: Re: INTRIGUE N°3 ೨ Part. II : Groupe 3 - le Dragon.   Jeu 7 Aoû - 23:02

Everything has a beginning



The shadow waiting in the dark...
Dans ce monde fait de souvenirs et de songes, Morphée règne en maître. Maintenant qu'il a retrouvé votre trace, il ne va pas vous lâcher de sitôt ! Certes, votre sommeil est un peu plus profond dans cette nouvelle scène, mais rien n'est terminé...
Tandis que vous observez ce qui se passe dans ce lieu, Morphée rôde. Il est invisible, indétectable, mais il est là. Il se délecte de votre situation, scrute vos visages perdus. Dans cet univers, il est puissant. Vous ne savez pas qu'il est là, et c'est tout à son avantage !

S'approchant de Michael Moody, il se penche à son oreille et se met à murmurer. Sa magie transforme ses paroles en images, visibles uniquement par Michael ! Ainsi, son pouvoir de confusion fait en sorte que l'esprit de l'ancien loup-garou s'embrouille. Lorsqu'il regarde parmi ses camarades spectateurs à travers ce voilage mental, il tombe nez-à-nez avec une Tessa qui lui avoue qu'elle a eu le temps de tuer Regina avant de se faire transporter dans cette salle. Elle tend même ses mains pleine de sang vers l'ancien loup-garou pour prouver ses dire ! Puis, l'image redevient claire, bien que la colère envahit Michou. Tessa ne dit plus rien et ne le regarde même pas, à présent... Mais Michou n'a pas l'intention de laisser Tessa s'en tirer comme ça après avoir tué celle qu'il aime !

L'heure est venue...

La seconde partie de l'intrigue continue !
Morphée est invisible, même lorsqu'il commet ses méfaits ! Vous l'aurez compris, il utilise ses pouvoirs sur vous. Dans ce monde, il a la capacité à implanter des images dans l'esprit de ses victimes. Il s'agit de scènes qui n'ont pas lieu dans la réalité mais simplement dans l'esprit de ceux que Morphée vise. Par exemple : Tessa n'a pas tué Regina, elle ne regarde peut-être même pas Michael. Personne autour de Michou n'a remarqué son trouble car tout se passe en quelques secondes, dans son esprit. C'est donc Morphée qui fait croire au patient de psychiatrie que cela s'est passé, et il est impossible pour lui ou pour qui que ce soit de se douter de la présence de Morphée et de ses agissements, et encore moins d'échapper à sa magie ou aux illusions qu'il vous inflige (si il vous choisit...) !
© Méphi.
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: INTRIGUE N°3 ೨ Part. II : Groupe 3 - le Dragon.   Ven 8 Aoû - 0:43
✧ Intrigue n°3 ; Les origines de la malédiction.





-Dites-moi que je ne suis pas dingue et qu'on vient de voir un dragon cracher du feu ?  

Dans d'autres circonstances, la question aurait pu paraître...comment dire... "étrange" et ça reste un euphémisme. Mais la situation n'est-elle pas étrange à bien y regarder ? Après tout ça n'est pas tous les jours que l'on est spectateur d'un combat épique mené par un pseudo chevalier contre un dragon, qui quelque secondes auparavant était une "femme sur le trône". Michael observa ses alliés potentiels, espérant ne pas avoir affaire à des êtres "factices" comme lors de la cérémonie nuptiale, vite écourtée par l'arrivée impromptue d'une Regina au comble de son sex-appeal.

-Vous n'êtes pas dingue. Je l'ai très nettement vu moi aussi.

Michael se retourna, une charmante jeune femme, lui étant totalement inconnue au passage, s'approcha tout en restant bien calme.

-Me voilà rassuré, l'espace d'un instant j'ai cru que vous me passeriez au travers sans me voir, comme la plupart des invités de la cérémonie de mariage, à laquelle je suppose que vous avez assisté.

La colère de Michael, à l'encontre de la mariée, qui désormais n'était plus, c'était amoindri et peu à peu l'ancien loup, avait reprit le contrôle et paraissait à nouveau en état d'avoir une conversation "normale" bien que la situation ne s'y prête pas. Ainsi, se sachant vue, il prêta plus attention à ses compagnons d'infortune, à savoir six jeunes femmes et un homme, qui lui restait silencieux pour le moment. La jeune demoiselle qui venait de s'adresser à Michael se mit à sourire à une jolie blonde, signe que les deux jeunes femmes n'étaient certainement pas inconnues l'une à l'autre. Puis la jeune demoiselle typée lança un rire étouffé à l'encontre du deuxième homme de "la bande" Michael avait aussi remarqué la présence, non pas discrète, de l'espèce de "grosse meringue verte" venue se jeter sur la Regina "fantomatique" lors de la précédente cérémonie. La meringue, après s'être fictivement débattue contre un feu tout aussi fictif, s'approcha du petit groupe de "rescapés" et plus particulièrement de Michael, qui ne remercié pas le Destin d'avoir largué à leurs côtés, cette petite chose, un poil hystérique sur les bords.

-Bonjour! Je m'appelle Santana Heelsman, mais ça vous devez sans doute le savoir !  

Michael arqua un sourcil et se décala d'un pas, espérant ainsi échapper un peu plus à la nouvelle malédiction qui se présentait à lui. La jeune demoiselle clichait frénétiquement des yeux lors de son introduction.

-Uh...non je n'ai pas le plaisir de vous connaître. Vous êtes sûr que ça va ? On dirait que vous avez un léger problème aux yeux. s'exclama Michael non sans ironie.

-Rassurez-vous, vous n'êtes pas fou, j'ai moi aussi vu cette vieille femme se transformer en dragon ! Après j'ai trouvé ça absolument badass !

Elle continuait son numéro de charme, ce qui n'avait aucun effet sur Michael, qui commençait à douter de l'état psychologique de son interlocutrice. D'autant plus que son vocabulaire lui échappait. Santana tourna légèrement la tête pour faire balancer sa chevelure comme le font les modèles d'une pub de shampoing. Michael resta alors pantois devant l'attitude "paontesque" de la jeune femme qui elle, ne lâchait rien et continuait son numéro de charme

-Je ne crois pas vous avoir vu à Storybrooke vous, que faites-vous dans la vie?

Michael observa l'indienne et le deuxième homme de la bande. En effet ces derniers venaient d'être rejoint par une jeune femme blonde. Il cru entendre parler du petit Henry. Tout en faisant preuve de tact, il mit fin à "la conversation" qu'il entretenait péniblement avec la soeur Heelsman

-Normal, j'étais interné en psychiatrie dit-il en lui offrant un sourire à vous glacer le sang. Il s'éloigna ainsi de la jeune femme et rejoignit le petit groupe. -Excusez-moi ! J'ai cru vous entendre parler du petit Henry. Il lui est arrivé quelque chose ?

Depuis son réinternement, Michael avait loupé un certain nombre de péripéties, ce qui incluait bien évidement, le coma du petit Henry. La conversation qui avait pourtant si bien démarrée, prit brusquement fin lorsque le pirate se retourna vers une jeune femme brune. Elle se trouvait à peine à quelques pas de lui, malgré tout il commença à hurler de plus belle, provoquant l'étonnement de ses camarades. Michael resta d'abord en retrait curieux de comprendre d'où venait cette colère qui habitait à présent le jeune homme à qui il n'avait pas encore adressé un mot. La colère du jeune homme, aussi intéressante soit-elle, n'avait malgré tout aucun sens. La jeune femme a qui il envoyait ses réprimandes, ne lui avait même pas adressée la parole. Le jeune homme s'avança alors vers elle, Michael serra la mâchoire, il ne voulait pas intervenir pourtant il savait que si la situation venait à dégénérer, son intervention serait à n'en pas douter, salutaire.

- VA TE FAIRE FOUTRE VANY ! JE SUIS RAVI POUR TOI ET TON COPAIN MAIS COMME TU VOIS ON A D'AUTRES PROBLÈMES A RÉGLER, MERDE ! TU CROIS PAS QU'IL A D'AUTRES MOMENTS POUR PARLER DE CA ? TU POURRAIS PEUT ETRE ATTENDRE UN PEU QU'ON S'EN SORTE AVANT D'ALLER PLANIFIER TA FUTURE VIE AVEC TON FUTUR MARI NON ?

-OUAIS ! VA TE FAIRE FOUTRE VANILLE ! LE BEAU-GOSSE IL MÉRITE MIEUX QUE TOI ALORS FOU LUI LA PAIX ET VA CLAQUER DES NOIX DE COCO AILLEURS, C'EST TROP DÉMODÉ TON TRUC !

La brunette, pas plus maligne que sa meringue verte de soeur, continua bêtement à cracher son venin et à répandre sa débilité dans l'assistance, Michael se sentit obliger d'intervenir. -HEY ! On va tous et toutes se calmer et vite. Et vous l'autruche là, pas la peine de bécasser inutilement ! Je crois qu'on a eu notre lot de conneries pour aujourd'hui. dit-il à la soeur de Santana qui n'attendit pas une minute de plus pour aller consoler "le pirate" Mais très vite Michael se détourna de cette étrange scène de drague et remarqua la folle cavalcade de celui qui, quelques minutes auparavant, passait la bague au doigt de "Blanche Neige". A peine conscient du danger, Michael s'éloigna du petit groupe et s'approcha un peu plus de la scène pour laquelle il jouait les spectateurs. Charming ne cessait de courir, encore et encore et tentait ainsi de repousser l'échéance d'une inévitable confrontation contre le "dragon". Il luttait ainsi d'ingéniosité pour échapper tant bien que mal aux flammes de celle que l'on appelait ici "Maléfique" Michael était subjugué et n'en perdait pas une miette, il en oublia totalement ses compagnons d'infortune qui semblaient se livrer verbalement bataille. Son attention était focalisée sur l'oeuf doré que tenait "le preux chevalier"

-Tu vas nous faire une sacré omelette se dit-il non sans ironie. Oui, la situation ne prêtait pas à sourire, mais que voulez-vous, chacun gère comme il peut ses peurs. Le Prince arriva à présent sur un balcon et profita d'être suffisamment haut pour sauter sur le dragon. Michael se retourna alors et vit les deux soeurs se disputaient, le groupe semblait s'être éclaté, sans grande surprise. -Autant faire cavalier seul se dit-il. Il souffla et se retrouva figé l'espace d'un instant, un léger bourdonnement accapara son esprit puis des paroles se firent entendre. Elles émanaient de la jeune femme brune qui se trouvait à terre quelques minutes auparavant. Elle le regardait avec un sourire mauvais puis lui déclara sans la moindre hésitation, qu'elle avait tué Regina avant d'être transportée ici. Pour appuyer ses paroles, elle leva ses mains vers l'ancien loup et ce dernier découvrit avec horreur, qu'elles étaient pleines de sang. Les larmes montèrent aux yeux de Michael. Ainsi la peur et la colère se mêlèrent dans son esprit dévasté

-HEY.... espèce de salope hurla-il à l'égard de Tessa. Puis sans réfléchir, il se jeta sur elle et l'attrapa par le cou qu'il commença à serrer. Comment as-tu oser la tuer ? Tu vas crever... TU VAS CREVER ! hurla-il de toutes ses forces en continuant de serrer la gorge de cette pauvre Tessa.


Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: INTRIGUE N°3 ೨ Part. II : Groupe 3 - le Dragon.   Dim 10 Aoû - 17:27
✧ Intrigue n°3 ; Les origines de la malédiction.






Faire un trait d’humour dans de telles circonstances avait pour but ultime et presque unique de tenter de déstresser un peu et de rendre cette atmosphère moins étouffante. Peut-être que c’était ces faux jets de flammes, ou cet imposant dragon noir, mais quoiqu’il en soit la belle indienne sentait la température accroitre dangereusement en elle. Dans une tentative un peu désespérée, elle s’éventa avec sa main droite. Mais malgré la vigueur et la bonne volonté qu’elle y mettait l’air qui frôlait son visage se faisait rare et peu rafraichissant. Savannah n’en oubliait pas pour autant de regarder le pirate auprès duquel elle se tenait et dont elle attendait la réplique. Celle-ci ne se fit pas attendre et elle y répondit dans un premier temps par un hochement positif de la tête. Réel… ce mot paraissait bien compliquait à définir dans le cadre où ils se trouvaient… Si elle y réfléchissait sérieusement, sa logique lui dicterait qu’absolument rien de tout cela ne pouvait pas être réel ! Ce décor, ces monstres, ces évènements, Morphée, les autres invités, le pirate avec qui elle discutait, elle-même l’indienne… tout n’était qu’illusion. Cependant elle n’avait pas d’autre option à sa disposition que celle de se prêter au jeu dans lequel on l’avait entrainé ! Elle songeait qu’il valait mieux que ce soit de bon gré et avec le moins d’appréhension possible, pour espérer s’en tirer indemne !

La réalité cherchant à se dérober sous elle, à la tester, à jouer avec ses nerfs, elle avait fait la seule chose qui lui permettait de considérer qu’elle ne parlait pas à un fantôme… toucher son interlocuteur. Le test se révéla probant, alors le pirate était bien réel, si on considérait qu’elle-même l’était aussi ! Ce ne fut qu’après que la jolie brune pensa à son action et aux faits que bon nombre d’individus n’aime pas être ainsi tripoté par une femme inconnue. Mais le pirate, elle ne pouvait le nommer autrement pour le moment, ne s’en offusqua pas. Le jeune homme fut même conquis un bref instant, amusé surement par son petit manège un poil enfantin. Elle l’imita d’un petit sourire discret mais radieux. L’une des sœurs Heelsman apparut ensuite comme une apparition brutale, comme la dernière fois et s’agrippa encore au seul mâle qui était à ses côté. Sparadra ? C’était d’elle dont elle parlait ? Elle n’avait ni le cœur, ni l’envie de chercher à répliquer à cela, ni même de répondre à sa pique. La jolie brune passa au-dessus et l’ignora royalement !

Puis n’ayant pas le temps de se demander ce qu’elle allait bien pouvoir dire ou faire, Savannah sentit qu’on lui tapotait légèrement l’épaule. Au vu de la situation présente, elle était sur la défensive et son niveau de vigilance c’était relevé de quelques crans, aussi à ce geste elle sursauta tout en se retournant. Son cœur s’accéléra aussi mais très vite quand elle vit le doux visage de son amie Jill elle se rasséréna aussitôt. Cette fois-ci son sourire s’élargit sans commune mesure, allant jusqu’à offrir un demi rire en entrouvrant ses lèvres. Elle s’écria de joie :

- JILL !

Les deux femmes se prirent ensuite dans les bras pour se donner une accolade amicale et chaleureuse. Tout à sa joie de voir à nouveau un visage connu, aimé et non-fantomatique, elle glissa même un petit bisou sur la joue de la jolie blonde. Une fois décollé l’une de l’autre Jill s’adressa à son amie, Savannah de son côté avait pris chacune des mains de son amie dans les siennes, comme si elle avait peur de la perdre, de la voir s’éloigner ou pire disparaître. Très rapidement une bulle se créa entre les deux amies, elles discutaient comme elles avaient l’habitude de la faire en temps normal. Cette sphère à elles, était si parfaite, que l’ex-indienne en oubliait sans mal le dragon, l’univers étrange dans lequel elles étaient, le prince, le combat et tout ce qui suivait… Elle échangea d’un ton léger et presque guilleret :

- Merci ma jolie blondie. Je te retourne le compliment, cette robe te sied à merveille. Je suis super contente de te voir ici, les repères familiers se font assez rare par ici. Tout à l’heure j’étais avec Rowena à un mariage puis elle a disparue.

La discussion se poursuivant mais prit un tournant très différent et Savannah eut bien du mal à attraper le virage et à suivre son amie. Sa mine perplexe s’affichait sans détour sur les traits de son visage. Ce qu’elle racontait lui rappelait étrangement le début des révélations qu’avait pu lui prodiguer Rowena. Jill parlait elle aussi de contes, du petit Henry, de rêves et de personnages à identités multiples. La jolie brune avait l’impression qu’on lui offrait des morceaux de puzzle et qu’on lui demandait de voir l’image que cela devait constituer alors qu’elle n’avait jamais eu connaissance du modèle auquel elle devait aboutir. Elle ne chercha pas à dissimuler son ignorance, Savannah déclara franchement :

- Attends ralentis un peu, je n’arrive pas à te suivre là. Maléfique ? Comme la sorcière dans le conte de la Belle au bois dormant ? Si c’était vrai… alors le prince là… c’est Philippe ?! Mais tout à l’heure au mariage le marieur là appelé prince Charmant et il était en train de se marier avec Blanche Neige !

Oui… c’était grave le bordel dans l’esprit de l’ex-indienne. Elle adorait lire, ce qui expliquait qu’elle connaisse aussi bien tous ces personnages, les histoires de contes, les titres… Mais si ce monde imaginaire rejoignait leur monde, d’une façon ou d’une autre alors là oui elle était larguée. Savannah c’est une vraie terrienne, qui aime s’évadait mais seulement par la pensée. Elle connaissait très bien le monde réel, presque autant que l’imaginaire qu’elle c’était forgée par ces lectures, recherches, discussions… mais la passerelle entre les deux lui était inexistante et impossible même à ses yeux !

Complètement plongé dans un océan de réflexion elle fut tirée subitement de tout cela quand elle entendit la voix du pirate s’élever dans les airs, avec force et véhémence sur une jeune femme. Un nouveau frisson l’électrisa en entendant ses cris, elle avait une sensation désagréable comme si ça lui était adressé alors que ça n’était pas du tout le cas. Elle se sentait comme une petite chienne sur laquelle on crie alors qu’elle n’a rien fait. Ridicule ? Oui un peu, Savannah n’aimait juste pas du tout entendre une dispute éclater même si cela ne la concernait pas ! Elle ferma les yeux et se secoua la tête comme pour oublier ce clash et se remettre dans la bulle de son amie. D’ailleurs l’ex-indienne constata qu’elle avait lâché sur le coup les mains de son amie et qu’elle avait croisé ses bras sous sa poitrine, comme pour se protéger d’une attaque imminente. Mais elle changea d’attitude quand elle entendit le dragon rugir non loin d’elle, involontairement elle le regarda au moment où David bondissait sur la bête. La jeune femme fut comme estomaqué et elle vint s’agripper au bras de son amie. Elle avait beau savoir que ce monstre ne pouvait rien lui faire son instinct lui disait de ne pas baisser la garde et tous ses sens étaient en éveil, en ébullition même. Elle était tout aussi bien prête à bondir, qu’à s’évanouir selon ce qui se passerait.

Seule la présence de son alliée Jill l’apaisée ici désormais, alors il était logique qu’elle s’agrippe à sa seule « bouée de sauvetage ». Surtout que peu de temps après elle assista à un nouveau duel, une autre dispute, de nouveaux cris d’une voix déjà connu à ses oreilles. Cette fois-ci il s’agissait de l’homme avec qui elle avait échangé deux mots en arrivant dans ce château lugubre, juste avant que la sorcière blonde ne se transforme en dragon. Il s’attaqua avec violence à l’une des invités du mariage. L’ex-indienne la reconnut même si elle n’était pas tout à fait à proximité d’elle. Il s’agissait de la fille vêtue d’un linge blanc à qui elle avait presque failli se présenter au mariage. Bien sûr il y avait aussi eu Isabella Heelsman qui avait cédé à une crise de nerf, mais comme la sœur ne cessait de crier tout le temps elle n’avait pas prêtée attention à celle-ci. Se ne pouvait plus être des coïncidences à présent, une vague de violence invisible, d’origine inconnue, était en train de les contaminer un à un. Savannah pressentait que ce serait bientôt son tour et là seule personne contre laquelle elle pouvait se retourner se trouvé tout près d’elle. Aussi elle bondit de côté et lâcha d’une voix un peu tremblante :

- Tu as vu ? On dirait que petit à petit chacun devient subitement violent et s’en prend à un proche. Je ne veux pas que ça nous arrive, peut-être que nous devrions nous séparer ?

Encore une fois l’ex-indienne était à deux doigts de pleurer, ou du moins de verser une larme, mais elle tenait encore bon. Surement était-ce dû à cette montée d’adrénaline, cette vigilance accrue qui ne la quittait pas. Mais cela ne durerait pas éternellement à force d’être ainsi sur ses gardes, son corps et son esprit s’épuiseraient et elle deviendrait ainsi vulnérable à la moindre attaque. Elle tenait surtout au mental !


Revenir en haut Aller en bas

avatar

PNJ Intrigues
PNJ Intrigue ೨ Tremblez, Mortels !

✒ Curse :
49


MessageSujet: Re: INTRIGUE N°3 ೨ Part. II : Groupe 3 - le Dragon.   Dim 10 Aoû - 20:44

Everything has a beginning


     
The shadow waiting in the dark...
Dans ce monde fait de souvenirs et de songes, Morphée règne en maître. Maintenant qu'il a retrouvé votre trace, il ne va pas vous lâcher de sitôt ! Certes, votre sommeil est un peu plus profond dans cette nouvelle scène, mais rien n'est terminé...
Tandis que vous observez ce qui se passe dans ce lieu, Morphée rôde. Il est invisible, indétectable, mais il est là. Il se délecte de votre situation, scrute vos visages perdus. Dans cet univers, il est puissant. Vous ne savez pas qu'il est là, et c'est tout à son avantage !

S'approchant de Savannah Fox, il se penche à son oreille et se met à murmurer. Sa magie transforme ses paroles en images, visibles uniquement par Savannah ! Ainsi, son pouvoir de confusion fait en sorte que l'esprit de l'ancienne indienne s'embrouille. Lorsqu'elle regarde parmi ses camarades spectateurs à travers ce voilage mental, il tombe nez-à-nez avec Jill qui lui annonce que c'est elle qui a empoisonné Henry, en réalité, et qui semble même fière d'elle ! Puis, l'image redevient claire, bien que la colère et l'incompréhension envahissent Savannah. Jill ne dit plus rien et ne la regarde même pas, à présent... Mais Savannah n'a pas l'intention de laisser Jill s'en sortir aussi facilement avec ce crime !

Mais ce n'est pas tout, car la scène qui se déroule sous vos yeux évolue : le Prince Charmant, qui se trouve toujours à cheval sur le dragon, parvient à enfourner l’œuf doré à l'intérieur de la bête ! Le monstre, furieux, crache d'autant plus de gerbes de feu ! Le chevalier finit par mettre pied à terre et court jusqu'aux baies vitrées derrière le trône vide... Le dragon prend son souffle, fixe James et inonde alors la salle de flammes ! Mais le prince parvient à s'échapper en sautant dans le vide, brisant la fenêtre, pour plonger tout droit dans l'eau en contre-bas.
Il est hors d'atteinte, désormais, mais vous demeurez coincés avec un dragon frustré de ne pas avoir pu rôtir le chevalier... Une chance que le monstre ignore votre présence ! Le prince, lui, s'éloigne à la nage de cette salle où vous êtes prisonniers. Pourquoi a-t-il fait ça ? Que cache cet objet pour qu'il se soit donné autant de mal à le cacher à l'intérieur d'un reptile géant ?

L'heure est venue...

La seconde partie de l'intrigue continue !
Morphée est invisible, même lorsqu'il commet ses méfaits ! Vous l'aurez compris, il utilise ses pouvoirs sur vous. Dans ce monde, il a la capacité à implanter des images dans l'esprit de ses victimes. Il s'agit de scènes qui n'ont pas lieu dans la réalité mais simplement dans l'esprit de ceux que Morphée vise. Par exemple : Jill n'a pas empoisonné Henry, elle ne regarde peut-être même pas Savannah. Personne autour de l'ex-indienne n'a remarqué son trouble car tout se passe en quelques secondes, dans son esprit. C'est donc Morphée qui fait croire à la demoiselle que cela s'est passé, et il est impossible pour elle ou pour qui que ce soit de se douter de la présence de Morphée et de ses agissements, et encore moins d'échapper à sa magie ou aux illusions qu'il vous inflige (si il vous choisit...) !
© Méphi.
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: INTRIGUE N°3 ೨ Part. II : Groupe 3 - le Dragon.   Lun 11 Aoû - 13:48
✧ Intrigue n°3 ; Les origines de la malédiction.

 
 
 
 
 
Alors que j'essayais d'assimiler le fait que le dragon du mariage se trouvait juste devant moi, j'entendis les sœurs Heelsman hurler leur frayeur, me vrillant par la même occasion les tympans. J'essayais de me remettre de mes émotions quand le dragon nous attaqua avec son puissant souffle de feu. Je tentais d'esquiver mais en vain, en effet les flammes nous passaient au travers tout comme les invités du mariage, comme si nous n'étions que spectateurs dans ce rêve. Je reprenais mon souffle après cette frayeur, quand mon regard fut attirée par une silhouette que je reconnus, celle de Savannah. On se salua au loin et tandis qu'elle s'arrêtait auprès d'un pirate, je me rapprochais. Le fait qu mon amie teste si le pirate était bien réel me fit sourire et je devais avouer que cela faisait du bien de relâcher un peu la pression quand on pensait que l'on était dans la même pièce qu'un dragon.
Je pris la brune dans une chaleureuse étreinte qu'elle me rendit avant de la complimenter. Elle était vraiment très belle, et j'étais vraiment contente de voir ce visage familier parmi tous ces inconnus. J'avais peut-être perdu Finean mais je connaissais encore mieux Savannah et sa présence m'apaisait.

La discussion qu'on avait semblait presque normale malgré l'environnement peu propice à ce genre d'effusion. On se parlait comme s'il n'y avait pas de dragon de 3 mètres de haut  dans la même pièce. Je profitais à sa juste valeur de ce petit cocon de calme.

- Merci ma jolie blondie. Je te retourne le compliment, cette robe te sied à merveille. Je suis super contente de te voir ici, les repères familiers se font assez rare par ici. Tout à l’heure j’étais avec Rowena à un mariage puis elle a disparue.

Je comprenais ce qu'elle ressentait, moi aussi j'avais perdu Finean après le mariage. Mais heureusement on avait l'autre sur qui compter dès lors. Durant un instant je m'étais plongée dans mes pensées, ignorant comme je pouvais la sœur Heelsman qui s'intéressait au pirate. Quand soudain, j'eus une illumination, j'avais trouver à qui me faisait penser la sorcière qui venait de se transformer en dragonne à Maléfique :

« Oh c'est pas vrai...le dragon c'est Maléfique. Depuis le début, je pense qu'on est dans un rêve qui se passe dans le monde des contes, sûrement à cause du petit Henry et de son influence sur nous. Alors je pense que la dragon qui est devant nous, c'est Maléfique ! »

Je devais rendre perplexe l'indienne avec ma théorie abracadabrante, je voulais lui donner plus d'explications quand un homme s'approcha et demanda :

-Excusez-moi ! J'ai cru vous entendre parler du petit Henry. Il lui est arrivé quelque chose ?

Il ne savait pas ce qui était arrivé à Henry, vivait-il dans la forêt pour ne pas être au courant de cet événement que semblait connaître tous les habitants. Je cherchais à savoir pourquoi cet home était si peu au courant de « l'actualité storybrookienne ». La seule personne que j'avais rencontrée qui était presque dans la même cas, c'était Lacey mais elle était amnésique. Peut-être que lui aussi l'était. Bref, je me devais quand même de le renseigner :

« Le pauvre Henry est tombé dans la coma, il y a quelques semaines de cela... »


Alors que j'allais demander l'identité de cet inconnu, Savannah m'interrompit ce que je comprenais parfaitement étant donné la théorie étrange dont je lui avais fait part. Elle était perdue, pour elle les contes étaient bien des histoires différentes mais le petit Henry m'avait dit qu'il pouvait très bien y avoir des mélanges, ce fut ce que j'essayais d'expliquer à la brune le plus clairement possible :

« Je sais ça paraît dingue mais Henry m'a dit que les contes étaient mélangés, que le prince Charmant pouvait rencontrer Maléfique ou bien que les 7 nains étaient des amis de la Petite Sirène. »


Je ne savais pas si j'étais très claire, déjà que ça paraissait bizarre pour moi qui aimait bien croire à ces histoires de magie pour quelqu'un qui n'y était pas vraiment préparé, je n'osais pas imaginer. Soudain me sortant de mes pensées, j'entendis et vis le pirate commencer à insulter et hurler sur un jeune femme qui semblait n'avoir rien demandé. Je me demandais la raison de cette soudaine poussée de colère étant donné que la jeune femme agressée semblait plus surprise qu'autre chose. C'était sans compter Isabella Heelsman qui vint en rajouter une couche, enfonçant la pauvre Vany, je me doutais bien que le Jack Sparrow, n'en avait rien à faire de la meringue verte et qu'il était amoureux de l'ancienne sirène mais bon, les sœurs Heelsman étaient comme des chewings-gums : c'était très coloré, ça sentait bon, mais qu'est-ce que ça pouvait être collant. La pauvre jeune femme brune partit sans demander son reste vers Tessa qui semblait être accablée. Je remarquais soudain que mon amie m'avait lâchée se renfermant sur elle-même. Je savais qu'elle n’aimait pas les disputes ou autres bagarres. Tout comme elle , je tournais la tête en entendant le rugissement de la dragonne. Celle-ci s'indignait car David ou plutôt le prince Charmant était monté sur son dos toujours avec et œuf mystérieux qui m'intriguait de plus en plus.

Je sentis Savannah qui venait de s’accrocher à mon bras, elle avait peur. Tout comme moi, mais grâce à elle, j'arrivais à garder mon calme et me dire que la bête ne pouvait rien nous faire. J'entendis les jumelles starlettes se disputer ce qui n'était pas nouveau, cependant une autre bagarre étouffa celle des deux commères. En effet l'homme inconnu probablement amnésique venait de s'attaquer à Tessa, lui hurlant dessus, l’insultant comme pour le pirate et Vany. Sauf que cette fois, l'inconnu en vint aux mains, il commença à étrangler la femme à l'allure fantomatique. C'était vraiment étrange que tout le monde se dispute comme cela, cependant je laissais cet élément de côté pour me concentrer sur ce qu'il se passait devant moi. J'allais lâcher pour aller empêcher l'inconnu de tuer quelqu'un quand l'indienne me lâcha attirant ainsi mon attention :

- Tu as vu ? On dirait que petit à petit chacun devient subitement violent et s’en prend à un proche. Je ne veux pas que ça nous arrive, peut-être que nous devrions nous séparer ?

Elle aussi elle avait remarqué cela, je n'étais donc pas la seule ? Je respirais profondément, je ne devais pas perdre mon calme. Je devais rassurer mon amie, je voulais lui montrer qu'elle pouvait compter sur moi, alors qu'intérieurement j'avais peur.

«  Chuut, ne t'inquiète pas, ça ne nous arrivera pas. Et on ne va pas se séparer au contraire on doit rester ensemble...unies, d'accord ? ...Mais on devrait aller les aider avant qu'il n'arrive un accident, je pense. »

Je lui pris la main avant de m'avancer d'un pas rapide vers le lieu de l'affrontement, mais soudain, Savannah s'arrêta et resserra un peu sa prise autour de mon bras. Je me retournais, la brune avait un regard étrange, je lui demandais un peu tendue :

« Qu'est-ce qui ne va pas ? On doit aller les aider, vite. »

Je ne pouvais m'imaginer qu'elle avait été touchée par l'action de Morphée, c'était sans compter ce qui se passait aussi autour de nous. Mon regard lâcha celui de mon amie pour se tourner vers David qui c'était apparemment débarrassé de l’œuf...dans la dragon avant de s'enfuir par la fenêtre. J'eus un moment de frayeur, en le voyant ainsi sauter dans la vide avant d'être rassuré par la bruit de son atterrissage dans l'eau. Et nous pourquoi ne pouvions-nous pas partir ?


 

Revenir en haut Aller en bas

avatar

PNJ Intrigues
PNJ Intrigue ೨ Tremblez, Mortels !

✒ Curse :
49


MessageSujet: Re: INTRIGUE N°3 ೨ Part. II : Groupe 3 - le Dragon.   Mer 13 Aoû - 20:24

Everything has a beginning



The shadow waiting in the dark...
Alors que vous vous demandez ce qui va advenir, tout se met à trembler autour de vous. Le sol se penche, vous glissez pour ensuite tomber dans un trou noir. L'éclat de rire de Morphée raisonne autour de vous, vous comprenez que le pire est à venir.

L'heure est venue...

La troisième partie de l'intrigue est lancée !
Pour la suite de l'event, les participants se retrouve tous ensembles. Vous trouverez le nouveau sujet où poursuivre l'intrigue en cliquant sur le lien "participant"

Les participants : Roselyn Winter. ೨ Diane Hedge. ೨ Scott Millers. ೨ Eddie Fitz. ೨ Rowena Hightower. ೨ Nahia Brooke. ೨ John Peters. ೨ Kimly Winter ೨ Lilwenn Chimay. ೨ Ivy Toothy. ೨ Finean J. Theouranos. ೨ Spencer Rigan. ೨ Moïra Fisher. ೨ Walgrim Redcap. ೨ Elias Makela ೨ Alexander Stevenson. ೨ Vanellopée Y. Bolgan. ೨ Michael P. Moody. ೨ Isabella Heelsman. ೨ Jill Mattews. ೨ Santana Heelsman. ೨ Tessa Hope. ೨ Savannah Fox.
© Méphi.
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: INTRIGUE N°3 ೨ Part. II : Groupe 3 - le Dragon.   
Revenir en haut Aller en bas
 

INTRIGUE N°3 ೨ Part. II : Groupe 3 - le Dragon.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» HUITIEME INTRIGUE ♫ LE COACHELLA, trajet en bus (groupe 2)
» HUITIEME INTRIGUE ♫ LE COACHELLA, trajet en bus (groupe 1)
» Intrigue V : "Premier départ"
» Natsu Dragneel, mage chasseur de dragon! [1000%]
» Mission Intrigue "Le Pacte des Loups" [Livre 1 - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Once Upon a Curse ::  :: Les Archives :: Archives Intrigues-