Inscrivez votre forum sur notre Top-Site !

L'histoire se déroule en Octobre 2013.

« Tant qu'il y a assez de place pour stocker les guimauves, tout va bien. »
par Valentine Bellamy dans You gave up the fight, you left me behind


Charming ೨ Henry ೨ Ruby ೨ August

Partagez | 
 

 Après avoir appris à voler il te faut encore apprendre à être pendu Feat Rumpl

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



Invité
Invité



MessageSujet: Après avoir appris à voler il te faut encore apprendre à être pendu Feat Rumpl   Dim 10 Mar - 20:04




Rumpelstiltskin & Lumi







Après avoir appris à voler il te faut encore apprendre à être pendu.

Son souffle était régulier, son esprit beaucoup plus clair qu'à l'habitude, elle observait la foule qui l'entourait de son regard quasi perdu. Ce n'était encore qu'une adolescente âgée de quinze ans et même si elle n'avait vu que très peu d'hiver, elle savait qu'il pouvait être redoutable, le froid et la peur de l'ombre, elle n'avait connu que cela depuis la mort tragique de ses parents, une mort dont elle était responsable. C'était sans doute pour cela qu'elle faisait face à la situation actuelle avec grand calme, n'essayant même pas de trouver un moyen de s'enfouir, la vie ne lui avait presque rien apporté alors la mort serait peut-être un doux cadeau.

La neige virevoltait autour d'elle, main attacher derrière le dos et corde autour du cou, la sentence était tombée, elle serait pendue pour avoir volé du pain chez le boulanger... Et oui Lumi n'était rien d'autre qu'une voleuse et même avec son expérience, elle s'était fait prendre la main dans le sac et le boulanger l'avait très vite attrapé, ce n'était pas vraiment la première fois qu'elle s'était fait surprendre, mais ses autres mésaventures remontaient déjà à quelques années, qu'est-ce qui s'était passée ? Elle n'y réfléchissait même pas. De toute façon, tout avait été très vite et il ne l'avait même pas enfermé en cellule : lieux où elle aurait pu facilement s'évader, non il l'avait de suite emmenée à la corde au milieu de la place de ville, comme s'il savait à qui il avait à faire... Son visage n'exprimait aucune crainte, non son éternelle petite sourire restait affiché, la situation n'avait rien d'amusant, mais ce n'était pas non plus triste, tout le monde mourrait un jour et l'adolescente se disait qu'il était peut-être temps d'aller dans cet autre monde, peut-être que ses parents lui pardonneraient le feu qu'elle avait provoqué accidentellement et qui avait provoqué leur mort, même si elle en doutait beaucoup.

Depuis l'âge de neuf ans, elle avait parcouru les routes sans qu'aucune âme charitable lui tend la main, non tout le monde l'avait traité avec mépris, elle se rappelait encore des coups d'une femme qu'elle avait seulement bousculée sans le faire exprès, c'était depuis cette époque que l'enfant avait changée, oui à présent, elle se fichait totalement des autres comme si elle ne pouvait plus rien ressentir, rien ne pouvait l'atteindre, même le noir qu'elle avait pourtant beaucoup craint au début était devenu son repère.

Le chef de la ville continuait à parler, elle ne l'écoutait pas vraiment, non elle préférait toujours observer cette foule, n'étant même pas en colère contre eux. En fait, elle commençait vraiment à s'ennuyer, elle avait l'impression que cela faisait déjà des heures qu'elle avait cette corde autour du cou, s'il pouvait sérieusement se dépêcher, elle n'avait pas non plus que ça à faire. Le froid commençait à la faire trembler, ses mains étaient gelées, donc sans vraiment réaliser ce qu'elle faisait, elle se les détachait sans aucun problème et devant tous les visages étonner, elle se souffla dans les mains pour se réchauffer, avant de les mettre dans ses poches. Ne pensant même pas à enlever ce qu'elle avait autour du cou et déguerpir. Ce fut alors que le chef se tourna vers elle et lui posa une question bien étrange pour elle.

- Une dernière volonté ! Non mais on n'est pas là pour faire Causette, regarder même la femme là-bas commencer à s'endormir, vous êtes un chef barbant... Ouai pour le bien de tous démissionner et aller élever des moutons... Vous saisissez compter des moutons, dodo...

Elle se mit à éclater de rire et c'était bien la seule, pourtant elle trouvait son petit jeu de mots drôles, oui s'être débrouillé toutes seule depuis toute petite, lui avait donné une personnalité bien particulière, elle était loin de voir ce qui les entourait comme tout le monde, non ses yeux lui racontaient toujours diverses histoires, mais souvent pas la véritable. D'un coup le bourreau lui posa une cagoule sur le visage, respirant un grand coup, ce n'était pas tous les jours qu'on se faisait pendre. Fermant les yeux, elle aperçut le visage de son père qui lui tendait la main et après elle revit les flammes qui dévastaient sa chaumière, là elle se sentit basculée dans le vide, la fin était proche. Si proche qu'elle retomba accroupie, main poser sur le sol. Elle pouvait entendre l'affolement de la foule. Qu'est-ce qui se passait ? Enlevant la cagoule de son visage, la corde avait simplement disparu. Bon bah c'était signe qu'elle ne devait pas mourir aujourd'hui après tout.

Haussant les épaules, elle se faufila dans la foule et d'ailleurs déroda les poches des personnes qu'elle croisait, puis finalement des hommes commencèrent à la poursuivre... Arf courir ce n'était pas forcément son truc, sans attendre elle accumula quelque acrobatie et passa au-dessus d'un grand mur. Continuant à courir, elle retrouva la petite grange totalement délabrée, où elle avait déposé ses affaires, attrapant son sac, elle en sortit son chandelier, la seule chose qui lui restait de son père et l'objet même qui avait mis le feu. Il était autant son réconfort que son poison. Entendant des bruits derrières, elle fit volt-face, mais ne vit personne à l'horizon, l'adolescente se disait qu'après tout ça devait être le vent mais se sentit obligée de parler :

- Je précise que ce chandelier est bien le seul objet que je n'ai pas volé !




© Méphi.



Revenir en haut Aller en bas

avatar

Allan Gold
Habitant ೨ Rumpelstiltskin

✒ Curse :
7401
✒ Coeur :
A jamais fermé
✒ Statut :
En affaires
✒ Personnage de Conte :
Rumpelstiltskin


MessageSujet: Re: Après avoir appris à voler il te faut encore apprendre à être pendu Feat Rumpl   Lun 11 Mar - 22:54





Après avoir appris à voler il te faut encore apprendre à être pendu








LumiRumpelstiltskin

La foule était rassemblée, elle s’amassait comme une armée de fourmis autour d’un gâteau. Impression renforcé par la neige qui couvrait les capuches et autres manteaux faisant comme un grand glaçage humain. Vêtu de ma grande cape qui masquait mon visage, je m’approchais du point qui intéressait cette foule dense. Je réussis tant bien que mal à me frayer un passage vers la scène en bois dressée pour l’occasion : une pendaison. Cela faisait longtemps que je n’avais pas assisté à pareil spectacle. Je me renseignais auprès des personnes autour de moi pour savoir qui allais bientôt se balancer au bout d’une corde. Une voleuse m’a-t-on dit. Le peuple s’agita, le futur cadavre ne devrait pas tarder à arriver...

Une très jeune fille blonde s’avança vers se mort e regard un peu perdu, surement le fait de voir autant de monde la dévisager. Cela devait être oppressant tous ces regards posé sur soi comme si elle était une bête de foire. Elle s’avança doucement, monta marche à marche sur l’échafaud quand un détail retient mon attention. J’avais l’impression de déjà la connaitre. Avais-je déjà passé un contrat avec elle ? Le bourreau passa la corde autour du cou frêle de la petite fille tandis que le chef de la ville déclamait un discours des plus rasoirs. L’attention de la foule état porté sur lui, et peu de monde remarqua que, transie par le froid, elle se détacha et souffla dans ses mains pour les réchauffer. Pourquoi ne s’échappait-elle pas ? Sentait-elle son jour venir ? Mon cerveau se mit à réfléchir à toute vitesse, elle pouvait m’être utile, une voleuse de cette qualité. Soudain, la mémoire me revient, cette tête blonde comme les blés et un soir d’été. Elle avait tentée de s’introduire dans mon château. Elle ne m’avait pas craint et c’est pour cela que je l’avais épargnée.

Le chef de la ville avait terminé sa longue palabre, il fit signe au bourreau de faire son office mais j’en avais décidé autrement. La trappe s’ouvrit sous les pieds de la blonde mais rien ne la retient par le haut, la corde qui auparavant enserrait le cou de la jeune fille venait de se volatiliser. Tout le monde rassemblé sur la place s’agita dans tous les sens. La panique s’installa ce qui laissa le temps à la voleuse de s’échapper. Je la suivis discrètement. Profitant de la cohue qu’avait entrainée la disparition de la corde, elle se chargeait même de faire les poches de ceux qui passaient un peu trop près d’elle.

Après quelques acrobaties assez impressionnantes, la jeune fille s’arrêta dans une grange abandonnée, son repaire surement. Elle récupéra un sac qui contenait entre autres un chandelier. Intéressant. Je fis un bruit derrière elle, ce qui la fit se retourner ce dont je profita pour m’installer confortablement sur une des caisses face à elle.


« Je précise que ce chandelier est bien le seul objet que je n'ai pas volé ! »


Cette gamine était décidément pas commune. Elle me sera d’une grande aide, surtout que ces capacités hors du commun consolideraient mes plans.

« Pourquoi cherches-tu à te justifier ? Je ne suis pas là pour juger tes actions passées mais pour orienter tes actions futures. »

Entendant ma voix, elle me chercha dans la grange. Quand son regard se porta sur moi, elle sursauta légèrement. Je pouvais la comprendre. Mon apparence était terrifiante et surtout ma présence était surprenante pour elle, se croyant en sécurité dans cette grange. Elle ne pensait que quelqu’un aurait réussit à la suivre.

« Tu pourrais commencer par me remercier de t’avoir sauvée. »

Le contrat que j’avais en tête me rapporterait surement beaucoup plus que ce qu’il m’avait coûté. La blonde tombait lentement dans mon piège... J’aime quand tout ce déroule bien. J’enchainais justement avec mon idée.

« J’ai justement une proposition à te faire. Je te propose un pacte, je te prends sous ma protection et tu ne mourras pas aujourd’hui en échange de quoi tu effectue quelques missions pour moi ou je peux très bien te laisser retourner sur la potence où cette fois-ci, le bourreau ne manquera pas son office. »

Un sourire défigura mon visage tandis que je tendais le parchemin du contrat et la plume. Ah cette plume, elle a toute une histoire mais ce sera peut-être pour une prochaine fois. J’attendais la réponse de la voleuse.


© Méphi.






Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: Après avoir appris à voler il te faut encore apprendre à être pendu Feat Rumpl   Mer 13 Mar - 12:03




Rumpelstiltskin & Lumi







Après avoir appris à voler il te faut encore apprendre à être pendu.

On ne peut jamais savoir quand le destin va frapper ou plus précisément pour la jeune Lumi, quand une personne lui prêta main-forte, mais à quel prix ? Encore une fois ça n'allait pas être un geste de gratitude porter vers elle, non personne ne pouvait s'intéresser à la blondinette, hormis pour son petit talent qu'elle n'avait utilisé que pour survivre, dans ce monde qui avait détruit l'enfant qu'elle avait été et surtout celle qu'elle aurait dû être. Après beaucoup croyaient que chaque personne avait son chemin tracé, cela voulait-il dire que la voleuse était destinée à rencontrer cet homme. Dans cette grange ? À ce moment précis ?

Tenant son chandelier près de son coeur, pour elle le bruit qu'elle avait entendu n'était nul autre que le vent, car jamais personne n'avait réussi à la pister, devoir vivre en retrait de tous, lui avait fait développer certains sens, l'agilité, l'observation et surtout réussit à passer inaperçu. Ce n'était tout de même pas à la portée de tous et c'est ce qui la rendait une très bonne voleuse, d'ailleurs elle ne ressentait aucun regret à faire cette activité, non depuis la mort de ses parents, sa perception de l'être humain avait changé, elle ne les voyait que cruels et avides de pouvoir. Pourquoi devrait-elle s'intéresser à leurs sorts, alors qu'il ne s'était jamais préoccupé du sien ? Plissant les yeux, elle se sentait observer, mais n'arrivait pas à percevoir d'où venait cette sensation. Quand d'un coup une voix s'éleva dans la grange.

« Pourquoi cherches-tu à te justifier ? Je ne suis pas là pour juger tes actions passées mais pour orienter tes actions futures. »

Cette voix ne lui était pas inconnue, la cherchant elle tourna sur elle-même et enfin elle le vit sur une des caisses, sursautant par la même occasion. Pas qu'il lui faisait peur, non loin de là, jamais rien ne l'avaiteeffrayé...mais cela avait été vraiment une surprise de le voir, enfin elle ne s'attendait surtout pas à le revoir. Oui, ce n'était pas leur première rencontre, elle était beaucoup plus jeune et alors qu'elle se faufilait dans la forêt, le château noir s'était imposé à elle. Son petit instinct de voleuse prenait déjà place en elle et s'était donc par curiosité qu'elle avait décidé de s'y rendre, étant loin d'imaginer qu'elle y croiserait le propriétaire, celui d'après les histoires des orphelins qu'elle croisait, mangeait des enfants. Mais la petite n'avait pas eu peur et son visage qui ne ressemblait à aucun autre l'avait plu faire sourire qu'autre chose, mais elle avait tout de même prit la fuite, ne voulant tout de même pas tenter le mauvais sort... Et voilà qu'il l'avait retrouvé.

« Tu pourrais commencer par me remercier de t’avoir sauvée. »

Aucun sourire ne s'affichait sur le visage de la voleuse, une totale incompréhension pouvait se lire sur son visage. Pourquoi l'avait-il sauvé ? Et surtout pourquoi le remercier ? Elle ne lui avait rien demandé, non elle s'était même senti prête à mourir et quitter ce monde gelé. Alors qu'elle allait ouvrir la bouche, le sorcier ne lui laissa pas l'occasion de parler.

« J’ai justement une proposition à te faire. Je te propose un pacte, je te prends sous ma protection et tu ne mourras pas aujourd’hui en échange de quoi tu effectue quelques missions pour moi ou je peux très bien te laisser retourner sur la potence où cette fois-ci, le bourreau ne manquera pas son office. »

Un parchemin et une plume venaient d'apparaitre, l'homme dont tout le monde connaissait le nom avait un sourire sur son visage. Lumi pouvait paraître assez décalé, mais elle n'était pas dupe et surtout pas fan de la magie. Chose assez étrange quand on sait qu'elle a du sang de sorcier vaudou en elle. Lui lançant un regard perplexe, que valait sa protection ? Il était une des personnes les plus craintes des royaumes et il voulait la protéger en échanges de quelque service.

- La mort ne me fait pas peur...

Pendant quelques instants elle hésita à prendre le parchemin et enfin son joli sourire refit surface, tout en émettant un petit rire, elle lui prit des mains le parchemin, mais pas la plume. S'installant près de lui, elle posa son chandelier entre eux, le symbole de sa métamorphose de Lucie en Lumi. Elle n'avait plus jamais employé son vrai prénom, remplacer pour le doux surnom que son père lui avait donné. Pour elle, Lucie était morte en même temps que sa famille. Si beaucoup d'enfants du peuple ne savaient pas lire, ce n'était pas son cas. Elle n'était pas encore décidée, mais voulait savoir ce que pourrait lui offrir de devenir l'employer de rumpl... Relevant les yeux, elle tourna la tête pour regarder son sauveur...

- Avouez-vous avez fait ça à votre peau pour qu'on vous reconnaisse de suite ? Bleu aurait donné beaucoup mieux à mon avis.

Passez d'un sujet à l'autre était vraiment un petit point particulier de la personnalité de la voleuse, ainsi que dire tout ce qui lui passait par la tête même si ça pouvait être une vérité tranchante. Mais il est vrai que la peau qui le faisait ressembler à une tortue était un fait très intéressant pour l'adolescente, à peine avait-elle prononcé ses mots qu'elle était retournée à sa lecture.

- Qu'appelez-vous protection ? M'entretenir ? Je n'aurais plus besoin de voler pour vivre, mais juste pour récupérer ce que vous souhaitez, c'est ça le pacte que vous proposez ? Ouai, car en fait vous m'avez sauvé sans me demander donc ça ne peut pas rentrer en compte, ça été votre décision pas la mienne.





© Méphi.



Revenir en haut Aller en bas

avatar

Allan Gold
Habitant ೨ Rumpelstiltskin

✒ Curse :
7401
✒ Coeur :
A jamais fermé
✒ Statut :
En affaires
✒ Personnage de Conte :
Rumpelstiltskin


MessageSujet: Re: Après avoir appris à voler il te faut encore apprendre à être pendu Feat Rumpl   Jeu 14 Mar - 22:47





Après avoir appris à voler il te faut encore apprendre à être pendu








LumiRumpelstiltskin

Surprenante était le qualificatif qui lui allait le mieux. Elle portait un regard particulier sur tout et j’aurais dû penser que la petite avait un regard original sur la mort. Surprise mais aussi embêter par ma proposition, elle me dit d’un air perplexe mais sûr :

« La mort ne me fait pas peur... »


La blonde ne devait pas avoir peur de grand-chose. Une idée traversa son esprit, un sourire chaleureux se fixa sur ses lèvres, elle s’empara du parchemin mais pas de la belle plume. Encore une nouvelle surprise pour moi et je préférais avoir cette surprise de mon côté. Le côté imprévisible des gens est quelque chose que j’apprécie mais dans une certaine mesure car justement ils sont imprévisibles et s’il y a bien quelque chose que j’aime faire c’est prévoir. Or comment prévoir ce qui est imprévisible ?

Sans crainte, la blonde vint s’assoir juste à côté de moi, posant le chandelier, non volé, entre nous deux. Elle semblait réfléchir intensément à ma proposition. Vu comment elle parcourait les lignes tracées à la main avec grand soin, la voleuse savait lire, ce qui était un nouveau point positif pour l’acrobate. Elle interrompit sa lecture pour lever les yeux vers moi. Je pensais qu’elle allait me demander une précision sur le contrat mas ce fut une toute autre remarque qui franchit ses lèvres.

« Avouez-vous avez fait ça à votre peau pour qu'on vous reconnaisse de suite ? Bleu aurait donné beaucoup mieux à mon avis. »

J’étais perplexe, cette petite était décidément très étonnante. La réplique cinglante me fit sourire mais elle ne me laissa pas le temps de lui répondre. Lumi retourna à la lecture du parchemin. Tandis qu’elle lisait, je l’observais : bien proportionnée, la voleuse était très fine et très petite mais cela ne l’empêchait pas d’être assez musclée sans quoi elle ne pourrait pas faire des acrobaties aussi impressionnantes ? je l’avais bien choisie cette petite. Interrompant mes réflexions, elle me demanda cette fois-ci une précision sur le contrat.

« Qu'appelez-vous protection ? M'entretenir ? Je n'aurais plus besoin de voler pour vivre, mais juste pour récupérer ce que vous souhaitez, c'est ça le pacte que vous proposez ? Ouai, car en fait vous m'avez sauvé sans me demander donc ça ne peut pas rentrer en compte, ça été votre décision pas la mienne. »

Encore une fois la logique et la vivacité d’esprit de cette gamine m’étonnait. Elle posait une question très pertinente et je me fis une joie d’y répondre car si elle s’intéressait aux termes du pacte c’est qu’il lui apportait quelque chose qu’elle désirait et que je pouvais lui offrir. Pour une fois mon contrat sera presque équitable.

« C’est vrai, je ne t’ai pas demandé ton avis au moment de faire disparaitre la corde mais tout ce monde allait m’empêcher de faire des affaires alors j’ai préféré m’éloigner. Mais maintenant je te demande ton avis. Disons que je t’ai sauvé temporairement et que si tu veux garder cette liberté et ta vie, je t’offre une option. »

J’accompagnais ma réponse d’un mouvement de la main, et en profitait pour lui représenter la plume. Pour appuyer mon argumentaire j’ai ajouté :

« Je subviendrais à tous tes besoins financiers et tu pourras vivre comme bon te semble. Tu devras juste de temps en temps remplir une mission pour moi dans la mesure de tes capacités évidemment. »


Voyant qu’elle hésitait encore un peu, je continuais :


« Bien sur, cela reste ta décision. Tu peux choisir de vivre comme tu la toujours voulu ou presque ou retourner sur la potence. Et ne crois pas qu’il y ait de troisième choix comme t’enfuir. Car tu sais que tu ne peux pas m’échapper, je sais te suivre. Mais tout acte de magie à un prix et si tu ne paye pas ce prix en signant cet acte, je devrais te remettre exactement dans la position dans laquelle tu étais avant mon action. »

J’avais joints mes mains la plume coincée entre mes doigts, mon argumentaire était rodé et je voyais qu’elle mesurait le pour et le contre de ma proposition, très tentante pour elle. Mais ma réputation était ce qui devait la faire hésiter quoi que je n’en suis pas sur puisqu’elle ne semble pas me craindre.


© Méphi.






Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: Après avoir appris à voler il te faut encore apprendre à être pendu Feat Rumpl   Sam 16 Mar - 19:03




Rumpelstiltskin & Lumi







Après avoir appris à voler il te faut encore apprendre à être pendu.

Un pacte ! Voilà ce qu'on lui proposait de signer, un bout de parchemin qui changerait sa vie. Enfin que pouvait-il lui arriver de pire ? La faim, elle connaissait, le froid, elle connaissait aussi, la perte de ses proches elle y était abonnée. Non vraiment, l'enfant avait déjà connu beaucoup d'épreuve qui l'avait sans doute marqué à vie et fait devenir ce qu'elle était : une jeune voleuse intrépide et surtout imprévisible. C'est sûr qu'elle pouvait se montrer flatter que le puissant sorcier s'intéresse à elle, sauf qu'elle ne le voyait pas ainsi elle ne cherchait même pas la vraie raison de ce geste, mais se doutait bien qu'il n'y avait rien de charitable à lui avoir sauvé la vie. Qui avait-il à sauver de toute façon, Lumi était loin d'être une personne dépressive non c'était juste qu'elle n'avait que faire de ce qui lui arrivait, si elle s'en sortait certes elle était ravie, mais si elle mourrait cela en reviendrait au même, vu qu'elle aurait seulement disparu d'un monde qui connaissait à peine son existence.

Tenant le parchemin dans sa main, elle en lisait les moindres détails par seul plaisir de pouvoir décoder les mots, cela faisait très longtemps qu'elle n'avait pas pris un bon livre pour lire, souvent, la journée elle se faufilait et la nuit aussi d'ailleurs, aucun moment de répit pour effectuer cette activité. Mais avec la proposition du sorcier cela lui offrait une nouvelle perception des choses et même si elle se retrouvait enchaînée à ce contrat d'une certaine façon elle obtenait une liberté de vivre comme elle le voulait et surtout de continuer à voler, son passe-temps favoris. Pourtant, en lisant les termes du parchemin une chose l'interpellèrent ce qu'elle fit de suite savoir à l'homme qui pourrait être prochainement son patron.


« C’est vrai, je ne t’ai pas demandé ton avis au moment de faire disparaitre la corde mais tout ce monde allait m’empêcher de faire des affaires alors j’ai préféré m’éloigner. Mais maintenant je te demande ton avis. Disons que je t’ai sauvé temporairement et que si tu veux garder cette liberté et ta vie, je t’offre une option. »


Tout en disant ses mots, il lui représenta à nouveau la plume. Lumi ne put que se mordre les lèvres, la vie ou la mort, toutes personnes sensés choisirait la première option, mais c'était bien le souci la blondinette pouvait se montrer tellement insouciante et ne ressentait nullement de peur à perdre la vie qui lui serait aussi facile de choisir la mort. Bien sûr qu'elle était tentée de prendre la belle plume et de grapher son nom, mais elle n'était pas encore décidée.

« Je subviendrais à tous tes besoins financiers et tu pourras vivre comme bon te semble. Tu devras juste de temps en temps remplir une mission pour moi dans la mesure de tes capacités évidemment. »


C'est vrai qu'il avait trouvé le bon argument et pourtant elle ne tendit pas sa main pour attraper la plume. Qu'est-ce qu'il pouvait bien la retenir ? Que pouvait-il lui arriver ? Il était l'homme le plus craint des royaumes, avoir comme allié ce genre de personne ne pouvait qu'être bénéfique, en fait c'était mieux que de l'avoir pour ennemi. Était-ce qui se produirait si elle refusait ? Enfin il la laisserait seulement mourir, pas de haine à avoir contre une personne qui a rendu l'âme. Il avait dû remarquer qu'elle hésitait toujours vu qu'il continua à argumenter.

« Bien sur, cela reste ta décision. Tu peux choisir de vivre comme tu la toujours voulu ou presque ou retourner sur la potence. Et ne crois pas qu’il y ait de troisième choix comme t’enfuir. Car tu sais que tu ne peux pas m’échapper, je sais te suivre. Mais tout acte de magie à un prix et si tu ne paye pas ce prix en signant cet acte, je devrais te remettre exactement dans la position dans laquelle tu étais avant mon action. »

Encore et toujours cette phrase « la magie a toujours un prix » tout le monde le disait et l'utilisait quand même s'il le pouvait. L'homme venait de joindre ses mains en tenant toujours l'objet qui désirait surement la voir prendre. Il était très rare de voir Lumi réfléchir et pourtant à ce moment précis, son cerveau tournait dans tous les sens, comme il l'avait dit, elle ne pourrait pas fuir de toute façon si elle n'avait pas fui à la potence pourquoi le faire maintenant ?

- Je pourrais avoir ma chambre dans votre château ?

C'était avec une mine réjouie qu'elle avait prononcé ses mots, depuis qu'elle avait perdu sa chaumière, elle ne s'était jamais installée nulle part et il est vrai que d'avoir un chez soi lui manquait. Savoir que quelque part un bon lit vous attendait et non pas le sol dur d'une grotte, restait un point favorable.

- J'ai toujours rêvé de pouvoir effectuer un voeu... Vous savez comme les histoires qu'on raconte aux enfants, les histoires qui finissent toujours bien alors que ce n'est pas vrai, c'est juste une fable pour qu'on s'endorme paisiblement, rien ne finit jamais bien mais n'importe j'ai quand même toujours voulu avoir la possibilité de faire un voeu.

Oui elle savait très bien de quoi elle parlait et pourtant il n'y avait aucune tristesse dans son regard même si ça lui évoquait des moments douloureux de sa vie, des instants qu'elle avait préférés oublier, certainement pour survivre, une personne faible qui pleurniche s'écroule face contre terre, mais elle, qui ressentait plus vraiment de sentiment pouvait avancer sans crainte. D'un coup vif et avec son talent de la voleuse, elle avait attrapée la plume des mains du sorcier et allait signer, mais se résigna, car elle ne savait même pas quoi inscrire : Lucie, son vrai prénom perdu dans le temps où Lumi la personne qu'elle était à présente. Au dernier moment, elle posa la plume près de son chandelier.

- Et si on rajoutait une close, vous devrez répondre à ma requête d'un seul voeu que je pourrais vous demander n'importe quand et en retour je ne servirais rien que vous et ne dirais à personne pour qui je travaille si je me fais attraper... Est-ce équitable comme pacte ?




© Méphi.



Revenir en haut Aller en bas

avatar

Allan Gold
Habitant ೨ Rumpelstiltskin

✒ Curse :
7401
✒ Coeur :
A jamais fermé
✒ Statut :
En affaires
✒ Personnage de Conte :
Rumpelstiltskin


MessageSujet: Re: Après avoir appris à voler il te faut encore apprendre à être pendu Feat Rumpl   Dim 17 Mar - 18:35





Après avoir appris à voler il te faut encore apprendre à être pendu








LumiRumpelstiltskin

Son visage afficha un air heureux, qu’avais-je dis qui la mettais de si bonne humeur ? Mon offre lui plaisait tant que ça ? Je ne pensais que quelqu’un pouvait vouloir la liberté à ce point. C’est vrai que la liberté est très recherché mais c’est la première fois que je voyais ce désir si prononcé chez une personne.

« Je pourrais avoir ma chambre dans votre château ? »


J’acquiesçais. Mon château comptait des centaines de pièces et je n’en utilisais que très peu, je pouvais bien lui accorder une pièce à elle, surtout qu’elle semblait beaucoup y tenir. Je la comprenais ne pas avoir de chez soi est une grande peine surtout quand je regarde l’endroit où elle prend refuge, cette vieille grange... Cette petite mérite mieux, oui je pouvais lui accorder cette demande.

« J'ai toujours rêvé de pouvoir effectuer un vœu... Vous savez comme les histoires qu'on raconte aux enfants, les histoires qui finissent toujours bien alors que ce n'est pas vrai, c'est juste une fable pour qu'on s'endorme paisiblement, rien ne finit jamais bien mais n'importe j'ai quand même toujours voulu avoir la possibilité de faire un vœu. »

Un vœu ? Des histoires qui finissent bien ? Comment avait-elle pu finir voleuse en grandissant dans un environnement si protecteur. Ces parents devaient beaucoup l’aimer, ils devaient avoir disparus il y a longtemps pour que son cas soit si professionnelle dans son domaine. Quand elle prononça ces paroles son sourire disparu, mais aucune tristesse ne vint teintée son regard. Elle saisit la plume que je tenais encore entre les mains d’un geste vif, mais elle hésita à écrire son nom. Et finalement elle déposa la plume entre nous deux, à coté du chandelier.


« Et si on rajoutait une clause, vous devrez répondre à ma requête d'un seul vœu que je pourrais vous demander n'importe quand et en retour je ne servirais rien que vous et ne dirais à personne pour qui je travaille si je me fais attraper... Est-ce équitable comme pacte ? »


Une clause ? Intéressant, il était rare que mes clients veuillent discuter du contrat surtout avec une telle assurance mais cette petite n’était pas comme les autres.

« Non, ce n’est pas équitable. Tu veux que je t’offre la vie et un vœu contre quelques missions et ton silence... »

Je marquais une pause théâtrale car je n’allais pas me priver de ses services surtout si sa signature tenait à si peu. Mais je ne pouvais accepter comme ça, un vœu est une demande trop vaste, je devais réduire son champ d’action car sinon je risquais de me faire piéger avec mon propre contrat.

« Mais soit, j’ajoute cette clause mais sache que le vœu ne pourra concerner que toi, tu ne pourras pas l’utiliser pour quelqu’un d’autre et ce ne peut pas être de ressusciter quelqu’un ou de tuer quelqu’un. Ça ne doit que te concerner. »


Avec cette solution alternative, je me mettais à l’abri de demande trop farfelues ou impossibles à réaliser.

« Trouves-tu ça équitable ? »

Je récupérais la plume posée à côté et me préparait à ajouter la clause que je venais d’énoncer. Son silence révélait toute l’intensité de sa réflexion. Il faut dire que ce que je proposais était très tentant pour elle mais acceptera-t-elle ? L’enjeu est de taille malgré la liberté que je lui offre, je lui en prélève un bout pour mon profit personnel. (comme d’habitude) Après tout une dette n’est rien si elle ne vous prive de rien. Et la magie présente et future qu’elle me demandait devait être compensée. Ce contrat ne me serais pas rentable tout de suite mais depuis un de mes contrats l’est. Je prévois toujours sur le long terme et je savais que celui que je m’apprêtait à modifier pour cette petite blonde serait un de mes contrats les plus réussi.


© Méphi.







Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: Après avoir appris à voler il te faut encore apprendre à être pendu Feat Rumpl   Lun 18 Mar - 22:48




Rumpelstiltskin & Lumi







Après avoir appris à voler il te faut encore apprendre à être pendu.

Avoir un secret, c'est joué avec le feu. Essayer de le partager c'est risqué de blesser quelqu'un d'autre. S'y accrocher, c'est finir par s'y bruler les doigts. Cette citation ne peut que coller à la jeune voleuse, car elle avait bien un secret que très peu connaissaient et elle ne le partageait pas pour se protéger certes, mais dans son esprit il était clair que de savoir qui il était réellement apporterait la mort. Donc non, si le sorcier ne lui demandait rien sur sa vie, elle n'allait surtout pas faire le grand plongeon et se confier. Après tout ce ne serait que son employer. Qu'est-ce que pourrait servir à l'homme de savoir le passé de la voleuse ?

Alors qu'elle lui avait demandé si elle pouvait avoir une chambre, il avait acquiescer. Enfin, elle allait avoir une chambre à elle, un endroit un dormir bien au chaud sans craindre à chaque instant qu'un danger surgisse. Finalement, elle aurait pu en rester là et signer le pacte. Mais la jeune femme avait une autre idée en tête, oui elle voulait avoir la possibilité de posséder un voeu. Pas forcément sans servir, mais seulement savoir qu'il était là. Cela avait toujours été son rêve depuis toute petite, pour une fois elle s'autorisait à repenser à son enfance joyeuse. C'était avec grand hâte qu'elle attendait la réponse du sorcier.

« Non, ce n’est pas équitable. Tu veux que je t’offre la vie et un vœu contre quelques missions et ton silence... »

L'homme fit une superbe pause et même s'il venait de dire non, Lumi ne perdait pas son sourire. C'était la vie s'il refusait bah elle irait simplement mourir, même si maintenant le pacte de Rumpelstiltskin la tentait vraiment. Il était sûr que ce qui lui demanderait de voler, ne serait certainement pas de petites tâches faciles, autrement il le ferait lui-même. C'était cette envie de tester ses compétences et surtout ses limites qui l'attiraient vers se deal et aussi bien sûr avoir un toit sur la tête et à manger dans son assiette. Contre toute attente, son sauveur reprit la parole.

« Mais soit, j’ajoute cette clause mais sache que le vœu ne pourra concerner que toi, tu ne pourras pas l’utiliser pour quelqu’un d’autre et ce ne peut pas être de ressusciter quelqu’un ou de tuer quelqu’un. Ça ne doit que te concerner. »

Ecarquillant les yeux, elle en revenait pas qu'il acceptait sa requête, cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas ressenti autant de joie. Elle ne voyait vraiment pas en quoi ce pacte pouvait lui nuire.

« Trouves-tu ça équitable ? »

Était-ce vraiment réel ? N'était-elle pas morte ? Cela semblait si étrange qu'il est accepté ses termes. L'homme avait repris la plume qu'elle avait posée près de son chandelier, l'enfant était tellement heureuse, que d'un coup vif elle se précipita sur le sorcier pour le serrer dans ses bras, d'ailleurs elle fit obliger de rattraper d'un geste rapide son chandelier qu'elle avait bousculé en bougeant. Posant sa tête sur l'épaule de rumpelstiltskin, c'était bien la preuve qu'elle n'avait pas peur de lui. Pourtant, normalement elle n'agissait jamais ainsi, mais c'était une journée particulière, il l'avait tout de même sauver de la potence, même si c'était avec une arrière-pensée, beaucoup l'auraient laissé mourir.

- Je suis d'accord avec ce deal. De toute façon je ne vais pas user mon voeu pour quelqu'un d'autre, s'ils ne veulent quelque chose ils ont qu'à faire un pacte. N'est-ce pas ?

Ramenant son chandelier sur ses genoux, elle l'observait en souriant, lui aussi allait avoir un endroit ou rester et elle ne serait plus obligée de le trimballer partout avec elle. S'éloignant du sorcier, elle se laissa tomber sur ses deux pieds pour faire face à l'homme qui allait devoir sans doute rajouter la nouvelle close sur le contrat qu'elle devait signer,. Après mure réflexion, elle s'était décidée sur le nom qu'elle inscrirait dessus, la personne qu'elle était réellement et non pas l'ombre de ses souvenirs. Posant son objet fétiche au sol, elle fit mine de faire une révérence, loin d'être au point, vu qu'elle n'avait jamais fréquenté de noble et toute en se relevant se présenta :

- Je m'appelle Lumi...

Le doux surnom que son père lui avait donné, était devenu sa réelle identité. Enfin, il était même très rare que les gens connaissent son nom, ce n'était qu'une orpheline qui méritait les châtiments pour les crimes qu'elle avait effectuées. Mais était-ce une faute d'avoir froid et faim ? La cruauté du peuple avait mené la blondinette face au sorcier et c'était en fait grâce à eux que l'homme pourrait avoir une voleuse parfaite. Vu qu'à présent elle ne ressentait aucune compassion. Observant le parchemin, elle se mordit légèrement les lèvres...

- Mais pourquoi faites-vous des pactes ? Ce ne serait pas plus simple d'effrayer vos clients et d'obtenir ce que vous voulez ?




© Méphi.



Revenir en haut Aller en bas

avatar

Allan Gold
Habitant ೨ Rumpelstiltskin

✒ Curse :
7401
✒ Coeur :
A jamais fermé
✒ Statut :
En affaires
✒ Personnage de Conte :
Rumpelstiltskin


MessageSujet: Re: Après avoir appris à voler il te faut encore apprendre à être pendu Feat Rumpl   Jeu 21 Mar - 20:58





Après avoir appris à voler il te faut encore apprendre à être pendu








LumiRumpelstiltskin

La blonde n'en revenait pas que j'accepte ses conditions. Un sourire d'enfant illumina son visage. Ses yeux pétillaient comme quand une petite fille à qui l'on vient d'offrir le plus beau cadeau du monde, celui qu'elle n'espérait jamais avoir. Ce qui est surement le cas. J'étais vraiment trop gentil, d'offrir toujours ce que les gens veulent le plus au monde... D'accord ils me servent toujours plus que ce que je leur donne. Elle n'avait pas besoin de me donner sa réponse, elle se voyait. Le contrat qui devait déjà la tenter énormément, était devenu la chose la plus importante pour elle.

Je ne m'attendais pas à ça, encore une fois, la gamine me surprenait. Tellement heureuse, elle se jeta sur moi, m'enlaçant de ses bras frêles. Personne n'avait osé m'approcher de si près et encore moins pour ce genre d'effusion. Mais c'était une nouvelle preuve, elle ne me craignait pas. Dans son mouvement, elle rattrapa son chandelier, qui avait basculé. Elle posa sa tête blonde sur mon épaule, j'étais pétrifié. Puis ma respiration reprit calme et sûre. Un sourire un peu triste se posa sur mes lèvres quelques secondes mais elle n'eut pas le temps de la voir que je le remplaçais par mon sourire habituel.


« Je suis d'accord avec ce deal. De toute façon je ne vais pas user mon vœu pour quelqu'un d'autre, s'ils ne veulent quelque chose ils ont qu'à faire un pacte. N'est-ce pas ? »

« Exactement »


Je n'allais pas m'ennuyer avec elle au château., elle se s'éloigna du sorcier et reprit sa place d'origine, elle posa le chandelier sur ses jambes qui pendaient dans le vide. De la plume, j'aoutais la clause au contrat, c'était exceptionnel que je fasse cette manipulation mais elle était exceptionnelle, elle aussi. Tandis que j'ajoutais les mots sur le parchemin, la blonde se leva, laissa son chandelier à sa place et me fit une jolie révérence. Je me levais à mon retour, lui rendit son salut, tenant le parchemin dans une main et la plume dans l'autre.

« Je m'appelle Lumi... »

« Enchanté Lumi. Je crois que je n'ai pas besoin de me présenter. »

Lumi réfléchissait, elle fixait le contrat. Je ne pouvais savoir à quoi elle pensait mais je savais quelle pouvait sentir son pouvoir, même si ne n'est qu'un morceau de parchemin et de l'encre. Il portait un pouvoir bien plus puissant que de simples mots. La magie courait dans les veines du papier, dans chaque délié de chaque lettre... La jeune fille se mordit les lèvres, apparemment elle cherchait à poser une question. Oserait-elle? Quelle nouvelle question pouvait bien trotter dans cette petite tête blonde? Je n'eut pas à me poser la question bien longtemps, elle était u genre à dire ce qu'elle pensait et ce n'est pas mon pouvoir qui allait l’empêcher d'être elle.

« Mais pourquoi faites-vous des pactes ? Ce ne serait pas plus simple d'effrayer vos clients et d'obtenir ce que vous voulez ? »

Encore une question qui sortait du lot des questions habituelles ! Beaucoup de choses passaient dans son esprit, des questions les plus justes au plus bizarre et j'avoue ne pas savoir dans quelle catégorie classer celles-ci. Je n’étais pas sur de vouloir répondre à ces questions. Mais elle semblait les attendre avec impatience, comme si ma réponse allait changer quelque chose dans sa vie. Je décidais donc d’y répondre.

« Pourquoi je fais des pactes, car j’aime conclure ces contrats, car j’en ai le pouvoir, car j’ai des projets à réaliser et que certains me sont nécessaires pour aboutir au résultat que je souhaite. Et je n’utilise pas la crainte car j’ai plus de pouvoir sur quelqu’un quand il a signé de son plein gré le contrat que si je l’y obligeais, de plus ça me fais une preuve du marché conclu. Et puis ça m’amuse ! »


J’espérais que mes réponses comblent les attentes de la petite blonde. Je me rapprochais d’elle en lui demandant.

« As-tu d’autres questions, petite Lumi ? »

Je me ferais un plaisir de lui répondre mais si elle n’avait plus de questions, il sera temps qu’elle appose son nom au bas de la grande feuille de parchemin...


© Méphi.





Hors jeu:
 




Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: Après avoir appris à voler il te faut encore apprendre à être pendu Feat Rumpl   Dim 24 Mar - 21:59




Rumpelstiltskin & Lumi







Après avoir appris à voler il te faut encore apprendre à être pendu.

Tout allait changer dans sa vie, c'était certain. Plus besoin de lutter pour sa survit, non à présent c'était pour ne pas se faire attraper qu'elle devrait se perfectionner, ne voulant surtout pas décevoir les attentes de son futur gardien. Alors que beaucoup se serait senti mal à l'aise en présence du sorcier, l'enfant ne s'était jamais senti aussi en confiance. Ce qui pouvait être a comble vu que d'accord l'homme payait toujours ses dettes, mais ça n'en restait pas moins une personne crainte. Pour Lumi, jeune fille qui ne craignait pas la mort, le sorcier représentait celui qui l'avait sauvé, mais aussi qui lui donnait une raison de vivre, alors n'importe qu'il ne soit pas aimé, de toute façon personne ne l'aimait non plus, hormis son amie Mérida. Elle n'était qu'une enfant affamée, quand elle l'avait rencontrée, volant dans les cuisines du château elle était tombée nez à nez avec la princesse. Depuis ce jour, elle restait sa seule amie, celle pour qui elle pouvait parcourir des kilomètres pour lui rendre visite. La jeune rouquine apportait de la stabilité à Lumi, mais jamais elle ne s'était sentie à sa place dans l'univers de la princesse et donc ne restait jamais longtemps. Pourtant, avec Rumplestiltskin, c'était différent, oui elle savait qu'elle réussirait à se faire à la vie qu'il pouvait lui offrir.

Après l'avoir serré dans ses bras pour lui montrer qu'elle était plus que ravi qu'il accepte sa close, elle le vu rajouter la close et pour toute réaction se leva pour se présenter tout en lui faisant une révérence... Et elle ne put que sourire quand le sorcier répondu à son salut. Après tout il l'accepterait peut-être comme elle était ? Quand il lui avait dit ne pas avoir besoin de ce présent, elle acquiesça, il était sûr qu'il était sacrement connu, son nom pouvait faire trembler, rien qu'en le disant. c'était sans doute pour cela qu'il avait besoin d'elle, Personne ne la connaissait et elle pourrait se faufiler plus facilement sans se faire remarquer. Regardant le parchemin qu'il tenait encore, elle ne pouvait se poser que des questions et même si elle avait hésité quelques secondes, elle s'était lancée.

« Pourquoi je fais des pactes, car j’aime conclure ces contrats, car j’en ai le pouvoir, car j’ai des projets à réaliser et que certains me sont nécessaires pour aboutir au résultat que je souhaite. Et je n’utilise pas la crainte car j’ai plus de pouvoir sur quelqu’un quand il a signé de son plein gré le contrat que si je l’y obligeais, de plus ça me fais une preuve du marché conclu. Et puis ça m’amuse ! »

L'amusement, cela elle connaissait très bien, vu que c'était exactement cela qu'elle ressentait quand elle volait. Un sentiment infini, l'adrénaline qui parcourait son corps a chaque instant d'un de ces coups était sans égale, oui c'était sa vie et jamais elle ne pourrait retourner en arrière. Elle avait totalement compris les arguments de l'homme, il est vrai qui s'il forçait ses victimes à signer cela ne serait pas pareil et puis au moins il aurait sans doute plus de clients.

« As-tu d’autres questions, petite Lumi ? »

Le sorcier venait de s'approcher d'elle, elle n'eut aucun mouvement de recul, ce qui pouvait sembler extraordinaire, car elle côtoyait si peu de monde qu'il pouvait lui arriver de ne pas aimer la proximité, mais vu qu'elle-même un peu plus tôt, l'avait serré dans les bras, changeait beaucoup de choses, elle appréciait déjà celui qui avait une peau de tortue.

- Pas pour le moment...

Le parchemin était magique sans aucun doute et elle savait quand le signant, elle ne pourrait reculer. Mais cela ne le gênait pas vraiment. Après tout, ils venaient de débattre les termes ensemble et avaient trouvé un bon compromis pour les deux parties, alors elle se décida enfin à le prendre ainsi que la plume rouge. L'avoir dans la main lui parut bizarre, cela faisait des années qu'elle n'avait pas écrit, savait-elle encore le faire ? Déposant le parchemin sur la caisse, elle observait la plume dans sa main, vérifiant qu'elle le tenait comme il fallait. Ne relisant pas le parchemin qu'elle avait déjà assez vérifié sous tous les angles. Elle approcha le bout de la plume près du bas du parchemin et d'un coup de main fluide inscrivit "Lumi". Souriant, elle réalisait qu'elle n'avait rien oublié de ce que lui avait appris ses parents.

- Notre deal est scellé !

Se retournant, elle redonna le parchemin et la plume à son propriétaire, elle avait sauté le pas. À présent une nouvelle vie s'offrait à elle et certainement pas une vie ennuyeuse, ciblée de protocole, non elle était en certain sens libre de ses mouvements et n'avait pas besoin de changer de personnalité. Reprenant son chandelier dans ses mains, il était impossible pour elle de s'en séparer et alors sans prier garde, voulant rester sur une relation égale, elle regarda le sorcier et lui demanda avec son éternel sourire.

- Et avez-vous des questions à me poser ?




© Méphi.



Revenir en haut Aller en bas

avatar

Allan Gold
Habitant ೨ Rumpelstiltskin

✒ Curse :
7401
✒ Coeur :
A jamais fermé
✒ Statut :
En affaires
✒ Personnage de Conte :
Rumpelstiltskin


MessageSujet: Re: Après avoir appris à voler il te faut encore apprendre à être pendu Feat Rumpl   Mer 27 Mar - 18:40





Après avoir appris à voler il te faut encore apprendre à être pendu








LumiRumpelstiltskin

L’assurance et le calme de la petite Lumi face à moi était vraiment impressionnant. Après tout ce n’est pas un pas dans sa direction qui va l’effrayer alors qu’elle vient tout juste de se jeter dans mes bras. Je recommençais à croire, si elle ne me craignait pas peut-être que Baelfire ne me craindra plus.

« Pas pour le moment... »

Je me doutais d’une réponse comme celle-ci, la blonde ne semblait pas avare de questions pertinentes ou non d’ailleurs. Elle était du genre à dire et donc à poser toutes les questions qi lui passait par la tête. Je hochais la tête pour lui signifier que je comprenais son hésitation à me demander d’autres choses. Elle devait avoir bien autre chose à penser, ce que son regard me confirma. Il était rivé sur le parchemin et la belle plume rouge que je tenais toujours la main. Voyant son regard insistant je lui tendis la feuille de parchemin ainsi que la plume, elle s’en empara et s’installa sur une des caisses qui remplissait la grange.

Penchée sur le pacte, elle hésitait, elle ne devait pas souvent avoir l’habitude d’écrire et surtout que devait-elle écrire ? Je m’étais renseignée sur son passé depuis sa visite inattendue au château et son vrai nom ne m’étais pas inconnu mais c’est de son nom d’usage qu’elle scella le contrat. Ainsi la petite faisait table rase du passé et commençait sa nouvelle vie avec ce nom. Elle l’avait déjà utilisé mais le fait de signer le pacte de ce nom ajoutait de la force à ce choix.


« Notre deal est scellé ! »

« Absolument. »


Je récupérais le contrat et la plume et les fit disparaitre d’un mouvement vif du poignet. Par magie, il alla rejoindre les nombreux autres marchés que j’avais conclut. Les mains libérées, elle prit son chandelier et me dit avec un sourire que je commençais à bien connaitre.


« Et avez-vous des questions à me poser ? »

Avais-je des questions ? Je ne posais rarement les questions directement aux gens. Je préférais découvrir les réponses par un autre moyen, plus ou moins honorable mais ces autres moyens me permettaient d’anticiper sur mes actions futures et les éventuels contrats que je pourrais passer. Mais avec elle, c’était différent, elle n’était pas une cliente habituelle. Alors peut-être que je lui poserais certaines questions mais pas maintenant. Je veux la laisser profiter de cette liberté toute neuve.

« Une seule. Veux-tu visiter ta nouvelle demeure maintenant ? »

Je fis une nouvelle pause théâtrale. Et je me permis de faire un peu d’humour, je savais que cela lui rappellerais des souvenirs, celui de notre première rencontre dans mon château.

« En y étant invitée cette fois-ci. »

Un sourire marqua les traits de mon visage, je me souviens parfaitement de ce jour où elle avait tenté de visiter mon château, surement par défi et non par réelle curiosité. Il faut dire que mes alarmes magiques s’étaient activées rapidement et elle n’a pas eu vraiment le temps de parcourir les longs corridors, les grandes salles et la Grande Bibliothèque. C’est un des lieux que j’appréciais le plus après la Grande Salle où se trouve mon rouet. Il faudra aussi que je lui fasse des recommandations, certaines interdictions, certaines règles qu’elle devait savoir pour vivre chez moi.

Je lui tendis la main, comme une invitation à me suivre. Bien sur elle pouvait encore choisir d’explorer la ville. Je savais que la liberté surtout acquise en frôlant la mort faisait voir le monde d’un autre œil. Et la blonde voulait peut-être gouter cette liberté à pleine dent, elle irait surement se balader sur les toits du village, enchainant les acrobaties tout en restant d’une discrétion absolue comme elle savait si bien le faire.


© Méphi.






Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: Après avoir appris à voler il te faut encore apprendre à être pendu Feat Rumpl   Sam 30 Mar - 11:25




Rumpelstiltskin & Lumi







Après avoir appris à voler il te faut encore apprendre à être pendu.

L'enfant qui n'avait pas peur de la mort, allait donc continuer à vivre en travaillant pour le sorcier, surement qu'à présent elle verrait le monde autrement qu'hormis obscur. Mais après tout c'était ce côté de l'humanité que l'avait façonné. Si son nom exprimait Lumière, elle était loin d'en être une, mais qui sait pourrait-elle en apporté au coeur de la bête ? Enfin ce n'était pas non plus son objectif même si son futur était lié à cet homme et aux missions qu'elle effectuerait pour lui. La petite blondinette ne vivait que pour le moment présent, loin de se faire de grands projets. Petite, elle s'était imaginée une autre vie, où elle deviendrait Chandeleur comme son père et son grand-père avant elle, les bougies et chandelier étaient un art de sa famille, comme le vaudou du côté de sa mère, sauf qu'elle n'avait jamais tenté d'utiliser ses dons et ignorait même si elle le possédait. Toute façon c'était une histoire classée et elle ne reviendrait jamais dessus, c'était une voleuse et rien d'autre.

Lui demander s'il avait des questions étaient un fait très particulier, elle qui n'avait jamais parlé de sa vie, voilà qu'elle se sentirait obliger de lui répondre. En y réfléchissant elle ne connaissait rien du sorcier non plus, hormis qu'il avait de grands pouvoirs, faisait des pactes surement pour un plan précis, mais ce n'était pas son histoire, oui on a tous un passé qui nous rend comme on est, des blessures qu'on prétend refermer et pourtant reste à jamais douloureuse.

« Une seule. Veux-tu visiter ta nouvelle demeure maintenant ? »

L'homme était très proche d'elle et sa phrase provoqua une drôle de sensation en elle "ta demeure"...Il avait dit cela comme si, elle serait chez elle à présent, depuis le début elle avait seulement pensée qu'elle aurait un toit pour dormir sans trop se dire que ça serait sont chez elle. Depuis bien longtemps Lumi avait perdu la distinction d'appartenance, tout ce qui pouvait être volé l'était, revendant au plus offrant pour pouvoir manger, oui hormis son chandelier elle n'avait aucun objet personnel, mais à présent elle aurait une maison, une grande pièce où elle pourrait cacher tout ce qu'elle récupérait. Un grand sourire illumina son visage, plein de pensées divers se bousculait dans son esprit et pour une fois ne les exprima pas haut et fort, voulant garder son jardin secret. Rumplestiltskin fit de nouveau une pause théâtrale avant de continuer...

« En y étant invitée cette fois-ci. »

Il se rappelait donc lui aussi de cette journée, était-ce pour cela qu'il l'avait sauvé ? En même temps, il l'avait laissé partir de son château après sa petite escapade. Savait-il depuis le début que leur chemin se recroiserait ? Tant de questions qu'elle aurait dû se poser, mais elle en fit rien. L'homme vint à lui tendre la main, la jeune femme n'hésita pas une seconde et lui attrapa toute en exclamant...

- La première pièce que je veux visiter : les cachots !

Il devait bien en avoir dans son château, oui elle était une grande passionnée de ce lieu lugubre, tout ce qui pouvait faire peur à des êtres normaux, représentait le confort pour la jeune voleuse et puis elle allait pouvoir se perfectionner à s'y échapper. À chaque instant elle se lançait des défis à elle-même et son prochain serait de pouvoir s'évader de n'importe quelle prison et ce qu'elle ignorait encore, c'est que ce don qu'elle maîtriserait à la perfection lui serait très utile, surtout pour rendre visite à un petit homme nommé Lefou, une personne de son futur encore jamais rencontrer. Lumi était destinée à faire de grande rencontre, mais à partir de ce jour elle ne servirait qu'une seule personne : Rumpelstilskin, étant même prêtre à perdre sa vie pour lui et sa mission. Loin d'imaginer que les ennemis du sorcier deviendraient aussi les siens et surtout une ombre de ses cauchemars, Pierre, l'homme qui n'hésitera pas à la torturer pour avoir des informations qu'il n'obtiendrait jamais. Un deal est un deal et la jeune fille n'en oubliera jamais les termes juste à l'arrivée du grand nuage qui l'emmènerait loin de la forêt enchantée pour une toute nouvelle vie. Souriant au sorcier, elle était plus que prête à le suivre, prêtre à grandir et a oublié à tout jamais qu'elle avait été un jour Lucie.

- Merci de m'avoir sauvé...

Elle avait dit cela d'une voix sincère et c'était très rare qu'elle remercie, non d'habitude elle s'en fichait, mais tout avait changé à présent pour le meilleur et pour le pire.




© Méphi.



Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Après avoir appris à voler il te faut encore apprendre à être pendu Feat Rumpl   
Revenir en haut Aller en bas
 

Après avoir appris à voler il te faut encore apprendre à être pendu Feat Rumpl

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Terminée || « Ne gagne pas après avoir frappé, mais frappe après avoir gagné.» || Takeshi Fujita
» Que faire après avoir battu Red toutes les fois
» Bloqué après avoir appris surf
» Après avoir fini la bouteille, je serai philosophe
» [Libre] Après le premier badge...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Once Upon a Curse ::  :: Les Archives :: Archives Fairytales-