Inscrivez votre forum sur notre Top-site !


« Tant qu'il y a assez de place pour stocker les guimauves, tout va bien. »
par Valentine Bellamy dans You gave up the fight, you left me behind
L'histoire se déroule en
Octobre 2013.


Partagez | 
 

 [Flashback] trick or treat ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



Invité
Invité



MessageSujet: [Flashback] trick or treat ?   Lun 3 Nov - 18:34

"trick or treat"









- Nahia regarde !!

La fontainière se pencha pour observer le fond du chaudron en plastique de la fillette déguisée en sorcière.

- Ouh la récolte a été bonne! Bravo!

Halloween! Nahia avait toujours adoré cette fête. Valentin et elle avaient passé la soirée de la veille à creuser des citrouilles et à les sculpter. Et elle savait que la nuit tombée avec leurs amis ils allaient faire une petite fête bien sympathique et elle avait hâte. Des bonbons, des déguisements un feu crépitant dans la cheminée, que demander de mieux ? Ce 31 octobre donc, comme chaque année, elle participait également  à cet événement avec les filles de son équipe de natation synchronisée et des parents qui avaient bien voulu accompagner tout ce petit monde. Maintenant que les chaudrons étaient bien plein ils allaient pouvoir rejoindre la piscine et faire profiter les parents de leur chorégraphie aquatique spéciale Halloween.

Un léger vent frais vint s'engouffrer dans les cheveux de la fontainière qui arborait un superbe serre-tête à cornes de diables clignotantes. Il suffit de ce tout petit moment d'attention pour que les enfants se mettent à chahuter. Les filles formèrent un attroupement autour d'elle pour lui montrer toutes les sucreries qu'elles avaient obtenu. Leur joie et leur sourire faisaient plaisir à voir et Nahia ne manqua pas de s'extasier avec elles. Toutefois il était temps pour les petites de rentrer chez elles, de retirer leurs déguisements et de rejoindre la piscine municipale.

La Fontainière donna rendez-vous aux parents dans deux heures et se dirigea vers la boutique de farces et attrapes. Et son téléphone bippa lui informant qu'un sms venait d'arriver. Son mari lui demandait de retirer leurs déguisements au magasin. Une tenue de chevalier et de sa princesse version dark apparemment. Voilà qui promettait! Valentin avait toujours eu une imagination débordante. Et intérieurement Nahia trépignait d'impatience.

Elle aussi avait préparé une petite surprise pour ce soir. Des maillots de bain spécial Halloween orange avec des toiles d'araignées noires en strass (oui les strass étaient super importants pour les filles !) imprimées dessus. La fontainière avait reçu un texto sur son portable l'informant que sa commande était arrivée. Et elle avait tellement hâte de voir le résultat! Elle regretta en revanche de n'avoir rien fait pour son mari. Mais puisqu'elle avait une heure devant elle, elle pourrait peut être trouver quelque chose.

La jeune-femme poussa la porte de la boutique de farces et attrapes dont l'enseigne était un bonnet rouge. Une petite cloche teinta annonçant son arrivée. C'était la première fois qu'elle mettait les pieds ici et les lieux semblaient vides. Nahia tourna sur elle-même pour observer la boutique qui était des plus curieuses. Tout semblait...petit. Les meubles et même les interrupteurs étaient situés assez bas. Elle pensa avec amusement que Blanche-Neige avait du ressentir à peu près la même chose lorsqu'elle était arrivée chez les sept nains. Cela dit il devait surement s'agir d'aménagements pour une personne en fauteuil roulant. Ses pensées s'envolèrent immédiatement vers sa petite belle soeur qui avait perdu l'usage de ses jambes. Difficile à savoir mais peut être que cet endroit lui plairait. Pas à cause des aménagements mais surtout parce que tout ici respirait le mystère et la bonne blague. Un peu comme la boutique des jumeaux Weasley. Pourtant Nahia avait appris que l'établissement ne marchait pas fort et que la plupart du temps il était fermé. On avait bien besoin de rire pourtant. Posant son sac à main sur le comptoir elle appela:

" Hé ho ! Est ce qu'il y a quelqu'un ?"

Une légére inquiétude commença à la gagner. Si elle n'avait pas ses maillots de bains pour ce soir, tout serait fichu! Et elle s'était donnée beaucoup de mal pour que tout soit parfait. Elle eut tôt fait de se rassurer. Si elle avait été prévenue c'est que tout avait été fait dans les temps. Enfin...peut être...ou peut être pas.



.


Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Flashback] trick or treat ?   Sam 15 Nov - 17:00




Nahia & Walgrim













Trick or Treat.





La vie continue. Walgrim Redcap avait eu un objectif lointain qui dirigeait sa vie quand il n'était pas trop occupé à boire ou a essayer de combler ses dettes : reprendre son magasin. Un projet plus facile à dire qu'à faire. Ce qui était ironique, c'était qu'en tant que Lefou, il avait toujours vécu un jour après l'autre sans avoir le moindre projet sur le long terme. Malgré ce fait qu'il ignorait, la vie continuait. Retour des souvenirs ou non.

Halloween était une des fêtes préférées de Walgrim. Un prétexte pour se gaver de bonbons tout en regardant de vieux films d'horreur. Mais aussi le meilleur chiffre de l'année du temps où son magasin de farce et attrape était encore ouvert.

L'ironie était que même après la faillite, le magasin n'était pas été vendu. Tout était tel qu'il l'avait laissé au moment de fermer la porte pour la dernière. Les objets continuaient à prendre la poussière comme s'ils attendaient que leur propriétaire revienne pour ouvrir. Il arrivait au nain de revenir pour chercher des commandes aux rares clients qui restaient fidèles à la boutique et ces moments lui brisaient toujours le cœur.

L'avantage est que ces réflexions existentielles lui faisaient oublier son bilan médical qui laissait à désirer. Il ne savait toujours pas comment l'annoncer à ses amis et ne voulait pas y penser. Laissant de côté ces préoccupations, l'ancien redcap avait profiter de la fraîcheur de la nuit pour s'éclaircir les idées. Du moins, c'est ce qu'il espérait. La soirée traditionnelle de film d'horreur avait été mit de côté. En chemin, Walgrim croisa quelques déguisements réussis et distribua quelques bonbons avec un sourire de circonstance. Il avait beau ne pas être en forme, le nain n'oubliait jamais de fourrés ses poches de confiseries quand Halloween approchait.

Walgrim espérait que l'air frais et l'ambiance festive chasseraient ses pensées lugubres. Pour l'instant, l'effet fut peu concluant et son humeur morose gagna d'un cran lorsqu'il s'arrêta devant son ancienne boutique. Pour une raison qu'il ignorait, le bonnet rouge de l'enseigne semblait le narguer. Comme s'il serait à jamais hors d'attente tout comme son désire d'ouvrir de nouveau officiellement ce magasin. Il lui manquait certaines clefs de compréhension pour ressentir toute l'ironie de son enseigne. Techniquement, le bâtiment ne lui appartenait plus bien qu'il avait gardé un double des clefs. Sauf que personne n'en voulait, visiblement, donc... Quel mal y avait-il à réouvrir disons... le temps d'une nuit ? La réponse s'imposa vite : Aucune. C'était Halloween, après tout ! Et puis le shérif avait certainement des choses plus importantes à faire que de traîner par ici.

La nuit était encore jeune. Laissant à l'ancien redcap le luxe de faire un brin de ménage avant d'envoyer un texto à sa cliente du soir. Car ce n'était pas seulement le sentiment de nostalgie (pourtant présent dans chaque objet composant la boutique) qui l'avait motivé à jouer avec sa chance pour une réouverture spéciale. Il avait reçu une commande. Becky l'avait aidé pour la partie couture et lui s'était chargé des décorations. Il avait savouré ces instants de normalités.

Walgrim se trouvait dans l'arrière-boutique à plier proprement son dernier travail lorsque le tintement de la porte d'entrée se fit attendre. L'avantage d'être dans le domaine des mauvaises farces était d'écarter les tentatives de vol, la théorie des voleurs étant écartés, il ne pouvait s'agir que de sa cliente.

" Hé ho ! Est-ce qu'il y a quelqu'un ?"

Le nain sourit tout seul. Si seulement il avait été en meilleure forme ! Il aurait alors tenté de faire peur à sa visiteuse. Hélas, il allait devoir faire faux bond à cette tradition d'Halloween.

"J'arrive." Annonça-t-il d'une voix forte en finissant de plier le dernier maillot.

Il rangea avec soin le tout dans un sac avant de marcher jusqu'à la partie magasin. Le nain vit alors une opportunité de se glisser jusqu'à sa cliente sans être vu. Dans son ancienne vie, il avait développé un don à profiter de sa petite taille pour s'assurer l'élément de surprise. Il fallait croire que cette ancienne habitude était toujours rester en lui. L'ancien redcap alla de la porte de la réserve jusqu'au comptoir puis de cette cachette improvisé, il put s'approcher dans le dos de Nahia sans un bruit.

"Me voilà."
Dit-il sur un ton enjoué, en tenant toujours le paquet contenant la commande.

S'il avait réussi son coup, il n'aurait peut-être pas totalement trahi la tradition d'Halloween.





© Méphi.




Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Flashback] trick or treat ?   Jeu 4 Déc - 11:13

"trick or treat"









Un carpé avant, suivi d'un ballet leg. Mentalement, Nahia répétait les mouvements de la chorégraphie de ses filles et tapotait le rythme à l'aide de son pouce sur le comptoir. Elle fredonna le plus bas possible :

"Cause this is thriller, thriller at niiiight"

Ca allait être rythmé et ça allait marcher du tonnerre elle en était certaine. Elle avait conscience d'avoir mis la barre un peu haut mais après tout c'était hors compétition, il s'agissait essentiellement de se faire plaisir. Si il y avait un ou deux ratés...Il n'y aurait pas de ratés! Rien qui se verrait. Peu de gens se rendaient compte de la discipline qu'exigeait la natation synchronisée.

"j'arrive"

Une voix masculine. Oups! Nahia s'interrompit. On avait du l'entendre et elle devait avoir l'air ridicule. Ou pire encore on avait du penser qu'elle faisait exprés de chanter pour que l'on se dépêche de la servir.

- Euh ben...d'accord.

Elle n'avait pas voulu être impolie. Nahia reprit contenance puisque finalement elle n'avait rien fait de mal. A quelques heures du gala elle devait avoir une petite montée de stresse. Sans parler du fait qu'elle était toute impatiente à l'idée d'être à ce soir. Pour un peu, elle s'en serait remise à chanter lorsque :

"Me voilà"

S'attendant à ce que Monsieur Farces et Attrapes (F&A)  arrive devant elle, elle sursauta en entendant la voix venir de derrière. Pivotant sur ses talons elle se retourna pour faire face à un petit homme. Mais vraiment petit. Un monsieur atteint de nanisme. Son sourire et son air réjouit très communicatifs s'emparèrent aussitôt de la fontainière qui se fendit d'un éclat de rire.

- Là je dois dire : vous m'avez bien eue ! Je ne vous attendais pas de ce côté.

Maintenant qu'elle le voyait elle savait qui il était. Storybrooke n'étant pas une ville immense il lui était arrivée parfois de croiser Mr F&A dans les lieux publics. Penchant la tête légérement sur le côté elle demanda sur le ton de la plaisanterie.

- Comment avez vous fait ? C'est à croire qu'il y a un sous-terrain caché ?

Tout était possible dans ce genre de boutique. Et puisqu'elle travaillait aussi à la EDS (Eau de Storybrooke) elle connaissait certaines parties du réseau d'égouts de la ville. Rien de très ragoûtant bien sur mais il lui était arrivé parfois de s'y rendre avec des ouvriers pour vérifier quelques points. N'étant elle-même pas très grande, elle n'avait pas trop de mal à se faufiler dans les galeries étroites.Toutefois il était peu probable que Mr F&A les utilise pour faire des blagues à ses clients. Nahia tendit la main au petit homme.

- Je suis Nahia Chimay. Ravie de faire votre connaissance.

Son regard dévia sur le paquet qui se tenait sous le bras de Mr F&A. Etait-ce sa commande ? Ou encore une blague ? Il se pouvait très bien qu'un pantin monté sur ressorts surgisse du paquet. Et puis quelque chose attira son attention. Quelque chose ou quelqu'un qui les observait à travers le vitrine du magasin. Mais le froid extérieur contrastant avec la chaleur de la boutique avait provoqué une légère buée qui empêchait de voir de façon nette qui était ce mystérieux observateur. Deux yeux arrondis et noirs qui n'avaient pas une lueur humaine semblaient fouiller les moindres recoins de la boutique. Deux grandes oreilles noires et blanches ainsi que ce qui ressemblaient à une truffe s'écrasèrent sur la vitrine. Les yeux de Nahia s'arrondirent également. Mais d'étonnement. Elle souffla à Mr F&A.

- Retournez-vous mais discrètement. Nous sommes observés!

Etait-ce un déguisement d'Halloween vraiment effrayant et bien fait ? Soudain les yeux disparurent et firent place à une traînée noire et blanche qui émit un "wouf!" impérieux. Des bruits de griffes grattant frénétiquement la porte de la boutique se firent entendre. C'était Pongo le chien dalmatien de Archibald Hooper qui venait rendre une petite visite à Mr F&A probablement attiré par les sucreries d'Halloween. Un sourire amusé se dessina sur les lèvres de la fontainière. Mr F&A venait de trouver un autre client.


Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Flashback] trick or treat ?   Lun 15 Déc - 21:33




Nahia & Walgrim













Trick or Treat.




D'ordinaire, Walgrim n'était pas du genre à faire des sales tours comme se glisser dans le dos des gens pour les faire sursauter. Mais ce soir, c'était Halloween. Le seul moment de l'année où on pouvait laisser parler le sale garnement qui était en chacun de nous sans en éprouver de remords. Au final, il était heureux d'avoir obtenu l'effet escompté et cela se sentait via l'air réjouit qu'il affichât. Ce dernier jour d'octobre était vraiment l'idéal pour oublier momentanément les tracas du quotidien. L'ancien redcap fut doublement ravi en constatant que la fontainière n'entrait pas dans la catégorie des gens qui s'offusquait à la moindre blague.

- Là je dois dire : vous m'avez bien eue ! Je ne vous attendais pas de ce côté.

"C'est un classique, pourtant." L'informa-t-elle, toujours avec sa bonne humeur contagieuse. "L'héroïne entre dans un lieu inconnu. Trop occupée à inspecter le décor, elle se fait surprendre par quelqu'un qui surgit dans son dos."

Il n'avait manqué qu'un accord de violon en accompagnement musical pour parfaire cette imitation de scène classique de tout bon film d'horreur. Il admettait volontiers que ces goûts dans la matière étaient un peu vieillots. Pour lui, un combat entre deux monstres légendaires du style la créature de Frankenstein contre Dracula était largement meilleure que tous les fantômes de fillette sortant d'une télévision. Bref...

- Comment avez-vous fait ? C'est à croire qu'il y a un sous-terrain caché ?

Le nain de rire de bon cœur à l'idée d'avoir un sous-terrain caché en dessous de sa boutique.

"çà serait génial !" Commenta-t-il. "Mais l'explication est moins mystérieuse, hélas, j'ai profité du comptoir et du fait que personne ne pense à baisser les yeux."

On pouvait presque compter çà comme un don. Même si, à part pour surprendre les gens à Halloween, Walgrim ne voyait pas quelle utilité en faire. Lui qui était plutôt bruyant durant des fêtes, pouvait se montrer très discret quand la situation l'exigeait. L'ancien redcap serra la main tendue pour les traditionnelles présentations.

- Je suis Nahia Chimay. Ravie de faire votre connaissance.

"Enchanté, également. Walgrim Redcap... mais appelez moi, Wally." Corrigea-t-il aussitôt.

Ce n'était pas qu'il n'aimait pas son nom, mais il savait, par expérience, qu'un nom aussi peu commun représentait parfois une torture à la fois pour la mémoire et pour la prononciation. Ce fut son tour de pencher légèrement la tête devant un détail qui lui vint tardivement à l'esprit car l'ancien redcap donnait toujours plus d'importance au prénom qu'au nom de famille.

"Chimay ? Vous êtes de la famille de Târa ?" Demanda-t-il.

Wally connaissait très bien la détective pour avoir quelques fois travailler pour elle. Malgré cela, ces connaissances concernant la 'tribu' Chimay étaient bien maigres et reposaient uniquement sur les dires de son ami, qui n'était pas du genre à s'étendre sur le sujet. Avec tout çà, il en aurait presque oublié le paquet qu'il tenait pourtant toujours sous son bras. Un paquet aussi soigneusement emballé offrait une infinité de possibilités au niveau des surprises, surtout en cette nuit si particulière. Pourtant, son imagination lui avait fait défaut sur ce point. Aucun ressort, aucun piège ne se dissimulait sous l'emballage.

Walgrim vit le regard de son interlocutrice dévier vers la vitrine puis son expression changea. Le nain eut un sourire de connaisseur. Mais bien sûr ! Le classique coup 'il y a quelque chose d'étrange derrière toi' ! Un juste retour des choses après sa petite blague.

- Retournez-vous, mais discrètement. Nous sommes observés!

Deux options s'offraient à lui : Jouer la carte du connaisseur à qui on ne la faisait pas ou bien faire semblant d'entrer dans le jeu de Nahia. Walgrim n'ayant pas un mauvais fond et ne voulant jamais avorté une bonne blague (même quand il en était la cible) opta tout naturellement pour la deuxième option.

Après un hochement de tête auquel il essayait de donner une intonation de conspirateur, il se retourna aussi lentement et discrètement que possible, peut-être de manière un peu trop exagérée pour être crédible. Quoi qu'il en soit, il se retourna trop tard pour voir la forme bizarre à la vitre, mais il sursauta en entendant le bruit sur la porte. C'était Pongo qui attaquait frénétiquement la vitre tel un Freddy krueger à quatre pattes en manque de sucrerie.

"Ah, ce n'est que Pongo." Dit-il le temps de se remettre de la surprise.

Il fit un pas vers la porte puis changea d'avis et se retourna vers Nahia en tenant le paquet.

"Je crois qu'il serait plus prudent que vous preniez votre commande avant que je ne lui ouvre." Précisa-t-il avec un sourire amusé.

Et il avait vu juste ! À peine avait-il eu le temps d'ouvrir la porte que le chien se rua sur lui. Son objectif : les poches remplies de sucrerie de l'ancien redcap ! Le sens des objectifs du canin le fit rire.

"Toi, on peut dire que tu ne perds pas le nord !" Remarqua-t-il alors qu'il essayait d'écarter la gueule du chien de ses poches tout en le caressant. Une action qui était très difficile à mener. "Non, non, non, non. Les chiens ne peuvent pas avoir de chocolat ! Non, pongo !" Continua-t-il en essayant de se donner un ton sévère dans la voix... sans succès.

Walgrim avait un jour appris ce petit détail en travaillant pour Bran. Le nain avait culpabilisé pendant des jours d'avoir donner des chocolats à sa dernière rencontre aux chiens qu'il avait croisé jusqu'ici pendant ces balades. Sauf que Pongo ne semblait pas enclin à vouloir écouter la voix de la sagesse. Et le nain n'était pas de taille à repousser définitivement les assauts d'un gourmand aussi motivé que l'était le chien d'Archie. En désespoir de cause, Wally se tourna vers sa cliente en essayant toujours d'empêcher l'envahisseur de ne pas obtenir les chocolats interdits :

"Euhhh, un peu d'aide ?"




© Méphi.






Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Flashback] trick or treat ?   Lun 12 Jan - 22:48

"trick or treat"








Ce petit malin de marchand de farces et attrapes avait bien préparé son coup et semblait être un adepte des films d'horreur. Parfois c'était vrai que certaines scènes de la vie de tous les jours pouvaient les rappeler. Et c'était peut être pour cette raison que Nahia ne les aimait pas particulièrement. Et pour ce qui était de la comparer à une héroïne elle en était assez loin. Elle se serait d'avantage vu comme faisant parti du décor. Une figurante à peine. L'idée d'être mise en avant avait toujours suscité des inquiétudes en elle. En revanche, Walgrim avait tout, sinon du héros, du personnage présent et indispensable pour dénouer l'intrigue. Bien sur, sa petite taille faisait qu'il ne passait pas inaperçu mais en plus il semblait posséder une personnalité éclatante. Elle rit quand il lui donna son "truc" pour pouvoir approcher sans être vu.

- Vous ne manquez pas d'imagination.

Elle faillit demander pourquoi son commerce ne marchait pas. Il semblait pourtant s'y connaître et ce métier devait parfaitement lui convenir. Mais comme première conversation ce n'était pas trés convenable. Elle s'abstint donc et répondit.

- Entendu Wally ! Effectivement Târa est la soeur de mon mari.

C'est que la tribu Chimay était connue à Storybrooke! Târa surement plus que les autres. Et le plus curieux c'est que c'était surement à cause de son métier de détective. Nahia les imaginait bien elle et Wally faire équipe telle Sherlock Holmes et Watson. Cela ferait un beau duo. Là encore elle retint des questions. Et puis il y eut l'apparition de Pongo. Apparemment lui aussi avait le sens de la farce. En tous cas il savait soigner ses entrées! Le chien semblait être un habitué des lieux. Nahia récupéra en catastrophe son paquet avant que le "fauve" ne le mette en pièces. Et en curieuse qu'elle était, elle ne put s'empêcher de l'ouvrir un petit peu pour voir enfin le contenu. Elles les attendait depuis si longtemps ces maillots! Et la fontainière ne put retenir un onomatopée d'admiration.

- Oh là là !!!

Le rendu était vraiment superbe. Un orange tout léger qui faisait penser à une seconde peau servait de couleur de fonds tandis qu'une toile d'aaignée noire en strass  s'éparpillait savemment sur le tissus avec force de détails. Tout ceci avait du donné du mal à Walli ! Et il n'était pas certain que le prix qu'il en veuille ne soit pas ridiculement bas. Nahia n'était pas du genre à demander à payer plus cher loin de là. Mais le contraire lui aurait parut être du vol. Pas étonnant que la boutique ne marchait pas. Wally bradait son travail.

"Euhhh, un peu d'aide ?"

Nahia sortit de ses pensées et ne put s'empêcher de s'esclaffer. Pongo ne semblait pas prêt de lâcher Wally...ou plutôt ses poches pleines de sucreries. Elle se demanda brièvement pourquoi l'ancien redcap ne voulait pas lui donner au moins un bonbon pour le calmer. Mais peut être que ce n'était pas conseillé pour les chiens.

- Bien sur. J'arrive!

Oui mais comment faire ?? Nahia regarda autour d'elle si elle pouvait se servir de quelque chose. Son regard tomba sur un canard en plastique jaune. Elle s'en empara et le jouet émit un "pouic pouic". La jeune femme l'agita sous la truffe de Pongo.

- Pongoooo, regarde comme il est beau. Viens chercher mon grand!

Attiré par le couinement du canard le dalmatien s'approcha en remuant la queue. Nahia s'accroupit pour lui tendre le jouet qu'il prit dans sa gueule avec une surprenante délicatesse. Amusée, elle lui caressa le sommet du crâne et les oreilles.

- Tu es un  bon chien!

A peine eut-elle dit ça que le dalmatien mit un coup de canine qui perça le plastique du jouet. Ce qui ne l'empêcha pas d'émettre des pouic-pouics déchirants.

- Oups ! J'espére que ce n'était pas votre canard en plastique préféré!

Nahia murmura un "désolée", un peu gênée.

-Sinon les maillots de bains sont supers! Vous avez du y passer un temps fou.

Et il ne fallait pas qu'elle oublie de lui demander conseil pour trouver un cadeau à Valentin. Son mari était toujours de bonne humeur et assez espiègle. Nahia était sûre qu'il apprécierait une bon article de farce et attrape. C'était de circonstances aujourd'hui. Des "pouiiiiiics" de lamentation ponctuèrent sa dernière phrase. Pongo s'amusait bien!




Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Flashback] trick or treat ?   Ven 23 Jan - 11:29




Nahia & Walgrim













Trick or Treat.




Si Walgrim devait définir son rôle dans un film d'horreur, ce ne serait certainement pas le héros. De son point de vue, il lui manquait plusieurs centimètres et quelques kilos de muscles pour espérer concourir pour ce titre. Il hésitait entre s'attribuer le rôle du side-kick comic ou bien celui du type qui en savait trop sur le déroulement de l'intrigue pour qu'on le garde en vie. Une des premières victimes, en gros. Selon les films, le rôle de l'élément comique n'était pas vraiment enviable non plus. C'était généralement celui qui tirait sa révérence pendant la scène post-générique où on nous montre que le monstre n'était pas vaincu. TAM-TAM-TAAAAAAM. Bref, dans un film d'horreur, l'ancien redcap doutait de ces chances de survie. Heureusement, ils n'étaient pas dans un vieux film en noir et blanc où des courageux touristes égarés affrontaient un élément du folklore local par une nuit d'orage (ces histoires préférées, tellement prévisible que cela en devenait plus drôle qu'effrayant) mais dans sa boutique, un soir d'Halloween. L'ambiance particulière de ce jour le poussait à faire quelques blagues comme surprendre sa cliente.

D'ordinaire, sa timidité envers le sexe féminin l'aurait empêché de commettre ce genre d'audace. Disons que la scène lui avait été livrée sur un plateau et qu'il n'avait pas pu y résister. Le 'crime' commis, il s'inquiéta pendant deux horribles secondes de savoir si sa visiteuse allait s'offusquer de sa blague. Le nain avait si peu de clients, il ne tenait pas à faire fuir les quelques personnes lui passant encore commande. Peut-être aurait-il dû se focaliser sur la première impression plutôt que sur la blague qui lui avait été offerte sur un plateau ? Heureusement, Nahia semblait aimer la plaisanterie. Ouf ! Quoi que... quelque part... c'était plutôt une réaction logique venant de quelqu'un ayant franchi le seuil de sa boutique.

- Vous ne manquez pas d'imagination.

Walgrim répondit à ce compliment par une révérence tel un acteur qui saluait son public. Puis vint les présentations et l'ancien redcap annonça vite la couleur en demandant à être appelé 'Wally'. Ce n'était pas qu'il n'aimait pas son prénom, il avait simplement conscience qu'il était peu courant (ces parents devaient être de sacré loufoque, dommage qu'il ne se rappelait pas d'eux) et, de ce fait, pas facile à prononcer. De toute façon, Wally préférait les surnoms. Utiliser les noms de famille étaient trop formelle et les prénoms trop ordinaires. Utiliser les noms de famille étaient trop formelle et les prénoms trop ordinaires.

- Entendu Wally ! Effectivement Târa est la soeur de mon mari.

Ces connaissances de la 'tribu' Chimay se limitent à Târa et ce qu'elle voulait bien en dire. Autant dire... pas grand chose. Les bières qu'il buvait quand la détective venait lui demander un service n'aidait pas à se souvenir des détails comme 'Est-ce que Târa m'avait parlée de ce mariage ?'.

"Hé bien, les amis de Târa sont mes amis et on droit a un pourcentage spécial." Ajouta-t-il avec un clin d’œil.

Voilà pourquoi il n'était jamais arrivé à joindre les deux bouts avec son magasin. Les pourcentages spéciaux avaient tendance à se transformer en 'cadeau de la maison' à la fin de la conversation. Une offre qu'il formulait systématiquement dès qu'une personne lui était sympathique ou était une connaissance ou même une connaissance de connaissance (ce qui n'était pas difficile comme le nain connaissait quasiment toute la ville). Pour Wally, il était impensable de faire payer plein tarif à une personne entrant dans les catégories pré-citer. Dans le cas présent, la seule chose qui l'empêchait d'offrir son achat à Nahia est qu'une grande partie du prix revenait à son amie Becky puisque c'était l'ancienne poupée de son qui lui avait apporté une aide précieuse. Il serait également injuste de la priver de la récompense pour son talent de couturière.

Walgrim n'aborda pas la manière dont il connaissait Târa. Les services qu'il donnait à la détective était plus ou moins confidentielle, quoi que ce mot rendait les choses bien trop classe pour un travail qui ne consistait généralement à faire la fouine. De toute façon, ce n'était pas vraiment le genre d'information qu'on glissait dans une conversation. Ensuite, même s'il avait été dans les intentions du nain de révéler ce genre de confidence, le classique coup du 'il y a quelque chose derrière vous' lui aurait couper l'herbe sous le pied.

Walgrim n'aborda pas la manière dont il connaissait Târa. Les services qu'il donnait à la détective était plus ou moins confidentielle, quoi que ce mot rendait les choses bien trop classe pour un travail qui ne consistait généralement à faire la fouine. De toute façon, ce n'était pas vraiment le genre d'information qu'on glissait dans une conversation. Ensuite, même s'il avait été dans les intentions du nain de révéler ce genre de confidence, le classique coup du 'il y a quelque chose derrière vous' lui aurait couper l'herbe sous le pied.

Au début, l'ancien redcap n'y avait pas cru, pensant qu'il s'agissait d'une vengeance pour sa blague de tout à l'heure. Ensuite, il y eut un instant de doute qui fut heureusement dissipé en révélant qu'il ne s'agissait que de Pongo. Walgrim ne put s'empêcher de pousser un mince soupir de soulagement. Mais, bien vite, il se retrouva débordé par ce client canin fort enthousiasmé par les sucreries que le nain cachait dans ses poches. L'ancien redcap essaya tant bien que mal d'empêcher le museau du dalmatien de dénicher les chocolats. Wally avait appris récemment que ce genre de douceur n'était pas bon pour les chiens. Concentrer sur cette 'mission', il rata la réaction de la fontainière qui découvrait sa commande.

Force était de constater qu'il perdait cette bataille. Pongo était un adversaire très motivé à agrandir les sucreries défendus en dépit des risques qu'un tel objectif pouvait avoir sur sa santé. Le nain pouvait comprendre ce genre de motivation, mais ne pouvait pas donner son aval pour une telle chose. Il s'en voulait déjà tellement de tous les chocolats qu'il avait pu donner avant d'apprendre que c'était mauvais pour les chiens ! Wally lança un regard désespérer à Nahia en lui demandant un petit coup de main. Heureusement, la belle fontainière ne manqua pas de voler à sa rescousse. Un remerciement allait franchir les lèvres de l'ancien redcap mais sa tentative fut interrompu par un son pouvant se résumer par l’onomatopée 'pouic pouic'.

- Pongoooo, regarde comme il est beau. Viens chercher mon grand!

La stratégie de Nahia fit des merveilles. En un instant, Walgrim se retrouva délivrer du poids des pattes du dalmatien qui pesait sur son torse. Délivré, l'ancien redcap n'osa pas faire un geste pour autant, de peur de rappeler sa présence à Pongo. Il se tourna avec un excès de prudence pour voir le chien s'acharner sur un canard en plastique. Les couinements d'agonie du jouet en plastique étaient presque à feindre l'âme. Vu l'enthousiasme du dalmatien sur sa proie, il était quasiment certain que le jouet n'allait pas continuer de couiner très longtemps.

Devant le triste destin du canard, Nahia lui murmura un 'désolé' dit sur un ton gênée. Gêne que Walgrim se fit un devoir de balayer d'un geste de main.

"Ce n'est pas grave, vous restez ma sauveuse !" Déclara-t-il sur un ton plein de bonne humeur. "Mieux vaut qu'il passe ces nerfs sur le canard que sur le contenu de mes poches."

Après un regard vers le chien, au cas où les mots 'contenus des poches' aurait changé le sens des priorités de Pongo, Walgrim murmura à son tour :

"C'est que le chocolat est mauvais pour les chiens et je ne suis pas certain que notre vorace ami m'aurait laissé le temps de trier les sucreries d'Halloween que j'ai sur moi."

Après cette explication dit comme s'il venait de dévoiler un secret d'état, la conversation pouvait revenir sur le but de cette visite : les maillots de bain. Qui aurait pu deviner que Walgrim aurait pu tenir un tel sujet de conversation sans devenir rouge comme une tomate !

-Sinon les maillots de bains sont supers! Vous avez du y passer un temps fou.

"Merci, mais je n'ai aucun mérite." Précisa-t-il aussitôt. Il ne voulait pas voler la vedette à son amie. "C'est mon amie Becky qui les a cousus, elle a un talent fou ! Moi, je ne sers qu'intermédiaire. Je lui transmettrais vos compliments, çà lui fera certainement plaisir."

Avant qu'il ne puisse dire un mot de plus, un nouveau long pouic d'agonie provint de la zone où Pongo s'acharnait sur sa victime de plastique. Peut-être était-ce à cause du fait que c'était Halloween, mais cette plainte lui décocha un léger frisson.

"Pongo, le tueur de jouet en plastique." Commenta-t-il en donnant des accents exagérément graves à sa voix, comme s'il citait le titre d'un film. "Je devrais peut-être mettre tout ce qui couine en sécurité avant qu'il ne soit trop tard ?" Demanda-t-il à Nahia toujours sur ce ton entre sérieux et plaisanterie.

Walgrim se doutait bien que Nahia avait certainement une soirée bien remplie qui l'attendait et se sentait légèrement coupable de la retenir ici en retardant le moment fatidique de dire le prix.




© Méphi.




Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Flashback] trick or treat ?   Mer 11 Mar - 16:53

"trick or treat"








Les yeux de Nahia s’agrandirent de plaisir lorsque Wally mentionna un « pourcentage spécial ». Ces mots-là étaient toujours agréables à entendre, il en émanait comme une douce musique. Quand on pouvait payer moins cher on ne refusait pas ! Pourtant…si Nahia la femme d’affaire appréciait ce gente de petit cadeau, la personne en elle-même ne pouvait pas l’accepter. Pas dans ces conditions. Le travail de Becky était trop minutieux pour qu’elle puisse décemment accepter une telle proposition. Tout travail méritait salaire. Surtout lorsqu’il était accompli avec passion.  Et bien qu’elle ignorait tout des comptes de la boutique de farces et attrapes, la fontainière, qui voyait qu’elle était souvent fermée, ne pouvait qu’en conclure que les affaires n’étaient pas florissantes. Pas question donc de contribuer à cela.

-C’est gentil mais on m’en voudra de ne pas utiliser le budget qui m’a été attribué. Et je tiens vraiment à rendre hommage au talent de votre amie Becky et à l’attention qu’elle a porté aux maillots.

La fontainière ouvrit son sac à mains et en sortit deux invitations pour le gala de nage synchronisée de ce soir. Elle les tendit à son aimable interlocuteur.

- D’ailleurs, si vous voulez venir voir ce que ça donne je serais ravie de vous accueillir à la piscine. Par contre je n’ai prévu aucune farce. J’espère que vous ne m’en voudrez pas trop !

Loin de ce genre de considérations, Pongo continuait allégrement à massacrer le malheureux canard en plastique. Wally expliqua alors que les chiens n’avaient pas droit au chocolat. Il agissait comme un poison sur eux.

- Il y a une certaine logique là-dedans : pas de bras, pas de chocolat !

D’accord la blague n’était pas terrible. Mais dans une telle atmosphère détendue, Nahia n’avait pas eu envie de la retenir. Elle s’approcha du chien qui s’amusait toujours comme un petit fou et lui caressa la tête. Un long et lamentable « pouic » se fit à nouveau entendre. Wally suggéra alors de mettre tout ce qui couine à l’abri.

- Bonne idée ! Et tout ce qui se mange aussi.

Au mot « manger » les oreilles du dalmatien se dressèrent sur le sommet de son crâne. Il lâcha son canard et se mit à gratter en direction de la porte. Puis, le plus naturellement du monde, il appuya ses pates avant sur la poignée de la porte et sortit en poussant un dernier jappement. Nahia éclata de rire :

- Vous ne me ferez pas croire que Pongo n’est pas un de vos habitués Wally !

Cette amusante parenthèse étant fermée, la fontainière jeta un bref coup d’œil à la pendule. Il ne faudrait plus trop qu’elle tarde à présent. Mais outre le fait de régler ses achats il lui restait une dernière chose à faire. Une chose à laquelle elle tenait et qu’elle ne voulait surtout pas oublier. Elle se tourna vers Walgrim et lui demanda sur un ton de confidence :

- J’aimerais vous demander un service...

Valentin…son Valentin se présenta à son esprit ce qui, comme d’habitude, lui apporta des papillons dans le cœur.

- J’ai des déguisements à retirer chez vous au nom de Chimay. C’est mon mari qui a prévu une sortie  pour ce soir. Evidemment je ne sais pas ce qu’il a en tête. Je sais juste que ça va être inoubliable.

Valentin était un homme très créatif et romantique. Il ne reculait jamais devant rien pour faire plaisir à sa femme.

- Alors j’aimerais lui offrir quelque chose d’original, qui rappelle Halloween et qui montre à quel point je tiens à lui. Je tiens  aussi à que ça vienne de votre magasin.

Les doigts de Nahia se perdirent songeusement dans sa chevelure brune.

- Ça va surement vous paraître idiot mais j’aime l’ambiance qui se dégage de votre boutique. Je trouve que c’est à la fois chaleureux, mystérieux et amusant. Je voudrais bien, à travers ce cadeau, apporter une bribe de tout ça à Valentin.

La fontainière avait toujours été sensible aux atmosphères et ne pouvait s’empêcher d’analyser chaque endroit qu’elle rencontrait tout au long de son existence. Comme si ils la traversaient de part en part et qu’elle ressentait leur histoire jusqu’au plus profond de son être.

- Pouvez-vous me conseiller ?

Les exigences de Nahia étaient nombreuses et probablement difficile à satisfaire. Mais Wally était plein d’imagination. Qui mieux que lui pouvait l’aider ?


Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Flashback] trick or treat ?   
Revenir en haut Aller en bas
 

[Flashback] trick or treat ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» EVENT ϟ Trick or treat !
» Event Halloween • Trick or Treat
» [EVENT] Trick or treat ? [RP COLLECTIF]
» wiska ► trick or treat
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Once Upon a Curse ::  :: Les Archives :: Archives Storybrooke-