Inscrivez votre forum sur notre Top-site !


« Tant qu'il y a assez de place pour stocker les guimauves, tout va bien. »
par Valentine Bellamy dans You gave up the fight, you left me behind
L'histoire se déroule en
Octobre 2013.


Partagez | 
 

 Quel destin sera le mien ? Feat Vanny

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



Invité
Invité



MessageSujet: Quel destin sera le mien ? Feat Vanny   Jeu 3 Juil - 15:04

quel destin sera le mien ?


Qu'est-ce qui s'était passé ? Owen avait beau eue repensé à cette scène des milliers de fois, il n'arrivait pas à comprendre cet acte. Il n'avait jamais rien ressenti pour Adora, alors pourquoi agir ainsi ? Pourquoi mettre en danger sa relation avec Vanny ? Cela faisait un mois et demi qu'ils étaient ensemble, un amour sans aucune ombre, aucune dispute, autant unie par une amitié sincère que des sentiments forts. Il y a quelques semaines, ils étaient même passés à l'étape supérieure, le plus naturellement de monde, sans se poser aucune question, tout paraissait si simple auprès de l'ancienne sirène, Owen s'était métamorphosé, ayant après plus d'assurance. Puis alors qu'il pensait que rien ne pourrait le faire douter, voilà qu'il venait à se rapprocher de sa collègue, celle qui l'avait effrayé durant ses dernières années, ils n'ont rien en commun et pourtant...et pourtant c'était arrivé.

Owen avait réfléchi durant des jours, évitant un peu l'ancienne sirène, il s'en voulait réellement. Elle ne méritait pas cela, non, il voulait le meilleur pour elle, une personne parfaite qui ne pourrait pas la faire souffrir. Allait-il la faire souffrir ? Le meilleur moyen était sans doute de la quitter, car lui-même n'arrivait pas à se pardonner, puis ce qu'il avait ressenti auprès d'Adora l'avait tellement troublé, qu'il n'avait pas su quoi faire dans les premiers temps, puis au fur et à mesure de sa réflexion, il avait pris sa décision, choisi la meilleure hypothèse, pour lui plus que pour Vanny certainement, c'était sans doute l'une des premières fois que le jeune homme ferait preuve d'égoïste, mais elle pouvait aussi très bien le rejeter, il y avait pensé, en fait il avait pensé à toutes les possibilités.

Il avait envoyé une sorte de carte au trésor à sa dulcinée, il savait qu'elle était ses passe-temps et pensait donc lui faire plaisir. Alors, tout en écrivant un rébus et une carte de la forêt, il glissa du sable et des pétales de rose à l'intérieur de l'enveloppe, signant par le doux nom de Leprechaun. La glissant furtivement sur le comptoir de son travail, il était sorti aussi vite que l'éclair et l'avait regardé par la fenêtre, trouver la lettre pour ensuite filer commencer les préparatifs du rendez-vous.

Il avait prévu un petit pique-nique près du puits à souhait, il connaissait sa légende et peut-être que cela pourrait leur porter de bonheur de parler de leur avenir près de ce monument qu'Owen avait toujours adoré. Pour le coup, il avait totalement oublié que le dragon se trouvait certainement dans la forêt, oui il n'avait pas peur d'y entrer. Toute façon s'il tombait sur lui, sa petite-amie serait encore plus ravie et viendrait surement à appeler Alex pour les rejoindre et aller observer le dragon, bon tous ses plans tomberont à l'eau, mais cela ne serait pas grave, il retenterait le coup un autre jour voilà tout.

Il arriva près du puits et aucun signe de la créature, décorant le puits avec une sorte de guirlandes ou des étoiles y étaient accrochées, il installa la nappe devant et ne sortit pas de suite, le petit repas qu'il avait prévu. Regardant l'heure sur son portable si Vanny avait bien réussi à comprendre son message, elle devrait arriver sous peu. Prenant un objet dans sa poche, il l'observa quelques secondes, à ce moment précis, c'était réellement son avenir qu'il jouait, la remettant dans sa place, il aspira un grand coup, le stress commençait à lui tirailler l'estomac. S'appuyant sur le puits, il regarda la profondeur de celui-ci, impossible d'en voir la fin. Voyant son reflet dans l'eau, il avait réellement du mal à camoufler les cernes sur ses yeux encore plus importante qu'à l'habitude. Finalement, un bruit le fit se retourner, il s'agissait d'un vieux hibou qui le survola pour aller en direction d'un chemin où il vit apparaître l'ancienne sirène, elle avait réussi.

- Aucune carte au trésor ne te résiste !

L'accueillant avec un grand sourire, il s'approcha d'elle pour simplement effleurer ses lèvres, Owen n'était pas du style sauvage, non tout n'était que douceur. Lui prenant la main, il l'emmena jusqu'au puits.

- Tu aimes ?
© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quel destin sera le mien ? Feat Vanny   Dim 6 Juil - 2:38


Quel destin ?
La vie est pleine de surprises et de rebondissements... Pour le meilleur et le pire.
Cela faisait désormais plusieurs semaines que Owen et Vanellopée sortaient ensemble. Cependant, ces derniers jours, la professeure d'histoire-géographie avait remarqué que le jeune homme prenait un peu de distances avec elle... Elle n'avait pas encore eu l'occasion de lui en parler, cela dit, occupée qu'elle était entre les cours, la librairie et les recherches sur le dragon et sur la fontaine de jouvence ! Ce n'était pas pour autant que cela ne la travaillait pas, cela dit, un tel froid du côté de son petit ami, et Vany espérait qu'Owen pourrait lui libérer un peu de temps prochainement, étant donné que les dernières fois où elle avait quelques heures de libre et qu'elle lui proposait de se voir il avait toujours quelque chose d'autre de prévu. Elle avait bien entendu envisagé le fait que, peut-être, elle avait fait quelque chose de mal ou tout simplement qu'il s'était lassé d'elle sans pour autant lui dire qu'il voulait rompre... Mais, tant qu'il n'abordait pas le sujet, l'ancienne sirène adoptait la bonne vieille technique de l'autruche, autrement dit "je fais comme si tout allait bien dans le meilleur des mondes et je laisse les choses se faire toutes seules" !

Quelle n'avait pas été sa surprise, par conséquent, lorsqu'elle avait enfin reçu des nouvelles d'Owen ! Ce fut plus particulièrement la manière dont il se manifesta qui éveilla la curiosité de la libraire : une enveloppe anonyme laissée sur son comptoir. Lorsqu'elle l'avait ouverte, elle y avait trouvé une charade et une carte au trésor et avait tout de suite reconnu l'écriture du surveillant de nuit. La découverte d'une telle attention l'avait fait sourire tendrement puis, après avoir pris ses dispositions pour libérer le reste de sa journée, avait entrepris de déchiffrer l'énigme.

Il fallait dire que tout ceci la rassurait énormément : si Owen se donnait tant de peine pour organiser un jeu de piste, ce n'était certainement pas pour mettre un terme à leur relation ! Le cadet Heartwood n'était pas ce genre d'homme, Vany le savait parfaitement. Ses pas la guidèrent dans la forêt, plus particulière sur le sentier menant au puits aux souhait. Connaissant la passion que nourrissait l'ancien marchand de sable pour ce lieu, l'ex-amazone des mers ne put empêcher son sourire de s'agrandir. Il faisait particulièrement beau et les oiseaux alentours ne se privaient pas pour faire entendre leurs gazouillis. Lorsque Vany rejoignit enfin la clairière où se situait le puits, elle vit Owen penché vers les profondeurs de l'édifice. Comme s'il avait senti sa présence, le jeune homme se tourna dans sa direction presque aussitôt.

▬ Aucune carte au trésor ne te résiste !

Vany rougit légèrement face à ce compliment et rendit son baiser à Owen avant de le suivre jusqu'au puits. Là, elle eut tout le loisir d'observer la décoration que son petit ami avait mis en place et trouvait l'endroit tout à fait féerique. Un tel moment ne pouvait pas être gâché par les questions de l'ancienne sirène, aussi décida-t-elle de reporter l'interrogatoire à plus tard, lorsque l'euphorie de la surprise serait un peu retombée.

▬ Tu aimes ?

▬ Beaucoup ! C'est magnifique.

Elle pressa tendrement la main d'Owen entre ses doigts comme pour affirmer ses dires puis s'assit sur la couverture qu'avait étendue le jeune homme, invitant ce dernier à en faire de même. Tout avait l'air exactement comme dans les films romantiques, rien ne manquait : ni le soleil, ni les oiseaux, ni les charmantes décorations et encore moins les attentions de son petit ami. Vany souriait tellement qu'elle aurait pu en avoir des crampes.

▬ Quelle bonne idée, ce rendez-vous surprise ! Je suis vraiment heureuse que tu y ais pensé...

Elle vint appuyer sa tête contre l'épaule du jeune homme et, pendant quelques minutes, laissa le silence s'installer entre eux au profit des bruits de la forêt. Si le dragon était dans le parages, il semblait s'être fait muet pour ne pas gâcher la scène. Vany ferma les yeux l'espace de quelques secondes, laissant le soleil réchauffer doucement la peau de son visage, laissant ses narines s'imprégner de l'odeur si agréable de la végétation alentours tandis que ses oreilles se réjouissaient au son du chant des oiseaux. Finalement, elle rouvrit les yeux et éloigna sa tête d'Owen afin de pouvoir poser les yeux sur lui.

▬ Tu as l'air exténué...

Cette phrase avait été prononcée sur le ton de l'inquiétude. Maintenant que Vany s'était concentrée sur les traits du visage du jeune homme, elle n'avait pu faire autrement que de constater les cernes creusés sous ses yeux... Peut-être ne l'avait-il jamais vraiment fui, au final, ces derniers jours, peut-être avait-il vraiment toujours été occupé aux rares moments où elle avait été libre et, ainsi, peut-être s'était-elle fait peur à elle-même en pensant qu'il voulait peut-être mettre un terme à leur relation !
(C) fiche by gyspy water
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quel destin sera le mien ? Feat Vanny   Jeu 17 Juil - 15:53

quel destin sera le mien ?


C'était un jour important, Owen avait mis des jours à prendre sa décision, mais il était temps qu'il soit plus fort que ces peurs. Plus jamais, il ne se laisserait pas dicter par elle, enfin, il ignorait que son idée lui avait été soufflée par la peur de découvrir des sentiments cachés pour Adora. Il était impossible qu'il aime cette femme si différente de lui, non celle qui lui fallait, c'était Vanny, la professeur d'histoire qui voyait le même monde que lui, un monde magique et féerique. Alors, après être sûr de son choix, il avait préparé une belle surprise pour sa dulcinée, oubliant quelque temps ce baiser qu'il voyait comme une trahison. Owen n'était pas du genre à cacher ce genre de choses, il avait seulement hésité sur un point, est-ce que ce baiser voulait dire qu'il n'aimait pas assez Vanny ? Ou alors une simple erreur de parcours ?! Vanny avait été pour lui, un vrai souffle d'air frais, elle l'avait réveillé et il était si vivant auprès d'elle, qu'il ne se voyait pas ne plus la voir.

Après avoir tout préparé près du puits aux souhaits, il attendait la jeune femme sans pour autant être totalement tranquille, tant qu'elle ne serait pas la vérité, il se sentirait mal à l'aise. Il voulait tout faire dans les règles avec l'ancienne sirène, elle le méritait. La voyant au loin, un grand sourire éclatant naquit sur son visage, cela lui faisait beaucoup de bien de la voir après ses longs jours à l'éviter. Lui offrant un doux baiser, il la conduisit jusqu'au puits et lui demanda si elle aimait sa surprise.

▬ Beaucoup ! C'est magnifique.

Lui tenant la main, elle lui pressa légèrement et s'installa sur la couverture qu'il avait posée au sol, l'invitant par la même occasion de la rejoindre. Owen ne se fit pas prier et s'assit près d'elle, gardant leurs mains liées. Il savourait chaque moment, comme-ci cela pourrait être leur dernier. Il aimait la voir heureuse et se demandait comment il allait pouvoir lui annoncer la nouvelle, car la faire souffrir lui semblait insupportable.

▬ Quelle bonne idée, ce rendez-vous surprise ! Je suis vraiment heureuse que tu y ais pensé...

Elle posa sa tête sur son épaule, un moment tellement reposant qu'il se réfugia dans le silence, une habitude qui revenait souvent surtout quand il sentait un moment embarrassant débarquer. Lui avouer en avoir embrassé une autre et lui demander de passer son avenir près de lui, faisait surement beaucoup d'élément à avaler en une fois, n'avait-il pas fait un repas trop romantique pour lui parler d'Adora. Et voilà qu'il doutait, mais pour des choses bien différentes, ce n'était qu'un simple baiser, devait-il réellement lui en parler ? Mentir pour une vie ensemble, mais commencer une vie sur un mensonge n'était pas dans ses envies. Il se perdit dans ses pensées et contrairement à Vanny, il ne profita pas de la nature autour d'eux. Au bout de quelques minutes, la brunette éloigna sa tête de la sienne et posa ses yeux sur lui.

▬ Tu as l'air exténué...

Son regard plongé dans le sien, une lueur de tristesse l'envahit, il avait eu beaucoup de mal à dormir, oui encore plus que d'habitude, il n'avait pu s'empêcher de penser à tout ce qui s'était passé ses derniers mois, tellement de changement s'était effectué dans sa vie, il en avait changé. Finalement, son visage se fit plus sérieux.

- J'ai pensé à beaucoup de choses en ce moment, surtout à l'avenir.

Il posa une de ses mains dans sa poche, il sentit l'objet toujours présent. Devait-il se déclarer maintenant ou alors lui expliquer ? Il ne voulait pas la perdre, elle était trop importante pour lui. L'hésitation pouvait surement se lire dans son regard, balancer cela, maintenant, foutait en l'air le repas qu'il avait préparé. Mais elle avait vu qu'il était fatigué et il devait lui fournir une explication, il se sentait obliger de le faire.

- Je suis désolée de mettre montrer distant, mais je ne voulais pas te faire souffrir, il fallait que je sache et tant que j'ignorais la réponse, je ne pouvais pas être près de toi.

Il est vrai que cela faisait très énigmatique, mais il cherchait un moyen de lui annoncer cela sans trop la brusquer et alors qu'il était réellement inquiet, il ne pensait même plus à la bague qu'il tenait dans sa main et attrapa celle de Vanny sans se douter qu'elle sentirait le contact du bijou.

- À présent, je n'ai aucun doute, je veux passer le reste de ma vie près de toi, bien sûr s'il te sera possible de me pardonner !
© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quel destin sera le mien ? Feat Vanny   Ven 18 Juil - 0:17


Quel destin ?
La vie est pleine de surprises et de rebondissements... Pour le meilleur et le pire.
Vany n'avait pas remarqué, jusqu'à présent, l'état de trouble dans lequel se trouvait son petit ami. Il fallait dire qu'elle ignorait tout du baiser que ce dernier avait partagé avec sa collègue... De plus, Vanellopée était bien trop heureuse de le retrouver après tant de temps passé à s'éviter qu'elle se trouvait sur un petit nuage, à mille lieues des préoccupations qui torturaient l'esprit d'Owen. Cependant, lorsque la jeune femme fit remarquer au surveillant de nuit de l'orphelinat qu'il semblait particulièrement fatigué, l'éclair de tristesse qu'elle décela dans le regard de son compagnon lui fit perdre le sourire. Et ce ne fut pas le ton sérieux qu'il employa pour lui répondre qui rassura l'ancienne sirène.

▬ J'ai pensé à beaucoup de choses en ce moment, surtout à l'avenir.

L'espace d'une seconde, la jeune professeure d'histoire-géographie sentit son cœur se serrer dans sa poitrine. Aurait-elle droit à la scène de rupture, après tout ? Si c'était le cas, elle aurait à reconnaître qu'Owen était bien plus cruel qu'elle ne l'aurait cru ! En effet, qui avait l'idée aussi sadique que de créer un décor aussi romantique pour rompre ?!

▬ Je suis désolée de m'être montré distant, mais je ne voulais pas te faire souffrir, il fallait que je sache et tant que j'ignorais la réponse, je ne pouvais pas être près de toi.

Vany entrouvrit les lèvres et les sentit trembler. Cette explication énigmatique n'avait rien de rassurant à ses yeux, mais elle ne pouvait pas en rester là : maintenant qu'il avait commencé, il fallait qu'il lui en dise plus ! D'une voix peu assurée et dans laquelle toute trace de gaieté s'était enfuie, la jeune femme demanda :

▬ Que... Qu'est-ce qu'il fallait que tu saches ?

L'ex-amazone sentit les battements de son cœur s'accélérer. Enfin, elle allait découvrir la raison qui avait tenu Owen à l'écart depuis ces derniers temps... Serait-ce douloureux à entendre ? Avait-elle vraiment envie de savoir ? Oui. Même si cela signifiait que leur couple devait en rester là, Vanellopée préférait faire face à la réalité plutôt que se murer dans un mensonge... Mais la demoiselle vit ses doutes se dissiper bien rapidement lorsqu'elle entendit la suite du discours d'Owen.

▬ À présent, je n'ai aucun doute, je veux passer le reste de ma vie près de toi, bien sûr s'il te sera possible de me pardonner !

En prononçant ces mots, Owen avait saisi la main de sa petite amie. Si le discours de l'ancien marchand de sable laissait Vany dans la confusion, ce qu'elle sentit contre sa pomme fut une autre raison de son abasourdissement. Fronçant les sourcils, elle avait un peu sursauté au contact du métal froid. À présent, elle ne savait plus trop où donner de la tête.

▬ De quoi tu parles ? Pourquoi est-ce que je devrais te pardo...

La question de la jeune femme demeura en suspens tandis que cette dernière semblait figée, les yeux posés en direction de l'objet au creux de sa main. Machinalement, elle avait baissé le regard en même temps qu'elle parlait, mais ce qui se trouvait face à elle la laissa sans voix. Une bague.

▬ Owen, tu...

Tout se mettait en place dans son esprit. Le décor romantique, les paroles du cadet Heartwood se rapportant au fait qu'il voulait passer le reste de sa vie auprès d'elle, et maintenant ce bijou... Pas n'importe lequel, non, une bague. Cette scène ressemblait à s'y méprendre à une demande en mariage ! Mais Vany ne pouvait pas y croire, pas tant qu'il ne se serait pas clairement expliqué. Pourquoi lui faire comprendre qu'il voulait l'épouser et lui demander pardon en même temps ? Quelque chose n'allait pas. La demoiselle avait chaud, subitement, et elle se sentit pâlir.

Le visage d'Alex apparut alors dans son esprit, mais il disparut aussi rapidement qu'il était venu, tel un flash. Elle ne parvenait pas à détacher son regard de la bague. Non pas qu'elle ne voulait pas lever les yeux en direction de son petit ami, elle s'en sentait tout simplement incapable, comme si le bijou exerçait sur elle une attraction irrésistible. Que pouvait-elle dire pour briser l'étrange silence qui s'était installé entre eux ? Par où devait-elle commencer ? Finalement, au bout de quelques secondes de réflexion, Vany parvint à détacher son regard de l'objet entre ses doigts. Tout en renfermant doucement la bague au creux de sa main, elle posa les yeux sur le visage d'Owen.

▬ Owen, qu'est-ce que je suis censée te pardonner ?

Entre évoquer la bague et ce sujet tout aussi sensible, elle avait préféré ramener la conversation sur ce dernier. Sa voix avait légèrement tremblé lorsqu'elle avait parlé, mais la demoiselle s'efforçait de garder contenance. Après une brève analyse des paroles de son petit ami, une autre option avait germé dans l'esprit de l'ancienne sirène : peut-être qu'Owen ne lui offrait cette bague et n'avait organisé ce pique-nique romantique que dans le but de se faire pardonner... Si Vany avait pensé au mariage, ce n'était pas forcément ce qui avait motivé le surveillant ! Ainsi, elle préféra ne pas considérer la bague comme l'instrument d'une éventuelle demande, histoire de ne pas avoir l'air trop ridicule si, effectivement, l'ex-marchand de sable n'y avait pas pensé. Posant sur le jeune homme un regard emprunt de crainte et de curiosité, elle attendait simplement de savoir, il fallait qu'Owen lui parle pour qu'elle puisse enfin comprendre ce qui s'était passé et ce qui se passait en ce moment.
(C) fiche by gyspy water
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quel destin sera le mien ? Feat Vanny   Mer 23 Juil - 17:05

quel destin sera le mien ?



Owen avait perdu tous ses moyens, même si ce baiser l'avait bousculé d'une façon bien inexplicable, il s'était dit que tout se passerait bien auprès de sa petite amie. Vanny lui avait tellement apporté, elle lui avait fait découvrir son propre courage, elle l'avait ramené à la lumière de jour. Oui, rester près d'elle pour toujours était pour lui la seule façon logique de finir sa vie. Il se sentait si bien près d'elle, sans ce baiser surement ne l'aurait-il jamais compris ou même oser se déclarer. Si elle acceptait cela serait un grand changement, il en avait conscience, mais il se sentait prêt. Le petit bémol de son rendez-vous romantique fut ses doutes, devait-il parler du baiser avec Adora, alors qu'il comptait la demander en mariage ? Devoir lui cacher cet écart lui semblait à présent impensable, il allait devoir lui en parler et peut-être foutre en l'air sa demande au mariage.

Quand elle remarqua qu'il avait l'air exténué, une lueur de tristesse apparut dans ses yeux. Il resta assez énigmatique dans le choix de ses mots, mais ce n'était jamais facile d'avouer une infidélité, oui pour lui un baiser était aussi grave que de coucher. Enfin, il pensait surtout qu'il serait jugé par Vanny pour avoir été vers une autre et non sur ce qui s'était produit. Il pouvait voir qu'au fur et à mesure de ses explications mal tournée que Vanny s'inquiétait. La voir ainsi n'était pas ce qu'il recherchait, loin de là. Sortant sa main de sa poche avec la bague, sans réellement réaliser qu'elle se retrouvait dans sa main, il attrapa celle de sa petite amie et lui demanda de lui pardonner, alors qu'elle ne savait même pas encore ce qu'il avait fait. La voir sursauter, lui fit réaliser son erreur, elle se retrouvait avec la bague, et même s'il gardait son calme, il se maudissait de tout faire de travers.

▬ De quoi tu parles ? Pourquoi est-ce que je devrais te pardo...

Elle ne finit pas sa phrase, vu qu'à ce moment précis, elle aperçut que ce qu'il se trouvait au creux de sa main, n'était nul autre qu'une bague, celle-ci était simple et possédait une petite pierre bleu azur,  comme l'océan. Quand il l'avait vu, Owen avait tout de suite pensé à l'ancienne sirène.
▬ Owen, tu...

Il se sentait tellement mal à l'aise, ne sachant même plus quoi dire pour s'expliquer. C'était le retour du jeune homme trop timide pour parler, il baissa le regard vers ses pieds, tandis que sa petite amie ne quittait pas de vu la bague. Owen avait éloigné ses mains d'elles pour les remettre dans ses poches. Puis, après quelques secondes, il sentit le regard de Vanny se reposer sur elle et releva la tête pour croiser ses yeux.

▬ Owen, qu'est-ce que je suis censée te pardonner ?

Le sujet s'éloignait du mariage pour revenir sur le fait qu'il avait demandé d'être pardonné. Les mots ne semblaient pas vouloir sortir de sa bouche, il regardait la jeune femme droit dans les yeux et il était facile de voir qu'il se sentait coupable. Respirant un grand coup, il annonça à une très grande vitesse.

- D'avoir embrassé quelqu'un d'autre.

Machinalement, à la fin de sa phrase, il rebaissa les yeux par honte. Il ne comprenait toujours pas pourquoi il y avait eu ce rapprochement avec Adora. Après quelque temps de réflexion, il s'était persuadé que ce n'était pas de l'amour, il venait tout juste d'arrêter d'avoir peur d'elle. Non, s'imaginer avec sa collègue semblait irréalisable, ils existaient trop de différence entre eux. Retirant les mains de ses poches, il joua avec ses doigts nerveusement.

- Je ne sais pas du tout ce qui s'est passé, on parlait et ça s'est produit.

Lui avoir confié son écart de conduite, lui enleva un poids sur le coeur. Au moins, c'était fait, il n'avait plus besoin de l'éviter pour ne pas avoir à lui mentir. Puis relevant doucement les yeux vers elle, il se devait d'expliquer que la bague n'était pas un moyen d'obtenir un pardon, mais bon parce qu'il avait compris qu'ils pouvaient passer leur vie ensemble. Louna et Will s'étaient à peine retrouvés et très vite mariés, alors c'était la preuve que ça marchait.

- Je t'ai d'abord évité, car c'était incorrect, je devais te quitter même si je ne le voulais pas et puis ses distances que j'ai mises entre nous, m'a fait ouvrir les yeux, je t'aime à tel point que je me torturais une idée pour te quitter son te faire souffrir, sauf que j'en suis incapable. Quand on pense avoir trouvé la bonne personne, rien ne sert d'attendre des années pour s'unir à elle. Je devais tout avouer... Il ne peut y avoir de mensonge entre nous.

Il avait prononcé sa tirade d'un ton sûr, avant de se montrer plus timide, lors de sa derniere phrase, prouvant qu'il pensait tout ce qu'il avait dit et surtout, par son regard, il voulait faire comprendre à l'ancienne sirène, qu'elle seule pourrait décider.
© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quel destin sera le mien ? Feat Vanny   Jeu 24 Juil - 16:24


Quel destin ?
La vie est pleine de surprises et de rebondissements... Pour le meilleur et le pire.
Vany avait posé la question fatidique et, en voyant la mine grave d'Owen, elle se demandait si elle n'allait pas le regretter. Non. Mieux valait savoir tout de suite, après tout c'était là son unique chance de découvrir pourquoi leur couple s'était soudainement effrité, pourquoi il l'avait évitée ces derniers jours alors qu'elle n'avait, apparemment, rien fait pour mériter ce genre de traitement. Après avoir pris une grande respiration, Owen lui avoua sa faute. La jeune femme écarquilla les yeux, interdite. Dans sa poitrine, elle avait l'impression que son cœur agonisait. Alors, lui aussi... L'ancienne sirène tombait des nues, elle qui avait toujours cru que le surveillant de nuit de l'orphelinat était différent des autres. Elle s'était trompée, visiblement. Qu'un homme ait l'air d'une grosse brute ou du plus gentil des êtres, l'histoire qu'il partageait avec Vanellopée se terminait toujours de la même manière.

▬ Je ne sais pas du tout ce qui s'est passé, on parlait et ça s'est produit.

Owen avait les yeux baissés. La libraire, elle, gardait le silence. Elle ne savait pas quoi dire, en réalité, la situation était tellement étrange ! D'un côté, le décor idyllique du puits, de l'autre, les horribles aveux de son petit ami. La gorge nouée, elle sentait les larmes lui monter aux yeux mais parvint à les contenir. Tant qu'elle ne parlerait pas, elle saurait se maîtriser... Et puis, le silence l'aidait à réfléchir.

Elle aurait pu s'énerver et fuir sur le champ en criant à Owen qu'elle ne voulait plus jamais le revoir, mais le fait était que quelque chose lui disait que sa trahison n'était pas la raison qui avait poussé le jeune homme à organiser un tel rendez-vous. Non, ce baiser était plutôt comme un pavé dans la mare, mais en aucun cas ce qu'il cherchait réellement à lui dire. Vany n'eut pas à attendre très longtemps pour découvrir la vérité, cependant, car le cadet Heartwood releva les yeux pour affronter son regard et reprendre son discours.

▬ Je t'ai d'abord évitée car c'était incorrect, je devais te quitter même si je ne le voulais pas et puis cette distance que j'ai mise entre nous m'a fait ouvrir les yeux. Je t'aime à tel point que je me torturais pour trouver une idée pour te quitter sans te faire souffrir, sauf que j'en suis incapable.

L'ancienne sirène écouta le début de sa tirade, prononcée sur un ton plutôt assuré. Il voulait la quitter donc, pour lui éviter de souffrir. Le truc, c'était qu'elle était condamnée à souffrir à partir du moment où il avait embrassé cette autre personne. En effet, s'il lui avait caché son infidélité, le jour où elle l'aurait appris aurait fait s'écrouler leur couple à la manière d'un château de cartes, et elle en aurait souffert. Le fait de l'avoir évitée sans lui donner d'explication n'avait pas non plus été une partie de plaisir. Quant à la rupture... Ce n'était jamais sans souffrance que cela se réglait. La jeune femme s'attendait donc à le voir mettre un terme à leur relation une bonne fois pour toute, mais les mots qu'Owen prononça ensuite la prirent totalement au dépourvu.

▬ Quand on pense avoir trouvé la bonne personne, rien ne sert d'attendre des années pour s'unir à elle. Je devais tout avouer... Il ne peut y avoir de mensonge entre nous.

Il fallut quelques minutes à Vanellopée pour saisir les paroles du surveillant de nuit. Alors... Il voulait rester avec elle ? Fronçant les sourcils, la demoiselle baissa les yeux, histoire de se donner le temps de réfléchir. Elle réalisa alors qu'elle possédait toujours la bague au creux de sa main et, écartant les doigts, posa son regard sur le bijou. Tout devint alors clair, elle comprenait enfin ce qu'Owen essayait de lui dire. Surprise, la jeune femme releva la tête, face au visage exprimant l'attente de son interlocuteur.

▬ Est-ce que tu...

Elle s'arrêta au beau milieu de sa question pour s'éclaircir la voix. Les larmes naissantes et sa gorge nouée avaient rendu son timbre enroué, ce qui la gêna lorsqu'elle se décida enfin à prendre la parole. Une fois cette opération faite, elle inspira un bon coup et repris le cours de son interrogation :

▬ Est-ce que tu me demandes de t'épouser, Owen ?

Elle avait adopté un ton plus calme, ce qui était presque étrange quand on considérait le fait qu'elle était à deux doigts de crier ou d'éclater en sanglots quelques minutes plus tôt... Mais il fallait bien avouer que cette révélation l'avait tellement prise au dépourvu que cela avait servi de balance émotionnelle. Cependant, lorsque le jeune homme face à elle lui confirma que son intension était bien de lui proposer le mariage, une vague de panique envahit Vany. Son regard fit des aller-retours entre le visage d'Owen et la bague à plusieurs reprises pour finalement se fixer sur l'anneau. Là, elle fronça les sourcils et se força à reprendre la parole.

▬ Je suis désolée, je... Je ne peux pas te répondre maintenant.

Son visage se fit plus doux lorsqu'elle redressa la tête. Elle tendit le bijou à l'ancien Marchand de Sable, lui affirmant qu'elle était un peu chamboulée et qu'elle ne pouvait pas la garder tant qu'elle n'y voyait pas un peu plus clair. Oui, elle hésitait vraiment. Owen restait, en dépit de sa trahison, un jeune homme tout à fait à part, et elle avait vraiment des sentiments pour lui... Seulement, cela ne suffisait pas à la faire choisir. Cette proposition signifiait tellement, il s'agissait d'un engagement qui, si elle acceptait, lui ferait faire d'importants sacrifices. Sa vie avec Alex, leurs rêves d'aventure et de voyages, que deviendraient-ils ? Il fallait que la jeune femme prenne un peu de temps pour peser le pour et le contre.

▬ Je vais y réfléchir... Laisse moi un peu de temps pour te répondre, d'accord ?

Owen lui accorda cette faveur. Vany se dit alors qu'il ne servait à rien de poursuivre cette entrevue, le malaise était bien trop grand pour que cela puisse leur être bénéfique. Se relevant, la demoiselle s'excusa auprès de l'employé de l'orphelinat, à la fois pour le pique-nique perdu mais aussi pour son départ précipité. Elle quitta ensuite les lieux avec l'impression que son esprit se trouvait dans le brouillard le plus complet et fila tout droit sur le port, rejoignant sa péniche, et plus précisément son lit, histoire d'y trouver un peu de calme et de réconfort.
(C) fiche by gyspy water
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quel destin sera le mien ? Feat Vanny   
Revenir en haut Aller en bas
 

Quel destin sera le mien ? Feat Vanny

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Débat] Quel sera le prochain jeu Pokémon ?
» Hasard ou destin? [Guenièvre]
» « La mission sera accomplie et le mandat respecté », affirme Michel Martelly
» Quel chat de la Guerre des Clans êtes-vous?
» Jeunesse haitienne: Quel espoir??? Quel avenir???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Once Upon a Curse ::  :: Les Archives :: Archives Storybrooke-