★ Coup de cœur Novembre 2016 de Disney World Pub
★ Coup de cœur Mars 2017 de Ouaf Ouaf Pub

Le forum fête ses 5 ans d'existence !
Venez ici nous laisser votre plus beau message !
Inscrivez votre forum sur notre Top-Site !

L'histoire se déroule en Octobre 2013.

« Tant qu'il y a assez de place pour stocker les guimauves, tout va bien. »
par Valentine Bellamy dans You gave up the fight, you left me behind


Charming ೨ Henry ೨ Ruby ೨ August

Partagez | 
 

 On joue à "Quel personnage de conte es-tu ?" [Rowena]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



Invité
Invité



MessageSujet: On joue à "Quel personnage de conte es-tu ?" [Rowena]   Jeu 3 Jan - 14:00
Rowena ❥ Thomas

« Il aime les gros câlins le gentil toutou ! Hein qu'il aime les câlins ? Oh oui il es adore ! » Cela faisait une bonne heure que Thomas babillait ce genre de phrases idiotes avec une voix de gamin, allant d'un animal à l'autre pour leur offre mille étreintes et baisers. Heureusement que les animaux du refuge étaient patients et affectueux, sinon il y a longtemps que le jeune homme se serait pris un coup de griffe ! Oui, le refuge. Cela faisait quelques années que Thomas était bénévole au refuge des animaux et il se faisait toujours un plaisir d'aller voir ses pensionnaires pour leur offrir tout son amour. Pour le moment, l'objet de son affection était un petit berger blanc, âgé de seulement quelques mois. Il l'avait bien brossé afin que son poil soit bien lisse et soyeux puis il n'avait cessé de le caresser et de l'embrasser sur le museau. Le petit animal, sur le dos, semblait bien heureux de recevoir tant d'attention et ne bronchait pas le moins du monde. Thomas adorait les animaux, surtout les chiens. Depuis le temps, il aurait pu choisir d'en adopter un mais, vu comme il était maladroit et étourdit, il craignait trop de mal s'en occuper. A défaut d'en avoir un, il venait au refuge où il y en avait des dizaines. Brisant ce petit moment de tendresse, Samara vint près de lui et lui dit qu'il pouvait rentrer chez lui s'il le voulait. Thomas regarda sa montre : cela faisait quatre heures qu'il était là, il pouvait donc partir pour laisser la place aux autre bénévoles et aux employés. Après un dernier câlin, le jeune homme remit le petit chien dans sa cage et quitta la refuge en saluant gaiment les employés.

Sur le chemin qui le menait à son appartement, Thomas passa devant le Granny's Dinner. Comme un appel, son ventre se mit à gargouiller bruyamment. Il fallait dire qu'il était plus de midi. Il s'arrêta et observa le restaurant. Son appartement n'était qu'à dix minutes de là mais l'idée de cuisiner quelque chose qu'il était certain de brûler ne l'enthousiasmait pas beaucoup. Prenant sa décision, il gravit d'un pas bondissant les marches du Granny's. En plus, il aurait l'occasion de voir Ruby, ce qui était un avantage non négligeable ! Il poussa la porte et lança un "bonjour"! très enthousiaste. Les clients et les serveurs tournèrent la tête dans sa direction et certains répondirent par un salut tandis que d'autres se reconcentrèrent sur leur assiette, un léger sourire au coin des lèvres (quand Thomas était là, les ennuis n'étaient jamais bien loin). Thomas aperçut Ruby au comptoir et alla vers elle avec un grand sourire. Après quelques paroles, il lui demanda le plat du jour et, tandis que Ruby s'éloignait, le jeune homme jeta un regard circulaire à la salle. Ses yeux se posèrent alors sur une jeune femme à la jolie chevelure brune qui était seule à une table.

« Coucou Rowena ! » Dit-il gaiement à son amie en s'approchant d'elle.

Thomas perdit un peu son sourire lorsqu'il vit l'expression de son amie. Rowena lui souriait mais ses yeux ne suivaient pas sa bouche. Elle avait l'air triste. S'asseyant en face d'elle, le jeune homme lui demanda doucement :

« Ça ne va pas princesse ? »
©flawless
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: On joue à "Quel personnage de conte es-tu ?" [Rowena]   Jeu 17 Jan - 20:02

Thomas & Rowena
On ne pouvait pas dire que l’ambiance était au beau fixe en ce moment chez Rowena. La jeune femme savait que sa mère avait toujours été là pour elle et qu’elle devait lui obéir et la respecter. Elle savait qu’elle ne pourrait certainement pas supporter l’idée même de la décevoir un jour, et pourtant, ces derniers temps, tout cela n’était plus suffisant. Les disputes devenaient de plus en plus fréquentes entre elles, au point que l’atmosphère devenait souvent lourde. Chacune semblait marcher sur des oeufs afin d’éviter les sujets qui fâchaient. Le dernier en date était un projet que la jeune femme nourrissait depuis quelques temps, à savoir un voyage d’une semaine à Boston. Elle avait mis de l’argent de côté et elle savait qu’elle pourrait sans problème prendre un congé auprès du salon de coiffure. Bref, tout aurait dû être simple. Le problème, c’est que rien ne l’était. Après quelques jours à hésiter, elle avait fini par aborder le sujet avec Gabriella en douceur, ou du moins le croyait-elle, car au lieu d’accepter de discuter, celle-ci réagit au quart de tour, en criant que jamais elle ne lui permettrait de faire un tel voyage. Cependant, voyant sans doute qu’elle risquait de la braquer, elle s’était brusquement radoucie, lui expliquant à quel point les grandes villes étaient dangereuses et insistant sur la peine que cela lui ferait s’il lui arrivait quoique ce soit. Comment résister à de telles arguments? Rowena aurait eu l’impression de ne pas avoir de coeur. Elle s’était donc résignée, mais cela n’avait pas été de gaieté de coeur, loin de là. Elle aurait voulu se rebeller, mais à chaque fois qu’elle y songeait, elle ne pouvait s’empêcher d’éprouver de la culpabilité en songeant à la peine qu’elle ferait à Gabriella.

La mort dans l’âme, elle avait prétexté devoir travailler plus tôt pour quitter la maison et aller déjeuner dehors. Elle préférait encore affronter le froid hivernal plutôt que celui qui s’était installé chez elle. Elle s’était donc rendue chez Granny’s où elle avait commandé une tasse de thé, n’ayant pour le moment que bien peu d’appétit. Accoudée sur sa table, le regard vague, elle ne vit pas Thomas entrer, jusqu’au moment où lui se rendit compte de sa présence et la salua. Elle leva ses yeux verts dans sa direction et afficha un sourire, un sourire qui devait être bien peu convainquant car il se rendit immédiatement compte que quelque chose clochait. Son sourire s’évanouit et elle laissa échapper un soupir tout en haussant les épaules.

« Rien de grave, je me suis disputée avec ma mère ce matin. »

Elle était contente qu’il soit là, même si elle avait du mal à le montrer. La plupart des gens trouvaient peut-être qu’il n’était qu’une catastrophe ambulante, mais pas elle. Au contraire, elle l’aimait vraiment beaucoup, et surtout, elle appréciait sa bonne humeur. Elle savait que dans un moment comme celui-là, il parviendrait à lui faire retrouver le sourire sans aucune difficulté.

« Peu importe, je n’ai pas envie de t’ennuyer avec ça. Comment vas-tu? »

Elle n’aimait pas vraiment étaler ses problèmes, et surtout, il avait l’air de si bonne humeur qu’elle n’avait aucune envie de nuire à son morale.


(c) tears buried.
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: On joue à "Quel personnage de conte es-tu ?" [Rowena]   Dim 20 Jan - 17:41
Rowena ❥ Thomas

En dépit de son air de grand benêt, Thomas était assez douée pour deviner les sentiments des gens, et se rendre compte que Rowena n'allait pas aussi bien que ce que son sourire le laissait supposer ne fut pas bien difficile. Lorsque la jeune femme lui déclara que son humeur était due à une querelle avec sa mère, le grand maladroit pencha la tête de côté en faisant la moue : il savait que Rowena avait souvent des problèmes avec sa mère et, à chaque fois, son amie en souffrait et son moral chutait. Avec gentillesse, Thomas prit un main de la jeune femme entre les siennes et la serra affectueusement.

« Ça va s'arranger, ne t'en fais pas ! » Dit-il avec un grand sourire gamin dont il avait le secret.

Rowena sembla apprécier cette petite marque de soutien mais Thomas compris vite qu'elle préférait changer de sujet. Elle n'aimait pas beaucoup parler de sa relation avec sa mère, c'était toujours un sujet délicat à aborder. Aussi, le jeune homme préféra ne pas insister. Rowena lui demandait comment il allait; il se redressa sur sa chaise et dit avec une voix chaleureuse.

« Moi je me porte à merveille ! » Il avait sans doute parlé un peu trop fort car certains client se tournèrent vers lui. Baissant aussitôt la voix avec une légère grimace, il poursuivit : « J'étais au refuge ce matin, je me suis occupé des petits chiens ! » Au souvenir de l'agréable matinée qu'il avait passé, Thomas était tout en joie, ses yeux brillants. « Tu y es déjà allée ? Si c'est pas le cas, tu viendras avec moi un jour ! Tu verras, ils sont trop mignons !!! Et puis, ils aimeront sans aucun doute recevoir des câlins d'une si jolie princesse ! »Ajouta-t-il avec un clin d’œil.

Thomas souhaitait par-dessus tout voir un sourire s'afficher sur le beau visage de son amie. C'est pour cela qu'il s'exprimait avec autant d'enthousiasme et une voix gamine. Bon, il était vrai qu'il parlait toujours de cette façon, mais il avait un peu forcé la chose pour amuser Rowena. Malheureusement, cela n'eut pas totalement l'effet espéré ; même si la jeune femme s'était mise à sourire, le cœur ne semblait toujours pas y être. Se mordillant la lèvre et regardant le plafond d'un air pensif - oui, oui, ça lui arrivait - Thomas se demanda ce qu'il pourrait faire pour remonter la morale de la petite princesse. Princesse... L'idée jaillit de sa tête comme un éclair.

« Je sais ! » S'exclama-t-il soudain, au point de faire sursauter les clients des tables voisines à la leur. N'en tenant presque pas compte, Thomas se pencha vers Rowena et demanda, les yeux brillants d'enthousiasme : « Ça te dit une partie de "Quel personnage de conte es-tu ?" Hein, dis ?! Je commence ! »

N'ayant même pas attendu la réponse de son amie, Thomas pivota sur sa chaise et lança un regard circulaire dans le restaurant. Qui pouvait lui servir de cible ? Ses yeux allèrent d'une personne à une autre. Son regard se posa brièvement sur Ruby mais, se sentant rougir, il changea aussitôt de directive. Finalement, c'est sur une jeune femme assise à une table devant une assiette de pancakes que son choix se porta.

« Alors, regarde cette fille là-bas ! » Il pointa l'objet de son jeu du doigt. « Avec ses cheveux noirs et la couleur de sa peau, je dirai que c'est...» Thomas fit une pause pour se créer un petit effet. « ... Pocahontas ! Qu'en penses-tu ? Je la vois bien avec un raton-laveur ! » Il fixa Rowena avec un grand sourire, haussant les sourcils à plusieurs reprises, lui donnant un air encore plus idiot que d'habitude.

©flawless
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: On joue à "Quel personnage de conte es-tu ?" [Rowena]   Mer 13 Fév - 12:08

Thomas & Rowena
Elle aurait tant aimé qu’il ait raison ! Que s’était-il donc passé? Sa mère et elle s’entendaient si bien autrefois... Elles étaient proches l’une de l’autre et se disaient tout, mais c’était comme si depuis quelques mois, quelque chose avait changé. Soudainement, Rowena s’était mise à désirer autre chose, à avoir certaines envies que Gabriella semblait ne pas comprendre. Pourtant, ce devait être normal, non? Après tout, elle était adulte, elle aurait dû pouvoir prendre ses propres décisions, non? Mais plus les jours passaient, pire c’était et elle commençait à croire que rien ne s’arrangerait. Pourtant, il suffit que Thomas prenne ses mains et lui sourit pour qu’elle se sente tout de suite mieux, même si elle n’avait pas encore retrouvé sa bonne humeur habituelle. Peut-être aurait-il mieux valu qu’elle se confie à lui, mais elle avait du mal à dire du mal de sa mère aux autres, même lorsqu’elle se sentait en colère contre elle. Il suffisait qu’elle se laisse un peu emporter pour immédiatement se sentir coupable ensuite. Elle préférait largement écouter les histoires de Thomas.

« Oh j’aimerais bien, j’ai toujours adoré les petits chiens ! »

A vrai dire, son ami avait enchaîné les métiers divers et variés à un tel point qu’elle avait parfois du mal à se souvenir de ce qu’il faisait. Beaucoup étaient gênés par sa maladresse, mais elle au contraire le trouvait plutôt attendrissant et elle appréciait sa compagnie. Il était toujours plein de bonne volonté, y compris aujourd’hui où il cherchait à la distraire et à la faire sourire en s’exprimant avec un excès d’enthousiasme. Malheureusement, s’il réussit à la faire sourire, elle eut du mal à partager sa bonne humeur, malgré son amour pour les petits chiens. Sa dispute avec Gabriella lui trottait toujours en tête et elle avait beaucoup de mal à l’oublier et à passer à autre chose.

C’est alors qu’il lui proposa une partie de l’un de leurs jeux favoris, un jeu qui était né grâce à Henry Mills, le fils du maire, un enfant persuadé que chaque individu de cette ville était en réalité un personnage de conte de fées. Bien sûr, Rowena ne croyait pas réellement que c’était le cas, mais elle trouvait amusant de jouer le jeu et cela lui permettait de s’échapper un peu d’un quotidien qui lui semblait parfois bien morne. Elle n’était pas certaine que cela parvienne réellement à lui faire oublier tous ses soucis, mais elle pouvait toujours essayer, juste au cas où. Et puis, il était si enthousiaste qu’elle aurait difficilement pu lui refuser quoi que ce soit. Il lui indiqua alors une jeune femme brune et opta pour Pocahontas.

« Mmmh... » Elle la regarda avec la plus grande attention. « Elle a quelque chose qui me ferait plutôt penser à une Jasmine, je l’imagine très bien vivre dans un palais... »

Ce petit jeu pouvait durer parfois des heures et elle devait bien admettre qu’elle se sentait déjà un peu mieux. Elle balaya la salle du regard et s’arrêta sur Ruby, la serveuse. Elle n’était pas idiote, elle avait bien remarqué la manière dont son ami la regardait et elle avait bien envie de lui donner un coup de pouce.

« Et elle, qui tu penses qu’elle pourrait être? » Elle l’indiqua d’un discret signe de tête, avec un sourire un peu taquin. « Je ne suis pas aveugle, j’ai bien vu comment tu la regardais. Tu devrais aller lui parler. »

Elle s’efforçait de garder une voix basse afin que la jolie serveuse ne puisse rien entendre de leur conversation. Il est vrai que Thomas était maladroit, mais il était tellement gentil qu’elle voyait mal comment quelqu’un pourrait le rejeter et il méritait d’être un peu heureux en amour.


(c) tears buried.
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: On joue à "Quel personnage de conte es-tu ?" [Rowena]   Ven 22 Fév - 20:41
Rowena ❥ Thomas

Apparemment, sa proposition d'aller rendre visite aux petits chiens du refuge fit plaisir à la jolie Rowena. Une personne aussi douce qu'elle ne pouvait qu'aimer les animaux aussi, ces derniers ne pouvaient que lui remonter le moral. Thomas disait toujours que nos amis les bêtes nous donnaient la joie de vivre et que, en leur présence, on n'était qu'obliger d'être d'excellente humeur. Le jeune homme se sentit assez fier de sa proposition car, en plus de faire sourire Rowena, il amenait un membre potentiel au refuge ; Samara serait sans doute contente et constaterait que, après tout, Thomas n'amenait pas que des catastrophes dans son espace si précieux.

« Génial ! Je t'y emmène quand tu veux ! »

Rowena avait l'air de se sentir un peu mieux mais elle n'avait pas totalement remonter la pente qui amènerait un jolie sourire à apparaître sur ses lèvres. Thomas voulait à tout prix que sa gentille amie chasse définitivement ses idées noires ; d'habitude, il était très doué pour amusé les gens alors, autant jouer de sa pitrerie naturelle pour rendre service à Rowena. C'est là que l'idée de leur fameux jeu lui vint à l'esprit. Ce jeu, c'était eux qu'ils l'avaient inventé et ils pouvaient passer de longues et joyeuses heures à associer les habitants de Storybrooke à des personnages de contes, discuter, faire des commentaires et imaginer des situations cocasses sur eux. Oui, c'était toujours un moment très agréable que le jeu de « Quel personnage de conte es-tu ? ». Engageant la première chance, Thomas désigna une jeune femme dans un coin du restaurant comme étant Pocahontas, la belle princesse indienne. Rowena se prêta aussitôt au jeu et afficha une mine pensive. Après la proposition de son amie, le jeune homme étudia à nouveau l'objet n°1 de leur amusement.

« Tu crois ? Je maintiens qu'elle a de longs cheveux lisses comme Pocahontas ! Ceux de Jasmine sont plus épais que ça. »

Ce fut au tour de Rowena de choisir une cible. Suivant son regard, Thomas vit que ses yeux étaient fixés sur Ruby et, bien malgré lui, il sentit ses joues s'empourprer légèrement. Le jeune homme espéra que son amie allait changer de directive mais non, et elle lui adressa même un sourire significatif. Thomas adressa un sourire gêné à Rowena; son attirance pour Ruby était donc si évidente ? Thomas ne s'en était jamais rendu compte. Il fallait dire que, la discrète, ce n'était pas son point fort. Les joues toujours rosies, il adressa un simple coup d’œil à Ruby avant de détourner le regard : pour le jeu, il n'avait pas besoin de la fixer longtemps car il connaissait son visage par cœur. Mais, à quel personnage pouvait-elle bien correspondre ?

« Hum... Que penses-tu de Belle ? »

Lança Thomas avec un petit sourire en coin. Il avait choisi cette princesse simplement à cause de la beauté de Ruby. Après, au niveau du caractère, il doutait qu'elle lui corresponde totalement. Mais, du point de vue de Thomas, Belle lui allait très bien, cela aurait pu être son second prénom selon lui ! Revenant au conseil que lui avait donné Rowena, le jeune homme dit, cette fois-ci à voix basse pour que le restaurant ne profite pas de ses paroles.

« Je suis déjà allé lui parler. En fait, je viens souvent ici pour la voir... »

Un peu confus, il baissa les yeux. Il avait un peu honte de l'avouer, même à son amie. Peut-être que cela paraîtrait bizarre aux yeux de Rowena mais c'était ce qui lui convenait le mieux pour voir Ruby le plus souvent possible, sans forcément lui parler à chaque fois. Se redressant, Thomas orienta le sujet vers une autre direction avec un grand sourire.

« Bien ! Et que penses-tu de moi ? D'après toi, qui suis-je ? »

©flawless
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: On joue à "Quel personnage de conte es-tu ?" [Rowena]   Mar 5 Mar - 16:31

Thomas & Rowena
Une sortie prévue pour voir des animaux était bel et bien susceptible de lui remonter un peu le morale. Elle s’estimait heureuse d’avoir un ami comme Thomas, toujours là pour tenter de la faire sourire lorsque les choses allaient mal, ce qui était le cas à présent. Elle n’avait jamais été du genre à se laisser aller à la déprime, jusqu’à récemment, quand ses relations avec sa mère avaient peu à peu commencé à se dégrader progressivement. Elle en avait assez mais ne savait pas quoi faire pour arranger la situation sans étouffer ses propres envies. Elle avait envie d’oublier, de parler de quelque chose de plus léger à son ami et de ne plus penser aux tensions qui alourdissaient l’atmosphère chez elle.

« Parfait, j’ai hâte d’y aller ! »

Son ami était doué pour lui remonter le moral, c’était certain et s’il y avait bien quelqu’un capable de lui redonner le sourire, c’était lui, et il avait parfaitement choisi en optant pour ce jeu auquel ils adoraient jouer tous les deux, un jeu qui était presque capable de lui faire entièrement oublier tous ses soucis. C’est vrai, c’était peut-être idiot, d’autant plus qu’elle ne croyait pas réellement être un personnage de contes de fées. C’est sûr que ça aurait été plutôt bien, mais elle savait parfaitement que ce n’était pas le cas. Elle n’était que coiffeuse, et elle vivait dans la petite ville de Storybrooke, avec sa mère. C’était tout. Ce n’était peut-être pas aussi exaltant qu’être un personnage de livre, mais c’était sa vie. Elle aurait cependant aimé trouver quel personnage de conte elle pouvait être, mais jusqu’à présent, elle n’était parvenue à faire que des suppositions. Elle n’était pas certaine que cette jeune femme que lui montrait Thomas soit effectivement Pocahontas.

« Oui mais regarde un peu ses yeux : ils sont vraiment grands, comme ceux de Jasmine. »

L’avantage de ce jeu était qu’il pouvait durer des heures. C’est bien simple, tout était possible et c’était plutôt amusant d’imaginer que les habitants de la ville avaient eu une autre vie, avant, surtout ici où, il fallait bien le dire, il ne se passait pas grand chose. Elle sentait de plus en plus que son existence manquait d’une certaine saveur, et c’était peut-être pour cette raison qu’elle voulait absolument soutenir son ami et le pousser vers la jolie serveuse en voyant la manière dont il la regardait. Il était peut-être considéré par beaucoup de monde comme responsable de nombreuses catastrophes, mais elle savait qu’il était gentil et tout-à-fait charmant et surtout, qu’il méritait que la femme qui lui plaisait tombe à son tour sous son charme. Se recentrant sur le jeu, elle regarda avec attention le joli visage de Ruby, encadré par ses cheveux noirs parsemés de mèches rouges.

« Mmmmh... Je n’en suis pas certaine... » Elle avait imaginé Belle plus douce, alors que la jeune femme semblait avoir un tempérament de feu. « Je ne crois pas que Belle ait les cheveux noirs... »

Elle se tourna de nouveau vers son ami avec un léger sourire. Elle voulait le voir heureux, absolument, et intérieurement elle prit la décision de le pousser à tenter sa chance avec celle qui avait l’air de tant lui plaire. Il lui confia venir ici pour la voir, ce dont elle s’était un peu doutée. Elle se rapprocha de lui, baissant à son tour la voix pour ne pas attirer l’attention sur eux.

« Alors invite-là ! Tu n’as rien à perdre et je suis sûre qu’elle sera ravie d’accepter. »

Elle rêvait déjà du futur petit couple. Elle savait qu’elle avait tendance à s’emballer, mais elle avait si peu de source de satisfaction en ce moment qu’elle se prenait à sauter sur la première venue, et celle-ci n’était pas des moindres. Néanmoins, en voyant que Thomas préférait parler d’autre chose, elle n’insista plus sur ce sujet.

« Et bien... Peut-être Aladdin. Je te vois parfaitement en bandit au grand coeur ! Ou alors le Lapin Blanc, puisque tu aimes tant les animaux ! Et moi, tu me verrais en qui? »

C’était une grande question, à laquelle même Henry semblait n’avoir pas su répondre avec certitude jusqu’à présent.


(c) tears buried.
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: On joue à "Quel personnage de conte es-tu ?" [Rowena]   Ven 15 Mar - 0:10
Rowena ❥ Thomas

Rowena ne semblait pas prête à lâcher l'affaire sur la première candidate de leur petit jeu rituel. Jasmine disait-elle ? Thomas était persuadé que la jeune femme à la longue chevelure noire comme la nuit et à la peau brune était Pocahontas, la princesse indienne. C'était aussi cela qui faisait partie du charme du jeu "Quel personnage de conte es-tu ?" : s'ils finissaient presque toujours par se mettre d'accord sur un personnage, Rowena et Thomas débattait toujours un certain temps, chacun avançant sa théorie et des arguments qu'ils jugeaient incontestables. S'ils avaient toujours eu les même opinions sur les personnalités passées des habitants de Storybrooke, cela aurait été beaucoup moins amusant. Le jeune homme ne contesta pas le nouvel argument de son amie; il contre-attaquerait plus tard, le temps de trouver des détails de l'apparence physique de la demoiselle qui prouveraient à Rowena que c'était Thomas qui avait raison.

Le jeu prit une tournure déstabilisante pour le jeune homme qui dû deviner à quel personnage de conte pouvait bien correspondre la belle Ruby. Quasiment spontanément, Thomas avait répondu Belle. Le prénom de cette princesse parlait de lui-même et, selon lui, il collait tout à faire avec le visage superbe de Ruby. Rowena brisa sa bulle de rêverie en manifestant son doute quant à sa réponse. Thomas eut un sourire en coin à l'attention de son amie : il était vrai que ce n'était guère objectif comme réponse, et surtout pas très réfléchi.

« Tu as sans doute raison. Mais il ne faut pas oublier que Belle est connue pour sa beauté unique. C'est tout à faire Ruby ! Enfin... Ce n'est que mon avis... » Ajouta-t-il précipitamment, confus par son propre élan d'enthousiasme.

Rowena lui adressa alors un sourire, ce qui fit plaisir à Thomas : enfin il voyait un sourire vrai se dessiner sur son joli visage. Elle n'avait plus la mine tristounette de quelques minutes auparavant. Le jeune homme était ravi d'avoir réussi à lui changer les idées si rapidement. Rowena donna un conseil au jeune homme qui esquissa un sourire.

« Merci de m'encourager princesse. »

Thomas embraya sur un autre question afin de s'éloigner du sujet Ruby. Quel personnage était-il ? Il était impatient de savoir ce que Rowena allait lui répondre. Henry lui-même avait été quelque peu hésitant lorsque Thomas lui avait posé la question. Il ne le connaissait pas beaucoup, cela expliquait sans doute son interrogation sur le sujet. Qu'en était-il de Rowena qui le connaissait bien ? Les réponses de la jeune femme firent rire Thomas. Il ne s'attendait pas à cela.

« J'adorerai voler sur un tapis ! Tu imagines, ça serait génial ! Mais pour le lapin, je ne pense pas : ça serait plutôt Marvin ça. Tu as vu comme il panique quand il a trois secondes de retard sur sa tournée ? »

Thomas savait de quoi il parlait : lorsqu'il avait travaillé quelques jours à la poste, Marvin avait frôlé maintes crises cardiaques et crises de nerfs à cause de la maladresse du jeune homme qui retardait les distributions du courrier d'une bonne heure. Rowena retourna la question à Thomas. Celui-ci se pencha en avant et scruta attentivement le visage de son amie. Question difficile. Il se l'était plusieurs fois posé mais avait toujours eu du mal à y répondre.

« Mmmmmh... Peut-être Jane. Tu es la même peau claire, le visage fin et tu es une artiste aussi ! Ah mais l'âge ne correspond pas vraiment... Connaissant ta famille, j'aurais dis Raiponce mais, au niveau des cheveux, ce n'est pas ça du tout ! » Dit-il en rigolant.

©flawless
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: On joue à "Quel personnage de conte es-tu ?" [Rowena]   Sam 23 Mar - 11:02

Thomas & Rowena
C’était comme une sorte de rituel installé entre eux, un rituel auquel la jeune femme adorait se plier et qui avait le don de la délester de ses soucis. Cette fois-ci cependant, elle était particulièrement préoccupée, préoccupée au point que même la bonne humeur de Thomas semblait ne pas réussir à totalement la réconforter. Néanmoins, elle fit l’effort de jouer le jeu et sembla finalement s’y prendre, allant jusqu’à débattre avec lui au sujet de l’identité secrète de cette jeune inconnue. En vérité, elle trouvait très amusante cette hypothèse selon laquelle chaque personne de cette ville aurait pu être un conte de fées, et elle trouvait attendrissant qu’Henry y croit à ce point, même si elle craignait parfois que cela l’éloigne un peu trop de la réalité, une réalité qui n’était peut-être pas tous les jours roses, mais qui pouvait s’avérer pleine de bonnes surprises, comme découvrir que son ami était attiré par une jolie serveuse.

Peu importait à présent ses problèmes, et si elle pouvait convaincre le jeune homme de parler à Ruby et de l’inviter à prendre un verre, cela suffirait amplement à illuminer sa journée. Mais il était timide, elle le savait bien et il était fort probable que si personne ne le poussait un peu, il passerait les années qui suivraient à contempler d’un regard admiratif la jeune femme, sans jamais vraiment oser faire le premier pas. On ne pouvait pas dire qu’elle soit expérimentée en la matière, bien au contraire. Il faut dire qu’avec Gabriella, il aurait été difficile de se rapprocher d’un homme. Néanmoins, elle était de nature romantique et elle fut charmée par la réponse de son ami et son enthousiasme.

« C’est vrai qu’elle est très belle. » Admit-elle, sans aucune difficulté d’ailleurs tant il était évident que la jeune femme avait beaucoup de charme.

Elle comprit très vite qu’il souhaitait changer de sujet, et s’exécuta, bien qu’elle ne comptait pas en rester là. Tôt ou tard, elle reviendrait à la charge, prête à tout pour assurer le bonheur du jeune homme. Elle embraya néanmoins avec lui sur leur jeu, ou plus précisément qui était-il. Elle devait bien admettre qu’elle avait un peu de mal à le déterminer exactement, il faut dire qu’elle ne connaissait pas tous les contes possibles. Elle avait pensé que l’imaginer en lapin blanc était plutôt amusant, jusqu’au moment où il lui rappela Marvin.

« Mais oui, bien sûr ! Marvin est forcément le Lapin Blanc, il n’y a aucune autre solution ! »

Il est vrai que sa ressemblance avec ce petit animal de fiction était pour le moins troublante et aurait presque pu venir appuyer la thèse d’Henry. En ce qui concernait Thomas, il est vrai qu’elle le voyait parfaitement en voleur au grand coeur, volant sur son tapis. Mais n’était-il pas un peu trop honnête pour être un voleur ? Peu importait, après tout, il ne s’agissait que d’un jeu. Et voilà que venait son tour.

« Jane ? Pourquoi pas, je m’imagine plutôt bien sauter de liane en liane avec un Tarzan. » Elle se mit à rire lorsqu’il évoqua Raiponce. Il est vrai que ses cheveux étaient bien loin de la faire correspondre au profil. « Si j’avais été blonde, j’aurais pu considérer la question. Et puis tu exagères, ma mère n’a rien à voir avec cette horrible sorcière ! »

D’accord, leurs relations n’étaient pas au beau fixe en ce moment, mais ce n’était tout de même pas une femme épouvantable qui l’avait enlevée lorsqu’elle était enfant. Sans doute était-elle la seule, ou l’une des seules à ne pas voir que leur relation était loin d’être tout à fait normale.

« Il n’empêche que nos vies seraient sans doute plus simples si nous étions vraiment des personnages de contes... » Elle soupira, replongeant dans un accès de mélancolie.


(c) tears buried.
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: On joue à "Quel personnage de conte es-tu ?" [Rowena]   Ven 26 Avr - 20:54
Rowena ❥ Thomas

Un sourire en coin fit son apparition sur le visage de Thomas lorsque son amie confirma que, en effet, Ruby était une très belle jeune femme. Le grand maladroit osa jeter un coup d’œil en direction de cette dernière et il se sentit aussitôt rougir. La serveuse était dotée d'une grande beauté, il aurait fallut être aveugle pour ne pas le remarquer. Certains hommes qui l'observaient franchement lorsqu'ils venaient chez Granny semblaient plus attirés par le fait que ses vêtements étaient très courts et révélaient donc ses courbes harmonieuses. A l'inverse, Thomas ne se focalisait pas sur le fait que Ruby était peu couverte ; lui c'était son visage qu'il aimait follement, ainsi que sa pétillante personnalité. Enfin, le jeune homme était un peu en train de s'égarer et il reporta donc son regard sur Rowena.

« Oui, tout comme toi ! » S'exclama-t-il avec un clin d’œil. Rowena avait beaucoup de charme et un visage ravissant mais Thomas, qui s'intéressait à tout ce qui se passait dans la vie de ses amis, avait constaté que la jeune femme ne s'était jamais vraiment rapproché d'un homme au point de ressentir de l'amour pour lui. C'était sans doute dû à sa mère... Mais bon, Thomas n'était pas là pour juger ! Et puis, si jamais Rowena lui annonçait un jour qu'elle avait rencontré le grand amour, elle aurait droit à une explosion de joie de la part de son ami ! Le bonheur de ses proches passait bien avant le sien et il avait donc besoin de les voir heureux. C'était, en autre, pour cela que Thomas tenait absolument à ce que Rowena oublie sa querelle avec sa mère.

La conversation s'éloigna des sentiments de Thomas pour Ruby pour se concentrer entièrement sur le jeu favoris des deux amis. Bien que cela ne soit qu'un pur divertissement, tout deux prenaient la chose très au sérieux et réfléchissaient attentivement avant de fournir une réponse claire, ce qui entraînait souvent bien des débats avec, au final, la capitulation de l'un ou de l'autre, ou bien un immense éclat de rire tant les arguments pouvaient prendre des tournures ridicules et extravagantes. Finalement, Thomas demanda à Rowena à qui il lui faisait penser; la jolie brune oscilla entre deux personnages qui plurent au jeune homme, surtout pour Aladdin. Il dit ensuite qu'il voyait plutôt Marvin en la personne du lapin blanc d'Alice au Pays des Merveilles, remarque à laquelle son amie se montra particulièrement enthousiaste.

« Ha ha, pas mal, hein, comme trouvaille ?! » Répondit Thomas, tout fier de cette belle association entre le facteur stressé et le lapin toujours en retard.

La question du personnage tourna ensuite autour de Rowena elle-même. C'était une question bien difficile : les deux compères n'étaient jamais arrivés à trouver un personnage pouvant correspondre tout à fait à la jeune femme. Raiponce semblait parfaite aux yeux de Thomas mais la couleur des cheveux de Rowena ne correspondait pas du tout à celle de la princesse enfermée dans sa tour. Lorsque la jolie brune dit que sa propre mère n'avait rien à voir avec Mère Gothel, Thomas s'en voulut aussitôt, ayant l'impression d'avoir fait une gaffe.

« C’est vrai, tu as raison, excuses-moi. » S'empressa-t-il de dire avec un petit sourire. Thomas ne partageait pas vraiment l'avis de Rowena. Il avait tendance à croire que son amie ne voyait pas sa mère comme elle était réellement... Il ne disait rien, bien sûr, pour ne pas lui faire de la peine mais la voir dans cet état triste lui prouvait bien qu'il n'était pas si loin de la réalité.

Devant un Thomas déconfit, Rowena redevint soudain mélancolique. Mince, ses pitreries n'avaient pas marché ! Il aurait mieux fait de se taire, de ne pas mentionner la mère de son amie ! Décidément, il ne savait pas passer dix minutes sans faire une bourde ! Tandis que Rowena baissait la tête, broyant du noir, Thomas se passa une main nerveuse dans les cheveux - les mettant encore plus en bataille - en réfléchissant à toute vitesse. Que pouvait-il bien faire pour faire sourire son amie ? Oh ! Peut-être que...

« Mais on peut l'être, si tu veux, tout de suite même ! »Dit-il en se penchant brusquement vers Rowena. Il parlait doucement pour ne pas alerter tout le restaurant. Son amie leva des yeux incompréhensifs vers lui et Thomas lui adressa un clin d’œil. « Tu vas voir, fermes les yeux. » Il hocha vigoureusement la tête pour l'encourager et attendit qu'elle s'exécute pour poursuivre. Il agita une main devant elle pour être sûr qu'elle ne trichait pas puis dit d'une voix douce : « N'écoute que moi. Oublie tous les bruits du restaurant. Fais le vide en toi. Voilà, c'est ça. » Thomas se pencha un peu plus en avant, sa voix n'était plus qu'un murmure. « Imagine que tu es dans un lieu magique, n'importe lequel : une forêt enchantée, un grand château, au bord d'un lac féérique... Maintenant toi : tu portes une belle robe de princesse, tu peux être la princesse que tu veux, peut importe la couleur de tes cheveux ! » Ajouta-t-il avec un petit rire. « Tu y es ? Super ! Tu es dans ton lieu magique et tu peux vivre tout ce que tu veux. Imagine tout et n'importe quoi ! Tu es entièrement libre, personne pour te dire ce que tu dois faire, personne pour t'empêcher d'être qui tu veux. Tu veux vivre une aventure ? Vas-y ? Tu veux trouver ton prince charmant ? Fonce ! Un million de possibilité s'ouvre à toi grâce à l'imagination ! » Peu à peu, Thomas cessa de parler et laissa Rowena, les yeux clos, dans son monde imaginaire. Son visage se détendait, ce qui fit sourire le jeune homme. Finalement, au bout de quelques minutes, elle ouvrit les yeux et Thomas la regarda, les yeux pétillants. « Ça va mieux ? Je vais te dire un secret : des fois, quand je ne vais pas très bien, je ferme les yeux et je vais dans mon monde magique. C'est un endroit rien qu'à moi où je peux faire tout ce que je veux. Et après, je vais mieux. Tu pourras faire pareil toi aussi quand tu auras un petit coup de blues. » Thomas lui adressa un clin d’œil puis se redressa, espérant qu'il avait réussit à remonter le moral de Rowena.

©flawless
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: On joue à "Quel personnage de conte es-tu ?" [Rowena]   Mar 30 Juil - 16:05


Thomas & Rowena
Rowena n’avait jamais été amoureuse. Tout ce qu’elle savait de ce sentiment était ce qu’elle avait pu en lire ou observer, autrement dit pas grand chose en réalité, mais elle comprenait en voyant le regard de Thomas vers la jolie serveuse qu’il était loin d’y être indifférent, et pas uniquement parce qu’elle était belle ou habillée de manière très suggestive. Il l’admirait sincèrement, voire même était déjà complètement sous son charme, et elle ne pouvait pas l’en blâmer. Elle était certaine qu’un jeune homme aussi gentil avait de meilleures chances de la conquérir que tous ceux qui regardaient d’un oeil intéressé ses courbes. Lorsqu’il lui retourna le compliment, elle rougit légèrement. Elle ne s’était jamais vraiment considérée comme jolie, sans doute parce que sa mère n’avait jamais eu l’air de la regarder comme telle. Elle haussa simplement les épaules.

« Tu es gentil, mais je ne le suis certainement pas autant qu’elle. » Elle devait bien l’avouer, quelque part elle enviait son ami de connaître le sentiment amoureux. Elle n’était pas certaine que cela lui arrive un jour. Gabriella lui avait bien dit qu’il lui fallait se méfier des gens, en particulier des hommes qui la plupart du temps profitaient de naïves jeunes femmes. Elle se doutait bien que sa mère voulait avant tout la protéger, que tous les hommes n’étaient pas comme ça, la preuve, celui qu’elle avait devant elle ne ressemblait ni de près ni de loin à une telle description.

Mais elle ne voulait plus penser à elle, plus pour le moment et leur jeu était sa distraction favorite en ce moment. Même si elle savait qu’il était évidemment impossible que les habitants de cette ville soient réellement des personnages de contes de fées, elle aimait jouer le jeu, faire comme si. C’était amusant et ça lui permettait de croire, l’espace d’un instant, qu’il y avait autre chose que la vie qu’elle menait dans cette petite ville. Elle n’était pas malheureusement, mais elle n’avait aucune envie de rester coiffeuse et de vivre chez Gabriella durant le reste de son existence. Imaginer Marvin en lapin blanc parvint à la faire rire. Il comptait sans l’ombre d’un doute parmi les habitants les plus loufoques de Storybrooke et était si obsédé par les montres qu’elle ne pouvait le voir que dans ce rôle là. Sauf que, bien sûr, il n’avait rien d’un lapin mais si on en croyait Henry les personnages de contes avaient subi des transformations durant leur trajet jusqu’ici.

« Je l’admets, je n’aurais pas dit mieux. Tu penses vraiment que certains d’entre nous étaient des animaux alors ? »

Elle trouvait cette idée aussi amusante qu’étrange. Il est vrai qu’elle s’imaginait assez mal avoir eu la forme d’un animal dans une autre vie. Elle préférait tout de même avoir eu un aspect humain. Etre une princesse de conte lui aurait tout à fait convenu. Elle se serait bien vue vêtue d’une superbe robe. Malheureusement, jamais ils n’avaient réussi à se mettre d’accord sur le personnage qu’elle pouvait être. Il parlait de Raiponce, mais elle trouvait cela absurde : d’accord, elle vivait encore chez sa mère, mais elle n’était pas recluse, loin de là. Elle avait un travail, des amis, une vie plutôt remplie. D’accord, ses rapports avec sa mère n’étaient pas au beau fixe mais tout de même, elle n’avait rien de cette épouvantable mégère. Thomas s’excusa, mais elle n’était pas certaine qu’il le pense vraiment. Elle préféra ne pas insister, elle n’avait pas envie de parler de sa mère et encore moins de se disputer avec lui sur ce sujet.

« N’empêche, j’avoue que j’aimerais assez avoir une chevelure magique, même si ça ne doit pas être très pratique. Et puis je ne crois pas que ça m’irait, d’être blonde. »

Mais elle avait beau faire, maintenant que le sujet de Gabriella était revenu sur le tapis, son moral en avait pris un coup. Elle en avait assez de leurs disputes, assez que celle-ci ne comprenne pas qu’elle ait envie d’autre chose que de rester ici et de se méfier de tout et de tout le monde. Et en même temps, elle se sentait terriblement coupable de penser de telles choses, alors que cette femme avait tout été pour elle, sa protectrice, celle qui l’avait adoptée, avait pris soin d’elle et acceptait encore de subvenir à ses besoins alors qu’elle n’y était pas vraiment obligée. Elle fut surprise par sa réponse. Ils le pouvaient, vraiment ? Elle le regarda, l’air surpris et sans doute un peu ahuri, se demandant de quoi il parlait. Trop intriguée pour protester, elle obéit et ferma les yeux. Comme il le lui demandait, elle se concentra sur sa voix, sa voix seule. Faire abstraction de tous les bruits du restaurant ne fut pas facile, mais elle finit par y arriver. Elle se mit ensuite à imaginer une forêt paisible, ensoleillée. Elle se revêtit d’une belle robe, comme il le suggérait. Rose, tiens. Elle sourit, amusée. « Oui, j’y suis. » Elle était toujours un peu sceptique, mais elle continua malgré tout, d’abord en suivant la voix apaisante de Thomas, ensuite seule, sans s’en rendre compte. Il y avait une tour. Sans savoir comment exactement, elle y entra et se retrouva dans une pièce qui aurait pu représenter sa chambre idéale, avec tout ce qu’elle aimait ses peintures, des objets. Elle ignorait si c’était un monde parfait, mais elle s’y sentait bien. Lorsqu’elle ouvrit les yeux elle était déjà beaucoup plus détendue. Elle regarda le jeune homme avec un sourire.

« C’est vrai que ça marche, merci. Qu’est-ce que tu aimes imaginer toi ? » Elle était curieuse de savoir dans quel monde il se sentait le mieux. Elle ne pouvait s’empêcher de regretter que la réalité soit parfois aussi morne. Elle savait qu’elle aurait dû se contenter de ce qu’elle avait, mais c’était difficile. « En tout cas je n’ai pas besoin de te demander qui est ta princesse je crois. » Elle lui fit un clin d’oeil et arbora un sourire malicieux.  
FICHE ET CODES PAR EPISKEY.
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: On joue à "Quel personnage de conte es-tu ?" [Rowena]   Lun 5 Aoû - 17:45
Rowena ❥ Thomas

Lorsque Rowena dit que la serveuse du Granny était effectivement très belle, Thomas lui retourna le compliment, lui assurant qu'elle était tout aussi ravissante que Ruby. Cependant, son amie ne parut pas très convaincue par ce compliment, jugeant qu'elle n'égalait pas la beauté de la demoiselle qui faisait tourner la tête du jeune homme. Celui-ci fut un peu attristé de l'entendre dire cela, n'étant pas d'accord avec elle. « Pas "gentil" mais sincère ! » Il lui adressa un sourire puis laisser vagabonder son regard vers Ruby avant de reporter son attention sur Rowena. « Tu l'es ! C'est que juste que tu es belle d'une autre façon, mais tu n'es pas moins ravissante que Ruby ! » Ce sujet de conversation s'arrêta là, les deux amis préférant se consacrer sur le jeu favoris.

Rowena manifesta son enthousiasme lorsque Thomas suggéra que le fameux facteur de Storybrooke, ne pouvait être rien d'autre que le lapin blanc d'Alice au Pays des Merveilles. Le jeune homme en avait eu la conviction lorsqu'il avait travaillé une petite semaine au bureau de poste : Marvin avait une telle obsession du temps qu'il arrivait à stresser tout son entourage, Thomas y compris qui avait accumulé les erreurs au grand malheur du facteur. L'amie du jeune homme demanda alors s'il pensait possible que, comme l'affirmait Henry, certains habitants de Storybrooke aient été des animaux dans une vie antérieure.

« Pourquoi pas ? Après tout, si l'on croit Henry, avec la magie tout est possible ! S'il faut, toi et moi nous ne sommes même pas humains ! » Thomas leva soudain sa main devant lui et essaya de se l'imaginer recouverte de fourrure avec des griffes à la place des ongles. « Oui c'est vrai que c'est bizarre comme idée... » Finit-il par dire avec un petit rire. Quoique étrange comme possibilité, Thomas aimait l'idée que certains d'entre eux aient pu être des animaux. Peut-être que certains habitants de Storybrooke avaient des signes particuliers sur leur physique qui indiquerait leur ressemblance à un animal de conte ? Le jeune homme se promit de regarder plus attentivement Marvin à leur prochaine rencontre, histoire de voir s'il détecterait un indice qui évoquerait, de près ou de loin, un lapin.

Thomas en vint à dire que, s'il n'y avait eu la chevelure chocolat de son amie, Rowena aurait été parfaite pour tenir le rôle de Raiponce. Elle n'était certes pas enfermée dans une tour complètement isolée mais le jeune homme savait que sa relation avec sa mère pouvait parfois être assez tendue. Mais le jeune homme évita de s'aventurer plus en avant sur le terrain de la famille de Rowena, voyant que cette dernière n'appréciait pas.

« C'est sûr que ça ne doit pas être très pratique de transporter une chevelure pareille et puis ça doit être plutôt lourd... Mais c'est quand même super cool ! » Ajouta-t-il avec un sourire gamin. Thomas se mit à imaginer son amie s'amusant à faire un lasso avec une chevelure longue de plusieurs mètres, à se faire un hamac avec ou encore guérir les blessures grâce à une jolie chanson. Lorsqu'il songea au hamac, le jeune homme ne put s'empêcher de s'esclaffer avant de reprendre son sérieux. Il observa son amie, essayant de l'imaginer avec des cheveux dorés. « Mmmh... Je ne sais pas, peut-être que ça t'irait ! »

A cause de sa maladresse, le moral de Rowena était vite retombé; Thomas voulut vite se rattraper en proposant à son amie de se rendre dans l'univers merveilleux des contes, sans bouger de leur siège. D'abord intriguée, la jolie brune suivit les indicatives du grand maladroit qui, d'une voix douce, l'aida à se créer un petit univers, un lieu où elle pouvait se détendre en quelques instants. Thomas finit par se taire, laissant Rowena dans sa bulle de rêverie et il eut un sourire radieux en voyant le visage de son amie se détendre peu à peu. Rowena ouvrit les yeux et le jeune homme lui adressa un grand sourire. « Alors ma belle, il ressemble à quoi ton petit univers ? »

La demoiselle fut curieuse de connaître quel était l'univers dans lequel se réfugiait Thomas dans les moments de blues. Il eut un petit rire devant l'enthousiasme de son amie mais aussi parce que son petit stratagème avait détourné les pensées de Rowena. « Mon univers à moi c'est une vaste prairie fleurie, bordée par une immense forêt que l'on peut traverser de part en part grâce à une route faites de briques ! Et j'imagine aussi un grand château au loin ! » Il n'avait jamais vraiment imaginé ce lieu, il s'était plutôt imposé à lui. Thomas rougit brusquement à l'allusion de Rowena. « Héhé... Non ce n'est pas difficile, c'est vrai... Mais je n'imagine jamais Ruby dans mon monde ! Je préfère la voir en vrai, ne pas trop imaginer des moments passer avec elle parce que je finirai pas regretter de rêver ces moments plutôt que d'essayer de les vivre... »

©flawless
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: On joue à "Quel personnage de conte es-tu ?" [Rowena]   Mer 28 Aoû - 12:54


Thomas & Rowena
Elle sourit, malgré tout flattée par ce qu’il lui disait. Sa mère ne la complimentait que très rarement, et elle devait bien admettre que c’était agréable parfois. Mais elle ne voulait pas passer trop de temps là-dessus, préférant se concentrer sur leur jeu et se mit à rire en imaginant Marvin sous les traits d’un lapin, affolé par le temps qui passait. En réalité, cela ne lui semblait pas si absurde tant il collait à ce personnage. Mais elle n’aimait pas vraiment l’idée d’avoir pu être un animal dans une autre vie. A choisir, et puisqu’on pouvait tout imaginer, elle préférait encore croire qu’elle avait été une princesse, même si avec son métier de coiffeuse aujourd’hui c’était plutôt difficile à imaginer au fond. Elle s’imagina un instant avec des poils ou des plumes et secoua la tête.

« Mmm je ne suis pas vraiment sûre d’avoir envie d’être un animal, même s’il parle. Ca me ferait vraiment bizarre. » Elle n’avait aucune envie de marcher à quatre pattes. Voler, pourquoi pas, et encore. Elle esquissa un sourire. Parfois elle se prenait tellement au jeu qu’elle en venait à oublier que rien de tout ceci n’était réel. Il était évident qu’aucun d’entre eux n’avait jamais pu être un animal, mais elle trouvait amusant de l’imaginer malgré tout et elle sentait qu’elle y penserait encore la prochaine fois qu’elle rencontrerait certaines personnes.

Si elle avait des difficultés avec sa mère, elle n’appréciait pas vraiment entendre dire du mal d’elle, en grande partie parce qu’elle se sentait d’autant plus coupable : elle savait ce que Gabriella avait fait pour elle et ne voulait surtout pas paraître ingrate ou irrespectueuse. Après tout, toutes les mères se bagarraient avec leur fille, non ? Ca n’avait rien de dramatique. Alors pourquoi tout cela la mettait dans un état pareil ? Pourquoi avait-elle de plus en plus de mal à rentrer chez elle, à lui faire face ? En plus de cela, elle sentait que Gabriella devenait de plus en plus irritable, sans en connaître la raison. La tension était telle qu’être dans sa propre maison ne semblait plus lui apporter aucun réconfort. Heureusement que Thomas était là pour l’aider à se changer les idées. Elle s’imagina avec une longue chevelure et tout ce qu’elle serait capable de faire avec.

« C’est vrai, et en plus c’est une chevelure magique, le rêve ! Mais je t’assure que j’aurais probablement l’air ridicule en blonde. » Elle laissa échapper un petit rire en s’imaginant avec une telle chevelure. Et puis le brun était plus discret, ça lui convenait beaucoup mieux au fond.

Puis, le sujet de sa mère, de nouveau, et de nouveau elle sombra dans la mélancolie. Elle savait parfaitement que ce n’était pas la faute de son ami et s’en voulait de se montre morose alors qu’il multipliait les efforts pour la réconforter. Mais c’était plus fort qu’elle et elle ne savait plus comment s’excuser de cette situation. C’est alors qu’il eut cette idée. Venant de quelqu’un d’autre, elle ne l’aurait sans doute pas fait, mais il était si plein de bonne volonté qu’elle ne put que se plier au jeu. Et elle dut bien admettre que c’était plutôt agréable. Enfin, elle sortit de sa rêverie, beaucoup plus détendue, et lui répondit avec plaisir lorsqu’il la questionna sur son monde imaginaire.

« Je vois une sorte de forêt paisible, avec une grande tour cachée dans une clairière. Une tour où se trouvent des tas de secrets. » Elle sourit, amusée par sa propre imagination qui lui dévoilait des images qu’elle n’avait pas soupçonnées. Elle n’avait pas réfléchi à vrai dire, c’était venu comme ça, et il semblait que l’imagination du jeune homme soit toute aussi fertile sur le sujet. Lorsqu’elle le taquina sur la princesse dont il devait rêver, il rougit mais sa réponse était pleine de bon sens. « Tu n’as pas tort, malheureusement la vie n’est pas un conte de fées. » Elle en était l’exemple vivant : elle vivait dans une petite ville perdue, s’acharnait au travail dans un salon de coiffure et se disputait avec sa mère. Quoi de plus terre à terre ? Néanmoins, si lui avait une chance d’être heureux, il devait la saisir. « Tu devrais essayer de les vivre réellement alors. Invite là à sortir avec toi, qu’est-ce que tu risques de toute façon ? » Dans sa grande naïveté, elle avait du mal à croire que quelqu’un d’aussi gentil que Thomas puisse être repoussé dans ses tentatives. « Je suis sûre qu’elle acceptera, tu vaux tellement mieux que ces types qui la regardent comme si elle était un morceau de viande. »
FICHE ET CODES PAR EPISKEY.
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: On joue à "Quel personnage de conte es-tu ?" [Rowena]   Mar 10 Sep - 20:15
Rowena ❥ Thomas

En voyant le visage de se son amie se détendre au fur et à mesure qu'il lui indiquait comment se plonger dans le monde merveilleux des contes, Thomas fut bien heureux d'avoir eu cette idée. Comme quoi, leur petit jeu n'était pas un simple divertissement, mais pouvait également contribuer à les apaiser dans leurs moments de troubles ! Il se tut quelques instants, laissant Rowena plâner dans le petit monde qu'elle s'était créée, et attendit patiemment qu'elle refasse surface. Dès qu'elle ouvrit les yeux, le jeune homme s'empressa de lui demander en quel lieu fantastique de son imagination elle s'était aventurée. Un sourire étira ses lèvres tandis que Rowena lui décrivait une forêt qui abritait un grande tour isolée pleine de mystères. Son esprit d'enfant fit aussitôt le lien entre ce lieu secret et le conte de Raiponce ; comme quoi, l'inconscient était assez surprenant ! Thomas voyait tout à fait son amie dans le rôle de la jolie princesse à la longue chevelure magique, et voilà que son esprit lui imposait une tour dissimulée à la vue de tous. Quelle coïncidence ! Cependant, il se garda bien de révéler le fil de ses pensées à Rowena puisqu'elle était certaine de ne pas être la dite princesse. De plus, il ne voulait pas remettre le sujet de sa mère sur le tapis. « Un lieu magique que tu pourras explorer à chaque fois que tu auras le cafard ! » Conclut-il.

Naturellement, Rowena questionna à son tour Thomas sur son propre monde d'évasion, monde que le jeune homme s'empressa de décrire. Il ne voyait aucun problème à parlé de son pays imaginaire à son amie puisqu'elle-même venait de lui révéler quel était le sien. Suite à la description qu'il fit, Rowena le taquina au sujet de la princesse qui devait habiter ses pensées. Le jeune homme sentit ses joues chauffer à l'évocation plutôt explicite de la jolie Ruby, puis il répondit avec beaucoup de sérieux. Une phrase si sage de sa part était plutôt rare et il se surprit lui-même de son intelligence à ce moment-là. Mais Thomas pensa chaque mot qu'il prononça; même s'il était un éternel enfant extrêmement rêveur, il ne voulait pas passer son temps à rêver de Ruby au lieu de se confronter à la réalité et d'agir. Cela aurait été du gâchis. Il n'était pas très doué concernant l'amour mais s'il y avait bien une chose dont il était certain, c'était que, s'il devait se passer quelque chose avec Ruby, il ne voulait pas que cela soit seulement dans sa tête.

« C'est vrai mais il faut tout faire pour que nos vies s'en rapproche le plus possible ! Pour mettre du piment dans nos vies et apporter un peu de bonheur ! » Répondit-il avec enthousiasme.

Suite à cela, sa jolie amie lui conseilla de vivre ses rêves dès à présent et le poussa à inviter la belle serveuse à sortir. Thomas laissa aller son regard vers cette dernière avant de reporter son attention sur Rowena. Celle-ci ajouta une remarque sur les hommes qui observaient Ruby avec des yeux avides. Le jeune homme eut un petit sourire. « C'est gentil de m'encourager ! Je l'inviterai tout à l'heure, juré ! » S'écria-t-il, déterminé à écouter ce conseil. Il était vrai que Thomas n'avait absolument rien à voir avec tous les hommes qui venaient au Granny's dans le seul but de se rincer l’œil. Il était vrai que le jeune homme trouvait Ruby magnifique mais il ne s'arrêtait pas à cela, son caractère l'intéressait tout autant. Peut-être était-ce son esprit un peu enfantin qui ne le poussait pas à river son regard sur la tenue légère de Ruby ou sur son corps ainsi révélé mais, si les sentiments de Thomas pour la jolie serveuse étaient loin d'être basés exclusivement sur son physique.

La tête soutenue par sa main, le jeune homme adressa alors à son amie un regard malicieux. « Tu parles beaucoup de ma vie sentimentale mais si on parlait de toi ?! » Il se pencha un peu en avant, comme pour se mettre dans une optique de confidence. « Alors ma petite Rowena ? Y aurait-il quelqu'un qui a réussis à faire battre ton cœur de jolie princesse ? »

©flawless
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: On joue à "Quel personnage de conte es-tu ?" [Rowena]   Dim 22 Sep - 15:18


Thomas & Rowena
Elle avait beau savoir que ça ne l’aiderait sans doute pas à résoudre ses problèmes, la solution de Thomas avait quelque chose d’apaisant et elle se sentait toute prête à jouer le jeu dès qu’elle aurait le cafard, même si elle n’était pas certaine que cela fonctionne à chaque fois. Elle savait que dès l’instant où elle rentrerait chez elle, les mêmes problèmes l’attendraient, les mêmes disputes avec sa mère, mais pour le moment au moins elle se sentait un tout petit peu mieux et avoir un endroit où se réfugier lorsqu’elle avait le cafard ne lui déplaisait pas. Le paysage décrit par Thomas l’intrigua en revanche, lui rappelant l’histoire d’Oz que lui avait montré Henry un jour. Jusqu’ici elle n’y avait absolument pas pensé, mais après tout, pourquoi pas ? En revanche, elle ne savait pas vraiment qui il pourrait être là-dedans, elle n’évoqua donc pas le sujet, mais décida d’y réfléchir par la suite, au cours d’un autre de leur jeu. « C’est une bonne idée, merci Thomas. » Sortir un peu de son quotidien, même si ce n’était que quelques instants et dans son imagination lui faisait un bien fou. Elle savait qu’elle n’avait rien d’exceptionnel : elle n’était pas riche, ni extraordinairement intelligente. Elle vivait dans une petite ville et était seulement coiffeuse, une coiffeuse qui vivait avec sa mère. Cela pouvait sembler un peu triste, mais c’était comme ça, c’était sa vie et elle devait bien l’accepter.

Elle se mit à rire légèrement face à son enthousiasme. « Crois-moi, j’aimerais bien que ma vie ressemble un peu plus à un conte de fées. Malheureusement, j’ai bien peur que ce ne soit pas le cas. »

Elle était peut-être moins optimiste que lui, ou simplement plus réaliste, mais elle doutait de rencontrer un jour le prince charmant et de vivre heureuse jusqu’à la fin des temps. Elle pouvait se contenter de mener une vie agréable chaque jour, mais elle voyait mal comment elle aurait pu faire davantage, tout en menant de front son emploi et en aidant sa mère du mieux qu’elle le pouvait. Il est vrai que le piment n’était pas très présent dans sa vie, sauf peut-être depuis qu’elle avait rencontré un certain jeune homme bien étrange... Mais elle n’avait pas envie d’y penser, elle préférait largement encourager son ami à parler à la jolie serveuse. Elle ne fut satisfaite que lorsqu’il lui promit qu’il l’inviterait. « Je l’espère, je suis certaine qu’elle dira oui. » Et elle était sincère, elle voyait mal comment on aurait pu refuser quoi que ce soit à quelqu’un d’aussi adorable que Thomas. Elle voulait qu’il soit heureux et elle sentait qu’il aurait pu l’être avec Ruby. C’est alors que la conversation prit une tournure qu’elle n’avait pas vraiment imaginé, à savoir sa propre vie amoureuse. Une vie amoureuse inexistante d’ailleurs. Elle baissa les yeux et haussa simplement les épaules.

« Oh non, pas vraiment. » D’ailleurs elle doutait qu’un autre homme que Thomas la considère un jour comme une princesse. « Et puis de toute façon, je n’ai pas vraiment le temps. »

Ou plutôt elle ne l’avait jamais vraiment pris. Elle s’était souvent demandée ce que cela ferait, de tomber amoureuse et d’être aimée par quelqu’un. Mais le temps avait passé et ça n’était jamais arrivé. C’était probablement un signe, non ? Le signe que ce n’était tout simplement pas fait pour elle et qu’il valait mieux qu’elle pense à autre chose. D’ailleurs peu de gens lui posaient la question, sans doute habitués à la voir célibataire, et il était fort probable que Gabriella se serait montrée plus que méfiante vis à vis d’un éventuel petit ami.

« C’est une petite ville où il n’y a pas beaucoup de passage, je n’ai pas souvent l’occasion de faire des rencontres. La seule que j’ai faite récemment est celle de ce type agaçant et un peu bizarre... » Elle n’avait pas eu l’intention d’évoquer Eddie, mais c’était peut-être une bonne chose d’avoir quelqu’un à qui en parler au fond, ainsi ils pourraient rire tous les deux de cette étonnante rencontre et il lui donnerait son avis.
FICHE ET CODES PAR EPISKEY.
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: On joue à "Quel personnage de conte es-tu ?" [Rowena]   Mer 9 Oct - 23:54
Rowena ❥ Thomas

Le jeune homme se mit à sourire devant l'insistance de Rowena qui l'incitait à proposer à la ravissante serveuse de sortir avec lui un de ces soirs. Son amie n'avait peut-être pas tort en disant qu'elle accepterait plus facilement un rendez-vous avec lui plutôt qu'avec un de ces hommes qui dévoraient son corps du regard. Toutefois, Thomas ne pouvait s'empêcher de se sentir bien inférieur par rapport aux fréquentations masculines de Ruby; ils étaient en général bien plus sûrs d'eux et beaucoup plus séduisants que Thomas jugeait l'être. Pourtant, les conseils de Rowena finirent par le convaincre que, après tout, il ne risquait rien à lui poser la question. Il finit donc par promettre qu'il irait parler à la jolie brune avant de quitter le Granny's. C'est seulement lorsque cette promesse fut faite que son amie parut satisfaite, ce qui amusa Thomas. Avec son entêtement, Rowena était vraiment adorable, d'autant plus qu'il savait qu'elle agissait ainsi dans le seul de l'encourager.

Suivant le fil de cette conversation sur la vie sentimentale du jeune homme, celui-ci se rendit compte qu'ils avaient complètement laissé de côté les amours de sa brunette d'amie. Avec un regard malicieux et un sourire en coin, Thomas se pencha par-dessus la table pour obtenir de Rowena quelques informations sur le sujet. Lui qui s'attendait à entendre des choses croustillantes, il fut un peu déçu - et même étonné - que son amie réponde négativement. « Comment ?! »S'exclama-t-il si fort que plusieurs têtes se tournèrent vers lui. « Hum... Pardon ! » Lança-t-il à la cantonade avant de baisser le ton pour répondre à Rowena. « Mais tu dois bien sortir de temps en temps, non ? Allez je suis sûr qu'il y a quelqu'un qui t'intéresse ! » Ajouta le jeune homme, dans l'espoir que son amie acquiesce. Son amie était tellement charmante qu'il était certain que, même si elle n'en avait pas conscience, elle devait avoir des admirateurs. La brunette sembla se perdre dans ses pensées l'espace de quelques instants. Respectant son silence, Thomas se mordilla la lèvre en songeant qu'il était bien triste que Rowena considère qu'elle n'avait pas le temps pour une vraie relation.

« Tu sais, princesse... » Le maladroit se permit de briser le fil de ses pensées pour dire, soudain très sérieux. « C'est important de prendre du temps pour avoir des relations, amicales ou amoureuses ! Tu ne peux pas rester prisonnière de ta routine sans jamais prendre le temps de sortir ! La vie serait trop triste comme ça, tu ne trouves pas ? » Demanda-t-il avec un petit sourire affligé.

Thomas hocha la tête suite aux paroles de la demoiselle. Il était vrai que même si lui-même avait facilement trouvé l'amour à Storybrooke, pour d'autres cela ne suffisait pas. Et la ville n'était pas connue pour être un lieu de passage ou de tourisme, loin de là ! « Si tu veux faire des rencontres, je vais t'emmener avec moi un de ces soirs, tu verras, tu rencontreras du monde ! » Déclara-t-il en riant. Avec tous les boulots qu'il avait fait, Thomas avait eu l'occasion de rencontrer beaucoup de personnes et, lorsqu'il sortait, sa maladresse mémorable et son caractère unique attiraient souvent la sympathie et les rencontres se faisaient d'elles-même. Rowena évoqua soudain un homme qu'elle avait récemment rencontré. Le maladroit leva aussitôt la tête, soudain très attentif.

« Oh oh ! Mais c'est très intéressant ça ! En quoi était-il bizarre ? Raconte-moi tout ma belle ! » S'exclama-t-il avec enthousiasme, suspendu aux lèvres de son amie. Si la brunette avait cité cette rencontre, aussi agaçante qu'elle lui fut, c'était parce qu'il avait dû se passer quelque chose d'intéressant ou - mieux encore ! - c'était parce que le dit jeune homme avait dû faire grande impression sur elle.

©flawless
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: On joue à "Quel personnage de conte es-tu ?" [Rowena]   Lun 14 Oct - 17:48


Thomas & Rowena
Elle ne savait pas vraiment comment ils en étaient venus à évoquer la vie sentimentale du jeune homme. Sans doute parce que son intérêt pour la jolie serveuse était plus qu’évident, au point qu’il aurait été difficile de ne pas le remarquer. Elle savait ne pas être la mieux placer pour donner des conseils sur le sujet, n’ayant jamais eu une très grande expérience de ce côté là. Elle avait un quotidien souvent répétitif et bien peu d’occasions de faire des rencontres, bien qu’elle le regrette parfois. Etait-ce si grave ? Pourtant en voyant le regard émerveillé que posait Thomas sur Ruby, elle se disait qu’elle manquait peut-être quelque chose et ne pouvait s’empêcher d’éprouver un pointe de regret. Mais à quoi bon s’appesantir là-dessus ? Elle ne s’était pas vraiment attendu à ce qu’il l’interroge elle sur ce sujet. Il devait savoir qu’elle ne sortait avec personne, mais visiblement il était curieux sur la question, une curiosité que malheureusement pour lui elle ne pouvait satisfaire, n’éprouvant ce genre de sentiment pour personne en particulier.

Au lieu d’un simple haussement d’épaule suivi du passage à un autre sujet de conversation, elle eut droit à des exclamations qui la surprirent, ainsi que les clients qui se trouvaient autour d’eux et se retournèrent. Elle sourit, amusée par la spontanéité de son ami. Cependant, la suite l’embarrassa. Oui, elle se sentait mal à l’aise à l’idée de dire qu’elle ne sortait pas vraiment. Elle sentait qu’à son âge, il aurait dû en être tout autrement. Comment cela était-il possible ? Ce n’était pas comme si sa mère l’enfermait à double tours dans sa chambre. Elle était adulte, elle avait le droit d’agir comme bon lui semblait. Alors pourquoi ? « Et bien, ça m’arrive... » répondit-t-elle sur un ton gêné dévoilant bien que ce ne devait pas être souvent. Quelqu’un qui l’intéressait ? Malheureusement non. Les têtes qu’elle croisait étaient les mêmes, tous les jours, et ce depuis... elle n’aurait su le dire, mais il lui semblait que ça avait toujours été ainsi. « Pas vraiment... C’est une petite ville, c’est vrai que je n’en ai pas toujours l’occasion. » Elle sentait que sa réponse n’était pas satisfaisante, même pour elle-même. Cette conversation la poussait à s’interroger sur des choses qu’elle ignorait habituellement, et cela la mettait quelque peu mal à l’aise.

« Je sais bien mais... j’ai des relations. Peut-être que je devrais voir plus de monde c’est vrai, c’est juste que... en ce moment c’est compliqué... » Elle bafouillait quelques excuses qui ne trompaient personne, pas même elle. Elle se rendait compte au fond que sa vie n’était pas des plus palpitantes, et ses envies de découverte et de changement étaient d’ailleurs l’un des principaux sujets de discorde avec sa mère.

Elle savait parfaitement que la petite taille de la ville n’était qu’une excuse : elle faisait toujours les mêmes choses, tous les jours, rencontraient les mêmes personnes, sans arrêt. Elle ne cherchait pas à sortir de son quotidien et quand elle essayait, c’était comme si quelque chose se tenait là pour l’en empêcher. Etait-ce vraiment de sa faute ? Elle sourit à la proposition du jeune homme. « D’accord, on fera ça. » Enfin, à moins que sa mère ne décide de s’en mêler, mais elle n’avait pas vraiment envie de reparler de ça. A la place, elle avait évoqué Eddie, et elle se demandait bien pourquoi. Ce n’était pas comme si il l’avait séduite, non ? Mais elle devait bien admettre que leur rencontre était inhabituelle, et à la réflexion très amusante, au point que lorsque Thomas lui demanda de tout raconter, il n’eut pas besoin de le dire deux fois. « Je l’ai rencontré en sortant du supermarché. Je croyais qu’il me suivait, il faisait noir, j’ai eu peur et je l’ai... à moitié assommé avec ma poêle. » Elle se mit à rire en imaginant de nouveau la scène qui s’était déroulée, et l’air complètement ahuri du jeune homme lorsqu’il était tombé. « Finalement il a fini par me convaincre qu’il n’était pas complètement tordu et il m’a ramené chez moi. Voilà tout, rien de bien extraordinaire en fait. » Seulement quelque chose d’amusant dont elle se souviendrait longtemps avec le sourire.

FICHE ET CODES PAR EPISKEY.
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: On joue à "Quel personnage de conte es-tu ?" [Rowena]   Ven 8 Nov - 19:35
Rowena ❥ Thomas

Rowena ne semblait pas très à l'aise dans cette conversation. Il était clair qu'avouer qu'elle n'avait pas beaucoup de relations n'était pas évident pour elle. Cependant, le jeune homme se demanda d'où pouvait bien venir ce blocage. Dire qu'elle n'avait pas le temps était un peu faible comme argument, Thomas était persuadé que son amie en avait autant conscience que lui-même. Le fait qu'elle dise que c'était un peu compliqué pour elle mit la puce à l'oreille du maladroit : était-ce à cause de sa mère qu'elle ne changeait que rarement sa routine ? Peut-être que Madame Witchburn ne permettait pas à sa fille de sortir le soir ? Thomas n'osa pas formuler la question à voix haute, de peur de replonger tête la première dans un sujet épineux. Aussi, il trouva une parade en lui proposant de l'accompagner pour quelques soirées. Cette perspective sembla ravir Rowena puisqu'elle accepta en souriant. « Parfait !! On va s'organiser ça très vite ! » S'exclama-t-il, réjoui. Si son amie voulait voir du monde, Thomas allait se faire un plaisir de lui en présenter ! Il détestait l'idée qu'elle reste seule dans son coin alors qu'il y avait tant de personnes formidables a rencontrer à Storybrooke.

Contre toute attente, Rowena finit par évoquer une rencontre avec un jeune homme qui, selon ses propres termes, était "agaçant et un peu bizarre". Il n'en fallut pas plus à Thomas pour se montrer vivement intéressé par cette nouvelle et en demandant davantage. Penché en avant sur sa chaise, les yeux braqués sur la jeune femme, il attendit patiemment qu'elle lui raconte tout en détails, ce qu'elle fit de bonne grâce. Thomas l'écouta attentivement mais, s'il y a bien une chose à laquelle il ne s'attendait pas, ce fut le coup de poêle ! Le jeune homme écarquilla les yeux et ouvrit grand la bouche, stupéfait. Puis, lorsque Rowena se mit à rire de son récit, le maladroit partit rejeta sa tête en arrière en partant d'un grand éclat de rire qui leur attira tous les regards du restaurant. Mais Thomas ne put se contenir et rit franchement pendant quelques instants jusqu'à ce qu'il parvienne un peu à maîtriser son fou-rire. Il se recroquevilla sur sa chaise pour éviter de déranger plus longtemps les clients du Granny's et murmura une excuse à l'intention de Rowena. Toussant pour camoufler son amusement, Thomas essuya des larmes de rire avant de dire :

« Eh bien, je ne te savais pas si directe ! On peut dire que tu lui as tapé dans l’œil ! » Le jeune homme faillit s'étouffer en voulant retenir son fou-rire qui revenait en bloc, provoqué par son jeu de mots idiot.

Il fallut quelques minutes à Thomas pour se calmer mais un sourire amusé resta suspendu à ses lèvres. Il aurait bien aimé être là pour assister à cette scène mémorable ! Le jeune homme n'avait rien dû comprendre à ce qui lui arrivait ! Il écouta tout de même les paroles suivantes de Rowena qui l'intéressaient énormément. Il haussa les sourcils à la mention d'un mot. « Qu'est-ce que tu veux dire par "tordu" ? Il parlait ou se comportait de façon bizarre ? » La fin du court récit fut des plus fascinantes pour Thomas qui poussa une exclamation ravie. « "Rien de bien extraordinaire" ? Mais, Rowena, tu ne t'en rend pas compte de ce qui s'est passé ?! » Son amie ne sembla pas comprendre où il voulait en venir aussi Thomas poursuivit avec entrain. « Tu l'as à moitié assommé avec une poêle sans bonne raison et, au lieu de t'en vouloir à mort ou de porter plainte, il t'a raccompagné chez toi !! Je suis près a parier que tu lui as fais bonne impression ! » Conclut le jeune homme avec un air triomphant, ravi de sa déduction. Puis, il adopta un sourire en coin et un petit air malicieux et demanda : « Aloooors ? Est-ce qu'il te plaît ? Dis tout à tonton Thomy ! » Il avait prit son air enfantin en posant cette question, autant pour inciter Rowena à parler avec légèreté que parce qu'il était tout impatient d'en savoir plus.

©flawless
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: On joue à "Quel personnage de conte es-tu ?" [Rowena]   Sam 7 Déc - 22:49


Thomas & Rowena
Rowena savait que la vie qu’elle menait n’était pas conforme à l’âge qu’elle avait. Elle vivait retranchée, isolée, se conformant sans cesse aux exigences de sa mère concernant ses horaires et ses activités. Elle faisait tout, sans cesse, pour lui faire plaisir et elle se rendait peu à peu compte que ce n’était pas forcément normal. Il suffisait que Thomas la regarde avec perplexité, comme il le faisait à présent pour qu’elle le comprenne, qu’elle comprenne que les choses n’étaient pas ce qu’elles devaient être. A part lui, elle ne connaissait pas grand monde alors même qu’elle vivait dans cette ville depuis toujours. Elle ne sortait jamais, devait toujours dire où elle se trouvait. Elle ne voulait en général pas l’admettre à voix haute, mais elle se sentait de plus en plus mal à l’aise dans cette situation. Il n’y avait qu’à un ami comme lui qu’elle pouvait admettre les choses, être plus honnête, même si elle se refusait toujours à blâmer sa mère. Qu’il lui propose de sortir lui faisait extrêmement plaisir, et elle se dit qu’il était peut-être temps de prendre de toutes nouvelles habitudes, de changer un peu les choses. Elle voulait être persuadée que sa mère ne serait pas fermée en voyant sa fille être plus heureuse et épanouie.

Elle ne savait pas vraiment ce qui lui avait pris de parler soudainement d’Eddie, mais il est vrai qu’avec le recul, leur rencontre était plutôt très drôle, et surtout assez étonnante et inattendue. Cela changeait un peu qu’elle est quelque chose d’aussi excitant à raconter pour une fois et c’est avec plaisir qu’elle vit son ami éprouver un vif intérêt quant à ce qu’elle lui rapportait. Lorsqu’il dit qu’elle lui avait tapé dans l’oeil, elle rougit légèrement, sans s’en rendre compte. « Oh non, je ne crois pas, il a dû me détester. Surtout quand je l’ai fait tomber dans un buisson pour que ma mère ne le voit pas. » Elle se remit à rire. Décidément, c’était un vrai miracle qu’il n’ait pas fini à l’hôpital ce soir là. Elle avait paniqué sur le coup, mais elle se rendait compte à présent que le pauvre avait réellement dû souffrir physiquement. Elle ne l’avait pas épargné, c’était certain. Cette rencontre avait été étrange, mais certainement pas autant que la suite, leur deuxième rencontre, qui lui avait fait éprouver des émotions tellement différentes que c’en avait été déroutant. Ca l’était toujours d’ailleurs, quand elle y repensait, ce qui n’était pas rare. C’était surprenant, non, que cette rencontre totalement due au hasard lui ait fait une impression si marquante ? Elle s’en rendait compte en racontant toute l’histoire à Thomas.

Bien évidemment, son ami lui demanda quelques explications. « Peut-être pas vraiment tordu, mais assez bizarre oui. Je ne savais jamais vraiment s’il était sérieux ou s’il se moquait de moi. » Et ça n’avait jamais vraiment cessé d’ailleurs, à part au moment où il l’avait mise en colère et avait fait en sorte de la retenir. Mais elle doutait fortement de lui avoir tapé dans l’oeil, comme le disait si bien Thomas. Elle se mit à rire devant l’enthousiasme de son ami. « C’est vrai que c’était assez extraordinaire comme rencontre. Mais je doute de lui avoir fait bonne impression. Je pensais qu’il avait volé mon collier, alors je me suis débrouillée pour le retrouver et je l’ai accusé devant tout le monde. Je crois bien qu’après ça, il ne voudra plus me revoir. » En réalité ce n’était pas à cause de ça qu’elle avait la certitude qu’il ne voudrait sans doute plus l’approcher, mais parce qu’elle l’avait peiné en disant qu’il se coupait des autres. Elle s’en voulait encore réellement pour ça, mais ne se sentait pas prête à l’expliquer, elle n’aurait pas su comment faire en vérité. Et là, vint une question à laquelle elle ne s’était pas attendue, à savoir s’il lui plaisait. « Non... non, pas du tout... je le connais à peine... » répondit-elle précipitamment en rougissant. « De toute façon, je ne suis pas son genre. Il saute sur toutes les filles qui passent et il n’a pas eu l’air d’avoir envie de le faire avec moi. » dit-elle avec un haussement d’épaule. Elle voulait sincèrement croire que ça ne la gênait pas du tout, et pourtant...
FICHE ET CODES PAR EPISKEY.
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: On joue à "Quel personnage de conte es-tu ?" [Rowena]   Dim 9 Mar - 23:47
Rowena ❥ Thomas

La lumière qui passa sur le visage de Rowena à l'évocation d'une future sortie fit extrêmement plaisir à Thomas. Déjà, il était impatient d'emmener son amie un de ces soirs pour s'amuser. Le jeune homme était un grand fêtard, mais pas dans le sens où il aimait ingurgiter des quantités gargantuesques d'alcool (au contraire, au vue de sa faible résistance à la boisson, il préférait éviter), mais dans le sens où il adorait danser ! Certes, il avait un style bien à lui – il était d'ailleurs préférable de prendre une distance de sécurité lorsque l'on dansait sur la même piste que lui – mais, étant donné qu'il se moquait pas mal de l'opinion des autres, ses soirées en boîte étaient consacrées à se déhancher n'importe comment sur des musiques rythmées. A présent, il lui tardait d'entraîner Rowena dans l'un de se danses endiablées ! Il était curieux de voir comment la jeune femme évoluait sur la piste. La connaissant, cela devait être tout en grâce et délicatesse, à moins qu'elle ne se lâche complètement et révèle la tigresse qu'il y a en elle ! En tout cas, c'est tout ce que Thomas espérait. En plus de cela, il aurait l'occasion de lui présenter quelques-uns de ses amis. Au fil de ses sorties, il avait fait plusieurs connaissances qui, il en était certain, s'entendraient à merveille avec sa douce amie. Ainsi, Rowena se rendrait compte de tout ce qu'elle avait pu rater en restant enfermée chez elle avec sa mère et, qui sait, peut-être que cette première expérience lui donnerait le goût de la liberté et l'inciterait à profiter de sa vie comme une jeune femme de son âge le devrait. C'était ce que le grand maladroit désirait le plus pour elle.

La conversation s'étant orientée vers Eddie, le jeune homme dont Rowena avait fait la connaissance, Thomas manifesta un grand intérêt. Pour ce qui était des relations amoureuses de ses amies féminines, il pouvait lui-même devenir une vraie « copine » et se montrer très enthousiaste pour toutes les histoires de cœur de ses proches. Après qu'il ai demandé à la jolie brune de lui raconter cette fameuse rencontre, le jeune homme explosa littéralement de rire à l'évocation du coup de poêle. Son amie était directe au moins ! Après avoir calmé son rire, Thomas lança une plaisanterie à Rowena qui mentionna alors le fait qu'elle avait poussé cet Eddie dans les buissons pour le dissimuler aux yeux de sa mère. Là, malgré ses efforts pour calmer son fou-rire, le maladroit manqua de s'étrangler tant il se mit à rire. Les larmes lui montèrent aux yeux et, si les habitants de Storybrooke n'avaient pas été habitués à son caractère exubérant, sans nul doute que Thomas aurait déjà été jeté dehors ! Finalement, en deux crises de rire, le jeune homme finit par dire : « Tu l'as jeté dans un buisson ?! Là, tu as mis le paquet ma belle ! J'aurai aimé être là pour voir ça ! » Rowena étant de nature plutôt posée, il avait du mal à se l'imaginer, armée d'une poêle, balançant un jeune homme largué dans les végétaux ! Cela devait être du grand spectacle ! La jeune femme rajouta le fait qu'elle l'avait publiquement accusé de lui avoir dérobé un collier; eh ben ! Il avait dû en voir du pays ce jour-là cet Eddie !

Finalement, les yeux brillants de malice et son sourire niais aux lèvres, Thomas finit par poser LA question à son amie : ce fameux Eddie avait-il fait palpiter son cœur de jolie princesse ? La réaction de Rowena fut si claire que même Thomas compris que cette rencontre avait été marquante pour la demoiselle; rougissante, elle bredouilla quelques mots sur lesquels le maladroit s'empressa de rebondir. « Oh oooh ! Il te plaît, ma belle ! C'est clair comme du cristal ! » Plus sérieusement, il ajouta : « Oh mais parfois, il suffit de quelques minutes pour que BAM ! Cupidon décoche sa petite flèche ! » Pour ponctuer sa phrase, il traça un cœur invisible dans les airs avant de faire un clin d’œil à Rowena. Mais cette dernière posa une note pessimiste en affirmant qu'Eddie n'était certainement pas intéressé par elle.

« Ah non ! On n'abandonne pas si vite ! » S'exclama Thomas sur un ton autoritaire. Le jeune homme se mit à réfléchir - oui, oui - sur les mots de son amie et finit par dire : « Le fait qu'il séduise toutes les filles sauf toi ne veut pas forcément dire que tu ne lui plaît pas ! Votre première approche a été, disons... Originale ! Et ton originalité a pu lui plaire ! Tu n'es pas de ces filles qui vont papillonner à droite à gauche ! Je suis sûr que tu l'as charmé malgré votre rencontre mouvementée ! Parce que, niveau beauté, il faudrait être idiot pour ne pas te trouver ravissante ! » Le jeune homme avait dit cela très naturellement, comme à chaque fois qu'il disait quelque chose. Peut-être qu'il faisait fausse route, mais il ne voulait pas que Rowena baisse les bras aussi vite alors qu'il était évident qu'Eddie lui avait forte impression. Cependant, son amie ne semblait pas convaincue par ses paroles, aussi Thomas adopta une autre tactique.  « Bon ! Je propose autre chose : tu fais en sorte de le revoir et là, tu verras s'il y a la petite étincelle entre vous deux ! Rowena, princesse, tu ne peux pas le laisser filer comme ça ! » Il adressa un sourire amical à la jeune femme et ajouta :  « Si tu ne sais pas où le trouver, je peux chercher de mon côté ! Un de mes amis doit bien le connaître ! » Maintenant qu'elle lui avait parlé d'Eddie, Thomas voulait à tout prix aider son amie à le revoir. L'idée de participer aux retrouvailles de deux potentielles âmes sœur l'enthousiasmait énormément !

©flawless


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: On joue à "Quel personnage de conte es-tu ?" [Rowena]   Ven 28 Mar - 11:10


Thomas & Rowena
Il est vrai que Rowena ne passait que bien peu de temps à l’extérieur. Sa vie ressemblait à une routine parfaitement huilée. Le travail, puis les activités qu’elle pouvait pratiquer chez elle : lecture, peinture, un peu de cuisine. Jamais il ne lui arrivait de sortir de manière impromptue avec des amis pour faire la fête. Elle ignorait exactement quand son mode de vie avait commencé à déclencher chez elle un certain ennui, mais le fait était là : elle se lassait. Elle avait beau le repousser, l’ennui semblait à chaque fois se rappeler à elle. La proposition de Thomas tombait à pic en réalité. Elle avait sérieusement besoin de se changer les idées et de s’éloigner de sa mère. L’atmosphère à la maison devenait particulièrement étouffante. Elle adorait Gabriella, mais honnêtement elle n’en pouvait plus. Elle s’asphyxiait peu à peu. Elle ne sortait jamais, ne voyait pratiquement personne et ces derniers temps sa curiosité, son envie de parcourir le monde n’avait fait qu’augmenter. Pour le moment ce n’était pas encore d’actualité, un pas à la fois. Elle commençait à s’éloigner peu à peu, et espérait secrètement pouvoir obtenir son propre appartement en ville, son indépendance. Elle ne serait peut-être pas très loin de la maison mais elle aurait sa vie à elle. Une chose qui ne lui avait jamais fait tant envie que depuis qu’elle avait été chez Eddie.

En parlant de lui et sans vraiment s’en rendre compte, Rowena avait tout raconté à son ami au sujet d’Eddie. Elle ne savait pas vraiment pourquoi elle avait ressenti le besoin d’en parler mais c’était le cas. Sur le coup, lors de leur première rencontre, elle avait été extrêmement angoissée à l’idée que sa mère puisse les voir ensemble, ou quelqu’un qui la connaitrait et ait l’idée de tout répéter. Mais en y repensant, et surtout en voyant la réaction de Thomas, elle comprenait tout le comique de la situation et se mit à rire elle aussi. Pauvre Eddie ! Non seulement elle l’avait frappé et fait tomber, mais la fois suivante elle l’avait traité de voleur devant tout le monde, furieuse, y compris devant sa conquête du moment qu’il avait perdu à cause d’elle. En y repensant, il était vraiment étonnant qu’il ait accepté de lui adresser de nouveau la parole. Elle riait avec son ami et avait l’impression de ne plus pouvoir s’arrêter. Il est vrai que bien qu’elle soit assez maladroite, elle ne se mettait pas souvent dans des situations pareilles. « C’est vrai que j’y suis allée un peu fort, mais sur le coup je t’assure que j’ai vraiment eu peur qu’elle me voit. » Peut-être à tort. Avec le recul elle ne comprenait pas vraiment pourquoi elle avait fait ça d’ailleurs. Il ne se passait rien entre eux à ce moment là. Elle aurait pu tout simplement expliquer la situation à Gabriella. Mais non, sur le coup, elle n’avait pensé qu’à cacher le jeune homme. C’était bizarre et ça la gênait, sans qu’elle comprenne pourquoi.

La discussion devint plus gênante lorsqu’il lui demanda sans détour si elle n’avait pas un faible pour ce jeune homme. Et là, alors qu’elle n’y avait pas vraiment songé, elle se retrouva aussi gênée qu’une jeune adolescente face à ses premiers émois amoureux. Ce qui ne pouvait être le cas. Elle admettait qu’Eddie avait beaucoup de charme et devait plaire à de nombreuses jeunes femmes. Et malgré le fait qu’il semble particulièrement aimer la taquiner et l’appeler «Rowi», ce qu’elle détestait, il y avait certaines choses qui l’intriguaient et lui donnaient réellement envie de le connaître. « Mais non... bien sûr que non... On est trop différent et je ne sais pas vraiment quoi penser de lui... » C’est vrai qu’il était un peu étrange. Imprévisible. Elle ne savait absolument pas à quoi s’attendre et ça la perturbait.

Et puis, il y avait toutes ces filles qu’il voyait. Même s’il lui plaisait, ce qui n’était certainement pas le cas, elle n’aurait de toute façon pas la moindre chance. « Tu es un amour, mais vu la tête qu’il faisait, je doute que ça lui ait plu. Et puis... J’ai vu une de ses conquêtes. On aurait dit une actrice de cinéma. Crois-moi, je ne tiens pas la distance. Non pas que j’en aie envie d’ailleurs. » ajouta-t-elle, comme si elle voulait elle aussi s’en convaincre. Pourquoi ce constat l’ennuyait-il à ce point ? Ce n’était pas normal. Elle ne pouvait croire que Thomas avait raison, mais en même temps... elle devait bien avouer qu’il y avait quelque chose là-dedans qui faisait échos en elle. Comme si elle avait besoin de ça ! Les contes de fées n’existaient pas, il ne fallait pas rêver. Mais Thomas semblait si enthousiaste qu’elle avait presque envie d’y croire aussi. Elle ne put s’empêcher de sourire, amusée et sachant qu’elle venait à peu près de faire la même chose avec lui au sujet de Ruby. « D’accord, je veux bien essayer, mais je le répète, je doute qu’il y ait quelque chose. Il n’a pas vraiment l’air de me prendre au sérieux en plus. » Et puis, au fond, elle avait tout de même bien envie de le revoir, même si les choses ne s’étaient pas très bien terminées entre eux la dernière fois. « C’est gentil mais je sais où le trouver, il m’a amenée chez lui la dernière fois. » Réalisant soudainement ce qu’il pouvait comprendre, elle rougit et se reprit. « Enfin c’était juste parce qu’il pleuvait beaucoup hein, il a voulu rendre service, rien de plus. » ajouta-t-elle précipitamment en essayant de se montrer convaincante.
FICHE ET CODES PAR EPISKEY.
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: On joue à "Quel personnage de conte es-tu ?" [Rowena]   Sam 7 Juin - 16:19
Rowena ❥ Thomas

Thomas s'amusait de voir que son amie, au début si avare en informations sur ce fameux Eddie dont elle avait fait la connaissance, avait fini par déballer tout ce qu'elle savait à son sujet, sans omettre un seul détail comme le coup de poêle qu'elle lui avait administré ou le fait qu'elle l'avait jeté dans un buisson afin qu'il ne croise pas sa mère. Et Rowena qui disait qui ne s'était rien passé d'exceptionnel avec ce jeune homme ! Thomas aurait penché pour l'exact contraire. Les histoires de son amie étaient à ce point tordantes que le maladroit manqua à plusieurs reprises de tomber de sa chaise tant il était secoué de fou-rires. Les justifications maladroites de Rowena ne faisaient qu'accentuer son amusement et c'est avec peine qu'il tenta de contenir son rire. Cependant, une remarque de la jolie brune lui fit arquer un sourcil : « Peur ? Mais pourquoi ? » Pour le coup, Thomas ne comprenait pas le dilemme de la jeune femme : quel mal y avait-il à ce que sa mère la voit en compagnie d'un homme ?Il savait que Madame Witchburn pouvait se montrer très dure avec sa fille mais pourquoi s'en prenait-elle aussi à ses relations ? Le jeune homme était un peu confus face à la réaction de Rowena.

Thomas finit par demander de façon directe à son amie si son cœur ne battait pas plus fort suite à cette nouvelle rencontre, tout en lui assurant qu'une simple rencontre pouvait suffire à faire naître de doux sentiments. Cependant Rowena ne semblait pas convaincue. Elle avançait divers arguments, comme quoi elle ne devait pas lui avoir fait grande impression après ce qu'elle lui avait fait subir ou le fait que ce jeune homme était un vrai Don Juan. Le maladroit fit la moue devant le manque d'enthousiasme de son amie. Il était attristé qu'elle soit si pessimiste alors que lui, qui ne l'avait pourtant jamais vu en compagnie d'Eddie, débordait d'entrain. « Trop différents... C'est-à-dire ? Décris-le moi ! » Demanda Thomas avec un grand sourire. Il était étonné de la réaction de Rowena, aussi il voulait en apprendre davantage sur cette nouvelle rencontre afin de se forger sa propre opinion et juger si, comme l'affirmait son amie, ils étaient réellement incompatibles. Il contre-attaqua en essayant de soulever le côté original de leur rencontre et le fait que cela aurait pu attirer Eddie car elle ne ressemblait sans doute à aucune autre : saluer les gens à coup de poêle à frire n'était certes pas une pratique très répandue ! Sa remarque parut faire réfléchir Rowena mais, à la déception de Thomas, elle s'empressa de répondre qu'elle ne pouvait tenir la distance face à ses autres conquêtes. « Alàlà princesse ! Tu n'as absolument pas conscience de ta beauté, c'est dramatique ! » S'exclama-t-il avant de soupirer. Il trouvait malheureux que son amie ne se rende pas compte qu'elle était ravissante et qu'elle pouvait plaire. Il fit une dernière tentative en conseillant à Rowena de revoir Eddie afin de se rendre compte si une relation future était possible et, à sa grande joie, elle accepta.

« Yeees ! Supeeer ! » Cria-t-il en s'attirant une bonne dizaine de regards désapprobateur. « Hum... Peut-être qu'on devrait sortir avant de se faire jeter dehors par ma faute ? » Ajouta-t-il en baissant le ton.

Thomas se proposa alors d'aider Rowena à retrouver le jeune homme : les histoires d'amour, il adorait ça ! Quelle ne fut sa surprise en apprenant que son amie connaissait déjà le lieu de résidence d'Eddie. Il s'esclaffa en voyant la jolie brune piquer un fard suite à ses propres paroles. L'esprit gamin de Thomas n'avait pas tout de suite saisis l'allusion, ce qui ne l'empêcha pas d'être amusé. « Hahaha ! Tu es un sacré numéro, princesse ! Plus sérieusement...  » Il venait juste de percuter ce que Rowena venait de lui dire. « Tu dois l'intéresser un minimum s'il t'a rendu ce service ! Il aurait aussi bien pu te laisser sous la pluie ! Moi je dis que ça cache quelque chose ! » Termina-t-il sur un ton chantant. « Tu le dis bizarre et coureur de jupons mais il est plutôt galant finalement, non ? » Dit-il pour la taquiner.
©flawless
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: On joue à "Quel personnage de conte es-tu ?" [Rowena]   Mar 24 Juin - 23:48


Thomas & Rowena
C’était ça qu’elle aimait avec Thomas, le fait de se sentir aussi à l’aise avec lui. Un peu comme s’il avait été son frère, le frère qu’elle n’avait jamais eu. Il avait le don de la faire sortir de sa réserve en quelques instants à peine. Voilà qu’alors qu’elle était restée particulièrement discrète sur le sujet d’Eddie, elle venait de lui raconter absolument toute l’histoire. Et elle devait bien admettre que celle-ci était plutôt abracadabrante. Elle avait tout de même frappé quelqu’un avec une poêle, elle que l’on disait pourtant si fragile et innocente. C’est alors qu’il posa des questions sur cette peur qu’elle disait avoir. Elle fut un peu gênée de répondre. Elle venait déjà de se disputer avec sa mère, elle n’avait pas besoin d’en rajouter une couche. « Ma mère n’aime pas trop que je traine avec des inconnus, surtout la nuit. Elle a toujours un peu peur pour moi, elle aurait pu mal interpréter les choses. » N’était-ce vraiment que cela ? De toute sa vie, elle n’avait jamais eu le moindre petit ami. Est-ce que c’était normal, à son âge ? Elle n’aurait su le dire, elle ne s’était jamais posée ce genre de questions avant récemment. Et puis, pourquoi rechignait-elle tant à lui parler d’Eddie à présent qu’elle le connaissait mieux ? Elle l’ignorait, mais quelque chose l’en empêchait.

Dire qu’elle n’avait pas envisagé avoir des sentiments pour Eddie aurait été mentir. Non, à vrai dire, elle n’avait pas voulu l’envisager. Tout simplement parce qu’elle savait parfaitement qu’elle n’aurait jamais eu, même en un million d’années, la moindre chance. Elle avait eu un bref aperçu du genre de filles qu’il fréquentait, et c’était suffisant pour le lui faire comprendre. Cette bombe rousse aux jambes immenses qu’elle avait pu apercevoir lorsqu’elle lui avait reproché d’avoir volé son collier était de toute évidence le genre du jeune homme. Elle ne jouait définitivement pas dans la même catégorie. De plus, elle le connaissait à peine et lorsque Thomas lui demanda de le lui décrire, elle fut bien en peine de s’y essayer. « Et bien... il est très étrange. J’ai l’impression qu’il a beaucoup de mal à être sérieux. Il n’arrête pas de me taquiner d’ailleurs. » Elle essaya d’avoir l’air contrariée, ou fâchée, mais elle ne put empêcher une pointe d’amusement de se refléter dans ses yeux en y repensant. « Je n’arrive jamais à savoir s’il plaisante ou se moque vraiment de moi. Tu vois ce que je veux dire ? » Lorsqu’elle lui parla des conquêtes d’Eddie, lui faisait comprendre qu’elle n’était certainement pas son genre, il protesta comme il savait si bien le faire et parvint à la faire sourire. Avec Thomas, elle avait toujours l’impression d’être quelqu’un d’extraordinaire. Il était un vrai médicament contre la mauvaise estime de soi. « Disons qu’elles n’ont pas tout à fait la même beauté. C’est plus le genre figures de magazine. Autant dire que je ne fais pas le poids. » Consciente de ce que cette dernière phrase pouvait laisser penser, elle se reprit rapidement. « Enfin si jamais j’étais intéressée. Ce qui n’est absolument pas le cas. » Non vraiment. C’aurait été se glisser sur une pente dangereuse. Il n’avait visiblement pas envie de se poser, elle n’avait aucune expérience et ne voulait pas être malheureuse.

Il semblait incroyablement enthousiaste à la perspective que quelque chose puisse éventuellement être possible. Il faut dire que la situation était pour le moins inédite. C’était la première fois que quelque chose de ce genre se produisait dans son existence. « Oui, tu as peut-être raison, tout le monde nous regarde. » répondit-elle en jetant un oeil autour d’eux. Il faut dire que les exclamations du jeune homme suffisaient à attirer l’attention en un rien de temps. Ce n’était pas pour autant que ses paroles n’étaient pas sensées. Elle ne savait pas vraiment ce que les actions d’Eddie signifiaient, s’il s’intéressait ou non à elle. « Je sais pas, j’en suis moins sûre que toi... » Puis elle reprit avec un sourire amusé. « Galant ? Si on veut... Il ne parvenait même pas à se souvenir du prénom de la fille avec qui il sortait ! C’était impressionnant... » Un vrai goujat, et elle ne s’était pas privée de le lui dire. « Non vraiment, il a plutôt l’air de prendre les filles pour des jouets qu’il peut échanger quand il en a envie. » Pourquoi continuait-il alors de rechercher sa compagnie et inversement ? Ca, c’était un mystère.
FICHE ET CODES PAR EPISKEY.
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: On joue à "Quel personnage de conte es-tu ?" [Rowena]   Sam 12 Juil - 0:51
Rowena ❥ Thomas

Le jeune homme était passablement surpris que Rowena éprouve de la crainte à l'égard de sa mère dans le cas où elle viendrait à la croiser en compagnie d'Eddie. Il ne comprenait pas pourquoi son amie ne pourrait pas fréquenter qui elle entendait et ce n'est pas son explication qui parvint à éclaircir la chose. Au contraire, cela la rendit encore plus obscure. « Mais... Je ne saisis pas... Enfin, je comprends que ta mère s'inquiète pour toi mais est-ce qu'elle n'est pas un peu... hum... extrême dans son désir de te protéger ? Tu es adulte quand même ! » Thomas comprenait parfaitement qu'une mère puisse s'inquiéter pour sa fille - quoi de plus normal ? - mais son esprit insouciant de saisissait pas en quoi elle risquait quelque chose à fréquenter d'autres personnes. Elle n'était pas le genre de personne à prendre des décisions irréfléchies et puis, après tout, elle avait bien le droit de rencontrer des personnes et de sortir avec elles, de jour comme de nuit, et prendre un peu de bon temps ! Sa mère ne pouvait tout de même pas être opposée à cela ? Intrigué, Thomas passa une main dans ses cheveux désordonnés, leur donnant un aspect encore plus ébouriffé. En face de lui, Rowena semblait elle-même plongée dans ses pensées; cette discussion leur donnait matière à réfléchir à tout deux.

Désirant en savoir plus sur ce mystérieux jeune homme qui avait tâté de la poêle à frire de Rowena, Thomas demanda à celle-ci de le lui décrire. Son amie parut déstabilisée par la question puisqu'elle hésita sur ses mots et finit par fournir quelques élément confus sur Eddie. Tandis qu'elle tentait de lui expliquer sa personnalité, le jeune homme essayait de visualiser dans sa tête le visage qui pourrait correspondre. Malheureusement, la tête de la personne qu'il imaginait était complètement floue. « Il faudra que tu me le montres ! Je suis curieux de voir la tête qu'il a ! » Rowena lui demanda soudain son avis, ce qui embarrassa Thomas. Ne sachant pas quelle réponse lui offrir, il finit par dire : « Oui, je crois... » Il était vrai que cet Eddie semblait avoir un caractère bien particulier. Néanmoins, Thomas préférait le voir de ses propres yeux avant de se forger une opinion. Après quelques nouvelles paroles échangées durant lesquelles le jeune homme essaya de redonner confiance à Rowena en elle-même, il finit par suggérer de quitter le Granny's : il était manifestement trop bruyant au vue des regards appuyés que lui lançaient les clients du restaurant. Ils se levèrent et Thomas, en parfait gentleman, tint la porte à son amie pour qu'elle puisse sortir. Il salua les personnes de la pièce, manifestement soulagées qu'il s'en aille, et la suivit.

Une fois dehors, ils poursuivirent leur conversation. Il écouta les paroles de Rowena avec attention puis déclara, avec un certain bon sens : « Oui mais, toi, il n'a pas oublié ton nom princesse ! » Il ajouta ensuite : « Peut-être qu'il est comme ça avec la plupart des filles mais il aura peut-être fallut qu'une charmante jeune femme brune passe près de lui pour que tout change ! Qui sait ? » Il adressa un clin d’œil à son amie. Ils descendirent les marches du restaurant - avec une glissade de la part de Thomas - et s'engagèrent dans la rue. « Tu sais ce que je pense ? Je pense que tu devrais le revoir encore une fois afin de savoir qui il est vraiment ! Comme ça tu seras fixée avec lui et tu ne te tortureras plus comme ça ! Moi c'est ce que je ferais ! Après tout, peut-être est-il différent de ce qu'il paraît ? »

Une sonnerie retentit soudain, interrompant la conversation des deux jeunes gens. Thomas baissa les yeux vers la poche de son pantalon. « Oh, excuse-moi une seconde... » Dit-il à l'adresse de son amie. D'un geste, il saisit son téléphone portable qui vibrait contre sa jambe et lut ce qui s'affichait sur l'écran éclairé. Il haussa les sourcils et poussa une exclamation surprise. « Oh mince, il est déjà si tard !  » Il rangea son téléphone et tourna un regard désolé vers Rowena. « C'était l'alarme qui m'indique l'heure à laquelle je dois aller à l'orphelinat pour divertir les enfants. Je suis désolé princesse, mais je vais devoir te laisser... Mais on se revoit très vite pour reparler de ce Don Juan ! Et puis je dois t'emmener au refuge aussi ! Oui, je t'appellerai pour savoir quand tu es dispo ! D'accord, ça te va ? » Il lança à son amie un regard anxieux, navré de devoir la laisser ainsi. Cependant, Rowena sourit à Thomas et lui assura que ce n'était pas un soucis. Rassuré, le jeune homme prit la demoiselle dans ses bras et déposa un baiser sur son front avant de la relâcher. Lui adressant un petit signe de la main, il tourna les talons et s'éloigna. Au bout de quelques pas, il s'arrêta, se tourna vers Rowena et lança : « Je reste convaincu qu'il va se passer quelque chose avec lui ! Garde espoir princesse ! » Il lui fit un clin d’œil puis reprit la route qui le conduirait à l'orphelinat.
©flawless
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: On joue à "Quel personnage de conte es-tu ?" [Rowena]   
Revenir en haut Aller en bas
 

On joue à "Quel personnage de conte es-tu ?" [Rowena]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quel personnage de Kingdom Hearts etes vous?
» Test - Quel personnage de Breaking Bad êtes-vous ?
» Quel personnage de Star Wars êtes-vous ?
» Test - Quel personnage de Revenge êtes-vous ?
» a quel personnage de lgdc votre chat ressemble le plus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Once Upon a Curse ::  :: Les Archives :: Archives Storybrooke-