★ Coup de cœur Novembre 2016 de Disney World Pub
★ Coup de cœur Mars 2017 de Ouaf Ouaf Pub

Le forum fête ses 5 ans d'existence !
Venez ici nous laisser votre plus beau message !
Inscrivez votre forum sur notre Top-Site !

L'histoire se déroule en Octobre 2013.

« Tant qu'il y a assez de place pour stocker les guimauves, tout va bien. »
par Valentine Bellamy dans You gave up the fight, you left me behind


Charming ೨ Henry ೨ Ruby ೨ August

Partagez | 
 

 [Flash-back] En mode décoration, pour une belle boutique de vêtement. Ft Jeliza

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



Invité
Invité



MessageSujet: [Flash-back] En mode décoration, pour une belle boutique de vêtement. Ft Jeliza   Mar 10 Nov - 20:30

Katerina & Jeliza

[Flash-back] En mode décoration, pour une belle boutique de vêtement.

Il y a encore une semaine, je ne pensais pas avoir un contrat de ce style-là. J'avais reçu un appel de la part de Mlle Blackwood, me demandant si j'acceptais de donner un coup de pep's dans son magasin. Sur le coup, j'avais dit oui avec grand plaisir, mais peu de temps après je m'étais maudite. Jusqu'à aujourd'hui, absolument personne n'avait changé autant d'avis que cette demoiselle. Assez connue pour ma patience, j'écrivais absolument tout ce qu'elle voulait, mais deux secondes plus tard, une rayure prenait place. Au bout de deux heures, on avait tout de même réussi à mettre des idées solides en place et j'espérais sincèrement que ça n'allait pas changer. Aujourd'hui, on devait se réunir dans sa boutique afin que je puisse lui dire tout ce que j'avais en tête.

Je venais de recevoir ce matin, ma commande et donc si tout allait bien aujourd'hui je pouvais passer à l'action avec ma petite équipe demain. J'avais même dessiné dans mon bloc à dessin, une petite chose assez spéciale pour cette jeune dame. Oui je voulais vraiment, une très belle harmonie entre la propriétaire de ce lieu et ce que pouvait dégager le style de vêtement. Même si que oui, j'avais une envie de courir après son appel téléphonique, je voulais tout de même faire un excellent travail. Et puis cela, allait me faire une pub d'enfer et donc je ne devais pas refuser cette proposition. Oh et puis, j'étais une personne déterminée dans la vie et donc j'allais finir mon travail jusqu'au bout.

Étrangement, ce matin j'avais plus ou moins bien dormi. Pas vraiment de rêve sur une supposée vie antérieure ou autre chose dans ce goût là. Alors oui, je me sentais assez libéré et oui j'en avais besoin surtout pour voir Mlle Blackwood. Je m'étais réveillée, assez tôt pour avoir le temps de bien me préparer pour la journée qui allait se dérouler. Comme à mon habitude, j'étais motivée alors j'avais pris la direction de la douche et après je m'étais habillée d'un tee-shirt blanc et d'une salopette en jean bleu. Pour le coup, après m'être lissé les cheveux, j'avais mis une paire de basket à talons compenser de couleur noire. De cette façon, j'avais toujours un beau petit style et puis j'étais en tenue si jamais Mlle Blackwood voulait faire commencer les travaux juste après avoir discuté.

J'avais rendez-vous à sa boutique pour 9 h 30 et oui pour une fois, j'avais pris mon temps pour prendre un petit déjeuner. Et pour changer un peu, j'allais faire mon jogging en fin de journée. J'avais bien le temps, d'arriver à pied sans pour autant être en retard, il avait l'air de faire plutôt bon dehors, alors j'avais juste mis une veste assez légère. Il faisait un beau petit soleil et je fis un léger sourire au moins, il y avait beaucoup de chance que tout allait se passer très bien. En tout cas, je croisais les doigts pour que tout se passe de cette façon.

Je me rappelais la première fois, que j'avais été à sa boutique. Je me souvenais d'avoir adoré son style et oui des idées avaient fusé dans ma tête. Cela m'arrivait assez souvent en tout cas et c'était un bon signe pour moi dans un sens. Au moins, j'avais toujours de l'inspiration et donc je voyais une grande destinée qui se mettait en place pour moi et je ne pouvais pas être plus heureuse que cela. J'avais une passion pour l'art et je ne voulais pas que ça s'arrête de sitôt. Je venais d'arriver devant le magasin Princesses wear Prada et je fis un petit sourire car je sentais que ça allait bien se passer ces travaux, je le voyais bien de ce côté-là. En tout cas, j'avais tout ce qu'il fallait dans mon sac et il me manquait plus qu'à tout montrer à Jeliza Blackwood.

D'un pas assuré, je m'avançais vers la boutique de vêtements et je vis qu'il y avait les lumières, alors la jeune femme devait avoir ouvert depuis peu. Mlle Blackwood allait arriver assez vite, car la cloche n'était pas vraiment discrète mais je voyais un côté bien sympathique. Le côté vintage qui se mélangeait au moderne, oui c'était un style agréable pour les yeux. Je m'étais arrêté au milieu de la boutique et je gardais un air impassible mais sans être désagréable car je voulais que mes rapports avec elle reste dans le côté positif. Oui dans un sens, je pouvais m'entendre bien avec Mlle Blackwood.
Code by Fremione.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Jeliza Rose Blackwood
Admin ೨ Charlotte

✒ Curse :
1528
✒ Statut :
Célibataire
✒ Personnage de Conte :
Charlotte


MessageSujet: Re: [Flash-back] En mode décoration, pour une belle boutique de vêtement. Ft Jeliza   Mer 18 Nov - 22:03

Katerina & Jeliza

[Flash-back] En mode décoration, pour une belle boutique de vêtement.

Le Princess wears Prada avait besoin d’un peu de sang neuf ! Cela faisait deux mois maintenant que j’avais ouvert ma boutique avec l’aide de Big Daddy. J’y avais fait des travaux d’aménagement qui me plaisaient beaucoup, seulement voilà, je voyais les choses encore plus grandes alors j’avais demandé à mon cher papa l’argent nécessaire pour faire quelques travaux. Bien évidemment, Big Daddy n’avait pas dit non. Il ferait toujours n’importe quoi pour sa petite princesse adorée ! C’était pour ça que je l’aimais mon papa ! J’avais longuement réfléchi aux possibilités que m’offraient Storybrooke et autant avouer que ça n’avait rien d’enviable à ce que pouvait proposer Boston mais Big Daddy avait émis la condition que je fasse travailler les braves gens de Storybrooke. Et en bonne fille que j’étais, j’avais fait ce qu’il m’avait dit. La seule personne qui pourrait réellement m’aider dans mon entreprise c’était Katerina Waldorf, la gérante de l’atelier Créa/Color. J’avais donc débarqué dans sa boutique pour lui exposer mon projet et l’embaucher par la même occasion. Je ne lui laissais pas beaucoup le choix, en fait. Et puis, elle n’avait aucune raison de me dire « non » puisque l’argent de Big Daddy allait entrer dans ses poches ! Qui était assez fou pour dire non à une magnifique liasse de billets verts ?! Personne ! Comme prévu, Miss Waldorf avait dit « oui » et j’étais donc repartie fière de moi en lui donnant mes coordonnées pour qu’on en reparle plus en avant au fur et à mesure.

Une semaine s’était écoulée depuis le jour où j’avais débarqué dans la boutique et aujourd’hui, nous avions rendez-vous à 9h30, ouverture de la boutique aux clients, mais exceptionnellement le Princess wears Prada serait fermé au public au moins ce matin. Pendant la semaine qui s’était écoulée, je l’avais appelé à diverses reprises pour quelques changements. A force de me promener dans ma boutique, de nouvelles idées me venaient en tête alors avant de les oublier, je préférais lui téléphoner afin de pouvoir aller jusqu’au bout de ma pensée. Comme tous les matins lorsque je me levais, j’allais directement prendre une douche bien chaude pour me réveiller. Contrairement aux autres personnes qui avaient besoin d’une douche froide, moi, je la prenais chaude ! Et puis, c’était mille fois plus agréable, il n’y avait aucun doute là-dessus. En peignoir, je me rendis jusqu’à ma chambre et choisis mes vêtements avec soin. J’enfilais un chemisier blanc et une jupe tailleur qui m’arrivait au-dessus des genoux. Par dessus mon chemisier, je mis une veste. Puis enfin, je descendis au rez-de-chaussée pour prendre mon petit déjeuné. Je demandais une tasse de thé et un muffin aux myrtilles à notre servante qui s’exécuta sans plus tarder pendant que je m’installais devant la télévision et me calais devant Amour, Poire et Beauté continuant ainsi les aventures de Kim et Brad. Je ne louperai cette émission pour rien au monde !

Une fois mon petit déjeuné pris et l’épisode terminé, il était temps pour moi de me rendre à la boutique. Bien évidemment, avant cela, je me lavais les dents ! Ben oui, je n’allais quand même pas arriver avec des morceaux de muffin entre les dents – même si je n’étais pas sale à ce point-là ! J’enfilais mes louboutins et pris mon sac avant de crier à Big Daddy que je partais et claquais la porte derrière moi. Etant donné que le temps était magnifique, je décidais de me rendre au Princess wears Prada à pieds. Ce n’était pas très loin. Et même si j’adorais sortir ma décapotable, je préférais profiter du beau temps en marchant. Un sourire collé aux lèvres, j’étais ravie rien qu’à l’idée que la boutique allait avoir un coup de sang neuf, même si la boutique était récente. J’adorais la nouveauté ! Et ainsi, j’allais attirer encore plus de clients ! Et j’aurais encore plus d’argent en poche. Bref, c’était merveilleux ! Il n’y avait plus qu’un projet qui était encore en attente et là, tout serait probablement parfait au maximum. Bon, il me manquait encore un fiancé riche, mais selon Big Daddy, j’avais encore du temps avant que cela n’arrive ! Je voulais bien être patiente mais le temps n’était pas indéfini non plus ! Enfin bon, déjà, s’occuper de l’instant présent !

Mes talons claquaient contre le bitume des trottoirs. Quand j’arrivais devant le Princess wears Prada je ne vis personne, signe que Miss Waldorf n’était pas encore arrivée. Je sortis les clés de mon sac et ouvris la boutique. Je fis comme à mon habitude en déposant mon sac sur le comptoir de la caisse enregistreuse. J’allais allumer les lumières et me rendis à l’arrière boutique pour remplir un formulaire de commande. J’ignorais combien de temps mettrait Miss Waldorf à venir, mais ce n’était pas bien grave. Ce qui était fait à présent n’était pas à faire plus tard ! Assez rapidement je commençais à noter quelques articles quand j’entendis la sonnette d’entrée. Je déposais mon formulaire là où j’en étais afin de reprendre plus tard. Je découvris Miss Waldorf au milieu de la boutique. Un sourire aussi grand que possible vint se dessiner sur mes lèvres.

- Bonjour, bonjour ! m’exclamais-je. J’espère que t’es prête parce que j’ai vraiment hâââââââte de commencer, tu vois ! Je marquais une petite pause avant de continuer : Oh ! J’espère que ça te dérange pas qu’on se tutoie, hein ?! Non parce que les « vous », je t’avoue que ça commençait un peu à me taper sur le système, ça fait clairement trop démodé au bout d’un moment puis à chaque fois qu’on me vouvoie je prends 40 ans dans la figure ! Enfin tu vois le truc, hein ? C’est Big Daddy qu’on vouvoie en général.

J’attrapais Miss Waldorf – Katerina ? – par le bras et l’entrainais à ma suite vers une table qui servait à exposer des vêtements, mais qui était vide pour le moment puisque je comptais changer les nouveautés.

- Alors, par quoi on commence ? Normalement c’est moi qui devrais le dire, mais comme c’est toi qui a étudié le projet, je te laisse commencer !

Je conclue ma petite tirade par un sourire et attendis tranquillement – ou tout du moins, on essaie – qu’elle daigne me montrer ce qu’elle avait en tête.
Code by Fremione.




Everybody needs inspiration. Everybody needs a song. A beautiful melody when the night's so long, because there is no guarantee that this life is easy.
Revenir en haut Aller en bas
 

[Flash-back] En mode décoration, pour une belle boutique de vêtement. Ft Jeliza

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un professeur un peu spécial... [Flash Back]
» Made in Flash Back
» Flash-Back with Hitsu [PV: Zelles Hitsugaya]
» Juste une dernière fois... Laisse-moi voir ton sourire. - Flash Back {Emmy ~
» La cs Flash cherche un pokémon pour utilisation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Once Upon a Curse ::  :: Les Archives :: Archives Storybrooke-