★ Coup de cœur Novembre 2016 de Disney World Pub
★ Coup de cœur Mars 2017 de Ouaf Ouaf Pub

Le forum fête ses 5 ans d'existence !
Venez ici nous laisser votre plus beau message !
Inscrivez votre forum sur notre Top-Site !

L'histoire se déroule en Octobre 2013.

« Tant qu'il y a assez de place pour stocker les guimauves, tout va bien. »
par Valentine Bellamy dans You gave up the fight, you left me behind


Charming ೨ Henry ೨ Ruby ೨ August

Partagez | 
 

 Justice ou vengeance ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



Invité
Invité



MessageSujet: Justice ou vengeance ?   Lun 18 Mar - 15:15





Justice ou vengeance ?








MulanShan-Yu


La troupe des Huns qu'il dirigeait progressait lentement mais sûrement à l'intérieur de l'empire, accumulant les victoires et semant la mort sur leurs passages. Une grande rage bouillonnait dans le coeur de l'ancien soldat. Une colère qui ne prendra fin que lorsqu'il tranchera la tête de l'empereur qui l'avait trahi et qu'ainsi justice sera rendu. Du moins, c'est-ce qu'il pensait, ignorant qu'un tel sentiment ne pouvait être assouvi si facilement.Tous les obstacles sur sa route (soldats, villageois, enfants) ne faisaient que renforcer sa haine à l'égard de l'empire qu'il avait servi toute sa vie. La cité où se cachait ce couard d'empereur serait bientôt à porter et sa victoire sera alors totale. Néanmoins, même si son objectif se faisait proche, Shan-Yu n'allait pas foncer tête baisser dans ce dernier combat. Au contraire, il ordonna à ses troupes de faire halte au dernier village conquis pour reprendre des forces avant la bataille finale qui s'annonçait.

Ce village n'était pas un point stratégique dans la conquête qu'il avait lancée mais il était chargé de symboles et c'est pour cela que le chef des Huns avait jeté son dévolu sur cette région. Il avait grandi dans ce petit village composant la vallée de Tonshaw, bordé par les montagnes enneigées. Voilà pourquoi il fut détruit aujourd'hui. Shan-Yu y vit une preuve de sa détermination mais aussi une volonté pour lui de faire un trait sur son passé. Définitivement.

Shan-Yu arpenta les rues familières avec un air de propriétaire. Ou du moins ce qui restait de son village natal. Ces hommes n'avaient pas l'habitude de faire dans la finesse. Ces hommes ? Ah, des barbares méritant à peine d'être qualifié d'être humain. Des sauvages ayant été dirigés avant lui par un idiot. Idiot dont Shan-Yu avait tranché la gorge sans hésité dès qu'il avait renié son ancien pays pour prendre de force ce qu'il lui revenait de droit. Il avait fallu des années pour rendre ces piteux guerriers suffisamment menaçants pour représenter une menace. En ce moment, les Huns devaient être dispersés dans le village pour savourer leur victoire. Il pouvait entendre les bruits de leur activité s'il tendait l'oreille. Sans doute à piller, se saouler ou profiter de leur butin de guerre. Shan-Yu n'en avait cure, il voulait savourer cet instant en solitaire.

Contemplant les marques qu'avait laissées la bataille sur les habitations, ses pas le conduisirent vers la porte du village où il vit une silhouette se diriger vers l'endroit qu'ils venaient d'envahir. Instinctivement, il porta la main sur la garde de son sabre. Sa prise devint hésitante en reconnaissant la personne qui s'approchait de plus en plus de lui. Devait-il desserrer sa prise sur la garde ou au contraire en sortir la lame ? Les sentiments qu'il avait en la guerrière étaient contradictoire. Shan-Yu l'avait pris sous son aile quand il était encore un soldat servant l'empereur, il avait gardé son secret jusqu'à ce que Mulan le prive de la promotion qui lui revenait pourtant de droit, alors il l'avait à son tour trahi.

"Mulan." Dit-il en guise de salutation. Malgré ses sentiments contradictoires, une colère sourde perçait ce simple nom. "Tu es revenue malgré la menace de mort qui pèse sur ta tête."

Il porte un regard et un sourire amusé sur les alentours jonchés de cadavres qui furent il n'y a pas si longtemps des soldats ayant tentant d'empêcher son armée d'atteindre le village.

"Quoiqu'il n'y ai plus vraiment de soldats de l'empire encore debout pour appliquer cette peine." Ajouta-t-il en reportant toute son attention sur Mulan.

"Et tu portes toujours l'armure de mon ancien régiment." Nota-t-il d'un ton détaché comportant tout de même une certaine désapprobation dans la voix.

Bien qu'elle gardait cette trace du passé, Shan-Yu vit au premier regard que son ancienne protégée avait changé. Rien d'étonnant puisque lui-même avait changé au point d'être le parfait opposé par rapport l'homme qu'il avait été il y a des années de cela. Lui qui avait toujours été stricte sur son apparence, se rasant toujours avec soin, portait maintenant la barbe et les cheveux longs même s'il conservait ces derniers attachés pour ne pas le gêner pendant les batailles qu'il livrait. Contrairement à la guerrière exilée, il y avait longtemps que le chef des Huns ne portait plus les couleurs de l'empire. La rumeur le prétendait invincible, puisqu'il allait au combat sans aucune pièce de protection.

"Je suppose que ce n'est pas la nostalgie qui a mené tes pas jusqu'ici." Continua-t-il d'un ton songeur. "Viens-tu rejoindre ma révolte ?"

Est-ce de l'espoir qui perçait dans sa voix sans le vouloir ? Sous ses ordres, Mulan avait été un excellent soldat. Mais Shan-Yu ne pouvait oublier l'humiliation qu'il avait ressenti quand sa protégée avait reçu tous les honneurs. Toutefois, c'est cette trahison qui avait fait réaliser au soldat fidèle qu'il était alors, que ce n'était pas la guerrière qui l'avait trahis mais le royaume qu'il avait servi qui l'avait fait en se montrant ingrat envers son plus fidèle serviteur. Alors peut-être que la traîtresse méritait une autre chance... Peut-être...


© Méphi.


Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: Justice ou vengeance ?   Mar 19 Mar - 22:03




Justice ou vengeance ?






MulanShan-Yu


Elle était la guerrière de l'ombre, celle que les hors-la-loi craignaient. Depuis qu'elle avait été bannie de son royaume, elle parcourait les autres pour rétablir la justice. Oui, même si elle aurait pu recommencer sa vie autre part et s'installer, Mulan préféra servir comme elle savait si bien le faire, avec son épée. N'ayant plus du tout d'attache hormis son cheval et le Lorax que la jeune femme appelait plus familièrement Mushu, elle ne restait jamais longtemps au même endroit. Ce n'était pas vraiment le destin qu'elle s'attendait à avoir, quand elle avait pris la place de son père dans l'armée impériale, mais elle n'avait pas vraiment le choix, si elle remettait un seul pied chez elle, elle perdrait la vie, voilà ce qui lui avait coûté la trahison de Shan-Yu, l'homme qu'elle avait pris pour guide, l'homme qui lui avait tout appris et épauler, pour qu'un jour face à tous il dévoile son sexe, jamais elle n'avait vraiment compris la raison du changement de comportement de l'homme, mais jamais elle ne lui pardonnerait de ne plus pouvoir voir sa famille. La seule raison pour laquelle elle était en vie c'est que l'empereur estimait qu'elle avait été une héroïne, mais ce n'était pas pour cela qu'il allait la laisser continuer à vivre sur ses terres.

Pourtant, même avec la menace qui pesait sur elle. Dès qu'elle avait entendu parler de cette horde de Huns qui détruisaient village après village, ne laissant que mort et désordre dans leur sillage, elle n'avait pas hésité une seconde et sans craindre le courroux de la colère de l'empereur était retourné dans son pays natal. En traversant la frontière, un flot de sentiment qu'elle avait cru disparut l'avait submergé, mais elle ne s'était pas laissée attendrit pour autant, non cela faisait des semaines qu'elle suivait les Huns à la trace a à chaque village qu'elle traversait, la détermination à stopper cette guerre ne faisait que s'accroître.

La neige recouvrait les environs, l'ennemi avait posé son camp dans un village qui était bordé par des montagnes, il était si proche de la ville impériale qu'elle s'étonnait de ne trouver aucune armée à l'emblème du dragon sur sa route. Pourquoi l'empereur ne faisait-il rien pour sauver son peuple ? Oui, elle était loin de le porter de son coeur et voir qu'il n'agissait en rien, n'arrangeait ce qu'elle pouvait ressentir pour lui. Descendant de Khan, la jeune femme portait toujours l'armure de son régiment, mais à présent on pouvait distinguer qu'elle était femme, oui elle ne cachait plus son sexe, ses longs cheveux étaient attachés, personne ne pourrait penser en les voyant, qu'elle se les était coupé un jour avec une épée.


Avançant juste à la porte du village, c'est lui qu'elle vu en premier, Shan-Yu n'avait pas fait que la trahir, il avait aussi tourné le dos à sa patrie et n'apportait que la mort. C'était en apprenant que ce n'était nul autre que lui qui commandait l'armée des Huns que Mulan avait pris sa décision. Si on pourrait croire qu'elle voulait accomplir sa vengeance, il n'en était rien, elle n'était pas adepte de ce genre d'agissement, mais le soldat était un danger pour son peuple et elle se devait d'agir. Sa main se trouvait non loin de son épée prête à la dégainé au moindre signe d'attaque de son ancien protecteur. La dernière fois que leurs regards s'étaient croisé remontait au jour le plus difficile pour la guerrière, le jour où elle avait changé.

"Mulan. Tu es revenue malgré la menace de mort qui pèse sur ta tête."

Elle pouvait sentir la colère dans sa voix, pourtant elle garda un visage impassible, même si elle était entourée d'hommes morts, ceux de l'armée impériale, les mêmes à qui elle avait pensé en arrivant. Il était donc venu, mais avait péri. Restant sereine, elle savait que la colère l'affaiblirait. Face à n'importe quel danger, il ne fallait rien ressentir hormis les instincts nécessaires au combat.

"Quoiqu'il n'y ai plus vraiment de soldats de l'empire encore debout pour appliquer cette peine. Et tu portes toujours l'armure de mon ancien régiment."

Il est vrai que la Mulan qu'il avait connue aurait surement réagi en voyant tous ses morts, surtout qu'elle devait peut-être en connaître, certes ici c'était elle la hors-la-loi, mais lui était le tyran. Le fixant dans les yeux, elle ne regarda même pas les cadavres et n'émit aucun mot. Elle nota aussi qu'il n'avait pas l'air d'apprécier qu'elle porte toujours cette armure, mais cela avait été pour elle une façon de ne pas oublier ces années de l'armée et surtout de ne pas recommencer les mêmes erreurs en faisant confiance à autre qu'elle-même.

"Je suppose que ce n'est pas la nostalgie qui a mené tes pas jusqu'ici. Viens-tu rejoindre ma révolte ?"

Surprise par ses paroles, elle prêta enfin un regard autour d'elle, un jeune homme à peine plus âgé qu'elle gisait dans son sang que la neige aspirait, celui-ci portait un collier au signe très reconnaissable. Se baissant, elle tira dessus pour le prendre, elle reconnaissait cet art. C'était un homme de son propre village qui les confectionnait, heureusement pour Mulan, ses parents se trouvaient bien loin de la ville impériale et n'avaient pas subi la foudre de Shan-Yu. Toute en se relevant, elle garda l'objet dans la main.

- Le terme révolte ne correspond pas à tes actes, il n'y a que des personnes nées dans ce royaume qui peuvent se révolter...

D'un geste rapide, elle balança le collier au pied de l'homme et posa sa main sur son épée, prête à la brandir, mais elle ne le fit pas. Non, elle se préparait juste, à quoi jouait Shan-Yu ? Qu'avait-il bien pu lui arriver ?

- Toutes ses vies innocentes ont-ils assouvi ta vengeance ?

Elle n'avait pas peur de lui, il n'était plus son mentor à présent, tous les deux avaient traversé des épreuves qui les avaient rendus changer. C'était deux personnes différentes qui se trouvaient là, deux personnes qui s'étaient pourtant appréciées un jour. Est-ce que cela suffirait pour éviter un nouveau bain de sang ou faudrait-il qu'ils se combattent ? Mulan était prête pour les deux possibilités, mais son objectif était de l'emmener face à l'empereur qui choisirait la sentence que méritait Shan-Yu...


© Méphi.


Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: Justice ou vengeance ?   Sam 23 Mar - 19:39





Justice ou vengeance ?








MulanShan-Yu


La colère était quelque chose d'impossible à terrasser une fois allumé dans un coeur. On ne pouvait que la nourrir. Sans fin. Elle faisait naître en vous une soif insatiable que Shan-Yu tentait d'étancher avec sa croisade de mort et de destruction. Tous ces personnes méritaient leur sort. Voilà la pensée qui l'aidait à tuer tous ceux qui osaient l'empêcher d'accomplir son destin sans en subir le moindre remords. Parce qu'ils l'avaient toujours vu comme un traître. Parce qu'ils l'avaient sous-estimé. Parce qu'ils osaient le défier. Pour toutes ces raisons, que se soit soldat ou villageois, ils méritaient la mort. Ce n'était que justice. Chaque corps ensanglanté renforçait sa détermination. Et maintenant c'était son ancienne protégée qui se dressait devant lui.
Même s'il avait eu envie de sortir son arme dès les premiers pas qu'avait faits la guerrière dans sa direction, l'ancienne amitié qui les avait un jour lié l'avait poussé à lui demander si elle venait se joindre à sa révolte.

"Tout comme il n'y a que les hommes qui sont censés avoir le droit de devenir soldat, cela ne t'empêche pourtant pas de porter une épée." Répliqua-t-il d'un ton acerbe.

De quel droit osait-elle insinuer qu'il ne pouvait se révolter contre ce système qu'il estimait injuste ? Seulement à cause de sa naissance. Shan-Yu avait servi l'Empire toute sa vie, il avait fait tout son possible pour être le soldat parfait. Il fut un temps où il aurait sacrifié jusqu'à sa propre vie si l'empereur le lui avait ordonné. C'était avant d'être trahi par ceux qu'il avait servis avec honneur.

"Toi et moi sommes au-delà de ce genre de pensée arriérée." Poursuivit-il sur un ton plus calme.

Shan-Yu ramassa le collier que son ancienne élève lui avait lancé à ses pieds. Il y jeta un regard dédaigneux, ne comprenant pas comment on pouvait s'emporter pour une telle babiole. Quelle importance que ces cadavres appartenaient à d'anciens amis ou même à des compagnons de bataille d'autrefois ? Ils n'étaient plus, il ne servait à rien de regretter leur perte. Sauf quand il avait besoin de renforcer sa haine contre l'empereur qui restait à l'abri pendant que le dirigeant sacrifiait les hommes qui lui étaient fidèles. Une injustice qui ne restera pas impunie.
Il referma la prise sur l'objet quand Mulan osa prêter à ses actes un motif aussi déshonorant qu'une vulgaire vengeance. Les jointures de sa main en étaient presque blanchies, tant il tenait le collier avec force.

"Vengeance ?" Répéta-t-il, incrédule devant l'idée qu'on puisse associer sa rébellion avec une chose si peu glorieuse. "Je ne réclame que justice !" S'emporta-t-il, à la limite du cri de rage.

Comment son ancienne protégée osait-elle comparer sa croisade avec une sordide histoire de vengeance ? Après la trahison qu'il avait subie n'avait-il pas le droit de se révolter ? L'empire qu'il avait servi était imparfait et l'injustice y régnait en maître. Mulan n'en était-elle pas la preuve vivante ? Elle qui avait été bannie malgré ses prouesses. Depuis qu'il avait réalisé cette sordide réalité, il ne pouvait faire machine arrière. Shan-Yu prit une profonde inspiration avait de reprendre, malgré un apparent calme retrouvé une rage sourde bouillonnait toujours dans son regard.

"Crois-tu que cela me plaît de prendre autant de vies innocentes ? J'ai grandi dans ce village ! Crois-tu que cela me plaît de le voir à présent réduit en cendres ?" Continua-t-il en faisant un geste en arrière pour appuyer ses dires. "Si l'empereur que nous avions servi n'était pas aussi couard, je me serais contenté de sa tête sans prendre d'autres vies. En préférant rester à l'abri dans son palais, se cachant derrière son peuple, il l'a condamné à périr de ma lame."

Le chef des Huns devint soudain quelque peu amer. Il mentait quand il affirmait pouvoir se contenter de l'empereur si le dirigeant s'était montré devant lui dès la première bataille. Mais il se mentait également à lui-même, cherchant une noble cause là où il n'y en avait pas. En réalité sa colère s'étendait à tous les habitants de l'empire. En ne voyant pas sa valeur, ils l'avaient tous trahi.

"Ils m'ont toujours vu comme un ennemi." Murmura-t-il, amer. Il poursuivit avec un peu plus d'assurance et de conviction, son regard qui s'était fait vague quand il avait parler du passé se fit soudain plus acéré. "Si c'est ainsi qu'ils veulent me voir... qu'il en soit ainsi."

Ses derniers mots étaient aussi tranchants que la lame la plus aiguisée. Il s'estimait également trahi par la guerrière mais ne réclama pas vengeance tout de suite car il n'oubliait pas que c'était l'exil de Mulan qui avait tout déclenché.

"En mémoire du passé, je te demande à nouveau si tu veux te joindre à moi. Homme ou Femme, tu restes un des meilleurs soldats que j'ai formés." Dit-il, appelant par la même occasion des souvenirs douloureux d'un temps meilleur où ils étaient encore tous deux bercés d'illusions. Une époque où leur priorité était de servir avec honneur l'empereur. "Je ne suis pas aussi fou que l'empereur qui reste enfermer dans des principes d'un autre âge. Moi, je reconnais ta valeur."

Souvenir douloureux mais nécessaire s'il voulait convaincre la guerrière de le rejoindre. Même si son coeur était toujours rempli de rancoeur à son égard, il ne pouvait renoncer à l'avantage stratégique qu'offrait le retour de son ancienne protégée. De plus, il s'estimait dans son droit et ne laisserait personne s'interposer dans sa quête. Pas même Mulan. Surtout pas elle.


© Méphi.


Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: Justice ou vengeance ?   Lun 25 Mar - 18:46




Justice ou vengeance ?






MulanShan-Yu


Le destin l'avait mis à l'épreuve à cet instant précis, Pourrais-elle oublier toute l'amertume de la trahison de Shan-Yu ? Ne pas céder à l'envie de se venger d'avoir détruit sa vie était sans doute ce qui serait le plus difficile, il était si simple de se perdre dans ses sentiments, de se laisser influencer par eux. Mais la guerrière avait appris de ses erreurs et savait qu'il ne fallait surtout pas confondre vengeance et justice, c'était deux termes bien différents et beaucoup pensent faire Justice alors que leur âme n'était qu'animer par la vengeance. Pour elle, Shan-Yu n'agissait que pour faire payer l'empereur, ne pensant même pas à l'innocence du peuple, ceux-là servait peut-être leur souverain, mais n'étaient que des pions dans cette guerre, la haine de ses deux hommes provoquaient leurs pertes et cela Mulan ne pouvait le supporter. C'était pour cela qu'elle lui avait demandé s'il avait assouvi sa vengeance...

"Vengeance ?Je ne réclame que justice !"

Elle venait de toucher un point faible vu le ton qu'il avait employé. Comment pouvait-il se mentir à lui-même ? Vu les morts qui gisaient près d'eux et l'état du village, cela ne ressemblait en rien à la justice, non ces actes n'étaient accomplis que par la colère. À présent, il ressemblait à beaucoup d'hommes qu'elle avait combattus, il avait traversé la limite invisible entre le bien et le mal, ce n'était pas facile de savoir de quel côtés on se trouvait, mais pour Shan-Yu il n'y avait aucun doute, vu le nombre de victimes qu'il avait laissées sur son chemin. C'était lui qui avait déclenché une guerre, lui l'envahisseur et il devrait très bientôt répondre de ses actes. Son ancien maitre prit une grande inspiration et elle pouvait lire dans son regard la rage qu'elle avait dû provoquer. Mulan avait toujours la main posée sur son épée et elle ne le quittait pas des yeux, ne ressentant aucune peur face à lui.

"Crois-tu que cela me plaît de prendre autant de vies innocentes ? J'ai grandi dans ce village ! Crois-tu que cela me plaît de le voir à présent réduit en cendres Si l'empereur que nous avions servi n'était pas aussi couard, je me serais contenté de sa tête sans prendre d'autres vies. En préférant rester à l'abri dans son palais, se cachant derrière son peuple, il l'a condamné à périr de ma lame."

Mulan ignorait que c'était son village natal et trouva son geste encore plus barbare. Comment pouvait-il détruire ceux qui l'avaient élevé ? Elle n'avait pas réalisé la noirceur de l'âme de Shan-Yu. Celui qu'elle avait connu avait totalement disparu, oui il n'en restait rien et même si elle ne voulut surtout pas le montrer cela l'attrista, car elle venait ne réaliser qu'il n'y aurait aucun moyen de le ramener sur le droit chemin. De toute façon pouvait-elle l'espérer après tout ce qu'il avait fait ? Le pire de tout c'est qu'il avait l'air de se mentir à lui-même, ses arguments ne tenaient pas la route. L'empereur n'avait jamais quitté son palais depuis aussi longtemps qu'elle s'en souvenait et c'était le rôle de l'armée de celui-ci de le protéger et il était venu sauf que Shan-Yu se montrait bien plus féroce ainsi que plus faible en s'attaquant à des personnes innocentes.

"Ils m'ont toujours vu comme un ennemi. Si c'est ainsi qu'ils veulent me voir... qu'il en soit ainsi."

Elle avait remarqué qu'il était devenu plus sur de lui. C'était bien la preuve qu'il cherchait à justifier ces actes envers elle, comme s'il le pouvait. Oui, il n'y avait pas plus têtu que la jeune femme, elle le laissait parler, car c'était ainsi qu'on trouvait la faiblesse de son ennemi et en le laissant faire, elle venait déjà de découvrir certains détails qu'elle aurait ignorés si elle avait de suite sortie son épée. Cela avait été une de ses premières leçons, savoir à qui on avait à faire avant de passer à l'attaque et c'était exactement ce qu'elle faisait. Mulan ne bougeait pas, gardait même son regard fixe... Elle avait eu envie de lui dire que jamais il l'aurait laissée entrainer des jeunes recrues s'il pensait que l'homme n'était pas fiable, non l'empereur lui avait fait confiance et à présent devait s'en mordre les doigts.

"En mémoire du passé, je te demande à nouveau si tu veux te joindre à moi. Homme ou Femme, tu restes un des meilleurs soldats que j'ai formés. Je ne suis pas aussi fou que l'empereur qui reste enfermer dans des principes d'un autre âge. Moi, je reconnais ta valeur."

De toutes les paroles se furent celle que la touchèrent le plus et même si elle s'était promise de garder son calme cela devenait de plus en plus dur. Serrant plus fermement son épée, son visage se ferma encore plus, elle le détestait tellement, il était responsable de son changement de caractère, oui Mulan n'était plus la jeune femme souriante et drôle qu'il avait connu. Loin d'être dupe, il l'avait trahi et savait qu'elle avait risquée de perdre la vie. Un ami n'irait jamais juste là, non l'empereur n'était pas revenu sur la loi interdisant aux femmes de se battre, mais il n'avait pas non plus appliqué la sentence de mort. Même si elle s'était retrouvée loin de chez elle, elle était en vie et accomplissait la mission qui animait son être.

- Tu reconnais ma valeur ! je t'aurais cru si tu ne m'avais pas dénoncé !

Aucun haussement de voix, par contre on ne pouvait entendre le mépris dans son ton. Oui, il reconnaissait sa valeur un peu trop tard, certes elle était femme et il ne l'avait pas jugé en le découvrant, mais dès qu'on avait voulu lui donner une promotion, Shan-Yu avait montré une autre facette de sa personnalité, une partie de lui qu'il avait dû cacher, mais à présent celle-ci s'imposait dès qu'on posait un regard sur le chef des Huns.

- Ce n'est pas justice que tu réclames, mais bien la vengeance d'avoir été bafoué... Si c'était vraiment la justice que tu recherchais c'est l'empereur et les commandants que tu aurais tués et non le peuple...

Elle n'avait pas pu retenir plus longtemps son point de vue, il se devait d'ouvrir les yeux sur ses actions, même s'il tuait l'empereur, elle était persuadée qu'il ne partirait pas, non si cela se trouvait il s'installerait même sur le trône, devenant un des plus grands tyrans de tous les royaumes. Sa mission même si cela se montrait difficile était de le stopper et surtout d'anéantir son armée, mais elle était seule et savait que malgré ses compétences, c'était un combat perdu d'avance, c'est pourquoi elle devait tout faire pour qu'il s'énerve. Oui elle devait gagner du temps pour trouver un plan. Relâchant la prise sur son épée, elle laissa enfin son coeur parlé. Son ancien mentor devait penser qu'elle perdait ses moyens.

- Je suis celle qui a été trahie et bannie. Que n'as tu pas supporter, n'être pas promu ? Estimes-tu que je ne méritais pas de monter en grade, car j'étais une femme ou alors penses-tu être meilleur que moi ?


© Méphi.


Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: Justice ou vengeance ?   Jeu 28 Mar - 8:36





Justice ou vengeance ?








MulanShan-Yu


Mulan semblait vouloir demeurer sourde à ses arguments. Lui répondant même avec mépris. Pourtant elle n'avait toujours pas sorti son épée. Shan-Yu y vit une chance de la convaincre, ignorant que la guerrière nourrissait le même espoir. Shan-Yu laissa tomber le collier qu'il avait tenu en main après que Mulan le lui avait jeté à ses pieds. Même s'il ne renonçait pas à persuader Mulan de rejoindre sa cause, il devait garder à l'esprit qu'un combat pouvait avoir lieu ici. Il se devait d'avoir les mains libres.

"Et pourtant tu devrais me croire. J'ai toujours reconnu ta valeur, même lors de ce triste jour." Répondit-il avec calme.

Mais Mulan s'obstinait à voir une vengeance là où lui voyait une justice. Cette fois, Shan-Yu ne laissa pas éclater sa colère bien qu'il serre les dents pour conserver un certain contrôle. Pour lui, son ancienne protégée était bien naïve de croire qu'une guerre pouvait se mener sans que le peuple n'en souffre. Un argument bien pauvre, même lui le réalisa. L'insistance de la guerrière le fit hésiter, son regard se porta sur les cadavres qui les entouraient comme s'il venait seulement de les remarquer.

"Si je m'arrête maintenant, ils seront tous morts pour rien." Déclara-t-il à mi-voix, retrouvant son assurance.

La phrase était trop impersonnelle pour qu'on devine de qui il parlait. S'agissait-il des hommes qui étaient tombés en combattant à ses côtés ou bien des villageois et des soldats qui avait péri sous sa lame ? Une chose était cependant certaine, cela marqua la fin de ses hésitations et tua le début de remords qui menaçait son coeur. Celui qui avait un jour servit fièrement l'empereur n'était plus. Il ne restait que colère et haine. Quand son regard avait parcouru les corps sans vie, il s'était souvenu à qui ils appartenaient. Ce n'était pas des souvenirs heureux de son enfance. Comme il l'avait dit à Mulan, toute sa vie on l'avait vu comme un ennemi. Shan-Yu avait dû travailler plus dur que les autres pour prouver sa valeur. En s'engageant dans l'armée de l'empereur, il avait toujours cru qu'il montrerait à tous de quoi il était capable et à qui allait sa loyauté malgré ses origines.

Il fut un temps où ce sentiment les unissait. C'était pour cela qu'il avait gardé le secret de Mulan quand il l'avait découvert. Jusqu'au jour où celle qu'il avait pris sous son aile l'avait poignardé dans le dos. Shan-Yu n'aimait pas évoquer ce jour qui marqua son destin autant que celui de la guerrière qui lui faisait face. Un jour qui les changea pour toujours. Pourtant, leur rencontre rendait l'évocation de cette terrible journée inévitable. Shan-Yu le savait et Mulan le confirma en lui demandant ce qui avait été motivé ses actions. Qu'elle puisse penser que c'était à cause de sa nature féminine qui l'avait dénoncé le piqua de nouveau à vif mais cette fois il sut contenir sa colère.

"Je croyais pourtant t'avoir enseigné que le plus important pour un soldat est son talent à manier une épée. Quelle que soit sa naissance."

Ce souvenir semblait revenir d'outre-tombe tant il remontait à loin. Revenant d'un temps où il avait découvert le secret de Mulan et décider de l'aider à porter ce fardeau. Le chef des Huns prit une profonde inspiration avant de poursuivre. Que pouvait-il dire devant ses accusations ? Elles dataient d'une autre époque. Il avait même l'impression que cet évènement remontait à une autre vie, tant ils avaient changé depuis, même si la trahison avait dévoilé les prémisses de ce qu'il était actuellement.

"J'aimerais te dire que j'ai fait cela pour t'ouvrir les yeux." Commença-t-il, plongé dans ses pensées. "Mais, à cette époque, j'étais aussi aveugle que toi. Croyant encore que l'empereur représentait la justice."

Était-ce vrai ? Pas totalement. Sa confiance en l'empereur s'était déjà émoussé quand on lui avait annoncé que ses troupes ne mèneront aucune bataille. Qu'on lui avait confié ses recrues pour l'écarter. Mais cette vérité, Shan-Yu l'avait caché à ses soldats. Il ne voulait pas détruire leur enthousiasme. Pourtant, il était peut-être temps de dire à Mulan la vérité, ainsi elle réalisera que l'empereur n'était qu'un lâche et que sa croisade à son encontre représentait la véritable justice.

"J'étais ton supérieur, cette promotion me revenait de droit." Continua-t-il, amer. Il garda tout de même pour lui qu'il avait entendu cette promotion toute sa vie. Cela représentait bien plus pour lui qu'une simple montée en grade, c'était la confirmation que l'empereur reconnaissait sa valeur. Shan-Yu avait tant rêvé de cet instant et on le lui avait arraché. "J'aurais dû pourtant deviner que l'empereur ne me ferait pas cet honneur. Après tout, j'avais défié ses ordres en nous lançant dans la bataille. J'avais la naïveté de croire que les victoires qui découlèrent de ma décision auraient de l'importance à ses yeux."

Il guetta la réaction de cette révélation auprès de son ancienne protégée. Avant, il pouvait voir la moindre des émotions qui traversaient le coeur de Mulan sur son visage. Maintenant, la guerrière semblait s'être refermé sur elle-même au point de garder un visage fermé en toutes circonstances. Peut-être croyait-elle qu'il lui mentait toujours ? Shan-Yu aurait bien voulu que ce qu'il s'apprêtait à dire ne soit un tissu de mensonges. Hélas, il s'agissait de la vérité.

"Tu te souviens à quel point j'étais nerveux quand nous avons reçu la convocation de l'empereur ?" Questionna-t-il, faisant à nouveau remontrer des souvenirs douloureux du passé. Les derniers instants où ils avaient été amis. "Je t'avais dit que c'était parce que j'attendais cet instant depuis longtemps. Ce n'était qu'en parti vrai, je craignais surtout que l'empereur ne prenne nos têtes pour avoir défié ses directives."

Shan-Yu aurait pu s'arrêter là mais le flot de souvenirs semblait impossible à stopper. Les choses semblaient revenir naturellement maintenant qu'il avait commencé à retracer les évènements de cette journée lointaine.

"Si tel aurait été la décision de l'empereur, j'en aurais pris l'entière responsabilité pour t'épargner. Au lieu de cela, il a fallu qu'il t'offre une promotion. À toi ! Tu récoltais les mérites de mes décisions. Crois-moi, de nous deux, c'est moi qui me suis senti trahi. Je t'ai tellement haï en cet instant. J'ai voulu rétablir l'équilibre." Le récit finit, le chef des Huns poussa un soupir. Il lui restait une dernière chose à dire pour véritablement conclure son récit. "Je devrais sans doute te présenter des excuses pour mon geste. À ce moment-là c'était la colère qui me guidait et non la raison. Mais je préfère plutôt te remercier, c'est ton exil qui me fit réaliser que ce n'était pas toi qui m'avais trahi mais l'empire que j'avais servi pourtant loyalement toute ma vie."


© Méphi.


Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: Justice ou vengeance ?   Mar 2 Avr - 21:59




Justice ou vengeance ?






MulanShan-Yu


Durant un bref instant, elle crut qu'il avait compris son erreur en regardant tous les corps qui gisaient autour d'eux. Même la phrase qu'il déclara était suspicieuse ne précisant pas qui était mort pour rien. En fait, Mulan n'arrivait pas à la comprendre il était sûr que ses morts ne servaient à aucune lutte, mais s'il pouvait seulement arrêter et laisser des personnes qui méritaient de vivre en vie et pas sacrifier pour une guerre qui ne gagnerait sans doute jamais. Une personne qui avait goûté à la fureur de la guerre, ne pouvait pas s'arrêter. Non s'il tuait l'empereur, très vite et sans doute sans même sans rendre compte, il se trouverait un autre ennemi à combattre. Voilà comment fonctionnait le genre d'homme qu'il était devenu. La colère pouvait provoquer bien des dégâts et elle en avait vu les ravages, c'était pour cela qu'il ne l'avait jamais laissée dictée sa conduite. Après lui avoir vraiment dit ce qu'elle pensait, elle continua à chercher un plan pour pouvoir l'empêcher de continuer son oeuvre

"J'aimerais te dire que j'ai fait cela pour t'ouvrir les yeux. Mais, à cette époque, j'étais aussi aveugle que toi. Croyant encore que l'empereur représentait la justice. J'étais ton supérieur, cette promotion me revenait de droit. J'aurais dû pourtant deviner que l'empereur ne me ferait pas cet honneur. Après tout, j'avais défié ses ordres en nous lançant dans la bataille. J'avais la naïveté de croire que les victoires qui découlèrent de ma décision auraient de l'importance à ses yeux."

Mulan resta stoïque, faisant comme-ci ses paroles ne l'intéressaient pas, certainement une façon de se protéger, mais elle ne voyait pas en quoi la dénoncer lui auraient ouvert les yeux. Oui il ne devait pas ignorer que la sanction pour s'êtes fait passer pour un homme était la peine de mort ou alors il se doutait que l'empereur ne ferait que le bannir, enfin même ce fait n'était pas pardonnable. Mais une partie de ce qu'il avait dit était vrai, il méritait cette promotion elle en doutait pas, mais était-ce vraiment de sa faute à elle s'il ne l'avait pas obtenu ? Elle avait perdu du sang tout comme lui, avait prouvé sa valeur et c'était sans doute pour cela que l'empereur voyait en elle un héros, car jamais il n'aurait passé que le soldat si frêle qu'elle était à cette époque devenue une si grande guerrière. Elle s'était toujours dit qu'il avait fait cela pour donner l'espoir à tous ses hommes mais à la place c'était de la jalousie qu'il avait provoquée. Une jalousie qui lui avait coûté beaucoup.

"Tu te souviens à quel point j'étais nerveux quand nous avons reçu la convocation de l'empereur ? Je t'avais dit que c'était parce que j'attendais cet instant depuis longtemps. Ce n'était qu'en parti vrai, je craignais surtout que l'empereur ne prenne nos têtes pour avoir défié ses directives."

Quand il lui avait posé la question, elle avait seulement hochée la tête pour lui dire que oui. Comment pourrait-elle oublier cette journée ? Il est vrai qu'elle ne s'attendait à rien de cette convocation pour elle, Shan-Yuavait pris la bonne décision et elle aurait été prête à la défendre si vraiment la mort les attendaient, mais en fait au final tout c'était passé différemment, elle obtenue une promotion puis un bannissement. Non jamais elle n'oublierait ce moment de sa vie.

"Si tel aurait été la décision de l'empereur, j'en aurais pris l'entière responsabilité pour t'épargner. Au lieu de cela, il a fallu qu'il t'offre une promotion. À toi ! Tu récoltais les mérites de mes décisions. Crois-moi, de nous deux, c'est moi qui me suis senti trahi. Je t'ai tellement haï en cet instant. J'ai voulu rétablir l'équilibre.

Ce n'était pas simple pour elle de se rappeler ses souvenirs et elle était loin de se douter qui lui raconterait tout cela, pourtant même si c'était pénible cela donnait un sens à la personne qui lui faisait face et il avouait enfin l'avoir trahi, car il la haïssait. Comment une promotion peut-elle provoquer autant de colère ? Elle n'arrivait à croire qu'il avait vu en elle un ennemi et surtout que cette action avait bien provoqué cette relation. L'entendre parler ainsi la faisait de plus en plus hésiter sur les moyens d'agir.

"Je devrais sans doute te présenter des excuses pour mon geste. À ce moment-là c'était la colère qui me guidait et non la raison. Mais je préfère plutôt te remercier, c'est ton exil qui me fit réaliser que ce n'était pas toi qui m'avais trahi mais l'empire que j'avais servi pourtant loyalement toute ma vie."

Pour une fois la surprise s'afficha sur son visage, il s'excusait. Elle n'en revenait vraiment pas, mais la suite de ses paroles lui firent de nouveau refermer son visage à toute émotion, il préférait la remercier. Son regard se durcit, pour une fois la colère pouvait se lire, loin de toute penser de chercher un plan.

- Es-tu en train de dire que c'est grâce à moi que cette guerre a commencé ?

Elle avait pris ses paroles ainsi, son exil lui avait prouvé qu'il devait se lever contre l'empereur. Était-il en train de dire que tout le sang se ses victimes étaient sur ses mains ? Pour le coup elle aurait vraiment préféré que l'empereur leur prenne la vie à tous les deux, cela aurait évité bien des carnages. Tout le monde devait mourir un jour et il fallait toujours favoriser le plan qui sauverait le plus de personnes, s'il était possible de remonter en arrière oui elle sacrifierait sa vie pour sauver celle qui gisait dans tout l'empire. Respirant un grand coup, son calme lui revint assez vite, voyant bien que cela ne servait à rien de s'énerver.

- Tu dis t'avoir senti trahi, mais je n'ai jamais demandé une telle promotion et pourtant tu m'as dévoilé aux yeux de tous nous punissant au même compte que l'empereur. Tes excuses ne valent rien, mais tes actions le peuvent, arrêtent ses massacres et refait ta vie loin de ce royaume.

Même avec tous les crimes qu'il avait effectués, elle lui proposait une échappatoire un moyen de repartir de zéro comme elle l'avait fait. De toute façon au fond d'elle, sa réponse était déjà certaine. C'est pour cela qu'elle remit sa main sur son épée et la dégaina.

- Si tu choisis de continuer ta route vers l'empereur en décimant des villages, sache que je serais là pour t'en empêcher, car là est ma place, je ne protège pas l'empereur, mais bien le peuple, les seules entre nous tous, qui mérite d'être sauvés.


© Méphi.


Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: Justice ou vengeance ?   Mar 16 Avr - 12:27





Justice ou vengeance ?








MulanShan-Yu


On dit qu'il n'y a pas de pire sourd que celui qui refuse d'entendre. Mulan semblait continuer de croire qu'elle avait reçu cette promotion pour ces exploits et non parce que l'empereur croyait voir en elle le parfait petit soldat au lieu de l’accepter pour ce qu'elle était. La meilleure preuve pour montrer tout l'aveuglement de celui qu'ils avaient servi était l'exil de la guerrière quand il l'avait démasqué devant leur chef. Shan-Yu n'était pas originaire de ce pays et il avait dû porter ce poids toute sa vie. À une époque, il avait cru qu'en restant juste et loyal, leur commandant ne tarderait pas à reconnaître sa valeur malgré les aléas de sa naissance. Une conviction qui avait duré malgré les années pour se briser lors de ce tragique jour où il vit une promotion de trop lui passer sous son nez.
Les victoires qu'il avait apportées à l'empire ne comptaient-elles donc pas ? Et pourtant, malgré ces révélations, Mulan s'obstinait à vouloir se dresser contre lui. Pourquoi refusait-elle de voir que c'était sa cause qui était juste et non celle de l'empereur ?

La colère couvait de nouveau en lui. La colère n'était jamais loin dans son cœur désormais. Pourquoi ne pas voir la justice de ses actions sous prétexte qu'un ou deux villages avaient brûlé ? Il lui avait tout révélé et pourtant son opinion ne semblait pas vouloir changer. Tout juste le visage impassible de la guerrière s'était-il peint de surprise quand il lui avait présenté des excuses indirectes. Pire que tout, elle semblait lui reprocher de vouloir lui faire porter la raison de cette guerre sur ces épaules alors qu'il s'agissait, au contraire, d'un honneur. Ne voyait-elle pas quel avenir s'offrait à l'empire quand il aura réussi ? Quelle injustice d'être traité ainsi par la personne à qui il avait tout appris. L'insulte suprême jaillit quand elle lui proposa de refaire sa vie loin d'ici.

"Fuir ? À quelques jours seulement de la cité impériale ?" S'emporta-t-il, quelque peu incrédule devant cette demande. Elle osait lui demander la fuite et une vie de paysan, lui qui avait été un guerrier toute sa vie et qui ne se voyait pas mourir à un autre endroit où sur un champ de bataille. Ce n'était pas une chance d'échapper à la justice que Mulan lui offrait mais un déshonneur. "Ne réalises-tu pas ce que ma victoire apporterait au peuple que tu dis défendre ? Ni même à toi ? Quand l'empereur ne sera plus, son système archaïque basé sur des valeurs faussées le rejoindra dans la tombe. Ce sera fini le temps où nous étions jugés par notre naissance et non pour nos valeurs ! Ton exil ne sera plus et tu pourrais rejoindre les tiens. Revoir ta famille tout en suivant la voie que tu as choisie. N'est-ce pas ce que tu désires le plus ?"

Il fut un temps où Mulan lui avait confié que sa famille lui manquait, Shan-Yu ne pouvait que supposer que c'était encore le cas. Pourtant, il ne s'agissait pas d'une tentative de manipulation. Le guerrier pensait chacune de ses paroles. Peut-être n'était-ce qu'un faux prétexte pour justifier cette guerre au-delà de la colère et de la haine qu'il portait envers l'empire. Peut-être, pourtant il y croyait. En faire renaître un nouveau, plus juste, sur les cendres de l'ancien. Un tel idéal ne valait-il pas la peine de recourir à quelques sacrifices ? De toute façon, le peuple que Mulan continuait de penser innocent était tout aussi fautif que l'empereur. Par pitié, les survivants de son invasion auront droit à une vie meilleure. Il était prêt à leurs accordés sa clémence, pour l'instant... La seule chose qu'il avait à faire était d'être capable de rester en vie. Une part de Shan-Yu estimait que ce "geste de bonté" envers ses misérables, qui l'avait tourné le dos et conspué depuis son enfance, était de trop et pourrait être considéré comme un geste de faiblesse.

Mulan dégaina son épée. Par ce geste, les négociations étaient terminées. Malgré cette évidence, bien qu'il gardât sa main sur la garde de son arme, Shan-Yu n'imita pas la guerrière. Ce n'était pas une insulte, il ne sous-estimait nullement les talents de son ancienne protégée mais plutôt surestimait ses propres compétences. Un trait de caractère qui s'était intensifié depuis qu'il avait obtenu un talisman magique. Fort heureusement, il était un assez bon combattant au point de ne pas avoir dû s'en remettre à l'objet enchanté. Malgré tout, l'idée de se savoir invulnérable comme lui avait garanti le sorcier vous donnait une certaine confiance dans vos actions. La certitude de survivre quelle que soit la puissance de votre adversaire.

La guerrière confirma qu'elle allait le combattre au lieu de rejoindre sa cause. Shan-Yu pouvait comprendre qu'on puisse tout risquer pour une cause qu'on jugeait juste. N'était-ce pas également son cas ? Pourtant, il avait du mal à saisir pourquoi la guerrière refusait de le rejoindre pour se lancer dans un combat perdu d'avance. Sans doute espérait-elle qu'ils se lancent dans un duel, ici et maintenant. C'était bien mal le connaître. Le chef des Huns décida de mettre la motivation de Mulan à rude épreuve.

"Si tel est la voie que tu as choisie, alors assume en les conséquences. Mon armée t'attendra au col de Tonshaw. Si l'armée de l'empereur s'y trouve également pour me barrer la route : ces soldats te traiteront de la même manière que si tu luttais à mes côtés. Es-tu toujours aussi déterminée ?"

Il n'avait pu s'empêcher de dire la dernière question avec une note d'amusement dans la voix. Son ancienne protégée avait-elle oublier qu'elle était considérée comme une ennemie de l'Empire tout comme lui ? Était-elle déterminée au point de risquer de se retrouver entre le marteau et l'enclume ? Le visage de Shan-Yu se durcit quand il reprit la parole.

"J'aurais la tête de l'empereur." Affirma-t-il avec confiance et une détermination sans limite. "Et si tu choisis de te dresser contre moi, je t'écraserais sans aucune hésitation ni pitié."

Sur cette dernière menacée, Shan-Yu tourna le dos à Mulan pour retourner vers le village où ses troupes l'attendaient. Il était peut-être imprudent de sa part d'ainsi tourner le dos à son adversaire mais le chef des Huns avait la certitude que celle qu'il avait formé à l'art du combat ne commettrait jamais un acte aussi lâche que de décocher une flèche à un adversaire qui lui tournait le dos ou une autre action traîtresse du même tonneau. Il venait de lui lancer un défi et la guerrière ne manquera pas de le relever. Les dés étaient jetés. Quand ils se reverront, ils seront ennemis.


© Méphi.


Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: Justice ou vengeance ?   Dim 28 Avr - 19:30




Justice ou vengeance ?






MulanShan-Yu


Un choix, tout se résume à un choix, bon où mauvais, Mulan avait pris sa décision, son épée servirait toujours à défendre ceux qu'ils ne sont pas capables de se protéger seul. Face à ses barbares, le peuple était terrifié et malheureusement même l'armée de l'empereur ne leur donnait aucun espoir. Mulan ne se prenait pas pour un de ces héros dont les troubadours raconter leurs exploits de royaume en royaume, non elle n'était qu'une jeune femme qui voulait préserver son peuple, même si celui-ci l'avait abandonné quand l'empereur l'avait banni. Bien sûr rejoindre Shan-Yu dans sa soi-disant justice, aurait pu être un bon plan pour se venger de l'empereur, mais à quoi ça lui servirait. Jamais elle ne récupérerait sa nouvelle vie, sa famille devait déjà être très déçu d'elle, après tout elle les avait déshonoré. Non, la guerrière préféra lutter pour ses convictions, lui expliquer qu'il faisait les mauvais choix, essayant de le persuader de toute arrêter de recommencer une nouvelle vie. Mais rien n'y faisait, il était comme la glace et le feu, l'un ne peut pas survivre près de l'autre et c'est la destruction mutuel assuré, reste à savoir lequel de deux aura les plus de blessures. Il était temps Mulan dégaina son épée en lui soulignant qu'elle lui barrerait toujours la route.

"Si tel est la voie que tu as choisie, alors assume en les conséquences. Mon armée t'attendra au col de Tonshaw. Si l'armée de l'empereur s'y trouve également pour me barrer la route : ces soldats te traiteront de la même manière que si tu luttais à mes côtés. Es-tu toujours aussi déterminée ?"

l est vrai qu'elle n'avait pas pensé à ceux qui la verrait aussi comme une ennemie, pourtant le même combat coulait dans leur veine. Mulan ne cachait même plus son sexe à présent et dans la culture de son pays, les femmes n'étaient bonnes qu'à élever les enfants et servir du thé et non à tenir les armes. Quelle serait la réaction de l'armée ? Essayant de ne pas montrer son trouble, elle ne desserra pas sa main sur son épée, prête à s'en servir au moindre mouvement de Shan-Yu. Elle n'avait pas besoin de lui répondre, son regard suffisait à prouver sa détermination.

"J'aurais la tête de l'empereur. Et si tu choisis de te dresser contre moi, je t'écraserais sans aucune hésitation ni pitié."

Son ancien chef lui tourna le dos pour retourner dans son village. Si elle s'était imaginée une fin de leur entrevue, ce n'était certainement pas de cette manière. Facilement, elle aurait pu mettre fin à sa vie et arrêter ce carnage, mais Mulan agissait toujours avec honneur et tué une personne dans le dos n'est qu'un acte de lâche. Rengainant son épée, elle le regarde s'éloigner, il en était donc ainsi, leur sort se jouera sur le col de Tonshaw. Au moins, la jeune femme pourrait penser à un plan pour décimer son armée sans causer le moindre mort de côté de l'armée de l'empereur. Devait-elle aller la trouver ou agir dans l'ombre ?

Retournant elle-même sur ses pas, Khan l'attendait un peu plus loin. Il lui fallait tout de même prévenir les hommes de l'empereur, leur dire où arriverait Shan-Yu. Comment elle l'avait pensé quelque temps auparavant si son sacrifice sauvait des centaines de vies, cela en voudrait le coup. Sans attendre, elle monta sur Khan et se mit à la recherche de ses anciens frères d'armes. Enfin, elle ne découvrit que ce point-là en arrivant au camp, tous les soldats la dévisageaient, hormis ses trois anciens amis qui se précipitèrent vers elle pour la prendre dans leurs bras. Un étrange sentiment la parcourue, jamais elle n'avait crue les revoir un jour, ni pouvoir de nouveau entendre leur voix et surtout leur rire. Elle ne leur avait jamais reparler, depuis qu'ils avaient découvert son sexe et pourtant leurs gestes prouvaient qui l'acceptait comme elle était. Enfin trois hommes ne font pas une armée, tous les autres et surtout leur chef, n'accepta pas l'aide de Mulan, même avec les renseignements qu'elle leur avait donnés, des renseignements qui pourraient les mener à une mort certaine.

Résignée, la guerrière allait quitter le camp avant de voir un de leurs canons, un sourire apparut sur son visage. Un joli petit plan se créait dans sa tête, regardant que personne ne l'observât elle en chopa un, avant de filer aux galops avec Khan. Après quelque temps, Mulan arriva sur le col, lieu de rendez-vous que lui avait donné Shan-Yu. Observant les alentours, ses cheveux volaient avec la légère brise de vent, de cette hauteur la vue était invraisemblable, la preuve que même si les hommes se font la guerre, c'est toujours la nature qui gagne. Comment lutter contre cette étendue de neige ? Très vite, elle vit la partie de la montagne qui lui servirait et alors qu'elle retourna près de Khan, prêt à placer le canon, son plus vieil ami, un esprit qui se disait la protéger apparut, ce qui eut l'effet de la faire sursauter.

- Mushu, Qu'est-ce que tu fais là ?

La petite créature était sa plus grande amie, la seule qui arrivait encore à la faire sourire et à l'occasion faisait réapparaitre l'ancienne Mulan. Elle l'avait rencontré peu de temps après son départ de chez ses parents. Mulan s'entraînait à avoir l'attitude d'un homme et ce n'était pas gagné, alors entendre dire que Mushu l'aiderait, l'avait d'abord rassuré, même si pour le coup, elle avait provoqué plus de catastrophe qu'autre chose. Mais elle était la seule en qui elle avait entièrement confiance et la voir arriver dans ce moment de tourment la rassurait, car son plan se montrait tout de même risquer. Attrapant le canon, elle le plaça dans la neige.

-Ne pense pas que je suis suicidaire ! J'ai un plan, ce n'est pas dit qu'on s'en sorte, mais eux non plus !

Plus en hauteur l'armée de Shan-Yu apparut, leur chef à leur tête. Plaçant Khan devant le canon elle espérait pouvoir le camoufler assez longtemps de son ennemi. Regardant son petit Dragon, elle lui sourit et toute en tournant la tête, l'armée de l'empereur se trouvait un peu plus bas et voilà elle se retrouva entre les deux. Soufflant un grand coup :

- Tu me fais confiance ?


© Méphi.


Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: Justice ou vengeance ?   Mer 12 Juin - 2:20





Justice ou vengeance ?








MulanShan-Yu



Le soleil était plutôt pâle ces jour-ci et le vent, que dire du vent ? Toujours le même, décoiffant les arbres à son passage, emmenant les feuilles les plus frêles, agaçant les belles demoiselles et en susurrant un langage bien à lui ... Le vent est un grand possessif, tout ce qu'il dérobe devient sa propriété, il faut courir vite pour récupérer son butin, car il ne baisse pas les armes aussi facilement. Vous avez déjà essayé de lutter contre lui ? Pas si facile, n'est-ce pas ?
Il est le fantôme solitaire des mondes, emplit de secret volé et indéchiffrable. Imaginez-vous tout ce qu'il a vu, toutes les merveilles ainsi que les ébauches des êtres à travers les âges d'arbres. Pourquoi je parle de lui ? Ah oui ! Il était la cause de mon manque de sommeil mais aussi d'une tentative de génocide. Le petit fourbe avait décidé de déraciner mes petits bébés. Sa mission avait été accomplie avec brio. Un petit nombres d'entres eux avaient connus une fin funeste et bien d'autres avaient survécus. Ma mission à moi était simple, sauver ce qui pouvait encore l'être, pleurer les disparu, faire une belle cérémonie en leurs mémoires et replanter la vie en terre. Enfin, pleurer ne fait pas parti de mes attributions, je suis juste un peu sensible. Ce n'est pas parce que, Monsieur le vent à une vie incroyablement longue, qu'il peut se permettre d'écourter celles des autres! J'ai oublié de vous préciser de son égoïsme pathogène ? Le calme s'était de nouveau installé dans cette forêt, les cicatrices du drame étaient encore visibles. Seul le temps pourra réparer les erreurs du passé, même si, pour certains aucun soin sont possibles. Tout ce travail que je devais fournir m'avait empêché de dormir la nuit et de faire mes diverses siestes.

Je contemplais l’œuvre de la nature, une petite graine commençait à germer, c'était si émouvant de la voir grandir, si seulement elle pouvait fleurir plus vite! La patience était loin d'être mon point fort, tout comme la ponctualité, enfin ça, on en reparlera plus tard. En parlant de petite graine qui grandit, comment ma jeune pouce préférée se portait ? Tout ce que je sème dans ce monde devient mon enfant, oui, j'ai de nombreux bébés sur de nombreuses planètes. Cependant, dans toutes les forêts, dans tous les divers pâturages, dans tout ce qui existe dans la végétation, il y a qu'une seule germe qui me rendait vraiment fière.

Un jour, alors que le vent empoisonnait la vie d'une autre créature, ma ponctualité me faisait cruellement défaut. En effet, j'étais attendue pour une quête très importante. Au lieu d'être à ce rendez-vous, je dissimulais une toute petite graine dans un panier en osier. Le temps de faire le voyage, de réparer certaines erreurs, mais surtout, de me rappeler ce que j'avais laissé en route, la corbeille avait migré dans une maisonnette. Ce qu'elle abritait avait dépassé le stade de germe, ce qui était miraculeux, comment pouvait-elle s'épanouir sans terre ? Sans eau ? Sans soleil ? Ce petit arbre était exceptionnel, quoique son aspect physique était étrange. Je n'avais jamais vu un tel phénomène et aucun esprit des forêts ne voulaient me croire. Pourtant, ce que je voyais était réel, je pouvais le toucher, le sentir et il ne sentait pas toujours bon. Ce qui était très étonnant, c'est que des humains s'en occupaient, le chérissait, ils leur ont même choisit un prénom : Mulan. Pour moi, son petit nom était Jeune pouce. À cette époque je l'effrayais, je devais alors me transformer en quelques choses d'autres. Une forme bien particulière qui lui inspirait confiance, un dragon. J'avais peut-être le don de me métamorphoser mais je n'avais pas celui de cracher du feu. En réalité, j'étais un faux dragon et mon bébé avait bien tendance à l'oublier.

En quelques battements de cils, j'atterris dans de la neige. Mulan sursauta par la surprise de me voir, alors que pour ma part, c'est le contact du froid qui me fit tressaillir. Sans avoir le temps de m'exprimer, elle me questionna avant. Qu'est-ce que je faisais ici ? Je n'allais pas lui dire que le vent était un criminel et que je voulais me plaindre de lui. J'allais lui donner une excuse totalement futile, lorsque je remarqua une chose encore plus étrange qu'un arbre qui marche et qui parle. On étaient sur le col de la montagne, avec un canon et pour couronner le tout, deux armées qui étaient prêtes à s'affronter. A la place de dire une phrase qui n'était sûrement pas la vérité, je la dévisagea. Que pouvait-elle bien faire ?

-Ne pense pas que je suis suicidaire ! J'ai un plan, ce n'est pas dit qu'on s'en sorte, mais eux non plus !

Cette idée ne m'emballait pas, depuis quand un bon plan signifierait qu'on meurt ? Alors oui, elle était sans doute, légèrement suicidaire. Pourquoi je devrais mourir avec Mulan ? Une avalanche ne risque pas de me tuer, contrairement à elle. La plupart des êtres ont des missions qui leur sont propres. La sienne était de sauver les Hommes qui ne pouvaient pas le faire eux-mêmes. Elle était prête à donner sa vie pour leur donner plus de temps. Je ne sais pas ce que ça lui apporte, si ça lui rend espoir dans cette race ou si elle se donne bonne conscience. Ma jeune pouce devait sentir le malaise qui s'installait de plus en plus.

- Tu me fais confiance ?

On dit souvent que les parents ont une confiance aveugle dans leurs progénitures. Moi, j'avais confiance dans tout ce que je semais dans la terre ou dans les panier. Comment croire en un plan qui risque de vous donner la mort ? Bien que la fin était possible, Mulan enclencha le canon, ce qui fit exploser la montagne. La neige blanche dégringola du sommet, elle se dirigeait droit sur nous.

- Vous allez tous mourir !

Enfin, la neige allez droit sur Mulan, car je n'allais sûrement pas me laisser engloutir par de l'eau glacée. Je pourrais tomber malade et ce n'étais pas le bon moment pour ça. Je me téléporta dans une vaste prairie, la température était bien différente. Il s'était écoulé à peu près cinq bonnes minutes, le cataclysme avait déjà du faire son oeuvre. Un sentiment de culpabilité me titillais les méninges, étrange non ? En même temps, j'avais juste laissé ma jeune pouce se faire déraciner. Il était plus que temps de repartir là-bas. En arrivant sur la nouvelle scène du crime, je resta bouche bée. Tout était recouvert de la poudreuse, même si je n'étais pas fane du froid, la matière était agréable. Bon, le petit moment de jeu était fini, je devais retrouver mon bébé. Cependant, j'avais beau hurler son prénom, elle ne me répondait pas. La panique commençait peut-être à me gagner. Mulan n'était pas à l'endroit où je l'avais laissé, en même temps, elle devait être en-dessous et non au-dessus. Je commença donc des fouilles, en creusant quelques trous. J'ai même retrouvé des soldats Huns mais pas de jeune pouce. Après de nombreuses tentatives et quelques mètres plus bas, je la retrouva. Son corps était complètement sous cette neige, elle était encore vivante. Un arbre peut-il avoir un coeur ? Je lui tapota le visage et lui souffla sur le nez.

- Tu crois que c'est le moment de faire une sieste ?

Pour une foi, le vent aurait pu déjouer les plans d'une autre créature! Sa seule action aurait été d'éteindre la mèche et le canon ne se serait pas déclenché. Il y a que moi qu'il adore torturer ?



© Méphi.


Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: Justice ou vengeance ?   Mer 10 Juil - 9:37





Justice ou vengeance ?








MulanShan-Yu


À la tête de son armée, se tenant fièrement sur son destrier, Shan-Yu regardait ce qui allait être le lieu de sa prochaine bataille. La vue était imprenable. Il voyait l'armée de l'empereur, loin en contrebas, tentant de faire barrage pour l'empêcher d'aller plus loin. D'ici, les soldats ressemblaient à des insectes. De vulgaires cloportes qu'il allait écraser. Pauvre fou qui pensait l'arrêter. Bien loin de le freiner, le chef des Huns se servira de leur cadavre comme marche-pied pour atteindre l'empereur. Le regard du guerrier se fit songeur alors qu'il s'attardait sur les bannières de l'armée adverse qui se dressait fièrement dans le camp adverse. Qui dirigeait ses troupes ? Était un de ces anciens supérieurs qui l'avait toujours dénigré ? Si c'était le cas... peut-être le laissera-t-il en vie un peu plus longtemps. Juste le temps de le voir implorer sa survie devant lui. Shan-Yu eut un mince sourire en imaginant ce spectacle. Oui, il le forcera à s'incliner avant de trancher la gorge au général vaincu. Un avant-goût de choix avant d'arriver à la capitale. Avant de faire face à l'empereur.

Comme prévu, Mulan se retrouvait entre deux feux. Seule. Du moins, le croyait-il depuis son point de vue surélevé.

*Que ressens-tu Mulan ? Regrettes-tu de ne pas avoir accepté ma proposition ? Ou es-tu déterminé à mourir pour ta soi-disant justice ?* Songea le chef des Huns.

Cela ne ressemblait pas à son ancienne élève de venir sur le champ de bataille sans un plan. Shan-Yu aurait dû le savoir. Mais il était si certain de sa victoire qu'il ne pensait qu'au moment où il verrait le visage de la guerrière se décomposer quand il lui infligera une blessure fatale. Au moment où la neige sera parsemée du sang de ses ennemis. De sorte qu'il ne pensait à rien d'autre.
D'ailleurs il était grand temps de commencer l'assaut. Sans un regard vers ses hommes, Shan-Yu leva un bras pour signaler le début de l'attaque. Nul besoin de discours avec ces chiens galeux qui lui servait d'armée. Ces barbares avaient été bien dressés pour suivre le moindre de ses ordres et surtout, ces pouilleux savaient ce qui les attendait s'ils les remettaient en question.

L'armée des Huns déferla sur la pente du col enneigé.

En tête de la charge, Shan-Yu avait dégainé son épée, prêt à faucher la vie de son ancienne élève avant de se heurter à la première ligne des soldats impériaux. C'est là qu'il vit le canon que dissimulait la guerrière derrière sa monture. La prudence lui dictait de ralentir. Toutefois, ce n'était plus la prudence qui dictait sa conduite mais la colère. D'un coup de pied, il pressa le cheval qu'il montait d'accélérer. Il voulait en finir avec la guerrière avant qu'elle n'ait eu le temps d'allumer la mèche. Trop tard ! Le coup était parti. Shan-Yu suivit le projectile du regard, surpris de ne pas être la cible de l'arme explosive. C'est seulement quand il vit l'explosion se déclencher au sommet de la montagne qu'il comprit ce que tramait Mulan.

"Non." Souffla-t-il en assistant au début de l'avalanche.

- Vous allez tous mourir !

Pire que cette provocation de la part du reptile qui accompagnait Mulan, il vit un sourire triomphant sur le visage de l'adversaire alors qu'il se tournait vers elle. La colère monta en lui et le regard de Shan-Yu aurait pu être capable de tuer quelqu'un tellement il était assuré.
S'il devait mourir ici, il emporterait son ennemie avec lui. Le chef des Huns se refusait à ce que la guerrière lui survive. Ni qu'elle ne puisse éprouver le plaisir de voir son plan réussir. Sautant à bas de son cheval, il levait son épée vers Mulan quand la neige les rattrapa. Envahissant son champ de vision de blanc.

Quand il reprit connaissance, il était profondément enfui sous la neige. De l'extérieur ne lui parvenait que des appels indistincts et le cri d'un oiseau. Son faucon qu'il avait envoyé en éclaireur, très certainement. Devait-il sa survie au talisman qu'il portait ? La magie de cet escroc avait-elle fonctionnée ? Tant bien que mal, le chef des Huns se hissa vers la surface... pour constater que son armée n'existait plus. La neige avec recouvert tous ces soldats, ne laissant que çà et là des débris d'armes dépassés de la poudreuse.

Devant cette vision, Shan-Yu poussa un cri de rage tellement puissant qu'il aurait sans doute provoqué à lui seul une nouvelle avalanche si la montagne ne venait pas déjà de déverser toute la neige qu'elle contenait. Sa colère temporairement calmée, il regarda les alentours, le souffle court. Il cherchait des survivants éventuels pour mener à bien sa révolution malgré tout. Il ne laisserait pas cette stupide avalanche l'arrêter ! Il aurait la tête de l'empereur ! Malheureusement, au lieu de retrouver des traces de ces hommes, il vit le maudit lézard essayé de réveiller Mulan.

Lorsqu'il avait dénoncé son ancienne élève, dans se qui lui semblait une autre vie, la jalousie et un profond sentiment d'injustice avaient dirigé son geste. Sa haine envers elle n'était alors que très faible et s'était rapidement retourné vers l'empereur au lieu de celle qui lui avait confié son secret. Désormais, les choses étaient différentes. À cause de cette maudite guerrière, son invasion avait échoué. Alors qu'il était si proche de la cité impériale. En cet instant, la haine qu'il éprouvait pour la guerrière dépassait de loin celle envers leur dirigeant. Comment avait-elle osé ? Il lui avait proposé de s'allier. De retrouver son honneur et sa famille. De contribuer à une nouvelle ère, loin des préceptes poussiéreux qui régissaient actuellement l'empire. L'épaisse couche de neige ralentissait toute tentative de progression mais la colère pouvait parfois faire des miracles. Shan-Yu se retrouva vite au niveau de son ennemie, celle qui avait provoqué sa chute.

"Tu m'as volé ma victoire !" Tonna-t-il, levant à nouveau son arme pour attaquer la guerrière.

Quand il lui avait lancé le défi de venir l'affronter, Shan-Yu lui avait fait deux promesses. S'il ne pouvait plus tenir celle consistant à obtenir la tête de l'empereur, le chef des Huns se jura de respecter celle d'écraser Mulan sans pitié si elle osait se mettre en travers de son chemin.


© Méphi.


Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: Justice ou vengeance ?   Mer 17 Juil - 12:41





Justice ou vengeance ?








MulanShan-Yu


Il ne suffit que d'une aspiration pour que le monde change, un souffle qui déferle sur le destin, une brise qui met en garde et une tornade qui détruit tout sur son chemin. Mulan était passé par toutes ses étapes, elle avait aspiré un grand coup avant de saisir le canon, souffla quand elle alluma la mèche, la puissance de projectile crée une brise et le contact avec la montagne créa un élément naturel aussi crainte qu'une tornade, une avalanche. La guerrière savait les risques qu'elle encourrait mais c'était le seul moyen de détruire l'armée de Shan-Yu, lui sur son cheval qui avait accéléré son allure en voyant le canon, elle ignorait si à ce moment-là où leurs regards s'étaient échangés, il s'était douté de son plan. Tout en sachant que cela pouvait être la dernière chose qu'elle verrai avant de mourir, elle afficha un grand sourire, fière d'elle, la mort pouvait l'emporter, elle avait accompli sa mission et en partie racheter son honneur.

La neige arrivait à grande vitesse vers elle, elle se devait de réagir très vite, attrapant l'encolure de Khan pour grimper dessus. Voyant une grande pierre qui pourrait les protège, elle garda espoir, mais sans se retourner elle su, voulant tout de même lutter contre l'avalanche, elle réussit à revenir à la surface, mais la puissance était trop forte et elle fit emporter loin de Khan, le froid et le néant l'entouraient. Il était si simple de se laisser emporter par son bien-être, la paix intérieure, se sentir enfin apprécié à sa juste valeur. Inconsciente, le manque d'air l'emmenait petit à petit vers le sentier de la mort, D'un coup, elle eut l'impression de pouvoir à nouveau respirer, un cri perçant lui arriva aux oreilles, mais ce n'est pas pour ça qu'elle ouvrir les yeux, comme si elle ne contrôlait plus du tout son corps. Ce fut à ce moment-là qu'elle sentie une légère pression sur son visage, comme de petites tapes.

- Tu crois que c'est le moment de faire une sieste ?

Ouvrant les yeux, elle leva la tête et sourit à Mushu, il l'avait retrouvé et surement sauvé la vie. Son regard se porta sur les alentours, autant étonnée que subjugué, son plan avait marché, l'armée de Shan-Yu n'était plus, la neige avait fait son oeuvre. Se relevant tant bien que mal, elle ne se trouva aucune blessure apparente, au loin elle pouvait apercevoir Khan qui avait réussi à se réfugier avec l'armée de l'empereur, le récupérer ne sera pas une tâche facile, mais au moins il était sauf.

La jeune femme se sentait à présente en sureté, mais il faut toujours prendre garde à ses arrières, car il faut bien plus qu'une avalanche pour détruire le guerrier qui lui avait tout appris. Entendant les bruits de pas derrière elle, elle aspira un grand coup.

"Tu m'as volé ma victoire !"

Le combat n'était pas fini, en fait l'heure était venue pour l'affrontement des deux soldats, leurs chemins respectifs les avaient menés à ce moment précis où enfin Mulan pourrait lui prouver que depuis le début, il avait fait le mauvais choix. Dégainant elle-même son épée magique, elle se plaça juste devant Mushu comme pour le protéger. Mais elle savait très bien que c'était elle que voulait le barbare.

- Je t'avais prévenu que je serai sur ta route, si tu continuais.

Les mots furent à peine prononcés que Shan-Yu passait à l'attaque, leur ton premier combat à l'épée en étant des véritables adversaires. Oui jamais le pas n'avait été franchis et certainement qu'ils avaient atteint le point de non-retour, Mulan voyait la rage dans son regard et savait pertinemment que jamais elle ne pourrait retrouver son mentor, lui était mort depuis longtemps remplacé par celui qui lui faisait face, mais n'était-il pas de même avec Mulan ? La jeune fille qu'il avait connue n'existait plus non plus, Shan-Yu l'avait tué en la dévoilant au monde. C'était donc deux personnes créées dans le chaos qui s'affrontait, deux personnes avec leur propre cicatrice, leur propre façon de voir la vie, comment choisir le bon combat quand les deux pensent avoir raison ?

Elle sera fermement son épée et jeta un dernier regard à Mushu, esquivant de justesse l'attaque de Shan-Yu, leur épée se fracassait l'une contre l'autre, leur pas s'emboîta à la perfection, il avait exactement la même façon de se battre et aucun de deux ne prenait l'avantage, elle ne voyait aucune peur dans ses yeux, d'un geste il réussit à éjecter l'épée de Mulan, croyant qu'il allait enfin avoir le dessus, il élança son épée près à la toucher, mais elle l'évita et en exécutant une roue toute en rattrapant son épée au passage, Quand elle fut sur ses pieds, elle avait l'épée a la main. Prête à continuer ce combat, elle s'élança contre l'ennemi. Très vite le combat gagna en vitesse et Mulan lui montra ce qu'elle avait appris durant ces années d'errance. Il ne fallait pas se mentir, c'était deux grands guerriers qui s'affrontaient. Restant concentré sur les gestes deShan-Yu, Mulan ne remarqua qu'il se rapprochait de plus en plus vers le bord et alors que celui-ci vint lui toucher le bras avec son épée, elle lui décrocha un coup de pied dans le torse qui l'éjecta vers le vide.

Prise de panique, elle s'y précipita pour lui rattraper la main, non elle ne voulait pas le tuer, plongeant son regard dans le sien, son coeur palpita de plus belle. Face à sa mort, elle en vint à la conclusion qu'il avait été une personne importante dans son ne parcoure que sans lui jamais elle aurait pu être cette guerrière renommée.

- Je vais réussir à te remonter !

Il pouvait lire dans son regard qu'elle était tout à fait sérieuse, mais Shan-Yu était trop lourd, ses bras se faisaient de plus en plus faibles, elle n'allait pas pouvoir tenir longtemps.

- Mushu vient m'aider !


© Méphi.


Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: Justice ou vengeance ?   Lun 22 Juil - 0:37





Justice ou vengeance ?








MulanShan-Yu



La journée n'avait pas bien commencé et elle était loin de bien finir. Leurs épées se fracassèrent et ils se lancèrent quelques phrases. Je ne pris pas le temps d'écouter leurs chamailleries, j'étais trop occupée à me réchauffer les pieds. Que pouvais-je faire dans une telle situation ? Les jeux d'épée était loin d'être mon fort ... Bien sûr, je n'étais pas rassurée, mais Mulan savait ce qu'elle faisait. Même quand elle le balança dans le vide. L'avait-elle fait exprès ? Aucune idée ! Au moins, l'affaire Shan-yu était bouclé.
Cependant, contre toute attente, ma jeune pouce agrippa les mains de son ancien mentor. Comment pouvait-elle vouloir lui sauver la vie ? Il avait voulu sa mort et bien sûr, ma mort ! Moi, qui était qu'une pauvre victime. Ses parents adoptifs l'avaient rendu beaucoup trop humaine, depuis quand un arbre se soucierait de leurs ennemis. Mes petits amis tueraient le feu s'ils en avaient l'occasion. J'aurais dû la récupérer pendant qu'elle était encore toute jeune, avec moi, elle n'aurait jamais autant risqué sa vie. Mulan aurait pu tomber en essayant de le rattraper enfin, à ce moment précis elle était en train de glisser. Aucun arbre ne sait voler, même pas les plus intelligent. Alors que je m'inquiétais pour elle, une voie féminine m'interpella, ce qui me fit sursauter.

- Mushu vient m'aider !

Cette appelle m'avait outré, maintenant elle voulait que je risque ma vie pour sauver celle d'un fou. Je n'aimais pas du tout cette idée ! Bon d'accord, je suis immortel, mais une chute peut faire mal et puis, c'était Shan-yu. Je m'approcha doucement d'elle, ses bras tremblaient, il devait être très lourd. Pourquoi fallait-il qui se batte contre elle ? Toutes les personnes saines d'esprits savent qu'il ne faut pas se frotter contre son épée. Comme quoi, la vengeance rend aveugle ou est-ce l'amour qui rend aveugle, je ne sais plus, mais l'amour et la vengeance ça se ressemble, non ?

- Ce n'est pas parce que toi, tu veux avoir bonne conscience que c'est la même chose pour moi.

La neige commençait à s'engouffrer dans le précipice. Mon visage se décomposa quand je pris conscience que Mulan glissait à son tour. Je ne pouvais pas la laisser dégringoler de la montagne, quoiqu'elle avait toujours eu la fâcheuse manie de me surprendre. Ma jeune pouce pourrait bien prendre son envole. Ça serait beau à voir, un arbuste voler dans l'air et danser avec les nuages ... Pardon, je m'égare, son visage à elle virait dans des couleurs tomates. Par tous les esprits de la forêt, j'allais aider l'ennemi du royaume.

- J'espère que ce n'est pas pour rien !


Tout en soupirant, je me tira vers eux, que pouvait faire mes deux petits bras ? Il était bien trop gros pour moi. Comment pourrais-je faire pour l’aider à sortir ce crétin du gouffre ? J’avais beau me tourner cette question dans tous les sens, je ne trouvais pas la réponse. Soit je devrais le tirer sur le côté, mais je risquerais de trébucher à mon tour et il était hors de question que je tombe pour lui. Ou alors, je tire les bras de Mulan et ça reviendrais au même et si je lui tirais les jambes ? Ça serait sans doute inutile ! Ma seule solution était d’agripper son armure, je ne pouvais pas le remonter. On ne reculait pas, c’était bien le contraire, la neige commençait à s'engouffrer dans le précipice.  

- Faudrait que tu te mettes au graine de soja ! Non vraiment, j’insiste … T’es sûr que tu es en train de nous aider ?!



© Méphi.


Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: Justice ou vengeance ?   Dim 28 Juil - 15:07





Justice ou vengeance ?








MulanShan-Yu


Pour la première fois, les deux guerriers allaient s'affronter, non pas dans le cadre d'un entraînement mais dans un combat à mort. Même lorsque Mulan était venu le trouver au village pour tenter d'empêcher son invasion en le raisonnant, aucun échange de coups n'avait été fait. Seules des paroles échangées et un défi lancé. Un défi auquel son ancienne protégée avait répondu au delà de ces espérances, décimant son armée par la même occasion. Dégainant également son arme, la guerrière lui rappela la promesse qu'elle avait faite devant son village natal où il avait réduit en cendres. Mulan s'était mise devant son petit protecteur reptilien mais le chef des Huns ne prêtait aucune attention au lézard rouge, concentré sur celle qui était l'objet de sa fureur.

Laissant exprimer pleinement sa rage, seul un cri de colère franchit ses lèvres lorsqu'il se précipita sur Mulan. Même en cet instant, il était persuadé de servir la justice et non assouvir une vengeance. Il lui avait tout appris et lui avait promis tellement de choses si elle se joignait à elle. Mulan aurait pu retourner parmi les siens s'il avait réussi. Faire honneur à sa famille en tant qu'héroïne d'une nouvelle ère. Qu'avait-il eu comme remerciement ? Il lui avait tout effort et elle lui avait tout pris. Elle lui avait volé sa victoire. Ce n'était que justice que de mettre fin à sa vie pour payer ce crime. Son ennemie esquiva son premier assaut, un deuxième mouvement fit entrechoquer leur épée. Shan-Yu exerça une pression sur sa lame de sorte que son visage se trouvait dangereusement proche de celui de Mulan.

"Et je t'avais promis de t'écraser sans pitié si tu le faisais." Répondit-il enfin, sa colère semblait aussi acérée que la lame de son épée.

Sur ces mots, il désarma son ancienne élève. Le guerrier pensait frôler la victoire du bout de ses doigts. De toute façon, ce n'était plus la logique qui guidait ses gestes. Ce n'était que la rage et son instinct militaire. Tout ce qu'il avait appris, tout ce qu'il avait enseigné se mêlait et dirigeait son arme de manière tout aussi redoutable qu'avant que la vengeance et la colère dirigent sa vie. Ces même mouvements qu'il avait enseigné il y a fort longtemps à son adversaire du jour. Mulan et lui avait la même manière de combattre. Les mêmes tactiques, les mêmes gestes pour parer ou attaquer. Mulan arriva à esquiver de nouveau son attaque et récupéra son épée tombée dans la neige au passage. Le combat reprit. Les échanges de coups s'accélérèrent. Rapide et fluide pour la guerrière, Puissant et implacable pour son ancien instructeur. Chaque coup que donnait Shan-Yu ressemblait au cri de haine qu'il avait poussé sur cette colline en constatant son armée ensevelie. Petit à petit les estocs changèrent pour quitter leur style commun. Durant leurs exils respectifs, chacun avait évolué, apprenant de nouveau tour. Le chef des Huns négligea sa défense, se sentant à l'abri des éventuels coups mortels de son ennemi grâce à l'amulette que le sorcier lui avait fourni mais aussi trop aveuglé par l'idée de mettre fin à la vie de son adversaire pour se préoccuper de ce genre de geste défensif. Tout comme il ne voyait pas que leur lutte les faisait s'approcher dangereusement du bord du précipice. Lui ne voyait que la blessure qu'il avait réussi à faire au bras de la guerrière. Un sourire carnassier se dessina sur son visage alors qu'il savourait le premier sang de leur duel.

Mulan profita de cet instant pour le propulser dans le vide. Ne réalisant pas qu'il était si proche du bord, Shan-Yu fut surpris de ne plus sentir le sol sous ses pieds. Le choc contre la paroi lui fit lâcher son arme. Il n'avait plus que ses mains pour chercher désespérément une prise. Même si le sorcier vaudou lui avait assuré l'invulnérabilité par le talisman enchanté, il ignorait les effets qu'une telle chute ferait sur lui. Après tout ce qu'il avait fait, mourir d'une manière si peu glorieuse...

Contre toute attente, son ennemie se précipita vers lui pour lui attraper la main. L'étonnement se lisait dans le regard du guerrier. Mulan lui assura qu'elle réussissait à le remonter. À la place d'une gratitude qui aurait pu adoucir sa colère, le geste ne fit qu'intensifier le feu de sa rage. Après l'humiliation de sa défaite, maintenant il recevait la pitié et l'aide de celle qu'il ne pouvait décidément plus considérer comme sa protégée. Le bon sens aurait voulu qu'il s'aide de sa main libre pour essayer de remontrer, facilitant alors les efforts de la guerrière qui venait d'appeler le petit dragon à la rescousse. Mais lui ne voyait que son ennemi glisser lentement à son tour vers le bord du précipice. Plutôt mourir que d'être livré à cette soi-disant justice que Mulan disait défendre. Et s'il devait périr ici, il ne serait pas le seul.

T’es sûr que tu es en train de nous aider ?!

Mushu ignorait à quel point cette remarque sarcastique était vraie. De sa main libre, Shan-Yu se saisit d'un poignard qu'il portait à sa ceinture. La suite se passa très vite, bien que lui-même ait l'impression de la voir se dérouler au ralenti. Dans un mouvement circulaire, il attaqua sa sauveuse, écartant au passage Mushu qui avait agrippé une partie de son armure pour aider comme il le pouvait. Mulan eut un geste de recul. Le temps d'un souffle, le chef des Huns vit le bout de sa lame faire une estafilade sur le visage de la guerrière. Elle lâcha et le guerrier sentit la pesanteur réclamer ses droits sur lui. Même la mort lui refusait sa victoire. Il tomba, dans un dernier cri non pas de peur mais de colère d'avoir manqué de si prêt sa cible. Bientôt il ne fut plus qu'une silhouette à peine visible, entraîner vers le fond du ravin enneigé. Puis, on ne put plus rien distinguer de lui. Était-ce la fin de Shan-Yu ? Personne n'aurait pu survivre à cette chute. Et pourtant...


© Méphi.


Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Justice ou vengeance ?   
Revenir en haut Aller en bas
 

Justice ou vengeance ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La justice de Raphael [Terminé]
» HAITI-Justice : Un Système Judiciaire Qui Pirouette.
» Les oubliés de la Justice haitienne...
» Haïti : La justice américaine émet un mandat international contre l’ex-président
» VOTE DE CENSURE POUR JEA !HAUTE COUR DE JUSTICE POUR RENE PREVAL !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Once Upon a Curse ::  :: Les Archives :: Archives Fairytales-