Inscrivez votre forum sur notre Top-site !


« Tant qu'il y a assez de place pour stocker les guimauves, tout va bien. »
par Valentine Bellamy dans You gave up the fight, you left me behind
L'histoire se déroule en
Octobre 2013.


Partagez | 
 

 Personne n'est personne feat Chrissie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



Invité
Invité



MessageSujet: Personne n'est personne feat Chrissie   Lun 25 Fév - 21:38






Personne n'est personne !.


Qu'importe le passé qu'on porte derrière soi,
On peut pas croire que les portes ne s'ouvrent pas ☼




Chrissie & Luz


Même quand on est moins que rien ou presque ça, Il reste bien quelqu'un qu'on attendait pas. ☼
Dans ce genre de situation, la vigilance est primordiale..Savoir où se trouve tous les systèmes de sécurité, les ronde des deux gardes et surtout ne pas avoir peur de défier la loi. Combien de fois Luz c'était servi au musée ? Elle connaissait la position des caméras et même si souvent il changeait le code des coffres forts ainsi que la variation des lasers, c'était un jeu d'enfant pour elle de les contourner..Et oui le musée était pour elle une cour de récréation, souvent elle rêvait de pouvoir relever d'autres défis, monter la barre toujours plus haut, mais ce n'était pas à storybrooke que cela allait arriver...Alors, pourquoi ne pas partir ? Qu'est-ce qui le retenait ici ? Des questions qu'elle ne se posait même pas. La gardienne de cimetière préférait vivre la vie comme elle venait et ne se souciait jamais des conséquences de ces actes.

Habillée toute en noir, elle tira une flèche accrochées d'une corde avec son arbalète de l'immeuble voisin du musée, pour pouvoir se laisser glisser. Il n'y avait aucune sécurité sur le toit. Uuvrant le système d'aération, elle se hissa à l'intérieur et commença à se balader, comme-ci de rien..Savoir dans quel partie du musée, elle allait s'amuser, restait la tâche la plus difficile, il y avait tellement d'objet somptueux, si elle devait se reconvertir un jour, sans soucis elle pourrait faire visiter le musée et raconter l'histoire de chaque exposition...Oui même si peu devait le penser, Luz connaissait beaucoup de choses, car pour connaître la valeur d'une oeuvre, il fallait en connaître son origine..

Passant au-dessus du poste de contrôle, elle poussa la grille d'aération dans la pièce voisine pour pouvoir descendre... Pied à terre, elle brancha un petit appareil à une sorte de prise, celui-ci pirata les vidéos de surveillance pour faire apparaître des images des jours d'avant. La première étape était réussite avec succès, de toute façon, elle savait que le garde dormait surement devant, même avec tous les vols qu'elle avait commis, la vigilance n'augmentait pas, comme si on l'invitait à venir chaparder. Retourner dans la bouche d'aération, elle décida d'aller parcourir le secteur oeuvre celtique, il y avait souvent des objets rares et aussi des trucs qui servent à rien fait de terre...

Après quelques minutes à vagabondé, elle était enfin arrivée à son but ouvrant la grille qui se trouvait au plafond, la chute pouvait se révéler très dangereuses, c'est ce que la voleuse appréciait le plus... Accrochant sa corde à un bout en métal qu'elle avait elle-même installé, elle commença à se laisser glisser et fit obliger de s'arrêter, quand elle entendit une voix. D'ailleurs elle la connaissait et ce fut en voyant la chevelure rouquine de la hauteur qu'elle se trouvait, qu'elle su... Toute contente de voir sa meilleure amie, elle se laissa de nouveau descendre, bizarrement la jeune femme était seule, sans attendre elle décida de lui faire une petite blague et lui tapota sur la tête, alors qu'elle se retrouvait au-dessus d'elle en parfaite position parallèle au sol...


Lui faisant un grand sourire, elle se laissa descendre de quelque centimètre et se mit à regarder la sculpture qui se trouvait face à elle, tout en prenant un air réfléchit...

- Il fera bien avec ses frères et soeur !

Elle parlait bien sûr de tous les autres objets qu'elle avait volés dans ce secteur. Posant les pieds à terre, elle décrocha la corde pour se libérer... Souriant comme une enfant qui avait eu un nouveau cadeau, une idée lui traversa la tête et pas de moindre, Luz voulait partager son savoir, oui cela serait tellement drôle de faire ses courses à deux et puis elle acceptait de l'écouter ainsi que de garder ses objets poussiéreux sur l'armoire spéciale Chrissie, alors elle pouvait la remercier en acceptant son offre... Attrapant le bras de la rouquine...

- Tu veux que je t'apprenne à voler ?



© Méphi.


Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: Personne n'est personne feat Chrissie   Sam 9 Mar - 0:43





Personne n'est personne.








LuzChrissie

Chrissie était une jeune femme passionnée. Certaines choses pouvaient lui paraître inutiles et totalement sans intérêt tandis que d'autres possédaient la capacité de la laisser sans voix... Son travail, les artefacts anciens qui étaient sous sa charge, les reliques celtiques plus ou moins détériorées qu'elle étudiait et entretenait : tout ceci faisait partie intégrantes des choses qui la captivaient. Bien sûr, elle savait que très peu de gens partageaient cet avis, pour eux ce n'était jamais rien d'autre que de vieux objets inutiles, et elle ne comptait plus les remarques moqueuses d'Azael, notamment, sur le sujet.

Il était déjà tard, et elle avait prévenu son squatteur sexy qu'elle resterait un peu au musée ce soir-là, bien décidée à profiter du calme des lieux déserts pour travailler sérieusement. Enfin "sérieusement"... Chrissie n'étais pas vraiment quelqu'un à qui ce mot pouvait convenir, du moins pas de le sens conventionnel du terme ! Non, si la rouquine préférait attendre d'être seule pour se consacrer pleinement aux petites perles de sa collection, c'était tout simplement parce qu'elle pouvait faire tout ce qu'elle voulait sans être dérangée. Si elle souhaitait écouter un peu de musique elle n'était pas obligée de mettre ses écouteurs : personne ne viendrait se plaindre !

Ainsi, l'héritière McAllister avait décidé de passer une bonne partie de sa soirée à vérifier l'état d'une statuette qu'elle affectionnait tout particulièrement, ne laissant aucune place au hasard. L'objet préalablement transporté avec soin jusqu'au coin de son bureau où elle examinait les reliques, elle lui tournait autour à l'affut de la moindre petite anomalie. Le plafonnier blanc qui les éclairait implacablement permettait de mettre en lumière chaque cavité, chaque faille, chaque entaille et bosse de la statuette. Absorbée dans sa tâche, elle ne remarqua aucunement les légers bruits de mouvement dans la bouche d'aération au dessus d'elle et se mit même à discuter avec la sculpture...

▬ Tu es parfait, c'est incroyable ! Il faudra vraiment que tu me donnes ton secret pour rester si bien conservé... Je pourrais toujours le donner à ma mère !

Pouffant de rire à l'évocation de sa mère, elle fronça le nez. Maud McAllister n'avait absolument pas besoin de crème anti-rides mais la rouquine ne pouvait tout simplement pas s'empêcher de la défier, même lorsqu'elle était totalement seule et que, du coup, jamais personne ne pouvait relever l'affront. Soupirant un peu, elle se concentra à nouveau sur la statuette en fredonnant doucement. Elle sursauta, cependant, lorsqu'elle sentit quelque chose lui tapoter sur la tête. Retenant de justesse son cri, car oui elle tait à deux doigts de hurler de peur, elle se retourna et se trouva nez-à-nez avec Luz, sa voleuse de meilleure amie. L'espiègle blonde lui sourit, et Chrissie grogna légèrement pour lui faire comprendre qu'elle lui avait fait peur, et aussi qu'elle n'aimait pas trop la voir en mode chapardeuse dans sa section du musée, tout en lui disant bonsoir !

▬ Il fera bien avec ses frères et sœurs !

La gardienne du cimetière avait prononcé ces mots en fixant la sculpture, ce qui fit grimacer l'imprévisible rouquine, un éclair de panique traversant ses yeux bleus.

▬ CERTAINEMENT PAS ! Je veux dire... Luz, pitié, pas mes reliques !

Elle lança un regard suppliant à son amie, boudant un peu rien que parce qu'elle savait que ses protestations n'empêcheraient pas la blondinette à revenir voler les artefacts celtiques un autre jour, ce n'était d'ailleurs pas la première fois qu'elle lui dérobait une œuvre chère à son cœur... Eh oui, Luz avait l’œil en ce qui concernait les objets anciens, et bien souvent elle ne se privait pas pour se servir parmi les plus belles ! La voleuse qui, jusque là, était restée dans une position plutôt acrobatique, posa les pieds au sol et se détacha. Chrissie la connaissait assez pour se rendre compte, en voyant son regard s'illuminer, qu'elle venait d'avoir idée farfelue. La dernière fois qu'elle avait vu cette étincelle dans les yeux de Luz, la jolie blonde l'avait entraînée dans une situation rocambolesque complètement incontrôlable...

▬ Tu veux que je t'apprenne à voler ?

... Et Chrissie avait adoré. Fixant son amie avec surprise, au début, elle adopta une mine pensive, pesant le pour et le contre, mais bientôt elle se remémora le jour où elle avait appris le secret de sa meilleure amie et comment, à cette époque, elle mourrait d'envie de devenir à son tour une voleuse. Un sourire vient s'accrocher à ses lèvres roses et elle lança un regard amusé à Luz.

▬ C'est d'accord ! Mais d'abord... Laisse moi ranger la sculpture...

Elle lui lança un regard lourd de reproche, signifiant "si jamais tu me piques cette statue je te harcèlerai pour que tu me la rendes pendant des semaines !" et remit sa très chère œuvre ancienne à l'abri dans son armoire vitrée, aux côtés des artefacts de la même collection. Bon, voilà une soirée qui ne s'annonçait pas aussi productive qu'elle l'avait prévue... Ou, du moins, pas sur le plan travail ! Elle rejoignit Luz et lui lança un regard curieux.

▬ Comment tu as fait pour passer devant les caméras de sécurité ? Tu crois que je vais réussir à être aussi discrète que toi ? Par quoi on commence ?

Oui, Chrissie était une jeune femme passionnée. Mais, en plus de cela, elle aimait l'aventure et ne pouvait pas masquer son enthousiasme lorsqu'elle savait qu'elle s'embarquait sur un nouveau projet. Le fait qu'il soit dangereux ne lui faisait pas peur, ayant pris l'habitude d'enchaîner les bêtises depuis bien longtemps pour embêter sa mère. Maud n'était pas là, ce soir, mais cela n'empêcherait pas sa fille de tenter l'aventure ô combien dangereuse mais ô combien amusante que lui proposait sa meilleure amie !

© Méphi.


Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: Personne n'est personne feat Chrissie   Dim 10 Mar - 16:06






Personne n'est personne !.


Qu'importe le passé qu'on porte derrière soi,
On peut pas croire que les portes ne s'ouvrent pas ☼




Chrissie & Luz


Même quand on est moins que rien ou presque ça, Il reste bien quelqu'un qu'on attendait pas. ☼
Pouvons-nous prétende que chaque objet de notre maison est vraiment à nous, oui il est presque certain qu'on ne sait pas d'où il vienne pour la plupart même s'ils ont beaucoup de valeur... Alors, quand on n'apprécie pas une oeuvre à sa juste valeur. Peut-on se plaindre si on nous la vole ? Élémentaire, cette question est à la base de chaque voleur. Luz d'un simple regard savait reconnaître toute la splendeur de cette statue, qui faisait face à elle... Bon d'accord, dans le musée c'était certain qu'il n'exposait pas n'importe quoi, mais ça n'empêchait pas la voleuse de leur dérober pour son plaisir personnel... Sauf qu'à peine avait-elle dit qu'elle ferait bien avec ses frères et soeurs que la jeune rouquine, lui interdisait presque d'emmener la statue. Vu l'air boudeur de Chrissie, Luz se résigna, elle irait la chercher un autre jour pour la ramener dans son caveau... Ouai en fait elle n'en avait rien à faire de ce que venait de dire son amie, mais vu qu'elle n'avait pas envie d'avoir un discours maintenant, elle préféra directement changer de sujet et lui proposa une de ces nouvelles idées lui apprendre à voler...

▬ C'est d'accord ! Mais d'abord... Laisse moi ranger la sculpture...

Chrissie lui lança un regard incompréhensible, certainement qu'elle avait une poussière dans l'oeil, Luz savait bien que c'était poussiéreux tout c'est petit machin là. La preuve l'étagère spéciale de sa meilleure amie chez elle en était rempli. La jeune femme alla donc ranger la sculpture dans une armoire, ce qui fit trépigner la voleuse de bonheur.

- Han dans l'armoire vitrée ça sera encore plus drôle de la prendre... Tu as eu une superbe idée !

Oui, elle avait déjà oublié qu'elle ne voulait surtout pas qu'elle lui prenne, pour la voleuse tout ce qui se trouvait ici se devait d'être piqué, enfin que par elle. C'était son petit passe-temps favoris, en même temps en ce moment, on lui donnait pas forcément du boulot hormis au cimetière, sa couverture qu'elle trouvait bien ennuyante à l'occasion, hormis pour les fantômes. Elle adorait les esprits et ce monde obscur. Toute joyeuse de pouvoir partager son loisir avec sa meilleure amie, elle cherchait ce qu'elles pourraient faire, il y avait tellement de jeu divers. Sauf que ses pensées firent couper par toutes les questions de Chrissie.

▬ Comment tu as fait pour passer devant les caméras de sécurité ? Tu crois que je vais réussir à être aussi discrète que toi ? Par quoi on commence ?

Quel enthousiasme ! Le seul soucis, c'est qu'il fallait se dire Luz avait un vrai problème de concentration surtout quand on lui parlait, alors elle avait bien saisi la première question sans soucis, mais alors les autres s'étaient déjà évaporé. Toute façon, elle lui aurait certainement répondue que Chrissie serait aussi discrète qu'un éléphant, alors qu'elle était un puma chassant sa proie. Un puma chassait-il les éléphants ? Question très intéressante, surtout s'il fallait s'imaginer Luz chasser Chrissie, la voleuse était une personne très habile, mais celle qui savait se servir d'un arc restait la rouquine. Tout en commençant à avancer, vers la salle où les lasers avaient été mit en route pour la dernière collection des oeuvres celtiques, il commença à parler d'une voix très sérieuse, ce qui était sacrement rare pour elle.

- Grâce à un petit boitier révolutionnaire, il revoit des images de la semaine dernière... En fait je pense même qu'il ne regarde pas vraiment les caméras... Payer à rien faire ! Tu pourras peut-être mettre un petit papier pour moi, ça me mettrait un petit défi, je commence à m'ennuyer ici...

Ouai, elle avait déjà parcouru cet endroit des milliers de fois et si elle l'avait voulu, le musée se serait retrouvé totalement vide... Elle pensait souvent toute n'emmener, mais son caveau n'était pas assez grand pour toute accueillir, déjà que là il commençait à être un peu surbooké. Réinstallant son bonnet noir comme il faut sur sa tête, elle commença à sautiller juste à la salle et se retourna d'un coup pour faire face à la rouquine. Les lasers Bleus bougeaient derrière elle, telle une danse. Grand sourire telle une enfant qui lui faisait découvrir son dernier jouet.

- Alors, voilà les lasers, c'est super facile tu vas voir !

Sans attendre, elle se laissa tomber en arrière en passant les premières barrières lumineuses, retombant sur ses mains, elle accumula les acrobaties, comme si elle dansait avec les lasers. Il fallait se montrer très précis, mais surtout ne pas forcément réfléchir, se fier seulement à son instinct. La souplesse de la jeune femme restait quand même un atout pour ce genre de profession. Pour finir, elle attrapa sa jambe gauche qu'elle colla contre elle, pour tourner sur elle-même puis finit par un équilibre parfait... L'étape des lasers avait été passé avec succès. Pour Luz c'était à la portée de tout le monde. Loin d'imaginer que certaine personne serait bien incapable de le faire. À présent les deux jeunes femmes se retrouvaient à séparer par le système de sécurité...

- À toi, attention si tu touches au laser, ça fait sonné l'alarme et je crois même qu'une grille nous enferme, je n'ai jamais vraiment essayé en fait !




© Méphi.


Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: Personne n'est personne feat Chrissie   Mer 27 Mar - 17:25





Personne n'est personne.








LuzChrissie

Chrissie avait serré les dents en entendant sa meilleure amie trépigner d'impatience de revenir s'emparer de sa chère statue. Luz était comme cela, aussi insouciante que son cousin était immature et, évidemment, la rouquine était très proche des deux... Après être revenue auprès de la voleuse, elle l'avait harcelée de questions, emportée par l'excitation du danger qu'impliquait ce que lui proposait la jolie blonde. Cette dernière, évidemment, ne prit la peine de répondre qu'à la première interrogation de la jeune conservatrice.

▬ Grâce à un petit boitier révolutionnaire, il revoit des images de la semaine dernière... En fait je pense même qu'il ne regarde pas vraiment les caméras... Payé à rien faire ! Tu pourras peut-être mettre un petit papier pour moi, ça me mettrait un petit défi, je commence à m'ennuyer ici...

Chrissie esquissa un léger sourire. Luz avait raison : après tous les vols signalés au musée, rien de spécial n'avait été mis en place pour renforcer la sécurité, à croire que le gouvernement de la ville n'en avait rien à faire des œuvres d'art de Storybrooke... La rouquine avait bien essayé d'en toucher un mot à sa mère, vu sa position à la mairie, mais cette dernière avait refusé d'aborder le sujet en conseil d'administration. Visiblement, l'art et la culture n'avaient aucune importance à ses yeux, à se demander pourquoi ils gardaient le musée ouvert au lieu de transformer le lieu en temple de la voleuse ! Luz n'y verrait aucune objection, c'était certain... Poussant un léger soupir, la jeune conservatrice leva les yeux au ciel : au fond, seuls quelques rares employés du musée se préoccupaient vraiment de l'avenir du lieu mais il fallait avouer que c'était assez paradoxal de constater que l'ancienne princesse en faisait partie alors qu'elle connaissait si bien la voleuse qui causait tous ces problèmes !

Luz remit en place son bonnet, et Chrissie devina alors que la leçon commençait. Elle la suivit à l'autre bout de la salle, et toutes deux s'arrêtèrent devant l'une des rares pièces protégées du musée par des lasers. La rouquine pouvait utiliser son pass pour accéder à pas mal de lieux dans l'enceinte du musée mais, la salle que Luz visait étant totalement étrangère au département celtique, la jeune femme aux cheveux de feu ne possédait aucune autorisation spéciale pour s'y rendre et elle fronça donc les sourcils en fixant les lasers entrecroisés.

▬ Alors, voilà les lasers, c'est super facile tu vas voir !

Chrissie aurait sans doute explosé de rire si elle n'avait pas autant eu besoin de rester discrète. Super facile ? Pour une acrobate telle que sa meilleure amie, certainement ! D'ailleurs, cette dernière entreprit de prouver à la conservatrice à quel point les lasers étaient simples à passer pour elle en enchaînant une chorégraphie surréaliste digne d'une gymnaste de haut niveau ! On aurait dit qu'elle dansait, simplement, que les lasers étaient ses partenaires et non ses ennemis. La rouquine en resta bouche bée, fascinée par la souplesse et l'agilité de son amie. Il n'avait fallut que quelques secondes à Luz, deux minutes tout au plus, pour se retrouver de l'autre côté du système de sécurité, visiblement heureuse de sa petite démonstration. Les yeux de l'héritière McAllister pétillaient, son amie était vraiment exceptionnelle ! Toujours en admiration sur ce qu'elle venait de voir, elle en oubliait même le but de cette petite réunion...

▬ À toi, attention si tu touches au laser, ça fait sonner l'alarme et je crois même qu'une grille nous enferme, je n'ai jamais vraiment essayé en fait !

Et Chrissie redescendit sur terre aussitôt. Luz pensait-elle vraiment que tout le monde était capable d'esquisser les mêmes esquives qu'elle dans une situation pareille ? D'accord, l'ancienne princesse était plutôt souple, mais certainement pas à ce point-là ! Esquissant une grimace, elle se passa une main dans les cheveux, cherchant un moyen de contrer la difficulté. Elle savait pertinemment que la voleuse était capable d'attendre très longtemps que la rouquine la rejoigne et, évidemment, sans l'aider. La conservatrice poussa un grognement de protestation, Luz pourrait quand même faire preuve d'un peu plus de compassion, de temps en temps ! Bien sûr, cela ne servait à rien de lui demander une telle chose, la gardienne du cimetière n'était pas de ce genre et la conservatrice le savait mieux que quiconque. Elle commençait à désespérer et elle tournait la tête dans tous les sens à la recherche d'une idée lorsque son regard se posa sur une vitrine, non loin d'elle. Souriant à son reflet, elle venait de trouver la solution parfaite pour détourner l'épreuve !

▬ Donne moi une minute, je reviens !

Elle avait prononcé ces mots d'un ton enjoué, soulagée d'avoir trouvé le moyen de se sortir de ce mauvais pas. Aussitôt, elle courut en sens inverse vers son sac à main et trifouilla dedans pendant quelques secondes. Elle parvint à mettre la main sur l'objet qu'elle cherchait et revint vers les lasers à toute allure, faisant même un petit dérapage contrôlé à l'arrivée. Un grand sourire accroché à ses lèvres, elle se dirigea tranquillement vers l'encadrement de la salle dans laquelle sa meilleure amie l'attendait. Là, en bas à gauche, se trouvait la source de ses soucis : le départ du faisceau lumineux. Chrissie brandit l'objet de son salut qui n'était autre que son miroir de poche et, ni une ni deux, elle le cala face au premier laser. Aussitôt, toute la barrière bleu se désintégra, car il ne s'agissait en réalité qu'un jeu de miroirs ! Il ne restait plus à la conservatrice qu'à rejoindre tranquillement la voleuse, ce qu'elle fit d'un pas triomphant.

▬ Mission accomplie !

Elle fit un clin d’œil à Luz et rigola légèrement avant de concentrer son attention sur la salle dans laquelle elles venaient de s'introduire. Il s'agissait du lieu où le peu de tableaux de valeur que le musée possédait étaient accrochés, et Chrissie se rendit compte qu'en réalité elle ne prenait jamais vraiment le temps de sortir de sa section pour aller visiter les autres. S'approchant de l'une des œuvres fièrement suspendue au mur, elle passa au-dessus du cordon de sécurité pour pouvoir aller scruter les détails de la peinture, les couleurs ternies par endroits, les effets de relief et les premières traces d'écaillement. C'était fascinant de pouvoir regarder d'aussi près un objet, c'était comme le découvrir sous un autre jour ! Mais, elle le savait, la voleuse ne la laisserait pas admirer des tableaux toute la nuit... Tant pis. Poussant un petit soupir, elle revient de l'autre côté du cordon et se plaça à côté de son amie.

▬ Alors... Leçon suivante ? Est-ce qu'on descend en rappel du système de ventilation ou est-ce que tu me montres comment remplacer un objet sur son piédestal ou... Tu as une meilleure idée ?

Mine de rien, jouer aux voleuses amusait beaucoup la rouquine ! Le danger ? Pfff, si elle en avait peur, jamais elle ne fréquenterait des gens tels que Luz ou Azael ! De plus, faire cela dans l'enceinte du musée avait quelque chose de rassurant pour elle. Ce bâtiment, c'était son univers, et puis elle avait le droit d'être là, techniquement ! Peut-être pas dans cette salle, et sûrement pas en compagnie d'une blonde cleptomane mais... C'était déjà un bon début ! Laissant échapper un petit rire, elle vola le bonnet de sa meilleure amie et le mit sur sa propre tête en lui tirant la langue.

▬ Ça me va bien ? Si on se fait repérer, on ne me reconnaîtra jamais !

Il s'agissait, bien sûr, d'une blague car les longs cheveux roux de Chrissie débordaient de toutes parts du bonnet noir et elle était bien la seule personne en ville à posséder une telle tignasse ! Haussant les sourcils, elle rendit son bonnet à Luz et regarda le plafond, se demandant combien de fois son amie avait-elle pu déambuler à l'intérieur du bâtiment sans avoir jamais eu le moindre soucis... Ce n'était pas la rouquine qui risquait de réaliser un tel exploit, ou du moins pas à tant de reprises !

© Méphi.


Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: Personne n'est personne feat Chrissie   Dim 31 Mar - 12:21






Personne n'est personne !.


Qu'importe le passé qu'on porte derrière soi,
On peut pas croire que les portes ne s'ouvrent pas ☼




Chrissie & Luz


Même quand on est moins que rien ou presque ça, Il reste bien quelqu'un qu'on attendait pas. ☼
On a tous un petit péché mignon, si pour Luz volé est une passion, son petit pêcher est la télé, elle ne passait pas une journée sans regarder un reportage ou un film, n'ayant pas vraiment saisi qu'il y avait une différence entre les deux, tout ce qui se passait dans un film était vrai pour elle. D'ailleurs est plus grand rêve était de devenir Indiana Jones, sans compter qu'elle garderait l'objet pour elle, oui si elle avait risqué d'être incinéré, noyé, flingué et découpé en petits morceaux, c'était pour donner l'oeuvre à un musée. Beaucoup doivent se demander pourquoi parler d'Indiana Jones, alors qu'elle est en plein casse avec sa meilleure amie ? La réponse sera à venir plus tard.

Luz venait de traverser les lasers sans aucun souci, doter d'une grande souplesse et l'ayant traversé tellement de fois que c'était un jeu d'enfant, même les yeux fermés, elle réussirait à passer. Ne donnant aucun conseil à sa meilleure amie, elle lui souffla juste de ne pas toucher les lasers par risque de les faire enfermer, loin de se dire que tout le monde n'avait pas ses capacités, mais elle avait foi en Chrissie. Enfin elle se disait surtout qu'en travaillant dans cet endroit, tout le monde devait s'amuser avec les lasers, comme ci tous les employés voyaient le monde à sa façon et heureusement que non, car il n'y aurait plus du tout d'oeuvre dans le musée, Luz ne paraîtrait plus comme la folle gardienne de cimetière, non la ville entière serait dingue et la voleuse serait peut-être la seule senser. La différence la caractérisait et pourtant cela ne l'empêchait pas d'avoir des amis, même si cette notion était difficile à comprendre et a appliqué pour la blondinette, mais après tous ses proches devaient l'aimer pour ce qu'elle était. Attendant de voir Chrissie la rejoindre, celle-ci poussa un grognement pour toute réaction, regardant partout autour d'elle, alors que les lasers se trouvaient en face. Fronçant les sourcils, la voleuse ne comprenait pas pourquoi elle ne fonçait pas.

▬ Donne moi une minute, je reviens !

Pouffant d'ennuie, elle préféra s'allonger pour l'attendre en posant ses coudes par terre et sa tête sur ses mains. Elle leva ses deux jambes et les bougeait de haut en bas. Chrissie avait disparu de son champ de vision, Luz s'amusait donc à regarder les fluctuations des lasers, il était vraiment tant qu'elle change les variations, oui vu que la sécurité ne s'en occupait pas, il arrivait à Luz de le faire elle-même. Commençant à balancer sa tête, sa meilleure amie refit surface avec un miroir dans la main, pour le coup sa curiosité fut piquée, se relevant avec grandes souplesses. Elle ne l'avoua pas, mais la voir s'amuser avec son miroir pour pouvoir traverser sans aucun dommage était prodigieux, enfin elle avait cassé ses beaux laser. Ce n'était pas vraiment ce qu'elle avait voulu lui enseigner. Chrissie utilisait sa ruse plus que sa souplesse. Fronçant le nez, la petite scène lui fit penser à Indiana Jones, ses yeux s'arrondir et si Chrissie était sa réincarnation. Là, elle allait devoir la tester pour en avoir le coeur net, déjà il aimait l'histoire, elle aimait l'histoire, les musées pareils, elle allait devoir voir comment elle se débrouillait avec un fouet.

▬ Mission accomplie !

Luz avait déjà totalement oubliée, la réelle mission qu'elle lui avait lancée et ne put répondre à son clin d'oeil et son rire, car par son sourire qu'elle seule savait faire, du style je te souris, mais en fait je pense à autre chose et son esprit n'était que subjuguer par l'archéologue, allant même jusqu'à fredonner le thème musical du film, pendant que Chrissie allait voler sa première toile, enfin c'est ce qu'elle avait pensé avant de la voir revenir les mains libres.

- Une voleuse aurait pris la toile et non admirer.

Levant les yeux au ciel, elle allait devoir vraiment tous les inculterpourtant là ça semblait logique. L'observant de haut en bas se demandant si elle lui coupait sa longue tignasse rousse, elle ressemblait plus à Indiana Jones. Cette idée lui paraissait tentante, mais comment allait-elle la reconnaitre de loin ? Non, elle devait trouver un autre plan pour bien lui rappeler sa vie antérieure.

▬ Alors... Leçon suivante ? Est-ce qu'on descend en rappel du système de ventilation ou est-ce que tu me montres comment remplacer un objet sur son piédestal ou... Tu as une meilleure idée ?

Arf, elle en posait des questions et encore des questions. Cela se voyait de suite que son amie était totalement surexcitée pour leur petit jeu et même temps Jones le serait aussi. Luz rigola à cette idée, imaginant la tête d'Az quand elle lui apprendrait la vérité, sauf que sa joie disparue quand la rouquine osa lui piqua son bonnet. Alors d'accord elle devait lui apprendre se savoir, mais préférer prendre son bonnet au lieu de la toile, il n'y avait aucun sens. Enfin en agissant ainsi, Luz ne répondit même pas à toutes ses questions, en plus de lui prendre son précieux bonnet elle l'avait perdu dans ses pensées. Chrissie positionna le bonnet sur sa tête et lui tira la langue.

▬ Ça me va bien ? Si on se fait repérer, on ne me reconnaîtra jamais !

Ses longs cheveux de la couleur de feu dépassait de tous les côtés, Luz grimaca. Si elle voulait devenir une voleuse, elle devrait vraiment penser à se faire une teinture. Quelle idée d'être roux ! Ce qui la rassura c'est qu'elle lui rendit son chapeau, même si elle venait d'échouer à nouveau, on ne rendait jamais un objet pris.

- On te trouvera un chapeau et tu pourrais crier "Je suis comme la poisse, j'arrive là où on ne m'attend pas."

C'était une grande réplique d'Indiana Jones, toute contente de l'avoir dite elle secoua la tête toute en souriant, telle une enfant. En même temps elle scrutait les réactions de Chrissie voir si ses paroles lui rappelaient ses anciens souvenirs. Réinstallant son bonnet sur sa tête, elle s'approcha de la peinture que Chrissie avait été admirée toute en prenant un cutter dans sa main. Doucement elle découpa le contour avec grande délicatesse, puis finalement l'enroula en revenant vers son amie.

- Tu pourras l'accrocher dans tes toilettes.

Elle le plaça dans son sac, ouai en fait cette peinture n'avait pas forcément de grande valeur donc il ne méritait pas une meilleure place. Retournant vers la pièce où elle s'était laissé glisser pour voler la jolie statuette. D'un geste elle attacha sa corde à son harnais et commença à remonter pour pouvoir atteindre la bouche d'aération, rendu en haut elle balança la corde à son amie.

- Allez-monte on va aller faire des courses dans la partie templier, enfin prend un arc avant, on ne sait jamais si certains décide de ce ranimer, il faudrait savoir se défendre !

Elle ne mettait que très rarement les pieds dans cet endroit, car lutter contre une épée était bien trop difficile et oui une autre idée farfelue de la voleuse, les statues s'animaient la nuit. Tout en attendant son amie, elle continua à fredonner Indiana Jones.




© Méphi.


Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: Personne n'est personne feat Chrissie   Lun 8 Avr - 3:09





Personne n'est personne.








LuzChrissie

Luz avait beau être sa meilleure amie d'aussi loin qu'elle pouvait s'en souvenir, jamais la rouquine n'avait prétendu pouvoir comprendre à la perfection l'esprit si mystérieux de la voleuse. Elle savait, bien évidemment, que la jolie blonde passait souvent du coq à l'âne sans prévenir quand elles discutaient mais elle ne pouvait jamais prévenir quand ce genre de phénomènes aurait lieu. Ainsi, après avoir passé les lasers grâce à sa petite combien du miroir, elle n'avait pas remarqué qu'une nouvelle idée avait germé dans l'esprit de la gardienne du cimetière. L'air pourtant si connu qu'elle fredonnait faisait sourire Chrissie mais elle était bien loin de se douter que sa meilleure amie la prenait pour la réincarnation du docteur Jones !

La rouquine était partie admirer un tableau quelques minutes avant de revenir vers Luz. Cette dernière, voyant que son amie était revenue les mains vides, lui fit une remarque concernant ce qu'une vraie voleuse aurait fait. Il était vrai que le but de cette petite virée nocturne c'était d'apprendre à Chrissie à voler mais, en fait, l'ex-princesse préférait se dire qu'elle apprenait simplement quelques tours de passe-passe et ne déroberait rien au sein du musée. Elle qui voyait toujours d'un mauvais œil le fait que la gardienne du cimetière dévalise son lieu de travail se voyait très mal en faire autant ! Sans s'en rendre compte, elle leva les yeux au ciel en même temps que Luz, ce qui aurait pu être comique à voir si les jeunes femmes ne s'étaient pas retrouvées seules en cet instant... Afin de ne pas froisser son amie, l'héritière McAllister inventa alors une excuse anodine pour se justifier.

▬ Non, il y a des serpents sur celui-là... J'aime pas les serpents !

Elle esquissa un léger sourire puis s'empressa de changer la conversation en demandant à sa meilleure amie quelle était l'étape suivante de leur aventure. Cette soirée était beaucoup plus intéressante qu'elle l'avait prévue à la base et elle ne masquait pas son agitation. Lorsqu'elle s'empara du bonnet de Luz pour le mettre sur sa propre tête et qu'elle lui demanda ce que son amie en pensait, elle avait manqué d'éclater de rire en voyant la grimace de son amie. Visiblement, ce n'était pas très convainquant ! La demoiselle retint tout de même son rire car il ne fallait pas oublier qu'elles n'étaient pas censées se trouver dans cette salle... Se faire repérer en pleine nuit dans un endroit dont l'accès nous est interdit en compagnie d'une voleuse quand on est employée du musée c'était plutôt moyen ! Elle rendit le bonnet à la gardienne qui retrouva alors son sourire.

▬ On te trouvera un chapeau et tu pourras crier : "Je suis comme la poisse, j'arrive là où on ne m'attend pas !"

Chrissie haussa un sourcil, ne comprenant pas la référence à Indiana Jones. Elle se demandait bien où Luz avait pu trouver une telle réplique mais, au fond, elle savait que la voleuse était tout à fait capable d'inventer ce genre de phrases, et elle avait déjà dit bien pire ! Elle décida donc de ne pas s'attarder sur le sujet et se contenta de rire doucement en guise de réponse. En revanche, voir son amie se diriger tranquillement vers le tableau qu'elle venait d'aller admirer la fit grimacer. La rouquine présentait d'ores et déjà que la suite des événements n'allait pas lui plaire... Marchant das les pas de la gardienne du cimetière, elle émit un grognement indigné en la voyant découper la toile, s'arrêtant sur place : de toute manière elle serait arrivée à côté d'elle trop tard pour l'empêcher de commettre cet acte barbare sans risquer d'abîmer la peinture.

▬ Tu pourras l'accrocher dans tes toilettes.

La souffrance de voir une œuvre malmenée de la sorte pouvait se lire dans les yeux de la conservatrice. Luz en fit un rouleau et le fourgua sans ménagement dans son sac, tandis que Chrissie émettait un petit gémissement de douleur, imaginant avec horreur les conséquences de ces actes sur le tableau.

▬ Luz, je ne peux pas garder un tableau comme ça chez moi ! En plus... Attention, tu vas l'abîmer !

Mais la blonde acrobate ne l'écoutait pas vraiment, et cela se voyait tout de suite qu'elle n'en avait pas grand-chose à faire de cette toile. Pour la rouquine c'était différent. L'art restait de l'art et, même s'il n'était pas son œuvre favorite, ce tableau ne méritait pas un tel sort à ses yeux ! De plus, qu'allait-elle en faire, sérieusement ? Le livrer à la merci d'Azael pour qu'il le malmène davantage ou qu'il le revende au premier venu ? C'était encore pire ! Poussant un soupir, elle n'eut pas le temps d'argumenter que, déjà, son amie repartait vers l'endroit où elle l'avait surprise en plein travail, quelques minutes plus tôt. La voleuse se hissa jusqu'au conduit d'aération à l'aide de sa corde puis, une fois en haut, la laissa retomber pour Chrissie.

▬ Allez, monte, on va aller faire des courses dans la partie templier ! Enfin... Prend un arc avant, on ne sait jamais si certains décident de se ranimer, il faudrait savoir se défendre !

Chrissie fronça les sourcils : un arc ? Luz était au courant pour ses cours de tir, évidemment, mais elle se voyait mal affronter un vigile avec un arc... Haussant les épaules, elle fixa son amie durant quelques secondes. Cette dernière s'était remis à fredonner la même musique que tout à l'heure et la rouquine savait qu'elle ne la laisserait pas monter le long de cette corde sans arc. Oh, après tout, qu'est-ce que ça coûtait ? Sa section possédait une collection magnifique de ce genre d'armes, dont un qui la fascinait plus particulièrement car il possédait un aigle gravé en dessins celtes sur son bois. Affichant un petit sourire, elle se détendit un peu et, bientôt, son espièglerie refit surface. Ce serait sans doute la seule et unique fois qu'elle aurait la chance de brandir cet arc, elle ne pouvait pas passer à côté !

▬ Très bien, je vais en chercher un... Tu m'attends, n'est-ce pas !?

Elle lança un petit regard d'avertissement à son amie, le tout accompagné d'un léger sourire. Sans plus attendre, elle se rua jusqu'à l'armoire où étaient entreposés les arcs. Ses yeux pétillaient de bonheur lorsqu'ils se posèrent sur l'arme qu'elle convoitait tant. Elle s'en saisit sans plus attendre et l'admira quelques secondes, il était rare qu'elle le prenne en main. Souriant, elle avait l'impression d'être connectée à cet artefact ancien comme s'il lui avait appartenu dans une autre vie, c'était étrange. Elle l'enfila sur son dos pour qu'il ne soit pas une gêne, prit un carquois pourvu de quelques flèches qu'elle enfila sur son épaule et revint doucement vers l'endroit où Luz l'attendait... Quand, soudainement, son portable se mit à vibrer dans sa poche, lui flanquant la peur de sa vie par la même occasion !

Ce fut donc après avoir exécuté un bond de trois mètres de haut que la rouquine comprit la cause de ces vibrations inattendues. Se stoppant à mi-chemin, elle avait encore le cœur qui battait la chamade lorsqu'elle sortit son téléphone de son jean. Pas de doute, il s'agissait d'un appel... Une chance qu'elle laissait toujours l'appareil en mode discret lorsqu'elle était au musée, elle avait bien failli rameuter tous les vigiles ! Chrissie leva les yeux au ciel en découvrant le nom affiché sur son portable, évidemment, cela ne pouvait être personne d'autre. Elle hésita quelques secondes à raccrocher au nez de son assaillant mais changea d'avis au dernier moment.

▬ Zazu ? Qu'est-ce qui se passe ? ... Non, je... Je suis toujours au musée, oui ! ... Comment ça ? Je t'avais prévenu que je rentrerai tard et... Pfff, dans le frigo, je crois. ... Je sais pas encore, je suis avec Luz en fait et... Wow, du calme ! Oui, Luz ta cousine ! Tu en connais d'autres ? ... Roooh, mais non ! ... Bon écoute, je dois y aller, d'accord ? À tout à l'heure !

Raccrochant au nez de son squatteur préféré, elle n'avait pas trouvé de meilleure parade pour mettre fin à ses questions. Lorsqu'elle avait prononcé le nom de sa cousine, le magicien avait subitement paru paniqué et l'avait bombardé d'ordres et d'interrogations, tant et si bien que Chrissie n'avait pas compris grand-chose de son discours, au final. Tant pis, pour une fois que c'était elle qui passait la soirée à s'amuser, il n'avait pas le droit de râler ! Présentant qu'il n'allait pas en rester là, elle éteignit son téléphone pour ne pas risquer une autre surprise du genre. Chassant l'arnaqueur de ses pensées d'un geste de la main, la conservatrice reprit sa route vers le lieu de rendez-vous et constata avec soulagement, une fois arrivée, que Luz était toujours là.

▬ Désolée, j'ai été ralentie par ton cher cousin ! Joli, n'est-ce pas ?

Elle avait posé cette question en se retournant légèrement pour montrer l'arc à Luz. Rigolant légèrement, Chrissie saisit la corde pendant dans le vide et ne tarda pas à rejoindre sa meilleure amie dans le conduit d'aération. Une chance pour la rouquine : elle était douée en sport et plus particulièrement en escalade ! Se retrouvant dans l'un des rares endroit du musée qui lui était inconnu, elle s'étonna de constater que les conduits étaient beaucoup plus larges qu'elle aurait pu l'imaginer. Bon, ce n'était pas non plus immense et elles devraient se déplacer à quatre pattes, mais c'était toujours mieux que devoir ramper ! La rouquine savait où se trouvait la section Templiers lorsqu'il s'agissait de passer par les couloirs du bâtiment mais, en empruntant le système de ventilation, elle n'en avait pas la moindre idée ! Elle se laissa donc guider par la voleuse qui devait, quant à elle, connaître ce chemin par cœur...

Les demoiselles évoluèrent le plus discrètement possible à travers les canalisations, Luz chuchotant de temps à autre à la conservatrice leur emplacement. Elles survolèrent ainsi la section Egypte et celle de l'Antiquité, partagée entre des reliques romaines et grecques. De temps à autre, elles pouvaient entendre les pas d'un gardien faisant sa ronde en dessous et, bien qu'elle savait pertinemment qu'il ne pouvait pas la voir, Chrissie sentait toujours la crainte nouer ses entrailles dans ces instants. Elles n'étaient désormais plus loin de la section Templiers, selon les dires de l'espiègle gardienne du cimetière, mais pour y parvenir elles devaient survoler la salle réservée au personnel de garde... Autrement dit, elles devaient passer au-dessus de l'endroit où tous les vigiles se rassemblaient quand ils n'étaient pas en train de faire leur ronde ! Redoublant d'efforts pour rester discrète, la rouquine fut soulager de voir, au travers d'une grille donnant sur la pièce, qu'il n'y avait qu'un seul employé présent. De plus, il avait mis de la musique, ce qui couvrait le bruit de la progression des jeunes femmes.

▬ Hé, écoute ça, j'adore cette chanson ! Doctor Jones, doctor Jones, wake up now !

Elle avait chuchoté ces mots à son amie et affichait un large sourire. C'était drôle d'imaginer un homme censé jouer au gros gorille fredonner la mélodie de Doctor Jones du groupe Aqua ! Chrissie elle-même ne résista pas et chuchota les paroles de la chanson jusqu'à ce que les jeunes femmes soient trop éloignées pour pouvoir l'entendre. Avant que son amie puisse faire une quelconque remarque quant au fait qu'elle connaissait plus ou moins par cœur les paroles de ce morceau un peu kitch, la rouquine haussa les épaules et lui lança un regard amusé.

▬ Bon, d'accord, j'étais fan il y a quelques années !

Elle rigola légèrement et laissa échapper un petit soupir. À l'époque où elle écoutait ce genre de musique elle n'était encore qu'une adolescente et jamais, ô grand jamais, elle aurait pu pensé un seul instant finir un jour dans les conduits d'aération du musée en compagnie de Luz, à apprendre à voler !

© Méphi.


Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: Personne n'est personne feat Chrissie   Mer 10 Avr - 12:50






Personne n'est personne !.


Qu'importe le passé qu'on porte derrière soi,
On peut pas croire que les portes ne s'ouvrent pas ☼




Chrissie & Luz


Même quand on est moins que rien ou presque ça, Il reste bien quelqu'un qu'on attendait pas. ☼
Pour ceux qui croient à la résurrection, la mort est sans conséquence. Elle n'est pas une fin en soi, mais plutôt un nouveau départ. Une seconde chance, des retrouvailles. Luz savait très bien que si son amie Chrissie mourrait dans la minute qui suivait, soit elle devrait devenir un fantôme et irait hanter Azael, ce qui pourrait lui faire le plus grand bien ou alors elle allait ce réincarner, mais bon jamais elle ne pourrait être aussi bien quand Indiana Jones, il ne fallait pas ce voiler la face. Non si la voleuse devait lui donner un conseil : C'était de rejoindre le monde obscur des êtres invisibles, ceux qui voyaient leur famille continuée à vivre sans pouvoir interagir avec eux, d'accord cela pouvait sembler déprimant pour certain, mais la mort était inévitable.

Apprendre son métier à la rouquine n'était pas si simple, déjà elle préférait admirer au lieu de voler et puis elle avait bien senti son désapprouvement quand elle avait coupé la peinture pour lui offrir, si elle n'en voulait vraiment pas, sans soucis elle l'offrait à Maddhen, elle au moins serait ravie de l'accrocher dans un coin affreux, car là était sa place, même son cousin ne pourrait s'acheter des chaussures en la revendant. Non c'était vraiment une toile à toilette. Sa lubie que Chrissie était Indiana Jones ne la quittait pas et pour le prouver, elle avait eu l'idée d'aller visiter le secteur templier. Tout en remettant dans la bouche d'aération, elle continuait à fredonner l'air du film, ce fut arrivée en haut en jetant la corde pour que la rouquine la rejoigne qu'elle lui demanda de prendre un arc, il fallait toujours se montrer prudent. Sa meilleure amie en fronça les sourcils, comme si elle était surprise de sa requête, genre ce n'est pas évident qu'il faille s'armer quand on pénètre dans une section de musée où il y avait de grandes statues. Tout le monde était au courant, n'avait-elle pas vu la nuit au musée ?

▬ Très bien, je vais en chercher un... Tu m'attends, n'est-ce pas !?

De l'endroit où elle était perchée, le petit regard d'avertissement de Chrissie parut ridicule. Qu'est-ce qu'elle pourrait bien lui faire si elle l'attendait pas ? Voilà à quoi elle occupa son temps, en l'attendant : s'imaginer plusieurs scénarios. Et tous finissaient de la même façon, Luz se ramassait une flèche, s'était vraiment de la triche, l'ancienne princesse rebelle pouvait l'attaquer de n'importe où, du genre sniper du moyen Âge. Continuant à fredonnée la musique, elle visualisait le plan du musée pour ne pas se tromper de chemin dans les bouches d'Aération, quoique ce n'était jamais arrivé, mais elle devait bien s'occuper l'esprit.

Elle était vraiment très longue, pour passer le temps, elle commença à s'amuser avec la corde qu'elle faisait tourner dans tous les sens, il était sûr que si Chrissie montait sans soucis, ça serait une autre preuve de sa réincarnation, ou aurait-elle pu apprendre autrement, a L'école ? Non c'était grotesque tout ce qu'on faisait dans ces grandes salles remplies de mioche s'était dormi sur une table. Luz n'avait aucun souvenir de sa scolarité et dès qu'elle voyait un film à ce sujet, elle préférait changer de chaine. Préférant vraiment les zombies au cri strident des enfants. Enfin, elle la vit revenir avec un arc et des flèches.


▬ Désolée, j'ai été ralentie par ton cher cousin ! Joli, n'est-ce pas ?

La jeune femme se mit à tourner pour lui montrer, heureusement que la voleuse avait une longue vue, quelle prit de sa poche, l'apprentie voleuse aurait dû réaliser qu'elle se trouvait tout de même a quelque mètre de hauteur au-dessus, donc ce n'était pas vraiment facile d'admirer une oeuvre. La posant devant son oeil et l'ouvrant, elle en regarda les moindres dessins et courbes.

- Il vaut pas mal d'argent !

Comme toujours ce qui comptait pour la jeune femme s''était la valeur monétaire et non s'il était splendide. Il y avait bien des objets affreux, genre peinture de Picasso qu'il valait un paquet de pognon. Rangeant sa longue-vu qu'elle avait piquée chez un vieux rabougri, elle n'avait même pas réalisé que Chrissie avait parlé de son cousin. La voyant monter à la corde assez facilement, un sourire se dessina sur son visage, une nouvelle preuve s'offrait à elle et bientôt Chrissie se rappellerait qui elle était. Se décalant pour lui laisser la place d'entrée, une pensée vint là perturbée quelque seconde. Est-ce qu'un arc était utile contre un homme en armure ? Luz secoua la tête, elles le seront très vite de toute façon. Ouai si un jour la voleuse paraissait très tressée ses qu'on aura seulement découvert où était son caveau secret, même la fin du monde n'irait pas la tracasser.

Déambulant au-dessus des salles, la jeune femme débuta sa visite, tout en expliquant des anciens souvenirs de vols effectuer dans certaines salles. Comme le sarcophage d'une momie, tout le monde avait pensés avoir eu affaire à une équipe mais non Luz avait bien commis ce délit toute seule. A présent, il se retrouvait derrière l'entrée du caveau, il n'y avait pas meilleur gardien qu'une momie. Continuant d'avancer le secteur des templiers ne se trouvait plus très loin, mais il fallait tout d'abord passer au-dessus de centre de la sécurité, comme d'habitude un seul homme s'y trouvait et une pénible chanson se répercutait dans les conduits.

▬ Hé, écoute ça, j'adore cette chanson ! Doctor Jones, doctor Jones, wake up now !

Tournant la tête, une grimace apparut sur son visage, une nouvelle preuve venait de s'imposer, c'était forcément parce que la chanson parlait d'elle. Le narcissisme des héros était connu de tous, malheureusement Chrissie n'échappait pas à la règle et fredonnait elle-même les paroles de la chanson, Luz préféra seulement continuer à avancer juste au moment où il ne restait plus que la voix de son amie, une nouvelle fois elle lui prêta un regard presque agacé et interrogateur :

▬ Bon, d'accord, j'étais fan il y a quelques années !

C'était étrange, Luz n'avait jamais vraiment entendu cette chanson auparavant. Que faisait-elle à cette époque ? Si au moins une seule réponse lui venait, cela serait si simple, mais rien, le néant total. Sérieusement la jeune femme avait dû recevoir un coup sur la tête, forcement une manigance de son cousin. Le petit rire de la rouquine la fit réagir de suite en lui posant une question bien farfelu, quoique très logique pour elle.

- Et tu te servais de ton fouet quand tu chantais cette chanson il y a quelques années ?

Espérant attendre une affirmation, elles venaient tout juste d'arriver devant la trappe au-dessus d'une armure, il ne semblait pas bouger à première vue, mais ce genre de spécimen pouvait se montrer très perfide. Tout en plaçant son doigt devant sa bouche, pour signaler à son amie de garder le silence, elle ouvrit la bouche d'aération, un bruit sourd raisonna dans toute la pièce. Passant simplement la tête en premier lieu, elle laissa tomber la corde juste en bas, pour ensuite se glisser telle une plume qui tombe au sol. Enivrer par les sentiments de liberté qui la parcourait dès qu'elle accomplissait ce genre de descente, elle aperçut un peu tardivement la lumière venant d'un peu plus loin. Heureusement se cacher derrière une armure endormie état très pratique, tant que celui-ci ne faisait pas tourner son casque sur lui-même tout ce paraissait bien.

Le vigile malheureusement remarqua la corde qui pendait dans le vide, donc pour tout réflexe, la voleuse se plaça derrière lui pour lui donner un coup de taser qui le fit direct s'écrouler au sol. Rigolant de ce petit jeu qu'elle venait de découvrir, elle leva enfin la tête pour voir la jeune rouquine la rejoindre. Le côté enfantin de la blondinette revenait en plein galop, retournant près de l'armure, elle tapota sur le casque de celui-ci ne craignant même plus sa fureur. Se pinçant légèrement les lèvres, elle proclama d'une voix rauque. Comme-ci celle-ci venait de l'armure.

- On le donnera en sacrifice au sauvage, ça calmera la montagne enflammer ! Votre mission si vous l'acceptez est de trouver le saint Graal ? La jeune voleuse avait placé ses bras autour du cou de son nouvel ami et reprit avec sa propre voix. Comment on pourrait refuser ?

Chrissie allait-elle l'enguirlander pour ce qu'elle avait fait au vigile ? Luz en avait aucune idée. Revenant près du corps inerte, elle lui donna un léger coup de pied, voir s'il réagissait.

- Tu crois qu'il va se transformer en zombie ?




© Méphi.


Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: Personne n'est personne feat Chrissie   Sam 18 Mai - 12:47





Personne n'est personne.








LuzChrissie

Elles se trouvaient là, dans les canalisations du musée : deux jeunes femmes qui ne prévoyaient visiblement pas de faire quelque chose d'autorisé... Bon, bien sûr, la jolie blonde était beaucoup plus sérieuse dans sa tâche que la rouquine qu'elle avait embarquée à sa suite, il n'y avait qu'une professionnelle dans le lot, après tout ! Ainsi, alors que Luz restait concentrée et évoluait dans les conduits en toute discrétion, Chrissie fredonnait la mélodie de cette vieille chanson que le veilleur de nuit lui avait mise dans la tête. Sa meilleure amie devait d'ailleurs en avoir marre de l'entendre car elle avait fini par se retourner vers elle en lui lançant un regard courroucé.

▬ Et tu te servais de ton fouet quand tu chantais cette chanson il y a quelques années ?

L'ancienne princesse arqua un sourcil : un fouet ? Luz avait vraiment de drôles d'idées, parfois ! Bon, d'accord, pas parfois... Souvent. Chrissie s'apprêtait d'ailleurs à lui demander où elle était allée chercher cette histoire de fouet lorsque la voleuse stoppa net leur procession. Lançant un regard à travers la plaque d'aération sous ses mains, elle se tourna lentement vers la rouquine, lui intimant de demeurer silencieuse en plaçant un doigt sur ses lèvres, avant de reporter son attention une nouvelle fois sur la grille qu'elle déplaça sans plus de cérémonie. La conservatrice du musée écarquilla les yeux et retint son exclamation en entendant le bruit infernal que cette opération engendra. Les gardiens étaient-ils tous sourds pour être capable d'ignorer un tel vacarme ? C'en était ridicule de consternation. Soupirant légèrement, l'archère ruminait intérieurement contre tous ces imbéciles qui ne savaient même pas surveiller un bâtiment correctement, mais aussi sur les personnes qui les avaient engagées tout en sachant qu'ils ne seraient pas à la hauteur... Cette foutue ville n'en avait vraiment rien à faire de l'art !

Luz, de son côté, poursuivait sa mission sans aucune arrière-pensée, et Chrissie put l'observer descendre telle une plume le long de sa corde. Elle avança alors à quatre pattes en direction de l'ouverture et eut à peine le temps de voir son amie toucher le sol que la lumière d'une lampe torche se refléta sur l'un des murs de la salle. Esquissant une grimace, la rouquine se figea tandis que la gardienne du cimetière se faufila en vitesse derrière une armure vide. L'héritière McAllister ne put empêcher le froncement de nez qui lui était si caractéristique en voyant l'espiègle blonde faire... Se cacher derrière une relique aussi vieille, tout de même ! Mais les demoiselles avaient un autre soucis : la corde qu'avait utilisée Luz pour descendre était toujours en place et le vigile l'avait bien remarquée. Évidemment, la seule fois où ces abrutis parvenaient à débusquer un fauteur de trouble, il fallait que Chrissie soit présente ! L'homme s'avançait d'un pas assuré en direction de la corde et le rythme cardiaque de la rouquine s'accélérait de concert... Jusqu'à ce que le veilleur se retrouve étendu au sol, assommé par le coup de taser d'une certaine blondinette.

Chrissie sentit l'air revenir dans ses poumons après avoir inconsciemment bloqué sa respiration dans l'attente de se faire découvrir par le gardien. Sa meilleure amie leva les yeux vers elle et l'ex-princesse comprit qu'il était temps pour elle de la rejoindre. Le plafond était plutôt haut, dans cette pièce et, malheureusement pour elle, la jeune conservatrice avait toujours été plus douée pour grimper à la corde qu'y descendre... Ainsi, ce fut dans une dégringolade plus ou moins contrôlée que la jeune femme parvint à retrouver le sol, ou plutôt à s'étaler sur le vigile endormi. Quelle chance de le trouver là, à vrai dire, pour ralentir la chute accélérée de la cavalière ! Luz, de son côté, était repartie voir l'armure qui lui avait servi de couverture et entamait une conversation avec l'objet de métal.

▬ On le donnera en sacrifice aux sauvages, ça calmera la montagne enflammée ! Votre mission, si vous l'acceptez, est de trouver le saint Graal !

La rouquine se releva tant bien que mal en grognant légèrement de douleur : elle avait peut-être bénéficié d'un matelas humain pour atterrir mais cela ne signifiait en aucun cas qu'elle s'était bien réceptionnée ! Elle ne savait pas trop si elle devait rire ou bien s'énerver contre son amie, son cerveau avait été fortement secoué lors de la descente et ses idées étaient plutôt confuses pour l'instant...

▬ Comment on pourrait refuser ?

Jetant un coup d’œil autour d'elle, la rouquine devait bien avouer que le musée la nuit c'était une toute autre ambiance qu'en plein jour. Cette section en particulier avec ses armures, ses armes médiévales et l'omniprésence des croisades n'était pas des plus rassurantes lorsqu'on était dans la pénombre ! Une chance que Luz était là, donc, car la voleuse ne partageait visiblement pas les craintes de son amie à ce sujet et continuait son petit tête-à-tête avec l'armure...

▬ On aurait peut-être du aller dans la section Table Ronde plutôt que Templiers si tu voulais le Graal, non ?

La jolie blonde lâcha son nouvel ami sur lequel Chrissie craignait secrètement de découvrir des dommages le lendemain matin, à moins que Luz ne décide de l'emporter avec elle... Elle en était tout à fait capable, en dépit de la taille et du poids de l'artéfact, la rouquine en était persuadée ! La voleuse revint vers son amie et, par extension, vers le vigile au sol dans lequel elle donna un petit coup de pied.

▬ Luz ! T'exagères !

Chrissie lui fit les gros yeux, ou du moins essaya-t-elle car le gardien de nuit remua très légèrement après l'attaque de la gardienne du cimetière et l'archère craignait tellement de se faire pincer qu'elle en oublia d'être en colère contre son amie pour venir se cacher derrière elle au cas où l'homme se réveillait ! Mais il n'en fit rien, en réalité, il restait K.O. aux pieds de Luz... Quelle était la puissance de charge électrique qu'elle lui avait administré ? La rouquine n'était pas certaine de vouloir le savoir...

▬ Tu crois qu'il va se transformer en zombie ?

Se décollant un peu de son amie, Chrissie l'observa quelques secondes en silence avant de lever les épaules en signe d'ignorance. Il y avait peu de chances pour que cela se produise, c'était un fait, mais savait-on jamais ! L'aînée McAllister fronça de nouveau le nez lorsque son regard se porta sur l'homme à leurs pieds. Si un autre vigile passait par là et le retrouvait au beau milieu de cette salle dans ces conditions, elle ne donnait pas cher de sa peau et de celle de sa meilleure amie !

▬ On ne devrait pas le laisser là...

Scrutant les reliques présentes dans la salle, ses yeux s'arrêtèrent sur un vieux coffre assez large et profond pour y cacher quelqu'un... Parfait ! Adressant un petit sourire complice à sa meilleure amie, elle ne résista pas à l'envie de rentrer dans son jeu, aussi douloureux fût-ce pour elle de dénaturer un autre objet ancien, il s'agissait là d'une nécessité ! Se dirigeant vers le coffre, elle tapota dessus légèrement avant de l'ouvrir, il avait l'air vraiment solide... Elle se retourna ensuite vers la voleuse et saisit les chevilles du vigile avec précaution.

▬ Aide-moi à le mettre là dedans, comme ça si il se transforme il sera coincé !

Le meilleur moyen pour motiver Luz à porter une montagne de muscles à travers une pièce remplie d'objets d'arts ? La mettre en garde contre une attaque de zombies ! Si il y avait bien une chose que l'on ne pouvait pas enlever à l'amitié de ces deux demoiselles c'était qu'elle était toujours aussi surprenante, même après tant d'années, et pleine de créativité !

© Méphi.


Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: Personne n'est personne feat Chrissie   Lun 27 Mai - 15:51






Personne n'est personne !.


Qu'importe le passé qu'on porte derrière soi,
On peut pas croire que les portes ne s'ouvrent pas ☼




Chrissie & Luz


Même quand on est moins que rien ou presque ça, Il reste bien quelqu'un qu'on attendait pas. ☼
Fort heureusement que Luz avait neutralisé le garde, car Chrissie aurait été bien capable de s'affaler comme une vielle crêpe sur elle. Encore un signe que le destin agissait sur sa vie, car il était sûr que sans l'homme, la voleuse serait restée sur place et en voyant sa meilleure amie se serait décalé pour la laisser s'écraser au sol, un bruit énorme aurait alerté tout les autres gardes et là elle aurait été dans les ennuis juste au cou. Oui, mieux valait un homme mort que de devoir fuir de prison et emmener Chrissie dans sa fuite et si rouquine dans la voiture, ça veut dire Az' dans le coffre. Puis bien sûr Maddhen et tous ses animaux sur les sièges arrières. Ne rien qui passe inaperçu puis le seul vrai problème c'est que Luz devrait réussir à trouver une grosse voiture avec une grande remorque pour pouvoir y mettre tout le contenu de son caveau, bon elle laisserait sans doute le sarcophage et mettrait la momie avait Az', cela lui fera de la compagnie.

Après, s'être amusé avec l'armure, qui par le plus grand des pouvoirs, leur avait donné une mission de trouver le saint Graal. Chrissie eut une remarque qui fit hausser les épaules de la voleuse, Indiana Jones avait trouvé la relique avec les templiers, non avec Arthur et son Excalibur. Vraiment elle se demandait si la rouquine ne faisait pas exprès de l'induire en erreur pour lui camoufler l'ultime vérité de son ancienne vie. Puis de surplus, elle eut le droit au gros yeux de Chrissie quand elle donna quelques quelques aux vigiles qui remuèrent légèrement et comme toute enfant qui se fait rouspéter, elle lui donna un nouveau coup, toute en ne lâchant pas du regard l'archère, comme pour la défiée avec un grand sourire. Rapportant son attention sur le corps inerte, elle ne put s'empêcher de demander à son amie, s'il risquait de se transformer en zombie, depuis quel avait vu cette série où les morts revenaient à la vie, elle faisait une véritable fixette sur ces créatures, car même si elle ne craignait pas la mort, elle n'avait aucune envie de se retrouver à manger de la chair-fraiche sur des personnes dont elle avait la certitude qu'il était indigeste. Pour toute réponse Chrissie haussa les épaules.

▬ On ne devrait pas le laisser là...

Ne bougeant pas d'un cil, Luz s'imaginait déjà l'installer dans une armure, mais Chrissie avait l'air d'avoir une autre idée vue les regards qu'elle lui lançait. Elle savait de suite que la suite des évènements allait lui plaire, sa rouquine pouvait aussi se montrer surprenante. Puis pour que Luz est de l'intérêt pour une personne, il fallait qu'elle soit tout, sauf ennuyante. Chrissie se dirigea vers un vieux coffre et frappa dessus, à tout moment la voleuse s'attendait à entendre « entrer », était-ce un portail pour un autre monde ? La réponse venue très vite quand elle se trouva ouverte, c'était un simple coffre. Fortement déçue, elle restait stoïque même quand la conservatrice attrapa les chevilles du prochain mort-vivant.

▬ Aide-moi à le mettre là dedans, comme ça si il se transforme il sera coincé !

S'appuyant sur l'armure, elle n'était vraiment pas persuadée, qu'il resterait coincer s'il se transformait. Chrissie savait-elle au moins comment agir avec zombie ? Ah elle aurait dû lui donner le questionnaire se survit, au moins elle aurait été fixé pour savoir si Chrissie serait un atout dans le groupe, déjà un point pour elle, l'arc. Prenant son air le plus sérieux, elle finit par dire :

- Ouai ,mais il faut lui exploser la tête pour être sûr, Lance lui une flèche ! L'homme se mit une nouvelle fois à gémir, par réflexe, elle attrapa le casque de sa nouvelle amie et le cogna avec, ce qui eut l'effet de l'assoupir à nouveau. Ok allons l'enfermer !

Tout en mettant le casque sur sa propre tête, elle leva la visière qui grinça et ne prêta même pas un regard à la rouquine attrapant l'homme par ses mains. Sans trop de mal, elles arrivèrent à l'emmener juste au coffre et le placèrent à l'intérieur. Il était temps de passer à l'action, la jeune voleuse savait qu'au fond de la section, un calice orné d'or était posé sur un socle fortement sécurisé. Oui hormis les lasers qui l'entouraient, une sorte de balance était activée sous la relique à la moindre variation de poids, l'alarme retentissait. Oui, elle avait tenté le coup une fois, pour voir combien de temps mettait les vigiles à arriver et ils avaient débarqué plus vite qu'elle avait pensé, jamais elle n'avait réellement embarqué le saint Graal, car même si de grandes valeurs, il y en avait déjà dix exemplaires dans son caveau. Casque toujours sur la tête, elle se mit à avancer d'un pas certain pour arriver dans cette pièce obscure où la simple lumière éclairait le calice.

- Le saint Graal, nous l'avons trouvé !

Arquant les sourcils, elle s'approcha très vite de l'objet et désactiva les lasers qui l'entouraient, oui elle n'avait aucune envie que Chrissie ressorte son miroir. Ce fut en bougeant la tête que la visière se referma d'un coup et lui donnait une vue bien plus que réduite. Essayant tant bien que mal, de tourner la tête vers son amie.

- Alors, il faut que tu trouves un objet du même poids pour pouvoir faire l'échange, mais attention tu dois être rapide pour ne pas déclencher l'alarme ! Quand tu étais Indiana Jones, tu y arrivais très bien, pas besoin que je t'enlève l'alarme.

C'était décidé, il était vraiment temps que la jeune femme se rappelle ses anciens talents et à présent elle savait que Luz connaissait son secret et que la voleuse ne viendrait pas à son secours, persuader que ça serait un jeu d'enfant pour elle de passer cette épreuve.




© Méphi.


Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: Personne n'est personne feat Chrissie   Jeu 29 Aoû - 18:13






Personne n'est personne.









LuzChrissie

Alors que Chrissie s'apprêtait à refuser catégoriquement de tirer une flèche dans la tête du garde de nuit, comme l'avait expressément demandé Luz, le vigile se mit à remuer légèrement et gémit doucement. Aussitôt, les deux meilleures amies eurent des réactions très différentes : Luz s'empressa d'assommer le garde une seconde fois mais la rouquine, elle, avait poussé un petit cri de surprise et plaqua vite ses mains sur sa bouche pour l'étouffer. Pour la conservatrice du musée, le temps se suspendit pendant une fraction de seconde : est-ce que les autres surveillants de nuit avaient entendu son exclamation ? Immobile, elle était à l'affut du moindre signe qui annoncerait l'arrivée de la cavalerie mais, heureusement pour elle, le seul bruit qui parvint à ses oreilles fut la voix de la voleuse qui acceptait enfin de dissimuler le blessé dans le gros coffre que l'ex-princesse avait repéré quelques instants plus tôt.

Ce fut une Luz coiffée d'un heaume très élégant qui aida Chrissie à transporter l'assommé dans sa cachette. En voyant son amie ainsi déguisée, la rouquine était partagée entre l'envie de rire et l'exaspération : l'armure à laquelle la jolie blonde avait piqué sa tête était très ancienne et elle avait déjà du l'abîmer avec les coups qu'elle avait administrés au vigile ! Une fois le corps de la victime dissimulé, la voleuse passa directement à leur mission suivante et l'archère devait bien avouer qu'elle était plutôt soulagée de pouvoir s'éloigner du coffre, aussi lança-t-elle à peine un regard à demi-inquiet en direction de la malle avant de rejoindre Luz pour découvrir ce qu'elle avait prévu pour la suite. Elles arrivèrent dans une pièce obscure mais l'allure assurée de la voleuse laissait entendre qu'elle était déjà venue dans cette partie du musée plus d'une fois.

▬ Le saint Graal, nous l'avons trouvé !

Un faisceau lumineux tombant droit sur une magnifique coupe sertie de pierres précieuses constituait le seul éclairage de la salle. Chrissie ne put s'empêcher de pousser un petit soupir d'admiration face à la relique magnifiquement entretenue qui leur faisait face, le fameux "Graal" de Luz. Cette dernière s'empressa d'ailleurs d'aller désactiver un premier système de sécurité qui entourait le calice mais, visiblement, il y en avait un autre...

▬ Alors, il faut que tu trouves un objet du même poids pour pouvoir faire l'échange, mais attention tu dois être rapide pour ne pas déclencher l'alarme ! Quand tu étais Indiana Jones, tu y arrivais très bien, pas besoin que je t'enlève l'alarme.

Chrissie eut un peu de mal à comprendre les explications de son amie à cause de la visière refermée du heaume qu'elle avait toujours sur la tête et qui étouffait légèrement sa voix mais elle lui adressa un sourire comme si elle savait parfaitement ce qu'elle avait à faire. Quant à l'allusion à Indiana Jones, la rouquine n'avait absolument rien entendu d'autre à ce moment là qu'un espèce de marmonnement bizarre. La jeune conservatrice resta plantée là un instant à fixer sa meilleure amie, attendant la suite, preuve qu'elle n'avait vraiment rien compris à ses explications.

▬ Bon... On attend quoi ?

Lançant un regard interrogateur à la jolie blonde, elle n'eut cependant pas le temps de redemander des explications à la voleuse qu'un bruit étranger à leur expédition retentit dans la salle voisine. Aussitôt, Chrissie oublia complètement le Graal et ce fut des yeux paniqués qu'elle dirigea vers la seule issue de la pièce. Évidemment, il avait fallu qu'elles soient coincées dans la seule pièce du bâtiment qui ne possède pas d'autre sortie au moment où elles allaient être découvertes !

▬ Vite, Luz, viens !

Sans attendre, l'archère saisit son amie par la main et l'entraîna le plus rapidement possible vers un coin de la salle où des mannequins habillés comme des Templiers trônaient. Celle qui venait de chuchoter cet ordre à la voleuse la poussa derrière le premier mannequin et lui fit signe de se taire en posant un doigt sur ses lèvres. Elle se dissimula derrière le déguisement d'à côté et scruta avec anxiété l'entrée de la salle.... Jusqu'à ce qu'un autre bruit attire son attention : le heaume de Luz venait de tomber par terre dans un grand fracas métallique qui avait résonné dans toute la pièce. Plongeant son visage dans ses mains, Chrissie poussa un soupir de désespoir : cette fois elles étaient fichues, c'était certain !

Retenant son souffle jusqu'à l'étouffement, la rouquine avait les yeux rivés sur la porte... Qui s'ouvrit sur un Azael à l'air suspicieux. Reconnaissant le magicien, la jeune femme lâcha un long soupir, tandis que la voleuse se dirigeait déjà tout droit vers son cousin. Chrissie, encore sous le coup de la panique qui l'avait submergée ces dernières minutes, mit plus de temps à sortir de sa cachette pour rejoindre les deux autres. Tous deux semblaient absorbés par une discussion animée, d'ailleurs, mais la restauratrice du musée n'écoutait pas vraiment. Zazu avait l'air énervé, Luz semblait beaucoup s'amuser mais l'archère, elle, était surtout submergée par une vague de fatigue, due à la retombée d'adrénaline que l'entrée de l'ancien sorcier avait provoquée. Ce fut donc sans aucun rechignement et seulement à demi attentive aux remontrances d'Az qu'elle suivit ce dernier vers la sortie, se séparant de sa meilleure amie sans oser penser à ce qu'elle allait faire seule dans le musée, pour rejoindre son appartement et profiter d'une bonne nuit de sommeil pour se remettre de ses émotions !

© Méphi.


Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Personne n'est personne feat Chrissie   
Revenir en haut Aller en bas
 

Personne n'est personne feat Chrissie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» "Toute personne qui pense fortement fait scandale." - Feat Nathan A. Baker
» A quand l'arrestation de Lucifer en personne?
» Plus rien, ni personne. (libre)
» Chacun sa route chacun son chemin ♫ [ Libre 1 Personne ]
» J'ai peur...il n'y a personne?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Once Upon a Curse ::  :: Les Archives :: Archives Storybrooke-