★ Coup de cœur Novembre 2016 de Disney World Pub
★ Coup de cœur Mars 2017 de Ouaf Ouaf Pub

Le forum fête ses 5 ans d'existence !
Venez ici nous laisser votre plus beau message !
Inscrivez votre forum sur notre Top-Site !

L'histoire se déroule en Octobre 2013.

« Tant qu'il y a assez de place pour stocker les guimauves, tout va bien. »
par Valentine Bellamy dans You gave up the fight, you left me behind


Charming ೨ Henry ೨ Ruby ೨ August

Partagez | 
 

 ♠ Princess of China ♠ (PV Mulan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



Invité
Invité



MessageSujet: ♠ Princess of China ♠ (PV Mulan)   Jeu 21 Fév - 21:47




Mulan & Facilier













Princess of China




Le souffle court, le coeur battant, il n'arrivait plus à se calmer, son regard fou balaya l'endroit où il avait atterri. Il s'appuya contre un arbre quelques minutes, s'accrochant à l'écorce de ce dernier comme à une épaule amicale, l'oreille aux aguets. L'adrénaline, moteur de toutes bonne course poursuite, s'estompait tandis que la fatigue le gagnait. Il était épuisé, physiquement et psychologiquement, ses dernières ressources magiques ne lui servaient plus à rien, il fallait que son corps se régénère pour que ses pouvoirs réapparaissent. Quelques gouttes de sang tombèrent sur l'herbe verte, le soleil dominait haut dans le ciel, brulant, cuisant, rendant sa fuite encore plus difficile. Qui avait-il de pire pour une proie blessée qu'une traque longue et éreintante ? Depuis combien de jours fuyait-il maintenant ? Six , dix, quinze ? Des jours, des nuits, le sorcier en perdait ses repères...Il mourait de faim, de soif mais son pire ennemi restait le sommeil, dormir plusieurs heures au même endroit le condamnerait à mort face à la menace qui planait sur lui et qui ne lui laissait aucun répits.

Un craquement non loin le fit sursauter nerveusement, immédiatement il reprit sa course sans même se demander s'il s'agissait vraiment de ce qu'il fuyait de toutes ses forces ou d'un simple écureuil. S'enfonçant un peu plus dans la forêt d'un royaume inconnu, le beau brun soufflait comme un bœuf, grimaçant à cause de la douleur à son épaule qui empirait, lourd, chaque pas qu'il faisait semblait plus bruyant que le précédent. Au milieu de cette végétation luxuriante, de ces branches qui lui fouettaient le visage, de ce terrain instable qui le faisait chuter à de nombreuses reprises, les ombres qui l'entouraient riaient, moqueuses, incapable de l'aider, elles pointaient du doigt sa faiblesse, sa condition de simple mortel.

- Laster ? Tu la vois ? Dis moi tu la vois ? Laster ? Chuchota l'homme recroquevillé sur lui-même à l'abri d'un autre arbre, le front dégoulinant de sueur. Il jetait des regards paniqués tout autour de lui, son frère ne répondait pas, le contact semblait rompu mais une légère brise vint refroidir l'air, le faisant frissonner, on le mettait en garde, elle était toute proche.

Son poursuivant était patient, stratégique, il préservait ses forces mais se rapprochait toujours plus dangereusement de lui, il attendait simplement qu'il commette une erreur, une simple erreur comme dans le dernier village qu'il avait traversé...Mort de faim celui que l'on nommait Dr Facilier s'était arrêté une heure ou deux dans une auberge, afin de se restaurer. Son capuchon sur la tête, il pensait passer inaperçu et ce fut le cas jusqu'au moment où elle était entrée, sa redoutable adversaire, celle qui, disait-on, recherchait sa trace depuis des mois. Mulan, la meilleure chasseuse de tête de tous les royaumes était à ses trousses, la poisse !  Et comble des emmerdements, lors d'un précédent sortilège, il avait utilisé presque toute sa magie, il lui faudrait des semaines pour recharger le médaillon qu'il portait autour du cou, source de tous ses pouvoirs vaudou. Ainsi la fuite avait été sa seule option, créant la confusion dans l'auberge comme il savait si bien le faire, seulement, il n'avait pu échapper à la lame aiguisée du soldat travesti qui s'était plantée, l'espace de quelques secondes, dans son épaule. Depuis, il fuyait sans savoir où aller, comme un animal blessé et condamné...

Les heures passèrent, l'obscurité grandissait, encore quelques mètres se disaient-ils, il ne devait pas abandonner, il ne pouvait pas croire qu'il allait se faire avoir si bêtement, lui le puissant, le maléfique Facilier. Les gens tremblaient devant son nom, ses sortilèges étaient aussi imprévisibles que destructeurs, non, il ne pouvait pas échouer, mort ou vif qu'ils disaient, sa quête sans fin ne faisait que commencer. Si Mulan l'attrapait, si elle ne le tuait pas elle-même, elle le livrerait à l'autorité la plus proche et malheureusement pour lui, le sorcier avait perpétué ses crimes dans tous les royaumes de ce monde ou presque, aucun des dirigeants ne lui accorderait sa clémence, il était tout bonnement foutu !
Un grognement de rage s'échappa de ses lèvres, les esprits vaudou ne lui semblaient d'aucun secours, il était faible, bien trop faible, d'ailleurs ses jambes cédèrent une énième fois et il finit sa course sur le sol, lamentablement. Son corps tout entier refusait de le porter, il poussa un cri de douleur et rampa telle une larve jusqu'à la souche d'un arbre couché. Là, il s'y adossa sans chercher à se relever. Il avait besoin de repos, de repos et surtout de temps...Son cerveau se mit à cogiter, il était dans une impasse, bientôt Mulan le retrouverait et s'en était fini de lui et de sa mission. Il soupira, sa blessure continuait de saigner malgré tous les onguents qu'il avait pu mettre dessus, plongeant une main dans sa bourse, il en inspecta les moindres recoins, elle était inexorablement vide...ou presque. Ses doigts avides se refermèrent sur trois petits objets qui lui redonnèrent espoir. C'est donc dans un large sourire que Nathanael Facilier balança les trois petits bouts d'os, appartenant sans doute aux rotules brisées d'un être humain, devant lui, tout en murmurant du bout des lèvres dans un effort considérable "электричество".

Étendu de tout son long contre la souche, il attendait patiemment qu'elle sorte de l'ombre. Les minutes passèrent, lorsqu'enfin il l'aperçut, ses yeux bleus brillèrent de malice et il déclara d'une voix chantante.

- Ô bel ange de la mort, frappe encore une fois de ta lame démoniaque le pauvre pêcheur que je suis !

Facilier éclata d'un rire dément, jouant à merveille celui qui n'avait plus rien à perdre, résolu à mourir ici et maintenant.

- Tu m'as manqué princesse ! Comme tu le vois, je t'attendais Ajouta-t'il tout en faisant un clin d'oeil à son adversaire qui le toisait de toute sa hauteur.

Pourtant, jamais Facilier, même aux portes de la mort ne se résoudrait à quitter cette terre si facilement. Le combat n'était pas perdu, il avait à peine commencé, sa stratégie était simple, qu'elle s'approche et qu'elle goute un peu au bouclier d'énergie empli d'électricité statique qu'il avait déployé autour de lui grâce aux trois petits bout d'os éparpillé bêtement sur le sol terreux.




© Méphi.




Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: ♠ Princess of China ♠ (PV Mulan)   Sam 23 Fév - 11:07




Mulan & Facilier











Princess of China




Enfance paisible, décision importante, bannissement de son royaume. Quelque mot qui ne signifie pas grand-chose et pourtant à une grande importance, beaucoup ignorent d'où vient cette femme en armure. Ce énigmatique personnage, qui parcoure les chemins de tous les royaumes et prend en chasse tous ceux qui se sont détournés de la justice. Son nom est craint et ceux qui savent que la jeune femme est à leur poursuite préfère prendre la fuite. Même si certain homme pense toujours qu'une femme n'est que le sexe faible et ne représente aucun danger, il change vite d'avis quand il croise la route de la guerrière au coeur de pierre. Ceux qui pensent pouvoir l'acheter se retrouvent souvent déçu face au tempérament intransigeant du soldat. Mulan est surement un ennemi redoutable et gare à ceux qui croiseront son chemin.

Depuis un certain temps, elle pourchassait le Dr Faciliier, une petite crapule adepte du vaudou, on le disait grand sorcier et souvent ses petits tours tournaient en vinaigre, beaucoup de personnes hauts placés voulaient sa tête, mais personne n'avait réellement engagé la guerrière, non elle était tombée par hasard sur une des affichettes et après une petite enquête du voisinage, avait appris les méfaits du jeune homme. C'était tout à fait le genre de personne qu'elle méprisait, ceux qui ne voyaient que pour leur petit nombril et ne se souciait pas des conséquences de leurs actes. Il ne lui avait fallu pas très longtemps pour repérer ses traces, tout ce qu'on pouvait dire c'est que le jeune homme ne passait pas inaperçu enfin surtout ses sortilèges. Elle n'arrivait à comprendre pourquoi des personnes allaient le voir, oui utiliser la magie pour obtenir ce qu'on voulait n'était pas d'une trop grande utilité, puis tout le monde savait que la magie à un prix. Il fallait vraiment être prêt à faire un sacrifice.

Si on pouvait remarquer une chose, c'est que Mulan préservait ses forces et prenait souvent le temps pour attraper sa proie, mieux valait une victime épuiser et surtout pour une personne qui possédait des pouvoirs. Sauf que d'après ce qu'elle avait vu après avoir blessé l'homme qui avait décidé de se reposer dans une auberge, c'est qu'il n'avait pas utilisé la magie. Cela l'avait un peu surprise, mais c'était surtout une bonne nouvelle. Depuis cette rencontre, elle n'avait pas lâché sa trace, comme elle se l'était imaginé il était fatigué et à présent blesser, la confrontation ultime approchait.

La forêt, surement le lieu qu'elle connaissait le mieux et il avait choisi de s'y cacher, Mulan avançait doucement et repérait ses marques en sol. Sa façon de se déplacer était étrange, il ne devait même pas savoir où il se trouvait. La dernière fois que la jeune femme était rentrée dans cette partie de la forêt, c'était pour retrouver un autre fugitif, Triste Sire et elle avait faillit perdre la vie. Mais elle ne devait surtout pas se laisser déconcentrer, un grognement la fit lever le regard du sol, il était tout près, sortant son épée de son étui, elle s'approcha pour enfin le voir étendu le long d'une souche d'arbre.

- Ô bel ange de la mort, frappe encore une fois de ta lame démoniaque le pauvre pêcheur que je suis !

C'était trop facile, beaucoup trop facile. Mulan regarda furtivement autour d'elle, en gardant l'épée pointer sur le sorcier. Son regard sévère ne pouvait quitter le visage du blesser et même s'il eut un rire dément, elle ne cilla pas. Fou ou pas, il aurait le droit à son châtiment.

- Tu m'as manqué princesse ! Comme tu le vois, je t'attendais

Princesse, c'était bien la première fois qu'on l'appelait ainsi et cela ne lui plaisait pas du tout. Son instinct lui disait qu'un piège n'était pas loin, oui elle n'oubliait pas à qui elle avait à faire, un sorcier ! Prudemment, elle avança avec son épée. Quand d'un coup la pointe de celle-ci fit des étincelles, elle comprit, un bouclier, s'il pensait être le premier à penser à cette ruse. Arquant un sourcil, son air resta impassible, rangeant son arme dans son étau, elle alla s'installer sur l'arbre voisin. Le petit secret de Mulan était que son épée déviait toute magie, une petite astuce très utile. La patience ne lui ferait pas défaut, sortant un bout de pain de son sac.

- J'imagine que vous avez faim !

Coupant le bout de pain en deux, elle lança la moitié à la lisière du bouclier. Voir si son estomac prendrait le dessus sur son cerveau, oui c'était une sorte de torture mais c'était aussi un bon moyen de tester les limites de son adversaire. Croquant dans son bout de pain, elle ne pouvait que constater qu'il n'avait pas l'air d'avoir guéri sa blessure, levant les yeux au ciel. Voici un autre point que pouvait l'agacer, la peur de la justice avait tendance à faire oublier qu'une infection était une mort bien plus douloureuse.

- Vous ne devez pas être un magicien si fort que ça, si vous n'arrivez même pas à vous soigner convenablement...

La provocation était une chose à prendre avec des pincettes, mais Mulan savait ce qu'elle faisait et son but était surtout de voir ce bouclier disparaître et de pouvoir emmener Facilier devant un juge.




© Méphi.




Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: ♠ Princess of China ♠ (PV Mulan)   Jeu 11 Avr - 22:53




Mulan & Facilier













Princess of China




Du gâchis ! C'est ce que se disait Facilier en voyant les grands yeux bruns de sa traqueuse. Comment une si belle femme pouvait être aussi masculine et bien plus tenace qu'un homme? Celle qui se faisait appeler Mulan n'avait pas l'air déconcentré par ses remarques, bien au contraire, la guerrière expérimentée semblait flairer le truc. Quel con ! Il avait encore trop parlé, c'était exaspérant, il ne pouvait pas s'en empêcher ! Bien sur, son bagout marchait extrêmement bien avec des esprits plus simplets et tout cela démontrait à quel point cette femme était dangereuse puisqu'intelligente. Elle s'avança prudemment vers lui, la lame de son épée en avant. Toujours assis contre la souche, reprenant peu à peu son souffle, le sorcier aux yeux couleur turquoise arborait un léger sourire tendu.

*Encore un peu* Se dit-il. *Allé, approche ton joli minois !* Il haletait, si proche de sa victoire. Quand la lame de l'épée toucherait sa barrière invisible, Mulan ferait un bond de plusieurs mètres en arrière, propulsée avec violence et là, seulement là, il aurait l'avantage sur elle et mettrait fin à cet affrontement épuisant. Pourtant, rien de ce qu'il avait prédit ne se passa. La lame entra bel et bien en contact avec sa magie, quelques étincelles en témoignèrent, mais rien d'autre ne se produisit. Le docteur cacha avec difficulté sa déception et serra les dents de rage. Son regard devint plus sombre, il fixa froidement l'épée de son adversaire, une épée ensorcelée sans doute...Tsss...Facilier avait sous-estimé cette femme, qui n'en était pas une d'ailleurs, non, c'était un soldat qui avait déjà eu affaire avec la magie, il ne referait pas cette erreur à l'avenir.

- J'imagine que vous avez faim !

Nathanael Facilier sortit de sa torpeur et reprit son éternel masque d’insouciance, de dragueur et de bon parleur émérite. Il se redressa doucement en grimaçant, son épaule était bien trop douloureuse pour qu'il puisse encore se relever et il préféra ne plus bouger pour économiser ses forces. Apparemment, Mulan ne pouvait pas passer son boucler protecteur, c'était déjà un bon point.

- Je meurs de faim...Je rêve d'un énorme rôtie de veau ! Peux-tu aller m'en chercher un à l'auberge la plus proche et revenir ? Oh, bien sur, en revenant nous partagerons ce festin toi et moi ! Il lui sourit exagérément tandis qu'elle lui lança du pain non loin de sa barrière. Il éclata de rire et haussa un sourcil, le prenait-elle pour un pigeon ? Pour le coup, c'était elle qui le sous-estimait !
Le sorcier vaudou observa Mulan manger et se mordit les lèvres, la faim le tenaillait mais le sommeil restait son pire ennemi. Étendu là, il aurait pu s'endormir et une petite voix dans sa tête lui susurrait que ce n'était pas une mauvaise idée, que cette femme-soldat ne pourrait sans doute pas le capturer, qu'il était en sécurité....

- Vous ne devez pas être un magicien si fort que ça, si vous n'arrivez même pas à vous soigner convenablement...

Cette phrase chassa le brouillard qui troublait sa vision, la voix de Mulan l'obligea à ne pas sombrer et quelque chose au fond de lui le fit frissonner, une douce frayeur, celle de se dire qu'il pourrait mourir s'il s'endormait...Un léger sourire anima sa bouche pâle et il remercia la jeune femme de son regard saphir.

- Hahaha...en effet ! Je ne suis d'ailleurs pas magicien, je ne suis qu'un pauvre bucheron tentant de nourrir sa famille, pourquoi donc essayez vous de me capturer soldat ? Il éclata d'un autre rire dément avant de s'écrier en la pointant du doigt.

- Espèce de femme vénale ! C'est la prime pour ma capture qui t’intéresse ? Tu sais que je pourrai t'offrir bien plus, hum ? Il laissa tomber son bras le long de son corps en grimaçant un peu plus. Chaque geste le faisait souffrir mais son regard lui, luisait d'une lueur amusée et mystérieuse, tentant de percer les secrets qui entouraient Mulan, cette farouche combattante à mille lieux de l'image que l'on pouvait se faire d'une princesse.

- Non, non, non...Ce n'est pas l'or que tu désires ! Hum, l'amour peut-être ? Tout le monde recherche désespérément son âme soeur, même toi, j'en suis certain, friponne ! Je peux te l'offrir, dis moi l'homme que tu veux et il sera à toi ! Bon, je te conseil néanmoins de changer de tenue vestimentaire, cette armure glaciale ne met pas tes charmes en valeur ! Il sourit un peu plus en balayant du regard le corps de la jeune femme, sans aucune pudeur. Aussitôt, l'une de ses mains vint fouiller sous son manteau noir, il en sortit un paquet de cartes de tarots aux couleurs outrageusement vives et les disposa devant lui. De son bras valide, il s'amusa à les retourner tout en murmurant quelques mots pour lui-même, jetant de temps à autre un oeil à la jeune femme qui l'observait. Il ponctuait ses remarques de "hum, hum", qui donnaient un côté mystérieux à sa comédie, cherchant avant tout à aiguiser la curiosité de son adversaire.

- Tu n'es pas le genre de femme à s'attarder sur ces bassesses ! Non, je vois de la gloire...de la Justice ! Tu crois vraiment faire ce qui est juste n'est-ce pas ? Mais qui de nous deux a raison ? En quoi les rois et les reines de ces mondes seraient plus justes que moi ? Sommes nous réellement différents ? Ils te prennent sans doute pour une paria, un jour ou l'autre, ils te blâmeront pour tes actes et tu te retrouveras à ma place !

Facilier ramassa ses cartes et s'amusa à les mélanger avec une adresse presqu'incroyable si on prenait en compte sa condition physique. Il fit mine de simplement jouer avec, de les faire voler avec doigter, d'avoir l'air totalement détendu presque naturel. Sans doute sa nouvelle stratégie était vouée à l'échec mais qui ne tente rien n'a rien ! Alors, tout en observant la jeune femme, les dessins sur les versos des cartes, manipulés à toute vitesse, formèrent des symboles étranges qui commencèrent à danser dans les yeux de la guerrière et bientôt, si rien ne venait perturber ce piège, elle se retrouverait engloutie par ces hallucinations colorées...Car oui, le docteur Facilier tentait bel et bien d’hypnotiser sa proie sans autre forme de procès !




© Méphi.




Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: ♠ Princess of China ♠ (PV Mulan)   Dim 21 Avr - 11:24




Mulan & Facilier











Princess of China




La fuite est futile, nous sommes tous prisonniers sur la terre quelle que soit la façon dont nous vivons notre vie, l'anéantissement nous attend, la mort n'oublie personne. Mulan avait déjà frôlé la mort, elle avait pu la sentir l'emporter, l'engouffrer dans le néant. Beaucoup prétendent ne pas avoir peur, mais cette expérience lui avait fait comprendre l'importance de la vie et surtout si elle devait mourir un jour, cela serait par l'épée et non dans un lit, ou tout courage aurait disparu de son être. Elle ne se voilait pas la face, sa destinée n'était pas de vieillir avec une famille, des enfants qu'elle aurait élevés, le nom Fa qu'elle avait souillé dans le déshonneur disparaîtrait avec elle.

L'homme qu'elle avait pourchassé durant des jours et surtout blessé, se trouvait certainement non loin du chemin du non-retour, s'il ne se soignait pas convenablement. Quel mort espérait-il ? Se laisser emporter par une fièvre n'avait rien de glorieux. Pourtant, ce n'est certainement pas elle qui le regretterait, même si elle préférait d'abord l'emmener pour que justice soit faite, il était important que ses victimes voient le Dr Facilier comme la personne qu'il était à ses yeux : un arnaqueur rien de plus rien, rien de moins. Elle doutait de plus en plus des grands pouvoirs de l'homme, ce n'était encore qu'une fable pour gagner de l'argent sur de pauvres innocent inculte.

Dû au bouclier de protection, elle n'avait pu le capturer, mais la guerrière avait d'autres plans en tête. S'il s'attendait à la voir abandonner aussi facilement, c'est qu'il ne la connaissait pas. Tout en mangeant son bout de pain, elle fut tout de même surprise en l'attendant éclaté de rire face à sa moitié qu'elle lui avait lancée à la limite du bouclier. La folie pouvait se lire dans son regard, enfin ce n'était pas une certitude. Le sorcier était sans doute la personne la plus étrange qui lui était venu de rencontrer et même si la curiosité aurait pu la tiraillée, elle garda son visage impassible. Le Dr Facilier semblait sombrer, même à la distance d'où elle se tenait, elle pouvait voir les dégâts que provoquait sa blessure et décida de lui souligner le fait, qu'il ne devait pas être un si bon magicien que cela s'il était incapable de se guérir.

- Hahaha...en effet ! Je ne suis d'ailleurs pas magicien, je ne suis qu'un pauvre bucheron tentant de nourrir sa famille, pourquoi donc essayez vous de me capturer soldat ?

Ne le quittant pas des yeux, il l'agaçait fortement. Son petit jeu n'avait rien de drôle et surtout elle n'était pas le genre de femme et s'amuser à se lancer des piques. C'est pourquoi elle préféra garder le silence, il est plus facile de comprendre un ennemi ainsi. D'un coup le sorcier éclata de rire et la pointa du doigt.

- Espèce de femme vénale ! C'est la prime pour ma capture qui t’intéresse ? Tu sais que je pourrai t'offrir bien plus, hum ?

Finissant sa moitié de pain, elle ne réagit nullement à son attaque. Croire qu'elle ne s'intéressait qu'à la prime était une habitude. Tout ce genre de briguant qui ne voit que pour leurs propres profits on du mal à se dire que tout le monde n'agit pas pour les mêmes buts. Elle, tout ce qu'elle remarquait c'est que le sorcier souffrait de plus en plus, il avait beau vouloir le cacher, il ne mettrait pas longtemps à se laisser emporter par le sommeil et cela lui laisserait l'occasion de tester les limites du bouclier.

- Non, non, non...Ce n'est pas l'or que tu désires ! Hum, l'amour peut-être ? Tout le monde recherche désespérément son âme sœur, même toi, j'en suis certain, friponne ! Je peux te l'offrir, dis moi l'homme que tu veux et il sera à toi ! Bon, je te conseil néanmoins de changer de tenue vestimentaire, cette armure glaciale ne met pas tes charmes en valeur !

L'art de la provocation était inné chez le Dr Facilier. Croyait-il vraiment que Mulan désirait être une femme comme les autres ? Si tel était le cas, jamais elle ne serait devenue soldat, non pour elle, il était sûr que son destin n'était pas d'être une de ces belles femmes en robe et puis l'amour n'était qu'une faiblesse dont beaucoup se perdaient.

- Cette armure me sert à rester en vie, toute femme n'est pas destinée à l'amour, Sorcier !

Il n'était pas si facile de se taire surtout face à lui. La jeune femme essayait de rester concentré sur sa mission, mais la tâche devenait de plus en plus ardue. Voilà que le sorcier prit de cartes de sa poche et commença à jouer avec. Levant les yeux au ciel, ce n'était encore qu'un tour de passe-passe. Pourtant, elle ne détournait pas le regard à ses agissements.

- Tu n'es pas le genre de femme à s'attarder sur ces bassesses ! Non, je vois de la gloire...de la Justice ! Tu crois vraiment faire ce qui est juste n'est-ce pas ? Mais qui de nous deux a raison ? En quoi les rois et les reines de ces mondes seraient plus justes que moi ? Sommes nous réellement différents ? Ils te prennent sans doute pour une paria, un jour ou l'autre, ils te blâmeront pour tes actes et tu te retrouveras à ma place !

Ses mots furent comme le frappement d'une épée contre son armure. Il avait su percer des secrets qu'elle pensait bien camoufler, même en ne réagissant pas et en gardant son visage fermer, elle n'en restait pas moins surprise. Se remettre en question ? Non ! Ce qu'elle faisait était juste, jamais elle n'avait prétendu travailler par les rois qui le pourchassaient, non elle était seulement l'épée du peuple bafoué. Observant les cartes avec laquelle il jouait dans ses mains, des formes étranges apparaissaient devant ses yeux, elle sentait sa conscience se briser et son envie de lutte disparaître. Une seule chose comptait regarder ces formes colorées, son corps devenait de plus en plus lourd et sans plus rien contrôler des phrases firent éruption de sa bouche.

- Mourir en combattant me sied mieux qu'être libre dans la fuite.

Totalement ensorcelée, elle se laissa glisser contre l'arbre pour se retrouver assise au sol. D'une seule phrase, le tourment de son coeur venait d'être dévoilé, elle aussi fuyait alors qu'elle ne rêvait que de retourner dans l'armée de l'empereur. Cette vie ne la rendait pas heureuse, non elle ne faisait que déshonorer sa famille.

- Je suis déjà une paria dans...

Un grand grognement la sortie de sa léthargie et la fit arrêter sa phrase. Retrouvant ses esprits, son regard ne mit pas longtemps à se refroidir. Il était plus malin qu'elle l'aurait cru sans cet ogre, il l'aurait berné. Toute en se relevant et secouant la tête de gauche à droite, elle observait autour d'elle. Des pierres au sol commençaient à bouger, les monstres ne se trouvaient pas loin.

- Le Roi Richard ne s'est donc toujours pas débarrassé de son ennemi...

Elle détestait les ogres depuis qu'un avait faillit la terrasser, pour dire la crainte envahissait son coeur. Pourquoi fallait-il qu'il soit venu dans cette forêt ? C'était bien connu que cette partie de Nottingham était envahie de ses créatures immondes. Sortant l'épée de son étau, les grognements se rapprochaient ce qui avait pu les attirer vers eux ?

- Alors Sorcier, les ogres ou moi ? Je ne suis sûr que dans votre état vous allez les semer facilement !

S'il ne se décidait pas à briser son bouclier et la suivre, elle voulait lui faire croire qu'elle le laisserait ici. Oui ce n'était pas justice de laisser un homme blessé face à ses monstres quels que soient ses crimes.





© Méphi.




Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: ♠ Princess of China ♠ (PV Mulan)   Mer 7 Aoû - 23:11




Mulan & Facilier













Princess of China






La manipulation, l'intrusion dans l'esprit de son adversaire, le genre de combat vile et impitoyable qui amusait énormément Facilier, le genre de combat pour lequel il possédait des armes imparables. Les contours de l'âme humaine n'avait plus aucun secret pour lui et même s'il ne comprenait pas toujours les motivations des gens qu'il rencontrait, il savait pertinemment que chacun d'entre eux possédait une faiblesse à exploiter. Celle de Mulan mit plusieurs minutes à apparaitre, la guerrière la cachait derrière une barrière mentale aussi solide que son armure physique...Mais malheureusement pour elle, les sortilèges de Facilier, aussi subtiles furent-ils, savaient s'insinuer entre ses défenses...


- Mourir en combattant me sied mieux qu'être libre dans la fuite.

Cette phrase interloqua le sorcier qui s'empressa de continuer à faire tournoyer les cartes devant lui, entraînant toujours plus la jeune femme dans son envoûtement hypnotique jusqu'à sa perte. Ainsi donc elle fuyait ! Ils n'étaient pas si différents en fin de compte ! Qu'est-ce qui pouvait bien faire fuir une femme aussi déterminée qu'elle ? Facilier semblait bien plus intéressé par cette facette de la traqueuse qu'il n'était censé l'être, un peu plus et il en aurait oublié sa motivation première, la tuer et s'enfuir loin d'ici ! Encore fallait-il qu'il puisse se soigner, sans une once de magie en lui il était condamné à mourir avec elle au pied de sa souche tel un vulgaire petit brigand de pacotille. Mourir si bêtement le fit grimacer, il s'en voulait tellement d'avoir utilisé ses pouvoirs pour un simple voyage entre le Neverland et les Royaumes civilisés. S'il avait su qu'il était poursuivi par cette femme, sans doute aurait-il pris quelques précautions. Sa blessure le faisait souffrir mais il ne s'avoua pas vaincu pour autant et continua à faire danser ses cartes entre mains. Mulan se laissa tomber le long de l'arbre, renonçant peu à peu au combat, une force obscure poussant toujours plus son subconscient à lâcher prise.

- Je suis déjà une paria dans...

Facilier laissa échapper un petit rire amusé, ainsi donc ils y étaient !  Mulan était une jeune femme frustrée et bannie d'il ne savait d'où et qui cherchait à tout prix à regagner son honneur perdu ou un truc du genre ! Très intéressant, Nathanael attendait la suite avec impatience. Très bientôt elle sombrerait dans un sommeil profond dont lui seul avait le secret, très bientôt il la frapperait avec sa propre épée, un petit clin d'oeil qui l'amusait beaucoup, et très bientôt il ferait tout ce qu'il pourrait pour se soigner et disparaitre d'ici. Son plan semblait parfait ! Du moins, il aurait été parfait quelques minutes plus tôt, mais lorsqu'un énorme grognement se fit entendre tout prés d'eux, faisant trembler le sol et les arbres, Facilier sut que tout venait de tomber à l'eau irrémédiablement.

Nom d'une corde de pendu ! Qu'est-ce que c'est que ce bruit ?

Mulan venait de se réveiller, le charme était rompu, les cris avaient ramené son esprit à la réalité, loin du monde dans lequel le sorcier souhaitait l'entrainer. En alerte, la traqueuse se releva d'un bond et murmura pour elle-même quelques vagues paroles concernant le Roi Richard. Facilier pour sa part commença à réellement craindre pour sa vie, il tenta lui aussi de se lever, poussant sur ses jambes, en vain. La faim et le sommeil le tourmentaient, il n'avait plus la force de bouger. Une peur panique le saisit, il observa férocement son bourreau, c'était de sa faute s'il se retrouvait dans une telle situation.

- Alors Sorcier, les ogres ou moi ? Je ne suis pas sûr que dans votre état vous allez les semer facilement !

La bouche du docteur se crispa légèrement, formant une grimace peu gracieuse en l'entendant. Quel choix Cornélien !  Rester et se faire piétiner par une créature inconnue ou suivre la traqueuse et finir sur la potence une fois leur ennemi commun disparu ? Était-ce réellement un choix ? Bien sur, il y avait aussi cette possibilité de fuir avec Mulan et de la semer sur le chemin qui le séparait de son jugement avenir. Hum...cet infime espoir fit pencher la balance en la faveur de la jeune femme et en quelques secondes à peine, le sorcier donna un coup de pied dans l'un des os décimés à terre.
La voie était libre, le bouclier abaissé. Le sorcier leva son bras indemne vers la chasseuse de tête et lui sourit exagérément comme s'ils avaient toujours été les meilleurs amis du monde.

- Un peu d'aide ne serait pas de refus, princesse !

Une fois debout, le beau brun s'appuya sur l'épaule de la guerrière, incapable de marcher seul, cachant comme il pouvait son épuisement. Le sang continuait de couler misérablement le long de son torse et Facilier se demanda si ce n'était pas ce que la créature pistait à présent puisque ses déplacements se dirigeaient sans ralentir dans leur direction.

- Alors, à quoi avons nous à faire, partenaire ? Ne me dis pas que tu as peur d'un espèce de gros troll ?

Ce revirement de situation dans leur relation amusa le magicien qui prit un malin plaisir à appuyer sur le mot "partenaire". Sans doute Mulan détesterait imaginer le criminel en coéquipier. Et quelle drôle d'équipe il formait ! Un marchand d'illusions et une paria tentant de reconquérir une gloire passée.

Ne cherchant pas à s'attarder plus longtemps, malgré les provocations du sorcier, la guerrière entraina son acolyte du moment dans une fuite désespérée à travers la sombre forêt. Le soleil décroissait lentement mais le rugissement des pas du monstre dans leur dos, eux, ne s'atténuaient pas.

- Attend...juste...deux secondes...

A bout de souffle, tenaillé par la douleur qui s'infiltrait tel un poison dans tout son corps, Facilier se stoppa net et prit appuie contre un arbre, les jambes flageolantes et le souffle court. Il cracha un juron lorsqu'il décida de se débarrasser de son manteau trop chaud et trop lourd pour la saison et qui le freinait dans ses mouvements. Soudain, une ombre immense vint assombrir le ciel et un sifflement étrange bourdonna dans ses oreilles...Le docteur eut à peine le temps de lever les yeux qu'il se sentit irrésistiblement attiré sur le côté, tel un pantin que l'on guidait.

Un fracas terrifiant retentit dans toute la forêt et à l'endroit où il se tenait quelques micro-secondes auparavant gisait un arbre entier, couché sur le dos, vraisemblablement déraciné et utilisé comme projectile. Facilier rouvrit les yeux avec difficulté, propulsé au sol, il réalisait à peine que Mulan les avait sauvé d'une mort certaine car en vérité, tout ce qu'il voyait c'était qu'il était couché sur elle, son regard bleuté planté dans le sien...Son adversaire à sa merci...

- On peut dire qu'on ne s’ennuie pas une seule seconde avec toi ! Tu sais, je suis un homme qui aime les choses simples, la prochaine fois opte pour un tête à tête au bord d'un lac, chérie !

Un bref sourire vint illuminer son visage d'un blanc bien trop pâle. Il lança un regard faussement enjôleur vers sa coéquipière, puis vers l'épée de cette dernière tombée à portée de bras. S'il mettait la main sur cette relique magique il gagnait son ticket pour la liberté. La tension entre eux semblait à son comble, le sorcier dévisageait la jeune femme, prêt à réagir au moindre geste, son esprit obstruant même la douleur et le gout amer du sang dans sa bouche.

Mais encore une fois, les cris de l'ogre bouleversèrent son plan. Cette fois-ci, il n'était qu'à quelques mètres d'eux, s'ils ne bougeaient pas, ils finiraient en charpie.





© Méphi.




Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: ♠ Princess of China ♠ (PV Mulan)   Dim 18 Aoû - 0:04




Mulan & Facilier













Princess of China




Les ogres, pires calamités qui avaient pu être inventées, même la guerrière qu'elle était, les craignait. La force il n'en manquait pas, puis il avait cet instinct de chasse qui laissait plus d'une victime, un chasseur qui laisse rarement sa proie fuir. Elle avait eu beaucoup de chance de s'en sortir lors de sa première rencontre avec l'une de ces créatures, elle avait senti la mort la guetter, se demandant même si elle n'avait pas rejoint le monde des esprits quelques minutes, cela avait été une drôle d'impression de se réveiller en voie de guérison par une rôdeuse qui l'avait trouvé.

Bien sûr, quelle ironie du sort que ça soit justement un cri d'ogre qui lui permit de reprendre ses esprits, face au sort de Facilier. L'homme avait de vrais pouvoirs, c'était le point étonnant à retenir. Mais l'analyse de blesser ne pouvait durer, car vu la terre qui tremblait autour d'eux, les ogres n'étaient pas loin et il leur servirait de bons casse-croûte. Ne restant plus qu'une seule chose à faire s'enfouir, si le sorcier voulait bien abaisser son bouclier, elle lui demanda donc de choisir entre elle et les ogres, tout en espérant qu'il se décide vite, car avec cet odieux personnage il fallait se méfier, bien capable de penser que son bouclier le protègerait des ogres. Mais il ne le fit pas et fit disparaître ce satané bouclier, celui-ci lui tendit le bras.

- Un peu d'aide ne serait pas de refus, princesse !

On aurait pu croire qu'elle aurai hésiter, mais pas du tout, son instinct de sauveuse prenait toujours le dessus, même pour les pires crapules. Sans attendre, elle l'aida à se lever en le laissant même s'appuyer sur son épaule, la vue du sang ne la faisait pas blêmir, après avoir passer des années a faire la guerre, c'était devenu comme une habitude d'en voir se déverser.

- Alors, à quoi avons nous à faire, partenaire ? Ne me dis pas que tu as peur d'un espèce de gros troll ?

D'un gros troll ! Mulan le fusilla du regard, n'avait-il jamais vu des ogres ? Mais ce n'était pas la pire des provocations, il avait insinué qu'il était partenaire. Elle et se scélérat, jamais de la vie... Encore loin d'imaginer qu'un jour, elle arriverait à l'apprécier même s'il l'énerverait toujours autant. Pour l'heure, il ne restait qu'un fugitif qu'elle se devait d'emmener à la justice.

Ne préférant pas souligner son désaccord, elle entraîna son soi-disant partenaire dans la forêt qui devenait de plus en plus sombre, dû à la tomber de la nuit. Cela ne révélait rien du bon, s'il ne trouvait pas un abri où se cacher de la rage des ogres qui se rapprochaient.

- Attend...juste...deux secondes...

Sa blessure le fatiguait beaucoup trop, ils seraient incapables de fuir plus longtemps, elle chercha donc un endroit sûr, pour soigner sa blessure en vitesse et repartir de suite, leur pisteur n'était plus très loin. Mais elle ne remarquait rien à l'horizon, ce fut en levant les yeux au ciel qu'elle vit un arbre déraciné, arrivé droit sur eux. Son seul réflexe fut de saisir l'homme pour l'éloigner, sauf qu'elle ne calcula pas sa force et avec la pression de l'air de l'arbre, elle s'écroula au sol, Facilier sur elle. Au moins, ils avaient réussi à échapper aux projectiles d'un des ogres, ils devaient sentir le sang de blesser pour les avoir si vite repérer.

- On peut dire qu'on ne s’ennuie pas une seule seconde avec toi ! Tu sais, je suis un homme qui aime les choses simples, la prochaine fois opte pour un tête à tête au bord d'un lac, chérie !

Ils étaient yeux dans les yeux et une nouvelle fois, elle eut envie de lui appuyer sur sa plaie pour qu'il arrête de dire ses âneries, mais elle ne rentrait pas de son jeu, s'il espérait l'énerver, il devait encore monter d'un cran. Très vite, elle perçut son regard sur son épée, que voulait-il en faire ? Pensait-il avoir le temps de l'intercepter avant qu'elle le fasse ? Sans lui laisser le temps d'agir, elle lui attrapa les épaules et le poussa toute en signalant :

- Un soir de clair de lune au lac de Nostos !

Lac réputé par la sirène qui y habitait, celle qui laissait très peu de survivants, même Facilier n'y résisterait pas, vu le côté charmeur qu'il n'arrêtait pas de lui montrer. Collant le jeune homme sur l'arbre qui avait été déracinée, elle reprit son épée pour la placer derrière, tout en plaçant son épée près d'elle, la blessure du sorcier n'arrêtait pas de saigner. Voulant prouver qu'elle avait compris son petit jeu, elle murmura :

- Entre nous deux, je sais me défendre avec une épée et toi ? S'approchant très près de lui, elle ne lui laissa pas le choix et lui arracha sa chemise. Il faut soigner ta blessure...

Enlevant son sac de son dos, heureusement pour lui, elle avait tous les ustensiles utiles pour le soigner. Il fallait tout d'abord désinfecter la plaie, qui semblait légèrement infecter, cela ne l'étonnerait même pas qu'il est de la fièvre. Non mais quelle idée de courir dans la forêt dans cet état. Déversant un produit que son peuple utilisait beaucoup sur un linge propre.

- Un seul cri de douleur va attirer les ogres, alors mord toi la langue ou les lèvres, mais tu te l'affermes.

Appuyant le linge sur la blessure, elle se mit à la nettoyer du mieux qu'elle pouvait, ensuite elle y applique une mixture verdâtre qui lui permettra une meilleure cicatrisation et surtout arrêterait l'infection. C'était comme si le temps s'était stoppé, les ogres étaient toujours dans les parages, mais pas encore assez près d'eux. Une fois lui avoir enveloppé le haut de l'épaule avec d'autres linges. Elle lui tendit une de ses chemises pour remplacer celle qu'elle avait cassée.




© Méphi.




Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: ♠ Princess of China ♠ (PV Mulan)   Dim 6 Oct - 23:09




Mulan & Facilier













Princess of China






Facilier était sur le point de se jeter sur l'épée tentatrice qui ornait le sol mais Mulan l'en empêcha en le poussant fortement en arrière. Elle semblait au bord de l'énervement et les répliques du sorcier ne la faisait pas rire, pas rire du tout même ! Elle lui répondit froidement, évoquant au passage le lac Nostos, ce qui le fit frissonner de frayeur...à moins que ce ne soit la fièvre qui fasse déjà son apparition. Le beau brun au teint cireux ne pu esquisser un seul geste lorsque la guerrière le maintint contre la souche de l'arbre déraciné tout en le menaçant verbalement.

- Entre nous deux, je sais me défendre avec une épée et toi ?

- J'apprend vite...Murmura-t'il en pensant à la fois où il avait croisé la route des brigands de Sherwood, un dénommé Jean le Petit lui avait appris à manier le bâton. À l'âge de 12 ans, c'est aux côtés de Morgane qu'il apprit divers sortilèges autre que ceux dont il disposait grâce au vaudou et encore plus tôt, c'est avec son frère qu'il développa leurs liens magiques et spirituels. Alors oui, il apprenait vite et malgré les apparences, il saurait se servir de cette épée magique si intéressante !
Il n'ajouta rien néanmoins, trop faible qu'il était. Il se contenta de grimacer légèrement au son terrifiant des cris de la bête monstrueuse capable de déraciner un arbre centenaire. Ce ne fut que lorsque Mulan s'approcha un peu plus de lui qu'il reprit un air enjôleur. Elle lui arracha sa chemise et Nathanael laissa échapper un petit rire malsain.

- Houla, ça va un peu vite entre nous chérie !

- Il faut soigner ta blessure...Répondit simplement Mulan, coupant court à ses plaisanteries de mauvais goût. Elle sembla encore plus sérieuse qu'au début de leur rencontre, voir même...inquiète ? Le sorcier risqua un regard vers sa blessure et grimaça de plus belle. Ce n'était vraiment pas beau à voir ! Il inspira profondément et tenta d'oublier les bourdonnements dans ses oreilles ainsi que le trouble de sa vision. Non ! Il était Nathanael Facilier ! Le docteur Facilier ! Un sorcier extravagant, certes, mais aux pouvoirs toujours plus puissants, insoupçonnés et insoupçonnables ! Il ne pouvait pas se laisser mourir dans cette forêt, écrasé par un stupide arbre lancé par un monstre crétin !

- Un seul cri de douleur va attirer les ogres, alors mord toi la langue ou les lèvres, mais tu te la fermes !

- Quoi ? Comment ça des ogr.....Il ne réussit jamais à finir sa phrase. Perdu dans ses pensées, il n'avait pas remarqué que sa guerrière sournoise avait imbibé un linge d'une mixture fortement odorante qui s'apparentait à de l'alcool le plus pure qu'il n'ait jamais connu. Il hurla intérieurement, leva son autre bras pour venir mordre sa manche et étouffer ses cries de douleur. Cette douleur si aiguë lui aurait presque fait perdre connaissance, il ne dû son salut qu'à sa seule volonté de ne pas finir traîné devant la potence. Facilier ferma les yeux quelques instants tandis que Mulan appliquait diverses concoctions sur sa blessure. Le grand sorcier était incapable de lui demander quel remède elle utilisait, elle aurait trés bien pu l'empoisonner, il était à sa merci.

Quand il rouvrit les yeux, la douleur avait laissé place à un léger soulagement, sa mixture semblait efficace. Facilier déglutie et masqua son air maladif derrière un sourire narquois en voyant la belle asiatique lui tendre une de ses chemises.

- J'imagine que tu ne portes que des chemises d'hommes ! C'est fort regrettable ! Fit-il en lançant un regard amusé vers l'endroit où aurait dû se présenter la poitrine jeune et généreuse de sa sauveuse, cachée sous son armure de fer.

- Et quand tu disais "ogres"...tu voulais dire..."ogres" ? Chuchota-t'il nerveusement en se dégageant de l'emprise de la guerrière pour enfiler comme il put la chemise propre, à grand renfort de grimaces de douleur.

Sa réponse ne tarda pas à se faire entendre puisqu'un niveau hurlement, plus proche cette fois, fit trembler le sol et ses occupants. Mulan et Facilier semblaient comme pétrifiés sans oser l'avouer, ils ne bougeaient pas d'un poil, s'observant mutuellement, tentant de trouver une solution à mesure que les pas du monstre se rapprochaient. Ensemble, ils se collèrent contre la souche, espérant passer inaperçu, se faire assez minuscules pour disparaître du périmètre olfactif des ogres. Fort heureusement, l'ogre le plus proche ne les sentit pas et continua son chemin à leur recherche.

- Partenaire, je ne sais pas toi, mais on risque nos peaux et nos os à rester ici ! En plus...Facilier, épaule, contre épaule avec Mulan, caché derrière la souche, pointa du doigt le peu de ciel qu'ils pouvaient apercevoir à travers les branches des arbres. La nuit s'installait progressivement et l'obscurité reprenait ses droits. Ils ne pouvaient pas se déplacer à l'aveugle, et brûler des torches serait une invitation suicidaire à toutes les créatures sanguinaires des environs.

- Il nous faudrait, un genre de...Le sorcier semblait essoufflé et peinait à trouver ses mots, la fatigue l'emportait sur sa volonté de rester éveillé mais soudain un murmure lui parvint et il se redressa doucement, le regard au loin, comme inspiré par un souffle divin. Prenant appuie sur la souche puis les troncs d'arbre qu'il croisait, il s'avança dans une direction fixe sans hésiter une seule seconde. La guerrière devait sans doute se demander ce qu'il lui prenait mais comment pourrait-il lui expliquer que la voix de son frère lui était parvenue de l'au delà et le guidait jusqu'à un immense chêne qui couvrirait facilement de ses branches deux humains sans que personne aux alentours ne puissent s'en douter ?

Facilier se tourna vers sa compagne d'infortune et lui sourit faiblement avant d'ajouter un :

- Nous sommes sauves pour cette nuit ! Alors on dit merci à qui ?

Le sorcier semblait s'être habitué à la présence de la guerrière et même si elle restait son ennemie ainsi que celle qui lui avait planté cette épée dans l'épaule, il la traitait avec familiarité comme une amie ou un membre de sa famille tel que Lumi. Cela devait être déconcertant pour la jeune femme et c'était le but recherché, Nathanael avait ce don incroyable de converser et de nouer des liens avec de parfaits étrangers de sorte qu'il en devenait presqu'attachant, comme un animal de compagnie embêtant qu'on ne se résoudrait jamais à abandonner pour autant, auquel on s'habitue avec le temps.

- Aprés vous princesse ! Dit-il en masquant une nouvelle fois son état de fatigue avancé pour dégager les branches afin de faciliter le passage jusque sous le chêne. Je prend le lit du bas ! Fit-il dans un petit rire stupide avant de la suivre pour s'affaler contre le tronc du centenaire. Il n'avait rien, hormis sa petite bourse de cuir, pour se protéger du froid qui viendrait le mordre cette nuit. Il jura intérieurement en pensant à son manteau laissé sous la souche prés des os qui composaient son ancien bouclier.

- Tu peux dormir si tu veux, je veillerai sur ton sommeil ! Nathanael lança un petit regard amusé à sa "nouvelle amie", tous les deux sachant pertinemment qu'il n'hésiterait pas une seule seconde à prendre la poudre d'escampette au petit matin si Mulan s'endormait, usant même de la magie pour la plonger plus profondément de ce sommeil s'il le fallait, sans oublier de lui piquer son épée au passage.

Le sorcier vaudou tenta de trouver la meilleure position pour se reposer, la douleur le lançait par moment et il lui était difficile de fermer l'oeil en ne sachant pas s'il serait encore vivant le lendemain. Il laissa ses pensées vagabonder tout en observant son acolyte du moment et aprés de longues minutes, il brisa le silence :

- Pourquoi moi ? Je veux dire...il n'y avait pas d'autres sorciers à malmener dans le coin ? Et ces ogres, tu pourrais monter une petite armée pour les anéantir non ? Je pourrai utiliser la magie pour t'aider...Oh j'ai mieux ! Que dirais-tu d'une alliance ? Toi et ton épée magique, ton flaire en matière de criminels conjugués à mon physique parfait et mes sortilèges, on pourrait devenir un duo de chasseur de têtes ! On récupère une petite prime pour les risques encourus évidemment...Ce serait une affaire trés lucrative, crois moi !





© Méphi.




Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: ♠ Princess of China ♠ (PV Mulan)   Mar 8 Oct - 17:09




Mulan & Facilier













Princess of China




Le mot se taire ne semblait pas être dans son vocabulaire, il avait toujours une opinion, un élément débile à souligner et souvent totalement hors propos, comme le fait qu'il imaginait qu'elle ne portait que des chemises d'homme. À quoi cela pouvait-il être intéressant ? Ah ces hommes, tous les mêmes. Alors, qu'elle venait sans doute de lui sauver la vie en lui soignant sa blessure, elle n'entendit aucun remerciant, bien sûr que non, il avait tellement d'autre chose intéressante à dire, il était certain qui s'il continuait cela serait elle qui le donnerait aux pâtures aux ogres, créature qui ne semblait pas avoir reconnu au bruit, vu la tête qu'il avait tirée en apprenant ce qui les pourchassait. Un nouveau hurlement répondu à la question que l'homme venait de formulait, oui ils étaient bien entourés d'ogres et la seule question qui effrayait Mulan, de combien ? Restant stoïque, des frissons la parcouraient à chaque pas de la créature qui se rapprochait d'eux. Elle devait se rendre à l'évidence, ensemble ils seraient plus forts pour survivre et c'est dans cette optique qui se colla à la souche d'arbre pour ce camoufler et ce fut un plan parfait, vu que l'ogre le plus proche, passa devant eux sans même les remarquer.

- Partenaire, je ne sais pas toi, mais on risque nos peaux et nos os à rester ici ! En plus...

Il venait de lui désigner le ciel, Mulan regarda sans vraiment voir ce qui l'inquiétait, d'accord il faisait nuit, mais pour les ogres cela ne changeant rien vu qu'ils étaient aveugles. N'avait-il pas l'habitude de la nuit ? Lui le charlatan du vaudou, supposé être la perle de l'obscurité aurait peur de ce qui tramait dans la forêt quand le soleil se couchait. Il était certain que Mulan préférait toujours monter un camp, mais il lui arrivait de parcourir des lieux parmi le néant quand une mission importante devait être remplie.

- Il nous faudrait, un genre de..

Elle pouvait voir la fatigue qui émanait de lui, sa blessure l'affaiblissait sans qu'elle ne puisse lui prêter secours davantage, ce n'était pas une puissante sorcière et même le savoir de son peuple avait des limites. Attendant toujours qu'il finisse sa phrase, celui-ci leva et commença à avancer. Mulan regarda de tous les cotes, ne comprenant pas du tout la situation, il était fou comme elle l'avait pensée, pourtant elle ne pouvait se résoudre à l'abandonner à son sort et se décida à la suivre en gardant une de ses mains sur son épée, pour la dégainé à tout moment si un ogre se montrait ou s'il la conduisait dans un piège. Surprise, il venait de leur trouver un abri pour la nuit, quel mystérieux spécimen avait-elle à faire ? Pour celle qui connaissait les moindres légendes des royaumes, se retrouvait bien démunis d'explication logique.

- Nous sommes sauves pour cette nuit ! Alors on dit merci à qui ?

Un grand chêne se trouvait face à eux, Facilier lui avait souri en disant ses mots. Quel retournement, voilà que ce soit lui qui allait les sauver, s'il pensait qu'elle lui serait redevable, il pouvait rêver... Elle aurait très bien pu s'en sortir seul.

- À Mushu !

Oui s'il fallait remercier quelqu'un, c'était à celui qui protégeait les arbres, son ami qui se prenait pour son parent, son guide depuis le jour où elle avait fui la maison de la famille pour rejoindre le champ des batailles : Mushu ! D'ailleurs où était-il passé ? Cela faisait quelques jours qu'elle ne l'avait pas vus. Le sorcier dégagea les branches pour faciliter leur passage.

- Aprés vous princesse ! Je prend le lit du bas !

Levant les yeux au ciel, entre partenaire et Princesse, elle ne savait pas lequel des noms qui lui donnait l'agaçait le plus, puis son humour était totalement inapproprié, pourquoi blaguer ? Ne pouvait-il pas être sérieux ? S'installant en position assise pour être sur de ne pas s'endormir, elle plaça son épée sur ses genoux.

- Tu peux dormir si tu veux, je veillerai sur ton sommeil !

Inclinant la tête comme pour le remercier de sa proposition, elle en vint très vite à faire une légère grimace tout en relevant les yeux au ciel, pensant qu'il ne la regardait plus. S'endormir près d'un homme qui n'existerait pas une seconde à lui voler son épée, une épée à laquelle elle tenait beaucoup, ce n'était pas qu'une relique magique, non elle était le symbole de sa nouvelle vie. Le silence s'installa, Mulan en savourait les moindres moments, mais malheureusement miss pipelette frappa de nouveau.

- Pourquoi moi ? Je veux dire...il n'y avait pas d'autres sorciers à malmener dans le coin ? Et ces ogres, tu pourrais monter une petite armée pour les anéantir non ? Je pourrai utiliser la magie pour t'aider...Oh j'ai mieux ! Que dirais-tu d'une alliance ? Toi et ton épée magique, ton flaire en matière de criminels conjugués à mon physique parfait et mes sortilèges, on pourrait devenir un duo de chasseur de têtes ! On récupère une petite prime pour les risques encourus évidemment...Ce serait une affaire très lucrative, crois moi !

Non, mais où trouvait-il la force de parler autant ? Il était blessé, fatigué et pourtant lui cassait les oreilles. Elle se doutait qu'il était pas près d'arrêter tant qu'elle ne répondrait pas, mais ce n'était pas de se dévoiler devant son prisonnier. Sauf qu'il ne l'était pas, son prisonnier. Non à son plus grand désarroi, il fallait l'avouer que pour le moment, il ressemblait bien plus à une équipe et cela l'agaçait à tel point qu'elle se redressa davantage, pouvant pointer son regard noir dans celui de Facilier.

- Premièrement, si je voulais combattre les ogres, j'aurai rejoint l'armée du roi Richard. Deuxièmement, je ne capture pas les mécréants pour une prime et pour finir je travaille seule !

Voilà qui était dit ! Reprenant son ancienne position, ses derniers mots lui firent penser à la trahison de Shan-Yu, elle lui avait fait confiance et il l'avait dénoncé à l'empereur, provoquant son bannissement de son royaume, cela faisait de nombreuses années, pourtant elle n'oubliait pas et ne faisait pas assez confiance pour avoir un partenaire. Bien sûr, il y avait Mushu, mais ce n'était pas pareil. Retrouvant son calme, elle finit par dire d'une voix calme.

- Tu devrais dormir pour que ta plaie se soigne plus vite !

Pourquoi s'inquiétait d'elle de sa blessure ? Ce n'était qu'un charlatan qui méritait d'être emmené à la justice, mais d'une façon étrange, il avait réussi à pénétrer dans sa carapace tel le venin, il était un mystère à résoudre, elle avait bien lu dans son regard quand il l'avait laissé passé en première qu'il ne ressemblât en rien aux autres hors-la-loi qui avaient croisé sa route.

- Pourquoi cette vie plutôt qu'une autre ? Tu ne te mets jamais à la place des personnes que tu arnaques ?




© Méphi.




Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: ♠ Princess of China ♠ (PV Mulan)   Mer 9 Oct - 13:12




Mulan & Facilier













Princess of China





- Premièrement, si je voulais combattre les ogres, j'aurai rejoint l'armée du roi Richard. Deuxièmement, je ne capture pas les mécréants pour une prime et pour finir je travaille seule !

Le regard noir qui accompagna sa réponse traduisait à merveille l'énervement qui semblait s'être emparé de l'esprit la guerrière. Facilier s'empêcha un sourire de satisfaction. Quelque chose, dans ses mots, avait profondément heurté la jeune femme, à moins que ce ne soit l'attitude générale du sorcier et la peur d'être découverts à tout moment par ces ogres qui rendait Mulan si nerveuse. Quoiqu'il en fut, elle daignait enfin lui répondre et quitter ce masque de guerrière farouche insensible, c'était certes un petit pas pour le sorcier mais c'était aussi et surtout un grand pas pour son avenir proche ! S'il arrivait à la faire parler, à ne serait-ce que fissurer peu à peu la barrière qu'elle imposait entre eux, alors peut-être baisserait-elle sa garde et pourrait-il s'enfuir une fois remis de ses blessures...Gagner du temps et se rapprocher d'elle restaient ses dernières armes, car sans magie, il semblait si vulnérable. Néanmoins, le fait que son frère ait repris contact signifiait que la magie lui revenait. Enfin une bonne nouvelle ! Les esprits vaudou se nourrissaient de noirceurs hors rien ne pouvait être plus noir à cette heure que cette forêt et les créatures qui y vivaient, tout n'était donc pas perdu !

- Si tu ne fais pas ça pour l'argent, rien ne t'empêche d'aller enfoncer ton épée dans l'épaule de quelqu'un d'autre... Marmonna-t'il plus pour lui même que pour elle, tout en évitant son regard. Facilier laissa tomber sa tête en arrière, contre le tronc de l'arbre et grimaça légèrement de douleur. Il n'arrivait pas à trouver une position confortable pour détendre son corps, chaque mouvement semblait être directement relié à sa blessure et le sol froid et dur n'était guère adapté pour un convalescent. Le sorcier soupira, peu habitué à la souffrance physique grâce à sa magie, il avait bien du mal à soutenir cette épreuve et malgré la fatigue qui aurait dû le terrasser, il ne pouvait tout bonnement pas fermer l'oeil.

- Tu devrais dormir pour que ta plaie se soigne plus vite !

Le docteur sourit légèrement à son interlocutrice, amusé qu'elle se soucie autant de sa blessure. Regrettait-elle son geste ou était-ce simplement sa volonté de conduire des fugitifs en bonne santé jusqu'à la potence qui la poussait à prendre soin de lui comme elle l'avait fais et le faisait encore ?

- Arrête de t'inquiéter princesse, ce n'est pas une stupide balafre qui mettra un terme à la vie du grand Facilier ! Je suis plus tenace qu'il n'y parait ! Le sorcier lui lança un nouveau sourire, plus enjôleur cette fois, tout en fixant les traits si fins et délicats de la guerrière. Comment une si belle femme s'était-elle retrouvée à combattre des hommes tels que lui ? De tous les chasseurs de têtes des royaumes, aucun n'était plus farouche que Mulan, une véritable légende de pugnacité et pourtant, là dans la nuit qui s'installait, elle semblait si... humaine, bien moins effrayante que les rumeurs le rapportaient. Mis à part son masque de droiture, il y avait quelque chose dans son regard, quelque chose de familier pour Facilier qui l'avait bien vite remarqué, comme une tristesse profonde ou une peur secrète...hum...oui, c'était ça, une sorte de désespoir fou de ceux qui traine bien des casseroles derrière eux... Nathanael sortit de ses pensées lorsque la jeune femme s'adressa une nouvelle fois à lui d'une bien étrange façon.

- Pourquoi cette vie plutôt qu'une autre ? Tu ne te mets jamais à la place des personnes que tu arnaques ?

Le beau brun fronça les sourcils et fit la moue, faisant mine d'être vexé par de tels propos.

- Héé doucement Miss Morale ! Je n'arnaque personne, d'accord ? La magie, c'est...compliqué ! Ces idiots n'ont qu'à être plus précis dans leurs souhaits ! Ils me prennent pour un génie emprisonné dans sa lampe et pense que je vais leur accordé tous leurs vœux sans rien en retour ! Ah, laisse moi rire ! La magie a un prix et cette phrase n'est pas de moi, je peux te l'assurer !

Le sorcier vaudou haussa les épaules tout simplement avec dédain, comme si ce petit discours pouvait approuver son innocence, avant de cracher un juron lorsque la douleur lui rappela de ne jamais refaire ce geste dans les prochains jours à venir.

- Idiot ! Lui souffla une voix familière.

Cette remarque piquante de son frère eu le don d'énerver un poil Facilier, qui serra les dents et laissa échapper quelques mots bien plus évocateurs et sincères que les précédents.

- Et on ne choisit pas sa vie, on la subit....

L'homme tourna la tête pour échapper au regard de Mulan et soupira clairement, tentant de reprendre contenance. Laster avait le chic pour réapparaitre toujours au mauvais moment et n'était d'aucun soutient. À croire que son frère aimait le voir souffrir, une sorte de jalousie pour celui qui n'était pas emprisonné dans l'au delà. Une jalousie que Facilier ressentait tous les jours un peu plus sans vraiment vouloir la prendre en compte, renforçant par la même sa propre culpabilité pour ce qu'il s'était passé il y avait maintenant tant d'années.

- Je crois...je crois que la vie est faite de mauvais choix, et la seule leçon qu'ils nous enseignent c'est de ne pas les réitérer. Mais fatalement, on les traine toujours derrière nous, ils forment notre passé. On passe donc notre vie à les réparer et à faire enfin les bons choix, jusqu'à en crever....C'est tout bonnement pathétique !

Nathanael se tourna doucement vers Mulan et laissa le silence faire son oeuvre. Y avait-il réellement quelque chose à ajouter ? Le sorcier avait perdu tout sourire, son visage n'exprimait ni la haine, ni la tristesse, simplement un profond sérieux presque sage qui le rendait bien plus vieux qu'il n'y paraissait ainsi qu'un faible dégout pour cette fatalité qui l'avait frappé dés les premières années de sa vie.

- Alors, ma chère Mulan, qui se met à la place de qui, hum ? Je n'ose imaginer la montagne de mauvais choix qui t'ont mené jusqu'ici ! Le sorcier la gratifia d'un petit sourire en coin. Sa pseudo sagesse venait de s'envoler aussi vite qu'elle était apparue et seule sa malice demeurait à présent. Il fallait avouer que la situation était risible : une guerrière en armure obligée de se cacher sous un chêne au fin fond d'une forêt diaboliquement dangereuse avec le fugitif (diaboliquement sexy) qu'elle traquait depuis des mois....Il valait mieux en rire qu'en pleurer ! Nathanael avait pensé chaque mot de son discours, mais le but premier restait; entre autres, de faire parler la femme de pierre à ses côtés et étrangement, il savait déjà qu'elle n'y resterait pas indifférente....





© Méphi.




Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: ♠ Princess of China ♠ (PV Mulan)   Ven 11 Oct - 14:53




Mulan & Facilier













Princess of China




Pour une fois qu'elle l'écoutait vraiment, il ne pouvait pas s'empêcher de se voir comme un grand sorcier, Mulan n'avait pas rencontré le ténébreux et pourtant se doutait qu'à côté son soi-disant partenaire, ne serait qu'une simple fillette pipelette. Ce qui n'était pas loin du compte après tout. Trop parler s'était se dévoiler, montré ses défauts, faire une gaffe qui peut couter une vie ou pire sa vie. N'avait-il jamais appris cela ? Ce n'était certainement pas elle qui allait lui enseigner et même en le faisant, il serait capable de prétendre, d'être le meilleur de non-parleur du royaume, une sacrée illusion. Voilà les détails qui lui manquaient ce sorcier vivait dans une sorte d'illusion, comme-ci il triait ce qu'il voyait pour ne pas garder ce qui l'intéressait. Il était qu'une sorte d'enfant dans un corps d'adulte, une personne qui n'avait pas appris à différencier le bien du mal. Enfin tout cela ne changeait rien qu'elle devait l'emmener face à la justice, au moins pour qu'il comprenne ses erreurs et apprenne. Préférant vérifier qu'elle avait vu juste, elle lui posa deux questions dont la réponse qu'il ferait l'éclairerait.

- Héé doucement Miss Morale ! Je n'arnaque personne, d'accord ? La magie, c'est...compliqué ! Ces idiots n'ont qu'à être plus précis dans leurs souhaits ! Ils me prennent pour un génie emprisonné dans sa lampe et pense que je vais leur accordé tous leurs vœux sans rien en retour ! Ah, laisse moi rire ! La magie a un prix et cette phrase n'est pas de moi, je peux te l'assurer !

S'il pensait marquer des points avec sa réponse, bah c'était raté ! Mulan se connaissait assez en magie pour savoir qu'il y avait toujours un prix à payer, d'ailleurs il avait raison les clients étaient aussi coupables que lui, combien de fois avait-elle rembarré des personnes qui se plaignaient à cause des deals passés. Sauf que le cas de Facilier était particulier, la rumeur racontait qu'il exauçait ses voeux d'une drôle de manière, jamais comme prévu, ce qu'on appelle plus couramment une arnaque. Pour le coup, elle n'eut pas pitié de le voir souffrir, rien que pour ses mots, elle aurait bien pu lui frapper dans sa plaie elle-même.

- Et on ne choisit pas sa vie, on la subit....

Cela semblait irréel, Était-ce lui ? Lui qui avait dit ses mots ? Elle voulut le regarder en face, mais celui-ci tourna la tête. Certainement qu'il ne voulait pas montrer sa vulnérabilité, un sentiment qu'elle ne connaissait que trop bien. D'ailleurs cela faisait des années qu'une barrière s'était forgé autour de son coeur, ne plus s'attacher restait le seul moyen de ne pas souffrir.

- Je crois...je crois que la vie est faite de mauvais choix, et la seule leçon qu'ils nous enseignent c'est de ne pas les réitérer. Mais fatalement, on les traine toujours derrière nous, ils forment notre passé. On passe donc notre vie à les réparer et à faire enfin les bons choix, jusqu'à en crever....C'est tout bonnement pathétique !

Le sérieux de son visage qu'il avait tourné vers elle, le fit réaliser l'étendue de son erreur, il n'avait en rien l'esprit d'un enfant, mais d'une personne au contraire qui avait trop vécu de mauvaises choses. Quel mauvais choix avait-il fait ? Et surtout pourquoi penser que les repérer mènerait à la mort ? Mulan ne voyait pas ainsi, non cela devrait lui apporter de la forcer à avancer tous les jours, à aider des personnes qui ont souffert, pas en faisant de petits tours de passe-passe.

Ils étaient d'une façon semblable et pourtant très différents, aucun des deux connaissaient les épreuves traverser de l'autre et cela devait rester ainsi. Mulan ne voulait rien savoir de plus, elle ne voulait pas s'en faire un ami, non sa mission était de le mener à la justice et elle ne vivait à présent que pour sa mission, elle n'avait plus rien d'autre à laquelle s'accrocher. Le silence s'était installé et alors qu'elle pensait que cela serait les derniers mots prononcer avant qu'il se décide de dormir, le Facilier qui l'agaçait tant refit surface.

- Alors, ma chère Mulan, qui se met à la place de qui, hum ? Je n'ose imaginer la montagne de mauvais choix qui t'ont mené jusqu'ici !

Son sourire malsain ! Si elle pouvait lui faire s'effacer de son minois, elle le ferait. Surtout qu'elle estimait avait toujours fait de bon choix, certes c'était difficile à croire pour une personne extérieure à la situation, mais elle se devait de sauver son père, puis ensuite son royaume et quand elle avait tout perdu, se battre pour de juste causes avec son épée magique, son cheval et Mushu. D'un coup, elle se sentit obligée de lui répondre pour équilibrer les choses entre eux, il avait parlé s'était à son tour.

- Il n'y a qu'un seul mauvais choix dans mon passé et il n'est même pas de moi.

Quoi ? Il ne lui avait pas demandé de détailler. Le choix de Shan-Yu avait bouleversé sa vie à jamais, sans lui, elle serait sans doute retournée chez ses parents après la guerre. Mais elle ne pensait jamais à cela, regarder en arrière n'apporte que doute et souffrance. Voulant lui prouver qu'il se trompait, qu'il pouvait changer de vie s'il le voulait, elle continua sur sa lancée.

- Je suis la preuve vivante qu'on peut choisir sa vie...inclinant légèrement la tête...Et la subir aussi, mais je reste maître de mon destin, une arme de la justice.

Surement qu'elle n'aurait pas dû prononcer ses dernières paroles, comme un appel, le chêne qui les cachait disparu pour voler plus loin. Mulan bondit sur ses deux pieds, épée à la main, prête à se défendre. La dernière fois cela ne lui avait pas réussi, Facilierallait-il fuir comme ce Triste Sire ou alors avait-il plus de courage pour affronter ses créatures.

Guère rassurée, elle manie son épée, telle une fée et sa baguette magique. Tout se passait si rapidement, ses gestes étaient précis et pour même dire gracieux. Elle formait qu'un avec son épée et son montrait redoutable. Sans le moindre mal, elle se hissa sur l'ogre, grâce à la force de ses jambes, elle n'avait pas le temps de s'occuper du sorcier pourtant tout en grimpant, elle le vit et lui cria

- Attention devant toi un autre...

Deux, comment allait-il s'en sortir ? Comme pour répondre à sa question, elle réussit à enfoncer son épée dans l'oeil de son ogre qui s'écroula à terre, l'emmenant avec lui, mais elle retomba sur ses pieds tel un chat. Comparer à la dernière fois, elle ne l'avait vaincu qu'avec des légères plaies.




© Méphi.




Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: ♠ Princess of China ♠ (PV Mulan)   Sam 8 Fév - 0:40




Mulan & Facilier













Princess of China






- Il n'y a qu'un seul mauvais choix dans mon passé et il n'est même pas de moi.

Un sourire amusé s'afficha sur le visage de Facilier. Enfin elle parlait un peu d'elle et pas seulement de sa façon de travailler, elle entrouvrait doucement mais surement cette carapace de fer qui la recouvrait comme on enlève l'armure d'un chevalier ! Ô miracle ! Ces bavardages sans fin sur les propres visions de la vie du sorcier portaient ses fruits. La grande et redoutable Mulan cédait à l'envie de clouer le bec de son détracteur, une petite victoire qui mettait Facilier en joie. Si seulement il arrivait à la faire parler davantage, toute la nuit s'il le fallait, peut-être aurait-il de quoi exploiter son ennemie aussi inébranlables soit-elle !
Nathanael laissa de côté les propos de la guerrière, car affirmer avec autant d'assurance n'avoir jamais fait de mauvais choix dans sa vie, c'était contraire à tout ce qu'il pensait. Ses propres expériences étaient basés sur les terribles choix qu'il avait fait, les mots de Mulan réduisaient l'existence du sorcier à un de concours de circonstances, en bref, à un Destin poisseux et ça, jamais il ne s'autoriserait d'y penser tant la culpabilité pesait sur ses épaules depuis son plus jeune âge. Si seulement il savait à quel point elle avait raison...En effet, si une certaine Pandore ne s'était pas réfugiée chez sa mère, si elle n'avait pas déversé sa malédiction sur cette dernière, peut-être serait-elle encore en vie aujourd'hui, peut-être son frère ne serait-il pas prisonnier des ombres qu'ils invoquèrent ensemble et sans doute sa vie toute entière ne serait tournée vers la bonté et la bonne magie. Un affreux Destin en somme et dont les choix d'un petit garçon n'en étaient que les conséquences funestes.

- Je suis la preuve vivante qu'on peut choisir sa vie...Et la subir aussi, mais je reste maître de mon destin, une arme de la justice.

Là encore le sourire de Facilier illumina ses traits parfaitement parfaits, décidément Mulan n'aimait pas particulièrement être taquinée sur l'étrange et mystérieuse existence qui l'avait menée à devenir chasseur de primes-sans-primes, un petit point faible à explorer selon le jeune homme. Le terme "d'arme de la Justice" failli presque faire pouffer de rire le sorcier, ainsi donc il existait plus orgueilleux que les valeureux princes qui peuplaient les royaumes. Ils se faisaient tous détrôner par la vaillante Mulan, l'arme de la Justice qui punit les criminels et protège la veuve et l'orphelin ! Imaginer la guerrière sur un cheval blanc pour défendre ses convictions de mondes parfaits le divertissait grandement. Néanmoins, il n'eut pas le temps d’émettre le moindres commentaires sarcastiques à ce sujet quand tout à coup un bruit énorme et atrocement proche se fit entendre. Facilier eut à peine le temps de se relever d'un bond que le tronc centenaire contre lequel il était appuyé se fit déraciner aussi facilement qu'un jardinier aurait cueilli une carotte avant d'être envoyé plus loin et de s'écraser sur le sol dans un terrible fracas.

- Dire que ça aurait pu être toi...Chuchota une voix dans sa tête.

Le sorcier blessé, mais en voie de guérison s'il ne mourrait pas écrasé par un ogre, ouvrit de grands yeux horrifiés devant le spectacle qui s'offrait à lui et mit bien deux minutes à réaliser ce qu'il leur arrivait. Un ogre immense et menaçant se tenait devant eux, hurlant à tout va, frappant le sol, déchainant sa rage et sa soif de vengeance envers...euh...tout le monde apparemment. Le beau brun déglutit difficilement, il ne savait plus s'il fallait hurler de peur et prendre la poudre d'escampette ou rester en retrait et s'extasier devant la monstruosité de la créature et des possibles ingrédients qu'elle pouvait apporter à de futures potions magiques. De plus, c'était la première fois que le docteur Facilier voyait un ogre en chair et...en chair, un jour fabuleux à marquer d'une croix rouge sur la liste des choses à voir avant de se faire passer la corde au cou. Heureusement pour lui, en réponse à son manque d'efficacité, Mulan prit très vite les choses en main et sortit son épée de son fourreau pour combattre la chose immonde qui lui faisait face. Un combat tout à fait incroyable mais tragiquement inégale !

Heureusement que les inégalités étaient la spécialité de la guerrière asiatique ! Redoutable adversaire, Mulan alias Mumu-la-voltigeuse était bien plus précise, rapide et habile que le monstre. Elle lui porta plusieurs coups décisifs avant de se hisser sur la créature. Facilier, quant à lui, impressionné par la guerrière, s'était saisi d'un bâton afin de tracer des symboles dans la terre. Faible et maladif, il sentait toutefois la magie revenir en lui, autant s'en servir pour être utile sans même penser qu'il pourrait fuir en catimini. Le docteur ne songeait plus à la sentence qui l'attendait si Mulan le livrait à la Justice, non, toutes ses cogitations intérieures convergeaient vers cet ogre et la valeur qu'il aurait sur le marché, et quand il était question d'or et de magie, rien ne pouvaient arrêter l'imagination fertile du sorcier.

- Attention devant toi un autre...

- Quoi ? ...C'est pas vrai, ils poussent comme des pâquerettes ou quoi ? Mumu, c'est de ta faute, tu les as énervés ! Hurla le docteur pour se faire entendre à travers les rugissements des géants tout en relevant la tête de surprise.
Un ogre à tuer c'était déjà compliqué, mais deux...c'était carrément du suicide. Le bruit sourd derrière lui ranima un peu l'espoir dans son coeur, Mulan en avait fini avec son ennemi, plus qu'un...La bête se dressait face à lui, elle s'avançait lourdement dans sa direction, prête au massacre. Ce fut à ce moment là que tout s'enchaina très vite. Facilier se laissa tomber au sol, posa une main au centre des symboles qu'il avait tracé, les yeux fermés et invoqua sa magie. Les esprits vaudou, ses plus puissants alliés mais aussi ses plus avides ennemis sortirent des ténèbres pour se ruer sur l'ogre comme des ombres convergeant vers la lumière, repoussant l'ennemi, inspirant son souffle de vie. La victoire était proche et surement vint-elle rapidement mais ça, Facilier ne le vit pas, car, les yeux fermés, il sentit quelque chose cogner sa tête, survint alors une douleur quelque part derrière son crâne et le noir total remplaça le décor de la forêt enchantée.

À son réveil, celui qui se faisait appeler le docteur Facilier ne pouvait que constater son impuissance face à la perfidie de sa guerrière. Elle s'était autoproclamée l'arme de la Justice et il fallait bien reconnaitre que les barreaux qui formaient sa prison lui donnaient raison.

- Arf...j'espère au moins que la bouffe est bonne ! Plaisanta l'homme en observant chaque recoin de sa cellule. Il sourit légèrement tout en se massant le crâne...Sacrée Mulan ! Malgré les apparences, cette rencontre avait beaucoup plu au sorcier et avait stimulée en lui la chasse aux ingrédients magiques ! Bon...il n'avait plus qu'à sortir de là...




© Méphi.




Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ♠ Princess of China ♠ (PV Mulan)   
Revenir en haut Aller en bas
 

♠ Princess of China ♠ (PV Mulan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» China, Taiwan and the Haitian Earthquake
» [Fa Mulan]Je ne veux plus jamais voir un homme nu de ma vie !
» Mulan | Non jamais, je ne serais faite pour le mariage
» China's electirc automobiles
» Ki Atitid AYITI dwe pran lan rivalite CHINA-TAIWAN lan?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Once Upon a Curse ::  :: Les Archives :: Archives Fairytales-