★ Coup de cœur Novembre 2016 de Disney World Pub
★ Coup de cœur Mars 2017 de Ouaf Ouaf Pub

Le forum fête ses 5 ans d'existence !
Venez ici nous laisser votre plus beau message !
Inscrivez votre forum sur notre Top-Site !

L'histoire se déroule en Octobre 2013.

« Tant qu'il y a assez de place pour stocker les guimauves, tout va bien. »
par Valentine Bellamy dans You gave up the fight, you left me behind


Charming ೨ Henry ೨ Ruby ೨ August

Partagez | 
 

 « EMMA & REGINA ✣ You don't need a hope speech, just a drinking buddy. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Emma Swan
Admin ೨ The Savior

✒ Curse :
144
✒ Coeur :
lourd
✒ Humeur :
je ne sais plus où j'en suis
✒ Statut :
Mère célibataire
✒ Personnage de Conte :
La Sauveuse


MessageSujet: « EMMA & REGINA ✣ You don't need a hope speech, just a drinking buddy. »   Mar 22 Aoû - 16:01

"You don't need a hope speech, just a drinking buddy."
- Emma Swan feat. Regina Mills -

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Depuis qu'Emma avait brisé la malédiction de Regina, la vie avait beaucoup changé à Storybrooke. La roue avait brutalement tourné pour tout le monde, mais en particulier pour Regina Mills qui s'était vue destituée de son poste de maire suite au retour des souvenirs. En effet, Emma avait à peine réveillé Henry et retrouvé ses parents biologiques qu'une rébellion contre la Méchante Reine s'était formée en un rien de temps. La petite foule de manifestants mécontents menée par le Dr Whale s'était empressée d'aller tambouriner à la porte de celle qui était selon eux responsable de tout. Heureusement, Emma, David, Henry et Mary Margaret étaient arrivés juste à temps pour les empêcher de commettre l'irréparable. La violence ne résoudrait rien et ne leur apporterait rien. Ce fut en tout cas le message de paix que tenta de faire passer Mary Margaret et Emma aux citoyens qui avaient toutes les raisons du monde d'en vouloir à Regina.

Il fut alors décidé que Regina ne régnerait plus en maître sur cette ville comme elle l'avait fait jusqu'ici et qu'elle resterait enfermée pour la sécurité de tous, mais surtout pour la sienne. Cela n'apaisa pas pour autant la colère des habitants. En effet, l'ancienne maire ne pouvait plus sortir de chez elle sans être assaillie d'insultes, de reproches, mais aussi d'attaques. Même si Emma ne portait pas Regina dans son cœur, malédiction ou non, elle était toujours shérif de Storybrooke et ne pouvait pas manquer à son devoir de maintenir l'ordre et cela impliquait de protéger tous les citoyens, y compris Regina. Ainsi, avec l'aide de David Nolan promu au grade de shérif adjoint, Emma fut contrainte d'instaurer un périmètre de sécurité tout autour de la luxueuse demeure de l'ancienne maire afin de limiter les dégâts causés sur sa maison, mais également les violences physiques sur sa personne. Elle condamnait avec la plus grande fermeté ce genre d'attitude et faisait régulièrement des rappels à la loi à ces rebelles. C'était d'ailleurs tout ce qu'un shérif pouvait faire contre cela. Dans ce monde, on ne pouvait pas mettre en prison une personne sous prétexte qu'elle avait lancé un mauvais sort il y a vingt-huit ans...

Pourtant, tant qu'elle n'avait pas retrouvé ses pouvoirs magiques, Regina Mills demeurait une femme comme les autres et ne constituait pas une menace. Cela dit, Emma s'en méfiait tout de même et n'acceptait qu'elle ne voit Henry qu'en sa présence uniquement. Après les huit mois de coma que l'enfant avait subi, Emma ne savait pas de quoi elle était encore capable pour faire du mal...

A ce propos, Emma était parfaitement consciente que Regina ne récoltait que ce qu'elle avait semé et qu'elle méritait très certainement ce lynchage de la part des habitants. En revanche, elle parvenait à se mettre à sa place et comprendre qu'elle pouvait mal vivre cet isolement imposé par les circonstances. Selon Emma, on ne pouvait pas se réveiller un matin en souhaitant anéantir le bonheur de tous par hasard. La jeune femme supposait donc que Regina devait nourrir un profond mal-être intérieur qui était sûrement toujours présent à l'heure actuelle.

En attendant que le calme revienne, Emma était le seul vrai contact de Regina avec l'extérieur avec Henry occasionnellement. Elle se chargeait de lui faire quelques courses, de lui apporter du courrier en main propre ou toute autre chose dont elle avait besoin. Comme Regina ne pouvait plus sortir, Emma prenait parfois des initiatives personnelles et lui amenait des petits extras qu'elle n'avait pas demandés, histoire de lui remontrer le moral. Regina et Emma entretenait donc depuis un certain temps un lien privilégié, plus positif que celui qu'elles avaient eu au départ, quand Henry était venu chercher sa mère biologique à Boston. Depuis lors, de l'eau avait coulé sous les ponts ; le coma du petit garçon avait fait notamment se rapprocher un peu les deux rivales. Ce n'était certes pas la grande amitié entre elles, mais ce n'était déjà pas si mal.

Ce jour-là, comme presque tous les jours depuis qu'elle savait la vérité à propos de son abandon, Emma ne se sentait pas vraiment en paix avec elle-même. Elle essayait de se plonger activement dans le travail pour occuper son esprit très tourmenté par toute cette histoire. Bien que Mary Margaret et David ne demandassent qu'à en discuter, Emma préférait éviter le dialogue avec eux, gardant toutes ses émotions pour elle seule. La jeune femme blonde ne parvenait pas à digérer tout ce qui lui arrivait en pleine figure et avait tout simplement besoin de temps. Et d'une bonne bouteille d'alcool fort, surtout...

Emma était au volant de sa voiture et venait de terminer son service quand elle choisit de faire un saut au bar du Rabbit Hole pour aller s'acheter une bouteille de vodka. Au moment de régler la serveuse, elle choisit d'en prendre une deuxième. Pour Regina. Oui, cela lui ferait du bien à elle aussi, pensa Emma avant de quitter l'établissement et de reprendre son véhicule, direction la maison de l'ancienne maire. Sans surprise, elle fut accueillie à son arrivée par un petit groupe de manifestants trépignant devant les grilles qui encerclaient le domicile de Regina. La jeune femme descendit de sa coccinelle jaune et alors qu'elle se frayait un passage parmi eux pour atteindre le portail, elle leur lança : « Circulez, il n'y a rien à voir par ici ! Allez, partez ! Vous n'avez rien de mieux à faire ?! » Elle réussit à les faire déguerpir et à entrer munie d'un double de clés. Elle prit bien évidemment le soin de refermer le portail derrière elle. Exactement comme dans une prison, remarquait-elle intérieurement...

Emma monta les quelques marches du perron avant de frapper quelques coups secs à la porte d'entrée.

« Ce n'est que moi, Regina. Tu es là ?, demanda-t-elle sur un ton se voulant rassurant. J'ai quelque chose qui devrait te faire plaisir », ajouta-t-elle d'une voix un peu chantante et teintée de malice en jetant un œil à ses deux bouteilles.

1000 mots.
© Pando


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
"YOU'RE NOT THE ONLY ONE"
Don't look down, don't look into the eyes of the world beneath you. Don't look down, you'll fall down, you'll become their sacrifice. Right or wrong, can't hold onto the fear that I'm lost without you. If I can't feel, I'm not mine, I'm not real. All our lives we've been waiting for someone to call our leader. All your lies I'm not believing. Heaven shine a light down on me. ♛ by endlesslove.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Regina Mills
Habitante ೨ Evil Queen

✒ Curse :
5
✒ Coeur :
Insensible
✒ Humeur :
En colère
✒ Statut :
Veuve et célibataire
✒ Personnage de Conte :
La méchante reine


MessageSujet: Re: « EMMA & REGINA ✣ You don't need a hope speech, just a drinking buddy. »   Mar 22 Aoû - 23:04
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Hospitality and shots
Emma Swan & Regina Mills
Cela faisait plusieurs heures que Regina était tourmentée sur son avenir. Elle était déboussolée par les cris provenant de l'émeute qui campait devant son somptueux portail. Dans sa prison de pierre, elle songeait à son fils unique, Henry,
qui n'est finalement pas de son propre sang, mais de celui de sa seule amie actuelle... Malgré la jalousie et la haine qui la rongeait . Néanmoins , elle éprouvait un soupçon de sympathie pour sa principale rivale, Emma Swan. On ne peut pas jeter la pierre à tout le monde , n'est-ce-pas? Venant de Regina, dire cela pourrait paraître contre nature, Cependant, pas la moindre personne dans cette ville ne connaissait la nature profonde de notre méchante reine... Du moins c'est ce qu'elle cherche à faire comprendre.

Reste t'il quelque chose à sauver dans ce cœur de pierre?

Sa rage s'était décuplée en quelques années... Mais, à qui la faute? entre trahison et manipulation, la faute est partagée. RumpleStiltskin,Cora,Daniel,Blanche Neige...? point de personne n'assumerait cette faute
Elle pensa sa noirceur justifiée...
quelle mère oserait enlevé le bonheur et l'amour à son enfant?
Encore actuellement , son cœur battait la chamade pour Daniel, son palefrenier.
Elle serait prête à tout pour le faire renaître de ses cendres, tel un phœnix.
Ces cendres représentent aussi la noirceur du cœur de Régina... un cœur charbonneux ou habite une lueur d'espoir et de lumière.


Durant toute ces années elle a forgé son caractère ainsi que ses pouvoirs dans la foret enchantée. Mais, dans ce nouveau monde, sans magie et sans pouvoir, qui était elle aux yeux de tous? une hérétique? Une briseuse de vie? Une meurtrière? Son titre de "Méchante Reine" lui allait comme un gant d'après "la populace" comme elle les appellent si bien. Ici, elle n'avait plus aucun contrôle sur le monde et plus aucune "arme de dissuasion". Seul Mr Gold était dans la même posture qu'elle, c'est à dire, une piètre posture.

Tiens, Mr Gold, parlons de lui, durant ses heures de cogitations elle songea à plusieurs reprise à Rumple. Ce cher Ténébreux avait était le professeur de Regina bien sûr... Il permit à la jeune apprentie d'accroître sa puissance certes... Mais cela croassa tant bien que mal sa noirceur et cela au plus grand plaisir de Rumple. Il savait qu'elle avait du potentiel, tout comme sa défunte mère. En serait elle arrivée la si il n'avait pas obstrué sa vie?

Tout d'un coup, un bruit fit sortir Regina de ses pensées. "Toc Toc Toc". En une fraction de secondes , elle se leva et brandit un couteau, caché sous la house de son sofa. Sans magie, elle se sentait impuissante. Elle paniquait mais prit son courage à deux mains et se dirigea vers la porte d'entrée. ses bottes à talons noirs retentissait sur le plancher , comme un bruit sourd, ce bruit paraissait même angoissant. Il retentissait sans cesse dans la tête de  Regina... Elle était prête à surgir bondir sur sa proie tel un charognard. Son cœur s'emballait dans sa poitrine, il retentissait dans son crane comme le rythme régulier d'une batterie.

Quelques seconde plus tard elle entendit une voix apaisante qui lui fit baissé sa vigilance "Ce n'est que moi Regina, tu es là?". Ce n'était que la charmante voix de Emma. Elle glissa alors son canif dans son corset noir. Elle s'approcha de la porte avec assurance pour l'ouvrir avec entrain et vitalité. Elle respira une bouffée d'air frais avant de dire quoi que ce soit, cela lui faisait du bien de respirer à nouveau le grand air. Lorsque l'on la regarde, Regina est toujours égale à elle même: propre sur elle, imposante, sévère, Amer, charmante, bien habillé et maquillé. Néanmoins une seule chose a changé... la lueur de son regard, remplit d'espoir lorsqu'elle vit Emma. Ses nerfs se relâchèrent. Elle avait besoin de compagnie, peut être qu'avec amabilité, elle aurait droit à ce privilège dans les heures à venir? De plus le moment paraissait opportun, puisque la belle blonde tenait une bouteille de vodka dans chacune de ses mains.

Regina allait devoir travaillé son "amabilité" et sa "sociabilité" dans les instant à venir, cela ne l’enchantait pas, mais c'était nécessaire. Des tas de choses trottaient en boucle dans l’esprit de la méchante reine... Elle appréciait Emma, mais la détestait aussi... cela est paradoxalement troublant non? Néanmoins un sentiment de remord l'habitait: Son horrible jeu pour anéantir Emma dans le passé... Un "inoffensif" chausson au pomme, qui a faillit tué leur enfant. Cela dit, le sentiment de jalousie que Regina éprouve envers Emma est toujours présent. Peut être profiterait-elle de ce moment de crise pour lui prendre son fils adoptif? Peut être la ferait-elle enfermer comme un animal en cage? Mais... Regina connaissait ça les donjons... Son château gargantuesques contenaient des souterrains remplit de cage pour les infidèles.

Après un instant d’absence, la grande brune se reconnecte avec la planète actuelle... Elle jette à nouveau un regard sur les bouteilles d'alcool fort et esquisse un sourire: "Tu lis dans mes pensées"
Code by [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
"When hates feels love".
"You think you know everything about me, but you don't. I haven't always looked like an Evil Queen. The woman you see before your eyes already felt love once and had goodness in her. But that woman lost much. Now she's gone. I'm bound to you forever, Daniel. Look what I've become. I miss you so much
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Emma Swan
Admin ೨ The Savior

✒ Curse :
144
✒ Coeur :
lourd
✒ Humeur :
je ne sais plus où j'en suis
✒ Statut :
Mère célibataire
✒ Personnage de Conte :
La Sauveuse


MessageSujet: Re: « EMMA & REGINA ✣ You don't need a hope speech, just a drinking buddy. »   Mer 23 Aoû - 19:20

"You don't need a hope speech, just a drinking buddy."
- Emma Swan feat. Regina Mills -

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Emma attendait patiemment qu'on daigne lui ouvrir. Pendant ce court instant de flottement, Emma se remémorait la première fois où elle avait rencontré cette femme austère qu'était Regina. Elle venait d'arriver en ville avec Henry et avait raccompagné le jeune garçon jusque chez lui, c'est-à-dire, chez sa mère adoptive, Regina. Emma découvrit alors à qui elle avait confié son bébé il y a dix ans. En voyant Regina, Emma se souvint avoir pensé d'elle qu'elle était son exact opposé physiquement : les cheveux bruns coupés assez courts, tailleur gris, talons hauts. En somme, elle avait un genre classe et chic. Elle soignait visiblement son apparence et semblait y accorder beaucoup d'importance. Emma ne l'avait d'ailleurs jamais croisé avec une tenue décontractée ou négligée. Même en ce moment, alors qu'elle restait cloitrée dans ses quatre murs, Regina ne perdait pas la face et restait intransigeante sur ce point. A l'inverse, Emma préférait plutôt un style vestimentaire moins guindé, voire assez masculin. Elle se contentait la plupart du temps d'enfiler un simple jean et un blouson de cuir. Attention, elle savait tout de même se mettre en valeur lorsque l'occasion se présentait, mais elle ne se voyait pas être tous les jours sur son 31 comme le faisait quotidiennement l'ancienne maire. Le lendemain de sa première rencontre avec Regina Mills, voici le ressenti qu'Emma exprima sur son blog :
"Henry ne devait certainement manquer de rien avec cette femme. Elle pouvait visiblement lui offrir tout ce qu’il voulait. Seulement, je trouvais qu’elle n’avait pas l’air gentil… Tout du moins, je pense qu’elle doit être à cheval sur la discipline et que tout doit filer à la baguette. C’est un peu ce que j’ai ressenti en discutant avec elle. Elle était plutôt froide et elle m’a manifesté sa crainte que je lui crée des ennuis. Je n’en avais pas l’intention. Henry avait débarqué chez moi, je l’avais ramené à sa maison et j’allais maintenant sortir de leur vie à tous les deux."
L'histoire aurait pu se terminer ainsi, mais elle prit un tout autre tournant. En effet, bien au contraire, Emma était resté et avait prit part à leur vie, ce que Regina n'avait sûrement pas prévu dans ses plans. Les deux femmes se considéraient comme des ennemies, et aujourd'hui, Emma se tenait là, debout devant sa porte avec deux bouteilles de vodka, venue oublier ses propres problèmes d'identité avec Regina Mills, la pestiférée de tout Storybrooke...

La jeune femme blonde fut tirée de ses pensées par le pas des bottes à talons haut de Regina qui claquaient sur le parquet et qui s'entendaient depuis dehors. Même le bruit que Regina faisait en marchant reflétait son tempérament de feu et sa personnalité virulente. Elle ouvrit finalement la porte et Emma remarqua très vite son regard absent et l'expression de la mélancolie sur son visage. A dire vrai, elle paraissait très las. Elle ne prit même pas la peine de lui dire bonjour tellement elle avait l'air déconnecté de la réalité. Son regard se fixa un instant sur les deux bouteilles que tenait Emma. Elle esquissa un sourire plein de douceur avant de dire à Emma qu'elle avait lu dans ses pensées. La blonde sourit à son tour d'une manière complice avant de déclarer en haussant les épaules :

« Comme tu ne peux pas aller au bar, c'est le bar qui vient à toi ! »

Les deux femmes ne traversaient pas du tout les mêmes épreuves, mais l'une comprenait apparemment ce que l'autre endurait. L'alcool rassemblait et était surtout très souvent le meilleur moyen pour supporter son existence terrestre et le vide de l'univers.

Regina s'était suffisamment écartée pour laisser Emma entrer. Une fois qu'elle se trouvait dans le grand hall de la maison qui accueillait les visiteurs, Emma se tourna vers la brune et, les désignant tour à tour en levant une des deux bouteilles de vodka, répartit les tâches :

« Tu vas nous chercher les shooters, je m'occupe du débouchage ! »

Emma prit la liberté d'aller directement au salon sans qu'on l'y invite au préalable. Elle pouvait se le permettre étant donné que ce n'était pas la première fois qu'elle venait ici depuis les récents évènements. Regina finirait bien par la rejoindre à un moment ou un autre avec les verres...

713 mots.
© Pando


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
"YOU'RE NOT THE ONLY ONE"
Don't look down, don't look into the eyes of the world beneath you. Don't look down, you'll fall down, you'll become their sacrifice. Right or wrong, can't hold onto the fear that I'm lost without you. If I can't feel, I'm not mine, I'm not real. All our lives we've been waiting for someone to call our leader. All your lies I'm not believing. Heaven shine a light down on me. ♛ by endlesslove.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Regina Mills
Habitante ೨ Evil Queen

✒ Curse :
5
✒ Coeur :
Insensible
✒ Humeur :
En colère
✒ Statut :
Veuve et célibataire
✒ Personnage de Conte :
La méchante reine


MessageSujet: Re: « EMMA & REGINA ✣ You don't need a hope speech, just a drinking buddy. »   Mer 23 Aoû - 21:41
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Hospitality and shots
Emma Swan & Regina Mills
Une fois Emma à l’intérieur, Regina referme la porte d'un ton sec, cela fit d'ailleurs brassé un vent froid, tout comme son cœur. Emma se dirigea vers le salon.  Avait elle prit la bonne décision?Sa pièce secrète était à l'étage et elle avait peur d'une entourloupe.. mais cette pensée n'était pas rationnelle … Emma n'était pas comme Regina... Elle n'était pas profondément mauvaise... Une pensée lui vain tout à coup... On est pas naturellement mauvais... on le devient. Et si Emma était prête à tout pour récupérer des informations ou chercher les points faible de Regina? Dans le dos des charmant, elle pourrait peut être avoir envisagé une tonne de plans machiavélique. La jeune blonde n'aurait pas mis un filtre dans les bouteilles d'alcools ? Elle finit alors par réaliser qu'Emma n'avait pas encore la maîtrise de la magie et que la magie n'était plus présente à Storybrooke et Rumple n'allait pas l'aider puisque la Méchante Reine et lui avaient des atomes crochus.

Tout d'un coup Regina reprit ses esprits. Elle se déplaça en direction de la cuisine avec vigilance... elle souhaitait gardé un œil sur son invité surprise. Elle avait l'oreille tendue. Elle ouvrit le placard au dessus de son évier ou était déposée toute sa verrerie. Elle y prit ses shooters, qui étaient teintés d'un verre noir. Elle les déposèrent sur un plateau en cristal. Soudain, Regina entendit un bruit strident, un bruit d'éclat. Regina sortit son canif de son corset et se dirigea en direction du bruit à pas de loup. Le mystère était à son comble. Elle savait qu'Emma était dans le salon, mais elle n'entendait aucune réaction de sa part. Le sheriff aurait été attaqué ? Ou l'a t'elle fait exprès pour faire diversion et faire une petite excursion dans les pièces à l'étage ? Une chose est sure, il fallait aller vérifier pour la sécurité de tous. Elle traversa le couloir en longeant les murs et tourna la tête pour vérifier l’escalier . Elle ne voulait pas que ses secrets soient dévoilés. Puis elle arriva dans le salon.

Au final, un souffle de soulagement se fit entendre... même l'émeute extérieur aurait pu l'entendre. Les dégâts ne venaient pas d'une vitre brisée, ni d'un coup de feu... mais d'une anodine bouteille de vodka brisée sur le plancher. Regina prit  cette acte de maladresse avec humour elle en conclut avec soulagement au final qu'il en restait une autre sur la table. Néanmoins il fallait qu'elle se dépêche et aille cherché de quoi essuyer ce liquide miracle, car le liquide s'introduisait dans les rainures du plancher. Alors elle courut à toute vitesse dans le placard à balais. Ses talons firent un bruit monumental... on aurait pu croire que la maison en tremblait. Une fois la serpillière en main elle revient à la même allure et commença le nettoyage express en disant avec un léger sourire : « C'est dommage... ce remède miracle gâché... L'alcool est tout aussi efficace qu'un philtre d'oubli à mes yeux ».

uite à cet instant d'adrénaline, Regina reprend sa serpillière imbibée de vodka et retourne à la cuisine. Elle s’enivrait de l'odeur de cet alcool... Cela la faisait voyagé à travers les univers et lui faisait oublié sa vie actuelle. Puis elle finit par déposer celle ci dans l'évier , prit le plateau avec les verres. Elle respira une fois de plus, pour se détendre et paraître plus naturelle. Ce n'était pas vraiment dans sa nature d'être et de vivre naturellement. Elle traversa alors le couloir sans fin et atteignit son but : Le salon. Elle posa alors les shooters sur la table et s’essaya en tailleur sur son fauteuil. Regina était mal à l'aise... le salon … ce n'était pas sa pièce habituelle... s'était plutôt les souterrains avec les donjons... pour blâmer et cracher son venins sur les « hérétiques » selon elle. Se retrouver autour d'une table amicalement avec des shooters, c'était inédit.Ses yeux virevoltaient partout... dans tout les coins de murs... dans tout les coins de portes... tout pour éviter le regard de sa compatriote de shots. Elle claquetait avec ses talons sévèrement.

Quelques instants plus tard, elle se décida finalement à installer les verres, elle les mit de façon rectilignement... Son installation était tout aussi rigide et amer que l'installatrice elle même. Puis elle prit la bouteille rescapée qui était déjà débouché par son acolyte d'un coup sec. Elle mit l'alcool alors tour à tour dans les shooters. Regina prenait l'alcool comme un l'eau de consolation a tout ce qu'elle n'a pas eu ou n'a plus.Elle leva son verre et prononca : «  à Henry ! »



Code by [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
"When hates feels love".
"You think you know everything about me, but you don't. I haven't always looked like an Evil Queen. The woman you see before your eyes already felt love once and had goodness in her. But that woman lost much. Now she's gone. I'm bound to you forever, Daniel. Look what I've become. I miss you so much
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Emma Swan
Admin ೨ The Savior

✒ Curse :
144
✒ Coeur :
lourd
✒ Humeur :
je ne sais plus où j'en suis
✒ Statut :
Mère célibataire
✒ Personnage de Conte :
La Sauveuse


MessageSujet: Re: « EMMA & REGINA ✣ You don't need a hope speech, just a drinking buddy. »   Jeu 24 Aoû - 11:32

"You don't need a hope speech, just a drinking buddy."
- Emma Swan feat. Regina Mills -

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Regina se tenait toujours dans le hall d'entrée quand Emma se dirigea d'un pas décidé vers le grand et sublime salon du manoir. Elle connaissait le chemin et n'avait pas attendu la permission de Regina pour s'y rendre. Au début, agir de la sorte n'était pas si naturel et spontané de la part de la blonde, mais au fil du temps, Regina avait cessé de l'accompagner jusqu'à cette pièce tant les visites d'Emma étaient devenues fréquentes.

En effet, tout avait commencé à cause des manifestants. Avant de mettre en place des grilles autour du manoir pour les empêcher de s'en prendre à elle, Regina appelait sans cesse de jour comme de nuit le commissariat de police de la ville, se disant victime de dégradation, de vandalisme ou d'attaques contre elle. A chaque fois, le shérif Swan rappliquait aussitôt avec des renforts pour maîtriser et interpeler les manifestants les plus acharnés. Emma défendait Regina comme elle le pouvait et avec les moyens qu'elle avait à sa disposition. Ce ne fut qu'au bout de plusieurs interventions chez elle qu'Emma eut l'idée avec David Nolan d'instaurer le périmètre de sécurité actuel avec l'accord de Regina qui était sur le point de craquer nerveusement. Ce dispositif s'avéra plutôt efficace puisqu'il permit à Regina de pouvoir enfin vivre sans avoir constamment la peur au ventre... Même si les manifestants venaient toujours la menacer à travers les grilles, Regina avait au moins retrouvé le sommeil. Mais pas la liberté... Ces grilles matérialisaient son bannissement au sein même de la ville qu'elle avait créé de toute pièce...

Tandis que tous souhaitaient la voir miraculeusement disparaître, Emma, elle, restait neutre au maximum dans tout cela. Elle n'aimait pas beaucoup Regina, certes, mais elle ne la haïssait pas... Elle aurait très bien pu la considérer comme un monstre et se lier aux autres habitants de Storybrooke. Mais après tout, Regina n'était pas plus un monstre qu'elle-même n'était une "Sauveuse"... C'était un être humain avant tout qui, comme elle, avait peut-être besoin d'un peu d'espoir... Ce fut dans cette optique qu'Emma commença à effectuer régulièrement des visites de ce genre chez Regina.

En termes de décoration, Regina cultivait un goût prononcé pour le style noir et blanc. Elle l'avait appliqué à la mairie de Storybrooke qui était également dans les mêmes coloris. Après la traversée d'un long couloir, Emma arriva enfin au salon, mais glissa malencontreusement sur un tapis et une des deux bouteilles de vodka lui échappa des mains. Elle s'éclata sur le sol en un grand fracas. Constatant l'ampleur des dégâts qu'avait faits sa maladresse, Emma écarquilla les yeux et porta la main à sa bouche avant de murmurer un presque inaudible « Oh, merde..! ». De la vodka se rependait petit à petit sur le plancher et des morceaux de verre s'étaient éparpillés un peu partout.

Emma entendit Regina arriver et tourna la tête, appréhendant sa réaction. Elle s'empressa de s'excuser auprès d'elle : « Je suis vraiment désolée, je ne l'ai pas fait exprès ». Heureusement, la brune ne le prit pas mal et fit remarquer avec une pointe d'humour qu'il en restait au moins une sur les deux, ce qui détendit Emma et la fit sourire. Regina repartit à toute vitesse pour sûrement aller chercher de quoi nettoyer tout cela. Elle revint effectivement avec une serpillère à la main et alors qu'elle épongeait la vodka, elle déplora cette perte : « C'est dommage... ce remède miracle gâché... L'alcool est tout aussi efficace qu'un philtre d'oubli à mes yeux ». Emma, quant à elle, se chargeait de ramasser les bouts de verre qui jonchaient le sol.

« Oui, encore désolée. Tu vois, je sais aussi briser autre chose que des malédictions ! », répliqua-t-elle sur le ton de la plaisanterie.

Elle sourit de sa propre remarque et continuait la récolte des bouts de verre tandis que Regina retournait à la cuisine pour aller déposer la serpillère sentant la vodka à plein nez. Elle revint avec un joli plateau de cristal avec les fameux shooters qu'elle déposa sur la table basse du salon. Regina prit place dans un fauteuil, mais paraissait mal à l'aise et nerveuse, car elle faisait claqueter ses talons. Emma pensa que cela était sûrement dû à sa maladresse de tout à l'heure ou alors à ce qu'elle venait de dire... Avec le recul, Emma se dit qu'elle aurait peut-être dû éviter. Alors que Regina plaçait rigoureusement les shooters en ligne, Emma tenta de se rattraper : « Ne t'en fais pas, je ne suis pas venue pour te parler de tout ça. Comme toi, j'ai plutôt envie de me vider la tête ». Emma saisit la seule bouteille de vodka qui leur restait pour pouvoir effectivement faire le vide et la déboucha d'un coup sec. Elle laissa Regina le soin de les servir. La brune se saisit d'un shooter et la blonde l'imita ensuite. Regina leva son verre et choisit de trinquer au nom d'Henry.

En signe d'approbation totale, Emma hocha la tête plusieurs fois avant de répéter à son tour : « A Henry ! »

Oui, les deux femmes pouvaient largement boire à la santé du petit Henry. Finalement, toute cette histoire rocambolesque, c'était un peu son œuvre. Sans lui, jamais Emma n'aurait vécu pareille aventure... La blonde fit tinter son verre contre celui de son hôte et but cul-sec sa vodka. Elle ne vit pas si Regina en fit de même, mais elle n'avait sûrement pas tardé à la suivre. Emma s'empressa d'en descendre un autre, puis un autre, puis un autre jusqu'à ce que sa lignée soit terminée. Lorsqu'elle but sa dernière gorgée, elle se mit à toussoter légèrement.

« Waouh, ça requinque ! » exclama-t-elle d'une voix un peu roque, se sentant vraisemblablement revigorée par ce breuvage. Elle se racla la gorge avant de reprendre la parole : « Au fait, en parlant d'Henry », commença-t-elle tout en fouillant dans les poches de son blouson et de son jean. « Il m'a demandé de te donner ça ».

Emma trouva enfin ce qu'elle cherchait et tendit à Regina un message écrit de la part d'Henry. Se doutant du contenu, Emma précisa à Regina :

« Je lui ai dit de ne pas te faire un grand discours sur l'espoir, mais je crois qu'il ne m'a pas vraiment écouté... »

Le petit mot n'était pas bien long, mais plein de soutien envers Regina. En effet, le jeune garçon disait simplement à sa mère adoptive qu'il l'aimait, croyait en elle et qu'elle trouverait elle aussi sa fin heureuse un jour...

1129 mots.
© Pando


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
"YOU'RE NOT THE ONLY ONE"
Don't look down, don't look into the eyes of the world beneath you. Don't look down, you'll fall down, you'll become their sacrifice. Right or wrong, can't hold onto the fear that I'm lost without you. If I can't feel, I'm not mine, I'm not real. All our lives we've been waiting for someone to call our leader. All your lies I'm not believing. Heaven shine a light down on me. ♛ by endlesslove.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Regina Mills
Habitante ೨ Evil Queen

✒ Curse :
5
✒ Coeur :
Insensible
✒ Humeur :
En colère
✒ Statut :
Veuve et célibataire
✒ Personnage de Conte :
La méchante reine


MessageSujet: Re: « EMMA & REGINA ✣ You don't need a hope speech, just a drinking buddy. »   Jeu 24 Aoû - 14:44
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Hospitality and shots
Emma Swan & Regina Mills
Après avoir siroté plusieurs shots d'affilés, Regina semblait moins nerveuse. Mais cela ne fut que temporaire. Elle voyait bien que Emma la regardait avec insistance depuis quelque minutes... comme si elle voulait lui annoncer une mauvaise nouvelle... Mais, au final, qu'est ce qui pouvait attrister notre insensible ? Mais bien sûr... son fils, qui était sa lumière dans l'obscurité. Pour ignoré ce moment de doute, Regina sert à nouveau une tournée du «breuvage miracle». Sans attendre le consentement de la jeune blonde, Mme Mills prit son verre et bu cul sec sa vodka. Elle voulait voyager dans un autre monde pendant quelques instant comme il était impossible de fuir. Mais un détail allait empêcher Regina d'assouvir son désir.

La sauveuse sortait quelque chose de sa poche, un petit objet plus précisément. Celui ci lui était t-il destiné ? Régina était légèrement méfiante, mais la raison l'emporta... l'objet était trop petit pour être un couteau ou une arme à feu. Elle suivait la main d'Emma comme un chasseur suit sa proie. Puis elle vit Emma sortir un petit bout de papier , chiffonné et fatigué par son voyage. Regina était perdue mais pas stupide. Elle savait que ce petit bout de papier innocent lui était destiné... L’instinct peut être.... Mais quel instinct ? Pas n'importe lequel... L'instinct maternelle. Regina n'était pas dotée de beaucoup de qualités, mais elle avait au moins ça. Ce « petit rien » était déjà une victoire pour elle. Regina étaient deux opposés... Mais une chose très puissante les liait : l'amour d'Henry et l'instinct d'une mère.

Une fraction de seconde plus tard, Emma tendit le papier à Regina: «  « Je lui ai dit de ne pas te faire un grand discours sur l'espoir, mais je crois qu'il ne m'a pas vraiment écouté... » . Puis elle lui tendit le morceau de papier. Regina n'était pas surprise. Elle savait que le message était d'Henry, mais elle demeurait touchée par le geste de son fils. La brune prit le papier et l'ouvrit avec délicatesse. Le regard de Regina était noyé dans ses propres larmes. Elle n'osait pas abaisser le regard. Elle avait peur de ce que son fils aurait pu écrire car elle sait qu'elle l'a déçu plus que n'importe quel autre. C'est drôle d'avoir peur d'un simple morceau de papier , lorsque l'on à pas peur de la ville qui est à son portail pour nous étriper non ? Elle regardait Emma en ayant l'air absent. Puis elle baissa les yeux contre son gré. Elle était déjà émue de voir l'écriture maladroite et innocente de son garçon. Puis elle commença à lire le contenu du message.

« Maman, je sais qu'à l'heure actuelle tu dois être perdue et verte de rage,
Toute la ville en a après toi... ils te détestent tout autant que Mr Gold.
Tant qu'à moi, je t'aime comme au premier jour.
Rien n'a changé, tu restes ma maman, même si maintenant j'en ai deux.
Je vous aime autant l'une que l'autre et tu dois l'accepter.
J'éspère que tu deviendras meilleure dans les semaines à venir.
La haine n'a aucun sens.
Et je sais que ce jour la arrivera et que,
tout le monde t'aimeras comme tu seras devenue, et moi plus encore.
Ce jour venu, tu auras ta fin heureuse.
Je t'aime, Henry »

après avoir lu ce message plein d'amour, Regina ne leva pas le regard directement, Elle ne voulait pas montrer son moment de faiblesse à Emma. Elle tenait à sa réputation. Cependant, une larme tachée de noir vint tombé et tacher le mot de Henry. Cette larme noir semblait reflété l’intérieur de Regina, mais ce n'était seulement qu'une goutte de mascara dans une goutte d'eau. Ce que nous pouvons en déduire : Regina est comme monsieur et madame tout le monde : Elle a un cœur et ses faiblesse, elle éprouve encore le sentiment d'amour. Après ce moment de trouble, Régina alla ranger ce bien précieux dans la commode, placée à côté du sofa. Elle se leva brutalement, ouvrit le tiroir rapidement, et glissa son précieux mot dans un carnet de note. Puis elle referma le tiroir et retourna s'asseoir avec lourdeur sur le sofa.
Elle repassait chaque phrase d'Henry dans sa tête, comme une bande son. Elle aussi aimait son fils de tout son cœur...  Mais changer du jour au lendemain... impossible voir suicidaire. Pour commencer elle ne savait pas elle même si elle le voulait vraiment. Pourquoi vouloir devenir bonne... Le mal est si facile... La solution de facilité était déjà acquise pour elle... Elle avait le droit de tout faire. Pourquoi s'embêter à passer dans le bon camp, alors que tant de choses lui seraient interdites. Par amour peut être ? Elle ne sait point.
Un autre point devait être éclaircit : sa soit disant « Fin heureuse »... Regina était sure qu'elle n'y avait plus le droit... les êtres maléfiques ou ayant succombé au mal n'y avait plus droit. Ils devaient vivre éternellement malheureux. Et puis après mure réflexion elle songea à Daniel... Pour elle, sa fin heureuse lui avait déjà filé entre les doigts à cause des atrocités de sa mère.

Suite à toutes ses tergiversations, Regina releva la tête et d'un signe de tête remercia sa rivale.
Elle songeait à en discuter avec Emma... Non en faite c'est plus qu'un songe. Elle entama un monologue entre deux shots de vodka pour poser des tonnes de questions à son seul support actuel.

« Emma... Si tu étais à ma place, te reconvertirais tu par amour pour lui... ?
A tu déjà envisagé ne serait-ce que une seconde à sombrer dans la noirceur ?
Tu sais Emma.... On ne naît pas mauvais, on le devient malheureusement...
Je voudrais te demander quelque chose. »

Regina s'interrompit, se leva par dépit, et retourna dans cette fameuse commode. Elle prit un objet dont personne ne connaissait l'existence sauf elle... Cela semblait aussi être un morceau de papier, mais celui ci était emballé comme un rouleau de parchemin.

« Tenez Mlle Swan, Donnez le à mon fils...
C'est le dernier texte que j'ai écrit dans la forêt enchantée Après la mort de mon père.
Je n'en n'ai plus besoin....moi je connais déjà toute l'histoire de ma vie...
Même si j'ai une nette impression qu'elle est en train de se répéter »


Elle posa alors le rouleau sur le sofa.Tout d'un coup voyant la bouteille de vodka vide, Régina se lève brusquement de son fauteuil et se dirige vers sa « cachette secrète » comme elle le dirait avec une pointe d'humour de temps à autre. Elle ouvre alors le cran du placard. Elle prend sa bouteille de scotch de l'année 1990. Elle referme ensuite sa cachette à breuvage. Elle se redirige ensuite en direction d'Emma et pose la bouteille sur la table. Elle esquisse un sourire et d'une voix strict prononce :

« Un autre verre ?! »


Code by [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
"When hates feels love".
"You think you know everything about me, but you don't. I haven't always looked like an Evil Queen. The woman you see before your eyes already felt love once and had goodness in her. But that woman lost much. Now she's gone. I'm bound to you forever, Daniel. Look what I've become. I miss you so much
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Emma Swan
Admin ೨ The Savior

✒ Curse :
144
✒ Coeur :
lourd
✒ Humeur :
je ne sais plus où j'en suis
✒ Statut :
Mère célibataire
✒ Personnage de Conte :
La Sauveuse


MessageSujet: Re: « EMMA & REGINA ✣ You don't need a hope speech, just a drinking buddy. »   Jeu 24 Aoû - 23:15

"You don't need a hope speech, just a drinking buddy."
- Emma Swan feat. Regina Mills -

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Après que Regina eut saisit le morceau de papier contenant le message d'Henry, Emma observait silencieusement son visage. Il lui semblait qu'elle était touchée, mais qu'elle ne voulait pas le montrer. La brune dépliait le papier avec délicatesse, comme si elle manipulait un objet précieux. Tout ce qui venait d'Henry l'était forcément. Emma chercha à croiser le regard de l'ancienne maire, mais ses yeux étaient rivés sur les quelques lignes qu'Henry s'était donné la peine d'écrire pour elle. A mesure que Regina parcourait la lettre, Emma se pinçait les lèvres. Elle hésita à se rapprocher de Regina et se pencher pour lire elle aussi ce qu'Henry disait à sa mère adoptive, mais se ravisa. C'était un moment qui n'appartenait qu'à Regina et elle n'avait pas à s'immiscer.

Alors à défaut d'assouvir sa curiosité, Emma essayait de lire sur le visage de Regina, mais en vain. Elle gardait une expression fermée jusqu'à ce qu'elle ne relève la tête vers Emma. Son regard était vide, comme absent. Emma lui esquissa un sourire timide, ne sachant quoi dire. Regina reprit le fil de sa lecture et Emma se rendit compte qu'une larme pleine de rimmel perlait au coin de son œil. Alors que Regina faisait tout son possible pour garder la tête froide, la larme qu'elle tentait de retenir tomba finalement sur le papier, créant une tâche noire. Emma avait compris. Henry avait su trouver les bons mots pour l'émouvoir et il n'y avait pas besoin d'en rajouter.

Emma restait silencieuse tandis que Regina se levait assez brusquement pour aller ranger la lettre d'Henry dans la commode près du sofa où elles étaient toutes deux assises. Tout en glissant le mot dans un carnet de note, Regina semblait avoir le cœur lourd. Elle revint s'asseoir à côté d'Emma qui n'osait pas lui dire quoique ce soit pour l'instant. Elle laissait en effet le temps à Regina de se remettre de ses émotions. Le silence lui parut interminable jusqu'à ce que Regina ne reprenne enfin le dialogue.

« Emma..., commença-t-elle. Si tu étais à ma place, te reconvertirais-tu par amour pour lui..? As-tu déjà envisagé ne serait-ce qu'une seconde à sombrer dans la noirceur ? » Emma écoutait attentivement et tentait dans ses pensées de formuler une réponse juste à toutes ces questions. Elle réfléchissait tandis que Regina continuait : « Tu sais Emma.... On ne naît pas mauvais, on le devient malheureusement... Je voudrais te demander quelque chose. »

Emma vit Regina se lever une énième fois pour aller de nouveau à la commode. Elle ouvrit un tiroir dont Emma ignorait l'existence. Regina avait vraisemblablement son petit jardin secret... Elle sortit du tiroir un parchemin enroulé et jauni. Emma fronça les sourcils et se demanda ce que c'était. Elle allait bientôt le savoir puisque Regina lui dit : « Tenez Mlle Swan. Donnez-le à mon fils... C'est le dernier texte que j'ai écrit dans la Forêt Enchantée après la mort de mon père ». Regina posa le parchemin sur le sofa. Emma le saisit avec soin et le regarda quelques instants avant de relever les yeux vers Regina. « Je n'en n'ai plus besoin... moi je connais déjà toute l'histoire de ma vie... Même si j'ai une nette impression qu'elle est en train de se répéter ».

Troublée par les paroles de Regina, Emma ne s'était même pas aperçu que la bouteille de vodka était complètement vide. Son hôte s'empressa d'aller chercher une bouteille de scotch dans sa réserve personnelle. Regina demanda à la blonde sur un ton sec si elle désirait un autre verre...

Pour dire toute la vérité, Emma n'avait plus le cœur à boire... C'était désormais à son tour d'avoir le regard absent et vide. Dans ses pensées, il y avait cette phrase de Regina. On ne naît pas mauvais, on le devient malheureusement... Alors, pourquoi ? Que s'était-il passé pour que Regina en arrive à un tel point de non-retour ? A priori, elle n'avait pas toujours été la Méchante Reine... Mais ce qui était passé appartenait au passé. On ne pouvait pas revenir en arrière. Il fallait désormais vivre avec, mais surtout avancer... Emma se reconnecta à la réalité et fit part à Regina de sa réflexion :

« Ton histoire n'est pas obligée de se répéter. Pourquoi tu ne recommencerais pas tout depuis le début ? Ici, à Storybrooke ? Tout le monde a droit à une seconde chance... » Elle marqua une pause avant d'ajouter : « Même toi. »

744 mots.
© Pando


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
"YOU'RE NOT THE ONLY ONE"
Don't look down, don't look into the eyes of the world beneath you. Don't look down, you'll fall down, you'll become their sacrifice. Right or wrong, can't hold onto the fear that I'm lost without you. If I can't feel, I'm not mine, I'm not real. All our lives we've been waiting for someone to call our leader. All your lies I'm not believing. Heaven shine a light down on me. ♛ by endlesslove.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: « EMMA & REGINA ✣ You don't need a hope speech, just a drinking buddy. »   
Revenir en haut Aller en bas
 

« EMMA & REGINA ✣ You don't need a hope speech, just a drinking buddy. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Heureuse de te connaître, tu veux être ma soeur de coeur ? {Emma}
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» Emma Pillsbury ✿ Wanna go halfsies on a pb&j ?
» Emma Harper
» 00. You're having my baby (18/08/2011) | Emma Pillsbury & Will Schuester

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Once Upon a Curse ::  :: Les Rues :: Quartiers Riches :: Le manoir Mills-