Inscrivez votre forum sur notre Top-Site !

L'histoire se déroule en Octobre 2013.

« Tant qu'il y a assez de place pour stocker les guimauves, tout va bien. »
par Valentine Bellamy dans You gave up the fight, you left me behind


Charming ೨ Henry ೨ Ruby ೨ August

Partagez | 
 

 We need to talk (pv Emma)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Mary Margaret Blanchard
Admin ೨ Blanche-Neige

✒ Curse :
10067
✒ Coeur :
Mariée à son Prince Charmant
✒ Statut :
Enceinte de trois mois
✒ Personnage de Conte :
Blanche Neige


MessageSujet: We need to talk (pv Emma)   Mar 12 Juil - 16:09

Emma & Snow


La joie que je ressentais était indéfinissable. Emma avait réussi à briser la malédiction exactement comme nous l’avions espéré Charming et moi quand nous avions pris la décision de la déposer dans l’armoire. Elle avait fait en sorte qu’on puisse se retrouver et je ne pouvais pas être plus fière d’elle. J’étais fière de la femme qu’elle était devenue même si elle avait traversé des choses sans aucun doute très difficile dans sa vie. J’espérais réellement pouvoir nouer un vrai lien mère/fille avec elle mais cela s’annonçait compliqué. Depuis que nous avions retrouvé la mémoire, Emma semblait être distante et je ne comprenais pas pourquoi. Normalement, elle aurait dû être heureuse de retrouver ses parents. Au moins aussi heureuse que son père et moi l’étions de l’avoir retrouvée, mais j’avais l’impression que ce n’était pas le cas. C’était comme si… comme si elle gardait quelque chose au fond d’elle qu’elle ne voulait pas dévoiler.

En parallèle, j’étais également heureuse d’être à nouveau enceinte. La vie semblait me donner une seconde chance avec ce deuxième bébé. Une chance de pouvoir l’élever et vivre tout ce que j’avais manqué avec Emma, car oui, je regrettais de ne pas avoir pu élever ma fille comme j’avais prévu de le faire quand j’avais appris être enceinte d’elle. J’avais prévu tellement de choses pour elle et moi et j’étais passée à côté de ces choses. Aujourd’hui, je me voyais la possibilité de pouvoir les vivre. Certes, ce ne serait pas avec Emma car j’avais parfaitement conscience que je ne pourrais jamais rattraper toutes ces années de retard, mais je voulais vraiment créer quelque chose avec elle. Quelque chose à notre niveau actuel. Sauf que j’avais l’impression qu’elle ne me laissait pas faire.

En ce milieu d’après-midi, je quittais l’appartement après avoir enfilé une veste de mi-saison. Nous étions en octobre et le soleil était encore assez présent, mais la température n’était plus du tout la même qu’en été. Je pris la direction de chez Granny. Là-bas je commandais deux chocolats chauds à la cannelle et tandis que Granny préparait ça, je discutais avec Red. Elle avait été la deuxième personne que j’avais retrouvé quand la malédiction avait été brisée. J’étais heureuse de voir que malgré la malédiction, rien avait changé entre elle et moi. Dans ce monde, on pouvait baptiser les enfants et si nous étions encore ici quand mon bébé naîtrait, j’avais pris la décision de faire d’elle la marraine. Qui d’autre pouvait exercer ce rôle mieux qu’elle ? Elle avait été présente et m’avait soutenu dans de nombreuses périodes de ma vie. Elle était la sœur que je n’avais jamais eue et j’étais la famille qu’elle avait toujours rêvé d’avoir. Granny ferait également une excellente grand-mère pour le bébé, je n’aurais aucun mal à le lui confier étant donné la férocité dont elle faisait preuve pour protéger les siens.

Une fois les chocolats prêts, j’emportais les gobelets cartonnés en direction du commissariat. J’avais pris la décision d’aller rendre visite à Emma sur son lieu de travail. Ce n’était peut-être pas le moment d’aller l’embêter pendant son travail étant donné les quelques manifestations qu’il y avait eu contre Regina, mais aujourd’hui, tout semblait calme à Storybrooke alors j’en profitais car à l’appartement, j’avais l’impression qu’elle faisait exprès de rentrer tard pour que nous n’ayons pas spécialement le temps de parler. Il n’y avait pas à dire mais les soirées entre filles passées à discuter pendant des heures sur mon canapé me manquaient. Nous nous étions confiées pas mal de choses et je n’avais pas envie qu’aujourd’hui elle regrette notre amitié. Bien évidemment, aujourd’hui, je souhaitais être plus qu’une amie pour elle, mais si c’était le seul statut qu’elle voudrait bien daigner m’offrir et bien soit, je ferais avec parce qu’Emma était un des êtres les plus chers que je possédais avec son père et le futur bébé.

La voiture du shérif était garée devant le commissariat, ce qui me confirmait la présence d’Emma en ces lieux. Je poussais la porte et pénétrais à l’intérieur. Avec mes deux gobelets en cartons, je me dirigeais jusqu’à son bureau. Aujourd’hui, les cellules étaient vides. J’espérais voir également Charming, mais il n’était pas là et quelque part, c’était préférable parce qu’ainsi, je pourrais avoir une discussion entre fille avec Emma. Quand j’apparus devant la vitre de la porte du bureau d’Emma, je la vie le nez plongé dans la paperasse. Un petit sourire se dessina sur mes lèvres quand je vis son air concentré. Par des bien des façons, elle me rappelait son père. Tant bien que mal et sans renversé le contenu de mes gobelets, je toquais légèrement à sa porte et l’ouvris tout en lui adressant un sourire chaleureux.

- Salut, lançais-je, je ne te dérange pas j’espère.

Je fis un pas à l’intérieur de son bureau et levais les gobelets contenant le chocolat chaud à la cannelle.

- J’ai apporté du réconfort.

Très sincèrement, je ne savais pas du tout comment Emma allait réagir à mon arrivée sur son lieu de travail alors je stressais. Sauf que j’essayais de rester le plus naturel possible afin que ça ne soit pas trop bizarre. Quoi qu’avec le sourire que je continuais d’aborder, il y avait toutes les chances pour que ça le soit, en fait…


© Méphi.



 
I make a mistake

   

« I thought we were doing something brave for our child. And we were brave… but we weren’t king. We were selfish. If anything, we are not heroes anymore… »© Eöl
 
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: We need to talk (pv Emma)   Mer 27 Juil - 15:50



We need to talk


feat Snow & Emma

   


Une nouvelle journée commença pour la jeune femme qui ouvrait doucement les yeux pour regarder le réveil qui indiquait huit heures, elle se leva rapidement, elle devait bientôt être au poste de police puisque qu’elle était seule aujourd’hui, son père avait un jour de repos comme elle la veille.
Sortant de sa chambre, Emma prit son petit déjeuner puis elle s'habilla.
Aujourd’hui Henry était chez Regina, depuis la fin de la malédiction, le jeune homme passait un peu plus de temps à sa mère adoptive. Emma n’était pas pour et pas contre, elle ne savait pas quoi en pensée. D’une certaine manière avoir Henry prêt de Regina était une manière de la surveiller car si une chose était sur c’est qu’elle ne ferait pas de son à son fils.
Une fois prête, elle prit sa veste rouge, son sac et ses clés et ferma derrière elle.

Emma prit la voiture pour se rendre au poste, elle put faire une patrouille rapide de la ville pour voir si tout allait bien avant de se rentre à son bureau.
La jeune femme arriva rapidement au poste, elle enleva son manteau et ouvrit son ordinateur quand le téléphone se mit à sonner. La journée allait être chargée, elle le sentait bien comme ça. Emma prit le téléphone et apporta son aide à la personne au bout du fil. Heureusement qu’elle ne devait pas se déplacer à chaque fois et qu’elle pouvait aussi aider les gens à distance sinon elle ne s’en sortirait pas même avec l’aide de son père.
Elle posa un regard sur la pile de dossier qu’elle avait à tiers. En même temps, elle avait du retard, beaucoup trop de retard même, des feuilles volantes se trouvaient un peu partout et des dossiers s'entassaient les uns sur les autres en attendant d'être triés. Emma soupira.. Il faut dire qu'être shérif de la ville à Storybrooke n'était pas de tout repos ! Donc la jeune femme faisait passer l'action en premier au détriment des papiers puisque les seuls à jour étaient les rapports des missions. Enfin jusque-là, rien de bien anormale pour Emma.

Emma sursauta quand elle entendit frappée à la porte, elle releva les yeux de sa paperasse et remarqua Snow avec des gobelets venant de chez Granny. La jeune femme ne put cachée sa surprise en voyant sa mère se tenir devant elle, et puis si un problème était survenu, elle n’aurait pas pris la peine d’apporter des boissons ou elle aurait directement téléphoné.

- Snow, non tu ne dérange pas, entre.

Emma se leva de sa chaise et contourna son bureau pour accueillir sa mère la surprise étant passé.

- Ho merci, c’est gentil, ma paperasse me prend un temps fou.

Avec ce qui se passait en ville, les altercations avec Regina, Emma n’avait pas une minutes pour elle, alors une pause-café ne lui ferait pas de mal.

- Mets-toi à l’aise, je vais te chercher une chaise.

Emma prit une chaise et l’installa en face de la sienne, faisant un peu de place sur le bureau pour pouvoir poser les gobelets.
Depuis la fin de la malédiction et le retour de leurs souvenirs, Emma n’avait pas passée de temps avec ses parents sauf en cas d’intervention avec le travail. Bien qu’elle passait beaucoup plus de temps avec son père qu’avec Snow , Emma ne se sentait pas prête à la vie de famille. La jeune femme se sentait plus proche de charming car avec son père rien n’avait changé. Ils continuaient à parler travail bien que son père était plus protecteur mais il n’y avait pas d’autre conversation. Emma avait toujours vécue seule sans véritable famille et alors qu’elle venait à peine de retrouvé son fils et de se faire à cette idée, elle retrouvait également ses parents. La chose qui la troubla le plus était qu’elle les connaissait. Elle avait aidé sa mère à retrouver son père et maintenant, ils voulaient une famille. Snow était enceinte ce qui voulait dire qu’elle allait avoir un petit frère ou une petite sœur, mais elle n’était pas sur de le vouloir. Trop de chose venait de se passé et elle avait également beaucoup de travail et peu de temps pour réfléchir à ça.  Bien sûr elle avait toujours rêvée d’avoir une famille mais elle n’avait toujours pas assimilé le fait que ses parents l’aient abandonnée.  





made by guerlain

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Mary Margaret Blanchard
Admin ೨ Blanche-Neige

✒ Curse :
10067
✒ Coeur :
Mariée à son Prince Charmant
✒ Statut :
Enceinte de trois mois
✒ Personnage de Conte :
Blanche Neige


MessageSujet: Re: We need to talk (pv Emma)   Lun 1 Aoû - 16:24

Emma & Snow


Dans la vie, il fallait apprendre à prendre des initiatives. C’était quelque chose que je savais faire mais il y avait des initiatives qui pouvaient être assez difficiles. Ma relation avec Emma avait changé. Je ne pouvais pas prétendre être la mère que j’avais toujours voulu être pour elle, mais quand elle était arrivée à Storybrooke et avant que la malédiction ne se rompe, nous étions amies et si c’était tout ce que je pouvais obtenir d’elle, et bien j’étais prête à l’accepter. Tout ce que je désirais, c’était que ce malaise cesse. Je ne savais pas du tout comment faire pour arranger la situation entre nous deux. Une discussion semblait être la meilleure des solutions sauf que jusqu’à présent, je n’avais jamais réellement eu l’opportunité. Emma travaillait assez tard en ce moment et étant donné la situation à Storybrooke, cela pouvait aisément se comprendre. Mais comme je la voyais peu à l’appartement, j’avais pris la décision d’aller la voir au commissariat.

Aujourd’hui, je ne travaillais pas à l’école l’après-midi et j’en profitais pour faire ce que j’attendais. Après avoir été chez Granny pour aller prendre des chocolats à la cannelle, je pris la direction du commissariat. J’espérais qu’elle n’avait pas été appelée pour une intervention parce que si jamais elle n’était pas là, mon plan allait tomber à l’eau. Je marchais tranquillement tout en me dépêchant un peu parce que les chocolats chauds n’allaient pas forcément rester chauds longtemps. Enfin, théoriquement, les gobelets étaient faits pour être isotherme le temps d’arriver à destination mais dans tous les cas… voilà. Quand j’arrivais sur le lieu de travail d’Emma, je constatais que la voiture de Shérif était toujours garée, signe qu’Emma était bien présente. En revanche, la voiture que prenait Charming pour patrouiller n’était plus là. Quelque part, ça m’arrangeait qu’il ne soit pas là car ainsi, je pourrais avoir ma discussion en tête à tête.

Une fois devant le bureau de ma fille, je pris quelques temps pour l’observer. Elle ressemblait tellement à son père… Une vague de mélancolie me traversa. Si seulement il n’y avait pas eu cette malédiction. J’aurais pu élever ma fille comme je l’avais prévu et vivre toutes ses premières fois : ses premiers mots, ses premiers pas, son premier bal, son premier courtisant… Il y avait tellement de premières fois dans la vie d’un enfant qu’en tant que parents, on ne pouvait que désirer de les voir. Je me reconnectais à la réalité et toquais légèrement à la porte pour faire savoir que j’étais là. Emma sursauta avant de lever les yeux vers moi. J’ouvris la porte et lui offris un sourire chaleureux avant de la saluer. Je fis connaître la raison de ma présence avec les gobelets de chocolat chaud à la cannelle. Bien sur, j’avais une toute autre raison d’être là, mais je voulais qu’on y aille en douceur. J’étais ravie d’apprendre que je ne dérangeais pas, néanmoins, ça me fit bizarre qu’elle m’appelle Snow plutôt que Mary Margaret, comme avant.

Quand elle me proposa de me mettre à l’aise, je hochais la tête. J’attendis qu’elle revienne avec une chaise pour que je puisse m’installer. Quand elle revint, elle plaça la chaise face à son bureau afin qu’on soit en face à face. Une fois la petite place faite pour les gobelets, je les déposais et m’installais sur la chaise. Voilà, maintenant que j’étais là, je ne savais pas du tout comment aborder les choses. Je pris une grande inspiration.

- Alors, comment se passe le boulot ? demandais-je.

Je me demandais si les gens étaient toujours entrain de manifester devant la porte de Regina ou pas. Quelque part, je ne pouvais pas dire qu’elle ne l’avait pas cherché. Elle nous avait tous maudits alors forcément, il allait falloir qu’elle paie les compétences. Je défis les gobelets de chocolat chaud à la cannelle de leur socle et en tendis un à Emma. J’ouvris le petit opercule et soufflais légèrement quand je vis la fumée s’élever. Je bus une gorgée de chocolat avant de reposer le gobelet sur le bureau.

- Emma, j’aimerais qu’on parle de… tu sais, tout ça. Si ça ne te dérange pas, bien évidemment. Je sais que tout ça doit te paraître vraiment très, très, très bizarre, mais tu sais si… si on pouvait en parler, je suis certaine qu’on pourrait essayer d’arranger les choses.

Plus je parlais, plus j’avais l’impression de m’enfoncer. Emma allait avoir toutes les raisons du monde de refuser de me parler avec ça. Je savais très bien que je pouvais être extrêmement maladroite, mais il ne fallait pas m’en vouloir. Tout ce que je désirais, c’était discuter avec elle de la situation.


© Méphi.



 
I make a mistake

   

« I thought we were doing something brave for our child. And we were brave… but we weren’t king. We were selfish. If anything, we are not heroes anymore… »© Eöl
 
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: We need to talk (pv Emma)   
Revenir en haut Aller en bas
 

We need to talk (pv Emma)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» Emma Pillsbury ✿ Wanna go halfsies on a pb&j ?
» Bill Clinton : Talk is Money (al konprann se piyay!)
» Emma Harper
» 00. You're having my baby (18/08/2011) | Emma Pillsbury & Will Schuester

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Once Upon a Curse ::  :: Les Archives :: Archives Storybrooke-