★ Coup de cœur Novembre 2016 de Disney World Pub
★ Coup de cœur Mars 2017 de Ouaf Ouaf Pub

Le forum fête ses 5 ans d'existence !
Venez ici nous laisser votre plus beau message !
Inscrivez votre forum sur notre Top-Site !

L'histoire se déroule en Octobre 2013.

« Tant qu'il y a assez de place pour stocker les guimauves, tout va bien. »
par Valentine Bellamy dans You gave up the fight, you left me behind


Charming ೨ Henry ೨ Ruby ೨ August

Partagez | 
 

 Petite séance de shopping ft. Elvira

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



Invité
Invité



MessageSujet: Petite séance de shopping ft. Elvira   Sam 31 Oct - 16:38

Katerina & Elvira

Petite séance de shopping.

En ce moment, côté boulot c'était très calme alors je m'étais octroyé deux semaines de vacances. Je pouvais bien me faire ce plaisir par moments, cela ne faisait de mal à personne. J'allais en tout cas profiter de certaines choses, dont je n'avais pas vraiment le temps de faire d'habitude. Alors que je continuais à faire mon jogging matinal et autre activités sportives, j'avais profité pour faire le grand ménage de printemps chez moi. Enfin plutôt pour certaines pièces qui me tenaient à cœur. Après pour les pièces pas tout le temps utilisées, j'avais une aide pour continuer à bien entretenir mes biens. En ce moment, c'était une petite jeune qui voulait se faire un peu d'argent et donc je lui avais tout simplement proposé ce boulot. Certes, il y avait bien mieux à faire mais jusqu'à maintenant, aucune plainte ne m'était parvenue.

Comme tout le monde, parfois on avait besoin de voir autre chose, bien sûr j'étais toujours aussi passionné par mon métier. Absolument rien ne pourrait me faire changer d'avis, mais voilà il y avait eu trop de commande à un moment donné et donc, pour éviter de devenir bien désagréable, j'avais dit stop et mon atelier était donc fermé pour deux semaines au moins. En tout cas, ce n'était pas les personnes qui m'aidaient dans mon atelier qui allaient dire le contraire non plus. Alors je me plaisais à croire, que cela profités à tout le monde et puis à Storybrooke, pratiquement tout le monde étaient bien patients alors il n'y avait pas vraiment de problème.

Aujourd'hui, je m'étais décidée à faire un peu de shopping, il fallait bien que je me fasse plaisir par moment. Et puis là pour le coup, je devais me racheter une montre et comme d'habitude, l'unique endroit où j'allais devoir me rendre était la bijouterie. J'avais des poignets assez fin et donc les tailles standard étaient trop grandes pour moi. Alors la bijouterie était le seul endroit, où je pouvais faire régler le bracelet, pour que je ne la perde pas par la suite. Et puis, ce n'était pas comme si que je n'avais pas les moyens. En temps normal, je ne me serais pas vraiment permis de faire autant d'achats compulsifs, mais on avait tous un moment où l'on ressentait le besoin.

Le temps ne laissait pas vraiment de place au soleil, mais cela ne me dérangeait pas plus que ça à vrai dire. J'aimais beaucoup la pluie, car on voyait les paysages d'une autre façon et puis l'odeur de l'herbe se faisait ressentir, cela pouvait être étrange mais oui je souriais par temps de pluie. Je m'étais habillé avec une robe verte émeraude, avec des bottes à talons marron et un petit manteau de couleur noire. Pour la coiffure, je les avais simplement brossé sans pour autant faire une coiffure en particulier. Avec un petit maquillage naturel, j'étais partie en direction de la bijouterie. J'avais entendu parler qu'il y avait une nouvelle employée dans ce magasin. A vrai dire, je me fichais pas mal si elle était gentille ou non, en règle générale. Du moment qu'elle faisait bien son boulot, je me demandais simplement qui elle était dans l'un des autres mondes. Je devais bien avouer que ma légère curiosité en prenait un coup et donc j'allais bien découvrir la nature de celle-ci.

J'avais pris ma voiture, pour me rendre à la bijouterie, car je ne voulais pas vraiment avoir le risque de me mouiller les cheveux, s'il venait à pleuvoir. J'adorais la pluie certes, mais bon je m'étais lavé les cheveux, ce matin et donc je ne voulais pas prendre de risque pour le restant de la journée. Je m'étais garé pratiquement en face de la bijouterie, que je sortais de la voiture, la verrouilla et ouvrit la porte du magasin. Je savais que quelqu'un allait arriver très bientôt car la sonnette n'était pas vraiment discrète non plus. Je tournais un peu ma tête, sur ce que je pouvais rechercher et commençai à faire mon repérage.


Code by Fremione.

Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: Petite séance de shopping ft. Elvira   Sam 31 Oct - 18:56
Encore une journée des plus ennuyantes pour l'excentrique Elvira Vestergaard ! Rester dans la bijouterie dans laquelle elle travaillait commençait à l'agacer au plus au point, elle avait lu et relu les montagnes de magazines empilés dans l'arrière-boutique, abusé encore et encore de la machine à café et en était à connaître par cœur l'agencement des vitrines de la boutique. Et dire qu'il y avait au dehors d'autres personnes qui pourraient peut être l'aider et lui être utile...La belle n'avait qu'une idée en tête : se sortir de ce carcan et retrouver la gloire qu'elle avait un jour réussi à atteindre.

Tout cela lui semblait si près, comme si c'était hier, mais le temps et les événements passés renvoyaient encore vers les limbes du lointain ces étoiles éclatantes et prestigieuses qu'elle avait un jour atteint. Elle avait passé un peu moins d'une trentaine d'années à n'avoir aucune idée que tout ceci ne s'était réellement déroulé, mais aujourd'hui elle en avait conscience, aujourd'hui elle savait. C'était ce qui la faisait intérieurement rugir, ce qui la mettait en furie, de savoir qu'elle a un jour eu ce qu'elle désirait, mais qu'on lui avait sans regrets ni forme de pitié retiré, comme un enfant que l'on puni en lui prenant son jouet.

Elle souffla une nouvelle fois, sachant qu'il lui était impossible de quitter la Perle Rare sans risquer de perdre son travail, elle se devait de rester. Réajustant sa coiffure, elle épousseta légèrement les épaules de son tailleur-jupe noir. Toujours assise face au comptoir, elle croisa ses longues jambes fuselées rehaussées de splendides talons aiguilles en cuir verni, assortis à la couleur de son vêtement, talons que l'on pouvait entendre claquer bruyamment le matin puis le soir, lorsqu'elle passait par la rue principale, devant le Granny's Dinner, face auquel elle jetait parfois des regards, toisant la clientèle d'un regard dédaigneux.


DING DING !

La sonnette de la porte d'entrée tira Elvira de ses pensées et la ramena à la réalité, quelqu'un venait enfin d'entrer ! Peut être cette personne rendrait-elle son quotidien moins morne et monotone..? Se redressant pour voir de qui il s'agissait, la belle remarqua que c'était une jeune femme aux cheveux aussi blonds que les siens, portant un robe émeraude agrémentée d'un manteau et d'une paire de bottes simples. Elle n'avait pas l'air d'avoir remarqué la vendeuse et commençait déjà à zyeuter les vitrines situées près de l'entrée.

*Jamais vu cette fille avant. En espérant qu'elle ne sera pas trop...agaçante.*

Affichant sur son visage le sourire le plus complaisant qu'elle arrivait à faire, Elvira s'approcha à tâtons de la cliente, posant sa main gauche sur sa hanche et bombant le buste, ne la quittant pas de ses yeux azurés froids comme la glace. La vendeuse savait que la première impression jouait toujours lorsque l'on rencontrait quelqu'un pour la première fois, mais Elvira se fichait éperdument de comment on pouvait bien la percevoir. Après tout, si cette femme voulait être correctement servie, elle devrait faire avec ce caractère plutôt extravagant et passablement pompeux.

- Mademoiselle. Je peux peut être vous aider ?

Elvira avait parlé d'une voix claire, légèrement aiguë, assez pour paraître légèrement polie mais pas suffisamment pour paraître amicale. Attendant que la cliente réagisse, la belle se demandait ce qu'elle allait bien pouvoir requérir. Un pendentif pour aller avec sa robe ? Peut être un bracelet, ou une chevalière pour son cher et tendre ? Oh non par pitié, pas de cadeau pour son cher et tendre, Elvira détestait les cadeaux romantiques ou les gestes de tendresse ! Elle les trouvait tellement mièvres, sans saveur et à la limite du pathétique.
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: Petite séance de shopping ft. Elvira   Dim 1 Nov - 18:06

Katerina & Elvira

Petite séance de shopping.

Pendant un petit moment, j'étais restée un peu figé sur le coup. En effet, je n'étais plus seule dans le magasin maintenant et par le reflet des vitrines, je voyais très nettement la nouvelle employée de la bijouterie. Par son allure, elle me disait quelque chose, si une personne sortait du lot à Storybrooke alors les messes basses fusaient dans la ville. Certes, je ne passais pas mon temps à écouter ce qu'ils pouvaient se dire la plupart du temps, mais dans un sens cela restait dans ma tête. Je pouvais très bien rencontrer cette personne un jour ou l'autre et donc je préférais ne pas être surprise face à une nouvelle situation. Peut-être que cette fois-ci les choses allaient bien se passer, une bonne entente pouvait toujours arrivé même avec caractère assez différent.

Parfois on pouvait entendre, qu'il ne fallait pas se fier aux apparences. Mais lorsque j'observais du coin de l’œil cette femme, je mettais dans ma tête une alerte rouge en quelque sorte. Mon devoir était bien de me méfier de cette femme sincèrement, si l'on ne faisait pas attention à elle alors comme Regina, on pouvait très bien s'attendre à un mauvais coup de sa part. Alors pour être en accord avec moi-même, j'allais au pire avoir un rapport plutôt neutre avec cette employée. En même temps, je voulais simplement m'acheter une montre et non avoir une amitié avec quelqu'un, enfin à la base. Tout pouvait très bien arriver par la suite. Mais en tout cas, cette femme ne me disait rien du tout alors même dans un autre monde je ne l'avais absolument pas croisé. Et d'ailleurs, je me souvenais de chaque visage que j'avais pu voir à un moment donner. Enfin maintenant que cela faisait, quelques semaines que tous les souvenirs nous étaient revenus, ma tête s'était enfin libéré de toutes les suppositions que j'avais pu avoir auparavant.  

Je me doutais bien qu'elle n'avait pas vraiment de patiente, enfin c'était surtout sa posture qui me disait cela. Je prenais sur moi, pour ne pas soulever un sourcil, car je savais bien que la jeune femme aurait remarqué mon mouvement. Je n'étais pas vraiment une personne, qui provoquait les gens mais voilà, j'avais du caractère et je savais parfaitement me défendre durant les moments opportuns. Je me décidais à prendre pleinement conscience de sa présence, car sinon j'allais devenir impoli et ce n'était pas mon genre du tout. Je devais l'observer en tout point, avant de me faire une idée de mon interlocutrice.


- Mademoiselle. Je peux peut-être vous aider ?

En entendant sa question, je me retournais entièrement vers elle. S'il y avait un point en commun entre nous deux au premier abord, pouvait bien être pour le fait que l'on partageait la même couleur de cheveux. Je pouvais très nettement remarquer, son assurance et sa prestance, donc signe distinctif c'était bien le moindre de ses soucis à savoir ce que l'on pouvait penser d'elle. Oui dans un sens, je partageais aussi ce point de vue avec cette personne en face de moi. En même temps, avant Storybrooke, j'avais passé pas mal de temps dans un petit village à m'occuper avec grand plaisir de ma petite Grace. Mais cela n'avait pas changé ce que je pouvais penser au fond de moi.

J'avais bien remarqué, son manque de salutation qui avait été remplacé par la petite courbette avec mademoiselle. Mais je n'allais absolument pas lui reprocher cela, non je restais une personne tranquille qui cachait, un feu au fond de moi. Je gardais mon visage impassible qui était bien connu aux yeux de tous, sauf pour Jefferson. Mais en même temps, cela faisait bien longtemps que je ne l'avais pas vu. La dernière fois que j'avais partagée un moment avec lui, s'était déroulé pendant une conversation intense. Et depuis, il restait toujours aussi discret, mais je ne l'abandonnais toujours pas, car je l'aimais bien trop pour faire cela.


"Bonjour, oui je voudrais acheter une montre." Disais-je de façon assez agréable, tout en restant ferme dans mes propos car je ne voulais absolument pas que l'on puisse me vendre autre chose. Bien sûr, je pouvais être plus précise mais j'étais bien curieuse sur la façon dont elle allait me conseiller.

Bien entendu les gens qui me connaissaient plus ou moins bien et chez lesquels j'allais, pour m'acheter des choses, ne me dirigeaient pas pour des articles sans intérêt et donc c'était bien agréable. Mais cette femme, ne me connaissait absolument pas et il fallait donc faire preuve de détermination en tout point.


Code by Fremione.

Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: Petite séance de shopping ft. Elvira   Lun 2 Nov - 18:51
"Bonjour, oui je voudrais acheter une montre."

*Hm, une montre, je ne m'attendais pas vraiment à ça...*

Une montre. Elvira continuait de sourire, se retenant du mieux qu'elle pouvait pour ne pas arquer un sourcil empli de jugement. Une montre, elle avait l'air déterminée en posant sa requête, la ponctuant d'une salutation, comme pour lui faire signifié qu'elle avait oublié la sienne. Bah, tant pis, après tout c'est pas comme si elle pourrait le lui reprocher sans passer pour une jeune femme mémère proche d'une ménagère bobonne, le genre de femme très à cheval sur certains principes désuets qui ne ratent sous aucun prétexte l'émission-jeu du déjeuner, le talk-show rempli de ragots stupides ou la sitcom aux rires pré-enregistrés et aux blagues sans intérêts.

- Une montre, bien entendu. Madame aurait-elle l'habitude d'être en retard pour le thé ?

Elvira se mit à rire malicieusement tout en conservant son masque de complaisance. Alors comme ça elle voulait une montre, c'était plutôt un signe de rigueur, la montre. Peut être était-elle femme d'affaire. Elvira aimait ce genre de femmes, le genre de personne qui se laisse pas faire, déterminée, prête à tout pour avoir ce qu'elle veut, un peu comme elle-même après tout ! Il y avait beaucoup de femmes fortes à Storybrooke, mais très peu capables de se battre jusqu'à la fin sans faillir ou tomber. Être capable de triompher n'était pas un attribut très répandu, mais être capable d'endurer était un attribut plus rare encore.

- Vous avez plusieurs choix de modèles de montres avec bracelet en argent ou simili-or dans une vitrine située sur votre gauche, que je vous invite à aller voir. J'ai des modèles plus féminins, plus petits avec choix de couleur pour le bracelet et la monture un peu plus loin également. Si vous cherchez des modèles masculins c'est au fond à droite, par là-bas. J'ai également des modèles enfants et d'autres modèles féminins dans les tiroirs. De toute façon tout est concilié dans notre catalogue.

Le catalogue. Personne ne savait d'où il venait celui-là aussi ! Encore un "cadeau" arrivé avec tout le reste il fallait supposer. Il recensait tout les bijoux en vente dans la boutique, tout les bracelets, anneaux, alliances, parures, colliers, pendentifs, rivières brillantes, montres et fantaisies que l'on pouvaient trouver ici, tous plus chatoyants et sophistiqués les uns que les autres. Bah, de toute façon Elvira s'en fichait de ce livret, elle avait passé tellement de temps dans cette boutique qu'elle finit par connaître tout les bijoux ainsi que leur emplacement sur le bout des doigts ! Aucun de lui avait échappé, elle savait où ils étaient, autant jeter ce machin en fin de compte...

- Hm, je vous laisse inspecter les modèles et vitrines par vous même. Je serai là si jamais vous avez fait votre choix ou si vous désirez plus de précisions.

Gardant son sourire figé sur son visage, Elvira fit quelques pas et se devant le comptoir, accoudé à celui-ci, ne quittant pas la jeune demoiselle des yeux. La dardant du regard, elle la laissa évoluer comme elle le souhaitait dans la boutique. Aussi blonde qu'elle, la cliente commençait à intriguer Elvira. Chaque personne à Storybrooke avait un passé compliqué, une histoire unique que personne d'autre ailleurs n'avait vécu, ce qui ne pouvait signifier qu'une chose : chacun dans cette ville pouvait être un allié de poids, ou un adversaire plus ou moins redoutable. Elvira l'avait compris, il fallait qu'elle en apprenne un peu plus sur cette inconnue, savoir si elle pouvait bien tirer quelque chose d'elle et juger si oui ou non elles pouvaient être alliées. Le hasard faisait d'habitude bien les choses, qui sait ? Peut être ferait-il encore son office aujourd'hui...?
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: Petite séance de shopping ft. Elvira   Lun 9 Nov - 20:23

Katerina & Elvira

Petite séance de shopping.

Elle était plutôt douée pour cacher certains sentiments, mais cette femme devant moi, ne pouvait pas vraiment me tromper. Elle me jaugeait du coin de l’œil, pour voir si oui ou non, j'allais pouvoir devenir par la suite une alliée ou une ennemie. Certes, je pouvais bien comprendre qu'ici à Storybrooke, on se méfiait pas mal des autres. Pour mon cas, je n'avais pas beaucoup de soucis à me faire en quelque sorte, enfin sauf pour Regina mais c'était une autre paire de manches. Mon sixième sens me disait, que l'employée de la bijouterie, ne s'attendait pas vraiment à ce que je parle d'une montre. Oui cela pouvait être un objet banal, mais pour moi cela restait bien important. Je m'attendais presque à une phrase sarcastique de sa part, bientôt d'ailleurs que ce soit voulu ou non cela n'allait guère m'étonner.


Une montre pouvait être un bien vraiment basique, mais tout aussi important. Par cet objet, on voyait sans cesse l'heure et puis cela nous évitait surtout d'être en retard à des rendez-vous. Enfin ce côté-là, venait surtout par rapport à la technologie, même si nous avions nos téléphones portables. J'aimais avoir quelque chose à mon poignet, en plus de mon collier avec la première lettre de mon prénom. Et oui cela avait un lien, avec mon chapelier fou au doux nom de Jefferson. Je voulais sincèrement le revoir très vite, mais je devais absolument être patiente. Ce n'était pas pour rien que dans tous les contes, on avait une histoire nommée "Alice au pays des merveilles". Enfin la grande différence, c'était bien que cela avait été bien trop modifié, en même temps c'était une histoire pour enfants et donc on ne pouvait absolument pas laisser la réalité prendre le dessus.


- Une montre, bien entendu. Madame aurait-elle l'habitude d'être en retard pour le thé ?

Oh tient donc, c'était exactement ce que je me disais, une blague sans aucune valeur. En même temps, cette femme pouvait très bien, ne pas savoir qui j'étais mais tout de même, cela devenait très ennuyant à entendre. Enfin pour ceux qui voulaient surtout rigoler, mais je ne pouvais absolument pas échapper par une phrase de ce style-là. Sur le coup, je voulais soulever un sourcil mais cela n'en valait pas la peine. Si maintenant, je me mettais à réagir aussi facilement, mais où irait le monde? Déjà qu'il était bien assez détraqué de cette façon, il ne fallait pas non plus donner bien plus de raison. Alors sans vraiment l'ignorer, j'allais lui répondre par une petite remarque sarcastique.

"Comme si l'on avait besoin d'une heure précise pour boire du thé." Répondis-je de façon détachée.

Je me demandais pourquoi, elle s'était mise à rire après avoir posé sa question. Je ne voyais pas l'intérêt dans tout cela. Enfin bon, tout le monde n'avait pas vraiment le même humour, dans un sens heureusement qu'il y avait des différences, sinon le monde n'irait pas très loin. Bien au contraire, on allait avoir le droit aux batailles qui n'en valait pas la peine, déjà que l'on avait notre cota ici... Enfin, ce qui m'intéressait le plus c'était sa réponse par rapport aux montres, même si que j'en avais déjà vu quelques-unes.


- Vous avez plusieurs choix de modèles de montres avec bracelet en argent ou simili-or dans une vitrine située sur votre gauche, que je vous invite à aller voir. J'ai des modèles plus féminins, plus petits avec choix de couleur pour le bracelet et la monture un peu plus loin également. Si vous cherchez des modèles masculins c'est au fond à droite, par là-bas. J'ai également des modèles enfants et d'autres modèles féminins dans les tiroirs. De toute façon tout est concilié dans notre catalogue.

En l'écoutant parler, je m'apercevais à quel point, le temps passait vraiment lentement. Dans un sens, j'étais bien contente de n'avoir pas voulu travailler dans la bijouterie. Cela pouvait être intéressant comme métier, mais bon sans plus à vrai dire. Je ne trouvais pas vraiment une bonne motivation pour s'épanouir dans ce domaine, en même temps chacun ses goûts. Mais j'étais restée bien patiente pendant son petit discours certainement connu parfaitement, depuis un petit moment. Alors je me dirigeais vers l'endroit indiqué auparavant et continua mon observation. Même si cela m'aurait fait plaisir, je n'allais pas me laisser tenter pour faire un cadeau et puis cela n'allait servir à rien du tout pour l'instant en tout cas.

- Hm, je vous laisse inspecter les modèles et vitrines par vous même. Je serai là si jamais vous avez fait votre choix ou si vous désirez plus de précisions.  

Avec ses talons, je l'avais entendu se déplacer certainement pour s'appuyer contre le comptoir. Je pouvais la sentir m'observer très clairement, si elle voulait le faire de façon discrète, alors elle n'était pas douée. Cette employée pouvait au moins, regarder un magazine ou un ordinateur pour faire un peu plus discrète. J'hochais la tête de façon distraite, en me demandant si elle avait enfin terminé son discours ou pas. Elle était vraiment désespérée, que je ne prenne rien ici ou quoi? Enfin bon, cela ne me concernait guère. Côté conte, je me demandais qui pouvait être cette femme sincèrement. Méchante certainement, surtout si l'on observait bien sa façon de parler et de se tenir. Je pouvais me tromper certes, mais cela m'avait assez rarement tout de même. Du moment, qu'elle ne me faisait rien alors je restais satisfaite de mon côté tout simplement.

En observant, bien les montres j'en vis une bien assez originale. Elle était en argent, à l'intérieur du cadran, le fond était noir et en strass il y avait la forme d'une théière. Je trouvais cela bien ironique dit donc par rapport à mon histoire. Ce que j'aimais beaucoup aussi, c'était pour les détails des chiffres : 12, 3, 6 et 9 et puis la calligraphie des chiffres avait une belle forme. En effet, la couleur verte avait pris sa place pour donner un peu de pep's. Cette belle montre, était bien dans mes goûts et puis elle me ressemblait pas mal dans un sens. Pour le coup, il n'y avait que moi et Jefferson qui pouvait comprendre cela. Je me retournais vers l'employée afin de m'adresser à elle.


"Puis-je voir plus en détail cette montre?" Demandais-je en pointant du doigt la montre pour laquelle j'avais eu un coup de cœur.
Code by Fremione.

Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: Petite séance de shopping ft. Elvira   Sam 14 Nov - 20:20
"Puis-je voir plus en détail cette montre?"

La demoiselle l'avait enfin appelé. L'élégante bijoutière se doutait que, sous cette chevelure aussi blonde que la sienne, se cachait quelqu'un d'assurément intelligent, elle avait clairement dû deviner les intentions d'Elvira. Ça ne la dérangeait pas plus que ça, autant jouer un peu sur ce terrain là, ça ne rendra la suite des événements plus amusante ! Elle quitta le comptoir pour se diriger vers sa cliente, faisant de nouveau claquer bruyamment et sans gêne ses talons sur le parquet de la boutique. Elle lui pointait du doigt une fine montre argenté dont le cadran noir était monté en forme de théière et serti de diamants fantaisies pour rehausser sa simplicité néanmoins raffinée.

- Bien sûr. Répondit-elle tout en conservant son sourire.

Elvira ouvrit la vitrine et prit délicatement la montre entre ses doigts fins pour ensuite la tendre à sa cliente. Étrange, pourquoi cette montre avait-elle attiré son attention ? Était-ce sa remarque au sujet du thé ? Non, ça ne pouvait pas être ça, c'était beaucoup trop simple, légèrement enfantin également. Après tout, parmi tout les autres modèles, plus sophistiqués et modernes, elle avait choisi celui-là. La raison était sans doute plus subtile.

- C'est le seul bijou de cette gamme que nous avons. Selon notre catalogue, c'est le modèle "Wonderland".

*Hm, je n'avais pas pensé à ça avant...*

Peut être arriverait-elle à deviner d'où venait cette femme en fonction de ce qu'elle lui répondrait au fur et à mesure de ses emplettes ici ? La façon dont elle se comportait et réagissait à ses propos sous-entendait clairement qu'elle faisait partie de la clique d'empotés passant leur temps à mettre des bâtons dans les roues et gâcher les plans de ceux qui voulaient à tout prix obtenir leur fin heureuse. De prime abord, elles ne pouvaient pas être amies, mais ça ne voulait pas dire qu'elles ne pouvaient pas trouver un terrain d'entente. Gagner des alliés était important pour pouvoir s'en sortir à Storybrooke, et Elvira savait que même les "héros" étaient capables de se salir les mains quand il s'agissait de protéger ceux qui leurs sont chers.

- Elle se mariera parfaitement bien avec la couleur de vos yeux j'en suis sûre. Dit-elle en laissant à la jeune femme le soin d'essayer la montre, reculant de quelques pas.

Les yeux azurs de la jeune femme étaient nettement plus clairs et colorés que ceux d'Elvira, plus perçants et argentés. Ces noms, le modèle "Wonderland", peut être que chaque bijou était sensé convenir à quelqu'un à Storybrooke, que celui-ci était "dédié" à cette jeune femme. Si c'était le cas, alors il serait nettement plus que prévu de déterminer les origines de tout le monde. Après tout, savoir c'est pouvoir, et le pouvoir était tout ce qui intéressait Elvira à l'heure actuelle.

- Le modèle "Wonderland", je ne sais pas qui a choisi les noms sur le catalogue...ça me rappelle quelque chose, de lointains souvenirs, pas vous ?

Autant commencer à s'amuser un peu, Elvira sentait l'ennui repointer le bout de son nez, pour l'instant l'entrevue était sans saveur, sans piment, il était grand temps de recolorer un peu cette conversation ! Commencer et ouvrir le bal en titillant son attention, faire appel à des souvenirs, une bonne stratégie pour débuter. Son sourire n'avait pas failli, toujours aussi bien affiché sur son visage lisse comme de la porcelaine, à la limite du carnassier mais toujours dans la norme pour paraître poli, il serait fâcheux de paraître trop insistante ou grossière ! Non, tout le monde ici avait une histoire à raconter, la seule chose à faire était d'amener cette charmante jeune femme à lui conter la sienne.
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Petite séance de shopping ft. Elvira   
Revenir en haut Aller en bas
 

Petite séance de shopping ft. Elvira

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]
» Petite histoire aux grandes aventures :D
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !
» [Ruelles] Petite Mendiante
» ROXANNE petite caniche parfaite 9 ans CCDM (30) ADOPTEE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Once Upon a Curse ::  :: Les Archives :: Archives Storybrooke-