Inscrivez votre forum sur notre Top-Site !

L'histoire se déroule en Octobre 2013.

« Tant qu'il y a assez de place pour stocker les guimauves, tout va bien. »
par Valentine Bellamy dans You gave up the fight, you left me behind


Charming ೨ Henry ೨ Ruby ೨ August

Partagez | 
 

 Don't let me go * Diane & Scott *

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



Invité
Invité



MessageSujet: Don't let me go * Diane & Scott *   Mar 9 Juin - 10:14
Titre du sujet
Don't let me go ...

Diane & Scott



Diane se réveilla en sursaut, la terreur qui avait accompagnée son cauchemar était toujours présente tel un spectre qui ne l'abandonnerait jamais. Elle passa ses doigts dans ses cheveux trempés de sueur, et constata qu'elle avait les joues humides. De toute évidence ses pleurs n'avait pas été que le fruit de son imagination, elle frissonna et passa ses bras sur ses épaules pour se réchauffer. Elle sentit la morsure de la brûlure quelques secondes plus tard et tout ce qu'avait dit Morphée lui revint en mémoire. Tout était réél, sa dispute avec Scott, sa blessure tout …

Mais ce n'était pas tout, alors que son cerveau émergeait des méandres du sommeil Diane se souvint de tout. Il se tint la tête sous l'afflut des souvenirs. Elle n'était pas Diane, elle était Ondine la fée des eaux et aussi celle qu'on appelait la Dame du Lac. Elle avait aider un jeune homme à retrouver son trône et aider les poissons de la rivière à migrer.

La jeune femme se leva chancelante et se dirigea vers un miroir, elle s'observa longuement, oui l'apparence qu'elle arborait désormais était bien celui de la dame du lac et non plus celui de la minuscule fée des eaux. Elle se remémora qu'elle s'apprêtait à partir en expédition sur ordre de la reine Clarion pour se changer les idées face à la réaction meurtrière de l'homme qu'elle aimait lorsqu'un nuage violet l'avait engloutie.

Diane frissonna, elle se demanda si elle avait toujours ses pouvoirs mais sans poussière de fée elle ne pourrait pas le savoir, elle resterait donc une simple humaine avec le pouvoir de comprendre ces amis aquatiques. Une inquiétude sourde l'envahit ainsi qu'une joie immense quand elle réalisa que Scott n'était autre que le roi Arthur le seul homme qu'elle avait jamais aimé. Elle se rappela que Arthur avait lancé une chasse aux sorcières contre elle et elle se demanda si ce brusque retour des souvenirs allait changer quelque chose aux sentiments que Scott éprouvait pour elle, de son côté rien n'avait changé hormis le fait qu'elle l'aimait encore plus qu'auparavant.

Etait elle Diane ou bien s'appelait elle Ondine ? La jeune femme réfléchit un instant avant de se dire qu'ici elle n'avait jamais été une fée et puis elle aimait bien ce prénom Diane, elle y était habituée.  Après ce cauchemar elle n'avait qu'une hâte retrouvé Scott. Elle prit le temps de se doucher et savoura les bienfaits de l'eau chaude sur son corps, une fois détendue et sèche elle s'habilla en hâte et pris sa voiture pour aller jusqu'au ranch, sur le chemin elle se dit que finalement le retour des souvenirs ce n'était pas si mal car elle savait quelle avait toutes les raisons d'aimer Scott et que vu que lui aussi l'aimais, il n'y avait plus rien pour les séparer désormais.

Elle passa rapidement vers l'aquarium pour voir si tout allait bien de l'extérieur et observa les gens qui se serraient dans les bras dans la rue, la majorité était presque des inconnus pour elle, des personnages de contes dont l'humaine qu'elle était, n’avait connu que par les contes que lisait Henri Mills, elle ne connaissait pas vraiment ces personnes au final, juste la vie que la malédiction leur avait jeté et encore …

Le cœur gonflé de joie et d'une légère appréhension elle gara sa voiture, elle commença par aller dans les écuries sans pour autant trouver son bien aimé, elle grimpa l'escalier extérieur comme lors de la première fois où elle était venue chez lui et frappa à la porte. Il n'y eu pas de réponse pendant un moment, elle frappa de nouveau.

- Scott, c'est moi c'est Diane ouvre moi, s'il te plait !
Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Scott Millers
Admin ೨ Roi Arthur

✒ Curse :
367
✒ Coeur :
Bat pour la jolie demoiselle de l'aquarium
✒ Personnage de Conte :
Le roi Arthur


MessageSujet: Re: Don't let me go * Diane & Scott *   Mar 9 Juin - 19:10
Diane & Scott
Don't let me go ...

Diane & Scott



Un violent sursaut fit reprendre conscience à Scott qui était resté endormi beaucoup plus longtemps que prévu. Il prit appuis sur son avant-bras pour se redresser et aussitôt, une douleur sourde le parcourut si bien qu’il serra les dents pour éviter que le moindre son ne s’échappe de sa bouche. Il jeta un œil à son bras et constata qu’il avait une trace de brûlure à l’endroit même où dans son rêve il s’était brûlé. Une évidence se fit : son rêve n’en était pas réellement un. Morphée était réel. Tout ce qu’ils avaient vécu dans leur songe n’était pas été une simple manifestation du subconscient. Du coup, cela voulait dire que toutes les personnes que Scott avait croisées avaient subi la même chose que lui. Sa dispute avec Diane avait vraiment eu lieu. Alors que le jeune homme se remettait progressivement de ses émotions, une autre vérité s’instaura en lui : la malédiction. La sensation que cela fit était comparable à une espèce de coup de massue qu’il reçut sur l’intégralité de son corps et son prénom résonna comme une litanie sans fin dans son esprit : Arthur.

Toute sa vie réelle lui revint en mémoire, balayant les souvenirs crées dans son esprit par le sort noir. Il cherchait le Graal au moment où la malédiction avait frappé et soudain, cette recherche de cette coupe introuvable lui sembla complètement idiote. Avait-il réellement perdu autant de temps à chercher un objet qui n’existait probablement pas ? C’était étonnant que le surnom de « Roi Fou » ne lui ait pas encore été attribué. Ou peut-être que si et qu’il n’en savait rien, même si très peu de choses lui échappaient quand il s’agissait de Camelot. Progressivement, il prenait conscience de plusieurs choses : s’il avait été emmené par la malédiction, ses chevaliers avaient été emportés avec lui. De ce qu’il savait, mis à part son neveu Gauvain, il n’avait aucun lien avec eux. Et maintenant ? Allaient-ils décidé de retrouver leur roi ? C’était fort probable… Mais Scott ne voulait pas se retrouver avec toute une troupe de chevaliers à la porte de son centre équestre. Etre roi avait sérieusement commencé à lui peser et aujourd’hui… Il se sentait tellement bien en tant que Scott, sans la pression seigneuriale sur les épaules qu’il aurait adoré que ça continue dans ce sens-là.

Il se redressa correctement quand autre chose lui claqua en pleine figure : Diane. Il l’avait chassé, lancé une chasse aux sorcières sur elle et maintenant… Maintenant, voilà qu’il était en couple avec elle. Sans y réfléchir plus en avant, il se leva en catastrophe de son lit, manquant de se casser la figure quand il se rendit compte que sa jambe était enroulée dans le drap. Il s’en dépêtra avant de s’habiller un peu en catastrophe et descendit aux écuries. Il scella Kira qui piaffa en le voyant et ensemble, ils s’enfoncèrent au galop dans la forêt de Storybrooke. Ne plus penser était réellement difficile mais la concentration dont il faisait preuve pour mener correctement sa jument lui permettait d’oublier l’espace de quelques instants cette réalité qui lui avait atterri en pleine face sans qu’il ne puisse réagir. Ils galopèrent comme ça pendant plusieurs minutes. A aucun moment le jeune homme ne se souvint qu’il y avait un dragon dans la forêt de la ville et qu’il devait être prudent. Au point où il en était, un peu plus ou un peu moins, quelle différence ?

Quand Kira commença à ralentir ses foulées, il la fit repasser au trot avant de la passer au pas. Contre ses mollets, il sentait sa respiration. Il l’avait un peu poussé et silencieusement, il lui promit une double ration dans sa mangeoire. C’était le moins qu’il pouvait faire pour elle, elle qui avait toujours été si fidèle. Le chant des oiseaux résonnait tout autour de lui et simplement à ce moment là, il s’autorisa à penser de nouveau. Diane était une pratiquante à la magie et s’il y avait bien une chose qui n’avait pas changé chez lui, c’était son aversion pour cette pratique. La magie n’attirait rien de bon. La preuve, il s’en était sorti avec des brûlures qui lui lançaient encore à présent qu’il y repensait. Arthur était complètement perdu. Déjà qu’il ne savait même plus comment il s’appelait réellement alors savoir ce qu’il ressentait réellement vis-à-vis de Diane… C’était une toute autre histoire. Au moins, au niveau de la famille, il y avait des choses qui n’avaient pas trop changé comme sa mésentente avec ses sœurs aînées. Mais ce n’était pas tant cet aspect là qui lui posait problème. C’était au niveau sentimental.

La malédiction avait inventé ses sentiments envers la jeune femme en prétextant le fait qu’ils se connaissaient depuis le lycée mais il était évident que ni l’un, ni l’autre n’avait mis les pieds dans cet établissement. Mais même si le soir noir avait inventé leurs sentiments, est-ce que ces sentiments étaient moins réels aujourd’hui ? En tant que Scott, il avait été sincère dans ses sentiments pour Diane, mais en tant qu’Arthur, que ressentait-il exactement ? Même s’il avait ordonné une chasse à la sorcière, aujourd’hui, il n’arrivait pas vraiment à la détester. C’était confus. Surtout qu’après l’épisode de Guenièvre il n’avait pas vraiment cherché à ravoir une relation avec une femme. Certes, il avait eu des amantes, jamais il n’était pas tombé amoureux. En même temps, il n’avait jamais réellement ressenti ce genre de sentiments, sauf en tant que Scott. Guenièvre, c’était triste à dire (ou pas), mais il n’était jamais tombé amoureux d’elle. Il n’avait jamais rien su faire avec elle. Sa présence lui était simplement tolérable, mais il était devenu évident qu’elle ne l’aimait pas non plus en retour. C’était un mariage arrangé et même leur vie commune n’avait pas réussi à les rapprocher. Leur mariage avait été voué à l’échec, de toute manière.

Scott était confus en ce qui concernait Diane. Il prit une grande inspiration puis passa une main dans ses cheveux tout en relâchant progressivement l’air qu’il avait stocké dans ses poumons. N’arrivant à rien dans ce qu’il ressentait, il tira sur la bride de Kira jusqu’à ce qu’elle fasse un demi-tour. Ils rentrèrent au pas au centre équestre. Au milieu de tous ces chevaux, peut-être arriverait-il à cogiter un peu ? Ils lui avaient été bénéfiques jusqu’à présent alors pourquoi pas maintenant ? Le jeune homme pensait sincèrement avoir encore un peu de répit en ce qui concernait Diane, mais lorsqu’il vit sa voiture de garée, il eut un moment d’hésitation pendant lequel l’envie de faire demi-tour était fortement envisageable. Depuis combien de temps était-elle là ? Il talonna légèrement la jument qui continua sa route vers les écuries, les fers résonnant sur le sol. Niveau discrétion, on repassera, mais il fallait bien qu’il rentre Kira. Il trouva Diane devant la porte et peut-être à cause des pas de la jument sur le sol, celle-ci se retourna. Déjà que Scott ne savait pas du tout quoi lui dire, le fait qu’elle se retourne l’inspira encore moins.
Code by AMIANTE



Scott Millers
You held out your hand, and I took it without stopping to make sense of what I was doing. For the first time in almost a century, I felt hope.
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: Don't let me go * Diane & Scott *   Jeu 11 Juin - 16:25
Titre du sujet
Don't let me go ...

Diane & Scott



Diane se tenait devant la porte d’entrée  de Scott attendant patiemment que celui-ci daigne lui ouvrir la porte. Après un long moment elle se demanda si il avait bien dormi ici, aucun bruit ne lui venait de l’intérieur et pourtant elle ne pouvait se résoudre à repartir comme si de rien n’était. Elle se laissa glisser contre la porte le regard rivé vers l’horizon.

Puis elle entendit des sabots, bien sûr il aura pu s’agir de n’importe qui mais Diane sentit que c’était Scott qui arrivait, appeler cela un sixième sens si vous voulez ou de l’intuition toujours est-il qu’elle se releva immédiatement, épousseta son jean maculé de poussière et se tourna le sourire aux lèvres vers Scott.  Soudain tout son enthousiasme s’envola et fût remplacer par une appréhension écrasante.

Elle qui pensait que Scott et elle se retrouverait comme si rien n’avait changé, elle se trompait lourdement. Il se trouvait sur le dos de Kira toujours aussi beau dans cette vie que dans celle des contes. Là-dessus elle était certaine que pour elle nul homme autre que lui ne pourrait la comblé autant. Pourtant elle lut sur son visage comme sur un livre ouvert.

Il était tout d’abord étonné de voir qu’elle était ici, ce qu’elle trouvait bien normal au vu de l’heure et ensuite elle crut discerner quelques peu d’appréhension  dans son regard ce qui la fit paniquer en sourdine. Cela n’allait pas se dérouler comme prévu, Scott était redevenu Arthur et ne ressentait plus rien pour elle mais alors pourquoi ne l’avait-il pas chassé dès qu’il l’avait vu ?

Elle descendit les marches et le suivi tandis qu’il rentrait Kira, elle s’assit sur un ballot de paille comme la dernière fois qu’ils s’étaient disputés, elle frissonna à ce souvenir.  Elle cherchait à comprendre ce qui devait passer dans la tête de Scott ou bien devait elle l’appeler Arthur ? Tout ceci était si compliqué. Pour elle rien n’avait changé mais il en était clairement autre chose pour son compagnon.

- Scott ?

Pas de réponse …

- Arthur ?

Elle frissonna de plus belle en prononçant ce nom qui revêtait pour elle tant de chose, l’homme qu’elle avait aimé pendant des années et aussi celui-ci qui l’avait condamné au bucher pour sorcellerie.  Diane se demanda dans quelle mesure la personnalité diamétralement opposé d’Arthur avait pris part en celle de Scott, que restait-il de l’homme qui l’aimait ? Scott était-il toujours présent  ou avait-il disparu à jamais ? Allait-elle devoir renoncer une fois encore à lui ? Créer son propre malheur pour sauver sa vie ? Toutes ses questions vinrent tarauder l’esprit de la jeune femme et commençant à lui donner la migraine. Dans quelles mesures serait elle capable de s’éloigner de lui ? La seule pensée de son éloignement lui sembla impossible et serra ses entrailles, oui si elle ne pouvait plus vivre alors elle n’aurait plus qu’à mourir.

Ainsi Arthur obtiendrait ce qu’il avait toujours voulu et elle n’aurait plus à subir sa colère et son dégoût pour elle. Pourtant à cet instant précis elle ne pouvait pas être fixé, tout simplement parce qu’elle ignorait ce que ressentait Scott ou Arthur peu importait son nom.

- Je me souviens de tout tu sais … tu es le roi Arthur et moi je suis la Dame du Lac, de part cette vérité en nait une autre tu me hais et tu souhaites ma mort …

Voilà leur véritable personnalité était annoncée, peut importait ce que cela entrainerait il fallait qu’elle poursuive.

- Mais je suis aussi Diane, probablement plus que je ne suis cette autre femme, et tu es Scott aussi, l’homme que j’ai toujours aimé dans cette vie comme dans l’autre.

Diane se tût ne sachant plus quoi faire pour faire en sorte que Scott réagisse peut être cela suffirait il … Dans tous les cas elle se fit la promesse que quoi qu’il décide elle respecterait son choix pour son bonheur à lui dusse t-elle en souffrir.
Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Scott Millers
Admin ೨ Roi Arthur

✒ Curse :
367
✒ Coeur :
Bat pour la jolie demoiselle de l'aquarium
✒ Personnage de Conte :
Le roi Arthur


MessageSujet: Re: Don't let me go * Diane & Scott *   Lun 15 Juin - 20:38
Diane & Scott
Don't let me go ...

Diane & Scott



L’escapade à travers la forêt n’avait pas été spécialement concluante étant donné l’état d’esprit dans lequel se trouvait Scott, mais cela lui avait fait du bien malgré tout car la panique avait laissé place à un semblant de calme. Mais il n’était pas obligé de digérer les choses d’un coup d’un seul, il pouvait encore prendre le temps de réfléchir calmement et posément chez lui. S’occuper de ses chevaux lui permettrait de faire tout ça. Quand il était encore enfant, lorsque sa mère adoptive, la femme d’Hector, était encore en vie, il aimait passer du temps avec elle mais lorsqu’elle succomba à la maladie, Arthur s’était consolé au milieu des écuries du seigneur avant de devenir l’écuyer de Kay, son frère adoptif. Il s’y connaissait en matière d’équidé et surement était-ce pour cette raison qu’il était devenu propriétaire d’un centre équestre dans cette vie. Ou alors était-ce un hasard ? Allez savoir. Mais il n’allait pas s’en plaindre parce qu’il aimait bien s’occuper des chevaux.

D’ailleurs, il comptait bien s’occuper de Kira afin de se reprendre une certaine sérénité qu’il avait plus ou moins perdue en redevenant Arthur. Sauf qu’arrivé au centre équestre, il put constater qu’il avait la visite de Diane. Lui qui croyait avoir un peu de temps pour réfléchir à tout ça, il se trompait lourdement. Pourquoi est-ce qu’il s’amusait encore à penser que la vie pouvait être simple, par moment, alors qu’il était évident qu’elle ne l’était jamais ?! Ca en revenait presque à de l’acharnement. Bien qu’il ne la vît pas directement, sa voiture indiquait sa présence, mais en continuant d’avancer, toujours en selle, il la vit devant sa porte, attendant probablement qu’il ouvre ou bien qu’il ne daigne manifester sa présence. La manifester n’était pas bien compliqué étant donné que les fers de Kira résonnaient sur le sol. S’il avait voulu passer discrètement, c’était raté. Il était inutile de fuir l’inévitable alors malgré son envie de faire demi-tour, il continua sa route jusqu’aux écuries.

Scott avait bien remarqué le sourire qui avait orné le visage de la jeune femme quand elle l’avait vu, puis il avait vu se flétrir étant donné son manque de réaction face à elle. Alors qu’il arrivait aux écuries, il stoppa la jument et descendit de sa selle. Il n’eut pas le temps de demander à Kira de se remettre en route jusqu’à son box qu’elle le fit par elle-même. Il la suivit, tout à fait conscient que Diane le suivait. Il entendait ses pas derrières lui. Le jeune homme avait l’impression de revivre la même scène qu’une fois précédente. Sauf que cette fois-ci, il n’était plus totalement Scott. Il était aussi Arthur et les deux n’avaient pas vraiment la même personnalité. Il descella Kira quand il entendit la voix de Diane l’appeler pour capter son attention. Il resta silencieux face à la première appellation ainsi qu’à la deuxième. Lui-même ne savait pas trop comment il s’appelait. Tout était encore un peu confus dans sa tête. Peut-être faire un mix ? Scottur ? Artuscott ? Non c’était laid à souhait et jamais il n’accepterait une telle chose.

Il était un peu en pleine réflexion là-dessus quand Diane enchaîna. Alors qu’elle lui parlait, il apprit qu’elle était la Dame du Lac, chose qu’il ignorait jusqu’à présent. Arthur ne l’avait jamais « rencontré » étant donné qu’il ignorait cette partie de la vie de la fée, mais il avait souvent entendu parler d’elle étant donné qu’elle était celle qui avait donné Excalibur à Merlin afin qu’il la plante dans le rocher dans lequel il avait dû la retirer. Une vague de culpabilité vint peser brusquement sur ses épaules, mais les révélations s’enchaînèrent, comme le fait qu’elle possédait des sentiments pour lui déjà dans leur monde d’origine. Ce point-là le surprit considérablement car ils ne se connaissaient même pas et surtout, il lui avait donné la chasse, lui promettant le bucher s’il mettait la main sur elle. Il venait de terminer de desceller complètement Kira lorsqu’il émergea du box et qu’elle terminait de parler. Il la fixa pendant quelques instants puis il consentit à prendre la parole.

- Tu peux m’appeler comme tu veux, je n’ai pas de préférence particulière étant donné que c’est encore un peu confus dans ma tête, fit-il.

Arthur ou Scott. Au final, il se retournerait probablement que ce soit d’une façon ou d’une autre. Même si Arthur lui semblait malgré tout moins artificiel étant donné que c’était le prénom qu’on avait choisi pour lui et pas un prénom survenu comme ça parce qu’il fallait lui donner une nouvelle identité.

- Quant à qui je suis à présent, je l’ignore encore, c’est compliqué à cause de la différence radicale entre les deux…

Il passa nerveusement une main dans ses cheveux châtains et prit une inspiration avant d’expirer lentement. Il ne s’attendait pas vraiment à affronter Diane de suite alors du coup, il était un peut pris au dépourvu.

- Autant être honnête, je ne sais pas du tout où j’en suis.
Code by AMIANTE



Scott Millers
You held out your hand, and I took it without stopping to make sense of what I was doing. For the first time in almost a century, I felt hope.
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Don't let me go * Diane & Scott *   
Revenir en haut Aller en bas
 

Don't let me go * Diane & Scott *

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» TNA 4 janvier. Scott Hall, X-Pac, Nasty Boys... et Hogan!
» henri II à Diane de poitiers( lettres inédites)
» Scott Gomez à Montréal
» Les frères Scott
» Suicide Vs Scott Steiner Vs Kane

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Once Upon a Curse ::  :: Les Archives :: Archives Storybrooke-