★ Coup de cœur Novembre 2016 de Disney World Pub
★ Coup de cœur Mars 2017 de Ouaf Ouaf Pub
★ Coup de cœur Juin 2018 de The Girly Pub
Inscrivez votre forum sur notre Top-Site !

L'histoire se déroule en Octobre 2013.

« Il parait que les personnes âgées se mettent à rapetisser et se tasser
avec le temps. Je ne pensais pas que cela vous arriverait si vite. »
par Ally Brynhild dans À force, cette baraque va finir par s'effondrer

Charming Henry Ruby Mr Gold

Partagez | 
 

 Le souvenir du bonheur, n’est plus du bonheur. Par contre le souvenir de la douleur est encore douleur. (avec Regina)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



Invité
Invité



MessageSujet: Le souvenir du bonheur, n’est plus du bonheur. Par contre le souvenir de la douleur est encore douleur. (avec Regina)   Mar 10 Fév - 23:00






Le souvenir du bonheur, n’est plus du bonheur. Par contre le souvenir de la douleur est encore douleur.









Evil QueenRumpelstiltskin

La journée n’allait pas être de tout repos, il venait de recevoir plus de monde entre sa boutique et chez lui qu’en une semaine d’ouverture non-stop ordinaire. Il faut dire qu’aujourd’hui était un jour un peu particulier puisque la nuit à décider de rendre les souvenirs aux habitants de la ville. Ce n’était pas forcement une bonne chose vu la réputation de certaines personnes, dont il faisait partie mais heureusement il restait toujours un homme influent. Et surtout il restait l’homme des situations désespérées que gentils comme méchants venaient consulter et qu’il valait mieux avoir de son côté. Même si la magie n’était pas revenue, ce n’était qu’une question de temps. Juste une petite broutille, une fiole d’amour. Bien évidemment ce serait plus simple si cette fiole se trouvait dans un placard. Pourquoi avait-il eu l’idée de la glisser au cou d’un dragon ? Ah oui, pour éviter que certaines personnes ne fassent main basse dessus. Maintenant il ne restait plus qu’à aller la chercher. Et le retour des souvenirs devrait faciliter cela. En faisant appel aux compétences de sa talentueuse voleuse ou encore aux services tout aussi monnayables de Clayton. Mais c’était une autre affaire...

Heureusement ce n’étaient pas que les mauvais souvenirs qui avaient peuplés sa matinée, il avait eu la visite surprise de la charmante Belle. D’ailleurs il faudrait qu’il échange deux mots avec sa reine noire préférée. Bien sur si elle savait pour Michael, ça compensait une partie mais pas tout. Car il n’avait fait cela qu’en vengeance sans savoir qu’elle faisait exactement la même chose de son côté. Faire croire à la mort de l’être aimé était cruel et particulièrement fourbe. Comme quoi les grands esprits finissent toujours par se rencontrer. Bien sur ce n’est pas forcement dans les meilleures conditions.

Il poussa la porte de sa boutique et fit retentir le carillon. Quelque chose avait changé, un changement subtil accompagné d’un parfum féminin légèrement relevé. Un parfum qu’il avait fini par reconnaitre en toute situation. Des souvenirs plus ou moins agréables remontèrent à la surface alors qu’il refermait doucement la porte. Tout en avançant, il interpella la personne qui allait avoir besoin de ces services. En réalité qui les utilisaient déjà en partie.


« Bonjour chère Regina, que puis-je pour toi ? »

Il repassa doucement de l’autre côté de son comptoir. En ces temps houleux c’était plus prudent. Qui sait si quelqu’un se décidait l’attaquer d’une quelconque manière que ce soit à cause d’un marché que cette personne aurait mal compris. Cela arrivait si souvent qu’un détail soit oublié et qu’il change un peu la donne. C’est ce détail que les gens oubliaient dont je me servais et forcement ils n’étaient pas forcement content du résultat. Du moins après la réflexion et le recul sinon ma proposition parait toujours la meilleure, c’est ce qui fait sa force. Voyant que la Méchante Reine mettait du temps à pointer le bout de son nez, je décidais de lui offrir un petit conseil. Celui-ci était gratuit, elle devrait en profiter, je n’étais pas certain d’être aussi généreux les prochaines fois, surtout que je serais surement très sollicité pour différentes affaires plus ou moins importantes.

« Et sache que si tu veux te cacher, commence par mettre un parfum moins entêtant. »

Un sourire qui n’était pas sans rappeler ceux d’un personnage plus ancien que l’antiquaire de Storybrooke se fixa sur ses lèvres. Gold n’avait pas pu l’empêcher de revenir flotter sur son visage. Cela faisait bien trop longtemps qu’il se retenait pour qu’une telle occasion soit manquée. Après tout, même s’il essayait de changer, les gens cherchaient toujours Rumplestiltskin dans les gestes et les paroles de l’antiquaire.



© Méphi.





Hors rp:
 
Revenir en haut Aller en bas
 

Le souvenir du bonheur, n’est plus du bonheur. Par contre le souvenir de la douleur est encore douleur. (avec Regina)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» SOS Refuge "Aux Bonheur des 4 Pattes"
» Souvenir d'Haiti
» La cuisine du bonheur
» Aux yeux du souvenir...
» quelques imageries pour ce souvenir......

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Once Upon a Curse ::  :: Les Archives :: Archives Storybrooke-