Inscrivez votre forum sur notre Top-site !


« Tant qu'il y a assez de place pour stocker les guimauves, tout va bien. »
par Valentine Bellamy dans You gave up the fight, you left me behind
L'histoire se déroule en
Octobre 2013.


Partagez | 
 

 [Flashback] Le rêve est l'aquarium de la nuit ; feat Diane

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



Invité
Invité



MessageSujet: [Flashback] Le rêve est l'aquarium de la nuit ; feat Diane   Mar 3 Fév - 12:05


Diane & Ethan
La période du lycée c’était fini. J’avais fait mon temps en tant que surveillant. Le temps était venu pour moi de m’ouvrir à d’autres horizons. Et puis, pour ne rien cacher, plus je passais du temps dans les couloirs de l’établissement, moins je réussissais à oublier Maisie. Cela faisait plusieurs mois maintenant que nous n’étions plus ensemble et nous allions de l’avant chacun de notre côté. C’était pour ça que lorsque j’en avais eu l’opportunité, j’avais sauté sur l’annonce de l’aquarium qui cherchait des employés. Changer de cadre, passer du coq à l’âne, c’était pile poils ce qu’il me fallait. En plus de cela, le hasard avait fait que la gérante était Diane, une orpheline, comme moi. Je me souvenais bien d’elle. Nous n’avions pas tant d’années que ça de différence. J’avais été la voir pour lui dire que j’étais intéressé par l’annonce et très rapidement, j’avais été embauché. Favoritisme par rapport au fait que nous avions vécu la même galère enfantine ? Je ne le pensais pas. Ou si c’était le cas, Diane cachait bien son jeu. En tout cas, j’étais content. Changer de boulot, j’y étais habitué étant donné qu’au début de ma vie active j’avais enchaîné les petits boulots à gauche et à droite pour payer le loyer. Je savais m’adapter au cadre de l’endroit. Et puis, l’aquarium, c’était les animaux marins et quelque chose m’attirait dans cet endroit. Je ne saurais dire quoi exactement, mais j’avais la sensation que ce boulot avait été fait pour moi. Stupide n’est-ce pas ? Oui, complètement. Le monde marin, je n’y connaissais pas grand-chose. Mais j’avais la sensation que je pourrais très bien m’en sortir. Prétention de ma part, probablement. Mais j’espérais ne pas me tromper parce que j’avais déjà déposé ma lettre de démission au lycée. Cela le ferait très moyennement si je débarquai de nouveau là-bas pour dire que finalement je restai parce que je n’avais pas réussi dans ce que je voulais entreprendre. A coups de pieds dans le derrière on me renverrait dehors et ce serait bien fait pour moi ! Je ne sais plus qui avait dit un jour qu’on avait que ce qu’on méritait.

L’aquarium n’était pas très loin de l’endroit où j’habitai. Chance pour moi. Bon, Storybrooke n’était pas une grande ville non plus, mais entre marcher cinq minutes et marcher vingt minutes il y avait quand même une différence. Les mains enfoncées dans les poches de ma veste, je marchai vers l’aquarium d’un pas tranquille. J’étais parti dix minutes à l’avance du coup j’allais être cinq minutes en avance. Toujours faire bonne impression le premier jour. C’était une règle de base. Bien sur, Diane et moi, on se connaissait déjà pour avoir été ensemble à l’orphelinat, je n’étais pas vraiment un étranger mais j’étais certain que si je faisais n’importe quoi ou si je ne lui paraissais pas à la hauteur, elle me renverrait. Pourquoi garder quelqu’un d’incompétent ? Même si on avait passé notre enfance ensemble cela ne voulait pas dire qu’elle devait me faire un traitement de faveur éternel. Elle était la gérante mais cela ne voulait pas dire qu’elle devait faire n’importe quoi. Et elle aurait entièrement raison. Mais je continuai de penser que ce travail était bizarrement fait pour moi. Une intuition. Un sixième sens. Je ne m’en faisais pas trop. Et puis je me connaissais j’étais méticuleux dans mon travail. Il me faudrait bien évidemment un temps d’adaptation parce que ce n’était jamais facile de passer d’un emploi à un autre qui n’avait rien à voir les uns avec les autres mais une fois que j’aurais eu mon temps d’adaptation, on pourrait presque m’élire employé du mois. Exagéré, je sais. Je n’avais pas cette prétention non plus. Et si j’avais tout compris dans l’annonce, Diane recherchait deux employés. Je me demandai qui serait ce second employé. Quelqu’un que je connaissais ? Ce serait bien. Mais ce qui serait bien aussi, c’était quelqu’un que je ne connaissais pas encore. Cela me ferait ainsi une autre connaissance. Dans mon ancien boulot, j’avais rencontré plein de gens. Etre surveillant emmenait à travailler avec des professeurs, mais aussi les élèves et le corps administratif. On était emmené à faire plein de rencontre.

Une fois devant l’aquarium, je constatai que les portes étaient encore fermées. C’était mon premier jour et je ne possédai pas encore les clés des lieux. Les posséderai-je un jour ? Je n’en savais rien. Je ne savais pas comment Diane fonctionnait sur ce niveau. J’allais l’apprendre petit à petit en travaillant à ses côtés. J’avisais un petit muret et m’installai dessus en attendant qu’elle vienne. L’air était frais, mais il n’était pas froid. Du coup, c’était agréable d’être assis. Cela aurait été moins plaisant d’attendre sous la pluie ou avec un vent glacial. Je jetai un coup d’œil à mon GSM et constatai que comme prévu, j’étais arrivé 5 minutes à l’avance. Rien de bien étonnant. J’avais calculé mon temps de parcours à 10 secondes près. Ponctuel était sans aucun doute mon deuxième prénom. Je n’étais pourtant pas du genre à me vanter, mais je savais reconnaître mes qualités. Comme mes défauts d’ailleurs. Et bien oui, je n’étais pas vantard donc bon. Quand l’heure du rendez-vous arriva, je relevais la tête pour regarder autour de moi, espérant ainsi voir Diane arriver ou un éventuel autre employé. Sauf que si c’était le deuxième cas, j’ignorais tout de cette personne, donc dur de dire si oui ou non c’était une personne avec qui j’allais être emmené à travailler.
FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Flashback] Le rêve est l'aquarium de la nuit ; feat Diane   Lun 16 Fév - 16:56


Diane & Ethan
Après l'ouverture de l'aquarium Diane avait espéré pouvoir gérer un moment seule l'édifice mais c'était sans compter sur l'arrivée assez massive d'animaux, pour la plupart il s'agissait de créatures marines qui avait été retrouvés échouées ou enlisées dans du mazout et qui n'avait pas pu retourner à leur vie d'origine. Pour retourner à la vie sauvage il fallait que l'animal soit capable de se déplacer et de se nourrir par lui-même. La doctrine de Diane était la même que bien des soigneurs animaliers : secourir, soigner, relâcher, et rien au monde ne l'aurait fait se détourner de ce principe de vie. Oh bien sûr elle n'était pas comme ces soigneurs extrémistes qui en arrivait à ne plus manger que des légumes, et bien qu'elle déborda d'amour pour tous les animaux elle n'en restait pas moins qu'elle aimait manger du poisson de temps à autre. Toujours était il qu'avec l'arrivée des nouveaux pensionnaires et l'attraction que représentait l'ouverture de l'aquarium Diane était submergée de travail. Il lui fallut alors se rendre à l'évidence elle devait embaucher des employés … oh elle ne pourrait pas leur faire un salaire exceptionnel mais si ils possédaient la motivation alors elle les emploierait. Elle fit donc poster une annonce sur le journal local ainsi que des affichettes dans plusieurs magasins de la ville, sans avoir la moindre conviction quand à l'intérêt du travail qu'elle proposait. Aussi lorsqu'elle reçu une première personne en entretien elle fût inquiète, elle ne voulait paraître ni trop stricte mais ne voulait pas non plus passé pour la bonne copine de service. Malheureusement la personne qu'elle reçu ne correspondait pas du tout aux critères que Diane recherchait aussi ne préféra t-elle pas donner suite à l'entretien.

Le second entretien fût plus intéressant, il s'agissait d'un ancien pensionnaire de l'orphelinat, Ethan Dermott, que Diane avait pu déjà côtoyer dans le lugubre établissement de sa jeunesse. Ils avaient été des plus vieux enfants de l'orphelinat, toujours à devoir s'occuper des plus jeunes bien que cela ne dérangea point la jeune femme. Etait ce cela qui l'avait poussé à l'embaucher ? Elle ne saurait le dire car bien plus que ce bout de passé commun, elle sentit une connexion avec le jeune homme qui s'était faite à l'instant où il avait évoquer son intérêt pour le travail. Elle lui avait bien évoqué que le salaire n'était pas très élevé et que le travail pouvait parfois manquer d'intérêt mais cela ne sembla le rebuter aussi fut il embaucher sur le champ.

Ce matin comme à son habitude Diane était partie très tôt de chez elle, accompagnée de Marlow qui ne l'a quittait pour ainsi dire jamais. Depuis l'ouverture de l'aquarium elle avait vite compris qu'elle devait commencer ses journées tôt pour être prête à l'ouverture officielle des portes à 9h. De plus aujourd'hui elle accueillait son nouvel employé, elle allait donc perdre du temps pour le former. Heureusement elle lui avait demandé de venir à 7h pour avoir le temps de faire quelques petites choses quand même. A 5h30 elle était donc passé par la porte arrière et s'était dirigé vers le bureau pour remplir un peu de paperasse, puis quand elle en eu marre elle s'octroya quelques minutes d'entraînement médical avec des otaries.

Lorsque son portable sonna à 6h50 elle se sécha rapidement, passa un tee shirt sur son haut de maillot de bain et de sa combi repliée à la taille. Elle alla ouvrir la porte principale et jeta un œil dehors, elle le vit, il était en train d'attendre patiemment sur le muret du côté. Il avait déjà le bon point d'être à l'heure à son travail mais peut être simplement parce que c'était le premier jour, cela Diane aurait le temps de le découvrir au fil du temps. Elle lui fit un signe et attendit qu'elle le rejoigne à l'intérieur du bâtiment.

Elle le fit entrer et referma directement derrière lui pour ne pas qu'un visiteur un peu trop curieux n'ai l'envie de rentrer pour jeter un coup d'œil. Elle s'avança ensuite vers Ethan et tout en souriant lui fit signe de la suivre.

-Bienvenue à l'aquarium Ethan, j'espère que nous ferons du bon travail ensemble. J'ai ce matin 2h pour de montrer ce que tu vas pouvoir faire aujourd'hui et demain nous ferons la même chose pour qu'à la fin de la semaine tu sois au courant de la moindre tâche courante de l'aquarium.

Diane lui fit le tour du propriétaire puis elle l'emmena dans le bureau où elle lui exposa les tâches courantes du jour, nettoyage des bassins, alimentation des animaux. Diane quand à elle s'occuperait des otaries, des tortues et des dauphins, elle souhaitait continuer à avancer dans le training médical et aussi pouvoir organiser une ou deux animations pour les visiteurs mais ceci était encore à l'état de projet.
FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.
Revenir en haut Aller en bas
 

[Flashback] Le rêve est l'aquarium de la nuit ; feat Diane

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» Café renversé,aquarium, asticots, moisissures...
» [RP Flashback] Entre Nymphomanie et Psychopathie...
» /!\ Grosse Quête ! Besoin de personnes [ FlashBack HRP ]
» L'aquarium de Fujimi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Once Upon a Curse ::  :: Les Archives :: Archives Storybrooke-