Inscrivez votre forum sur notre Top-site !


« Tant qu'il y a assez de place pour stocker les guimauves, tout va bien. »
par Valentine Bellamy dans You gave up the fight, you left me behind
L'histoire se déroule en
Octobre 2013.


Partagez | 
 

 [Flashback] Let me teach you how to be you ▬ Adora&Willow

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



Invité
Invité



MessageSujet: [Flashback] Let me teach you how to be you ▬ Adora&Willow   Ven 26 Déc - 1:19
Let me teach you how to be you
Adora & Willow

L'alarme de surchauffe retentit dans la cuisine, et Willow se mit à courir en direction du four en poussant des jurons contre elle-même. Voulant se dépécher de sortir le plat carbonisé du four, elle en oublia d'enfiler un gant et laissa tout tomber sur le sol en se brulant. "Merde ! Merde mais quelle abrutie !" marmonna-t-elle contre elle. Tenant sa main, elle se dépécha d'aérer la pièce pour évacuer toute la fumée noire. Willow ne ratait jamais sa cuisine, c'était quelque chose qui n'était jamais arrivé et pourtant, elle l'avait bien resenti. Cela pourrait surement s'expliquer car elle s'était levée de mauvais pied, en raison d'un accrochage la veille avec Spencer au sujet de Raphaël. Une scène qui se répétait indéfiniment entre les deux jeunes femmes qui vivaient ensembles.

Il fallait dire que Raphaël était venu tôt dans l'après-midi pour inviter sa patronne à passer la soirée avec lui, et il ne s'était bien sûr pas gêné de le faire devant Willow qui l'assassinait du regard. Et comme par hasard, qui devait garder l'enfant pendant que la mère partait ? La gouvernante ! Elle était vraiment remontée de devoir assister à cette scène sans pouvoir rien dire, voir même totalement jalouse. Parce que oui, la situation était compliquée à la maison. Bref, Willow avait décidé de commencer à cuisiner le repas de ce soir au cas où sa patronne se décidait à rentrer pour se changer les idées, mais cela n'avait apparemment pas marché. Que faire maintenant en attendant que la cuisine soit désintoxifiée ? Elle jeta un coup d'oeil par la fenêtre et se décida a prendre l'une de ses tartes au frigo et de partir se détendre prêt de la piscine.

En entrant chez Spencer, on pouvait être sure que l'on y trouvait au moins l'une de ces deux choses: Une tarte, ou Willow près de la piscine. Pafois même les deux. Car c'était les deux choses qu'elle adorait le plus, avec évidemment s'occuper de Harlow quand sa mère était occupée.

Tandis qu'elle commençait à savourer son met sur le rebord du trou d'eau, une voix perçante s'éleva prêt d'elle, accompagnée des rugissements d'un enfant. Fronçant les sourcils, l'ex Selkie tourna immédiatement la tête afin de chercher d'où venait ce tintamar, et ne fut pas surprise de voir qu'il s'agissait d'Adora Kindness, une des surveillantes de l'orphelinat qui s'énervait de nouveau contre un enfant. En effet, l'orphelinat étant en voisinage direct avec le manoir de Spencer, il n'était pas rare d'entendre la redoutable femme pester contre les gosses qui ne l'écoutaient pas. Beaucoup d'enfants se plaignaient, et elle savait par Harlow qu'elle avait la réputation d'être infame avec tous les pensionnaires. Cependant, elle était convaincue qu'ils la jugeaient trop vite. Depuis le temps qu'elles étaient voisines et qu'elle l'observait, elle avait l'impression que la redoutée surveillante était bien plus complexe que ca, comme si elle se cachait derrière une carapace de tortionnaire. Mais pourquoi, c'était là le mystère... Peut-être n'était-elle tout simplement pas douée avec eux ? Mais on ne pouvait pas être mauvais en travaillant avec des enfants. Sinon, pourquoi faire ce mêtier ? Attendant que les cris se dissipent, la blonde se releva doucement et alla contre le grillage tout juste à temps pour voir l'enfant rentrer, et Adora rester trainer dans le jardin. Sans trop réfléchir comme d'habitude, elle vint en face d'elle.

"Qu'a-t-il fait ?" demanda-t-elle. "Pardon j'étais dehors, j'ai pas pu m’empêcher d'entendre les cris. Bonjour !"

Tamsin, dans son ancienne vie comme la nouvelle, avait toujours été quelqu'un de très jovial et spontané. Alors, quand elle se trouvait face à une personne qui, comme dans le cas présent, en était l'opposé, elle ne se rendait pas forcément compte de l'importunance qu'elle engendrait. Et c'était d'ailleurs surement pour ça qu'elle n'avait aucune gêne à s'incruster de partout, quitte à frôler l'insolence. Cependant, le froid que dégageait Adora en permanence la frustrait beaucoup, car sa curiosité la poussait à vouloir en savoir plus. Et puis Willow ne serait pas elle-même si elle n'essayait pas à tout prix de se mêler de ce qui ne la regardait pas pour aider les gens qu'elle pensait bons ! "Tu sais, si tu veux qu'ils t'apprécient, tu devrais éviter d'être si tranchante avec eux !" Elle entremêla ses doigts au grillage qui les séparaient. Un sourire chaleureux se dessina sur son visage innocent. "Un peu de tarte, peut-être ?" Elle avait déjà plusieurs fois parlé à sa voisine, essayant tant bien que mal de lui faire ressortir un peu de sympathie. Ce n'était pas tâche aisée, mais à ce qu'on dit, les efforts et l'acharnement finissent toujours par payer ! 

Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Flashback] Let me teach you how to be you ▬ Adora&Willow   Dim 4 Jan - 18:25
Let me teach you how to be you
Adora & Willow


Quelque chose n'allait pas. L'adoption d'Aiden était censée être une grande victoire. L'équivalent d'arracher une mauvaise herbe avant qu'elle ne contamine tout le jardin. Pourtant, rien n'avait changé... ou alors trop peu pour que l'ancienne croquemitaine n'en tire la satisfaction escomptée. D'ordinaire, elle préférait user de phrase assassine enrobée de mot faussement mielleux et ne criait ou ne frappait qu'en dernier recours. Mais dans ce cas précis, l'innocent bambin allait recevoir toute la frustration refoulée de la surveillante.

Les pleurnicheries de sa jeune victime ne l'apaisèrent même pas, alors que ce genre de réaction avait toujours était d'un apaisement souverain pour ces nerfs. C'était impossible, inimaginable !

En désespoir de cause, elle avait tiré le gamin par l'oreille en le conduisant de force à l'intérieur, ponctuer de quelques menaces. Ensuite, Adora poussa un soupir, remit une mèche rebelle derrière son oreille et traina un peu dans le jardin de l'orphelinat. La surveillante prenait de grandes inspirations en espérant calmer ces nerfs à vif. Son regard parcourut le grillage sans chercher un point précis où focaliser son attention... du moins, jusqu'à ce qu'elle vit un visage horriblement familier. Si c'était possible, l'expression sévère de la surveillante se durcit d'avantage face à cette 'vision'.

"Qu'a-t-il fait ? Pardon j'étais dehors, j'ai pas pu m'empêcher d'entendre les cris. Bonjour !"

Adora fit une légère moue devant cette invasion verbale de son espace. En réalité, elle était tellement énervée sur un ensemble de petits détails irritant, qu'elle ne savait plus trop, maintenant qu'elle essayait de lentement retrouver son calme, pourquoi elle avait pris le sale gosse en grippe.

"Est-ce vraiment important ?" Dit-elle avec humeur, ne voulant pas avouer qu'elle avait un trou de mémoire.

De toute façon, les mioches faisaient toujours quelque chose de travers. Ce n'était pas parce que la surveillante ne se souvenait pas précisément quelle faute avait été commise cette fois-ci, que cela voulait forcément dire que sa victime était parfaitement innocente dans cette histoire. Plutôt mourir que d'avouer qu'elle avait peut-être été injuste !

En parlant de chose déplaisante à faire... Adora se rapprocha de la grille pour montrer un peu de politesse, même si ces bras croisés et sa mine renfrognée ornée d'un sourire figé trahissaient le fait qu'elle ne faisait pas çà par plaisir.

"Bonjour. Désolé si les cris vous ont dérangés."

Il n'y avait rien de tel qu'un bon vieux vouvoiement pour signaler à son interlocuteur que, non, elles n'étaient pas amies. Malheureusement, cette tentative n'eut pas un grand effet sur l'ancienne Selkie qui enchaîna.

"Tu sais, si tu veux qu'ils t'apprécient, tu devrais éviter d'être si tranchante avec eux !"

Le sourire poli disparut pour faire place à la mine sévère de la surveillante. Elle aurait pu commencer sa tirade par un 'Ah' méprisant, mais préféra en venir au vif du sujet.

"Je ne veux pas qu'ils m'apprécient." Répliqua-t-elle aussitôt sur un ton catégorique. Ensuite, ses yeux se baissèrent sur les doigts que l'ancienne Selkie avait entremêlés au grillage, comme si elle pouvait les faire griller d'un simple regard.

Obtenir de l'amour de la part de ces sales mouflets ? Et puis quoi encore ! Pour elle, les orphelins se divisaient en deux catégories, les enfants sages qui se retrouvaient adoptés et les mauvaises graines. Adora détestait équitablement ces deux groupes, bien que se soit pour des motivations différentes.

Elle déclina la proposition d'un morceau de tarte avec un geste et une moue dédaigneux, puis elle leva les yeux au ciel avec un nouveau soupir. Malheureusement, l'ancienne ombre se doutait qu'elle ne se débarrassera pas de Willow avec ce genre de phrase ou de comportement. En dépit du bon sens, plus Adora insistait sur le fait qu'elle ne voulait pas de la compagnie de l'ancienne Selkie et plus cette dernière insistait.

"J'estime être sévère mais juste, si vous voulez tout savoir." Déclara-t-elle avec conviction, tout en s'adossant à son tour au grillage. "Quand ils partiront d'ici, ils auront à affronter bien pire que moi."

Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
 

[Flashback] Let me teach you how to be you ▬ Adora&Willow

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» [RP Flashback] Entre Nymphomanie et Psychopathie...
» I'll teach you the art of being a doll ♥ [Finiiiiie :D]
» /!\ Grosse Quête ! Besoin de personnes [ FlashBack HRP ]
» RP flashback en 1623

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Once Upon a Curse ::  :: Les Archives :: Archives Storybrooke-