★ Coup de cœur Novembre 2016 de Disney World Pub
★ Coup de cœur Mars 2017 de Ouaf Ouaf Pub

Le forum fête ses 5 ans d'existence !
Venez ici nous laisser votre plus beau message !
Inscrivez votre forum sur notre Top-Site !

L'histoire se déroule en Octobre 2013.

« Tant qu'il y a assez de place pour stocker les guimauves, tout va bien. »
par Valentine Bellamy dans You gave up the fight, you left me behind


Charming ೨ Henry ೨ Ruby ೨ August

Partagez | 
 

 Mon Robin des bois, mon héros, mon époux. Feat William

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



Invité
Invité



MessageSujet: Mon Robin des bois, mon héros, mon époux. Feat William   Ven 19 Sep - 16:12


❝ Louna x William

   ♡ Mon Robin des bois, mon héros, mon époux !

Quand tout semble enfin calme dans une vie, voilà que le destin en décide autrement. Louna avait accepté sa grossesse et savourait enfin le fait d'être mariée avec l'homme qu'elle aimait. Oui, la vie lui souriait, elle arrivait à être plus calme comme le médecin lui avait conseillé. Le jeune couple n'avait pas voulu savoir le sexe du bébé, lors de la dernière échographie, mais tout allait bien et à présent, la journaliste se retrouvait à six mois et demi de grossesse. Sa famille et surtout sa grand-mère furent ravies de cette nouvelle, même si elle eut bien compris que sa petite-fille n'avait pas attendu d'être mariée pour perdre sa virginité, tout ce qu'elle souhaitait pour Louna, c'était d'avoir un bébé en pleine forme et pourquoi pas un garçon, oui elle insistait sur ce fait, sans vraiment la raison du pourquoi... Enfin jusqu'à ce jour de début aout.

Ce fut des mouvements de l'enfant qui réveilla Louna, celui-ci paraissait aussi actif que ses parents, il ne tenait pas en place. Mais alors que d'habitude, elle aurait simplement posé sa main sur son ventre pour le calmer, elle eut une tout autre réaction. Ouvrant tout doucement ses yeux, la jeune femme avait toujours mis du temps à bien immergée et elle avait encore du mal à comprendre ce qui lui arrivait, ce qui la poussait à vouloir bien se réveiller. Elle avait comme des souvenirs dans sa tête, regarder la télé avec Moïra et Lip, ne lui allait pas, voilà qu'elle s'imaginait être Marianne dans Robin des bois, puis elle se releva d'un coup, elle était la Marianne de Robin, celle qui lutte pour les plus démunis, qui se dresse face à sa famille pour le peuple, celle qui aime sont hors-la-loi... Son regard se posa sur l'homme qui dormait paisiblement auprès d'elle, ils étaient ensemble, rien n'avait pu les séparer. L'amour qu'elle ressentait pour lui se mélanger avec le fait d'être libre, oui libre de l'aimer aux yeux de tous... Il était son âme soeur et leurs rêves dont ils avaient parlés le soir de leur séparation sur son balcon étaient devenus réelles, elle allait avoir un bébé, leur bébé.

Elle voulut le réveiller, mais une idée farfelue lui traversa l'esprit, c'était la première fois qu'ils se revoyaient depuis l'intervention au mariage, bon ils s'étaient revus, même mariés ensemble, mais ce n'était pas pareil, en Robin et Marianne s'était bien la première fois, ou alors avait-elle toujours été Marianne ? Louna commençait une lutte intellectuelle. Marianne, Louna, les deux ? Sérieusement, c'était quoi cette histoire ? Qu'est-ce qui fichait à Storybrooke ? Cela avait surement un rapport avec le nuage qui avait apparu lors de son mariage loupé avec Guy ! Mais pourquoi leur enlever leur souvenir et leur rendre ensuite ? Cela n'avait aucun sens.

Se levant, elle se posa près de sa fenêtre qui donnait sur son manoir, son peuple allait bien, il était plus heureux ici, plus de Jean et de shérif sur le dos, Triste Sire, c'était une tout autre histoire, la preuve que le mal était ancré en lui. Elle avait posé la main sur son ventre, elle ne savait trop quoi penser par rapport à sa famille, qu'est-ce qui allait se passer lors des retrouvailles ? Où était sa place ? Richard et sa grand-mère avaient abandonné le peuple, Jean l'avait torturé, mais s'était montré aimant envers elle. À Storybrooke, ça allait plus ou moins bien, mais ce retour de souvenirs allait surement tout chambouler. Louna pourrait-elle pardonner aux siens ? Elle ne connaissait pas vraiment Richard, mais Alec avait été comme un père pour elle. Que faire . Que croire. Son enfant gigota une nouvelle fois, ce qui la ramena à la réalité et lui rappela un fait, son père Garett ne l'avait pas abandonné, non, il avait été le meilleur des pères et cela la rassurait pour l'avenir de son bébé.

S'installant auprès de son Robin endormi, elle lui caressa le front, elle avait beau être tourmentée pour toutes les questions qu'elle se posait, elle était heureuse d'être auprès de lui. Pour elle, cela en revenait au miracle, elle s'était résignée à ne pas passer sa vie près de lui et pourtant, ils étaient là, l'un près de l'autre. Elle se souvenait de son mal-être quand elle s'approchait de l'autel pour rejoindre Guy, de la prison invisible qu'elle sentait se refermer sur elle. Des paroles du marieur qui paraissait si lointaine, elle lui avait demandé de ne pas venir, alors qu'à présent elle n'avait espéré que le voir arriver avec son arc et l'enlever devant les yeux de tous et c'est ce qui arriva, il était venu. Son visage avait dû refléter sa joie vu la réaction de Guy. Il n'avait pas fallu longtemps pour qu'un combat éclate entre les deux jeunes hommes... Voir les yeux de Will s'ouvrir la fit murmurer.

- Je t'avais pourtant dit de ne rien faire, mais tu en fais qu'à ta tête, il fallait que tu viennes me sauver d'un mauvais mariage... Un sourire épanouissant éclairait son visage, elle continuait de jouer avec ses cheveux. Mon Robin des bois, mon Héros, mon époux....


made by MISS AMAZING.
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mon Robin des bois, mon héros, mon époux. Feat William   Mar 9 Déc - 22:31


❝ Louna x William

   ♡ Ma Marianne, ma vie, mon unique amour !

Ces derniers mois avaient été éprouvant, il avait fallu annoncer officiellement la grossesse de Louna à Mamie Nerys qui loin de leur faire une querelle,  offrit uniquement un regard courroucé au jeune marié qui lui répondit par un sourire contrit. Néanmoins tout avait été fait les mois suivants pour permettre à Louna d’avoir une grossesse des plus calmes et c’était plutôt une réussite puisqu’elle en était à 6 mois et demi de grossesse. Lors de la dernière échographie on leur avait demandé si on voulait connaitre le sexe du bébé mais d’un commun accord ils n’avaient pas voulu le connaitre, quel qu’il puisse être cet enfant serait une bénédiction. Comme ils en avait pris l’habitude la semaine était partagée entre le manoir et la maison dans les bois et cette nuit s’était passée au manoir.

Profondément enfoncé dans les méandres de ses rêves William se vit armé d’un arc face à un groupe de soldats. Ce fait qui aurait pu prêter à sourire fit résonner une vérité dans son cœur, car il sentit qu’il  y avait une part de vérité même en étant profondément endormi. Mais ce n’est pas cela qui le tira de son sommeil, son inconscient lui disait que son épouse était réveillé. Automatiquement il passa sa main sur la place de Louna mais ne trouvant que le vide, il tourna la tête sans arrivé à s’extirper complètement du sommeil. Soudain il entendit un bruissement de jambe et le poids familier du corps de Louna le rejoint dans le lit, les yeux toujours fermés il sourit de bien-être il pouvait dormir elle allait bien.

Alors que les brumes du sommeil l’emportaient de nouveau il sentit les doigts frais de Louna sur son front et il sourit de façon inconsciente, il ouvrit finalement les yeux et posa son regard sur sa bien aimée, il lui fit un sourire des plus tendres tout en essayant de l’attirer à lui.

-  Je t'avais pourtant dit de ne rien faire, mais tu en fais qu'à ta tête, il fallait que tu viennes me sauver d'un mauvais mariage... Mon Robin des bois, mon Héros, mon époux....

Soudain son rêve lui revint de plein fouet, ce n’était pas un rêve et son épouse le confirmait, il n’était pas William, il était Robin des Bois et la femme qui lui faisait face était Marianne, SA Marianne, celle pour qui il avait tenté l’impossible tant il tenait à elle, celle sans qui la vie n’aurait plus value d’être vécue. Il se redressa d’un bond et s’assit dans le lit puis dans la foulée il attira Marianne et avec douceur l’allongea sur le lit avec de l’embrasser avec passion. Il avait réussi, elle n’avait pas épousé Guy, il n’avait pas besoin de se séparer d’elle à jamais car désormais elle était sienne. Il disposa de multiples baisers sur ses lèvres son menton et son coup et lorsqu’elle lacha un petit rire il l’embrassa de plus belle.

-Ma Marianne, ma vie, mon unique amour est ce bien vrai ? Es tu mienne à jamais ?  

Cette question était une vraie aiguille dans une botte de paille, il savait au fond de lui que c’était vrai, mais en même temps il ne savait plus vraiment qui il était. D’une part il était Robin des Bois protecteur des pauvres gens de Sherwood et de l’autre il était William le pauvre prof de sport. Dans un cas comme dans l’autre il était sans le sou, mais une chose était certaine il n’avait pas perdue Marianne ou devait il l’appeler Louna, tout était tellement confus dans son esprit. Il sentit un petit coup contre son ventre et sourit en posant sa main sur le ventre de son épouse. Oui il avait réussi là où Robin n’avait pu agir Will avait réussi à construire le foyer dont le hors la loi avait tant rêver. Puis il repensa à ce qu’avait dit sa femme lorsqu’il avait ouvert les yeux, lui caressa la joue avec douceur il la regarda tendrement.

-Bien sûr que je suis venue te sauver, crois tu sincèrement que je t’aurais laissé épouser cet homme perfide et te perdre à jamais, sois sérieuse tu compte plus pour moi que toutes les quêtes du monde tu devrais le savoir …

Il lui sourit et l’embrassa de plus belle, il était enivré par l’idée de pouvoir enfin vivre son amour pour elle au grand jour, il n’avait plus à craindre de se faire arrêter car les relations avec le prince Jean avait changé, du moins essaya t-il de s’en persuader. Dans son cœur tous les méfaits de ce monstre lui revinrent comme autant de gifle, un soupir de sa bien aimé le ramena au présent.

-Comment dois je t’appeler Louna ou Marianne et moi qui suis-je Robin ou William ?

Voilà une question des plus banales mais qui avait néanmoins son importance, il sourit à la femme qui lui faisait face plus rien ne pourrait jamais les séparer maintenant.


made by MISS AMAZING.
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mon Robin des bois, mon héros, mon époux. Feat William   Dim 21 Déc - 22:25


❝ Louna x William

   ♡ Mon Robin des bois, mon héros, mon époux !

Un rêve devenu réalité, Louna avait épousé l'homme qu'elle avait toujours aimé et se sentait libre d'agir à sa guise. Ici, elle n'était plus une princesse qui devait suivre un code de conduite, ne pas dire ce qu'elle pense et surtout, à Storybrooke, elle pouvait se battre pour ses idéaux ouvertement. Oui, cette vie lui avait permis de sortir de sa prison invisible, elle était la femme qu'elle avait toujours voulu devenir. La jeune femme était restée quelque temps auprès de sa fenêtre à réfléchir à tout ce qui s'était passé et surtout les évènements liés à sa famille. Comment allaient se passer les prochaines retrouvailles ? Il y avait tellement de choses à dire, à expliquer. Elle se voyait déjà défendre Amaury, il était surement le méchant dans l'histoire, mais tout n'était pas de sa faute, sa grand-mère et Alec avaient eux-mêmes mal agi en abandonnant le peuple. En repensant à son passé, elle devait bien avouer qu'elle était différente d'eux, bon pas juste à dire qu'elle était un véritable coeur de lion, car cela lui semblait toujours impensable, mais oui, en restant auprès des plus démunis, elle avait trouvé sa place et garder son âme pure.

Un sourire naquit sur son visage en voyant son robin des bois dormir, son coeur fit quelque bond dans sa poitrine quand elle vint le rejoindre, il dormait toujours, mais elle ne pouvait attendre plus longtemps. Lui caressant la joue, elle se mise à lui parler, il n'y avait que Marianne qui pouvait faire une telle déclaration d'amour sincère. Elle qui ne rêvait que de douceur, le bond de son mari la fit sursauter, mais elle n'eut pas le temps d'ajouter quelque chose, que celui-ci l'attira et l'allongea délicatement tout en l'embrassant avec passion. Leurs deux coeurs n'avaient peut-être jamais oublié leur histoire, mais à présent leurs âmes se liaient aussi, ils étaient entiers. Dans ses bras, l'univers tout entier passait au deuxième plan, elle ne pensait plus à rien et laissa échapper un petit rire, quand il déposa une multitude de baiser sur ses lèvres, son menton et son cou.

-Ma Marianne, ma vie, mon unique amour est ce bien vrai ? Es tu mienne à jamais ?  

Elle voyait dans son regard qu'il semblait aussi perdu qu'elle, quand elle s'était réfugiée près de la fenêtre. Mais contrairement à lui, à présent tout lui semblait clair, il lui avait simplement suffi de le retrouver pour savoir ce qui comptait le plus. Frottant son bout de nez au siens, elle murmura :

- À jamais !

Leur enfant choisi, ce moment-là pour se manifester, Will posa sa main sur son ventre et celui-ci se calma de suite. C'était sans doute le plus incroyable dans cette histoire, ils allaient être parents, d'un petit prince ou d'une petite princesse, pas que Louna rêve qu'il reprenne le royaume de Nottingham, car ce n'était pas le cas. Mais tout enfant n'est-il pas un prince dans le coeur d'une mère ? Le regard de son Robin des bois s'attendrit tandis qu'il lui caressait la joue.

-Bien sûr que je suis venue te sauver, crois tu sincèrement que je t’aurais laissé épouser cet homme perfide et te perdre à jamais, sois sérieuse tu compte plus pour moi que toutes les quêtes du monde tu devrais le savoir …

Comment ne pas paraître heureuse face à ses paroles ? La joie ne quittait plus le visage de la journaliste. Elle passa sa main dans ses cheveux, comme elle aimait tant le faire, et il l'embrassa de nouveau. Puis, l'atmosphère sembla changer, elle vit une ombre apparaitre dans le regard de son époux, elle était en train de le perdre, il ne pouvait même pas se concentrer rien que sur elle, soupirant, elle ne pouvait pas lui en vouloir, c'est vrai que ce n'était pas facile à admettre, des années à vivre sans savoir qui ils étaient réellement, la plupart en deviendraient fou.

-Comment dois je t’appeler Louna ou Marianne et moi qui suis-je Robin ou William ?

La jeune femme se releva pour bien faire face à son aimé. Posant sa main sur sa joue, elle pointa ses yeux dans les siens. Cette question n'était pas facile, comment y répondre ? Ce qu'elle avait appris de sa vie à Storybrooke, ce qu'ils avaient beau s'aimer, il était très rare qu'ils soient sur la même longueur d'onde. Mais, elle essayait de ne pas y penser et répondit avec sincérité :

- Marianne, ce prénom me semble si lointaine. Je préfère que tu m'appelles Louna, c'est ce que je suis.

Oui, Louna et Marianne n'étaient pas si différentes l'une de l'autre, seulement ici, elle avait pu s'épanouir et s'accoutumer à un rôle de femme moins cerner par le protocole. Elle aimait sa vie à Storybrooke, elle préférait cette vie à l'autre.

- J'ignore ce qui s'est passé, mais Storybrooke a réuni ma famille, et nous deux, on a réalisé nos rêves.

Elle connaissait parfaitement Will et il n'avait pas besoin de parler pour qu'elle remarque qu'il ne semblait pas d'accord avec elle. Retirant doucement sa main de son visage, elle appuya son dos contre le coussin de celui-ci et demanda d'une voix soucieuse :

- Qu'est-ce que tu as ? Tu sais que tu peux tout me dire !


made by MISS AMAZING.
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mon Robin des bois, mon héros, mon époux. Feat William   Lun 29 Déc - 14:40


❝ Louna x William

   ♡ Ma Marianne, ma vie, mon unique amour !

La sentir contre lui et l’entendre confirmer qu’elle était sienne à jamais fit bondir le cœur du hors-la-loi car malgré toutes les épreuves il avait réussi, il l’avait sauvée et pouvait maintenant vivre son amour pour elle au grand jour, au vu et au su de tous les habitants de la ville. La main sur le ventre de son épouse, il sentit leur enfant donner signe de vie et un sentiment de bien-être tout entier s’empara de lui, un enfant, leur enfant, l’aboutissement d’un amour parfait qui liait deux cœurs purs. Tandis qu’il lui affirmait qu’il n’avait jamais songé la laisser épouser le shérif elle passa les mains tendrement dans ses cheveux, coupant toute envie au jeune homme de continuer à discourir aussi posa-t-il de nouveau ses lèvres sur les siennes.  Puis une question importante vint s’immiscer dans sa tête comment devait il l’appeler et lui qui était-il finalement ? Car pour lui elle était autant Louna que Marianne, mais dans quelles proportions était-il William par rapport à Robin, car il fallait l’avouer le prof de sport n’avait rien à voir avec le hors la loi, tout ceci était si compliqué… Lorsqu’il lui posa la question elle se releva et posa délicatement sa main sur sa joue, attirant par ce geste son regard sur elle, avec douceur elle le regarda dans les yeux. Cette femme n’était que bonté et  douceur bien qu’ils ne soient pas toujours d’accord mais il ne pouvait vivre sans elle dans cette vie comme dans l’autre.

-  Marianne, ce prénom me semble si lointain. Je préfère que tu m'appelles Louna, c'est ce que je suis.

Le jeune homme sourit et posa sa main sur celle de son épouse,  si elle préférait être appelé Louna alors il continuerait de se faire appeler William, et puis c’était sous ses noms qu’ils étaient devenus mari et femme et il ne voulait en rien remettre en question leur union. Toutefois si Marianne semblait lontaine à Louna, lui ne ressentait pas cette distance, car bien qu’il ne fût qu’un misérable prof de sport il n’en gardait pas moins sa volonté de défendre les plus démunis en l’occurrence les êtres les plus fragiles au monde : les enfants.

-Eh bien si tu es Louna je suis William, c’est aussi simple que cela.

Will lui fit un sourire tendre et caressa sa joue avant de passer sa main dans ses beaux cheveux, elle était si belle.

-  J'ignore ce qui s'est passé, mais Storybrooke a réuni ma famille, et nous deux, on a réalisé nos rêves.

Sa famille … cette évocation fit frissonner le hors la loi, que dirais sa famille maintenant qu’il se souvenait de tout, quel allait être les rapports entre le prince jean et lui, et que dire de Triste Sire ou du shérif, tout cela allait certainement engendrer bien des conflits dans la ville. De plus Will pris conscience qu’il était maintenant le neveu de Jean par alliance et bien qu’il n’ait jamais entretenu de bon rapport avec lui dans cette vie comme dans l’autre il se demanda comment allait se dérouler les retrouvailles …  Quand a la réalisation des rêves, Louna n’avait que partiellement raison… certes ils étaient désormais réunis pour le meilleur et pour le pire, mais quand était-il de ses fiers compagnons et des habitants de Nottingham, l’excès d’égoïsme du hors la loi avait mis toute la cité en danger. L’esprit de William commençait à saturer face à tout ce qu’il avait abandonné et son honneur en pris un méchant coup, aussi se renfrogna-t-il imperceptiblement. Du moins c’est ce qu’il croyait car comme à son habitude Louna avait compris qu’il n’était pas d’accord avec elle, elle ota sa main de sa joue et se recula contre l’oreiller de Will désormais vacant.

-  Qu'est-ce que tu as ? Tu sais que tu peux tout me dire !

Sa voix était soucieuse et Will leva les yeux vers elle, il ne voulait pas l’inquiéter surtout dans son état, aussi comptait il bien se garder de lui dire quoique ce soit, mais le regard profond qu’elle posait sur lui l’en dissuada, il lui devait la vérité.

-Quand je suis venu te sauver, j’ai abandonné tout ce pour quoi nous nous sommes tellement battus, j’ai abandonné Nottingham et tous ses habitants, je suis impardonnable …

Sur ces mots, il se sentit si mal qu’il ne pût rester en place, il se leva et se mit à faire les cents pas devant la fenêtre. La fraicheur fit naitre une chair de poule sur son torse nu à moins que ce ne soit le dégoût de lui-même face à sa lâcheté. Puis il tourna le dos à Louna ne souhaitant pas voir la pitié qu’elle pouvait lui inspirer, il se mit devant la fenêtre et prit plusieurs inspirations pour calmer sa colère.

-Je te jure, sur la tête du Roi Richard, je te jure que nous y retournerons, nous allons retourner à Nottingham, dussè-je en mourir pour cela…

La phrase était nette et le ton tranchant, c’était une question d’honneur et de loyauté envers le bon peuple de Nottingham, il les avait déjà abandonnés une fois il ne le ferait pas deux fois …


made by MISS AMAZING.
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mon Robin des bois, mon héros, mon époux. Feat William   Jeu 8 Jan - 14:26


❝ Louna x William

   ♡ Mon Robin des bois, mon héros, mon époux !

On a toujours l'espérance que tout se passe bien, qu'aucune ombre apparaisse dans notre vie, qu'une bonne nouvelle reste une bonne nouvelle et n'emmène pas d'autres problèmes. Mais, malheureusement, il arrive souvent que la joie se transforme en tristesse simplement à cause de quelques mots, quelques différences de point de vue qui apparaisse d'un coup. Louna n'aurait jamais cru que cela lui arrive, Robin et elle, était des âmes soeurs et pourtant le destin semblait toujours vouloir les séparer. La mort de son père, son départ au royaume de son cousin Éric, la guerre contre les ogres, une lutte pour les opprimés qui ne se passe pas au même endroit et surtout un mariage avec un autre homme. Le retour des souvenirs dans un autre monde balayait tous ses évènements de la tête de Louna, elle avait avancé et savait que son passé appartenait à son futur, mais ne guiderait pas son présent. Sauf que pour son mari s'était différent et cela effrayait la future mère, c'était leur mission qui les avait assemblées, leur lutte l'un près de l'autre, mais qu'adviendrait-il si tout ce qui les unissait les séparait à présent ?

Louna était inquiète, elle pouvait voir dans le regard de son aimé qu'il pensait à quelque chose, et elle présentait que cela n'allait pas lui plaire et son instinct ne se trompait pas. Car même s'il prétendait qu'il serait William si elle était Louna, cela ne collait pas avec la suite de ses paroles.

-Quand je suis venu te sauver, j’ai abandonné tout ce pour quoi nous nous sommes tellement battus, j’ai abandonné Nottingham et tous ses habitants, je suis impardonnable …

Elle ne comprenait pas, pourquoi ce revirement ? C'était Marianne qui avait lutté contre lui pour qu'il ne vienne pas la sauver de son mariage, qu'il se devait de continuer à se battre pour son peuple et pourtant, là, il semblait qu'il regrettait son choix, alors que Louna était heureuse que finalement, il soit venu arrêter son mariage avec le shérif. Elle pouvait sentir les larmes venir, mais pour une fois, elle arriva à les retenir.

- Tout le monde va bien.

Elle avait prononcé ses mots d'une voix quasiment brisée par ses sentiments. Elle voulait le rassurer. Elle n'aimait pas le voir ainsi, quand il faisait les cent pas, cela ne révélait rien de bon. Qu'est-ce qu'elle pouvait bien dire d'autre ? D'un certain sens, elle comprenait où il voulait en venir, car à la place de Robin, jamais elle n'aurait interrompu le mariage, mais il était lui et là, elle avait l'impression de faire face à un homme qui réalisait que l'amour passait en deuxième plan. À présent, elle ne le voyait que de dos et elle ne s'était jamais sentie aussi éloignée de lui qu'à ce moment-là, posant la main sur son ventre, sa gorge se nuait à cause de son tracas.

-Je te jure, sur la tête du Roi Richard, je te jure que nous y retournerons, nous allons retourner à Nottingham, dussè-je en mourir pour cela…

La voix du jeune homme était tranchante, Louna en resta bouche bée. Non, ce n'était plus du tout Will, mais Robin des bois qui avait parlé. Alors que la colère aurait pu l'emporter, ce fut plutôt une énorme tristesse. Sa promesse raisonnait encore dans son esprit, une promesse qui pourrait les séparer à jamais.

- Tu viens de faire une promesse et je te connais assez pour savoir que tu ne reviendras pas dessus...mais tu ne penses pas que je méritais d'avoir mon propre point de vue.

Très curieusement, elle parlait très calmement, tout comme Marianne l'aurait fait. Au moins, le retour des souvenirs lui avait fait se souvenir de ce point, s'énerver ne servait à rien. ¨Posant ses pieds nus au sol en restant assis sur le lit, elle savait que c'était risqué de dire ce qu'elle pensait, mais jamais ils ne s'étaient menti et cela n'allait pas commencer maintenant.

- Si tu veux retourner à Nottingham, soit, mais ne dis pas nous, car je ne te suivrais pas dans cette aventure. Tu es mon mari, mais tu ne peux pas faire de promesse à ma place.

C'était dit, elle ne voulait pas le suivre, elle ne voulait plus de Nottingham, et même si elle savait qu'il ne pensait pas à mal, elle était quand même blessée qu'il décide de cela toute seule et vu qu'il l'avait fait, elle n'avait pas le choix de réagir comme lui.

- Ma vie est à Storybrooke, je suis Louna et Marianne, mais ici, je suis libre d'agir à ma guise, de défendre les plus démunis ouvertement. Peux-tu le comprendre ?

Elle s'empêcha de lui dire qu'à Storybrooke leur enfant aurait une meilleure vie, car Robin serait un bon père, elle en avait aucun doute, mais si elle le faisait rester ainsi, cela pourrait le rendre malheureux dans les années à venir de ne plus être Robin des bois et elle ne voulait pas en être responsable.


made by MISS AMAZING.
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mon Robin des bois, mon héros, mon époux. Feat William   Mer 14 Jan - 16:04


❝ Louna x William

   ♡ Ma Marianne, ma vie, mon unique amour !

Les quelques mots qu'elle prononça pour lui assurer que tout le monde allait bien ne le rendirent pas mieux pour autant, certes ils étaient tout deux en bonne santé mais qu'était devenu les braves gens de Nottingham et ses fiers compagnons... Où était Petit Jean ? Tout cela lui pesait sur la conscience aussi jura t-il en lui-même et à sa femme qu'il les ramènerait chez eux même si il devait en mourir. Il avait prononcé ses mots avec une dureté qui le surpris lui-même, Will n'était pas d'un tempérament explosif mais il lui semblait que Robin était plus ainsi. Ce dédoublement de personnalité mettait son esprit et son caractère pourtant doux à dur épreuve.

Il s'apprêtait à se tourner pour sourire à Louna quand elle se mit à parler à son tour.

-   Tu viens de faire une promesse et je te connais assez pour savoir que tu ne reviendras pas dessus...mais tu ne penses pas que je méritais d'avoir mon propre point de vue.

Will en resta bouché bée, jamais il n'avait remis en question le fait que son épouse puisse avoir sa propre opinion, non c'était une femme fière et indépendante que se soit dans cette vie ou dans l'autre elle ne s'était jamais laissé faire par quelqu'un dont elle n'approuvait pas les idées sauf lorsqu'elle avait dû épouser ce maudit shérif. Le jeune homme l'observa tandis qu'elle parlait d'une voix posée, c'était la voix de Marianne car Louna elle aurait fondu en larme ou hurler. Elle posa ses pieds au sol et s'assit au bord du lit tourna par la même occasion le dos à Will. Le fait de ne plus voir son visage et les expressions qui y passait perturba d'autant plus le jeune homme qu'il ne comprenait pas pourquoi elle agissait ainsi au lieu de venir se réfugier dans ses bras.

-  Si tu veux retourner à Nottingham, soit, mais ne dis pas nous, car je ne te suivrais pas dans cette aventure. Tu es mon mari, mais tu ne peux pas faire de promesse à ma place

La surprise le saisit tellement qu'il recula de quelques pas et bascula en arrière, il tomba assis sur le sol non loin de la fenêtre, jamais il n'aurait pensé qu'elle ne voudrais pas le suivre, certes ils habitaient à Storybrooke depuis un moment maintenant mais leur vrai foyer c'était Nottingham ! Dans son cœur et malgré tout l'amour qui portait à sa femme quelque chose se fissura, Louna ne voulait plus vivre avec lui. Etait ce parcequ'il n'était plus le robin qu'elle avait connu ? Qu'il avait failli à sa mission ?

Un terrible mal de tête l'obligea à fermer les yeux et à prendre sa tête dans ses mains, il resta ainsi un long moment ne sachant que dire à Louna tant il était incapable de réfléchir et de formuler quelque chose de cohérent.

-   Ma vie est à Storybrooke, je suis Louna et Marianne, mais ici, je suis libre d'agir à ma guise, de défendre les plus démunis ouvertement. Peux-tu le comprendre ?

Will leva les yeux vers son dos, ne pas pouvoir la regarder ne l'aidait pas à rester calme. Certes il comprenait qu'elle pouvait agir à sa guise dans cette ville puisqu'elle n'était plus obligée de vivre selon les conventions dû à son rang. Robin avait depuis bien longtemps quitter le rôle qu'il était censé jouer pour devenir un hors la loi, il n'avait donc pas eu à subir toutes les conventions et encore c'était un homme il avait donc toujours une plus grande liberté d'action que sa compagne.

Je peux le comprendre mais l'accepter est autre chose, dois je te rappeler que c'est toi qui ne voulait pas que j'abandonne les bonnes gens de Nottingham ? Maintenant que nous avons retrouvé la mémoire, oserais tu me dire que tu n'es plus inquiète pour eux ?

-Will sentait une colère froide monté en lui, il avait toujours fait ce qu'il fallait pour garder Marianne à ses côtés, même si ses plans étaient risqués pour lui comme pour elle, jamais il n'avait douté de la jeune femme, lui aurait elle demander de mourir il l'aurait fait rien que pour lui faire plaisir.

Il se releva et commença à rassembler ses affaires pour s'habiller, si il restait ici il ne saurait comment il allait réagir, et il ne voulait en aucun cas mettre Louna et leur enfant en danger si il perdait le contrôle. Il ne se reconnaissait plus et cela l'effrayait encore plus. Finalement il se tourna vers son épouse et lui demanda avec plus de douceur qu'il ne s'en saurait cru capable à un tel instant.

-Nous sommes enfin réunis mais tu serais prête à m'abandonner pour rester ici c'est bien ce que tu es en train de me dire n'est ce pas ?

Une douleur intense vint lui serrer le cœur tandis qu'il comprenait qu'une fois de plus Louna et lui n'était pas d'accord. Peut être était ce leur destin finalement, la providence essayait une fois de plus de les séparer.


made by MISS AMAZING.
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mon Robin des bois, mon héros, mon époux. Feat William   Mer 28 Jan - 17:42


❝ Louna x William

   ♡ Mon Robin des bois, mon héros, mon époux !

Qui abandonnait l'autre ? Celui qui voulait partir ou celui qui voulait rester ? Comment savoir quelle décision pousse à l'abandon ? Louna voulait rester à Storybrooke, mais c'était Robin qui avait fait la promesse de retourner à Nottingham, sans même en parler d'abord avec elle, comme-ci pour lui, il était certain que l'ancienne princesse voulait retrouver son château, son peuple, son ancienne vie, mais ce n'était pas le cas. La journaliste était heureuse à Storybrooke, ici tout lui avait souri. Il devait oublier que sans ce nuage, ils ne seraient peut-être pas mariés, elle ne serait pas enceinte de lui, oubliait-il l'enfant qu'elle portait ? Oui, c'était la principale raison qui poussait Louna à vouloir rester, elle rêvait d'une grande vie pour lui, une vie où il serait libre d'agir à sa guise. Elle était certaine que Robin serait un bon père et n'osait en parler, lui prouver que pour le moment, il ne pensait qu'à lui ou était-ce elle qui se recentrait sur ses envies ? En tout cas, ils ne voyaient pas l'avenir de la même façon et cela poserait soucis.

Elle ne lui faisait pas face, ne voulant pas lui montrer qu'elle avait été blessée par ses paroles, mais au lieu de s'énerver, elle restait calme à l'image de la princesse qu'elle avait été, expliquant son avis, elle ne pouvait pas lui cacher son ressentiment. Il avait fait une promesse sans en discuter avec elle, personne ne prendrait de décision à sa place, ce temps était révolu, elle était si fière de l'évolution de la femme dans son monde, que de penser que Will prenait une décision à sa place lui fit l'impact d'une insécurité de statut de femme libre.

Elle lui demandait s'il pouvait comprendre, que sa vie appartenait à Storybrooke et non à la forêt enchantée. Louna comprenait que son Robin reprenne goût à l'aventure, qu'il souhaite protéger son peuple, mais elle avait peur qu'il regrette son choix d'avoir empêché son mariage vu ce qu'il avait dit.

Je peux le comprendre mais l'accepter est autre chose, dois je te rappeler que c'est toi qui ne voulait pas que j'abandonne les bonnes gens de Nottingham ? Maintenant que nous avons retrouvé la mémoire, oserais tu me dire que tu n'es plus inquiète pour eux ?

Ce fut comme un coup en plein coeur, voulait-il dire que c'était de son fait à elle ? Lui reprochait-il de ne plus avoir les mêmes objectifs ? Bien sûr, elle avait pensé à son peuple, mais contrairement à lui, elle sentait qu'il était en sûreté.

- Jean, Triste Sire et Guy sont ici, même Richard et ma grand-mère, notre peuple aussi, je suppose. Donc non, je ne suis pas inquiète, je suis sûre qu'ils vont bien.

Elle osait enfin se tourner vers lui, elle le voyait rassembler ses affaires et pour le coup, c'est elle qui se sentait abandonner. Louna ne savait plus quoi lui dire, d'accord, il voulait vérifier que le peuple allait bien, mais elle avait la certitude que dans un sens, il souhaite toujours repartir dans la forêt enchantée, car pour lui, c'était sa place.

-Nous sommes enfin réunis mais tu serais prête à m'abandonner pour rester ici c'est bien ce que tu es en train de me dire n'est ce pas ?

Il avait parlé avec plus de douceur, mais cela n'empêcha pas àLouna de se mettre enfin à pleurer, elle avait retenu ses larmes le plus longtemps possible, mais là, elle n'en pouvait plus, cela sonnait tellement comme une rupture alors qu'ils venaient de se retrouver.

- Je n'en sais rien, je m'attendais pas à ça, mais ma vie est ici et tu dis que la tienne est là-bas.

Elle le regarda droit dans les yeux, sentant déjà un fossé s'installer entre eux deux, elle continuait à caresser son ventre, car pour se rassurer, elle et l'enfant. S'il partait, elle se retrouverait seule avec son bébé, allait-elle pouvoir s'en sortir ? C'est vrai qu'à présent, elle se sentait vraiment mère, réagissant même dans ce sens, mais c'est dur de se dire que pour le meilleur de son enfant, elle devait se séparer de son père.

- Tout est différent, j'ai toujours les souvenirs de Louna mélangés avec ceux de Marianne, je ne veux pas faire les mêmes erreurs.

Elle ne parlait pas de Robin, mais bien de celle de se laisser dicter sa vie, c'était peut-être égoïste, mais elle voulait penser à sa famille plus qu'aux autres. Il était vraiment temps quelle profite de l'instant présent, puis sa mission restait la même à Storybrooke, elle continuait de se battre pour les plus démunis. Se frottant les yeux, elle annonça :

- Je dois éviter de trop bouger, ordre du médecin, je resterais à présent ici jusqu'à l'accouchement.



made by MISS AMAZING.
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mon Robin des bois, mon héros, mon époux. Feat William   Jeu 29 Jan - 16:49


❝ Louna x William

   ♡ Ma Marianne, ma vie, mon unique amour !

Lorsqu'elle évoqua la présence de ses pires ennemis dans la ville William sentit un nouvel accès de colère monter en lui qui le déconcerta, mais il fût bien vite estompé par la notion que le bon roi Richard Cœur de Lion était lui aussi a Storybrooke. Il était bien évidemment contraint de reconnaître que le peuple de Nottingham devait de ce fait être également ici, mais il ne comprenait pas pourquoi Louna ne voulait pas revenir dans la forêt enchanté, c'est leur vrai maison là bas. Il lui demanda alors avec douceur si elle envisageait de l'abandonner pour rester ici, cela le blessait au plus profond de lui-même, le simple fait de songer qu'il ne pourrait plus être avec elle alors qu'il avait tant sacrifier pour cela le faisait se sentir comme si on lui brulaît le cœur avec un fer chauffé à blanc.

-Je n'en sais rien, je m'attendais pas à ça, mais ma vie est ici et tu dis que la tienne est là-bas.

Il avait donc raison, elle envisageait sérieusement de mettre fin à leur couple pour rester ici, elle abandonnait tous les principes pour lesquels elles s'étaient battue depuis des années et pourquoi ? Une vie plus monotone dans une ville remplie de personnes venant de mondes divers. Il leva les yeux sur elle prêt à lui dire qu'il était déçu de voir qu'une fois encore il passait après les désirs de la jeune femme quand il vit les larmes sur son visage. Si il n'avait tenu qu'à Will il l'aurait pris dans ses bras pour l'apaiser mais il ne savait plus très bien qui il était et à cet instant c'était Robin qui dominait, et bien que les larmes de sa bien aimée le touche il ne voulait pas capituler.

-Tout est différent, j'ai toujours les souvenirs de Louna mélangés avec ceux de Marianne, je ne veux pas faire les mêmes erreurs.

Ce fût comme un coup de massue sur le pauvre crâne du jeune homme ainsi elle considérait sa vie antérieure comme étant plein d'erreur. Bien malgré lui il ressentit le fait qu'elle est choisit de l'aimer plutôt que de choisir un bon parti comme étant l'une de ses erreurs. Il afficha un masque impassible pour ne pas qu'elle puisse lire dans ses yeux, il continua à la regarder toute chaleur disparue. Enfin il l'a vit s'essuyer les yeux pour chasser les ultimes traces que ses pleurs avaient laissés.

-Je dois éviter de trop bouger, ordre du médecin, je resterais à présent ici jusqu'à l'accouchement.

Le bébé, Will ne l'avait certes pas oublier et il savait qu'il serait moins en danger ici à Storybrooke néanmoins il serait prince à Nottingham et apprendrait tout ce qu'un bon roi doit savoir pour assurer la prospérité de son peuple. Il ne perdit pas de temps à réfléchir trop longuement il savait déjà qu'il ne changerait pas d'avis, et Louna venait d'être très claire, elle ne viendrait plus à la maison dans les bois jusqu'à la naissance.

-Et bien soit puisque tu sembles considérer que ton ancienne vie était pleine d'erreur dont je dois sûrement en faire partie puisque j'étais là presque tout le temps, je pense que je vais m'absenter quelques jours, ainsi tu pourras te reposer.

La dessus, il prit un sac et y fourra ses maigres affaires qu'il avait laissé chez Louna, il termina de s'habiller à la hâte sans laisser la possibilité à Louna d'intervenir, il ouvrit la porte et sortit rapidement.  Il jeta son sac à l'arrière de la voiture et démarra rapidement, il devait retrouver ses fiers compagnons et savoir ce qu'ils allaient faire pour arriver à retourner dans la forêt enchantée. Tandis qu'il roulait des larmes qu'il n'avait senti venir coulèrent, il les ôta d'un geste rageur avant d'accélérer un peu plus pour rentrer là où il se sentirait le mieux : dans les bois.


made by MISS AMAZING.
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mon Robin des bois, mon héros, mon époux. Feat William   
Revenir en haut Aller en bas
 

Mon Robin des bois, mon héros, mon époux. Feat William

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Terminé] Robin des bois ? Non...
» Vitali, le robin des bois en jupe.
» Sir Godefroy
» Flèches GN
» [UPTOBOX] Elle voit des nains partout ! [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Once Upon a Curse ::  :: Les Archives :: Archives Storybrooke-