★ Coup de cœur Novembre 2016 de Disney World Pub
★ Coup de cœur Mars 2017 de Ouaf Ouaf Pub

Le forum fête ses 5 ans d'existence !
Venez ici nous laisser votre plus beau message !
Inscrivez votre forum sur notre Top-Site !

L'histoire se déroule en Octobre 2013.

« Tant qu'il y a assez de place pour stocker les guimauves, tout va bien. »
par Valentine Bellamy dans You gave up the fight, you left me behind


Charming ೨ Henry ೨ Ruby ೨ August

Partagez | 
 

 Réunion au sommet (Damien et Carrie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



Invité
Invité



MessageSujet: Réunion au sommet (Damien et Carrie)   Sam 24 Mai - 21:31


Charivari & Coraline & Damien

La nuit tombait sur Halloweentown même si ça ne faisait pas une grande différence. Car tout était en noir et blanc. Pour quelqu’un qui est habitué à vivre dans un monde en couleur, cela pouvait sembler difficile à supporter à la longue. Pour ne pas dire, que ça pouvait rendre complétement fou.

Cela faisait quelque mois que Charivari avait temporairement emménagé chez Damien, Un jeune homme qui partageait, pour le moment, les mêmes objectifs que lui. La maison où il s’était installé était grande, mais pas suffisamment pour trois personnes. Le ménage était laissé à l’abandon et l’édifice commençait à donner des signes de vétusté. De plus, l’endroit était envahi par les livres. On ne pouvait pas faire un pas sans trébucher sur un bouquin. Ce n’était pas qu’ils étaient mal rangés, non ! Ils occupaient tout l’espace virtuellement disponible. Armoire, table commode, buffet, penderie… tout contenait des livres. Cela rendait, par moment, la vie un peu difficile pour les invités de Damien. C’était ce dernier qui les accumulait soit-disant pour ses recherches.

La vie de Charivari dans ce nouveau monde ne se passait pas très bien. Car, depuis son échec auprès des habitants d’Halloweentown, il était devenu particulièrement irritable. Le problème, c’était que personne n’aimaient sa musique et cela commençait à jeter le doute en lui. Ce qui était incompatible avec son incommensurable Ego. Son sens des réalités et son orgueil se combattait violemment et le champ de bataille était son propre esprit. Un champ de bataille dévasté et constamment tourmenté. S’il admettait la vérité, à savoir qu’il n’avait pas l’étoffe d’un grand musicien, son monde s’écroulerait. Par ailleurs si son orgueil prenait le dessus, il s’enfoncerait encore un peu plus dans la folie.

Il errait dans la maison, refusant de sortir et se repliant peu à peu sur lui-même. Encore plus que la solitude, l’inactivité commençait à le rendre fou. Ces pensée était noire et son raisonnement faussé par un ego qui refusait de se taire :

* Cette vielle maison est obscure et sale un peu comme tout ce foutu pays ! D’ailleurs ses habitants ne valent pas mieux. A croire que l’univers n’est peuplé que d’inculte sans aucun bon gout ! Je vais devenir fou ! Il faut partir ailleurs et vite !
Et voilà que Damien me convoque pour exposer un de ses nouveaux plans farfelus pour quitter ce monde en noire et blanc dédié aux citrouilles, aux squelettes et aux sorcières.
Enfin…  NOUS convoque ! Y a l’autre… Depuis que cette gamine est arrivée, je n’arrivais plus à me concentrer sur ma musique ! Elle n’a aucun gout ! Et bien-sûr, elle ne se prive pas d’étaler sa bêtise en donnant son avis à tout bout de champ. Principalement en ce qui concerne ma musique ! Je me demande vraiment pourquoi Damien tient tant à la garder avec nous !?
Néanmoins s’il y a la moindre chance de quitter ce pays sans aucun intérêt, Je dois la saisir. Après tout, Damien est peut-être ma seul chance de partir d’ici. *


Charivari descendait les marches qui menaient au rez-de-chaussée. Les lattes du planché grinçaient sous ses pas qui le rapprochait de la salle de réunion ou l’attendait Coraline.
Il jeta un coup d’œil à la jeune fille, sans dire un mot, l’air condescendant.

Il pensait :
*Va-t-elle encore dire quelque chose ? Elle est tellement imprévisible. Pourvu que je sois vite parti d’ici. Là où je n’aurais plus à la voir !*

La fragilité mentale du ménestrel était palpable. Et vivre enfermé avec deux personnes dans une maison trop étroite qui respirait le désordre et l’ennui rendait charivari très intolérant vis-à-vis de toute autre personne que lui-même.
FICHE ET CODES PAR EPISKEY.
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réunion au sommet (Damien et Carrie)   Lun 16 Juin - 16:36


Charivari, Damien & Coraline

On ne pouvait pas dire que la vie souriait à Coraline. Alors qu’elle avait passé des années à rêver de vivre autre chose que son morne quotidien, elle regrettait à présent une vie tranquille auprès de sa mère. Voilà que maintenant, elle était prisonnière d’un monde en noir et blanc, menacée par une affreuse sorcière qui souhaitait lui voler ses yeux pour capturer son âme. Elle n’avait jamais rencontré de créature plus terrifiante que l’Autre Mère. Mais il semblait que celle-ci ne la poursuivait pas, au plus grand étonnement de l’adolescente. Jusqu’à ce qu’elle comprenne pourquoi : parce que, tôt ou tard, Coraline reviendrait vers elle pour rentrer chez elle. Elle n’aurait pas le choix. Et cette perspective l’angoissait terriblement.

Son seul espoir était Damien, qui s’était passionné pour les portails permettant de circuler entre les deux mondes. Il lui avait promis qu’il trouverait une solution, en plus de l’avoir prise chez lui tout en faisant de son mieux pour lui redonner le sourire dans un monde plutôt sinistre. Sans lui, elle aurait eu de sacrés ennuis et serait peut-être même déjà retombée dans les filets de l’Autre Mère. Malheureusement, rien n’est parfait, et dans ce cas précis, le problème portait le nom de Charivari. Non seulement sa musique était insupportable, mais en plus il prenait la mouche à la moindre occasion et rendait la vie en communauté particulièrement étouffante et difficile. Elle-même était loin d’être un ange de douceur et quelqu’un comme lui avait le don de réveiller son mauvais caractère. Elle l’aurait volontiers viré de cette maison s’il n’y avait pas eu Damien, qui pour une obscure raison tenait à héberger cet être insupportable.

Malheureusement, étant la dernière arrivée, elle ne pouvait pas dire grand chose. A part râler, lever les yeux au ciel et l’ignorer superbement à chaque fois qu’ils se trouvaient dans la même pièce. Heureusement ce jour là, elle avait de quoi être un peu plus enthousiaste puisque Damien leur avait demandé à tous deux de se réunir dans le salon, où il comptait leur exposer son nouveau plan afin qu’ils puissent tous quitter ce monde sans avoir besoin d’affronter la terrifiante sorcière. Ce n’était pas la première fois que cette scène se produisait, et elle devait bien admettre que son enthousiasme s’était quelque peu émoussé. Elle avait peur d’être déçue, une fois de plus, étant donné tous les échecs qu’ils avaient essuyé jusqu’à maintenant.

Elle était tranquillement assise, accoudée sur la table lorsque Charivari entra avec son habituel air renfrogné. A la manière dont il la regarda, la jeune fille fronça les sourcils, n’aimant pas particulièrement être jaugée avec une telle condescendance.

« Quoi ? » demanda-t-elle de son ton le plus désagréable.

Décidément, jamais elle ne serait capable de s’entendre avec lui. Pourtant, ils auraient pu, partageant la même épreuve : tous deux étaient exilés dans un monde qui n’était pas le leur et duquel ils souhaitaient s’échapper. Et pourtant depuis les toutes premières secondes où elle était entrée dans cette maison, Charivari semblait avoir tenu à lui rendre l’existence insupportable. Et Coraline n’était pas du genre à se laisser faire aussi facilement, espérant même finir par le pousser vers la sortie. Voilà à peine quelques secondes qu’ils se trouvaient dans la même pièce et l’atmosphère était déjà incroyablement tendue.

« Damien ! » appela-t-elle, espérant faire descendre le jeune homme au plus vite.

Puis, elle se tourna vers Charivari et lui jeta un regard noir, comme pour le dissuader de faire une quelconque remarque désagréable. La mine boudeuse, elle se mit à tapoter sur la table machinalement, sachant parfaitement que c’était susceptible de l’énerver et désirant le faire sortir de ses gonds, juste pour s’amuser un peu.
FICHE ET CODES PAR EPISKEY.
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réunion au sommet (Damien et Carrie)   Mer 9 Juil - 21:18


Charivari & Coraline & Damien

« Quoi ? »

Dans un univers hypothétique où régnerait en maitre la médisance, la malveillance et l’agressivité, Coraline serait une reine tyrannique, gouvernant un monde de chaos et son « Quoi ? » incisif pourrait débiter un arbre en tranches fines.
En l’occurrence, l’arbre c’était Charivari et il est bien connu que les arbres ont horreur d’être découpés en morceaux.
Répondre à cette provocation était tentant ! Très tentant ! Lui faire ravaler ses paroles et lui prouver que le plus fort c’était lui. Qu’il était quelqu’un d’important, ou du moins, qu’il allait le devenir, alors qu’elle ne serait jamais qu’une petite pleurnicheuse.
Mais, trop souvent cela ce terminait en véritable rixes sanguinaires. Et contrairement à ce qu’on pourrait croire, le ménestrel n’avait pas toujours le dessus sur la gamine.
De plus, ces derniers temps, il n’était pas au mieux de sa forme. Ses forces le quittaient petit à petit et même, la simple perspective d’une prise de bec avec sa pire ennemie du moment l’épuisait littéralement. Il se contenta donc de la regarder l’air frustré et détourna le regard.
Pourtant, ils avaient le même problème tous les deux. On aurait pu croire que leur infortune commune les aurait rapprochés, mais ce n’était pas le cas.

*Dommage,* se dit-il, *si seulement elle n’était pas une sale petite peste exaspérante, égoïste, négative, ect… Ils auraient pu être am… enfin, se supporter… peut être…*

« Damien ! »

Le Ménestrel ne put s’empêcher de faire une grimace de douleur au moment où il eut l’impression que ses tympans volaient en éclat sous l’effet de la vibration stridente provoquée par la voix haut perchée de la jeune fille.

*Et maintenant elle crie,* pensa-t-il.  

C’est aussi insupportable que d’écrire une page de 600 mots.
Une chose était sure, elle ne ferait jamais une carrière dans la chanson. Ou alors dans un cabaret pour malentendant ! Cette idée amusa Charivari qui esquissa un sourire. Mais en voyant le regard que lui lançait la jeune fille, Il se reteint de ricaner devant elle.
Si non, il lui fallait bien reconnaitre qu’elle avait raison, il était temps que Damien arrive. Quand il était là, la situation devenait plus supportable. Il avait l’art de raisonner et de convaincre par le dialogue et l’analyse. C’était un don qu’il avait depuis toujours et même cette harpie miniature était obligée de se calmer quand Damien était présent.

Brusquement, Charivari eu un frisson. Quelque chose n’allait pas, mais il n’arrivait pas à mettre le doigt dessus. Il grinçait des dents, et Un tic nerveux, irrégulier et incontrôlable venait faire tressaillir la paupière de son œil droit. Soudain, il comprit, tout son être se crispait sous l’effet d’un son. C’était un bruit de percussion qui l’agressait, un bruit tout proche, qui venait d’à côté de lui. Coraline tapotait nonchalamment la table avec ses doigts. Le musicien faisait tout pour ne pas réagir, mais plus il tentait d’ignorer de bruit, plus il semblait insistant et fort. A présent le son résonnait comme des coups de marteau à ses oreilles : BAM… BAM… BABAM… BAM… BABABAM… BAM…
Il regardait nerveusement les doigts de Coraline qui frappaient le bois de la table, les uns après les autres, sans ordre précis, tout en cherchant un moyen de penser à autre chose mais en vain. Au bout d’un moment, il n’en puis plus. Il se retourna vers la jeune fille et, sous l’effet de la colère, lui cria dessus :

« T’A PAS BIENTÔT FINI DE TAPER SUR LA TABLE ESPÈCE DE… »

En voyant le sourire narquois qu’affichait à présent Coraline, il s’interrompit et se figea, lui lança un regard assassin, se retourna en croisant les bras l’air boudeur et appela :

« DAMIEEEEN !! »

Il était vraiment temps qu’il arrive !

FICHE ET CODES PAR EPISKEY.
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réunion au sommet (Damien et Carrie)   Ven 15 Aoû - 18:36


Charivari, Damien & Coraline

Oui elle était agressive, oui elle n’était pas franchement cordiale, mais honnêtement, elle avait plutôt de bonnes raisons, non ? Ce Charivari était tout simplement insupportable, un véritable parasite. Et était-il obligé de porter un nom si ridicule ? Coraline s’était retenue de rire la première fois qu’elle l’avait entendu, mais avait rapidement perdu cette bonne habitude en voyant à quel point il semblait tenir à lui pourrir l’existence. Comment Damien pouvait-il supporter d’avoir un tel être sous son toit ? Il était bien trop gentil, voilà tout ! A sa place, elle l’aurait depuis bien longtemps envoyé promener, c’était tout ce qu’il méritait. Mais non, il devait rester là et elle était contrainte de le supporter alors même qu’elle avait bien d’autres choses à penser. On ne pouvait pas dire que sa vie était simple actuellement. Elle était dans un autre monde que le sien, elle qui quelques temps auparavant n’aurait jamais pu imaginer qu’une chose pareille existe. Elle était séparée de ses parents et surtout, la menace de l’Autre Mère pesait sur elle continuellement. La seule solution était que Damien trouve un moyen afin qu’elle puisse rentrer chez elle au plus vite, sans être contrainte de retomber dans les pattes de l’horrible sorcière.

Elle savait parfaitement ce qu’il pensait d’elle : qu’elle était agaçante et insupportable. Il se trouvait que l’animosité était réciproque et que sans le propriétaire des lieux ils se seraient sans doute déjà entretués depuis bien longtemps. Ce n’était pas l’envie qui lui manquait ceci dit. Tout en lui était prompt à déchainer chez la jeune fille une certaine agressivité. C’est pourquoi le faire sortir de ses gonds était peu à peu devenu son passe-temps préféré. Il faut dire qu’il s’énervait si rapidement que c’en était presque trop facile. Et surtout incroyablement amusant. Devant son air exaspéré, elle ne put résister et, l’air de rien, commença à taper sur la table avec ses doigts, en un rythme régulier. C’est avec un certain plaisir qu’elle le vit regarder autour de lui afin d’identifier la provenance du bruit, pour enfin s’apercevoir qu’il venait d’elle.

L’air de rien, elle continua, sachant parfaitement que l’explosion ne tarderait pas à venir. Et elle avait raison. Elle continua, continua encore en s’efforçant de regarder ailleurs, comme si elle n’était absolument pas consciente de l’ouragan qui était sur le point de s’abattre. Quand, enfin, il arriva elle fut presque surprise qu’il hurle autant. Qu’il soit même pratiquement sur le point de l’insulter. Lentement, elle se tourna vers lui, un sourire narquois sur ses lèvres. Puis, toujours aussi calmement, elle lui posa une simple question destinée à augmenter sa fureur.

« Un problème ? » demanda-t-elle d’un ton qui se voulait concerné. Sauf que son regard amusé et son sourire démontraient bien ses intentions. « Pas la peine de crier aussi fort, il va descendre. »

Puis, son sourire s’élargit et elle recommença à tapoter la table. Badam, badam, badam. Inlassablement et toujours le même rythme qui se répétait. Elle se demanda s’il finirait par réellement exploser à force de se mettre aussi en colère. Ce serait une expérience amusante à tenter. Et d’ici que Damien descende, elle avait un peu de temps pour la tester. Elle se sentait en position de force alors autant en profiter.

« Tu sais, j’ai remarqué que tu avais du mal à contrôler ta colère. Tu devrais peut-être penser à consulter. » Elle pensait à un psychiatre, oubliant l’espace d’un instant que cela n’existait probablement pas à Halloweentown. « J’ai entendu dire que la solitude dans ces moments-là était la meilleure solution. Tu devrais peut-être y penser... »

Pars, pars ! Voilà ce qu’elle voulait dire. Elle voulait tout simplement se débarrasser de lui et pouvoir enfin être tranquille lorsqu’elle le souhaitait. Etait-ce vraiment trop demandé ? Mais elle n’eut pas le temps d’aller plus loin car des pas se firent bientôt entendre dans les escaliers...
FICHE ET CODES PAR EPISKEY.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réunion au sommet (Damien et Carrie)   Sam 16 Aoû - 15:07


Charivari, Damien & Coraline

Dans le fouillis qu'était son bureau, Damien observait sa dernière acquisition : une pierre parfaitement trouée en son centre. C'était peut-être une réflexion puérile et absolument non-scientifique, mais le jeune homme avait l'impression que s'il lâchait cette pierre ou cessait de la regarder, elle se volatiliserait. Après tout, l'objet était magique.

Le natif du monde sans couleur ne pouvait pas s'empêcher d'être enthousiasme en ce jour. Dire qu'au moment où il avait organisé la réunion avec les autres habitants de la maison, il n'avait aucun plan. Tôt au matin, il s'était dirigé vers le cimetière pour parler à Pandore. Damien ne savait pas pourquoi, mais quand il parlait à cette personne, il en ressortait le cœur rempli d'espoir et le fait de trouver les portes menant vers d'autres mondes ne semblait plus être un doux rêve. Et vu que la réunion allait aboutir sur une énième constatation que leur projet n'avançait pas... Il en avait bien besoin !

Au lieu de Pandore, le jeune homme était tombé sur une espèce de feu follet, celui qui n'arrêtait pas de l'ennuyer sur le fait que le voyage entre les mondes était quelque chose de très facile et qu'il était un idiot de ne toujours pas avoir trouver. Bref, Damien n'était pas vraiment content de tomber sur Calcifer. C'était avant d'obtenir cette pierre en échange d'une part insignifiante de lui-même.

Maintenant, les choses lui semblaient limpides comme si on l'avait délesté d'un poids sur son cœur. Un début de projet germait dans son esprit. C'était vraiment étrange... pourquoi n'y avait-il pas pensé avant ? C'était logique pourtant, il n'y avait qu'une seule porte dont il connaissait clairement l'emplacement.

Quelques jours plus tôt, il n'aurait jamais réfléchi à un tel projet. Coraline avait trop peur de la sorcière qu'elle appelait Autre Mère pour qu'il ose aborder le sujet. Maintenant, quand il y pensait... ce n'était pas qu'il s'en fichait mais c'était juste qu'il ne ressentait... rien. Un vide là où il aurait dû ressentir des remords ou des incertitudes. Curieux, mais il n'avait pas vraiment le temps de réfléchir à ce détail.

Plongé dans ses réflexions, Damien n'avait pas entendu le premier appel de Coraline. Par contre, il aurait fallu habité à l'autre bout de la ville pour ne pas entendre le cri poussé par Charivari.

« DAMIEEEEN !! »

L'intéressé sursauta devant ce cri, la pierre lui échappa des mains, ricocha sur le bureau et roula par terre où il aurait continué sa course si un des nombreux ouvrages étaler sur le sol ne l'avait pas arrêter. Après un petit instant de panique, Damien poussa un soupir de soulagement en refermant sa prise sur l'objet qu'il fourra dans sa poche.

En temps normal, il aurait senti une boule de stress se former dans sa gorge devant l'approche du début de la réunion. Pourtant, ici, il était étonnamment calme. Encore cette sensation déroutante de vide. Peut-être aurait-il dû prêter plus d'attention aux termes du contrat passé avec le feu follet ?

Damien laissa cette question de côté. Il valait mieux être en bas avant que Charivari ne se lance dans un nouvel appel ou pire : dans une de ses nouvelles compositions.

Le regard baissé pour éviter de trébucher sur un autre livre qui envahissait toute la maison, la main dans sa poche tenant toujours la précieuse pierre avec cette impression qu'il ne devait en aucun cas la lâcher, le jeune homme descendit les escaliers quatre à quatre. Il ne leva les yeux que lorsqu'il arriva dans la pièce où l'attendaient Charivari et Coraline. Le sourire optimiste qu'il affichait disparut très vite. Damien eut immédiatement l'impression d'interrompre quelque chose.

"Euh... je vous dérange... peut-être ?" Hasarda-t-il d'une voix aussi hésitante que mal assuré.

Le jeune homme ne comprenait pas pourquoi ces deux-là ne s'entendaient pas. Sans doute parce qu'il était trop occupé dans ses recherches pour faire attention aux indices évidents qui se présentaient devant lui. C'est vrai que le talent de musicien de Charivari était discutable, sans doute parce qu'il venait d'un autre monde donc Damien s'était toujours montré poli sur ce sujet.

"Si vous voulez, je vous laisse terminer et je reviendrais plus tard." Continua-t-il en faisant un bref signe vers la porte de sa main libre (l'autre n'aurait relâché le contenu de sa poche pour rien au monde). "Pour parler... de ce dont on doit parler."

Un prétexte pour un repli stratégique ? Peut-être.

FICHE ET CODES PAR EPISKEY.
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réunion au sommet (Damien et Carrie)   Ven 26 Sep - 13:44


Charivari & Coraline & Damien

« DAMIEEEEN !! »

L’ignorer ! C’était la seul solution pour ne pas devenir complètement chèvre. C’était ce que pensait Charivari, mais peut-on vraiment ignorer quelqu'un ? D’autant plus, que ce quelqu’un était Coraline !?
Et cette dernière était bien décidée à faire de la vie du musicien, un véritable enfer.

« Un problème ? »

Si le cynisme,  n’existait pas, elle l’aurait sans doute inventé. Et il était extraordinaire de voir comment deux mots anodins une fois prononcé par la jeune Coraline, pouvais ce transformer en critiques acerbes et méprisantes. Néanmoins le musicien tenait bon, et faisait mine de ne pas l’écouter, le regard perdu dans le vague.

« Pas la peine de crier aussi fort, il va descendre. »

*Do, Re, Mi, Fa, Sol, La, Si, Do… Do, Re, Mi, Fa, Sol, La, Si elle continue je vais l’étrangler !!! RHHHHAAA !!! Ça marche pas !!!*
Le ménestrel avait beau déployer toutes sortes d’astuces afin de ne pas prêter attention aux remarques de la jeune fille, rien n’y faisait.
Charivari parvenait à ne rien laisser transparaitre, mais tôt ou tard, il finirait par craquer, ce n’était qu’une question de temps.

« Tu sais, j’ai remarqué que tu avais du mal à contrôler ta colère. Tu devrais peut-être penser à consulter… J’ai entendu dire que la solitude dans ces moment-là était la meilleure solution. Tu devrais peut-être y penser... »

Alors que le ménestrel commençait à céder sous le poids de la colère et perdait peu à peu son masque d’indifférence. Son expression se figea pour laisser place à un air embêté.
Cela sonnait comme un affront. Le sourire narquois de Coraline ne laissait aucun doute à ce sujet. Néanmoins, la perplexité se lisait sur le visage du musicien.
« Consulter » mais consulter quoi ? Consulter un livre ? Il est vrai qu’il y en avait plein la pièce… Mais duquelle voulait elle parler ? Un élément lui échappait. Etait-il trop idiot pour comprendre ? Ou était-ce elle qui était complètement folle ?
C’en était trop, il n’avait peut-être pas tout compris, mais il n’était pas dit qu’il ne répondrait pas un affront directe lancé par sa pire ennemie… quelque puisse être cet affront…
Et pour cela il allait utiliser les grands moyens !
Si il y avait bien quelque chose dont Charivari ne se séparait jamais, c’était sa vieillie Mandoline. Elle ne payait pas de mine et n’avait plus sa jeunesse d’autre fois, elle était abimée et même maladroitement rapiécée ici et là mais rendait encore un joli son… Enfin, quand ce n’était pas Charivari qui s’en servait.
Ce dernier la brandissait à présent telle une arme mortelle. Et il s’apprêtait à s’en servir contre la jeune fille. Il mit un pied sur la table et commença à en jouer très fort. Le musicien s’escrimait à jouer le plus faux possible, ce qui ne changeait pas grand-chose à ses performances habituelles.
L’effet ne se fit pas attendre, La demoiselle se mis les mains sur les oreilles, tout en grimaçant.
Et comme si ça ne suffisait pas, comme pour asséner un coup de grâce, il se mit à CHANTER !

« C’EEEEEST L’HISTOIRE D’UNE PETITE PESTE INSUPORTAAAAABLE !!!!!!!!!! PERDUUUUEUUUU DANS UN MOOONDE OU ELLE N’AVAIT RIEN A FAIIIIRE !!!!! RIEEEEEN DU TOOOUT !!!! NON RIEEEEN !!!! RIEEEEEEN … »

"Euh... je vous dérange... peut-être ?"

Charivari se fixa dans une posture embarrassante. Le silence s’était abattu aussi brutalement qu’une tonne de briques. Après quelques instants le musicien se repris et adopta une attitude d’une innocente hypocrisie.

« Haha… Heu… Hééé Damien… Je… Je montrais à notre très cher Caroline comment improviser un sonnet…"

"Si vous voulez, je vous laisse terminer et je reviendrais plus tard. Pour parler... de ce dont on doit parler."

Charivari s’assit docilement à la table et laissa la parole à celui qui avait peut-être, entre ses mains, la solution à son calvaire.
FICHE ET CODES PAR EPISKEY.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réunion au sommet (Damien et Carrie)   Sam 8 Nov - 18:43


Charivari, Damien & Coraline

Il existait bien peu de choses qu’elle appréciait davantage que faire sortir Charivari de ses gonds. Sans le moindre remord. En vérité, c’était bel et bien lui qui avait commencé les hostilités en se montrant des plus insupportables. Et voir qu’elle l’agaçait de plus en plus ne faisait que l’encourager dans cette voix. Il y sautait tout droit, allant jusqu’à s’emportait. Autrement dit du pain béni pour Coraline qui ne cessait plus son petit manège. C’était même encore plus amusant qu’elle l’aurait cru. Elle voyait la colère monter et monter encore, attendant peu à peu le moment où il exploserait totalement. Et elle ne se défaisait pas de son petit sourire moqueur visant encore plus à le mettre hors de prix et fit quelques remarques, le glissant de plus en plus vers le moment où il ne pourrait s’empêcher d’exploser totalement.

Elle réalisa qu’il ne devait pas savoir ce qu’elle voulait dire lorsqu’elle aperçut l’expression de son visage. Elle n’en était absolument pas désolée pour lui. Il n’avait qu’à ne pas être aussi pénible. Elle préférait encore lui faire croire qu’il était idiot de ne pas la comprendre. Au moins avait-elle l’impression de gagner un peu de terrain sur lui, et surtout de le déstabiliser. Qui sait, peut-être qu’elle arriverait définitivement à le faire taire et qu’il cesserait de l’ennuyer ainsi.

Bon, ça ne fonctionna pas vraiment, et il faillit bien regagner du terrain lorsqu’il se remit à chanter. Décidément, comment pouvait-il être ménestrel ? C’était épouvantable, le pire musicien qu’elle ait jamais rencontré au cours de son existence. La jeune fille reprit immédiatement sa mauvaise humeur et leva les yeux au ciel. Il criait en plus ! Ce n’était pas possible, comment qui que ce soit pouvait survivre à une horreur pareille ? Il allait très probablement la tuer. Forcément. Elle plaqua ses mains contre ses oreilles en un geste désespéré.

« Mais quelle horreur ! J’ai jamais rien entendu d’aussi horrible ! TAIS-TOI ! LALALALALALALALA... » se mit-elle à hurler en espérant couvrir la voix du ménestrel.

C’est à peine si elle entendit Damien entrer et les interrompre. Rarement avait-elle été aussi heureuse de le voir. Elle lança un regard noir à Charivari avant de se tourner vers le propriétaire de la maison, le regardant comme elle aurait pu regarder son sauveur.

« J’en peux plus, dis-lui qu’il ne sait pas chanter et doit changer de métier ! » lança-t-elle en pointant sur le pseudo musicien un geste accusateur.

Elle aurait tant aimé qu’il quitte cette maison et s’en aille. Plus elle y pensait, plus elle se demandait pourquoi son ami acceptait ainsi de le garder chez lui. Il était détestable, toujours de mauvaise humeur et en plus insupportablement bruyant. Comment était-il possible qu’on puisse se prendre d’amitié pour lui ? Elle ne se souvenait pas l’avoir un seul instant vu sourire ou même dire quelque chose d’un tant soit peu aimable.

En tout cas, au moment où Damien parla de les laisser en paix et de repartir, elle se sentit presque paniquée. Elle refusait tout bonnement de passer une seconde de plus seule face à cet exécrable individu. Immédiatement, elle se leva et attrapa fermement le bras du jeune homme avant de pratiquement le forcer à s’asseoir autour de la table.

« Non non non, reste, on avait fini ! » Elle lança un regard noir à Charivari, pour le dissuader de dire le contraire. « Dis-nous tout, qu’est-ce que tu as trouvé ? Tu as une piste pour les portails ? »

Quelques semaines auparavant, jamais elle n’aurait cru, même un instant, qu’il puisse exister quelque chose comme des portails entre les mondes. Ou même un monde en noir et blanc. Pourtant, elle s’y était habituée à une impressionnante vitesse. Il faut dire qu’après avoir été poursuivie par une abominable sorcière désireuse de lui voler ses yeux, elle était plus ou moins prête à croire n’importe quoi. Et un portail signifiait la possibilité de rentrer chez elle saine et sauve. Autant dire qu’elle était toute ouïe.
FICHE ET CODES PAR EPISKEY.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réunion au sommet (Damien et Carrie)   Sam 22 Nov - 6:35


Charivari, Damien & Coraline

Pétrifier, Damien essayait de comprendre la scène qui se déroulait devant ces yeux. Il avait manifestement interrompu quelque chose. Mais quoi ? Une leçon de chant ou de torture ? La frontière entre les deux était mince lorsque le ménestrel Charivari y tenait un rôle. Devait-il regretter d'avoir interrompu l'improvisation du musicien ? Le silence qui suivit son intervention était presque aussi embarrassant que le spectacle qui s'était figé à son arrivée. Le jeune homme aurait peut-être ri de la pose absurde d'un charivari coupé en plein élan créatif si ce dernier ne le laissait pas aussi perplexe.

" Haha... Heu... Hééé Damien... Je... Je montrais à notre très chère Caroline comment improviser un sonnet..."

Damien lança un regard interrogateur à Coraline comme s'il essayait de vérifier l'authenticité des dires du musicien. En voyant la personne concernée, le jeune homme avait plutôt l'impression qu'il venait de la sauver d'une situation atroce. De toute façon, il avait du mal à imaginer cette dernière demander quelque chose au musicien. Après un certain temps, il avait finalement compris que ces deux invités ne s'aimaient pas. Une constatation qui l'étonnait toujours. Cependant, il lâcha un :

"Oh, d'accord." Comme s'il était satisfait de cette explication ou, du moins, qu'il s'en contenterait pour l'instant.

Le natif de ce monde sans couleur pensait l'affaire close. Pourtant, Coraline relança le sujet en pointant Charivari d'un doigt accusateur.

« J'en peux plus, dis-lui qu'il ne sait pas chanter et doit changer de métier ! »

Damien parut surpris puis choqué qu'elle puisse lui demande de dire une telle chose. Ce serait tellement méchant de dire que Charivari n'avait aucun talent !

"Coraline ! Çà serait horrible de dire çà !" Protesta-t-il vivement.

Combien de fois sa tante lui avait-elle lancé qu'il était incapable de faire quoi que se soit ? Les rares fois où le seul membre de sa famille se rappelait de son existence, c'était pour lui faire ce genre de remarque assassine. Jamais il ne ferait ce genre de chose à quelqu'un ! Damien allait continuer sur sa lancée, mais se rendit compte qu'il parlait devant la personne concernée. Il se pencha alors près de Coraline pour lui souffler la suite :

"Peut-être qu'il joue de la bonne musique selon les critères de son monde." Argumenta-t-il. Cela lui semblait plausible. Chaque monde semblait avoir des différences et Charivari ne venait pas du même monde que Coraline. Peut-être que le lieu appelé la Forêt Enchanté avait des goûts étranges en matière de musique. Il marqua une hésitation. Devait-il dire que le musicien n'était pas d'une humeur aussi maussade avant ? Que c'était un effet de ce monde sur les personnes qui lui était étranger ? Un effet sur le temps qui menaçait de s'abattre sur l'adolescente si jamais ils mettaient trop longtemps à trouver la fameuse porte ? Damien jugea préférable de garder son interlocutrice dans l'ignorance.

"Et puis il as vu les portes." Ajouta-t-il comme si cet argument pouvait permettre à Coraline de mettre de l'eau dans son vin concernant le caractère du musicien.

Dommage que les renseignements étaient trop vagues pour être véritablement utile. Damien espérait que ce dernier argument aiderait à améliorer les relations entre les deux personnes qu'il hébergeait. Il proposa même de revenir plus tard. Sa suggestion eut un effet peu concluant puisque Coraline l'agrippa par le bras pour le forcer à s'asseoir.

« Non non non, reste, on avait fini ! Dis-nous tout, qu'est-ce que tu as trouvé ? Tu as une piste pour les portails ? »

Damien avait constaté quelque chose pendant ces réunions improvisées : il détestait être le centre de l'attention. Pendant les parades d'Octobre, c'était différent, il était entouré de monde et en plus il portait généralement un déguisement. Ici, le jeune homme se retrouva la cible de deux regards avides de recevoir des nouvelles positives. Cette fois-ci, il avait un plan. Mais il aurait espéré ne pas devoir l'annoncer directement, tourner un peu autour du pot pour ne pas écarter une possibilité moins dangereuse.

"J'ai peut-être une piste." Commença-t-il avec prudence en baissant instinctivement son regard. Avec réticence, Damien sorti l'objet de sa poche. Il tenait fermement la pierre percée, de crainte qu'un de ces interlocuteurs ne s'en saisissent pour jouer avec.

"Mais avant, j'aimerais faire le point au cas où on aurait oublié un détail. Vous avez du nouveau ?"

Ce fut à son tour de lever les yeux pour regarder Coraline et Charivari avec une pointe d'espoir dans son regard. Il était plutôt ironique de demander cela alors que c'était lui qui avait demandé cette réunion.

FICHE ET CODES PAR EPISKEY.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réunion au sommet (Damien et Carrie)   Sam 3 Jan - 17:34


Charivari, Damien & Coraline

"Oh, d'accord."

Charivari n’était pas vraiment sur que Damien était tombé dans le panneau, mais le principale c’était que la discussion s’oriente sur autre chose. Néanmoins son ami lança un regard incertain à la petite peste de Coraline. Au grand soulagement du ménestrel, Damien semblait laisser tomber l’affaire.
Malheureusement, c’était sans compter sur  Coraline, qui revint sournoisement à la charge comme un infâme serpent crachant son venin. Qui-plus-est, elle pointa le musicien du doigt, ce qui l’énerva au plus haut point. Cependant, Damien était là et non seulement, charivari ne voulais pas se donner en spectacle devant lui, mais son étrange ami, irradiait d’une sorte d’aura apaisante  : «  Un calme immuable  » comme si tout était toujours sous contrôle pour lui. Damien avait toujours un objectif, Damien avait toujours un plan, Damien savait ce qu’il fallait faire.

« J’en peux plus, dis-lui qu’il ne sait pas chanter et doit changer de métier ! »

Charivari fut profondément choqué par cette allégation, et à son soulagement, il eut l’impression qu’il en était de même pour son ami. Même si une partie de lui était obligé d’admettre qu’elle avait probablement raison, mais l’admettre reviendrait à renier toute sa vie. C’était impossible  !

"Coraline ! Çà serait horrible de dire çà !"

«  OUI  ! Bien envoyé  » Damien l’avait défendu. Bon… il n’avait pas dit qu’elle avait tort, mais c’était tout comme  ! Cette petite peste de Coraline allait savoir ce qu’il en coûte de dire du mal d’un artiste incompris mais néanmoins talentueux comme lui.

Et voilà qu’il se retrouvait exclu de la conversation. Conversation portant, à n’en pas douté, sur sa personne. Quel manque d’égard  ! Ce n’était pas ce à quoi il s’attendait de la part de Damien.
Et puis après tout, il s’en fichait de ce qu’on pensait de lui. Il n’avait de comptes à rendre à personne.
Toutefois il aurait donné cher pour savoir ce qu’il pouvait bien se raconter…
Est-ce qu’ils se moquaient de sa manière de chanter ? Est-ce que Coraline montait son ami contre lui  ? Peut-être pensaient-ils même partir sans lui  ? Ou se mettaient ils d’accord sur l’endroit où ils allaient cacher le corps  ???

"Si vous voulez, je vous laisse terminer et je reviendrais plus tard. Pour parler... de ce dont on doit parler."

« Non non non, reste, on avait fini ! Dis-nous tout, qu'est-ce que tu as trouvé ? Tu as une piste pour les portails ? »

Le regard noir que lui lança la jeune fille à ce moment-là, le rassura. Si sa pire ennemie devenait soudainement très gentille avec lui, il aurait des raisons de se faire du souci. Mais tout semblait être normal.
Charivari laissa échapper un soupir de soulagement. Quand il s’en rendit compte, il jeta un coup d’œil à ‘’miss salle caractère’’  pour voir si elle l’avait vu. Mais elle ne regardait que Damien, semblant attendre quelque chose avec impatience.
Qu’est ce qu’elle pouvait bien attendre  ? Soudain le ménestrel revint à la situation présente  : Damien venait leur apporter la solution à tous leurs problèmes  ! Charivari se tourna vers Damien les yeux rempli d’espoir, l’air d’attendre, lui aussi, que son sauveur leur annonce son fabuleux plan pour quitter ce trou monochrome sans âme.


"J'ai peut-être une piste."

Damien sortit un caillou de sa poche et le leur montra. Drôle d’idée, comment un bête morceau de pierre pouvait il les sortir de là. Pourtant Charivari nota que son ami tenait la pierre solidement. C’était peut-être un objet magique  !?

"Mais avant, j'aimerais faire le point au cas où on aurait oublié un détail. Vous avez du nouveau ?"

Sur le moment, le musicien ne réagit pas, mais quand il réalisa que ses paroles lui étaient adressées, il eut l’air embêté. Depuis qu’il vivait ici, ses seules activités consistaient à jouer de sa guitare et à quitter les villages en courant. Il avait vaguement compris que Damien voulais qu’on cherche un moyen de partir d’ici ensemble, mais il pensait que ça s’adressait aux autres.
Le musicien commençait à devenir tout rouge. Il baragouina nerveusement  :

«  Heu… Ben… Heu… J’ai été dans plusieurs villages des alentours… Heu… Mais en tout cas, personne ne m’a parlé d’un moyen de partir d’ici…»
Il ajouta  :
«  Sauf avec un bon coup de pied au derrière  !  »
Et il rit nerveusement l’air gêné avant de se fixer au garde à vous.

Parfait  ! Il s’en était remarquablement tiré se dit-il.
Il regarda Coraline l’air de dire, bon maintenant c’est ton tour, on va voir si tu peux faire mieux  !

FICHE ET CODES PAR EPISKEY.
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Réunion au sommet (Damien et Carrie)   
Revenir en haut Aller en bas
 

Réunion au sommet (Damien et Carrie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» RÉUNION AU SOMMET DE L'OPPOSITION HAITIENNE POUR UNE AUTRE ALTERNATIVE
» [GABRIEL MEILLAND et FRANZISKA BECKER] Une réunion au sommet
» Réunion au sommet [Pv Mâtons ~ Intrigue] [Terminé]
» Réunion au sommet.
» Réunion au sommet (de l'immeuble) [PV Vyle, Tyee et Gemma]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Once Upon a Curse ::  :: Les Archives :: Archives Fairytales-