Inscrivez votre forum sur notre Top-site !


« Tant qu'il y a assez de place pour stocker les guimauves, tout va bien. »
par Valentine Bellamy dans You gave up the fight, you left me behind
L'histoire se déroule en
Octobre 2013.


Partagez | 
 

 [Flashback] Danse ou dragon ? Le choix t'appartient ! ☸ Sky

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



Invité
Invité



MessageSujet: [Flashback] Danse ou dragon ? Le choix t'appartient ! ☸ Sky   Mer 29 Jan - 21:02
Danse ou dragon ? Le choix t'appartient !

Si vous lisez ses mots, c'est que j'ai survécu... Si j'étais le genre de personne à écrire un journal intime c'est exactement ce que j'aurai mis. Un dragon, énorme reptile cracheur de feu avait interrompu le mariage. À mon avis, il était vexé de ne pas être invité, enfin, elle, c'était une réaction de femme de vouloir faire son intéressante et devenir la nouvelle mascotte de Stroybrooke. Au moins, ça allait ramener des touristes et un homme riche qui voudra construire un parc d'attractions en l'honneur de la dragonne, assurance incluse, il ne fallait pas oublier les dégâts causer par le feu. À mon avis, elle ne pourra résister à effrayer ceux qui payeront pour venir. Je ne suis pas sûr que je sois d'accord avec cette idée, mieux valait que je n'y pense plus, pour ne surtout pas qu'elle se réalise.

Le temps que j'avais mis à me préparer pour ce grand jour... Une déprime totale, vu l'état de ma robe, ma coiffure et le pire, mes ongles, porter des seaux d'eau à la chaine les avait tout abimer...Une horreur et si ce reptile recroisait ma route, je lui expliquerais mon point de vue, s'il recroisait ma route dans mes rêves, bien sûr ! L'envie de le voir en vrai n'était pas d'actualité, chacune de nos vies de notre côté et tout irait bien...Non, mais un dragon, je n'en reviens toujours pas. Quelle idée de venir se perdre dans ce coin paumé ? Elle allait faire concurrence avec Tao pour le bouffe, plus j'y pensais plus je me disais que Dragonne aurait dû s'installer ailleurs.

J'avais pris le temps de rentrer chez moi pour prendre une douche et changée de vêtements, optant pour une tenue décontractée. M'accordant un peu...beaucoup de temps pour mon maquillage, mes ongles et ma coiffure. J'étais prête pour aller trouver Sky et lui raconter l'aventure de ma journée. Ma première idée fut de me précipiter le voir, sauf que je suis réaliste dans l'état dans lequel j'étais, il m'aurait même pas reconnu..J'exagère, je sais, mais j'aime être belle quand il me voit, j'aime être belle tout court, mais surtout pour Sky.

Vérifiant deux fois, il ne se trouvait pas au manoir, ni au restaurant. C'était donc qu'il se trouvait à l'hôpital, depuis mon accident de voiture, je n'y avais pas remis les pieds et ne voulait pas m'y tenter pour aujourd'hui. J'attrapai mon portable, lui envoyant un texte avec écrit "rendez-vous à la plage, je dois te parler. XoXo Jude" Je n'allais pas rentrer dans les détails, il serait capable de me prendre pour une folle. Vérifiant une nouvelle fois mon allure dans le miroir, je passai par ma chambre pour prendre mon poste de musique. J'ignorais combien de temps il allait mettre à venir et une pause danse serait une bonne manière de décompresser.

Ma voiture chérie eut beaucoup de mal à démarre, il ne faut pas lui en vouloir, elle est tellement vielle qu'en humaine, elle serait en fauteuil roulant. Une fois partie, elle ne s'arrêtait plus avant d'en avoir marre. Heureusement, je n'étais plus très loin de la plage, prenant mon poste et mon sac, j'ôtais mes chaussures pour ne pas les abimer avec le sable.

Le dragon avait dû faire de l'effet, personne à l'horizon. Allumant mon poste, je posais sacs et chaussures, la musique du lac des cygnes fut son entrée, ce n'était pas vraiment le style à danser sur une plage, mais tant pis, me laissant envahir, je dansais en symbiose avec la symphonie. Oubliant le monde, la danse était ma liberté, l'évasion la plus totale. Ensorcelée, je n'avais pas vu Sky arriver et il me fallut quelques minutes pour le remarquer.

- Tu es là !

Comme à chaque fois que je le voyais, j'étais heureuse. Courant vers lui, je sautais dans ses bras et déposais un baiser sur sa joue. La musique venait de changer pour un slow, posant mes pieds sur le sable, mes bras restèrent autour de son cou et mes yeux rayonnants se noyèrent dans les siens.

- Tu danserais avec moi ?

J'avais complètement oublié le dragon, la raison pour laquelle je lui avais dit de venir. Il est vrai que près de lui plus rien ne comptait. N'était-il pas l'homme le plus parfait de cette terre ?



codes par shyvana
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Flashback] Danse ou dragon ? Le choix t'appartient ! ☸ Sky   Sam 1 Fév - 19:31
roses are red, violets are blue
Le bruit des moniteurs m’avaient accompagné toute la journée. À l’hôpital, rares étaient les machines silencieuses, certaines bipaient, d’autres grinçaient ou encore elles avaient un bruit d’alarme lorsque le patient avait une défaillance quelconque. C’était une cacophonie des plus déglingué, mais avec l’habitude on finissait pars ne plus rien entendre. Néanmoins, lorsqu’on prenait connaissance de tous les bruits ambiants, il y avait de quoi donner mal au crane à n’importe qui. J’étais trop occupé pour avoir le temps de faire une migraine. Simple étudiant, je jouais plutôt les infirmières aujourd’hui, passant de chambre en chambre avec mon stéthoscope pour vérifier l’état de santé des malades, griffonnant au passage des résultats de tests dans leur dossier.

J’avais parfois droit à une pause très courte dans laquelle j’avais l’option de sympathiser avec les collègues ou d’ingurgiter un café infecte dans la salle des employés. Et vu mon habilité à parler aux gens, ce fut le café donc. De plus, j’en avais besoin après avoir passé la nuit à prendre les paris pour les combats clandestins dans le sous-sol du restaurant. Je me serais bien mêler aux bagarres, mais quand je sais d’avance que je suis de garde le lendemain, j’évite de me pointer à mes stages couvert d’ecchymoses. Adossé à un des murs jaunâtre de la salle des employés, je portais le café à mes lèvres avant de faire la grimace. Il y avait des fauteuils dans la pièce, mais j’avais bien trop peur de tomber endormi sur l’un d'eux pour me permettre le luxe de vraiment me détendre. Soudain, je sentis mon portable vibrer dans une des poches de mon pantalon.

"Rendez-vous à la plage, je dois te parler. XoXo Jude"

Ah Jude ! Ces temps-ci je ne sais plus tellement quoi penser de ma sœur. Depuis l’accident, j’avais la fâcheuse habitude d’imaginer Jude à la place de mes patients dans leurs lits d’hôpital, me demandant encore pourquoi elle avait agi aussi impulsivement, chose que je ne faisais pratiquement jamais pour ma part. Au fond, je pense surtout que j’aurais aimé être là et pas juste comme le gars qui sauve la situation après. Enfin, je ne sais pas trop, peut-être que je suis juste un frère trop protecteur! Par contre, le jour du mariage chez les Nerys, ma réaction de pure admiration devant Jude mise sur son trente et un n’était pas tellement «fraternel». Je secouais la tête, chassant l’image enchanteresse de l’ancienne guerrière en robe de ma tête, me rappelant que je devais toujours être concentré si je voulais devenir un bon médecin. Je déposais le gobelet de café vide et retourna au boulot. Plus que deux patients et je pourrais rentrer chez moi, ou dans ce cas-ci, rejoindre Jude sur la plage.

J’étais soudainement très lunatique à l’idée de rejoindre ma sœur tout à l’heure. J’avais dû prendre par trois fois le pouls d’un individu sans oublier le nombre de battement/minute avant de l’inscrire sur ma feuille de rapport. Quand j’eus enfin le droit à ma liberté, je ne pris même pas la peine de me changer et mis mon sarrau blanc et mon stéthoscope sur la banquette arrière de ma voiture. J’étais en simple T-shirt noir et un jean bleu, histoire d’être confortable pour mes longues journées entre les murs de l’hôpital. Je passais ma main dans mes cheveux en bataille pour les ramener un peu vers l’arrière et nettoya mes lunettes avec la manche de mon vêtement. Puis, je démarrais et pris la direction de la plage. Je repérais assez vite la voiture de Jude et me stationna non loin, puis je me mis à la recherche de la brune.

J'enlevais mes chaussures et mes chaussettes pour mieux marcher dans le sable lorsque mon regard ambré tomba enfin sur la gracieuse silhouette d’une jeune femme qui dansait. Je su immédiatement qu’il s’agissait de Jude. Je m’approchais lentement pour ne pas la déranger et la regardait bouger élégamment sur la musique du lac des cygnes avec une aisance qui me laissait sans voix. Ce n’était pas la première fois que je la voyais danser, mais à chaque fois, je tombais sous le charme. Je me stoppais à quelques pas de là, la regardant avec une admiration non feinte, la bouche ouverte comme un poisson hors de l’eau. Toutefois, je fis repéré et elle me sauta au cou pour m’embrasser sur la joue. Un sourire un peu idiot se dessina sur mes lèvres et mes lunettes se retrouvèrent un peu de travers, mais je n’en avais rien à faire en vérité.

''Oui, désolé d’avoir mis si longtemps à arriver, j’avais des trucs à faire à l’Hôpital.''

Je devais m’excuser au moins dix mille fois par jour à tout le monde, aillant la phobie de faire du tort à mon prochain. Violet me le reprochait d’ailleurs, me disant que m’excuser me donnait l’air d’un faible et sur ces paroles, je m’excusais encore d’avoir l’air vulnérable comme cela. Autant dire qu’elle repartait bien découragée ! Avec raison, J’étais surement un cas désespéré… La musique changea pour quelque chose de plus lent et la proposition de Jude me fit monter le rouge aux joues. Néanmoins, je ne voulais pas qu’elle cesse de m’enlacer si vite.

''Je… heu… d’accord.'' Je déposais avec nervosité mes mains sur les hanches de Jude pour finalement les joindre dans son dos. Le bruit des vagues et la sensation du sable sous nos pieds rendaient la chose encore plus spéciale. La plage était déserte, il n’y avait que tous les deux et, à cette idée, je ne pouvais que sourire. ''Tu m’as fait venir ici uniquement pour danser dit moi ?'' demandais-je avec humour. Elle devait avoir quelque chose à me demander ou un truc du genre. Malgré tout, je m’en voulais de parler et de briser ce beau moment, mais ce n’était qu’une preuve de ma nervosité. ''Je ne suis pas aussi doué que toi !'' rajoutai-je en riant. Oh pitié Sky, boucle-là et profite !



codes par shyvana
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Flashback] Danse ou dragon ? Le choix t'appartient ! ☸ Sky   Lun 10 Fév - 20:16
Danse ou dragon ? Le choix t'appartient !


L'espoir de devenir une danseuse étoile avait temporairement disparu, un petit accident de voiture alors que j'étais enfin prête à réaliser un de mes rêves n'était pas de bon présage, comme une force extérieure qui me retenait à Storybrooke...autre que celle de mon père, trouvant qu'une carrière dans la danse était un rêve mignon pour une petite fille, sauf qu'à présent j'étais une adulte, une adulte qui devait avoir un métier d'adulte. Je suis persuadée que dans sa tête, hôtesse d'accueil est en tête de liste, qu'est-ce qu'il ne faut pas entendre pour qu'il soit sûr qu'on reste dans les parages, ses enfants pour toujours avec lui, au lieu de devenir indépendant. Moi aussi, je commence à me mélanger les pinceaux, mon père veut que je fasse un métier d'adulte, mais ne fait aucun effort pour que j'en devienne une. Et si ma vie ne se résumait qu'à me trouver à l'accueil, restant l'âme souriante du restaurant. Je suis dévouée à ma famille, mais je ne voyais pas faire ce travail toute ma vie, j'aspirais à plus. Mon nom affiché le haut d'une affiche d'un grand ballet, moi qui m'entraîne durant des heures des enchaînements complexes. Je plaide coupable, je rêve toujours de devenir danseuse étoile, sauf qu'à depuis l'accident de voiture, je dois persuader ma famille que j'ai jetée cette envie à l'oubliette.

J'avais encore le droit de danser durant mes temps libres, fort heureusement... J'aurais bien voulu les voir m'en empêcher, les astuces qu'ils auraient dû trouver : m'enchaîner à une chaise et heu...rien d'autre ne me vient, l'imagination me fait défaut, sauf que je ne doute pas que ma famille ait des dizaines d'idées. L'horreur, ma seule solution : la fuite, le coeur brisé de ne plus voir ceux que j'aime, je finirais par danser dans un bar de strip-tease et mourir dans un vieux motel...un chef-d'oeuvre de film d'une vie dramatique. Quoi ? Je regarde beaucoup la télé, tout le monde le sait. On peut dire merci à Tao ( Merci Tao) pourquoi je vous parle de tout ça d'ailleurs ? Ah oui, la danse sur la plage, l'un des plus beaux jours passer auprès de Sky.

La danse permet d'exprimer les sentiments par le regard, les gestes et l'harmonie des pas, je n'avais pas résisté à demander à Sky de danser avec moi, lui qui venait tout juste d'arriver, pensant surement entendre la nouvelle dont je lui avais parlé dans le texto pour le faire venir. La danse et me trouver dans ses bras passaient bien avant cette satané dragonne. Ses mains s'étaient jointes dans mon dos, un instant parfait...magique. Nous avons toujours été proches, mais jamais aussi proches.

- Non...

Il m'avait demandé si je l'avais fait venir uniquement pour danser et ce seul mot suffisait pour lui répondre. Je n'avais pas envie d'épiloguer sur le dragon pour le moment. Le plus important, c'était de rester plonger de ses yeux, de pouvoir être collé à lui et répondre à son sourire. Puis il se mit à rire, prétendant n'être pas aussi doué que moi pour la danse.

- On s'en fiche !

J'avais murmuré ces mots, tandis que nos corps vaguaient d'un sens à l'autre au rythme de la musique. Rien à voir avec mes danses habituelles, celle-ci restait une de mes plus belles, Sky apportait ce qui me manquait temps : L'espérance. Les sentiments à son égard me semblaient flous, je ne voulais pas m'avouer ce qui pourtant sautait aux yeux. L'envie de l'embrasser n'avait jamais été aussi forte, nos lèvres étaient si proches l'une de l'autre...pourtant, mon instinct me poussa à poser ma tête sur son épaule, je pouvais sentir son parfum envoûtant. Ah Sky, pourquoi tout paraît si compliquer alors qu'il serait si simple de tout t'avouer ? Prise de remords, je chuchotais :

- Je voulais encore m'excuser de ne pas t'avoir prévenu pour le concours de danse.

Son inquiétude ne m'avait pas quitté, il avait eu très peur quand je l'avais appelé à la rescousse après l'accident de voiture. Je levais la tête, connectant nos yeux à nouveau, la musique accompagnait toujours nos corps qui tournaient à présent en rond, une danse lente qui nous permettait de profiter à cent pour-cent de l'instant.

- Tu n'as jamais eu envie de quitter cette ville ?

J'attendais sa réponse avec impatience et s'il disait oui, serait-il possible qu'on part ensemble ?



codes par shyvana
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Flashback] Danse ou dragon ? Le choix t'appartient ! ☸ Sky   Jeu 20 Mar - 19:23
roses are red, violets are blue

Le bruit des vagues se mêlait au rythme lent de la musique. Pendant un instant, j’aurais juré que le temps s’était arrêté alors que moi et Jude nous enlacions sur la plage. Les cris des mouettes ou les parasites dans la musique ne m’atteignaient pas, il n’y avait que le parfum de ma sœur adoptive et le contact de sa peau pour me garder les deux pieds sur terre. Au début, alors que je faisais l’idiot à force de parler, nous nous perdions dans le regard de l’autre. Doucement, Jude s’était finalement blottit dans mon coup et je me sentis frissonner. Il y avait toujours ce petit quelque chose d’électrice lorsqu’elle me touchait, rendant mes pensées troubles et me faisant perdre mon apparence sereine. Seules ses réponses m’empêchaient de me perdre dans ses idées qui bourdonnaient dans ma pauvre tête. Elle ne m’avait pas fait venir uniquement pour danser, mais j’étais du même avis concernant le fait que ça pouvait attendre. Tous pouvaient attendre lorsque j’étais dans ses bras. Éventuellement, je réussi à la boucler pour profiter du moment. Mes mains se délièrent, mais restèrent dans le dos de la brune, caressant la ligne imaginaire que créait sa colonne vertébrale du bout des doigts. Cependant, lorsqu’elle mentionna l’accident de voiture, je me raidis.

J’avais été plutôt horrible à mon arrivée sur les lieux à cause de la colère et de l’énervement. Je m’en voulais aussi, je m’en voulais toujours en vérité. C’était surement de ma faute si Jude avait préféré partir sans moi, non ? Bien sûr, je connaissais l’opinion de nos chers parents sur la question de son avenir. Même moi qui visais une carrière noble n’avait pas fait l’unanimité en délaissant un peu le Dragon Guerrier pour mes études. Au final, ils voulaient surement le mieux pour nous et cela se résumait au seul monde qu’ils connaissaient : la restauration ou les combats. Néanmoins, nos rêves respectifs s’avéraient incompatibles à ce scénario. Ceux de Jude étaient plus incertains, mais je savais qu’elle y arriverait un jour. J’étais prêt à la supporter dans tout ce qu’elle entreprenait pour la simple et unique raison que c’était une personne exceptionnelle. J’adorais ma sœur. Peut-être trop.

'' Tu es déjà pardonné depuis longtemps. Ne t’inquiète pas. L’important c’est que tu n’es rien. '' Elle releva la tête, cherchant mon regard. Pour la rassurer, je me mis à caresser ses cheveux délicatement. Le mouvement de nos deux corps s’étaient harmonisé, ça semblait si naturelle… ''Oui j’ai déjà pensé à partir d’ici une fois que mes études seraient terminées, mais j’avoue ne pas savoir où aller contrairement à toi. J’ai cru comprendre que c’était dans tes plans que de partir, pas vrai ?''

Avec l’accident, son départ me semblait à envisager même si c’était dur. Bon d’accord, entre sauver des vies et remplir une salle de spectacle il y avait quelques petites différences. Cependant, je n’étais jamais certain d’être assez doué pour terminer mes études, j’étais même un serveur plutôt médiocre. Un endroit sans ma famille et surtout sans Jude me semblait dénudé de sens. Comment pourrais-je me sentir bien loin des personnes que j’aime ? Comment pourrais-je trouver un endroit où je me sentirais mieux qu’à cet instant précis, alors que le bonheur se trouvait tout près… Et je le réalisais tout à coup alors que ma main dans la chevelure de Jude se stoppa pour caresser sa joue. Merde. Je l’aimais.

'' On tourne ? ''

Je lui pris la main pour la faire tourner sur elle-même avec grace, détruisant volontairement notre proximité. Un sourire un peu bête sur les lèvres, je tentais de penser à autre chose. C’était une façon de cacher le rouge qui me montait aux joues où le fait que je me mis à fuir son regard suite à cette révélation intérieur. Je l’avais toujours su au fond, mais avec l’accident, la peur avait délogé d’autre sentiment. Je ne sais pas si je pourrais un jour lui dire, par gêne ou nervosité, par peur du rejet ou d’une vague notion d’inceste même si nous avions été adopté. Mais si elle partait…

'' Tu sais. J’ai juste eut vraiment peur de te perdre ce jour-là… Pas juste à cause de l’accident… Et bien, tu étais partie et je ne savais pas si tu reviendrais ici. '' Je baissais la tête, honteux. Je n’avais pas le droit de lui dire de rester pour moi et j’étais bien trop gentil pour me mettre entre elle et ses rêves.




codes par shyvana
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Flashback] Danse ou dragon ? Le choix t'appartient ! ☸ Sky   Ven 4 Avr - 20:00
Danse ou dragon ? Le choix t'appartient !


Je ne me trouvais jamais aussi belle que dans les yeux de Sky, sa façon de me regarder me donnait l'impression de flotter dans les airs, il représentait bien plus qu'un frère pour moi, il suffisait que je le vois le matin, pour passer une superbe journée avec le sourire, il était l'essence qui me tenait en forme et me permettait à chaque instant de me dépasser... Me dépasser pour tout, sauf lui dire la vérité, le secret de mon coeur que je gardais précieusement, pourquoi ne rien lui dire ? Je n'avais pas peur qu'il me rejette, ni même par gêne, j'avais peur que ça bouscule nos vies, nous éloigne l'un de l'autre, j'étais heureuse et me contentais des moments spéciaux passés avec lui, je ne voulais que son bonheur même si un jour, il passerait sa vie près d'une autre, je l'accepterais et camouflerais ma souffrance. Penser à l'avenir, alors que pour le moment il n'est rien qu'à moi, n'était pas très intelligent, près de lui, il me faut vivre qu'un jour le jour et cela m'avais plutôt réussi.

Danser et être dans ses bras faisait de moi une personne combler, les deux choses que j'aimais le plus sur cette terre, réunie à cet instant magique. Résister à la tentation de tout lui avouer devenait difficile, il n'avait jamais été aussi proche de moi et mes sentiments pour lui englobaient toutes les sensations de mon corps. Je posais ma tête sur son épaule, l'odeur de son parfum m'envoûtait et prise par les remords, je m'excusais de ne pas l'avoir prévenu pour le concours de danse. Savoir qu'il m'avait déjà pardonné depuis longtemps me donna du baume au coeur, je relevais la tête comme pour me rassurer et il me caressa les cheveux délicatement, nos corps en harmonie.

Au changement de musique, une plus lente, je lui demandais s'il avait déjà pensé quitter cette ville et sa réponse me surpris, il comptait peut-être partir une fois ses études finies, l'espoir me fit sourire de plus belle, et si, il pouvait me suivre. J'hochais la tête pour répondre à sa question, partir avait toujours été un de mes projets, ce n'est pas à Storybrooke que je pourrais accomplir mon rêve de danseuses étoiles. Sky deviendrait un grand médecin, j'en avais la certitude, il était né pour aider son prochain et il en avait les capacités. Sa main qui caressait mes cheveux vint jusqu'à ma joue et je lus une lueur dans ses yeux, une lueur déchirante.

- Sky...

Je n'eus pas l'impression qu'il m'entend, il me proposa de tourner, ce que j'acceptais. Me prenant la main, il me fit tourner sur moi-même, je ressemblais à ces petites filles dans le film qui riait aux éclats, comme embarquer dans un nouveau monde, cet étrange qu'à cette vitesse tout paraisse si différent, l'impression d'être seul au monde près à s'envoler vers d'autres cieux. Quand je m'arrêtais, ma tête continuait de tourner, je fus obligé de bien m'accrocher à mon frère pour tenir debout. Lui, baissa la tête en m'avouant qu'il avait eu peur de me perdre, peur que je ne revienne pas.

J'arrêtais de bouger, le voir un air si honteux, ne me donnais plus du tout envie de danser, je devais le réconforter, tout lui dire. Relevant sa tête en poussant sur son menton avec ma main, je plongeai mes yeux dans les siens.

- Je pourrais partir sur la lune, que je reviendrais toujours vers toi.

Je pense que dans mon regard, il pouvait lire tout l'amour que j'avais pour lui, m'approchant plus près, mon corps coller contre le sien, ma main caressa sa joue, j'étais incapable de m'éloigner de lui, de faire ma vie sans lui, il avait toujours été là pour moi, tout me revenait à l'esprit, nos sourires échangés quand on travaillait au restaurant, nos soirées où il supportait mes films sur la danse sans jamais se plaindre et surtout même si ça remonte à quelques années, les nuits où j'allais dormir avec lui, car je n'arrivais pas à dormir après un cauchemar.

- Tu es toute ma vie....

Il n'y avait pas de meilleur moment pour avouer ce que j'avais toujours ressenti pour lui et surtout de meilleure façon dont l'exprimer que par un baiser. Je n'avais pas du tout prévu en arrivée-là, mais comme j'entends souvent dire les lois du coeur ne se commande pas et captiver par sa beauté, j'approchais mes lèvres de siennes. Un souhait enfin exaucé, tout semblait scintiller, mes bras se lièrent autour de son cou et je me laissai aller à notre tout premier baiser, je ne pensais plus à rien qu'être dans ses bras et quand je me mis enfin à réaliser ce qu'il se produisait entre nous deux, j'avoue avoir un peu, légèrement paniqué, surement pour cela qu'une fois le baiser fini, j'exprimais en gardant mes bras autour de son cou, la raison qui m'avait poussé à le faire venir.

- Il y a une dragonne qui a foutu en l'air le mariage !!



codes par shyvana
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Flashback] Danse ou dragon ? Le choix t'appartient ! ☸ Sky   Jeu 10 Avr - 18:18
roses are red, violets are blue

Je la fis tourner gracieusement sur elle-même avec un sourire admiratif. L’écho de son rire n’étira que davantage ce sourire. La jolie brune avait tout de l’élégance d’une ballerine et le sable n’entravait en rien ses mouvements. Je m’étais avoué à moi-même que je l’aimais plus qu’une sœur, mais ma tête ne savait que faire de cette nouvelle information. J’avais à la fois envie de rire et de pleurer, de chanter ou de fuir, j’avais envie de la prendre dans mes bras, mais de lui dire de partir sans moi. Je n’avais pas le droit de convoiter le cœur de Jude que je croyais trop précieux pour risquer de l’abimer entre mes doigts maladroits. Je n’avais pas confiance en moi et c’était en partie à cause de la malédiction de la belle-mère de Blanche-Neige. Avant, j’étais un puissant guerrier qui avait appris à avoir foi en ses capacités et ce, sans parler de mon don qui sauva la vie aux Cinq Cyclones de nombreuses fois. J’avais même déclaré ma flamme à celle que j’aimais, hélas, je n’en avais plus aucune trace dans ma mémoire. Mon cœur s’accéléra lorsqu’elle reposa ses grands yeux noisettes sur moi comme s’ils avaient été faits exprès pour me faire fondre. D’un simple battement de cil, elle gagnait et je m’avouais complètement vaincu.  

La tête lui tournait peut-être puisqu’elle s’agrippa après moi et je voulu qu’elle ne me lâche plus jamais. Je lui fis par des peurs qui m’habitaient depuis un moment et sa main me fit redresser la tête. Puis, elle s’approcha et je me laissais envoûter par cette proximité. Je sentis ses doigts caresser ma joue et mon sourire s’évanouie pour une expression pleine de confusion. Mes mains tremblaient légèrement, mais ne pouvaient pas supporter d’être loin de la chaleur réconfortante du corps de Jude. Je posais ma paume sur la main qui me caressait la joue en fermant les yeux de bonheur. J’écoutais en silence les paroles que je n’aurais jamais cru que ma sœur adoptive me dirait un jour sauf peut-être en rêve. Oui, c’est cela, je devais rêver !  J’étais toute sa vie…

'' Et toi la mienne Jude… '' murmurais-je entre deux bruissements de vague qui mouraient sur la plage. Nous étions seuls au monde, mais c’était parfait, car il n’y avait plus de monde si elle n’était pas avec moi.

Ses bras se glissèrent autour de mon cou et j’ouvris les yeux juste à temps pour voir son visage s’approcher du mien. Si c’était un rêve, autan en profiter jusqu’au bout. J’avais peur de me réveiller et de réaliser que tout ceci ne s’était jamais produit. Nos lèvres se scellèrent et ce fut comme-ci j’avais été frappé par la foudre. J’en oubliais tous mes soucis ; l’école, l’hôpital, le restaurant, nos parents… plus rien n’avait d’importance puisque j’étais tellement heureux ! Un frisson monta le long de ma colonne vertébrale et mes bras entourèrent la jeune femme avec tendresse. J’avais l’impression que plus rien ne pouvait nous séparer, enfin, hormis un dragon apparemment ! Jude mis fin au baiser et me parla, mais je ne compris pas tout de suite. Je la regardais quelques secondes sans comprendre, l’esprit dans le brouillard. Soudain, la réalité me rattrapa.

''Dragonne ? Mariage ?''

L’information finie par se rendre à mon cerveau. Je replaçais mes lunettes sur mon nez pour être sûr que ma vision ne me jouait pas un tour. Avec une mine inquiète, j’écartais Jude pour vérifier qu’elle n’avait rien. Pas de traces de brûlures ou de coupures. Si ce reptile était une mauvaise blague pour gâcher le mariage, j’en aurais massacré les auteurs si ma précieuse sœur n'en était pas ressortie indemne.

'' Et il n’y a pas trop de blessés ? Tu crois que je devrais retourner à l’hôpital pour donner un coup de main ? Tu sais, les dragons ce sont des créatures de légende, je ne vois pas pourquoi il en aurait un dans le Maine... '' dis-je avec hésitation.

Je ne voulais lui dire que je ne la croyais pas. Elle avait peut-être vu quelque chose ressemblant à un dragon, mais l’esprit scientifique l’emportait dans mon cas. Tout à coup, le saugrenu de la situation me sauta aux yeux. J’éclatais de rire gentiment. Nous venions de nous embrasser pour la première fois. Nous venions de comprendre que cette chimie qu’il y avait entre nous deux n’était pas juste de la fraternité. Toutefois, nous parlions de dragon ? Je reposais mon regard sur Jude et avec un sourire plein de malice, je mis mes mains sur ses hanches. Elle pourrait dire ce qu’elle voulait, je ne pouvais pas faire comme s’il ne s’était rien passé ! Soudain, je la soulevais de terre dans un porté de danse classique. Je tournais sur moi-même pour lui faire apprécier la sensation de voler comme un oiseau avant de la faire redescendre tout contre moi.

'' Dragon ou pas, je ne veux pas que tu partes sans moi d’accord ? Je veux être là quand tu deviendras la meilleure danseuse au monde !'' Néanmoins, ce fut mon tour de me rappeler d’un détail qui me glaçait le sang bien plus que d’affronter un reptile géant. Je serrais Jude contre ma poitrine, la laissant se blottir et promena mon regard sur l’océan. Je réfléchissais. ''Qu’est-ce que papa et maman diront !?''




codes par shyvana
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Flashback] Danse ou dragon ? Le choix t'appartient ! ☸ Sky   Mar 10 Juin - 11:32
Danse ou dragon ? Le choix t'appartient !


Le baiser du siècle, je n'avais jamais ressenti une sensation si forte, une qui donne des ailes et fait battre le coeur d'une vive allure. Un baiser nullement comparable à ce que j'avais vécu avec mes ex. Près de Sky, l'illusion de voler me submergeait, le contact de ses lèvres me foudroyait sur place, il me semblait avoir enfin trouvé ma place dans ce monde si vaste, je devais être près de lui pour l'éternité, ne jamais me défaire de son étreinte, quitte à rester coller l'un à l'autre sur cette plage en attendant l'apocalypse. Ses bras protecteurs m'entourèrent, et au lieu de savourer sa force, je me mis à cogiter à ce qui était en train de se produire, la panique m'envahit, une grande étape venait d'être franchi entre nous deux. J'en avais toujours rêvé, mais de là à penser passer à l'action, j'étais étonnée par moi-même, ravi qu'il ne met pas repousser, en restant bien paniqué. À tel point, que je descellai nos lèvres en gardant mes bras autour de son cou, et exprimai qu'une dragonne avait foutu en l'air le mariage. Quoi ? C'était la raison de sa venue ici, puis j'étais bien trop embrouillé pour trouver un autre sujet de conversation.

Lui-même semblait surpris, me regardant quelques secondes avec un regard qui semblait à des années-lumière de nous. Je pense qu'il avait du mal à saisir le changement de conversation. Apprendre qu'une dragonne avait interrompu un mariage, ne devait pas être facile à avaler. Si, je ne l'avais pas vu de mes propres yeux, je n'y croirais pas non plus... Enfin, je ne pense pas, mais on ne sait jamais, il faut être ouvert à tout dans ce monde. Sky replaça ses lunettes sur son nez, une mine inquiète, il m'écartait pour m'examiner, un vrai instinct de médecin mon Sky. Me demandant, s'il n'y avait pas eu trop de blesser, si je pensais qu'il devait retourner à l'hôpital pour aider, puis me fit savoir que les dragons étaient des créatures de légendes, il doutait un peu de ma nouvelle, je ne le prenais pas mal, même si je souhaitais qu'il ne doute jamais de moi.

- Je pense que la dragonne a voulu piquer le bouquet de la mariée, mais tout le monde va bien, hormis le jardin des Nerys.

Tout d'un coup, il se mit à rire et j'affichais un soulagement, rigolant avec lui. Il reposa son regard sur moi accompagné d'un sourire plein de malice, positionnant ses mains sur mes hanches, il me soulevait dans les airs, je tendis les bras pendant qu'il tournait sur lui-même. Cette position me faisait penser à Dirty Dancing, hormis sa façon de tourner, mais la base était là. Je me sentais en harmonie avec l'air, la sensation d'avoir déjà vécu une scène similaire me traversa l'esprit, avant que cette pensée s'évapore quand il me fit redescendre contre lui.

Il ne voulait pas que je parte sans lui, il voulait me voir devenir la meilleure danseuse au monde, je crus me mettre à pleurer, mais j'arrivai à me retenir. Il m'avait touchée, je savais qu'il ne me quitterait plus jamais et j'en étais heureuse, j'hochais la tête pour lui dire que j'étais d'accord et il me serra contre sa poitrine, contre laquelle je me blottissais et fermais les yeux, pour retourner dans mon cocon protecteur. Tous les deux, entourés par le bruit des vagues, Sky s'inquiétait de la réaction de nos parents, ce qui était normal, vu les parents qu'on avait. Rouvrant les yeux, j'osais un brin d'humour pour faire passer la pilule « Mauvaise réaction de Papa et Maman »

- Ils diront qu'on ne pourrait pas faire un meilleur choix, ils nous ont élevés avec leurs valeurs et Papa sera content qu'on ne ramène pas d'étranger dans notre famille.

On savait tout les deux que ce n'est pas ce qui se passerait. M'écartant de lui de très peu de distances, seulement pour pouvoir voir ses yeux, je réfléchissais à la situation. Nos parents n'accepteraient pas notre histoire, par peur des regards des autres, même si on ne partage pas le même sang, on a grandi ensemble, notre force et notre faiblesse, je connais tout de Sky et il connaît tout de moi, mais la réaction de nos proches seraient inévitables et j'ignore ce qu'on ferait s'ils étaient contre nous.

- Ils vont exploser en apprenant la nouvelle, si tu veux, on met tout ça sur mon dos, il n'y aura rien d'étonnant, je suis la rebelle de la famille qui préfère danser plutôt que combattre.

Je préférais être la responsable, j'avais l'habitude que mon père me fasse la morale, je n'étais pas la fille parfaite à la Violet. J'étais l'enfant qui le contredisait, enfin, je savais qu'il m'aimait, je restais plus proche de ma mère, mais j'ignorais si elle sera de notre côté ou celle de mon père.

- On pourrait garder cela pour nous, le temps de comprendre ce qu'ils nous arrivent, tu ne penses pas .

Je voulais garder notre lien spécial pour nous durant quelque temps, pour savourer l'instant avant que notre famille mette leur nez dedans.



codes par shyvana
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Flashback] Danse ou dragon ? Le choix t'appartient ! ☸ Sky   Jeu 28 Aoû - 3:31
roses are red, violets are blue

J’ai toujours eut plusieurs buts dans la vie même si j’ai plutôt l’air d’un gars paumé les trois quart du temps. Je suis juste trop timide pour les formuler à haute voix. Premièrement, je veux devenir médecin, ça c’est le plus évident ! Deuxièmement, j’aimerais ne jamais décevoir mes parents, une chose qui me parait plus improbable que jamais. Et finalement, je voudrais toujours avoir une place aux cotés de Jude. J’ignorais l’étendu de cette place que je convoitais, mais je comprenais mieux maintenant pourquoi je ne pouvais pas la quitter. J’étais le genre de personne à me contenter de ce qu’on me donnait sans poser de question. Ma sœur m’aurait dit que je n’étais qu’un bon ami et je l’aurais accepté, même si cela me brisait le cœur. Je l’aime à ce point, c’est-à-dire que je veux ce qu’il y a de mieux pour elle. Avant ce jour, je ne pensais pas que le meilleur qui puisse lui arriver fût moi. Je n’en suis toujours pas convaincu d’ailleurs. Du coup, mon bonheur fut intense comme-ci mon cœur avait soudainement des ailes et qu’il voulait sortir de ma poitrine pour rejoindre les nuages. Ce sentiment me donna envie de soulever ma complice et je la fis tournoyer dans le ciel en riant. Ce baiser venait littéralement de changer ma vie…

Cependant, un dernier obstacle pointait le bout de son nez : Nos parents. Si la brune n’était pas blottie tout contre moi, je crois que j’aurais frissonné de peur. Le fait d’imaginer une expression de déception, de colère ou même de mépris sur le visage des braves gens qui nous avaient adopté me faisait si mal que j’en eus la nausée. J’avais toujours été un enfant modèle, pas autant que ma sœur Violet qui nous surpassait en tout, mais je faisais de mon mieux. Le fait qu’on puisse me prendre en paria pour avoir des sentiments si purs me terrifiait, néanmoins, je savais que mon affection pour Jude dépassait la douleur de leur désapprobation. Ce serait tout de même un moment plutôt dure à vivre, heureusement, je n’avais pas à l’affronter seul. Ma sœur voulu faire de l’humour, mais je ne saisis pas la blague, car j’étais trop préoccupé pour comprendre qu’elle plaisantait. Mes frères étaient sidérés d’ailleurs, comment faisais-je pour être si intelligent, mais horriblement naïf en même temps ?

'' Je sais qu’il n’aime pas les étrangers, mais au point de donner sa bénédiction à deux de ses enfants… La seule chose qui nous sauve c’est que nous avons tous les deux été adoptés. '' dis-je avec sang-froid.

La suite de sa réponse me mis la puce à l’oreille et, comprenant mon erreur, je reformulais mes propos. Mon regard croisait le sien alors qu’elle se redressa, mais je ne pouvais pas lui sourire tant j’étais préoccupé.  Je me détachais même de son étreinte pour faire les cent pas dans le sable de la plage.

'' Non, ce n’est pas ta faute ! Ni toi, ni moi n’avions prévu que cela se passerait comme ça, pas vrai ? Bon d’accord, je l’avais espéré, mais c’était tellement impossible que… Et ne dit pas que c’est de ta faute ! J’aurais pu te repousser et ce se serait arrêté là. Tu vois c’est ma faute si on est dans cette situation !  ''

J’arrêtais de marcher et soupirais, puis j’enfouie mon visage dans mes mains devant le découragement. Serais-je capable de tenir tête aux chefs de la famille Shaolin ? J’en doutais franchement et, même si Jude en valait la peine, je n’avais pas confiance en mes capacités de dissimulateur. Je réfléchissais à toute vitesse et pris une profonde inspiration. Si je n’avais pas réagi ainsi à son baiser, elle n’aurait pas à se torturer comme je le faisais pour trouver une solution. Quoique, dans les faits, je paniquais beaucoup plus qu'elle.

''… mais ils ne peuvent rien y faire. Je t’aime et c’est tout. '' dis-je simplement au bout d’un moment avant de laisser mes bras retomber le long de mon corps. La douceur de ses lèvres me revint en mémoire et je su qu’elle me donnerait le courage que je n’avais pas, mais il restait encore un problème. '' Je suis un très mauvais menteur, ils le remarqueront forcément. Ce n’est qu’une question de temps, mais si ça tu veux vraiment qu'on garde le secret, je pourrais peut-être envisager de vivre ailleurs. Sauf qu’ils demanderont pourquoi et… et… Rrrraaa je ne sais vraiment pas mentir ! '' Je me laissais choir sur le sol, assit dans le sable puis sur le dos, les yeux rivés tantôt vers l’océan tantôt vers le ciel. '' Tu as raison, il vaut mieux ne rien dire pour le moment juste au cas où… Tu veux qu’on rentre à la maison tout de suite ? Préviens-moi quand tu voudrais y aller, histoire que je me prépare mentalement. ''




codes par shyvana
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Flashback] Danse ou dragon ? Le choix t'appartient ! ☸ Sky   Ven 5 Sep - 16:50
Danse ou dragon ? Le choix t'appartient !


Obtenir l'accord de nos parents pour notre idylle semblait problématique. Moi, c'était dans mon caractère de faire ce qu'il me plaît, pas une vraie rebelle, vu que ce qui me différencie des miens, se tient dans la préférence de danser au lieu de combattre dans le sous-sol du restaurant. Je sais me battre comme tous mes frères et ma soeur, mais j'en ressens moins le plaisir qu'eux. Combattre pour défendre, je l'accepterais, mais combattre pour de l'argent, en sachant très bien que Violet est la meilleure, je trouve cela inutile, je me plais mieux à danser et j'espérais toujours en faire ma carrière, loin de Storybrooke, enfin, maintenant plus vraiment. Le rapprochement avec Sky avait chamboulé mes plans, je l'avais toujours aimé, d'un amour à m'en arracher le coeur. Il était l'eau, dont moi, la fleur avait besoin pour m'épanouir et survivre, il était l'essence, dont moi, la voiture avait besoin pour démarrer et surtout il était le sang dont mon coeur avait besoin pour battre.

J'essayais de le rassurer, testant même l'humour, mais cela n'eut aucun effet sur mon homme sérieux, il était bien trop préoccupé et le voir dans cet état me calma. Je devais être là pour lui, l'aider à réfléchir sereinement, trouver la paix intérieure. Je crois que c'est ce qui m'aide à réussir à tenir tête à mon père, la paix d'être en accord avec moi-même. Nous étions ses enfants, il devrait vouloir le meilleur pour nous, au lieu de vouloir le meilleur pour lui, mon père n'est pas un homme égoïste, il est particulier et jamais, je n'en voudrais d'un différent, je l'aime bien plus avec ses défauts que d'avoir un père parfait. Cela m'aide à vivre avec mes propres défauts.

J'avouais à Sky que nos parents allaient exploser en apprenant la nouvelle, pour eux, cela serait...contre nature. Ils ne nous imaginaient pas comme des enfants adoptés, mais comme des enfants de leurs propres sangs et leur dire cela, serait leur rappeler ce fait. Nous n'étions pas le fruit de leurs amours charnelles, mais pour moi, élever des enfants qu'on choisit représente un amour encore plus puissant. Sky s'était détaché de mon étreinte pour faire les cent pas. Je voulais tout mettre sur mon dos, il n'y aurait rien d'étonnant pour personne, mais il ne le souhaitait pas, estimant que c'était de sa faute et non de la mienne. J'étais heureuse de savoir qu'il avait espéré ce moment, mais à la fois tourmenté de le voir si tracasser. Il s'arrêta et soupira, je le voyais bien, il était découragé, moi, je n'avais pas bougé, je l'observais, attendais un signe pour me rapprocher et lui dire que tout irait bien, je suis une personne optimiste et je souriais comme une idiote comme il annonça qu'il m'aimait et que c'était tout, réalisait-il que c'était la première fois qu'il me le disait ? Je ne crois pas, mais ce n'était pas grave, car il m'aimait et ce mot évapora mes craintes sur mes parents.

On pouvait très bien garder cette histoire pour nous. À qui cela pourrait faire du mal ? Je n'étais pas une bonne menteuse, tout comme Sky, mais j'espérais que pour notre amour, on ne mentirait pas, mais seulement, on éviterait le sujet auprès de notre famille. Par contre, je ne voulais surtout pas qu'il déménage, on venait tout juste de se rapprocher, ce n'était pas le moment de s'éloigner. Il se laissa choir au sol, se retrouvant sur le dos et me demanda si je voulais rentrer, pour qu'il se prépare mentalement, mais je n'avais pas du tout envie de partir.

C'était le signe que j'attendais, je m'approchais doucement et me laissai tomber sur les genoux près de lui. Avec un de mes doigts, je lui caressais le visage suivant la forme des yeux, puis du nez, atterrissant sur sa bouche, et ma main termina de se poser sur son épaule, tandis que j'approchais mes lèvres des siennes.

- On en parlera en temps voulu. Personne ne déménagera... On a l'éternité pour nous.

Je scrutais le mouvement de ses yeux et lui souriais, avant de l'embrasser. Nous n'étions pas des frères et soeurs, on s'aimait comme des âmes soeurs. Je laissais tomber mon torse doucement sur lui, pour desceller nos lèvres et lui murmurer :

- Je t'aime, je t'aime, je t'aime.

Sky était à moi et j'étais sienne. Je voulais être dans ses bras, toucher ses lèvres jusqu'à ma mort. Je voulais vivre près de lui, fonder une famille, me marier, tout ce qu'un couple pourrait espérer. Je posais ma tête contre son torse et on resta dans les bras l'un de l'autre sans plus rien dire et écouter le bruit des vagues.




codes par shyvana
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Flashback] Danse ou dragon ? Le choix t'appartient ! ☸ Sky   
Revenir en haut Aller en bas
 

[Flashback] Danse ou dragon ? Le choix t'appartient ! ☸ Sky

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Danse avec le Dragon. TERMINE
» Danse avec moi, enfant de Dragon. [Elena]
» Sénateur Anacacis; entre l'échec et les mauvais choix du peuple haitien
» How train your dragon
» Une Danse avec l'Ange Démoniaque, Nyx Hela

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Once Upon a Curse ::  :: Les Archives :: Archives Storybrooke-