Inscrivez votre forum sur notre Top-Site !

L'histoire se déroule en Octobre 2013.

« Tant qu'il y a assez de place pour stocker les guimauves, tout va bien. »
par Valentine Bellamy dans You gave up the fight, you left me behind


Charming ೨ Henry ೨ Ruby ೨ August

Partagez | 
 

 For the Glory of Trees ! Robin ◊ Mulan ◊ Lorax

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



Invité
Invité



MessageSujet: For the Glory of Trees ! Robin ◊ Mulan ◊ Lorax   Mar 17 Sep - 20:43





For the Glory of Trees !


>





RobinMulan ◊ Lorax

C’était une fin de journée comme les autres, du moins pour un hors la loi, je venais de semer les hordes du sheriff de Nottingham qui essayait toujours de m’attraper en vain et courait dans les bois. Petit Jean avait rejoint notre communauté avec le reste de mes compagnons, la division nous permettait toujours de nous en sortir. À cet instant mon fier ami devait déjà être en train de fêter notre nouvelle attaque, nous avions dérobé un beau tas d’or à ce cher Prince Jean, nul doute que quelqu’un allait payer pour cela mais ça ne serait pas moi ni l’un des miens, j’espérai de tout cœur que Marianne ne serait pas démasquer elle était tout pour moi et je ne me voyais pas continuer à vivre sans elle. Cet or nous le redistribuerons plus tard à des pauvres gens dont les taxes ont rendus la vie bien plus que difficile, ainsi nous rétablirons une sorte d’équité. Même si nos actions ne sont que broutilles face l’augmentation de ces maudites taxes nous essayons de faire de notre mieux pour alléger les souffrances des paysans et tout cela au détriment des plus riches. Oui c’était là ma noble mission, celle que j’avais accepté dès que Marianne m’avait parler des agissements du Prince Jean et de tout sa clique, une mission qui valait tous les risques à mes yeux.

Je ralentis pour stopper ma course, j’étais arrivé près d’un ruisseau, je m’y agenouillai pour me désaltérer avant de repartir tranquillement à pied en sifflotant. Bien sûr on pourrait croire que Robin des bois ne se déplaçait qu’à travers les branches, mais enfoncé si loin de la forêt je me permis de longer le sentier, je n’étais pas fou au point de déambuler complètement à découvert.  Je songeai à ma Marianne et au jour où nous pourrions enfin être ensemble et vivre notre amour au grand jour, rien qu’à cette idée j’avais le sourire aux lèvres, soudain j’entendis un bruissement derrière moi. Je fis volte-face l’œil et l’oreille aux aguets, je me mit un moment derrière un arbre pour vérifier que je n’étais point suivi, mais il n’y avait personne, mon imagination commençait certainement à me jouer des tours sans parler du fait que j’avais passé la nuit à surveiller le balcon de Lady Marianne en espérant l’apercevoir et lui parler sans succès, j’avais donc très peu dormi mais je me sentais en pleine forme.

Mes pensées retournèrent auprès de ma bien aimée il me tardait que la nuit tombe à nouveau pour que je puisse aller la voir et lui parler même si cela ne durait pas très longtemps, elle était l’air dont j’avais besoin pour vivre,  je me remit à siffloter en songeant à ces instants de bonheur quand soudain quelque chose percuta mes jambes à l’arrière, je tentai de faire un pas et m’effondrai en avant, je me retins de justesse des bras pour éviter de me retrouver face contre terre en jurant contre les maudits soldats du sheriff et contre mon inattention.

- Maudits soldats de malheur vous allez voir si je me libère, foi de Robin des Bois je ne vous laisserai pas m’emmener sans me battre, je défendrai ma vie !

J’essayai en vain de me redresser, puis j’entendis des bruits de pas je m’immobilisai m’attendant à me retrouver encerclé mais au lieu de ça deux mains agrippèrent mon veston et me retournèrent avec violence,  je vis d’abord son corps puissant puis mon regard se posa sur ses yeux en amandes et sa chevelure noire : une femme... ou du moins son apparence ...

- Mais qu’est ce que …. ?

Je n’eus guère le temps de finir ma phrase ni même d’obtenir une réponse je sentis un coup puissant sur ma tête et je sombrai dans le néant.


Ne JAMAIS sous estimé ses adversaires !



© Méphi.


Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: For the Glory of Trees ! Robin ◊ Mulan ◊ Lorax   Ven 20 Sep - 22:52





For the Glory of Trees !


>





RobinMulan ◊ Lorax

Nous étions au troisième cycle de la Lune de printemps et cela voulait simplement signifier qu'il était temps d'aller voir le petit pouce. J'avoue que je m'y un peu de temps pour la retrouver, ce monde était si vaste que parfois je me perdais dedans. En fin de compte, elle était dans la forêt enchantée. Habillé comme un homme soldat, mais avec les longs cheveux bruns d'un arbre pleureur. Mon petit arbuste était encore en mission, à croire qu'elle ne faisait que ça de ces journées. N'avait-elle pas d'autre priorité, comme sauver ces frères et soeurs du feu et du vent ? Mais non, à la place, elle gambadait de l'aurore au crépuscule, à la recherche d'homme dangereux, afin de les mener à la justice. C'était une belle perte de temps ... Sa cible du jour était un certain Robin des bois, un homme qui volait une ville. Comment on peut voler une ville ? Ah ! J'avais oublié quelques mots, il volait les nobles d'une ville !

On marchait sur des sentiers battus quand on entendit des bruits suspects, certains oiseaux s'envolèrent sous les bruits des craquements de branches. Une personne devait courir pour faire autant de grabuge, on se mit tous les deux en position de guerre, il y avait une chance sur pas mal que cet homme soit celui qu'on cherchait. En s'approchant doucement de cet inconnu, je me mis à chuchoter :

- Cette fois, tu ne frappes pas, il faut un peu contrôler ta violence jeune pousse.

Alors que mon bébé jouait avec sa bolas, j'observais les horizons. La forêt était magnifique, surtout pendant cette période, l'air était frais. Pour une fois qu'on était en bon terme ! Un petit pigeon roucoulait sous un arbre fruitier, son plumage était d'un blanc éclatant., une petite merveille. L'esprit des animaux devait être très fier de sa créature. Mes petits yeux s'émerveillaient, oui, on peut le dire, j'étais très heureux ce jour-là. Cependant, il eut un épisode funeste, ce n'était pas le fait que le robin des bois soit tombé sur le sol, en saucissonner comme un saucisson d'âne. Ce mécréant portait sur lui un arc façonné dans du bois. Un arbre avait été coupé pour faire cela, en regardant un peu plus loin, il y avait des flèches parsemées sur le sol, sans était trop ! Cette belle journée allait finir en bain de sang. Il se retourna et maugréa une phrase peu claire, quelques choses sur des soldats de bois qui bat des vies. Il y'avait vraiment des soldats de bois dans ce royaume ? Je me retrouvai derrière ce monsieur aux cheveux suspects. Il se mit à encore parler, il venait de s'apercevoir que ce n'était pas un soldat de bois qui l'avait attaqué, mais Mulan.

- Mais qu'est-ce que ... ?

Moi-même, je n'ai pas compris ce qui s'était passé. J'avais tout simplement heurté sa tête avec une bûche qui se trouvait près de lui et puis c'était quoi cette phrase ? Il n'avait jamais vu un petit arbre qui ressemble énormément à un humain ? Ah les hommes, ont dit que les nains sont des personnes étranges et perfides, mais pas autant que ces spécimens tordus. Ce hors-la-loi étaient au sol, la bûche posé près de sa tête ensanglantée. Apparemment, j'avais beaucoup plus de force qu'avant. La colère pouvait-elle nous rendre encore plus fort ? Après tout Shan-Yu était devenu imbattable grâce à sa rage. Cette petite chasse m'avait permis de trouver une nouvelle intrigue à élucider, la rage était-elle un moteur de puissance ? En me retournant, je pus apercevoir le visage étonné de jeune Pouce, elle non plus ne soupçonnait pas cette brutalité en moi ?

- Il y a une infime possibilité que je l'ai frappé trop fort. C'est vraiment une toute petite possibilité et moi qui croyais que le hors la loi serait plus dur à avoir.

Je me rattrapais comme je le pouvais, il y a un moment dans sa vie où il faut savoir contrôler ces émotions, ce moment était arrivé. Ce n'était pas pour autant que je m'excuserais de l'avoir assommé. Je suis le justicier des arbres, le seul juge qui est sur place pour voir les crimes de cet homme, il était coupable d'Arbricide. Moi, le Lorax, je le condamnais donc à recevoir un coup de bûche sur la tête, ainsi les victimes reçurent la justice à laquelle ils avaient le droit. Eh oui, quand la justice tranche, ça fait mal, comme un coup de bûche sur la tête.



La vengeance d'un arbre peut tomber du ciel, comme un merde de pigeon !



© Méphi.


Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: For the Glory of Trees ! Robin ◊ Mulan ◊ Lorax   Sam 21 Sep - 11:44





For the Glory of Trees !


>





RobinMulan ◊ Lorax

Une nouvelle fois, elle venait de confier Facilier à la justice tout en sachant très bien, qu'il allait s'échapper et qu'elle n'aurait plus qu'à retourner à sa poursuite. C'était devenu une sorte d'habitude entre eux, il fallait même dire qu'elle avait appris à l'apprécier aussi énervant soit-il. Au moins, elle remplissait toujours son devoir et surement qu'un jour il aurait le jugement qui l'attendait, elle ne restait jamais très longtemps surement par peur de le voir condamner à mort, le poids de sa mission était parfois lourd à porter et même si elle ne se l'avouerait jamais, elle espérait toujours apprendre sa fuite dans les jours qui suivaient.

Pour l'heure, elle se trouvait à Nottingham, un royaume qui lui donnait toujours la chair de poule à cause des ogres qui y sévissaient, sauf qu'elle se trouvait bien loin de l'endroit où ils s'étaient installés. Oui, elle déambulait dans la forêt de Sherwood, non loin du château du roi Richard, celui-ci ne s'y trouvait pas, non il se trouvait sur-le-champ de bataille repoussant les créatures hideuses depuis déjà quelques années. Ce n'était pas le royaume le plus gai, entre la guerre, les taxes et ce soi-disant hors-la-loi qu'on surnommait Robin des bois, il y avait de quoi faire. Alors qu'elle se trouvait dans une auberge pour la nuit, elle avait vue un avis de recherche à son sujet, nullement intéresser par l'or qu'on offrait pour sa capture, comme toujours c'était la justice qui guidait ses pas. Elle n'avait jamais réellement parcouru cette partie du royaume et donc ne connaissait pas cette forêt, c'est pourquoi elle faisait confiance à son instinct pour pister les hors-la-loi.

Accompagnés de Mushu et de Khan, ils entendirent un craquement de branche signe qu'il était proche de leur cible, elle serait très chanceuse si en même pas une journée de recherche, elle arriverait à capturer Robin des bois, pour certain elle vaguait entre les royaumes durant des mois avant de pouvoir capturer sa cible.

- Cette fois, tu ne frappes pas, il faut un peu contrôler ta violence jeune pousse.

La réflexion de l'esprit lui fit arquer un sourcil, comme si elle avait souvent d'accès de violence, il ne fallait pas confondre combattre et violence, Mulan sortait l'épée que si elle y était obligée, elle n'était pas un de ces guerriers sanguinaires qui aspirait à verser encore plus de sang et laissant des corps inertes sur son sillage. Cela devait faire des années qu'elle n'avait tué personne, elle n'était pas un bourreau, mais bien un serviteur de la loi. Comble pour une personne bannie de son propre royaume, mais si peu à présent connaissait son histoire qu'elle n'était pas obligée d'expliquer ses actions. Oui cela faisait 11 ans, qu'elle avait fui la maison de son père pour rejoindre l'armée et 7 ans qu'elle avait été bannie du royaume à cause de Shan Yu. Jamais elle ne l'avait revu, depuis ce jour fatidique et pensait ne jamais le revoir, sauf que le destin en avait décidé autrement et que bientôt elle allait le retrouver non en chef de l'armée impériale, mais comme celui des Huns, ennemi de son royaume.

Arrivant sur un petit sentier, elle l'aperçut enfin. Bolas en main, elle la lança pour pouvoir l'intercepter, l'homme ne mit pas longtemps à tomber à terre.

- Maudits soldats de malheur vous allez voir si je me libère, foi de Robin des Bois je ne vous laisserai pas m’emmener sans me battre, je défendrai ma vie !

Donc c'était bien Robin des bois, que les hommes parlaient beaucoup trop et surtout qu'il était insouciant de proclamer qui il était, sans vérifier l'identité de la personne qui venait de l'attaquer. Cela l'étonna qu'il ne fût pas capturé plus tôt, est-ce que les soldats qu'ils maudissaient savait au moins tenir une épée ? S'approchant de lui, elle le retourna sans grande peine, pouvant apercevoir son regard et une nouvelle fois elle put y lire de la surprise. Un de plus à être étonné qu'elle soit femme, c'était toujours la première chose qu'il remarquait tous et cela avait tendance à devenir lassant, heureusement qu'elle savait garder son calme.

- Mais qu'est-ce que ... ?

Et contrairement à elle, Mushu avait réagi au quart de tour et venait de l'assommer avec une bûche de bois. Non mais qu'est-ce qui lui avait pris ? Ce n'était pas du tout dans les plans. Quand celui-ci se retourna, elle était toujours aussi stupéfaite de son acte.

- Il y a une infime possibilité que je l'ai frappé trop fort. C'est vraiment une toute petite possibilité et moi qui croyais que le hors la loi serait plus dur à avoir.

Levant les yeux au ciel, que pouvait-elle bien lui dire ? Il était si facile de pardonner à ce petit dragon imprévisible, qu'elle connaissait déjà depuis pas mal d'année à présent. C'était tout même fort, lui qui lui avait dit de ne pas le frapper, s'était servi d'une arme redoutable : une bûche... heureusement qu'il n'était pas mort sous le coup.

- Et c'est moi qui dois maîtriser ma violence...

Attrapant l'homme dans les vapes par les bras, elle se mit à le tirer pour qu'ils soient cachés dans la forêt. La nuit allait tomber et ils ne faillaient surtout pas qu'il soit repéré par le reste du groupe de se hors-la-loi. Après l'avoir bien ligoté à un arbre, elle prit sa sacoche pour soigner sa blessure à la tête. Pour dire, Mushu ne l'avait pas loupé et alors qu'elle nettoyait sa plaie avec un linge, Robin des bois ouvrit les yeux.

- Ce n'est pas profond vous devrez vite vous en remettre...

Il devait sans doute être encore sonné, mais elle avait réussi à arrêter le saignement et pouvait le laisser récupérer attacher, sans aucun moyen de s'enfouir. Pas de présentation, ni d'excuse, elle tourna la tête vers Mushu.

- Nous allons rester là pour la nuit ! Je l'emmènerais au château de Nottingham dès l'aube !



La vengeance d'un arbre peut tomber du ciel, comme un merde de pigeon !



© Méphi.


Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: For the Glory of Trees ! Robin ◊ Mulan ◊ Lorax   Mar 24 Sep - 10:59





For the Glory of Trees !


>





RobinMulan ◊ Lorax

J’étais complétement sonné un fait rarissime pour moi qui avait pour habitude d’esquiver les coups, il me fallut un certain temps pour tenter de me rappeler ce qu’il m’était arrivé. Je sentais autour de mon torse et de mes bras quelque chose de bien serrer, je n’osais bouger ne sachant ce que cela pouvait être, mes mains elles étaient libres de leurs mouvements je pouvais le sentir ainsi que mes jambes et mes pieds. On m’avait donc ligoté ! Je me souvins alors que j’étais tomber et que quelqu’un m’avait retourner et ensuite c’était le trou noir, je sentis un linge sur mon front et une vive douleur se réveilla mais que m’avait-on fait ? Le linge changea de position et j’ouvris les yeux pour voir qui était en train de me soigner.

C’était une femme aux yeux en amandes, un visage assez doux malgré l’armure d’homme qu’elle portait et avec de longs cheveux noirs, elle me regarda un instant.

- Ce n'est pas profond vous devrez vite vous en remettre...

C’était certain j’avais vécu des situations bien pire qu’un coup sur la tête, sans me dire qui elle était et sans même m’accorder un autre regard elle tourna la tête vers quelqu’un d’autre, je testais la mobilité de mon cou et réprimait un geignement de douleur, j’avais l’impression qu’un forgeron martelait son morceau de fer dans ma tête.

- Nous allons rester là pour la nuit ! Je l'emmènerais au château de Nottingham dès l'aube !

Je rouvris net les yeux pour regarder à qui elle s’adressait, je cherchais un homme, un soldat ou même une autre femme, je mis un certain temps  à voir ce à quoi elle parlait, c’était un minuscule petit lézard rouge. Je cherchais qui m’avait frappé car je regardais la femme avant de m’évanouir. Puis je pris conscience qu’elle voulait m’emmener à Nottingham c’était une chasseuse de tête et elle m’avait capturé pour me remettre aux mains du sheriff et toucher une récompense assez importante pour mon arrestation.

Je regardais un long moment la jeune femme d’un aspect extérieur elle n’avait pas l’air fondamentalement méchante, la preuve elle m’avait même soigné mais bon c’était peut etre pour mieux toucher la prime. Je regardais de nouveau le lézard.

- Vous savez qu’il ne va pas vous répondre ? c’est un lézard il y en a beaucoup par ici !

J’espérais obtenir ne serait-ce qu’au moins une parole d’elle à mon encontre, quelque chose qui puisse me dire si j’avais une chance de lui faire comprendre que je n’étais pas un véritable hors la loi, enfin si j’en étais un mais celui qui méritait d’être remis à la justice et châtier ce n’était pas moi mais le prince jean et le sheriff de Nottingham, mais quoi qu’il en soit c’était moi qui demain serait remis à cette perfide justice.  Il fallait que je plaide ma cause, tenter le tout pour le tout pour sortir de ce pétrin.

- Vous voulez me livrer au sheriff de Nottingham n’est ce pas ? Mais n’avez-vous jamais songé que j’étais innocent dans cette histoire ? Avez-vous déjà essayé de comprendre mes actes de rébellion ?

Oui c’était elle déjà retrouver dans une situation ou tant d’injustice la révoltait au point qu’elle en devienne une hors la loi ? Surement pas sinon elle ne serait pas là devant moi.

- Une situation ne vous a-t-elle jamais révolté à un point telle que vous vous deviez d’agir pour rétablir la vérité et la justice ?

Voilà c’était ce que je voulais faire rétablir justice et équité dans ce monde vérolé de mensonge et de trahison, j’espérais que le roi Richard reviendrait un jour victorieux de la guerre des ogres pour pouvoir rétablir l’ordre dans le royaume. Je levais les yeux vers la jeune femme qui me faisait face, je n’en revenais toujours pas d’avoir été si facilement capturé par elle, c’était une première pour moi et j’étais certain que si Petit Jean ou Marianne avait été là ils se seraient fort moquer de moi ! Mais j’étais seul et ligoté à un arbre sans rien pouvoir faire qu’essayer de me disculper.



Une femme qui parle à un lézard et c'est moi qu'on doit enfermer ?!



© Méphi.


Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: For the Glory of Trees ! Robin ◊ Mulan ◊ Lorax   Sam 12 Oct - 16:22





For the Glory of Trees !


>





RobinMulan ◊ Lorax

Cet étonnant comment des desseins planifier à l'avance peuvent prendre un tout autre sens. Aujourd'hui j'étais censé aider la nature à reprendre ces droits, leur donner vies, les chérirent et non chassait une personne dans les bois avec mon bébé. J'avais utilisé une bûche morte pour assommer un homme qui n'en valait même pas la peine. Quant à Mulan, son but de la journée était de capturer un hors-la-loi, mais c'est moi qui le neutralisa. Ce même humain, qui écrasait des jeunes racines par son poids opulent, avait sans doute d'autres choses de prévus. Il ne s'était pas réveillé ce matin en ce disant : tiens, si je me faisais cogner par un esprit de la forêt aujourd'hui, ça pourrait être marrant ? Cet homme aux cheveux particulièrement amusant devait sûrement être occupé à chasser les soldats de bois qui se cachaient dans cette grande forêt. D'ailleurs, pourquoi n'en aie-je jamais vu ? Des guerriers de bois ne doivent pas passer inaperçu, le plus étrange c'est que les arbres qui étaient capables de donner vie à des créatures de bois ne se trouvait pas par ici. En plus, ils sont sous de bonne garde, depuis que j'ai égaré un morceau qui à donné naissance un gamin complètement insolant, j'avais perdu ce privilège. Tous les êtres ne sont pas parfait !

Tout ça pour dire, que les évènements ne se passent jamais comme prévu, j'avais décidé de lancer cette arme ensanglanté dans les buissons, mais elle frappa un oiseau à la place. La pauvre bête s'écrasa un peu plus loin et avec une grimace de honte, je fila l'aire de rien. Je m'installa près d'un magnifique conifère, il avait au moins le quart de mon âge, assis sur ses racines, je l'écoutais parler pendant que Mulan en saucissonnait le prisonnier. Il avait de merveilleuse histoire à raconter, mais l'arbre guerrier se mit à parler de la toute petite blessure du hors-la-loi.

- Ce n'est pas profond vous devrez vite vous en remettre... Nous allons rester là pour la nuit ! Je l'emmènerais au château de Nottingham dès l'aube !

Ma victime de ma justice avait enfin ouvert ses yeux, il en avait mis du temps ! Je le regardais avec dédain toute en acquissent les dire mon petit bébé. Cet endroit était un coin sympathique à observer, mais était-ce sans danger ? Après tout, les soldats de bois se baladaient par ici. La seule solution était de mettre toutes les graines plantées en alerte, si elles voient un monstre, je serais réveillée par leurs cris d'alarmes. J'étais immortel, mais on pouvait quand même me faire mal et puis, ma petite Mulan pouvait saigner elle aussi. Pendant que je réfléchissais à divers plans de défense, mon accusé me fixait, de manière désagréable et il osa me parler !

- Vous savez qu’il ne va pas vous répondre ? c’est un lézard il y en a beaucoup par ici !

Un lézard ! Il m'avait comparé à un animal stupide qui est capable de refaire pousser leurs queues. Y' pas de quoi être fière de savoir faire ça. En plus, un lézard c'est moche, leurs yeux sont livides et gluants. En plus, ce sont des lâches, ils se cachent dès que quelques-uns essaient de les prendre.

Je voulais lui sauter dessus, l'étrangler, le gifler, toutefois, je me rappellais de la phrase de Mulan. J'allais devoir me contrôler, je m'éclipsais pendant qu'il jacassait sur l'innocence. J'étais à la recherche de ma bûche, je l'avais lancée à peu près dans la direction du coucher de soleil? En avance mes yeux de cinq mètres, je trouvais l'oiseau. Heureusement que les fées des animaux ne m'avaient pas vu faire ça, elles m'auraient tué pour avoir assassiné cette bestiole. Une fois mon arme dans les mains, j'atterris à côté du tronc qui servait de dossier à cet assassin d'arbre. Je ne prêtais même pas attention si Mulan ou lui parlaient, mais je lançais une nouvelle fois cette bûchette de façon qu'elle atterrisse sur ses jambes. Malheureusement, elle arriva un peu plus loin que prévue, apparemment, je n'étais pas douée pour viser, car il atterrit sur le pied de mon bébé.

- Hi, toutes mes excuses, je me retournais sur ma proie, tu crois vraiment qu'un lézard serait capable de parler, qu'il serait capable de t'assommer avec une bûche et oui monsieur aux cheveux bien trop soyeux pour un homme, c'est moi qui t'est mis au sol ! Je ne suis pas un lézard, mais un esprit de la forêt et je t'annonce que tu vas payer pour tes crimes odieux. Assez discuter, MULAN ON LE PEND PAR LES PIEDS ET ON LE LAISSE AUX SOLDATS DE BOIS POUR QU'ILS LE TUENT A NOTRE PLACE. Ouch, désolé, pris par les émotions je me suis mis à crier, les mises à mort m'ont toujours fait de l'effet.

Il était fort possible que je m'étais encore emporté, mais il m'avait insulter de lézard et tuer des arbres. Cet homme devait payer, quand moi je fais des bêtises, j'assume les conséquences et je subis une punition. Je n'ai pas broncher confisquer mes belles toupies !


La vengeance d'un arbre peut tomber du ciel, comme un merde de pigeon !



© Méphi.


Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: For the Glory of Trees ! Robin ◊ Mulan ◊ Lorax   Mer 16 Oct - 11:00





For the Glory of Trees !


>





RobinMulan ◊ Lorax


- Vous savez qu’il ne va pas vous répondre ? c’est un lézard il y en a beaucoup par ici !

Un lézard ! Ce hors-la-loi ne savaient pas dans quel pétrin il venait de se mettre, elle savait que pour Mushu c'était une insulte, oui elle l'avait elle-même un jour appeler Lézard quand elle n'était qu'une jeune fille qui ne savait même pas se servir d'une épée, proie au doute de rejoindre l'armée à la place de son père. Mushu lui avait donné la force à traverser cette épreuve et lui avait vite pardonné sa petite mégarde. Mais, là pour une raison qu'elle ignorait, il ne semblait déjà ne pas l'apprécier alors il venait certainement de déclarer la guerre. Elle attendait une réaction de son petit dragon, mais celui-ci préférait ignorer cette remarquer, enfin c'est ce qu'elle pensait, vu qu'il s'éclipsa. Pour le coup, elle était vraiment fière de lui, pour une fois il agissait comme il fallait. Ignorer les remarques est la meilleure méthode pour survivre.

- Vous voulez me livrer au sheriff de Nottingham n’est ce pas ? Mais n’avez-vous jamais songé que j’étais innocent dans cette histoire ? Avez-vous déjà essayé de comprendre mes actes de rébellion ?

Comme tout hors-la-loi, il prétendait être innocent, c'était le complet inévitable, toujours une excuse à exploiter. Sur l'avis de richesse, il était noté voleur, ce qu'il disait n'avait aucun sens, jamais elle avait entendu ne parler qu'on volait par acte de rébellion et vu sa tenue vestimentaire, il ressemblait bien à tous ses bandits qui traînaient dans les forêts, non son instinct lui disait qu'il n'était pas innocent.

- Une situation ne vous a-t-elle jamais révolté à un point telle que vous vous deviez d’agir pour rétablir la vérité et la justice ?

Elle pouvait voir dans son regard qu'il était sincère, il pensait vraiment rétablir la justice jamais elle n'avait rencontré un hors-la-loi qui servait les plus démunis. Il est vrai qu'elle avait entendu certaines rumeurs, sur la dureté des lois du royaume de Nottingham, des taxes surélevées qui appauvrissaient le peuple encore plus. Mais pouvait-elle lui faire confiance ? Cela ne lui était jamais arrivé de ne pas mener un homme capturé à la première prison qu'elle croisait, enfin si quelquefois lors de certains imprévus, mais jamais de son propre chef.

- Je ne vis que pour la justice... Elle fit couper par une buche qui arriva sur son pied, elle ressentit une certaine douleur, mais ne bougea pas, ne voulant pas se montrer faible, elle leva simplement les regards vers l'esprit de la forêt qui se trouvait près de l'arbre où Robin était attaché... Mushu, mais qu'est-ce que tu prends ?

L'esprit de la forêt agissait vraiment bizarrement, alors qu'elle commençait à douter de devoir livrer Robin des bois, Mushun'arrêtait pas de vouloir l'assommer avec sa buche, c'était donc ça qu'il était parti chercher : la buche ! Il n'avait donc pas ignoré sa remarque, mais préparait sa vengeance, tout cela allait mal finir.

- Hi, toutes mes excuses, je me retournais sur ma proie, tu crois vraiment qu'un lézard serait capable de parler, qu'il serait capable de t'assommer avec une bûche et oui monsieur aux cheveux bien trop soyeux pour un homme, c'est moi qui t'est mis au sol ! Je ne suis pas un lézard, mais un esprit de la forêt et je t'annonce que tu vas payer pour tes crimes odieux. Assez discuter, MULAN ON LE PEND PAR LES PIEDS ET ON LE LAISSE AUX SOLDATS DE BOIS POUR QU'ILS LE TUENT A NOTRE PLACE. Ouch, désolé, pris par les émotions je me suis mis à crier, les mises à mort m'ont toujours fait de l'effet.

Étonné était bien le mot adéquate à la situation, tout en enlevant son pied de sous la buche, les derniers mots de Mushu la firent sourire, il était bien le seul à pouvoir lui faire apparaître sur son visage. Par contre, elle se retrouvait totalement perdue, des soldats de bois ? Ou voulait en venir son ami ? Qui était-ce ces soldats ? Elle qui était fière de connaître toutes les légendes et créatures des royaumes se trouvait bien démunis face à celle-ci.

- Mushu, déjà on ne va pas le tuer et on va écouter ce qu'il a dire pour savoir si on le laisse ou pas au soldat de bois... Oui on votera !

Ce n'était pas le moment d'interroger Mushu, mais bien leur prisonnier. Elle savait que cela allait lui plaire de pouvoir voter, enfin elle se doutait qu'il pouvait prétendre que les arbres avaient le droit de voter aussi, bien sûr il n'y avait que lui qui pouvait les entendre comme cela serait pratique, restait à savoir si elle connaissait son esprit aussi bien qu'elle le pensait. Se laissant glisser contre l'arbre face au hors-la-loi, elle lui posa la première question.

- Explique-moi en quoi un voleur sert la justice ?



La vengeance d'un arbre peut tomber du ciel, comme un merde de pigeon !



© Méphi.


Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: For the Glory of Trees ! Robin ◊ Mulan ◊ Lorax   Mar 29 Oct - 19:07





For the Glory of Trees !


>





RobinMulan ◊ Lorax

- Je ne vis que pour la justice...

J’avais enfin pu attirer son attention et cela était suffisant maintenant il ne me restait plus qu’à la convaincre que j’étais innocent, quoi de plus facile en soi ! Bon d’accord le nombre de mes vols ne jouaient certainement pas en ma faveur mais je sentais en la femme qui me faisait face le même désir de justice que celui qui brûlait au fond de moi, nous étions pareils elle et moi ca j’en étais certain, mais pour le moment je n’allais pas lui sortir ça je tenais à ma vie quand même !

-Mushu, mais qu'est-ce que tu prends ?

De nouveau elle s’adressa au lézard et cette fois elle lui posait carrément une question, je vis que celui-ci lui avait fait tomber une bûche sur le pied mais elle ne sembla rien ressentir ou du moins elle n’en laissa rien paraître même sa voix était rester de marbre.

- Hi, toutes mes excuses, je me retournais sur ma proie, tu crois vraiment qu'un lézard serait capable de parler, qu'il serait capable de t'assommer avec une bûche et oui monsieur aux cheveux bien trop soyeux pour un homme, c'est moi qui t'est mis au sol ! Je ne suis pas un lézard, mais un esprit de la forêt et je t'annonce que tu vas payer pour tes crimes odieux. Assez discuter, MULAN ON LE PEND PAR LES PIEDS ET ON LE LAISSE AUX SOLDATS DE BOIS POUR QU'ILS LE TUENT A NOTRE PLACE. Ouch, désolé, pris par les émotions je me suis mis à crier, les mises à mort m'ont toujours fait de l'effet.

Je restais sidéré, le lézard avait parler je le regardais un long moment sans parler, j’étais si stupéfait que les mots ne parvenaient pas à dépasser la barrière des mes lèvres, la jeune femme elle se contenta de retirer la buche de son pied et d’adresser un sourire à la créature qui l’accompagnait, je repensais au discours de la bestiole il trouvait mes cheveux soyeux ? il était vraiment bizarre et qui donc était ces soldats de bois dont cet esprit de la forêt parlait et à qui il souhaitait me livrer. Je restais un moment pour voir si il allait reprendre mais au lieu de ca il me menaca de sa buche.

- Mushu, déjà on ne va pas le tuer et on va écouter ce qu'il a dire pour savoir si on le laisse ou pas au soldat de bois... Oui on votera !

- Je vous prie de me pardonner, c’est la première fois que je rencontre un esprit de la forêt, je suis véritablement navré de vous avoir offensé, j’espère que vous pardonnerez mon ignorance, et vous  de mettre moquez de vous …

La fin de la phrase était bien évidemment destinée à la jeune femme qui se tenait devant moi, on m’avait appris dès mon plus jeune âge à reconnaître mes tords et à s’excuser, je n’avais pas perdu mes bonnes manières et préférait m’excuser de suite, ainsi serait t-elle plus à même de vouloir m’écouter avant de m’envoyer dans la prison de Nottingham. Elle s’éloigna un peu et se laissa glisser contre un arbre en face de moi, j’attendais patiemment qu’elle prenne la parole pour tenter de me disculper à ses yeux.

- Explique-moi en quoi un voleur sert la justice ?

Question simple mais qui pouvait amener à bien des réponses en vérité car lorsque l’on se battait pour une cause il fallait bien des raisons pour passer de l’autre coté comme je l’avais fait, je réfléchis un instant pour peser le sens de mes paroles.

- Il n’est jamais simple de répondre à une telle question car bien des motivations peuvent vous amener dans ma situation. Je ne me considère ni comme un voleur ni comme un justicier, je suis simplement un homme qui veut faire tout son possible pour faciliter des gens méritants. Si vous travaillez à Nottingham vous n’avez pu que remarquez l’état des logements, la famine qui règne et les innombrables affiches de saisie de maison pour payer des taxes.

Tout en parlant, je sentis la rage montée en moi, elle était insidieuse et s’installait chaque jour un peu plus dans mon cœur, je ne supportais plus de voir et ne pouvoir rien faire pour aider les bonnes gens.

-Un voleur comme moi puisque c’est ainsi que vous m’avez qualifier, peut donc servir la justice lorsque ces actions ne sont pas mener dans la recherche d’un profit personnel mais bien dans la quête de rétablissement d’une équité entre la royauté et son peuple, je vole les riches pour donner aux pauvres, mes actions sont bien maigres mais je dois de l’espoir à ce cher peuple de Nottingham, c’est malheureusement tout ce que je peut faire en attendant le retour de notre véritable Roi, Richard Cœur de Lion.

J’avais prononcé mon discours avec une ferveur inégalée surtout lorsque j’évoquais le roi qui représentait pour moi un véritable modèle de justice et de droiture, oui il me tardait comme il tardait sûrement au peuple de Nottingham que le Roi revienne et reprenne sa place dans son château à la place de son infâme frère le prince Jean. Ma tirade terminer je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre de celle qui me faisait face, allait elle accomplir son but premier de me livrer au shérif ou allait elle reconsidérer son choix et me libérer de cet arbre.


Esprit, ya pas de lézard nous ne parlons pas la même langue, tsss!



© Méphi.


Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: For the Glory of Trees ! Robin ◊ Mulan ◊ Lorax   Dim 26 Jan - 19:34





For the Glory of Trees !


>





RobinMulan ◊ Lorax

La voix humaine était différente des autres sons, elle avait la capacité d'éclipser les autres bruits, comme ceux de l'eau, ceux des animaux, ceux de la forêt ... même sans crier, même si cette voix se transforme en un simple murmure, elle étouffait les sons des autres vies. Pourquoi je parlais du passé ? Les humains avaient encore leurs aptitudes pour dénaturaliser le silence parfait d'une forêt, les humains et les animaux ! Les gémissements de ce voleur des bois me déconcentraient, il m'était très difficile d'entendre celle des arbres.

Ce Robin des bois était encore béat devant ma supériorité et ma magnificence. Il était encore attaché, la tête en l'air pour pouvoir m'observer. Sa blessure saignait beaucoup moins, dommage, moi qui voulait qu'il souffre ! C'était raté ! J'étais prêt à lui appuyer sur le nez avant que la voix mélodieuse de ma jeune pouce m'interpellât :

- Mushu, déjà, on ne va pas le tuer et on va écouter ce qu'il a dire pour savoir si on le laisse ou pas au soldat de bois... Oui, on votera !

Depuis quand on devait écouter les humains ? Il était coupable, il devait se pendre par les pieds ! À quoi jouait-elle ? Mulan était sous le charme de ce hors-la-loi ? C'était l'effet de ces cheveux soyeux, il arrivait à se faire aimer de cette façon ? Bientôt, elle allait le détacher et ils feront une danse des korrigans autour d'un arbre ? Il était hors de question que ce tueur d'arbre s'en sorte, moi vivant, jamais il ne remarchera sur ces deux pieds ! En jouant avec ma moustache de dragon, ce maudit prisonnier me déconcentra, que me voulait-il encore ?

- Je vous prie de me pardonner, c'est la première fois que je rencontre un esprit de la forêt, je suis véritablement navré de vous avoir offensé, j'espère que vous pardonnerez mon ignorance, et vous de mettre moquez de vous ...

M'offenser ? Ignorance ? Moquez de moi ? Ce n'est pas avec de simple excuse qu'on sauve des forêts ! Il avait peut-être réussi à manier ma jeune pouce, mais jamais il me manipulerait aussi facilement ! J'allais le garder à l'œil ce mécréant. Je descendais enfin de sa jambe et foulai le sol, je les regardais tous les deux avec un œil suspicieux. Je transplana sur les branches de l'arbre qui gardait ce Robin des bois captif. Mulan continuait à lui parler, j'allais être très attentif cette fois.

- Explique-moi en quoi un voleur sert la justice ?

C'était une excellente question, mais je m'en fichais totalement de savoir. Je m'installai confortablement avant d'ouvrir en grand mes petites oreilles. En réalité, c'est quoi un voleur ? La justice, je savais ce que c'était, mais réellement, voler est-ce vraiment un crime ? Si les hommes ne voulaient pas se faire prendre quelques choses, il fallait mieux le cacher, un peu c'est tout. Me re concentrant sur leurs échanges de regard, je me rendis compte que j'avais loupé quelques phrases, car sa phrase n'avait pas de sens.

- Ham, vous n'avez pu que remarquez l'état des logements, la famine qui règne et les innombrables affiches de saisie de maison pour payer des taxes.

Des taxes et ça, c'était quoi ? Les soldats de bois récupéraient les maisons de bois ? Voilà un autre crime ! Les maisons qui sont construites à partir de bois, c'était bien mérité si ces hommes et femmes dormaient dehors. Bien fait si les soldats de bois les écrasaient comme des fourmis.

- Un voleur comme moi, puisque c'est ainsi que vous m'avez qualifié, peut donc servir la justice lorsque ces actions ne sont pas menées dans la recherche d'un profit personnel mais bien dans la quête de rétablissement d'une équité entre la royauté et son peuple, je vole les riches pour donner aux pauvres, mes actions sont bien maigres, mais je dois de l'espoir à ce cher peuple de Nottingham, c'est malheureusement tout ce que je peux faire en attendant le retour de notre véritable Roi, Richard Cœur de Lion.

Décidément, ce mécréant apportait beaucoup de questions. Comment un homme peut avoir un cœur de Lion ? La fée des animaux avait copié mon idée, tout ça parce que ma jeune pouce était très ressemblant aux humains, elle créait d'autres espèces, la tricheuse, la voleuse ! Je me levai avant que Mulan décide de le libérer et j'atterris sur la tête du prisonnier. Puis, d'un saut, je me posai sur le sol, devant lui. Cette fois, il allait mourir !

- C'est bon, on a entendu et je n'approuve pas, je vote, il meurt et toi, tu votes, il meurt, les arbres, ils votent, il meurt. Allez, sort la corde, on le pend ! Quelques choses à dire avant de mourir, quoique non, tu vas répondre à cette question, votre monsieur au cœur de Lion, il ressemble totalement à un homme ? Où a-t-il d'autres caractéristiques d'un lion ?

La forêt était silencieuse avant que je prononce sa sentence, mais tout de suite après, les arbres protestaient. Ils ne voulaient pas qu'il meurt, apparemment les bouclettes soyeuses pouvaient aussi charmer les arbres. Il y avait beaucoup trop de voix et je n'arrivais pas à les faire taire, ils ne voulaient pas sa mort pour la simple raison que notre prisonnier aidait les autres humains. Depuis quand les arbres se préoccupaient de la vie des hommes ? Un grand mal me saisissait la tête, toutes leurs voix étaient trop fortes. Je me transplana donc en haut de l'arbre, je leur murmuraient : « Bon d'accord, il vivra » et toutes les voix s'estompèrent.



La vengeance d'un arbre peut tomber du ciel, comme un merde de pigeon !



© Méphi.


Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: For the Glory of Trees ! Robin ◊ Mulan ◊ Lorax   Lun 3 Fév - 17:10





For the Glory of Trees !


>





RobinMulan ◊ Lorax


Son petit dragon lui lança un regard suspicieux, qu'est-ce qui lui passait encore par la tête ? Elle avait appris à le connaître, mais cela pouvait arriver à elle aussi de s'y perdre, finalement il se transplana sur l'arbre ou Robin était attachée. C'était bien la première fois qu'elle entendait des excuses de la part d'un hors-la-loi, surtout qui semblait sincère. Il semblait qu'elle se soit trompé sur son compte, mais cela ne collait pas à l'affiche qu'elle avait vue, celle qui le décrivait être un voleur. Avant de se prononcer et de faire voter pour que Mushu puisse agir, elle se devait de lui poser une dernière question et pas de moindre, en quoi un voleur sert la justice ? Sa première intuition lui disait que c'était impossible, comme Robin avait cru qu'il était impossible que Mushu la comprenne. Il faut des fois prendre le temps de bien poser les choses avant de prendre une décision.

- Il n’est jamais simple de répondre à une telle question car bien des motivations peuvent vous amener dans ma situation. Je ne me considère ni comme un voleur ni comme un justicier, je suis simplement un homme qui veut faire tout son possible pour faciliter des gens méritants. Si vous travaillez à Nottingham vous n’avez pu que remarquez l’état des logements, la famine qui règne et les innombrables affiches de saisie de maison pour payer des taxes.

Sa façon de parler n'appartenait pas au peuple, ni à celle des mécréants qui avaient croisé sa route, employait des mots bien trop soutenus, il faisait donc parti de la noblesse ou l'avait côtoyé de très près pour savoir parler avec tant de contenance. Elle n'avait jamais été près de château de Nottingham, seuls aux villages environnants et il était vrai que la misère se faisait ressentir.

-Un voleur comme moi puisque c’est ainsi que vous m’avez qualifier, peut donc servir la justice lorsque ces actions ne sont pas mener dans la recherche d’un profit personnel mais bien dans la quête de rétablissement d’une équité entre la royauté et son peuple, je vole les riches pour donner aux pauvres, mes actions sont bien maigres mais je dois de l’espoir à ce cher peuple de Nottingham, c’est malheureusement tout ce que je peut faire en attendant le retour de notre véritable Roi, Richard Cœur de Lion.

Elle avait l'impression d'entendre un vieux discours d'un de ces chefs ou de l'empereur lui-même. Du moins, il semblait encore plus que sincère, elle voyait ce qu'il appelait justice dans ses actions. Il redistribuait tout ce qui volait, elle avait entendu parler du Roi richard, le roi qui affrontait les ogres depuis des années. Était-il au courant de ce qui arrivait à son peuple ? Le coeur deMulan se déchirait en deux, entre ce qui était juste pour le peuple ou alors obéir à une royauté. Une situation qui lui rappelait bien trop la sienne, l'autorité de son royaume l'avait banni alors qu'elle s'était toujours évertuée à protéger son peuple, elle était devenue une hors-la-loi dans le royaume de l'empereur. Mais avait recommencée sa vie au lieu de lutter, d'une certaine façon, elle était impressionnée par ce robin des bois. Et alors qu'elle allait donner son point de vue, Mushu attira sur la tête de l'homme pour ensuite toucher le sol.

- C'est bon, on a entendu et je n'approuve pas, je vote, il meurt et toi, tu votes, il meurt, les arbres, ils votent, il meurt. Allez, sort la corde, on le pend ! Quelques choses à dire avant de mourir, quoique non, tu vas répondre à cette question, votre monsieur au cœur de Lion, il ressemble totalement à un homme ? Où a-t-il d'autres caractéristiques d'un lion ?

Du grand Mushu, voilà qu'il décidait à sa place, elle aurait pu en rire dans une autre situation. Mais pour le coup, son visage se fit tout sauf amical et ne laissant pas le temps aux hors-la-loi de répondre, elle répondit à l'esprit de la forêt.

- C'est un surnom donné à la famille royale du royaume, les coeurs de lions. Quoi que j'ignore d'où il vient ! Et je vote pour la vie.

Il avait souvent de drôles questions, mais il fallait savoir qu'un esprit de la forêt ne se mélange que très peu aux hommes, il ne pouvait donc pas tout comprendre de leur coutume et même à quoi servait un surnom. J'ignorais s'il m'avait entendu vu qu'il semblait bien occupé, je ne pouvais m'empêcher de l'observer d'un oeil, avant que celui-ci réagisse.

« Bon d'accord, il vivra »

Elle se doutait bien que les arbres autour d'eux n'étaient pas été du même avis que lui, son pauvre Mushu s'était retrouvé seule à vouloir sa mort, elle allait en entendre parler durant des mois. Elle pouvait à présent s'intéresser du niveau à leur prisonnier toujours accrocher à l'arbre. La décision avait été prise, il vivrait et elle se devait donc de le libérer, mais pas avant de s'être excusé.

- Votre but est louable, je vous prie de m'excuser, mais c'est bien la première fois que je rencontre un hors-la-loi avec vos convictions.

Il était rare que Mulan admette qu'elle avait fait une erreur, car ça lui arrivait aussi très rarement. S'approchant du jeune homme, elle desserra les liens, la corde tomba au sol et il ne lui restait plus qu'à se dégager de leur emprise pour qu'elle puisse ranger la corde qui ne la quittait jamais. Un ustensile indispensable pour toutes chasseuses de têtes. Poser des questions n'étaient pas dans ces habitudes, mais elle voulait seulement savoir si elle avait vu juste.

- Vous êtes un noble n'est-ce pas ?



La vengeance d'un arbre peut tomber du ciel, comme un merde de pigeon !



© Méphi.


Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: For the Glory of Trees ! Robin ◊ Mulan ◊ Lorax   Jeu 6 Fév - 15:59





For the Glory of Trees !


>





RobinMulan ◊ Lorax

Je sentis d'abord quelque chose de lourd atterrir sur ma tête et réveiller par la même occasion la douleur causée par le coup de branche que j'avais reçu, puis l'esprit de la forêt, qui s'appelait Mushu d'après la femme qui me faisait face, posa les pieds devant moi, j'aurais aimer me frotter la tête pour atténuer mes souffrances mais j'étais toujours lié à l'arbre aussi je ne pouvais rien faire. Le petit être statua en deux secondes sur la décision de vie ou de mort de ma personne ce qui eut le don de mettre Mulan en colère, ou du moins son visage se ferma t-il et devint effrayant même pour moi. J'allais répondre au question de l'esprit concernant Richard mais elle me devança aussi la laissais-je répondre à ma place.

Lorsqu'elle vota  pour me laisser la vie sauve je lâchais un soupir de soulagement imperceptible au moins une qui était de mon coté aujourd'hui, peut être que je survivrai à cette épreuve et que je pourrais retrouver Marianne. Nul doute que j'allais profiter de chaque instant à ces côtés à présent. Quelques minutes plus tard et après des bourrasques de vents inhabituelles l'esprit qui était revenu en haut d'un arbre marmonna qu'il était d'accord pour qu'on me laisse la vie également, j'étais donc tirer d'affaire de ce point de vue là.

- Votre but est louable, je vous prie de m'excuser, mais c'est bien la première fois que je rencontre un hors-la-loi avec vos convictions.

-Ne vous excusez pas, je crois que nous sommes probablement du même côté et j'aurais certainement agi de façon identique si les informations que l'ont m'avaient données avaient été erronées.

Mulan s'approcha et vint desserrer les liens qui me retenaient à l'arbre, la corde tomba au sol et je me dégageai prestement comme s'il cela avait été un serpent. Je frottais mes poignets endoloris avant de tâter doucement mon crâne, lorsque mes doigts effleurèrent la bosse qui naissait la douleur irradia dans ma tête me faisant vaciller. Je me retins à l'arbre pour éviter de m'affaler de tout mon long et de perdre le peu de reconnaissance que je venais d'obtenir de la guerrière et de son esprit de la forêt.

- Vous êtes un noble n'est-ce pas ?

Je relevais les yeux ilico presto et posait mon regard sur la jeune femme, comment avait elle deviner mes origines ? Que lui avait dit le shérif de Nottingham ? Pouvais je lui faire confiance pour lui parler de mon passé alors qu'elle n'était qu'une inconnue ? Je la fixais un long moment avant de décider de lui répondre une nouvelle fois, je passais les yeux sur mes mains crasseuse en songeant que tout aurait été différent à une autre époque.

-Je l'ai été un jour, je ne le suis plus aujourd'hui … je m'appelais Robin de Locksley…

En souvenir je revis mon adoption par le beau frère du Roi Richard, mon éducation à la cour, les leçons de savoir vivre et savoir faire, les cours de diction et tous les jeux que Marianne et moi avions inventés avant qu'elle ne quitte le château. Sa réapparition soudaine dans ma vie et le choix qu'il avait engendré.

-Même si mon langage reste celui d'un homme je suis un hors la loi par mes actes et mes convictions, je suis bien un voleur mais au service du peuple qu'il aime et non pas d'une puissance vérolée par la couardise et l'appât du gain.

Je me tournais vers l'esprit de la forêt et m'inclinais comme on avait appris à le faire à la cour du Roi puis je le fixais.

-Je vous prie de pardonner mon impolitesse mais je n'avais jamais rencontrer d'esprit maintenant je pourrais dire que j'en ai vu un et qu'ils sont extraordinaire, c'est une certitude.

J'espérais que Mushu prendrait bien mes paroles et pardonnerait mon ignorance et mon arrogance que mes actes de Robin des Bois étaient entrée en moi de façon insidieuse et qui demandait de ma part un travail de chaque instant pour ne pas tomber dans le côté obscur du pouvoir que me donnait la confiance du peuple.  Je me tournais ensuite vers Mulan et lui tendit la corde que j'avais inconsciemment roulé après mettre incliner face à l'esprit.

-Eh bien que faisons nous maintenant ? Je serais ravi de vous faire visiter mon campement et mes compagnons à moins que vous n'ayez autre chose de plus urgent à régler ?

Je lui offris un sourire engageant, oui je voulais que mes hommes découvrent la femme qui avait réussi là ou tant d'autres avaient échoués, a savoir me capturer et vivant de surcroît ! Il fallait que mes compagnons rencontre ce phénomène de la nature, c'était une évidence.


[/color]
Esprit, ya pas de lézard nous ne parlons pas la même langue, tsss!




© Méphi.


Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: For the Glory of Trees ! Robin ◊ Mulan ◊ Lorax   Dim 15 Juin - 15:46





For the Glory of Trees !


>





RobinMulan ◊ Lorax

Les cœurs de lions, il fallait être bien prétentieux pour avoir un surnom tel que celui-ci, mais surtout de l'accepter. Un lion, un animal paresseux qui passe toutes ses journées à dormir sous les arbres et à profiter du travail des autres. On ose dire que c'est le roi des autres troupeaux, alors que leur but dans la vie est d'engloutir, dépecé et ronger les autres bestioles de son genre. Puis, qui à décider que c'était cette race ou même les mâles qui domineraient les autres ? Après tout, ce sont les lionnes qui se battent pour la nourriture, qui élève les descendants pendant que lui se repose tranquillement et se pavane sous le soleil. Elles devraient se rebeller et prendre la tête de ces monstres assoiffés de sang. De ce fait, ce roi se nommerait Richard au cœur de lionne et non au cœur de lion. À moins que cette famille soit aussi fainéante et inactive que le mâle dominant des carnivores. Peut-être bien, à près tout, la guerre contre les ogres faits toujours aussi rage et ce roi n'a toujours pas remporter la victoire, alors le cœur de lion, il peut bien se le garder. J'aurais choisi un meilleur surnom, comme Richard au cœur de Manchot. Eux, ils partagent les tâches du quotidien, peut-être la seule espèce que je respecte. Quoique, y en a-t-il dans ce monde ? Il faudrait vérifier. Et pourquoi le cœur d'ailleurs ? Le plus effrayant chez les lions, ce sont leurs crocs et non leurs cœurs, Richard au croc de lion. Ce n'est peut-être pas la vérité, mais au moins, il ferait froid dans le dos. Ses ennemis pourraient croire qu'il mange ses victimes et fait des prisonniers pour son repas du soir. Au moins, ça ferait véritablement peur. Plus j'y pense et plus je me dis que les hommes sont vraiment des êtres étranges, ils devraient consulter la fée des animaux, elle pourrait leurs assignés une véritable caractéristique d'un de ses bébés infâmes. Ce robin des bois aurait sûrement le surnom de tête d'autruche. Tout en l'imaginant avec différente tête d'animal, l'humain et ma plante brune se comportaient comme deux imbéciles. Ils se faisaient des courbettes et des excuses, il méritait ce qu'il lui arrivait. Il avait tué un arbre pour l'instrument qui était par terre. Il avait déjà échappé à la peine de mort, pas besoin de plus. Dans tous les cas, il n'aurait pas les miennes. Mulan le détacha, je ne le quittais pas des yeux et j'en fus ravi. Une fois debout, il toucha sa tête et il faillit s'évanouir, c'était la raison pour laquelle il se tenait au vieux arbre. J’eus un ricanement de fierté, il avait encore mal. Non, c'est faux, je n'étais pas sadique avec lui, il l'avait mérité. Une fois remit sur pied, Mulan lui posa une question qui le fit changer de comportement, il l'a regardait avec une certaine méfiance puis avec attention. Le coup sur la tête avait sûrement fait des dommages dans son cerveau.

- Vous êtes un noble n'est-ce pas ?

Cela faisait un certain nombre de décennies que je voguais entre les mondes et les époques. J'avais passé des siècles à observer les différentes races qui les composaient. Je peux vous certifier que les langages sont riches et variés, la plupart du temps, je ne comprends pas ce qu'ils veulent dire. Ils inventent un mot pour définir un objet, mais cet objet peut avoir plusieurs qualifications. Prenons l'exemple de l'épée, les hommes peuvent l'appeler par un nom spécial, une lame, un sabre, un glaive et j'en passe. Heureusement que les arbres n'ont pas autant de mot. Tout ça pour dire que le mot noble ne faisait pas partir de mon vocabulaire. J'acquiesçais donc de la tête, histoire de ne pas me faire passer pour un être dénoué d'intelligence.

- Je l'ai été un jour, je ne le suis plus aujourd'hui … je m'appelais Robin de Locksley… Même si mon langage reste celui d'un homme je suis un hors la loi par mes actes et mes convictions, je suis bien un voleur mais au service du peuple qu'il aime et non pas d'une puissance vérolée par la couardise et l'appât du gain.

Encore des mots compliqués : vérolée ; couardise ; appât. Il essayait de me perdre dans tous ces mots savants. Avec ma discrétion légendaire, je jetais un regard vers ma jeune pousse, peut-être qu'elle parlait le même langage. Cet homme avait beaucoup de qualifications, Robin des bois, Robin de Locksley, Hors-la-loi ... comme ce que je disais tout à l'heure, les hommes sont étranges. J'abandonnais l'idée de les comprendre, je m'installais donc, tel un lion, pour faire une légère sieste. Après tout, courir et assommer un humain était bien trop fatiguant pour un esprit de la forêt. Une branche se balançait doucement, elle me berçait et une autre me servait d'éventail. Ça, c'était se comporter comme un lion. Il me manquait quelques fruits pour finir ce tableau parfait. Avant de fermer les yeux, je regardais une dernière fois la tête de cet homme, c'est alors qu'il s'inclina vers moi et m'offrit de belles excuses.

- Je vous prie de pardonner mon impolitesse mais je n'avais jamais rencontrer d'esprit maintenant je pourrais dire que j'en ai vu un et qu'ils sont extraordinaire, c'est une certitude.

Des excuses ? Des flatteries ? Que me voulait-il ? Même si j'étais tout à fait d'accord avec cet ancien noble au langage torturé, je n'étais pas aussi stupide pour rentrer dans son petit jeu. Il voulait me déconcentrer pour nous attaquer ensuite. Si c'était le cas, son plan échouerait. J'observais ses deux mains qui enroulaient la corde, en plus, il n'était pas discret. Attaché un esprit de la forêt ne serait pas chose aisé. Toutefois, Mulan n'avait pas l'aire de réagir, elle devait avoir un minimum confiance en lui, même si cela m'échappait. Tel un roi, je me fis descendre par la branche qui me dorlotait, ce qui me fit arriver à la hauteur de ce hors-la-loi, mais en gardant une certaine distance de sécurité.

- Bien évidemment, les esprits de la forêt sont indispensables, respectables, intelligents, doté d'un charme fou et d'une grande modestie. Vous pardonner ? Pendez-vous par les pieds et on verra plus tard.

Mon sourire était tellement écarté qu'il pouvait voir toutes mes dents. Ce n'est pas parce qu'il n'a pas été condamné à mort qu'il ne peut pas s'inflige sa tout seul. Personne ne pourrait me blâmer, puisque c'est lui qui le ferait et non moi. Toutefois, à la place de faire un nœud sur la corde, il la donnait à Mulan. Apparemment, il ne voulait pas réellement mon pardon.

-Eh bien que faisons nous maintenant ? Je serais ravi de vous faire visiter mon campement et mes compagnons à moins que vous n'ayez autre chose de plus urgent à régler ?

Mon ventre criait famine et Mulan n'avait pas l'air de réagir, aussi, je pris les initiatives. J'acceptais gentiellement son invitation. Même si j'avais qu'une seule envie, retrouver les soldats de bois. Un tel spécimen devrait être impressionnant à voir. Tout en parlant avec grande éloquence, je marchais en direction de ma jeune pouce. À la fin de celle-ci, je grimpai sur elle pour me placer sur son épaule. En étant Mushu, j'étais assez léger, contrairement en Lorax.

- Dans votre campement, il y a de la nourriture ? Si c'est le cas, je serai enclin de vous suivre. Même si nous avons des choses urgentes à faire, comme dormir, nettoyer la forêt et encore tellement de choses bien plus importantes que de venir voir votre joli campement. Enfin bon.

Je me pliais légèrement pour atteindre l'oreille de Mulan, je ne supportais toujours pas cet homme et je souspsenais encore sa jolie chevelure d'être ensorcelé. D'habitude, elle était intraitable et aujourd'hui adorable, quelque chose n'allait pas et j'allais savoir le fond de cette histoire.  

- Ce sont ses cheveux qui t’ont fait changer d'avis sur lui ?

Mulan me foudroya du regard, prouvant qu'elle n'allait pas me répondre. Nous n'avions plus qu'a avancer jusqu'au camps.



La vengeance d'un arbre peut tomber du ciel, comme un merde de pigeon !



© Méphi.


Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: For the Glory of Trees ! Robin ◊ Mulan ◊ Lorax   
Revenir en haut Aller en bas
 

For the Glory of Trees ! Robin ◊ Mulan ◊ Lorax

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Terminé] Robin des bois ? Non...
» People's Glory
» Rp avec Robin ?
» MARQUE BATTLE HONORS et OLD GLORY votre avis?
» TNA Bound For Glory 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Once Upon a Curse ::  :: Les Archives :: Archives Fairytales-