Inscrivez votre forum sur notre Top-Site !

L'histoire se déroule en Octobre 2013.

« Tant qu'il y a assez de place pour stocker les guimauves, tout va bien. »
par Valentine Bellamy dans You gave up the fight, you left me behind


Charming ೨ Henry ೨ Ruby ೨ August

Partagez | 
 

 Parutions du Daily Mirror.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

The Fairytale Book
Bouquin Chieur ೨ Voix de la sagesse

✒ Curse :
266


MessageSujet: Parutions du Daily Mirror.   Lun 29 Juil - 2:22



The Daily Mirror
STORYBROOKE, SUNDAY, JANUARY 22ND, 2013


Un coma inexpliqué
Si les évènements bizarres semblent être de plus en plus nombreux à Storybrooke, les tragédies ne sont pas loin derrière. Il y a quelques heures à peine, le petit Henry Mills a été transporté d’urgence à l’hôpital de la ville, inconscient. Le jeune garçon respire toujours, dit-on, mais, jusqu’à présent, toute tentative pour le réanimer s'est avérée vaine. Le shérif de la ville, Emma Swan, fut la dernière personne avec qui Henry aurait discuté avant de tomber dans les pommes et c’est également mademoiselle Swan qui l’aurait conduit aux urgences. La mère adoptive du malade, madame le maire ou plutôt Regina Mills, fut rapidement mise au courant de la situation. Entouré de sa famille, le garçon est sous surveillance, car même si son état est stable, les médecins n’ont pas encore trouvé la cause de cet étrange coma dans lequel Henry est plongé. Madame le maire et le shérif Swan, ainsi que le personnel médical, ont préféré nous refuser une interview alors que le doute plane. La ville de Storybrooke doit-elle craindre une épidémie d’origine inconnue ? Cela expliquerait-il les disparitions donc nous sommes victimes ? Tant de questions sans réponse…
G. Byron

Les travers obscurs de Storybrooke
Tout laisse à penser qu'une petite ville comme la nôtre est un endroit sûr où l'on peut laisser nos enfants jouer dehors sans trop de surveillance puisque tout le monde se connait. Mais ce n'est qu'une façade ! Chaque institution de votre chère bourgade dissimule nombre de secrets, des histoires louches que les coupables pensent pouvoir étouffer sans que personne n'enquête. Pourtant, parmi ces non-dits se trouvent des actes inadmissibles ! Et surtout pourquoi notre maire n'agit-elle pas dans le but de débusquer les responsables de ces scandales ? Des vols surviennent fréquemment au musée mais la sécurité n'augmente pas pour autant, l'histoire la plus invraisemblable reste les disparitions soudaines de certains orphelins, très peu soutenus par nos concitoyens : des enfants prétendument adoptés sans aucun papier prouvant ces démarches. Par ailleurs, des habitants comme vous et moi sont enfermés dans la section psychiatrique de l'hôpital, située au sous-sol du bâtiment, et on prétend alors que c'est pour leur sécurité ! Mais comment pouvons-nous en être certains ? Il est facile pour un médecin de taire ses motifs en prétextant protéger son patient, c'est le soi-disant « secret médical ». De même, un malade soumis à une dose trop forte de médicaments est privé de sa lucidité et de son libre-arbitre. Il est temps que tout Storybrooke ouvre les yeux sur ce que l'on nous cache, il faut nous battre pour ceux qui n'en sont pas capable et, surtout, nous devons arrêter de faire confiance à tout va sous prétexte que ces personnes possèdent la notoriété et le pouvoir ! Si vous avez des informations concernant les injustices cachées de notre ville, n'hésitez pas à me contacter.
L. Nerys

Le mariage royal
de l'héritière Nerys

L'heureux couple posant lors de la soirée des fiançailles

Ce fut lors d’un bal somptueux organisé par son illustre famille que notre collègue et amie Louna Nerys a annoncé ses fiançailles avec le célibataire le plus prisé de la ville, William Knightwood. Depuis lors, la ville est en émoi : une foule de commerçants se bouscule aux portes du manoir Nerys et tous, ou presque, sont réquisitionnés pour la préparation de cette future union. Les rumeurs les plus folles se propagent quant à la date et le lieu de l’évènement et, même si ces informations demeurent secrètes jusqu’à leur publication officielle, la très distinguée Esther Nerys, grand-mère de Louna et organisatrice en chef des festivités, nous révèle que ce mariage sera public et ô combien grandiose ! Selon ses propres mots, « rien n’est trop beau pour une Nerys » ! Habitants de Storybrooke, vous êtes prévenus : ce mariage s’annonce comme l’évènement mondain le plus faste et le plus féérique de ces vingt dernières années… Messieurs, réservez votre costard, mesdames, sortez votre plus belle robe du placard, la famille Nerys n’a pas fini de vous impressionner !
A. Jones

Le Fiasco du Festival enfin expliqué ?
En décembre dernier, le traditionnel festival des Mineurs a provoqué une coupure de courant dans toute la ville. Si, aux premiers abords, nous pensions qu'il s'agissait simplement d'un soucis de dérivation concernant l'alimentation électrique de la fête, de nouvelles informations portent à croire qu'une seconde hypothèse est à envisager. En effet, bien que les lumières et les stands du festival demandent beaucoup d'énergie pour fonctionner, les équipements des années précédentes n'ont jamais provoqué de court-circuit de cette ampleur. Ainsi, les forces de l'ordre n'écartent pas la piste du sabotage, laissant entendre que cette coupure n'était peut-être qu'une diversion visant à dissimuler un autre crime ! Les diverses investigations de nos équipes journalistiques ont révélé le fait que la maire de notre ville a subi un cambriolage durant cette fameuse nuit, bien que Madame Mills refuse de nous en dire plus quant à l'objet dérobé. S'agirait-il d'un énième coup de l’Énigma ou serait-ce l’œuvre d'un autre criminel ? Si rien ne permet de répondre à cette interrogation pour le moment, ce nouveau rebondissement n'en est pas moins inquiétant et pose un réel problème quant à la question de la sécurité des habitants de notre petite ville qui semble pourtant si paisible...
G. Darcy

À ne pas manquer !
Vous n’avez pas le temps de raconter une dernière histoire à vos enfants avant l'heure du coucher ? Votre progéniture ne cesse de vous embêter alors que vous devez travailler à la maison ? Mesdames et messieurs, rien de tel que le nouveau coffret DVD de la Fête des Fous pour divertir petits et grands ! Raconté par nul autre que la célébrité locale Matthew C. Grey, ce coffret contient l’intégrale des saisons 1 et 2 de votre émission préférée ! Disponible en magasin jeudi prochain, l’animateur fera même une séance de dédicaces spécialement pour la sortie du produit.  Les premiers acheteurs recevront également une réplique de la marionnette vedette de l’épisode vingt-trois à l’effigie de la chèvre qui sauva l’humanité ! Nous vous attendons en grand nombre !
G. Byron
© Méphi.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

The Fairytale Book
Bouquin Chieur ೨ Voix de la sagesse

✒ Curse :
266


MessageSujet: Re: Parutions du Daily Mirror.   Dim 15 Sep - 21:19



The Daily Mirror
STORYBROOKE, SUNDAY, FEBRUARY 10TH, 2013


La robe de tous les scandales
Le futur mariage Nerys n'a pas fini de faire parler de lui,  au centre de toutes les conversations, un énorme scandale : de quelle couleur sera les robes des demoiselles d'honneur ? Pour la très respectée Esther Nerys, "le rose reste LA teinte idéale qui illustre à la fois l'amour naissant et durable qui unit le couple mais aussi la douceur et la sincérité des sentiments." Rajoutant même "qu'il ne peut y avoir d'autres couleurs possibles pour les robes de celles qui accompagneront ma petite fille lors de son ascension jusqu'à l'autel." De leur côté, les amies de la mariées sont sceptiques. La pétillante rousse Chrissie McAllister déclare : "Vous avez vu mes cheveux ? Vous m'imaginez porter cette horreur ?" Quant à la cadette des filles Fisher et colocataire de la mariée, sa réaction reste sans appel : "Plutôt me foutre à poil que de porter du rose !" Cette menace va surement faire réfléchir la matriarche des Nerys. Nous n'avons pas pu récolter les impressions de la future mariée sur cette histoire, cette dernière semble tout faire pour fuir l'agitation des préparations. Espérons que la mariée, elle, portera bel et bien du blanc  lors de ce jour si attendu !
A. Jones

L'institutrice sans étique !
Nous tenons ici un scoop scandaleux de source sûre ! En effet, depuis sa sortie du comas, le dénommé David Nolan a retrouvé une vie normale avec sa femme et son labrador. On aurait pu s'attendre à tout sauf à Mary Margaret Blanchard,  réel élément perturbateur qui tente désespérément de séduire le bel homme (qui n'est pourtant pas très riche...) ! Quel exemple pour une institutrice ! De magnifiques et généreuses témoins, dont je ne citerais pas le nom, les auraient aperçu il y a quelques jours dans le parc municipal, entrain de se bécoter sans retenue devant toute la population et les enfants ! C'EST UNE HONTE ! David aurait-il des difficultés à choisir entre deux femmes, bien que la comparaison soit sans appel ?! Il semblerait bien que la si douce et gentille institutrice ait une face cachée de briseuse de couple ! Mesdames, ne laissez plus sortir vos maris sans protection, et surtout ne les laissez plus récupérer les enfants à l'école ! C'est un scandale qui mérite d'être révélé au grand jour de Storybrooke ! Chers habitants, méfiez-vous de la trainée !
G. Byron avec la participation d'une charmante secrétaire anonyme

D'inquiétantes disparitions
dans nos jardins...
Que fait la police ?

Ce nain sera-t-il la prochaine victime du voleur ?

Depuis plusieurs mois, des nains de jardin disparaissent. Comme d'habitude, personne n'a rien remarqué d'étrange et les nouvelles victimes vivent toutes dans la rue près de la mairie. Le secteur des vols semble donc s'élargir et la raison de ces larcins reste toujours inconnue. Plusieurs questions restent en suspens : qui est cette personne totalement obsédée par ces objets de décoration ? Quel est son but ? Veut-elle nous faire passer un message avec ces vols à répétition ? Hier matin, une victime a remarqué l'absence de son nain et, étant donné que la police n'a jamais bougé un petit doigt pour résoudre cette affaire, elle s'est donc retrouvée totalement démunie face à ce méfait. Elle a cependant choisi de mettre en alerte toute sa rue pour que ses voisins restent sur leurs gardes, et pense même créer une association dans le but d'effectuer des rondes la nuit dans leurs jardins. Beaucoup diront que cela engendrerait beaucoup trop de dépenses pour de simples vols, déjà que la ville ne semble pas décidée à agir contre l’Énigma... Le moyen le plus radical pour protéger vos biens reste le fait de mettre à l'abri vos objets de collection chaque soir pour ne pas attirer le voleur sur votre terrain, en attendant que les autorités daignent proposer des solutions définitives au problème. Ce malfaiteur particulier agit toujours de manière inattendue, allant même jusqu'à déposer ses butins à d'autres endroits de la ville, comme s'il voulait organiser une chasse au trésor avec les propriétaires ! Alors, si vous retrouvez des nains de jardin qui ne sont pas à leur place, n'hésitez pas à faire appel à la mairie pour que la ville puisse les restituer à leur véritable propriétaire.
L. Nerys

Un loup à Storybrooke ?
Depuis quelques jours, certains habitants de Storybrooke ont pu apercevoir un loup se promenant dans la forêt qui borde notre petite bourgade, mais également dans les rues de cette dernière au beau milieu de la nuit. Deux questions se posent : ce loup est-il seul ou bien est-il le membre d’une meute ? Est-il un danger pour nous ? Jusqu’à présent, cet animal n’a montré aucun signe d’agressivité. Il semblerait que ce dernier ne fasse pas attention aux personnes qu’il croise. Ce point-là est un signe caractéristique de sa race car je vous rappelle que le loup n’est pas une menace pour l’homme. Récemment, une « battue » a été organisée par la police de la ville, accompagnée du vétérinaire Bran Woodsen, afin de savoir si une meute vivait dans la forêt. Après une journée de recherche sans la moindre trace de meute, il a été conclu que notre ami canidé ne soit qu’un solitaire, sûrement banni de sa meute, venu trouver un havre de paix où il pourrait vivre sans risquer sa vie. Petit rappel : une fois chassé du groupe, un loup risque sa vie s’il recroise sa famille. Faut-il donc s’en inquiéter ? Non. Si jamais vous avez la chance de le croiser, laissez le simplement continuer sa route et dites-vous que jamais vous ne verrez un animal sauvage d’aussi près.
B. Cyrian

Réunissons les nains !
Braves gens de Storybrooke, vous avez déjà dû remarquer qu'un de nos citoyens est un nain : monsieur Redcap. Il n'est certainement pas le seul, mais les personnes de sa stature se cachent si bien... Walgrim, qui n'est autre que Grincheux, cherche désespérément ses frères de pioches ! Ceci est un avis de recherche, nous avons déjà retrouvé Simplet : le muet de notre ville, Owen Heartwood, mais il nous reste à trouver leurs cinq autres frères... C'est pourquoi, aujourd'hui, je m'adresse à vous ! Ouvrez grands vos yeux, j'en ai besoin pour que vous les retrouviez. Aidez-moi à reformer la famille des sept nains, c'est capital ! Si vous êtes Prof, Atchoum, Heureux, Dormeur ou Timide, manifestez-vous, votre frère vous attend à notre taverne !
M. Tide
© Méphi.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

The Fairytale Book
Bouquin Chieur ೨ Voix de la sagesse

✒ Curse :
266


MessageSujet: Re: Parutions du Daily Mirror.   Mer 16 Oct - 23:27



The Daily Mirror
STORYBROOKE, SUNDAY, MARCH 17TH, 2013


La guerre des robes
Après moult péripéties, rumeurs et batailles en tout genre, nous vous révélons enfin en exclusivité la couleur des robes des demoiselles d'honneur ! Et c'est le vert qui sera mis en avant lors du grand jour ! Attention pas du vert sapin ou kaki, non, un vert émeraude tendant sur le pâle afin de se fondre au mieux dans l'univers romantique et élégant qu'impose l'évènement. Le rose tant souhaité par Madame Nerys n'a donc pas remporté l'unanimité parmi les amies proches de la mariée, "C'est bien dommage, cette couleur aurait donné un coup d'éclat au teint si fade de ces jeunes femmes !" propos de la principale concernée. Chrissie McAllister réplique purement et simplement: "Le vert c'est la couleur de la chance, je pense qu'il représente bien plus pour accompagner Louna dans sa nouvelle vie qu'un rose de petite fille fragile." Voilà qui est dit, en espérant que cette décision sonne le glas d'une guerre qui dure depuis plusieurs semaines !
A.Jones

Les fiancés font leurs adieux au célibat
Comme tous futurs mariés qui se doivent, les tourtereaux ont profité de l'une de leurs dernières soirées en tant que célibataires pour faire la fête avec leurs amis les plus proches. Du côté du fiancé, William Knightwood, il semblerait qu'il ait passé une nuit bien arrosée au casino, en compagnie d'une demi-douzaine de ses amis. La direction de l'établissement a accepté de nous donner plus d'informations concernant la soirée de celui qui fera, très bientôt, partie de la très célèbre famille Nerys. Ainsi, nous avons appris qu'une strip-teaseuse fut conviée à prendre part à la célébration... En voilà un qui sait comment profiter de la vie, juste avant de se passer la corde au cou ! En ce qui concerne la promise, c'est au bar The Rabbit Hole qu'elle a élu domicile le temps d'une soirée. Accompagnée de la totalité de ses futures demoiselles d'honneur, le mot d'ordre des festivités fut "karaoké" ! Relevant des défis imposés par ses amies, la future mariée a donc, elle aussi, profité pleinement de l'un de ces derniers moments de célibataire. Malgré tout, selon les dires de certains clients présents au bar ce soir-là, il semblerait que certaines des demoiselles d'honneur aient beaucoup plus apprécié la soirée que la principale intéressée, en vue du niveau d'alcoolémie que certaines présentaient... Espérons que tous ces jeunes gens adeptes de la fête sauront rester à la hauteur aux yeux de la matriarche Nerys le jour de la noce !
G. Darcy

Derniers scoops concernant les préparations du mariage de l'année !

La rédaction du Daily Mirror consacre un numéro spécial au mariage de l'année !

Alors que l’hiver glacial s’en est allé, voilà la saison des amours qui prend place avec l’arrivée du printemps… Les oiseaux chantent et la ville est en effervescence. L’événement de l’année approche à grand pas ! Le 6 mai prochain, Louna Nerys descendra l’allée dans sa splendide robe haute couture. La jeune femme aillant trouvé l’élu de son cœur en la personne de William Knightwood, on s’attend à une journée mémorable pour les amoureux, mais également pour la ville toute entière ! Messieurs, préparez votre plus beau veston, et mesdames, n’oubliez pas vos mouchoirs, car ce mariage promet d’être grandiose ! Rien de moins que l’extraordinaire n’est attendu de la part de l’organisatrice de l’événement : Lysebeth Rosewater. La très réputée entremetteuse de Storybrooke se donne des airs de cupidon alors qu’elle prépare avec fougue le mariage tant attendu. Bien sûr, rien n’échappe aux regards perçants d’Esther Nerys, la grand-mère de la mariée. La cérémonie prendra place dans les jardins du manoir Nerys et sera accessible à la présentation de son carton d’invitation. La réception suivant l’échange des vœux se fera également dans la somptueuse propriété où un véritable festin attend les invités. Tenue de soirée obligatoire sous peine d’exclusion et surtout, ne soyez pas en retard !
A. Jones

Le choc des traiteurs
Alors que le mariage devient l'un des sujets les plus évoqués par les habitants de la ville depuis l'envoi des invitations d'Esther Nerys, une question reste en suspens : qui sera le traiteur de la réception ? Certains parlent du restaurant Dragon Guerrier, tenu par la famille Shaolin, dont les spécialités chinoises sont réputées dans tout Storybrooke. Pour plus d'informations, J'ai moi-même questionné Esther Nerys sur le sujet et voici ce qu'elle m'a répondu : « Pour la cuisine, je fais confiance à Alberto ! ». Cet Alberto n'est nul autre que le chef des cuisines du manoir Nerys, au service de la famille depuis plus de 20 ans. Il est donc certain qu'il demeure le mieux placé pour remplir les estomacs des invités du mariage ! Débordé, derrière ses fourneaux à préparer le repas du soir, il a pourtant prit le temps de donner plus de détails sur la question : « Le restaurant chinois n'a jamais été envisagé pour le mariage, ce n'est pas de la nourriture gastronomique digne d'une telle réception... Pour m'aider à confectionner le menu et tout préparer, j'ai demandé l'aide à Madame Granny, nous avons déjà quelques idées pour un buffet parfait. ». Alberto et Madame Granny, gérante du Diner et de l'hôtel de la ville, seront donc ceux qui prépareront le buffet mariage. Connaissant leurs talents culinaires respectifs, nous ne pouvons qu'avoir hâte de goûter leurs plats et leur souhaitons, par conséquent, beaucoup de courage pour les confectionner !
L. Nerys

Quelques statistiques pour la noce
Ayant décidé de convier chaque habitant de Storybrooke à la noce, les Nerys ont mis le paquet pour célebrer l'union de Louna et de William Knightwood. On estime que le mariage coutera, au total, plus de 200 000$. Parmi ses dépenses, on recense plus de 75 000$ pour la restauration des invités, vin d'honneur, amuses-bouches et boissons comprises. Même si toute la ville ne sera certainement pas au rendez-vous, on présume qu'au moins les trois quarts des habitants seront présents, soit près de 1 500 personnes. Au niveau de la décoration, on peut s'attendre à un gros budget, environ 100 000$. Si l'on ignore combien coûtera le gâteau, on peut déjà affirmé qu'il s'agira d'une pièce montée spectaculaire. Rien n'est trop beau pour une Nerys !
G. Darcy
© Méphi.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

The Fairytale Book
Bouquin Chieur ೨ Voix de la sagesse

✒ Curse :
266


MessageSujet: Re: Parutions du Daily Mirror.   Lun 9 Déc - 23:00



The Daily Mirror
STORYBROOKE, TUESDAY, MAY 7TH, 2013


Interview d'Archie Hopper
En tant que psychologue et figure emblématique de la ville, pouvez-vous nous fournir une explication des événements qui se sont produits pendant le mariage Nerys ?
Je ne suis pas certain pour "figure emblématique de la ville", mais ce que je peux vous dire sur ce mariage c'est que c'est à la fois impossible et réel... D'un côté, nous avons tous vu la créature dragonnesque se poser sur le toit du manoir mais, d'un autre côté, cela défie toute logique et ne peut être du qu'à une hallucination, ou à un excès de boisson alcoolisée. Donc je suis plutôt partagé. Et vous, qu'en pensez vous ?
Je pense que beaucoup parlent de ce dragon, mais personne ne semble vraiment y croire... Vous parlez d'hallucinations, est-il possible qu'une partie de la population ait mangé ou bu quelque chose qui ait pu conduire à cette hallucination collective ?
Il est en effet possible que ce soit une mauvaise blague et que tout cela ait été mis en scène afin de gâcher le mariage. De la drogue plus une petite marionnette de dragon ou même une image implicite aurait pu entraîner une hallucination collective.
Merci docteur Hopper pour ces précisions médicales, la piste criminelle n'est donc pas à exclure avant de mettre toute cette histoire au clair !
G. DARCY

Interview de Lysebeth Rosewater
Vous êtes la grande organisatrice du mariage tant attendu, comment avez vous réagi en voyant celui-ci finir d'une façon si étonnante ?
C'EST UNE CATASTROPHE ! Moi qui ai travaillé si fort pour préparer ce splendide évènement ! Les fleurs ? En fumée ! Le buffet ? Cramoisi ! Si je retrouve celui qui a monté cette... monstrueuse blague, je vous jure que ça va mal finir ! *prend une grande inspiration* Ahem. Question suivante.
Alors pour vous, cela ne serait qu'une blague, le dragon ne serait pas réel ?
Et Esther Nerys c'est le professeur McGonagall ? Alec se fait pousser la barbe comme Dumbledore ? On est dans le monde réel, très chère, et bien que les histoires chevaleresques soient un joyeux divertissement, je doute qu'un véritable reptile géant ait attaqué PRÉCISÉMENT durant l'évènement le plus prestigieux de l'année. C'est trop suspect ! Ce ne devait être rien de plus que de dangereux effets spéciaux en vue de gâcher la journée à tout le monde.
Je vous l'accorde, ma famille n'a rien de magique. D'après vos dire, une personne voulait interrompre les festivités... Avez-vous des soupçons sur certaines personnes ?
À moins que tu ne me caches une ribambelle d'amants déchus et frustrés, Louna chérie, je l'ignore. Je me suis demandé s'il ne s'agissait pas de l'un de mes compétiteurs qui aurait eut envie de gâcher mon si beau travail, je ne nommerai personne, mais il s'est étrangement éclipsé avant l'incident ! J'espère pour lui que c'était pour améliorer la qualité de son émission de télé...
La dernière possibilité me semble plus probable... En tout cas, il est vrai que le dragon semblait très réel, surtout les flammes ! Merci d'avoir répondu à mes question, je vais vous laisser retourner à vos occupations, et merci pour mon magnifique mariage, je m'en souviendrai toute ma vie...
Mais de rien, c'était avec plaisir ! Au fait, je tiens à signaler que la nourriture au mariage était PAR-FAI-TE. Rien n'échappe à mes yeux de lynx ! Il n'y avait aucun truc étrange qui nous a fait halluciner. Compris ? Oh, et encore toutes mes félicitations, ma jolie !
Je suis d'accord avec vous : Alberto est un chef simplement parfait... Et merci !
L. NERYS

Le dragon :
réalité ou mythe ?

Le mariage parfait aura connu une fin incroyablement brûlante !

Les dragons, créatures qui peuplent nos contes et légendes depuis des millénaires, ont toujours alimenté l'imagination des foules depuis des siècles. Tout le monde sait qu’ils n’existent pas et pourtant, durant le mariage le plus attendu de l’année, un dragon est apparu sur le toit du manoir Nerys alors que la fête battait son plein ! Si certains sont persuadés qu’il ne s’agissait que d’un hologramme, détrompez-vous : le buffet carbonisé par la bête en est témoin. De plus, absolument aucun dispositif de trucage n’a été trouvé, ce qui nous mène à en conclure que le Dragon est réel. Ils existent, donc ! Cependant, pouvons-nous affirmer qu’il en existe d’autres ? Ce n'est en aucun cas possible. Pour le moment, il faut considérer que ce dragon est le seul et unique représentant vivant du mythe. De plus, tout porte à croire que ce dragon a été vu uniquement à Storybrooke et nulle part ailleurs dans le monde... Nous ne pouvons qu’en conclure qu’il se terre quelque part dans notre ville, mais la question est : où ? Nul ne le sait car, jusqu’à présent, personne n’a jamais soupçonné son existence. Sommes-nous en danger ? Nous vous conseillons d’être extrêmement prudents ! La ville n’a jamais été aussi en danger qu’en cet instant.
B. CYRIAN

Interview de Allan Gold
Que s'est-il passé selon vous au mariage ?
Excellente question, je n'en suis pas encore sûr... & vous, que pensez-vous qu'il se soit passé ?
Je ne suis pas celle interrogée, Mr Gold. Certains pensent avoir vu un dragon, êtes-vous d'accord ?
Comme je vous l'ai dit, rien n'est encore sûr, mais j'y songe... Les possibilités sont variées.
Si même vous n'êtes pas sûr de ce qui est arrivé, comment pensez vous que les habitants de la ville vont réagir face à ce phénomène ?
Les réactions seront surement des plus variées mais rien n'est encore sûr et il est trop tôt pour vraiment dire ce qui s'est passé...
Vous répondez sans vraiment rentrer dans les détails, avez-vous peur de vous prononcer sur le sujet ?
Non, mais je ne réponds pas à une question pour laquelle je ne peux pas argumenter comme il le faut, de surcroît dans une situation aussi incertaine que celle-ci !
S'il s'agit d'un dragon et qu'il commence à brûler la ville, vous n'avez pas peur d'avoir beaucoup de locataires à reloger ?
*rires* Non je ne pense pas que les gens quittent la ville...
Au moins un sujet où vous semblez sûr de vous ! Merci à vous d'avoir répondu à mes questions, bonne journée Mr Gold.
Bonne journée à vous.
L. NERYS

Interview de Masha Grey
En tant qu'agent de police de la ville, pouvez-vous nous fournir une hypothèse pour expliquer ce qu'il s'est passé lors du mariage des Nerys ?
Non, aucune ! Je pense que nous avons tous été déroutés par ce qui s'est passé. Je ne crois pas au surnaturel en temps normal, mais ce qui était sur, c'était que le feu, lui, était bien réel et a décimé une partie du jardin !
Du coup, vous pensez comme tant d'autres qu'il s'agit d'un dragon ? N'est-ce pas un peu trop farfelu ?
Mais comment savoir la vérité ? Si ce n'était pas réel, il a bien fallu quelqu'un pour créer ce canular. Et, personnellement, pour avoir vu la chose en face, cela ne ressemblait en rien à une machine.... Ou alors la personne est très, très forte...
La piste du canular ou de la pyrotechnie est donc à exclure, selon vous ? Avez-vous reçu des ordres du Shérif Swan pour commencer l'enquête ?
Rien n'est sûr, on ne peut pas avancer la théorie du Canular ou du Surnaturel sans avoir de preuves, cela créerait trop de bruit en ville. Le Shérif Swan nous a effectivement lancé sur une enquête, et nous vous tiendrons au courant, je pense, du moindre avancement !
Merci Masha pour ces précisions, nous vous laissons à vos investigations. Rappelons d'ailleurs que la mairie a lancé un appel à tous les témoins de la scène possédant des preuves effectives des faits pour vérification !
Ravie d'avoir participé à votre interview. Excusez-moi, je dois aller surveiller le manchot qui tourne un peu trop près de ma coloc' !
G. DARCY
© Méphi.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

The Fairytale Book
Bouquin Chieur ೨ Voix de la sagesse

✒ Curse :
266


MessageSujet: Re: Parutions du Daily Mirror.   Ven 7 Nov - 11:20



The Daily Mirror
STORYBROOKE, SUNDAY, AUGUST 11TH, 2013


Des nouvelles du zoo
Le zoo de Storybrooke, célèbre pour sa grande diversité animale, ferme ses portes. Le propriétaire des lieux, Bran Woodsen, ne souhaite plus que ses pensionnaires soient considérés comme des bêtes de foire. De plus, la fermeture de ses portes relève également de la plus haute sécurité car, dès à présent, les animaux qui peuplent les lieux ne seront plus maintenus en captivité, mais seront laissés en liberté, hormis les espèces répertoriées comme dangereuses qui resteront malgré tout sous vigilance constante. Ces mesures ont été prises par le vétérinaire de la ville lui-même jusqu’à ce que nous trouvions une solution pour retourner dans notre monde d’origine, là où est leur place et là où ils pourront vivre en toute liberté et non en captivité.
B. CYRIAN

L'Enigma enfin démasquée
Depuis de nombreux mois le mystère de l'Enigma planait au-dessus de nos têtes. Les habitants de notre petite ville ne pouvaient plus dormir tranquillement en sachant que personne n'était à l'abri du voleur ! Ce dernier, en effet, ne se contentait plus d'attaquer le musée mais s'en prenait également à n'importe quel citoyen de Storybrooke en s'introduisant chez eux sans faire de différence entre les riches et les plus modestes foyers... Mais cette époque est révolue ! L'identité de l'Enigma n'est plus un secret, désormais, et votre fidèle journal vous informe en exclusivité : cette personne qui terrorisait la ville entière n'est autre que la gardienne du cimetière : Luz Daegan ! Nous espérons que les forces de l'ordre sauront se montrer à la hauteur pour mettre fin aux actions de la cleptomane dans les plus brefs délais.
G. DARCY

Edition spéciale :
Le retour des souvenirs !

Notre ville existait-elle avant notre venue ?

Il y a quelque temps, Storybrooke a émergé d'un épais brouillard ! Suite au réveil du petit Henry Mills et surtout grâce à celle que l'on nomme aujourd'hui "la sauveuse" alias le shérif Swan, tous les habitants ont retrouvé leurs souvenirs de leur vie passée dans nos anciens royaumes. Immédiatement, certaines personnes ont pointé du doigt madame le maire, Regina Mills plus connue sous le nom d'Evil Queen comme principale instigatrice de la malédiction responsable de l'amnésie générale qui, d’après nos informations, aurait duré moins d'une trentaine d'années ! Vous n'avez sans aucun doute pas pu échapper aux scènes de joies qui se déroulèrent un peu partout dans les rues de la ville. Beaucoup on retrouvé des amis disparus, des parents dont ils ne se rappelaient pas l'existence, des retrouvailles émouvantes qui laissent à présent place à un profond sentiment d'amertume et d'inquiétude ! Avec les souvenirs revenus, vos voisins adorés sont peut-être aujourd'hui vos pires ennemis, d'anciennes querelles remontent à la surface et l'anarchie pourrait pointer son nez. Fort heureusement, le commissariat ne compte plus un mais deux shérifs, en la présence du prince James, apparemment père d'Emma Swan et ancien roi du royaume de Blanche Neige, son épouse. Suite à la fuite de madame Mills, la ville ne possède plus de maire et ne comptera que sur la police pour faire régner l'ordre jusqu'à ce qu'un débat soit instauré sur le sujet ! Le personnel soignant de l'hôpital souhaite néanmoins rassuré les citoyens, "les soins les plus urgents y seront toujours prodigués", cela va de même pour le cabinet vétérinaire. De plus, pour contrer les menaces qui rodent dans la ville et à ses alentours (n'oublions pas qu'un certain dragon, bien réel contrairement à ce qu'on avait pu croire, erre toujours non loin de nos maisons), Sun Yang qui se nomme en réalité, Mulan, assistée d'un certain Alexander Stevenson, a décidé d'établir un camp d'entrainement dans la forêt, afin que quiconque souhaitant se remettre à niveau dans la maitrise des armes de nos contrées puisse le faire sans crainte. Ce petit groupe serait apparemment guidé par la volonté de retourner dans leurs anciens mondes ! Enfin, une information de la plus haute importance nous est parvenue hier en fin d'aprés-midi : un certain M.Clark aurait tenté de traverser la frontière qui sépare Storybrooke du reste de l'Amérique. Les conséquences sont sans appel, l'amnésie lui est revenue, le petit homme ne se souvient que de la vie façonnée par la malédiction. Nous demandons donc à toutes les personnes ayant entrepris de quitter la ville de revenir et d'attendre que ce détail soit réglé, en espérant qu'il le soit dans les plus brefs délais, avant que les rues ne soient en proie aux pillages et aux manifestations de toutes sortes !
G. DARCY

Une manifestation improbable
Une manifestation sortant de l'ordinaire a eu lieu près de la mairie, la veille du retour des souvenirs. Des habitants de Storybrooke y participèrent, sans vraiment comprendre la raison de cette manifestation mise en place par les soeurs Heelsman, connues pour être les miss météo de la ville. Alors, quelle était la raison de leur mécontentement ? Pas le mauvais temps, ni la sauvegarde de la faune et de la flore, mais plutôt leur colère contre l'association des protestataires de Storybrooke qui existe depuis quelques années et a déjà bien fait parler d'elle.
Rappelons les faits : les sœurs Heelsman, qui avaient voulu faire partie de l'association, s'étaient vu refuser leur adhésion pour cause d'incohérence entre les valeurs défendues par l'association et leurs idéaux. Leur protestation a, étonnamment, évolué en manifestation alimentée par d'autres habitants. Cependant, quand on interroge les manifestants, il en ressort une incompréhension générale de la situation : les gens manifestaient pour des causes nullement mentionnées par les sœurs Heelsman comme, par exemple, la légalisation de la drogue...
Les jumelles à l'origine du trouble à l'ordre publique ont tout de même réussi l'exploit de se plaindre, de vouloir se trouver un bel homme et surtout de se faire remarquer en quelques minutes. À présent, c'est officiel : les miss météo ont prouvé que, même s'il est difficile de les comprendre, elles possèdent le don d'amuser et de distraire les habitants de notre bonne ville... Peut-être un futur métier à envisager ?
En tout cas, vous voilà à présent éclairés sur les raisons de cette manifestation sauvage : le dénigrement d'une association qui se bat pour des causes diverses et qui n'acceptera jamais des inconditionnelles de la fourrure et des personnes qui veulent "voir partir les moches de la ville", selon leurs propres mots, dans ses rangs.
L. NERYS

Le dragon demeure introuvable
Notre envoyée spéciale Louna Nerys interview Norman Fleming, autrefois connu sous le nom de Clayton, célèbre chasseur.
Depuis son interruption au mariage, le dragon fut l'un des plus grands sujets de discussion en ville. Beaucoup ne le pensaient pas réel... A présent, avec le retour des souvenirs, on sait qu'il y a sûrement un dragon dans la forêt. Où en sont les recherches ?
Whouaw, on commence direct par le sujet qui fâche, hein ? Disons que le retour des souvenirs a débloqué certaines pistes. Ne m'en veux pas si je garde certains secrets. Surtout concernant une chasse de cette envergure.

Une chasse ? Donc, pour vous, le dragon doit être tué ?
Je dis juste que comme nous sommes visiblement coincés dans une ville affreusement petite, certains habitants ne seront peut-être pas emballés par le fait de cohabiter avec un dragon !

Pourtant, durant ces trois derniers mois, le dragon n'a pas donné de signe de vie et n'a fait aucune victime... Serait-il possible que le dragon soit de notre côté ?
Je préfère me focaliser sur une question bien plus intéressante : d'où vient-il ? Il n'est pas du coin, notre ami reptile. Etait-il avec nous depuis le début, caché quelque part ? Ou a-t-il trouver un passage pour venir jusqu'ici ? C'est bien plus intéressant de réfléchir à ça, surtout quand on sait que certains d'entre nous tuerait pour une possibilité de rentrer chez nous.

Je remarque que vous ne répondez pas vraiment à mes question, c'est très intéressant. Donc, pour vous, le dragon serait la clé pour rentrer dans la forêt enchantée. Ne serait-il pas plus judicieux de le laisser en vie et de l'observer pour voir s'il existe un passage ?
Pardon, ton altesse. Je serai un interlocuteur plus sage à partir de maintenant, parole de scout. S'il existe un passage, peut-être que le dragon n'est même plus à Storybrooke et que toute la ville panique pour rien. Ce serait amusant, non ?

Si vous le dites. Dernière question : avez-vous besoin d'aide pour les recherches ?
Serait-ce une invitation ? Attention, miss, d'abord tu demandes si le dragon n'est pas un allié, ensuite s'il ne serait pas mieux de le garder en vie... Je vais finir par croire que les Nerys cachent quelque chose. Oups, c'est vrai, j'avais promis d'être sage. Pour répondre à la question : merci mais j'ai toute l'aide dont j'ai besoin.

Et pour répondre a vos interrogations, je fais seulement mon métier de journaliste.
Bien sûr. Tu fais ton métier et je fais le mien. Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes.

Exact, la chasse est votre métier, le dragon n'a donc aucune chance contre vous. En tout cas, merci d'avoir répondu à mes question.
De rien, ton altesse.
L. NERYS
© Méphi.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

The Fairytale Book
Bouquin Chieur ೨ Voix de la sagesse

✒ Curse :
266


MessageSujet: Re: Parutions du Daily Mirror.   Dim 21 Déc - 16:34



The Daily Mirror
STORYBROOKE, SUNDAY, SEPTEMBER 15TH, 2013


Recherche famille
Les souvenirs sont de retour en ville. À présent, chacun d’entre nous se souvient de qui il est, de ce qu’il a été dans notre monde d’origine, et on se rend compte que la malédiction nous a réellement recrée une vie. À tel point qu’on se retrouve ami avec des gens qu’on ne connaissait pas avant ou même avec notre pire ennemi. Notre famille est composée de personnes qu’on n’avait jamais croisé… Bref, un vrai bric à brac. Mais comme nous avons été maudits pendant 28 ans, cela ne nous semble plus vraiment choquant. Nous nous y sommes habitués. Mais qu’en est-il de ceux que nous connaissions avant ? Vous les avez retrouvés ? Oui ? Non ? En partie ?
Justement, un stand a été mis en place en ville afin que chacun d’entre nous puisse lancer un avis de recherche. Peut-être êtes-vous à la recherche de votre âme sœur ? De votre mère ? Père ? Frère ? Sœur ? Cousin ? Cousine ? Ou tout simplement, ami ? C’est là-bas qu’il faut vous rendre. Les avis de recherche peuvent être consultés par tout le monde. Vous pouvez même, si vous êtes bons en dessin, faire un portrait de la personne que vous recherchez. N’attendez plus ! Peut-être que ceux que vous recherchez, vous recherche aussi !
B. CYRIAN

Retour dans nos mondes
Notre envoyée spéciale Louna Nerys interview Mr Gold :
Cela fait un mois que les souvenirs sont revenus, j'imagine que cela à dû vous faire bizarre de vous retrouvez dans la peau du ténébreux à nouveau ?
Ce qui m'as fait "bizarre", c'est le regard des gens qui a changé. Je n'étais pas des plus appréciés, mais on ne me regardait pas avec crainte et horreur. Et puis, je n'ai pas littéralement repris ma peau de ténébreux.

Et vous pensez qu'on ne devrait pas vous craindre ?
Ce que je pense n'a pas d'importance, n'est-ce pas ? Allez directement à la question pour laquelle vous êtes venue... Je suppose que vous n'êtes pas venue pour me demander mon avis sur mon état d'esprit.

D'une certaine façon si, vous savez on mérite tous d'exprimer notre point de vue. Même si la magie n'est pas de retour, beaucoup pensent que vous êtes l'une des personnes qui pourrait trouver une façon de rentrer chez nous. Est-ce le cas ?
Vous pensez bien que c'est l'une des choses auxquelles je prépare ce qu'il faut pour que cela se réalise, mais, sans la magie, c'est beaucoup plus complexe.

Donc, pour vous, il faudrait d'abord penser à ramener la magie ?
Pour un retour sur et... complet, je pense que c'est le mieux

Et connaissez-vous un moyen de la ramener ?
C'est possible.

Alors qu'est-ce qui vous en empêche ?
Ça, je ne vais pas vous le dire. Certaines personnes ne souhaitent pas ce retour, que ce soit celui de la magie ou celui dans les royaumes, et si je vous le disais, ils pourraient m'en empêcher d'autant plus facilement.

Je le comprends tout à fait, mais les personnes qui veulent rentrer, comme le groupe qui s'est formé dans la forêt pour reprendre un entrainement sous les ordre de Mulan, vous ont-ils contacté ?
Ça ne saurait tarder.

C'est donc un message que vous faites passer... Et si votre solution ne marchait pas, ne croyez-vous pas que Storybrooke puisse être une nouvelle chance de vivre nos vie ?
Si j'ouvre un passage vers nos anciennes vies, je ne forcerais personne à l'emprunter. Et je suis surpris que vous pensez que je puisse échouer.

Je dois penser à toutes les éventualités, en tout cas, merci d'avoir répondu à mes questions.
Je peux vous raccompagner ?

Merci, ça va aller. Bonne journée Mr Gold.
Bonne journée Mme Knightwood. Prenez bien soin de vous.
L. NERYS

Mutinerie à L'orphelinat

L'Orphelinat de Storybrooke

Le retour des souvenirs n'a pas mis de la confusion que dans nos têtes. Alors que certains habitants de l'orphelinat retrouvent leurs familles, d'autres reprennent leur indépendance loin du pouvoir des adultes. Vous avez bien compris, les enfants font leurs propres lois maintenant! L'orphelinat est tombé entre les mains de Peter Pan (Liam Banning) et de ses acolytes les enfants perdus. Conseillée par Cloé Dusty, la joyeuse bande semble plutôt inoffensive aussi longtemps qu'on ne met pas les pieds sur leur territoire sans y avoir été invité. Les enfants sans famille, ou qui ne l'ont pas encore retrouvé, sont autorisés à se joindre au groupe en attendant de savoir si un retour dans notre monde d'origine est possible. Étrangement, la directrice Carmen Time est pour le moment introuvable, mais les surveillants font ce qu’ils peuvent pour gérer la situation. Même si le bâtiment est devenu le repère des enfants rebelles, quelques adultes ont encore droit d'accès à l'édifice sans être la cible de l'humour et des pièges des pensionnaires. Ses rares exceptions ont donc la tâche de nous rassurer quant au bien être des plus jeunes ainsi qu’à leur sécurité. Les autorités de la ville sont déjà au courant de ce curieux retournement de situation. De plus, les dons de nourriture et de vêtements sont bien accueillis par les chefs de la bande qui, aux dernières nouvelles, prenaient bien soin des orphelins.
G. BYRON

Des nouvelles du bureau du Shérif
Notre envoyée spéciale Louna Nerys interview Masha Grey:
Regina n'occupant plus le poste de Maire, le bureau du shérif s'est vu prendre le relais pour prendre les décisions, est-ce facile à vivre au quotidien ?
En réalité, c'est surtout David qui est aux commandes. Nous pensons tous ici que c'est la meilleure chose à faire étant donné son passé. On l'aide à prendre des décisions cependant, et il est vrai que nous sommes vraiment débordés d'appels en tout genre comme les recherches de familles ou les comptes à rendre. Charming s'en sort très bien, mais un peu d'aide ne ferait pas de mal.

Donc il serait temps de prévoir une élections pour trouver un maire ?
En effet cela serait une bonne idée. On arrive à gérer les choses pour le moment, mais comme tous les habitants nous sommes confrontés à nos souvenirs oubliés, nos problèmes personnels à régler; et il est difficile de faire la part des choses entre les deux quand nous courrons toute la journée d'un bout à l'autre de la ville. Un maire pourrait surement rétablir un peu de sérénité.

Et pour vous, qui serait la personne la plus adaptée à ce poste ?
Pour ce que vaut mon avis, Mary Margaret. Blanche-Neige était une princesse vaillante et juste, elle s'est battue pour sa survie et pour que son peuple ne souffre pas à sa place à cause de Régina. C'est incontestablement la personne la plus qualifiée pour diriger la ville et reprendre le poste de leader qui lui a été arraché !

En espérant qu'elle lise ceci et rejoint votre avis. A présent, j'aimerais qu'on parle de L'Egnima, on a découvert il y a quelque semaines que Luz Daegan se cachait derrière ce pseudo, est-ce que cette découverte vous a surpris ?
Je ne connaissais pas très bien l'accusée. Pendant toutes ses années nous n'avions pas de nom sur le pseudo de l'Enigma, alors oui tout d'un coup cela surprend. C'est comme un mystère étant résolu. De plus, je n'aurais jamais pensé que ce soit la gardienne du cimetière qui soit derrière tout ca.

On l'a voit toujours dans le cimetière à ce jour, comment le shérif a-t-il fait pour qu'elle arrête de voler dans la ville ?
Toutes les mesures de sécurité ont été prises. Enfermer Mademoiselle Daegan dans une cellule n'aurait certainement pas servi à grand chose, nous avons préféré prendre la décision de lui faire porter un bracelet électronique dans un premier temps, en attendant d'éclaircir l'affaire.

Avez-vous retrouver une trace de ce qu'elle a dérobée à la ville ?
Non, pour le moment nous recherchons toujours les objets dérobés et ne vous inquiétez pas, nous y travaillons sérieusement. Nous essayons de gérer au maximum le problème, tout en réglant les affaires imprévues que cause le retour des souvenirs.

Merci, d'avoir répondu à mes questions, et je vous souhaite bon courage pour la suite. Bonne journée
Merci, bonne journée à vous aussi et courage pour vos affaires personnelles.
L. NERYS

Attention à la frontière
La frontière de la ville est un réel fléau. Aucune solution n'a été trouvé pour empêcher celle-ci d'enlever les souvenirs, hormis le fait d'en rester éloigné. Alors, soyez prudents et nous vous conseillons de ne pas vous approcher de celle-ci pour éviter tout désagrément. À ce jour, quatre personnes ont traversé la frontière et sont revenues à leurs fausses vies créées par la malédiction : Mr Clark, propriétaire d'un petit magasin, Luz Daegan, gardienne du cimetière, Maddhen Tide, croupière au Casino et Moïra Fisher, vendeuse à la bijouterie de la ville. Il est impossible de savoir ce qui s'est passé pour les trois jeunes femmes et surtout si elles étaient conscientes du risque en traversant. On vous demande donc de vous comportez de la façon la plus normale possible pour ne pas tourmenter davantage leurs vies et de vous montrez patients avec eux. Il semble évident que, sans le retour de la magie, il leur sera impossible de retrouver leurs souvenirs de nouveau.
L. NERYS
© Méphi.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

The Fairytale Book
Bouquin Chieur ೨ Voix de la sagesse

✒ Curse :
266


MessageSujet: Re: Parutions du Daily Mirror.   Ven 20 Fév - 16:36



The Daily Mirror
STORYBROOKE, SUNDAY, OCTOBER 6th, 2013


La candidate blanche comme neige
Notre envoyé spécial, G. Byron, interview Mary Margaret Blanchard à propos des futures élections:
Selon vous, maintenant que Regina est écartée du pouvoir, la place de maire ne devrait-elle pas vous revenir de droit ? Après tout, dans notre ancienne vie, vous et votre époux étiez de bons meneurs...
Et bien, je ne pense pas... Dans ce monde-ci, les citoyens ont le droit de vote donc il est légitime qu'ils puissent choisir qui les représentera à Storybrooke. Maintenant, si on m'élue maire de la ville, j'accepterai cette fonction et ferai mon maximum pour satisfaire chacun des habitants de Storybrooke.

Il y a plusieurs choses à régler en ville avec le retour des souvenirs. Certains crient vengeance, d'autres cherchent encore leurs proches, etc. Sur quoi allez-vous porter votre attention en premier?
Honnêtement... Je ne saurais dire. Je pense que calmer les esprits serait déjà un bon point de départ. Si nous voulons arranger les choses, ce n'est pas en faisant n'importe quoi et en criant à l'injustice qu'elles vont s'améliorer. Quant à la recherche des proches, elle est bien évidemment importante, mais elle peut se faire dans le calme.

Vous voulez dire que vous avez enterré la hache de guerre avec Regina malgré tout le mal qu'elle vous a fait ?
Je n'ai pas dit ça. J'ai peut être fait la "guerre" à Regina pour récupérer mon royaume, mais j'ai fait les choses intelligemment, tout du moins, je l'espère. Je pense que, si nous procédons de la même façon, nous pourrons obtenir quelque chose de solide qui nous permettra d'y voir beaucoup plus clair.

Donc, les rancunes d'autrefois ne sont pas des priorités pour l'instant, c'est ça ?
C'est tout à fait ça. N'oublions pas que, sans ses pouvoirs, Regina n'est pas une menace. C'est une femme parmi tant d'autres. Je pense que c'est un problème qu'on peut garder pour plus tard.

Des paroles remplies de sagesse en effet. Si vous êtes élue maire, devons-nous nous attendre à des changements majeurs dans notre ville ?
Je ne compte pas faire ma révolution et refaire cette ville à mon image. Je pense que, si je devenais maire, j'adopterai une position d'écoute et de disponibilité pour chacun des habitants, enfants ou adultes. Chacun mérite d'avoir le droit de s'exprimer.

Vous êtes donc ouverte aux suggestions, c'est bien, mais pourriez-vous nous dire pour quelles raisons nos lecteurs devraient voter pour vous ? Autre que votre grande capacité d'écoute, évidement.
Hormis ma capacité d'écoute, je pense avoir le sens de l'organisation. Si j'étais maire, je ne ferais pas n'importe quoi au niveau des décisions à prendre... Certains prennent des décisions tellement hâtivement qu'ils se retrouvent submergés avant de comprendre ce qui leur arrive. En plus de ça, je reverrai probablement les fonctions occupées par les employés de la mairie pour donner un peu plus d'accès vis à vis des "citoyens", etc.

C’est ma dernière question. Avez-vous quelque chose à dire aux autres candidats ?
Simplement que, s'ils venaient à être élus, j'espère qu'ils sauront gérer la situation actuelle, mettre en place les éléments nécessaires pour arranger les choses et satisfaire un maximum de personnes.

Merci et bonne chance !
G. Byron

La candidate vert artichaut
Notre envoyée spéciale, B. Cyrian, interview Isabella Heelsman :
Mademoiselle Heelsman, bonjour et merci de bien vouloir répondre à ces quelques questions en vue des prochaines élections.
Vous appelez ça une première question ?! Faites vite, j'ai une campagne à préparer avec ma sœur !

D’accord… Donc, qu’est-ce qui vous pousse à vous présenter ?
Ma célébrité. Et mon envie de changer les choses. Voyez-vous, ma sœur et moi avons les idées claires et voulons donner aux citoyens ce monde merveilleux qu'ils n'ont pas ! À BAS LA DICTATURE !

Vous êtes consciente que si vous êtes élue maire de la ville, votre sœur n’occupera pas cette fonction ?
Bien sûr que si. Enfin, à mi-temps. Malheureusement, nous voulions nous présenter ensemble, mais elle a eu un empêchement. Alors, naturellement, je prends le plein pouvoir ! En même temps, c’est moi la plus intelligente et la plus belle des deux.

Bien évidemment. Vous étiez une des secrétaires de Regina. En vous présentant ainsi aux élections, vous n’avez pas l’impression de trahir l'ancien maire ?
Je vois plutôt ça comme une dévotion mystique. Elle est reniée par toute la ville à cause de ses mauvaises actions de femme jalouse et je reprends le rôle avec tristesse ainsi que dévouement... Quelqu'un de digne et ayant de l'expérience mérite de reprendre ce titre afin d'effacer l'épisode Regina-la-frustrée. J'ai de l'expérience avec elle, je saurais faire ce qu’elle n'a pas fait.

Vous pouvez me donner des exemples de ce qu’elle n’a pas fait ?
Il y a toujours des SDF en ville, toujours des moches et toujours des contrefaçons. Elle ne s’est pas occupée de ces pauuuuvres orphelins, de cette crise abominable et était toujours frustrée comme un chacal en rut. En plus, son sens de la mode est désastreux. ET PUIS VOUS AVEZ VU SON MARI ? ON DIRAIT UN CHIEN DE CHASSE ALCOOLIQUE!

Est-ce là votre programme ? Ou avez-vous d’autres idées pour Storybrooke ?
NON ! Mon programme est d'abrogérer l'association des protestatenaires de Storybrooke, avec à sa tête, Mouna Letrys. Ils nous ont interdit le droit de protester contre la prostatation des prostatenaires et ils n'en avaient pas le droit !!!! Ma mission est de rendre la mode obligatoire et de bannir tous les pauvres. Arietta Pearl en fait parti d'ailleurs avec ses mauvaises plantes ainsi que son amour imaginaire et malsain avec l'homme de ma vie. Ne voulez-vous pas savoir qui d' Amour, Poire et Beauté fini par se marier avec Christopher ?! REPEIGNONS TOUS LES BÂTIMENTS EN VERT ET EN OR !

Très bien. Et, quant à la révolte des habitants suite à la malédiction, vous comptez faire quelque chose à ce niveau ?
Je saurais apaiser les esprits. Il suffit que tous nous donne en offrande, à moi et à ma sœur, des lunettes et des sacs en guise de remerciement à notre légendaire reignage (et des croquettes pour ce truc immonde qui nous sert de chat.)

Donc vous ne craignez pas une révolte ?
L'ère d'Amour, Poire et Beauté vaincra. PEACE MES FRÈRES ET AIMEZ LE VERT!

Très bien. Un dernier mot pour les autres candidats ?
VOTEZ POUR MOI ! NE VOTEZ PAS POUR CETTE MARGIE MARGERITE BLOCHARD ET SES AMANTS. (Et si vous êtes beaux et riches, laissez votre numéro sur le dos du papier!)

Nous en avons terminé. Merci pour votre patience et bon courage pour ces élections.
B. Cyrian

Regina Mills détrônée :
le début d'une nouvelle ère

Qui sera désigné nouveau maire de Storybrooke ?


Depuis que nos mémoires sont complètes, beaucoup de choses se sont passées dans notre ville bien-aimée. Sur la scène politique, Regina Mills a récemment été destituée de son poste de maire pour des raisons d’animosité générale. Et, bien que le maintien de la paix est brillamment assuré par David Nolan et sa fille Emma Swan, la gestion de la ville reste une préoccupation majeure pour l'ensemble des citoyens. Une ère de changements s’annonce avec la venue de nouvelles élections pour combler ce poste au pouvoir. Des candidats se sont démarqués pour leurs dédicacions envers les habitants de Storybrooke : Mary Margaret Blanchard, Isabella Heelsman, Adam Griggs et Mortimer O'Donnell. Vous apprendrez à mieux les connaitre en feuilletant cette parution du Daily Mirror.

Même si le dragon a fait quelques étincelles à leur mariage, le couple vedette de la ville, Louna K-Nerys et William Knightwood, n’ont pas renoncé à leur conte de fée. Leur petite famille s’est soudainement agrandit avec la venue prématurée de leur petit garçon. Nommé Garrett, le poupon est en parfaite santé alors que sa mère se trouve toujours aux soins intensifs. Pour ce qui est du dragon, il n’y a toujours aucune trace de son passage. Un peu comme s’il avait disparu comme par magie… C’est d’ailleurs sur ce sujet que les fées travaillent depuis quelques temps : La magie. En association avec les nains, des recherches sont présentement effectuées dans les mines pour trouver de la poussière de fée. Un ingrédient peut-être crucial dans les futures démarches pour rentrer dans notre monde d’origine.
G. BYRON

Le candidat
le plus féroce
Notre envoyé spécial, A. Jones, interview Mortimer O'Donnell à propos des futures élections:
Il y a eu beaucoup d'agitation en ville ces dernières semaines. Le dragon, les souvenirs, Regina qui abdique... Quelles sont vos motivations à prendre sa place, pourquoi vous et pas un autre ?
J’ai envie de faire ma part des choses. Je sais que je peux apporter mon aide et mon expérience de la justice à beaucoup de gens. Ce qui me différencie des autres, c’est que, moi, je connais les vrais problèmes de cette ville. Je veux être capable de tendre la main à ceux qui ont été jusqu’ici ignorés comme les enfants de l’orphelinat pour ne donner qu'un exemple. Je suis là pour faire avancer cette belle communauté et non pas juste pour remplacer Regina.

En parlant d'expérience dans la justice, en aviez-vous dans notre ancien monde ? Peut-être qu'éclaircir les citoyens sur votre identité passée pourrait leur permettre de connaitre un peu plus celui qui prétend être leur sauveur ?
Le titre de sauveur, je le laisse à Mademoiselle Swan, car je ne prétends pas être plus que je ne suis. Voyez-vous, on ne peut pas tous être des rois et des reines, des héros ou des vilains. Avant, j’étais pêcheur et je gagnais mon pain quotidien à la sueur de mon front. J’ai connu une vie de durs labeurs et c’est pourquoi je veux faciliter l’existence de nos bons citoyens comme je le peux. Pour ma part, la malédiction m’a donné une seconde chance en me ramenant ma femme adorée. C’est ce que je veux offrir aux gens de Storybrooke : Une nouvelle chance.

Mais la malédiction n'a pas fait qu'apporter de deuxième chance, la preuve, certaines personnes dénient leurs nouvelles vies et veulent rentrer chez elles dans la Forêt Enchantée. Comment comptez vous gérer ces si grands écarts de choix ?
J'admet que mon attention se porte surtout sur Storybrooke dans le présent car, qu'on le veuille ou non, sans moyen de retour, nous sommes coincés ici pour encore un moment. Je veux permettre à tous de s'adapter dans cette ville, même si certains voient leur séjour ici comme une période transitoire. Je veux créer un endroit où l'harmonie pourrait s'installer, peu importe nos origines où ce que nous avons choisit d'être. Je suis prêt à mettre autant d'effort sur les recherches pour retourner dans la Forêt Enchantée que pour remettre notre ville à neuf.

Plus haut, vous disiez connaitre les véritables problèmes de cette ville. Que sont-ils selon vous ?
Déjà, la sécurité dans cette ville est problématique avec la venue du dragon. On oublie que beaucoup sont privilégiés alors que les orphelins se démènent encore pour survivre. De plus, il y encore trop de personnes qui sont portées disparues ou qui n'ont pas retrouvé leurs proches et j'en passe... Vous en serez plus lors de mon discours aux élections, c'est promis.

Beaucoup d'habitants sont très en colère contre Régina et veulent leur  vengeance, causant ainsi des tensions. Avez-vous une solution pour calmer l'hystérie générale envers notre bourreau ?
Je dirais qu'il faut faire une chose à la fois. La rancune que la plupart des habitants ont envers Regina est légitime, mais il est bien plus urgent de savoir ce que nous faisons maintenant que nos souvenirs sont revenus. Je pense que, comme tout criminel, elle doit être jugée pour ses actes, mais pour l'heure, réjouissons-nous d'être toujours vivants et entourés de nos proches.

Très bien. Pour terminer, si vous aviez un mot à dire aux autres candidats au poste, quel serait-il ?
Je leur souhaite bonne chance et j'espère qu'ils ont le bien-être de Storybrooke à cœur autant que moi. Que le meilleur gagne!

Merci beaucoup pour votre temps, et bonne chance pour les élections !
A. Jones

Le candidat
le plus déterminé
Notre envoyée spéciale, B. Cyrian, interview Adam Griggs :
Bonjour Adam, merci de m’accorder quelques minutes de votre temps pour répondre à des questions sur les prochaines élections qui auront lieu en ville sous peu.
Bonjour mademoiselle. Mais de rien, c'est bien normal d'aider la presse. Je vous écoute.

Vous étiez l'adjoint de Regina. Comme vous le savez sans doute, les habitants de Storybrooke sont, pour la plupart, en colère contre elle. Vous sentez-vous en danger par rapport à votre proximité avec l'ancien maire ?
Absolument pas ! Tout d'abord, parce que je ne suis pas le genre de personne à me sentir menacé par qui que ce soit, mais aussi parce que je sais que les habitants de Storybrooke sont intelligents. Ils comprendront très bien que ma proximité avec Régina ne fait pas de moi la même personne qu'elle. Je pense et j'agis par moi-même et, plus important encore, j'ai mes propres idées pour le développement futur de la ville qui sont, pour la plupart, différentes de celles de Regina.

Quelles sont ces idées ?
Elles sont multiples et je pense que, pour vous les expliquer très clairement et avec tous les détails qui y sont rattachés, il faudra attendre ma campagne officielle. Je peux cependant vous en donner les grandes lignes. L'un des projets qui me tient le plus à cœur et lié au retour des souvenirs. Permette aux personnes de se retrouver ou de reprendre simplement contact avec des proches disparus par exemple. Je pense aussi qu'il est fondamental de ressouder les habitants entre eux autour de valeurs communes car, avec le retour des souvenirs, les gens sont un peu perdus et dispersés... J'ai aussi de nombreux projets pour le monde éducatif, de l'immobilier, du travail, de la santé...

Très bien et qu’en est-il du désir de révolte chez certains habitants qui réclament vengeance ? Est-ce une chose qui vous préoccupe ?
Je n'ai pas la prétention de dicter la conduite que doit avoir les gens. Bien sûr, il y a des normes à respecter pour que l'on puisse tous vivre ensemble, sans se marcher dessus. Mais chacun est libre de penser et d'agir comme il le souhaite dans le cadre que la loi autorise. Je précise que je comprend parfaitement bien les habitants qui ont envie de se venger et chacun devra agir en fonction de ses moyens ainsi que des limites qui lui sont imposés.

Donc vous ne comptez pas apaiser le désir de vengeance ?
Pourquoi voulez-vous que je le fasse ? Pour museler les gens, les rendre bien docile et soumis tout comme le désire et le fait cette très chère Regina ? Si certaines personnes se sentent ciblées par des représailles, c'est qu'elles ne doivent pas avoir la conscience tranquille. Et, dans ce cas-là, je suggère à ces dernières de s'amender auprès de ceux qui sont concernés ou d'aller voir les forces de l'ordre.

On va dire que oui. Passons à ma dernière question : un conseil à donner aux autres candidats ?
Je leur dirai bien de voter pour moi, mais je doute qu'ils le fassent. Plus sérieusement, je n'ai pas de conseil à leur donner. S'ils en avaient besoin, cela voudrait tout simplement dire qu'ils ne sont pas à la hauteur et qu'ils devraient donc retirer leur candidature pour ce poste !

Très bien. Merci beaucoup pour vos réponses et bonne chance pour les élections.
De rien. Merci à vous.
B. Cyrian
© Méphi.
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Parutions du Daily Mirror.   
Revenir en haut Aller en bas
 

Parutions du Daily Mirror.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» The Daily Mirror #5 : L'amour, c'est jamais simple, surtout a Wonderland
» The Daily Mirror #1 : Tu peux me dire pourquoi je porte le pull de ton ex ?
» The Daily Mirror #1 : Stripteaseuse, rousse... Rebelle !
» The Daily Mirror #3 : Elle est amoureuse de son frère !
» A vendre Iveco turbo daily 120 cv full équipée motocross

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Once Upon a Curse ::  :: Commissariat & Journal :: Le Daily Mirror-